MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Entre vous et moi #38

25
Publié le 15/12/2016

Eentre-vous-et-mointre vous et moi cette semaine : une opération de sensibilisation aux pieds sur les fauteuils, les horaires sur votre ligne, l’ouverture de la passerelle des Vallées, les dernières photos des travaux en gare de Bécon les bruyères et l’affluence à bord.

Opération de sensibilisation : les pieds sur les fauteuils

J’aimerais aborder un sujet avec vous : l’état des sièges des Z6400.

Un twittos nous a récemment signalé avec photo à l’appui, l’état dégradé des sièges de ces trains.  Il peut y avoir d’autres raisons à cela : lorsque par exemple certaines personnes mangent à bord du train, laissent leurs déchets, les parapluies mouillés posés sur les fauteuils, le soleil qui « fait passer la couleur »… Néanmoins, la majorité de ces usures, saletés, notamment sur le bord du siège sont causés par les pieds sur les fauteuils.

sensibilisation-pieds-sur-les-sieges

Kévin, du technicentre échange avec ce twittos. Il faut savoir que les sièges sont remplacés dès lors que plusieurs d’entre eux nécessitent ce changement.

Afin de limiter cette dégradation des fauteuils, ce lundi 12 décembre a eu lieu une opération de sensibilisation aux pieds sur les fauteuils par l’Équipe Mobile de Ligne et le Technicentre.

Je confirme que ces incivilités sont passibles d’une amende dès lors que le contrevenant refuse d’obtempérer.

Les horaires de votre ligne

Il n’y a pas de modification de vos horaires sur votre ligne. Néanmoins, les nouvelles fiches sont disponibles sur le site Transilien.

horaires-11-dec-2016

L’ouverture de la passerelle des Vallées

Les travaux se poursuivent dans votre gare (finitions), néanmoins, dès aujourd’hui la passerelle des Vallées est ouverte ! Vous pouvez accéder aux quais depuis la passerelle et circuler entre Colombes, Bois-Colombes et la Garenne Colombes.

ouverture-de-la-passerelle-des-valleescheminement-les-vallees

Les dernières photos des travaux en gare de Bécon les bruyères

Je partage avec vous les dernières photos des travaux de la gare de Bécon dont ceux du quai dont nous parlions souvent avec ses plaques sur le bord du quai … Désormais, c’est chose faite et terminée, les nez de quais sont en place ! Ne reste plus que le « goudronnage ».

20161202_084857

 

 

 

L’affluence à bord

L’affluence à bord est un sujet que nous avons beaucoup abordé, notamment lors de la mise en place du nouveau service. C’est un sujet qui nous oppose très souvent et j’en conviens, la répartition est plus difficile certains jours, mais dès lors que les circulations sont « normales », il est possible de gagner en confort à bord. Je reviens donc, avec vous , sur ce sujet avec des images qui pourront davantage vous éclairer sur la réalité qu’elle représente.

Un conducteur de Francilien a posté des photos sur Twitter de l’affluence à bord des trains, en comparant la quantité de voyageurs en première et dernière voiture – Cette photo a été prise un jour où la circulation était « normale »-

Sur l’image de gauche, les voyageurs de la première voiture. Sur l’image de droite, les voyageurs (ou plutôt l’absence de voyageurs) de la dernière voiture. Vous pouvez remarquer ici le décalage évident de la répartition des usagers dans le train.

affluence-a-bord

personne-a-bord

En fonction de la destination, nous le savons tous, nous avons des préférences pour nous placer sur le quai afin de monter dans LA voiture LA plus proche de LA bonne sortie : « The porte, The sortie » comme l’avait exprimé un commentateur sur le blog… oui mais voilà, côté confort, ce n’est pas toujours ça ! Bien souvent, les voitures du milieu de train sont accessibles (hors période d’incident bien entendu…).  Si nous adoptons le bon réflexe de nous répartir sur l’ensemble du train, nos conditions de transports seraient nettement améliorées. D’autant plus qu’à l’arrivée, au moment de descendre, ça bouchonne ! Alors, pourquoi ne pas essayer, pensez-y !

25 commentaires pour “Entre vous et moi #38”

  1. SSPPasser au statut dit :

    C’est ce que nous faisons, Jennifer, nous nous répartissons… En ce qui me concerne du coup je m’installe plutôt en milieu de train, les deux premières voitures étant pleines de passagers pour Saint Lazare et les dernières de passagers pour La Défense. Mais tout ceci ne tient plus dès qu’un seul train est supprimé, et nous avons appris au vu de la communication sur ce blog qu’un train supprimé n’est pas une circulation perturbée…

    • JenniferPasser au statut dit :

      Tout à fait d’accord avec vous SSP, en revanche, je constate à la Défense que les voitures du milieu se vident en direction de Paris.
      C’est bizarre cette notion de perturbée : une suppression perturbe bien nos trajets mais est plutôt réservée dès lors que plusieurs trains sont concernés.

  2. Hélène Bécon dit :

    oui, c’est possible de mieux se répartir, mais dans les trains longs !

  3. Sandrine78000Passer au statut dit :

    Bonsoir Jennifer,
    Merci de m’expliquer comment se fait la répartition dans les wagons ayant 50 ans (oui 50 ans, pas 40) de voyage, à savoir ceux de VRD et de SNLB ? : on ouvre les portes entre les wagons????
    Et vous auren beau dire mais les suppressions sont encore nombreuses donc les situations normales, c’est rare en ce qui me concerne.
    Bonne soirée.

    • Paulo AquinoPasser au statut dit :

      les rames Z6400 actuellement en service circulent depuis:
      — 40 ans pour les gares de PSL à St-Cloud
      — 39 ans pour la gare de Garches (qui était terminus de certains trains jusque vers la fin des années 80) et les gares de Sèvres à Versailles-RD
      — 38 ans pour les gares de Vaucresson à St-Nom.

      le but serait donc:
      — qu’une certaine répartition se fasse à l’intérieur de la rame pour la L3 (concernée par le Francilien)
      — et que celle-ci se fasse (c’est ce qu’on entend souvent comme annonce en cas de forte affluence sur la L2) sur le quai afin de multiplier les accès utilisés.

      les rames articulées ont pour effet, surtout dans les gares d’arrêt général, de générer un mouvement de foule important – par exemple – vers la tête du train.

      mais les habitudes sont tenaces: on observe nombre de clientes/clients, quel que soit la matériel, stationné en face de LA porte qu’il/elle à l’habitude d’emprunter.

    • BlablaPasser au statut dit :

      Ben oui cette habitude de se tenir sur le quai pile a l’emplacement de la porte vous permet d’avoir plus de chance de rentrer dans le train en cas de problème voyons….pas fous les voyageurs… sinon y a des jours où vous pourrez attendre pour arriver à destination. Et on peut dire ce qu’on veut, certains trains sont surchargés en heure de pointe, point barre, vous voulez répartir comment du coup ? Sur le toit 😑 ?

    • Paulo AquinoPasser au statut dit :

      @Blabla

      je ne parlais pas du client qui cherche à se positionner pile en face de la porte, ce qui effectivement est destiné à s’assurer – autant que faire se peut – de monter, comme on le voit depuis des années dans le métro, mais du fait que les clients ont tendance à se positionner en face de la porte qui correspond à la sortie voulue de leur gare de destination.

      en clair, par exemple, le fait que les clients se dirigeant vers Paris et ayant pour destination La Défense aient tendance à se positionner en queue de train, parce que les sorties y sont les plus proches.

      le propos est aussi « général », c’est évident qu’en pointe, je l’ai vu encore ce matin, et même si une NAT permet une meilleure répartition une fois à l’intérieur, quand y a plus e place… y a plus de place.

  4. alb64Passer au statut dit :

    Bonsoir Jennifer

    Voilà l’illustration parfaite de ce que je vous disais précédemment concernant la répartition et les trains BOA qui n’ont guère changé la donne. Aussi bien métro que transilien.

    • alb64Passer au statut dit :

      Et j’oubliais. L’état des sièges de nos rames n’est pas imputable uniquement aux pieds. L’usure naturelle liée aux frottements de nos habits fait que le tissu finit par s’effriter….

    • JenniferPasser au statut dit :

      Vous avez raison alb64, c’est une des raisons du vieillissement de ces sièges.

  5. Phil 78 dit :

    Bonsoir,
    Un tire-fond(attache du rail sur la traverse)est manquant sur la voie 1 à coté de la borne d’alarme au pied de l’escalier. Comment celui-ci a-t-il été retiré? La surveillance des voies fait que ceci ne peut passer inaperçu. Merci de faire le nécessaire.

    Bonne soirée.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Phil 78,
      Amélie du blog des lignes N et U m’avait déjà transmis ce signalement de votre part.
      Je l’ai à mon tour transmis aux équipes de SNCF réseau qui s’occupent de la voie.
      Ce tire-fond est bien répertorié comme manquant mais ne représente aucun risque pour la stabilité de la voie. Il pourra être remplacé au besoin lors des travaux réalisés dans la zone ou si d’autres tire-fond sont manquants sur une même zone. Les équipes de SNCF réseau réalisent des tournées de voie quotidiennes.

  6. Phil 78 dit :

    Ce tire-fond est manquant en gare de St Cloud.

  7. SebB dit :

    Les usagers se mettent majoritairement côté St Lazare car vous refusez d’adapter cette gare pour en améliorer les flux de sortie, par exemple en reliant directement le souterrain (situé à mi-quai) aux 3 stations de métro situées autour. Vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous-mêmes alors arrêtez de nous casser les pieds.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour SebB,
      L’idée est interessante mais je ne suis pas sûre que l’architecture de la gare le permette. Il faudrait creuser des tunnels et je ne suis pas experte en génie civil mais cela ne risquerait-il pas de fragiliser l’édifice, les voies … ?
      La gare St Lazare a déjà beaucoup évoluée depuis son inauguration en 1837 > Transportez-moi reportage sur St Lazare. J’ai regardé à nouveau ce reportage et depuis la création de la 1ère ligne, St Lazare reste une gare avec de forts flux voyageurs.

  8. Phil 78 dit :

    Bonsoir,

    Le « tire-fond » en gare de St Cloud est toujours manquant.
    Qu’attendez vous pour réagir? Qu’il y en ait d’autres qui disparaissent et qu’un train déraille? Depuis Brétigny » ce genre de chose n’a plus lieu d’être, si la maintenance est faite correctement.
    Merci de votre retour.

    Bonne soirée.

  9. Phil 78 dit :

    Bonsoir,
    pour ce qui est d’un meilleur placement des voyageurs dans les rames, il faut bien admettre qu’il n’est pas facilité par des rames à un seul niveau, manque notoire d’anticipation du STIF et de Jean Paul Huchon,qui à l’époque de la commande des NAT (Z 50000)à Bombardier, n’ont pas été capables de faire intégrer le double niveau dans leur conception, alors que la fréquentation n’a pas cessé d’augmenter.
    il va donc falloir certainement passer commande sans tarder,de nouveau matériel à deux niveau, et tenir compte des recommandations faites par les usagers comme énoncé à juste titre dans le commentaire de SebB, avant de demander aux usagers de toujours êtres les mêmes à s’adapter.

    Bonne soirée.

    • alb64Passer au statut dit :

      Si seulement il n’y avait que le couple STIF/SNCF. Sur notre ligne on aurait pu avoir du 2N mais certains ont préféré les trains gadget NG sous capacitaire pour des motifs absurdes.
      Quant à PSL, c’est du même ordre que la correspondance Magenta-Paris Est ou plus récemment T6-Viroflay RG.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Phil78,
      Mon point de vue est le suivant >
      Les trains en circulation Z6400 ne sont plus adaptés pour les flux voyageurs de cet axe (Versailles/St Nom). Sur ce point nous sommes d’accord.
      Quand à y mettre des 2 niveaux, la fréquentation n’est pas la même que le RER A qui possède des 2 niveaux. Les 2 niveaux (je suppose que vous pensez à ceux du RER) ne peuvent pas circuler sur cette partie de la ligne : gabarit plus large, poids plus élevé… Les travaux à entreprendre seraient énormes, longs, …
      Je pense que ces rames Francilien restent une amélioration : portes plus larges, l’accès facilité, l’intérieur disposé différemment… et surtout un matériel neuf qui permettra d’améliorer la ponctualité de la ligne (donc moins de suppressions) De même, entre le moment où les commandes sont passées et le moment où les trains sont livrés, il faut un temps certain.

  10. Gautier dit :

    Bonjour,
    Pour la répartition à bord des trains c’est très simple : pour un voyageur descendant à St Lazare et devant prendre une correspondance (Ligne 13, RER E ou autre), s’installer à l’arrière du train représente une perte de temps qui peut monter facilement à 10 minutes en comptant le temps de marche sur le quai, le temps perdu dans les bouchons qui se forment sur le quai et au niveau des tourniquets, et le temps perdu en laissant passer un ou deux métros remplis par les voyageurs s’étant entassés dans les voitures de tête (Le problème est le même à la Défense). Sachant qu’il faut déjà prévoir 10 minutes de marge matin et soir pour éviter d’être trop en retard en cas de suppression ou de retard…
    Vous nous demandez donc de perdre 20 minutes matin et soir (3H20 par semaine), auxquelles s’ajoutent déjà les 5 à 10 minutes de trajet supplémentaires depuis la mise en place des nouveaux horaires. Tout ça parce que la SNCF est incapable de faire circuler correctement ses trains et n’a jamais voulu adapter ses infrastructures pour faire face à la hausse de la fréquentation.
    Faites comme nous, arrêtez de croire au père Noël…

  11. Sandrine78000Passer au statut dit :

    Bonjour,
    Tout à fait d’accord avec Gautier et Phil 78. Il aurait fallu prévoir des trains à 2 niveaux vu le nombres de voyageurs (pardon bétail). Je trouve cela dingue que vous disiez que ce sont les voyageurs qui doivent adapter leur façon de faire parce que vous n’avez pas été capables de moderniser vos infrastructures et vous adapter en 40 ans aux evolutions.
    Bonnes fêtes de fin d’année à tous.

  12. isabougiv dit :

    Bonjour,
    En ce samedi 24 décembre 2016, je viens juste de savoir que les conducteurs SNCF faisaient grève le dimanche 25 décembre 2016 et évidemment je travaille ce jour là. Comme tous les ans et c’est une tradition SNCF de faire grève à ces périodes là. Je suppose que c’est leur manière de nous souhaiter de bonnes fêtes ! J’ai demandé quelles étaient les raisons de cette grève et personne n’a pu me répondre. Qu’ils sachent qu’ils ne sont pas les seuls à travailler le jour, la nuit, les jours fériés, les jours de fête et qu’on aimerait être tranquille.

  13. Phil 78 dit :

    Bonjour,

    J’ai demandé que l’on nous donne le motif exact de ce mouvement social, que je ne peux cautionner, par défaut, tant que je n’en connaitrai pas la raison. Que ce soit pour celui qui travaille ou celui qui ne conduit pas , comme c’est mon cas, nous sommes pris en otage, parce que certains on choisi de passer Noël en famille. Si le motif de cet grève est réellement avéré, elle peut être faite avant Noël et non pendant.

    Bonne fêtes de fin d’année.

Les commentaires sont fermés.