Un blog Transilien pour Île-de-France Mobilités

Ça ne vous a pas échappé, votre blog a fait peau neuve ! Vous retrouverez les fonctionnalités habituelles, mais il y a quelques nouveautés… Je vous propose une visite guidée dans cet article.

Perturbations sur la ligne L dues aux intempéries

Si vous étiez dans les transports vous le savez, malgré des conditions climatiques très difficiles, les trains de la ligne L ont circulé ce matin mais le trafic a souffert de suppressions et de retards de 5 à 15 minutes en moyenne. La circulation des trains sera également perturbée cet après-midi et demain. Je sais que ce n’est pas évident mais si vous en avez la possibilité, je vous conseille d’anticiper votre trajet de retour.

 

L’incendie du poste de signalisation de Sèvres Ville d’Avray

Vous savez que depuis fin février, la ligne L branches Saint-Cloud, Versailles Rive Droite et Saint-Nom la Bretèche subit déjà des retards au quotidien dus à l’incendie qui a entièrement ravagé le poste de signalisation de Sèvres Ville d’Avray. Les travaux permettent une circulation partielle sur ce tronçon, mais les trains mettent plus de temps à le traverser, entraînant par effet de chaîne des retards sur toute la ligne. A cela s’ajoutent des difficultés dues aux conditions météorologiques d’aujourd’hui.

 

Les intempéries de la journée

Hier nous avons reçu une alerte neige et verglas pour cette journée, et nous nous y sommes préparés.

Certaines gares ont été salées et sablées dès hier soir, toutes étaient prêtes ce matin bien que les chutes de neige ralentissent le travail de tous les agents et demandent à ce que des actions soient réalisées régulièrement.

Au niveau des voies, les réchauffeurs des aiguilles ont été activés mais cela n’a pas suffit, tôt ce matin des aiguilles ont malgré tout étaient prises par le gel. Leur remise en fonctionnement nécessite alors soit un réenclenchement à distance par le poste d’aiguillage local, soit un dégivrage manuel, ce qui prend du temps.

 

Les prévisions du trafic de la ligne pour la fin de la journée

La neige ne cesse de tomber depuis ce matin. Au vu de la situation à la fois au niveau des voies, mais aussi du matériel qui commence à être fortement impacté par le givre, des perturbations sont à prévoir pour votre trajet de retour. Des suppressions et des retards sont à envisager sur l’ensemble de la ligne. Nous avons d’ores et déjà décidé de supprimer les trains origine ou terminus Marly le Roi. En effet lors de perturbations ces trains sont plus sensibles que d’autres aux suppressions, car ils effectuent moins de trajets allers-retours que d’autres trains en circulation.

Suite aux intempéries, les travaux prévus cette nuit sont annulés. Il n’y aura donc pas de bus de substitution en circulation ce soir.

 

L’organisation de votre retour

Pour plus d’informations avant votre départ, vous pouvez vous connecter au site Transilien, accéder depuis votre smartphone si vous en avez un à l’application Transilien qui vous donne également la situation du trafic en temps réel, ou consulter le fil twitter @LigneL_SNCF pour avoir une vue générale du trafic.

 

Pour demain

Les fortes gelées prévues dans la nuit de mardi à mercredi nous conduisent à penser que nous aurons à la fois des aiguilles prises par le gel, et des rames défectueuses demain matin : nous anticipons donc des perturbations similaires à celles d’aujourd’hui pour la journée du 13 mars.

J’espère que vous arriverez à rentrer chez vous sans connaître trop de difficultés sur votre trajet. Sachez que nous sommes tous mobilisés pour qu’il se passe dans les meilleures conditions possibles.

46 commentaires pour “Perturbations sur la ligne L dues aux intempéries”

  1. Vincent dit :

    Monsieur LANGE,

    Vous nous conseiller d’organiser notre retour via le site Transilien. Mais c’est quand on en a le plus besoin qu’il est en panne.

    Tout comme notre chère ligne L, le site Transilien est perturbé; En effet, nous avons le droit au message suivant :

    « Pour mieux vous servir, nos équipes techniques procèdent actuellement à une maintenance.

    Le site http://www.transilien.com sera à nouveau disponible prochainement.

    Nous vous remercions de votre compréhension.  »

    Et oui, la SNCF nous étale encore son savoir faire … c’est dans les moments de galère que ce site est utile mais encore une fois rien ne fonctionne.

    • Adrien dit :

      Vincent,
      C’est malheureusement ce qu’il se passe à chaque fois qu’un site subit l’assaut d’un trop grand nombre d’internautes, ce n’est pas l’apanage de la SNCF, juste une question de limite technique…

    • Vincent dit :

      Super réponse ….

      Un site d’information qui tombe en panne quand trop de monde le consulte … génial. La SNCF n’aurait pas pu y réfléchir.

    • Vincent dit :

      Dans ce cas, pourquoi conseillé de le consulté si vous savez pertinemment qu’il tombera en panne.
      Vous êtes un service public à vous de l’assurer correctement.

  2. CHAUVIN-DEGENNE dit :

    Bonjour,
    Serait-il possible d’avoir du personnel commercial en gare des Vallées qui connaisse la ligne et ses correspondances? J’ai eu en effet la mauvaise surprise de tomber sur un(e) agent ce dimanche 10 mars à 14h15 qui privilégiait son téléphone portable à toute réponse et qui de surcroit m’a donnée une fausse information. Forte heureusement je n’ai pas écouté sa vague indication d’aller à Maison Laffite pour prendre une correspondance pour Poissy et j’ai privilégié mon instinct en descendant à Houilles.
    J’ai bien conscience que la SNCF n’est plus un service public mais un minimum de formation des rares agents en gare serait apprécié des usagers qui quoiqu’il advienne payent ce service. Par ailleurs, une actualisation du site transilien (qui lui aussi donne de fausse information) serait la bienvenue. Bien cordialement. Vanessa Chauvin-Degenne.

    • LAMBERTPasser en mode normal dit :

      Bonjour Vanessa, ah, vous êtes des Vallées ! Et bien moi aussi et depuis plus de 35 ans. Effectivement, il y a, en gare des Vallées, de jeunes agents qui n’ont sans doute pas été bien formés par leur encadrement. Mais je peux vous assurer et ceci s’adresse aussi à Monsieur LANGE, que la plupart des employé(e)s de cette gare sont souriants, compétents et commerciaux et renseignent bien la clientèle.
      Toutefois, il leur arrive parfois de fermer le guichet un peu trop longtemps et on se demande pourquoi ! Alors, vous êtes mal tombée, pas de chance pour vous ! Effectivement, c’est un absurdité de dire que, pour Poissy, on peut changer à Maisons Lafffitte.

  3. MarnePasser au statut dit :

    Il semblerait que le meilleur moyen de se tenir informé soit encore twitter:
    https://twitter.com/LIGNEL_sncf

    • ZigZag dit :

      Ah ben oui là je vois sur le profil twitter : Trafic perturbé 6:24. Retour à la normale 8:38. Trafic perturbé 9:12. Accessoirement vers 8h38 j’ai pu prendre un St-Nom qui passait par là : le trafic n’était certainement pas normal, ni en passe d’y revenir.

      C’est sûr qu’une information de cette qualité ça doit bcp aider les usagers… Suggestion : couper le poste de community manager, qui ne sert à rien visiblement (pas de sa faute s’il n’a pas les bonnes infos !), et utiliser l’argent économisé pour faire supporter aux aiguillages les températures hivernales classiques de nos latitudes. Ce serait pas mal hein ?

      J’ai discuté un peu hier soir avec un agent, au moment où le trafic était coupé. Le pauvre était incapable de donner la moindre estimation du temps nécessaire de reprise. 5 min à attendre, ou finir à l’hôtel faute de trains, c’est le genre de « petites » décisions anodines qu’on aimerait pouvoir prendre, avec les bonnes infos. L’agent en question m’a aussi expliqué que nos chers travaux de voies ne règleraient rien par rapport aux incidents météo, juste le quotidien. Des années de travaux et d’investissement, toutes les voies remplacées petit à petit, sans qu’au final il y en ait eu un pour penser à leur faire supporter au passage un peu plus que 10 cm de neige. Ca m’écoeure de voir qu’il y a un problème récurrent, et qu’AUCUNE action n’est même envisagée pour le résoudre. Rien. Pas de questionnement, pas d’idée, pas de projet, et a fortiori pas de plan d’actions. Tous les hivers à venir ce sera la même galère, mais ignorons-le. Franchement dans quelle réalité ils vivent, tout là-haut ?

    • Vincent dit :

      +1,

      Mais Adrien va vous dire que ca ne vaut pas le coup de réfléchir pour quelque chose d’exceptionnel

    • Adrien dit :

      Pour ce qui est des conditions « exceptionnelles », j’ai en effet déjà donné mon point de vue (et il n’engage que moi).

      En revanche pour l’aspect communication/information, je ne peux que constater qu’il y a des gros soucis d’incohérence…
      Il faudrait vraiment avoir une seule et même information (fiable si possible) quelque soit le support (mobile, internet, annonces et écrans en gare, annonces dans le train, etc.).
      Et d’autant plus en période de perturbations.

  4. Paul dit :

    Est-ce qu’une partie des suppressions de trains de ce matin ne vient pas aussi d’agents de conduite qui n’auraient pas pu prendre leur poste à cause des routes enneigées pour se rendre au depôt ?

    • Bonjour Paul, oui dans certains cas les agents de conduite n’ont pas pu arriver à temps pour les premiers trains du matin. Nous avons cependant des agents de réserve pour pallier ces difficultés dans la mesure du possible.

  5. LAMBERTPasser en mode normal dit :

    Merci à Monsieur LANGE d’avoir fait une communication sur les mauvaises conditions climatiques. Mais dites vous bien que la ligne L n’est pas la plus mal lotie en matière de circulations. En effet, je viens d’utiliser la ligne C et l’alimentation en 1500 volts continus (qui est le plus vieux réseau de la SNCF) est une catastrophe. En effet, les caténaires s’y trouvent enrobées d’une pellicule de gel, difficile à enlever. Il semblerait que l’alimentation des caténaires en 25 000 volts alternatifs pose moins de problèmes en cas d’intempéries. Mais, comme vous l’écrivez, il reste le délicat sujet des aiguillages, rendus fragiles par une vague de gel comme nous la connaissons actuellement.
    Dans la série des points négatifs de la ligne L, je tiens à vous signaler que l’abri de gare de Bécon les Bruyères a son toit qui fuit et la conséquence, hier soir, est qu’il était inondé. Or, nous étions une centaine de passages au train de 20 h 18(direction Nanterre U), tombé en panne à Bécon, à devoir attendre le suivant dans cet abri défecteux. Pourriez-vous faire le nécessaire pour que cet abri soit remis en état ? Merci d’avance.

  6. Jon dit :

    Monsieur Lange. Comment se fait il que le train de 18h03 en partance de Saint Lazarre vers Rive Droite soit supprimé depuis l’incendie? Vas t’il être supprimé définitivement ou bien rétabli dès que les travaux seront finis? Car la SNCF a déjà supprimé celui de 17h48, ce qui m’a embêté depuis, donc il ne reste que celui de 17h54 et après 18h09, qui eux s’arrêtent à tous les arrêts depuis la Défense.

  7. Précilia dit :

    Bonsoir,
    En dehors du fait que j’ai vu tous les trains avec arrêt sur Asnières annulés ce soir, je voulais remercier l’initiative de la SNCF qui a 19H39, s’est dit que, le train rentré en gare de la défense, serait OMNIBUS et marquerait tous les arrêts jusqu’à la défense, j’ai patienter plus de 50min à la défense, mais MERCI de nous avoir montré que c’était possible, ce qui est dommage c’est que ça relève de l’exceptionnel, nous avons besoin d’avoir des omnibus plus souvent !!!! MERCI

  8. Oli dit :

    -« Ce train desservira exceptionnellement toutes les gares jusqu’à St-Nom-la-Bretèche. Prochain arrêt : Puteaux. »
    -« Suite à l’annonce précédente, le train sera direct St-Cloud. »
    -« Tout compte fait, ce train desservira finalement toutes les gares jusqu’à St-Nom-la-Bretèche. »

    3 changements annoncés en moins de 2 minutes ! Merci pour cette tranche de rire à la Défense…Sachant le ridicule de la situation, le conducteur aurait pu au moins apporter une touche d’humour (volontaire) à son annonce !

  9. Précilia dit :

    Je voulais dire tous les arrêts jusqu’a st lazare depuis la défense, c’est trop rare et ça devrait etre plus fréquent
    la defense, courbevoie, becon, asnieres, clichy levallois, pont cardinet et St lazare…
    c’est possible vous l’avez prouvé !!
    faites le plus souvent vous désengorgeriez st lazare et feriez gagner tellement de temps aux usagers !

    • Adrien dit :

      Précilia,
      Oui c’est possible dans les situations perturbées durant lesquelles les trains supprimés libèrent des segments pour rendre d’autres trains omnibus.
      Mais en marche « normale », il ne faut malheureusement pas trop y compter, cela « pénaliserait » trop l’ensemble du trafic de la ligne…

  10. Vincent dit :

    Bonjour Monsieur LANGE,

    Comme hier, nous avons eu le droit à un festival ce matin.

    Hier, j’ai pu prendre un train retardé de 33 minutes … ce qui pouvait se comprendre car la neige tombait et verglacait en même temps. On pouvait le constater sur l’avant des trains qui entrait en gare de La Défense.

    Cependant, aujourd’hui la neige ne tombait plus, il y avait même un grand soleil … mais les trains ne passaient toujours pas.

    J’ai voulu prendre le train de 8h12 (je ne savais pas s’il passait car ni le site ni l’application Transilien ne fonctionnait. J’arrive à la gare de Garches l’ensemble des trains affiché sur l’écran était retardé … 5 minutes après ils ont tous disparu de l’écran (heureusement j’ai eu le temps de la photos … tout comme 4 voyageurs). Train suivant 8h27 bondé car les 5 trains d’avant ne sont pas passés.

    Arrivé à St Cloud le conducteur nous dit qu’il est direct La Défense puis Courbevoie, Bécon et St Lazare. Et hop un petit arrêt à Puteaux. Arrivé à La Défense, une annonce micro en gare nous dit que le train est terminus La Défense et ne prend plus de voyageur.

    Super information de la SNCF qui se contredit d’une gare à l’autre et d’un interlocuteur à l’autre.

    Je ne comprends pas que l’on s’alarme quand il neige en hiver en France. Nos trains n’aime pas l’automne car il y a des feuilles mortes, l’hier car il neige … bientôt ils ne supporteront plus la pluie et n’acepteront de rouler qu’entre 18°C et 22°C par beau temps.

    Encore une fois merci pour ce service public à toutes épreuves

    • Thomas L. dit :

      Il est vrai que je rigole tous les automnes lorsque les trains sont systématiquement en retard voire supprimés, je cite…

      « en raison de la rudesse de l’automne » !!!

      Si l’automne est rude, qu’en est-il de l’hiver.
      C’est drôle tellement c’est triste.

    • Bonjour Vincent, je comprends votre mécontentement, cet article explique les perturbations de la journée d’hier. Le site Transilien et l’application ont connu un problème technique hier après-midi : en raison d’un grand nombre de connexions simultanées le serveur a été saturé. Tout fonctionne à l’heure où je vous écris ces lignes. Concernant les quais, les agents déneigent bien tous les quais pour la sécurité des voyageurs, mais le travail est conséquent et il leur faut bien commencer par une zone. J’ai fait remonter le problème des écrans de La Défense au dirigeant de la gare, je reviens vers vous dès que j’ai une réponse.

  11. hikkiPasser au statut dit :

    je ne reviendrais pas sur mes trajets d’hier qui furent épiques un bon point pour l’humour et la gentillesse du chauffeur du soir qui tout de même à ouvert sa cabine pour permettre à plus de gens de voyager. (unique omnibus prévu initialement à 17h20 à St Lazare mais qui est parti vers 18h00), je ne vous narre pas dans quelles conditions nous avons voyager surtout que ce train était court !!!

    mais ce matin je pense que l’on a atteint le summum ! arrivée gare du Val d’Or à 8h30 : trafic interrompu les écrans nous informe que les aiguillages sont gelés à pont Cardinet = aucun train d’affiché. Les hauts parleurs nous invitent à patienter.

    sauf que au bout de 20 mn que voyons nous passer UN DIRECT !! les personnes sur les quais étaient hallucinés et dégoutés…
    l’agent en train de deneiger les quais nous a dit que fallait donc que l’on comprenne que tout ce qui nous restait était le tramway = nous sommes allés au tramway qui lui fonctionnait…

    arrivée à la Défense j’ai regardé les écrans , peux de trains affichés mais tous les omnibus étaient supprimés… je suis dégoutée 1 train/heure même pas capable de faire toutes les gares…

    • Vincent dit :

      Et oui,

      A Garches, afin de ne pas répondre à nos questions, les agents SNCF ont trouvé la bonne idée de déneiger le quai opposé à celui de la direction Paris… au moins personne ne venait les embêter.

      A La Défense, encore mieux, ils ont éteint les écrans de l’entrée de la gare, 3 écrans noirs pour zéro information.

  12. Adrien dit :

    Vincent, ZigZag,
    Les problèmes de ce matin ne sont pas dus à la neige en soit mais au gel qui fige les aiguillages (vous avez peut-être aperçu des cheminots dégeler les aiguillages au chalumeau..) notamment.
    Alors bien sûr, la SNCF et la région pourraient investir dans du matériel à toute épreuve climatique…
    Mais un tel investissement (non négligeable) se justifie t-il pour les quelques perturbations climatiques exceptionnelles ? (Posez-vous la question de savoir si vous investiriez dans un 4×4 uniquement pour circuler les quelques jours dans l’année où la neige se présente ?)
    Aussi, dites vous que si vous avez des soucis pour rallier votre destination, ça peut également être le cas pour les conducteurs SNCF ou autres agents en charge de gérer le trafic.
    Cette situation est « pénible » pour tout le monde (usagers, cheminots, …), alors un peu de compréhension et d’indulgence…

    • Vincent dit :

      Encore une fois Adrien s’enfonce et compare une situation d’une personne privée lambda avec celle d’une entreprise qui assure un service public.

      Il faut arrêter de trouver toujours des excuses.

      La situation n’est pas exceptionnelle car nous vivons les perturbations quotidiennement. La question n’est pas de savoir s’il faut faire des investissements ou non. Nous usagers, nous payons des abonnements à des prix exorbitants pour avoir un service déplorable tout au long de l’année et vous nous dites que si le service est autant déplorable c’est que vous ne voulez pas investir pour de l’exceptionnel. De plus, Monsieur LANGE nous a expliqué lors du dernier épisode neigeux que les aiguillages avaient un système de chauffage sur notre ligne.

    • Adrien dit :

      Vincent,

      L’exemple de la personne lambda peut être étendu aux entreprises, à la région, aux collectivités locales…
      La région et les collectivités locales devraient-elles investir dans des engins de déneigement démesurés, des pneus clous pour les bus, etc ? le tout pour un épisode neigeux exceptionnel dans l’année…

      Je suis un usager comme vous et n’ai aucun intérêt à trouver des excuses aux opérateurs.
      J’essaie juste de prendre du recul par rapport à la situation (qui m’ennuie au moins autant que vous).
      Ok, il y a des aiguillages chauffés sur notre ligne mais je doute qu’ils le soient tous…

      Enfin, je vous laisse avec votre rage envers ce « service déplorable au prix exorbitant », je vais finir de « m’enfoncer » dans ma vision de la chose, au moins, je le vie bien…

    • Vincent dit :

      Ce que je veux dire c’est qu’il n’est pas choquant qu’il neige en hivers en France … il a toujours neigé. Mais depuis quelques années plus personne ne prévoit ce genre d’événement.

      Je suis désolé mais 5 cm de neige ne devraient pas bloquer le trafic de cette manière.

      Bientôt on va trouver choquant qu’il fait chaud en été

    • Adrien dit :

      Nous sommes d’accord qu’il a toujours plus/moins neigé en France en hiver.
      Mais l’épisode neigeux d’hier reste exceptionnel pour notre région, de par son ampleur et sa soudaineté.

      Et il a déjà été « choquant » qu’il fasse chaud en été, souvenez-vous de la canicule lors de l’été 2003…

    • Vincent dit :

      Et hop direct un stéréotype …
      Dsl mais -5 avec de la neige ce n’est pas comparable à une canicule. Et oui je m’en souviens car je travaille pour des maisons de retraite.

    • ZigZag dit :

      Bonjour,

      Entre du matériel « à toute épreuve », et du matériel qui supporte les hivers récurrents de la région, il y a un monde. Pour reprendre votre analogie, non je n’achèterais pas un 4×4, mais peut-être des pneus neige. Allons plus loin en parlant des travaux en cours : mes pneus sont usés, je dois les changer. Qu’est-ce qui est le plus malin : en acheter des identiques, et continuer à galérer l’hiver faute de pouvoir réinvestir derrière, ou en profiter pour en acheter des tous-terrains en faisant d’une pierre 2 coups ?
      Je suis peut-être à côté de la plaque : je n’ai aucune idée des investissements que cela demanderait. Il me semble cependant, avec un peu de bon sens (peut-être trompeur), que quitte à changer des km de voies, de rails, de traverses, il ne doit pas être très compliqué de chauffer au passage un peu plus les aiguilles.

      Pour le reste de votre message : que tout le monde pâtisse de la situation, il n’est pas question de le contester, et je n’ai strictement rien contre les agents ou cheminots dans ce cas précis. Mais convenez tout de même que l’entreprise SNCF, avec ses acolytes STIF & co, vus comme garants du service qu’ils doivent rendre, ne sont pas à la hauteur : pas de plan pour améliorer les choses, et très mauvais relais de l’information sur les situations en cours. Et de mon impression : situation hors de contrôle. Rien que cela, ce n’est pas de bon augure pour l’avenir. Si la situation stagnait, au moins, je pourrais attendre sereinement la réalisation des investissements — mais non, malgré ces investissements, elle empire !

    • hikkiPasser au statut dit :

      interview ce matin sur RTL de je ne sais plus qui au STIF :
      question du journaliste : pourquoi la SNCF et la RATP n’ont émis une alerte qu’à 8h25 du matin pour conseiller aux voyageurs de ne pas se rendre sur Paris alors que MF a donné l’alerte neige bien avant.
      réponse du gugus du STIF : parceque MF n’avait prévu la neige qu’en milieu de matinée et qu’elle s’est mise à tomber dès le matin ! cqfd

      je n’ai pas entendu la suite car je devais partir mais si c’était du même acabit ça se passe de commentaires.

    • Vincent dit :

      Comme ZigZag, je n’ai aucune idée des investissements éventuels mais il me semble qu’en automne pour les feuilles mortes nous avons un train laveur de rail.

      ce système ne peut il pas être adapté à la neige?

    • Adrien dit :

      ZigZag,
      Vous achetez des pneus neige, c’est très bien mais si les petits copains ne vous copient pas et se mettent en travers de la route devant vous, vous ne serez pas plus avancé. Donc faudrait-il rendre les pneus neige obligatoires en hiver ?
      Pour revenir à nos moutons (l’exemple étant sans doute mal choisi ;)), concernant les travaux, ils concernent essentiellement l’entretien des voies.
      L’idéal serait de pouvoir remplacer les rails usés par des rails « incassables » (afin d’éviter les problèmes de fissures), « chauffants » (pour éviter les problèmes de gel en hiver) et « auto-nettoyants » (pour éviter les problèmes de feuilles mortes à l’automne). Alors je ne suis pas spécialiste mais je crains qu’un tel matériel n’existe pas encore, sans parler de son coût… 🙁
      Mais pour ce qui est du matériel roulant, je vous rejoins en espérant en effet que les nouvelles et futures rames auront tiré profit des problèmes de leurs devancières pour gagner en fiabilité.

      Bref, je n’ai moi-même aucune idée des montants en jeu mais j’ose espérer qu’en effet, au fur et à mesure que les rénovations sont faites, les améliorations (financièrement acceptables) qui peuvent être apportées, le sont.

      J’admets tout à fait que l’aspect communication est très largement perfectible (comme je l’ai précisé dans un autre message).
      Mais pour ce qui est d’être à la hauteur pour améliorer les choses, comme je l’ai déjà dit également dans un autre message, on arrive à un stade où, de mon point de vue, pour bien faire,
      il faudrait presque « repartir d’une feuille blanche » en traçant un nouveau réseau en oubliant ces gares « cul-de-sac » en plein Paris et avec un nombre de voies et des liaisons adéquates (mais là, je suis en plein rêve…).

    • ZigZag dit :

      Euh oui je pense que l’analogie trouve là ses limites, car je vois mal qui pourraient être les petits copains de la SNCF alors que la concurrence n’est pas (encore ?) là 😉

      Pour le chauffage, j’imagine qu’il concerne certains composants particuliers (ceux qui interviennent dans les aiguillages), mais ce n’est qu’une supposition. Je ne sais même pas si la chaleur arrive par le rail ou par un autre mécanisme…

  13. Clem92400 dit :

    Arrivée ce matin pour prendre le train de 7h59 à Courbevoie vers St Cloud, j’ai attendue 17 minutes sans informations (3 trains sont passés dans l’autre sens vers Paris) puis une fois de plus, je suis partie à pieds à la Défense pour y trouver un quai de tram blindé, y monter y être compresser pour descendre à Belvédère où il n’y avait ni sel, ni sable. Le quai et les accès étaient quasi impraticable. Bravo à tous, quel service ! Au lieu d’avoir les messages nous disant de nous répartir sur le quai pour monter dans la train à Courbevoie ou encore dire attention ça glisse, il aurait été sympa de nous dire si OUI non NON un foutu train allait passer. Accessoirement, il faisait froid sur le quai à l’ombre à Courbevoie.

  14. hikkiPasser au statut dit :

    @ Adrien mais de la compréhension il m’en reste encore , je me doute bien que vu les conditions climatiques c’est dur pour tout le monde et je ne m’attend pas à un service normal (il ne faut pas être idiot tout de même) en revanche de l’indulgence je n’en ai plus quand il n’y a aucun train = c’est donc pas une histoire de lignes engorgées et qu’un direct me passe sous le nez !!!

    • Adrien dit :

      Hikki,
      Concernant les directs, on est d’accord, en période de fortes perturbations avec peu de trains circulant, ils devraient par défaut tous être omnibus…
      Et il serait en effet intéressant de savoir pourquoi ce n’est pas le cas.

  15. Thomas L. dit :

    Copie du courrier que j’envoie ce jour à la Relation Client des Transilien.

    « Bonjour,

    Je vous écris quant au niveau de service d’information donné en gare de Paris St Lazare ce jour le mercredi 13 mars 2013.

    Je suis arrivé à la gare à 7h55 du matin. Et pendant tout le temps où je suis resté sur le quai à attendre (c’est à dire 30 minutes, jusqu’à 8h25), AUCUNE annonce, AUCUNE information sur l’état du trafic, les éventuels futurs départ de train n’a été faite au micro dans la gare St Lazare. Les couloirs de la gare de PARIS ST LAZARE étaient étonnamment silencieux et les écrans d’information statiques.

    J’aurais ainsi pu attendre longtemps si je n’avais pas décidé (non sans hésitation vu l’absence d’information de votre part) à quitter la gare St Lazare par où je suis venu et par mes propres moyens.

    Que les conditions climatiques rendent la circulation des trains difficile voire impossible, c’est une chose que je peux comprendre et que j’accepte. Mais ce que je ne peux pas comprendre, c’est que nous n’ayons eu aucune information en gare pendant ce temps et qu’aucun agent ne soit présent pour communiquer l’état du trafic voire l’impossibilité de faire partir des trains.

    La seule information obtenue par micro était par ailleurs erronée. Un train (prévu à 7h47) était annoncé partant à 8h au micro (l’agent informait les passagers de la fermeture imminente des portes et du départ) mais à 8h25 ce train n’était toujours pas parti, alors que tout le monde s’est précipité dedans.

    Comme des moutons, nous n’avons qu’à attendre que quelqu’un nous fasse un signe. Comme des moutons, vous nous baladez avec de mauvaises informations.

    Je vous rappelle que tout le monde ne regarde pas la TV ou n’a pas de téléphone mobile avec votre appli. Je vous prie de ne pas oublier l’information des passagers en gare qui reste importante pour nous.

    En espérant que cette remonté d’information puisse vous aider à améliorer la qualité de votre service d’information en gare. »

    • LAMBERTPasser en mode normal dit :

      Bonjour Thomas, Vincent et les autres,
      Hier soir, je remerciais Monsieur LANGE pour le message de communication dans lequel il nous annonçait que la reprise du trafic serait sans doute difficile ce mercredi matin 13 mars. Mais, étant donné ce que je viens de vivre, je me tourne à nouveau vers Monsieur LARGE. L’application Smartphone de Transilien est NULLE et vous devriez la retirer de la circulation. En effet, ce matin, elle affichait 2 trains au départ des Vallées à 9 h 10 et 9 h 30. Or , en arrivant sur le quai, je trouve un message disant « PAR SUITE DE CONDITIONS METEO DIFFICILES, les circulations sont suspendues sur la ligne L. Mais l’écran de téléaffichage sur le quai indiquait 10 fois « retardé », puis un train à 10 h. Finalement, les agents de la gare des Vallées ont fait une annonce pour nous dire que plus aucun train ne circulait sur la ligne et qu’on nous conseillait d’aller à pied à Bécon. Heureusement que l’ancienne voie marchandises dit « raccordement » de Courbevoie est maintenant condamnée et hors service, car c’était le SEUL AXE NON GLISSANT du secteur de Bois-Colombes. Bref, en arrivant à Bécon, effectivement, un train venant de Courbevoie a assuré, exceptionnellement, un service omnibus pour Paris Saint Lazare. Maintenant ma question : concernant les aiguilles gelées, pourquoi, Monsieur LARGE, n’avez vous pas utilisé les « réchauffeurs d’aiguilles » avec bouteilles de gaz qu’on trouvait au bord des voies ? Les années précédentes, ça fonctionnait très bien et, puisque vous aviez anticipé le problème hier dans l’après-midi, pourquoi n’avez vous pas envoyé du renfort à Pont-Cardinet. D’aileurs, à ce sujet, sur le groupe III, en gare de Pont-Cardinet, il n’y a AUCUNE AIGUILLE dans le sens Clichy – Paris. Alors, d’où vient cette info tronquée ? Sans doute faisiez-vous allusion aux aiguilles situées à l’entrée de la gare Saint-Lazare ? En tout cas, c’était une belle pagaille sur la branche Cergy, encore une fois et ça ne fait que baisser de plusieurs points la note de régularité de cette ligne déjà catastrophique. Je veux bien faire preuve d’indulgence, mais là, ça dépasse les bornes et je conclus en disant que, nous les voyageurs, on ne nous a pas bien pris en charge ce matin : alors que nous quittions la gare des Vallées à pied, nous avons vu un train partir de la gare des Vallées vers Bécon. Alors, vos agents étaient mal renseignés à ce sujet.

  16. Oli dit :

    Ah oui j’oubliais un petit point quant au trajet d’hier soir : je longe le train à quai à PSL afin de monter en milieu de train comme d’habitude et que vois-je ? Je suis en tête de train très rapidement et je constate donc que c’est un train court !!!
    Comment se fait-il qu’en cet épisode de neige durant lequel de nombreuses rames sont supprimées, les trains prévus ne soient pas tous longs ? Le plus drôle est que la SNCF nous conseillait d’anticiper notre retour et ne prévoit pourtant pas de quoi répondre aux gros afflux d’usagers entre 17h30 et 19h ! HALLUCINANT.

  17. C’est vraiment bizarre. J’ai vécu à l’étranger. En Allemagne et en Autriche, les trains roulent quand il y a de la neige. Ils sont même à l’heure. Y compris les trains de banlieue. La SNCF et la ligne L sont différentes ? En France, on est spécial ? Si on arrêtait la langue de bois ? Le problème est-il humain ou matériel à la SNCF ? A l’étranger, les employés travaillent sur le terrain à partir de 2 heures du matin dès qu’il y un problème et il faut que le trains roulent — TOUS — à partir de 5 heures du matin. C’est à ce moment qu’il faut dégeler les aiguillages, pas pendant la journée. En outre, des trains qui passent toutes les cinq minutes à St Lazare ne permettent pas à un aiguillage de geler. Il faut dire aussi que dans ces pays étrangers, qui ont pourtant une forte culture syndicale, tout le monde retrousse les manches. Cela s’appelle le service public. L’expression signifie que ce sont les employés qui sont au service du public et non le contraire. En France, on continue à nous prélever notre cotisation Navigo (très chère pour mon modeste salaire de fonctionnaire) au lieu de demander des sacrifices aux cadres et aux employés et aux délégués syndicaux. Vive la France ! On est vraiment spécial. Non, je ne vous raconte pas ma journée d’hier, levé à 5 h. et de retour chez moi à 23 h., sans parler de l’absence d’information constructive à St Lazare. Ils étaient où les responsables ? Tous les responsables ? Au bistro ? Chez eux ? Ce n’était vraiment pas le moment de demander des heures heures sup. On bosse. Point. Et les trains roulent. Ou alors on démissionne de la SNCF. Ils n’ont pas dû voir le film « La Bataille du rail ». A l’époque, un cheminot, c’était un homme.

    • Adrien dit :

      Alors vous comparer des réseaux (Vienne et Berlin ?) qui n’ont à priori rien de comparable en terme de densité et de nombre d’usagers avec celui de l’Ile-de-France, c’est votre droit mais dans ce cas aller aussi faire un tour à Londres etc. histoire de faire un comparatif complet.
      Et si vous en avez apparemment été très satisfait, tant mieux mais à priori tout n’y est pas rose non plus (pour Berlin)… : http://lcda.fr/lalettreferroviaire/pdf/train-05.pdf
      et ici, le dernier accident grave en date à Vienne : http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/autriche-une-quarantaine-de-blesses-dans-une-collision-de-deux-trains-a-vienne_1211795.html

      Aussi, je ne suis pas surpris que des pays comme la Suisse, l’Autriche et accessoirement l’Allemagne soient mieux armés que nous pour l’hiver car le leur est sans doute plus rigoureux que le nôtre et ceci de manière récurrente.

      Enfin, il me paraît déplacé d’attaquer les cheminots. Je ne dis pas qu’il n’y a pas des « jemenfoutistes » dans le lot (comme partout) mais de là à les « opposer » à ceux qui ont résisté pendant la guerre, ça me paraît très déplacé.

  18. la-marmotte dit :

    Que les trains, les aiguillages, les postes de signalisation, les rails aient des problèmes je veux bien l’accepter (même si tout en même temps ça devient lassant), mais ce matin on me dit « regardez le site transilien pour prévoir votre voyage » :
    – ma ligne U est à l’arrêt (depuis 3 semaine pour réparer le poste d’aiguillage, heureusement que ça crame pas toutes les mois ces trucs là …)
    – le site transilien est quasi mort mais m’annonce fièrement sur sa page d’accueil « 1 train sur 2 sur la ligne L »
    – bilan : ma gare > viroflay rive gauche > traversée de viroflay à pied > viroflay rive droite => prochain train dans 1h30 !!! > retour viroflay rive gauche (à pied) > RER C > T2 > la défense
    Merci la SNCF pour la communication => juste me dire que la ligne L ne marchait plus pendant 3 heures suffisait pour me faire gagner 1 heure de trajet …

  19. Vincent dit :

    N’oubliez pas de prendre des photos de vos « périples », vous pouvez me les envoyer à onsature.lignel@gmail.com

    Je les compilerais dans un book qui sera envoyé aux responsables SNCF, STIF, Conseil régional ou Ministère des Transports.

  20. Catherine L. dit :

    Bonjour,

    Une fois de plus, une communication lamentable… Un site Transilien « allégé » alors que c’est pile le moment où il devrait fonctionner…
    Une annonce d’un train sur 2, soit en gare des vallées, un train toute les 20 mns. Après une heure d’attente dans le froid et en plein vent, n’ayant vu aucun train passer, l’affichage en gare indiquant des trains « retardé », liste sans fin, j’ai dû me résoudre à faire demi-tour… Entre 1 train sur 2 et un train sur 5, il y a un gouffre.
    Bonjour la crédibilité auprès de nos employeurs qui jettent un coup d’oeil sur les annonces en ligne de la SNCF et voit ces « 1 train sur 2 » alors que la réalité est toute autre. C’est très grave. La moindre des choses serait d’annoncer 1 train toutes les heures quand c’est le cas…
    Seul message en gare par le personnel en l’espace d’une heure « En raison des conditions climatiques, des retards et suppressions sont à prévoir »… Sans blague… Et là, le message qui tue (affichage déroulant vidéo) : « les trains sont retenus ». Par qui, par quoi et surtout où et combien de temps, les usagers de la ligne n’auront jamais l’occasion de le savoir.
    Bref, encore une journée de rêve sur la ligne L qui, déjà en temps normal, ne cesse de nous fatiguer par ses retards récurrents, on est même surpris lors de ces rares occasions où aucun train n’est retardé ou annulé…

  21. Walldryx45 dit :

    Bonjour,
    Je voudrais savoir pour combien de temps, ces rames seront indisponibles.
    On s’approche tout de même de la rentrée comme même.
    Si ces rames ne seront toujours pas dispo avant Lundi. J’imagine pas le monde noir qui aura sur les quais.

Les commentaires sont fermés.

L'info trafic sur Twitter

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous accompagne aujourd’hui sur votre ligne L jusqu’en début d’après-midi et suis disponible pour répondre à vos questions.

Bonne journée !

Violette 🌸

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne soirée ! 🌙😴

Violette sera de retour demain dès 6h pour vous accompagner sur vos lignes L et J.

Rose 🌹

🍾#EnAttendantlesFêtes🍾

Souvenez vous il y a quelques mois la gare de Courbevoie a gagné son match contre les indélicatesses avec cette installation …⬇️

Jeu, Set et Match🎾

#Sondagedelasemaine ❄️

C'est l'hiver, c'est décembre :

1 mois de famille et d'amitié
1 mois de souvenirs et de sourires
1 mois de partage et de convivialité🍾
1 mois de…

Retrouvez en commentaire un indice💡

Bonjour à toutes et à tous,

Je prends le relais de Violette et vous accompagne aujourd’hui sur votre ligne L jusqu’à 21h. N’hésitez pas à me solliciter si besoin !

Bon après-midi !

Rose 🌹

⚠️ Infotrafic #LigneL :

Un incident vient de se produire sur votre ligne, entre Cergy Le Haut et Paris-Saint-Lazare. En attendant des précisions, prévoir des ralentissements.

🔶 Infotrafic #LigneL :

Le trafic est fortement perturbé entre Paris Saint-Lazare et Cergy Le Haut.

⏱️ Jusqu'à 07h00.

Motif : prolongation des travaux.

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R
prochains départs