Un blog Transilien SNCF Voyageurs pour Île-de-France Mobilités

Bonjour à tous ! Le blog sera en pause, jusqu'au 22 juillet. Je serais de retour à cette date ! A bientôt. Aurélien

Trains longs et trains courts : On vous explique !

Dans ce billet, on vous explique tout sur les trains longs et trains courts.

C’est un sujet que je souhaitais évoquer avec vous depuis un moment. Et une remarque dans la boîte à idées m’a donné l’opportunité de vous en dire plus concernant la composition de vos trains, et plus précisément, le nombre de rames qui le compose.

La fréquence des trains est devenue insuffisante le weekend sur la ligne L avecvles suppressions sur Versailles vers Paris, ne proposer que des trains courts avec une fréquentation forte est mal perçu. On nous entassé comme des bêtes dans des trains qui si ils étaient doublés nous permettrait de voyager dans des conditions acceptables surtout entre la défense et Paris…

JAD

En effet sur la ligne L, les rames utilisées sont toutes les mêmes, il s’agit des Z 50 000, aussi appelées « Franciliens ». Sur la ligne L, ces rames se composent de 7 caisses articulées avec une capacité de 396 places assises. Arrivées à partir de l’été 2013, elle a progressivement remplacé les vieillissantes Z 6400. J’avais d’ailleurs écrit un article à l’occasion de la livraison de la 360eme et dernière rame, que je vous invite à (re)découvrir.

Cette rame a su s’inviter naturellement dans votre quotidien. Elle nous est également d’une grande aide grâce à toute la technologie embarquée à bord. Et il y a une technologie en particulier que j’aimerais évoquer avec vous : le comptage. En effet, les Z 50 000 permettent de compter le nombre de personnes qui montent et descendent. Ces données sont ensuite exploitées par nos data-analystes afin de dimensionner l’offre de transport.

Je ne rentrerai pas en profondeur sur la création d’une offre de transport, ce n’est pas le but de cet article. Cependant, connaitre l’occupation des trains nous permet de nous accorder et d’adapter nos trains et donc… leur longueur !

les trains s’adaptent à la fréquentation

Ce n’est pas vraiment un mystère, entre 10h et 16h les trains sont moins fréquentés. Et si moins de personnes sont présentes dans les trains, il est possible de réduire la taille du train, en le passant en train court.

Ainsi, si lors de votre parcours vous voyager à bord d’un train court, c’est une décision qui a été décidée après analyse de sa fréquentation. Elle n’est donc pas faites par hasard, au bon vouloir, sauf si la situation nous y contraint, généralement suite à une panne. En effet, il vaut mieux voyager dans un train court que de supprimer un train !

un train long, c’est deux trains courts !

Une fois le train séparé en deux rames, les deux vont suivre leur programme respectif. Une va continuer son service commercial, et va vous transporter de long de la ligne L. L’autre va profiter de son « temps libre » pour se rendre au technicentre afin d’effectuer des vérifications ou des réparations mineures. Il peut aussi arriver que la rame soit garée sur une voie de garage et reste en « support » en cas de retard ou panne. Une journée sur la ligne L ne ressemble à aucune autre, et il faut savoir parer à toute éventualité.

Séparer un train offre de nombreux avantages : des économies d’énergie, des trains de secours disponibles rapidement, et une meilleure gestion de parc disponible.

un train court, c’est parfois trop peu

Pour en revenir au commentaire laissé, il arrive que la capacité du train court ne soit pas suffisante, surtout les week-ends. Les raisons ne sont pas forcément faciles à déterminer mais généralement, un train court peut se retrouver plein suite à la suppression du précédent. Ce sont les aléas de la production ferroviaire comme on l’appelle.

Pour conclure, je tenais à vous expliquer à travers cet article que faire rouler des trains n’est pas une mince affaire. Aucune journée n’est identique, et il faut toujours composer avec des aléas. Séparer, quand il est possible, des trains fait partie des solutions possibles.

La circulation est un sujet complexe et si vous avez des questions ou si vous souhaitez obtenir plus d’information via un billet blog par exemple sur un sujet précis, n’hésitez pas à me le dire en commentaire !

2 commentaires pour “Trains longs et trains courts : On vous explique !”

  1. MalangePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Cela fait 2 fois qu’on revenant d’un trajet Narbonne Paris Gare de lyon ouigo je me retrouve dans un rer bondé pour Torcy, train court, à 22h30.A priori c’est régulier de la part de la ratp de mettre les utilisateurs dans ces conditions.J’aimerai savoir s’il est prévu des changements par la suite et souhaite faire remonter mon mécontentement.

    • CKPasser au statut dit :

      Bonjour,
      Je crois que vous-vous êtes trompé de blog.
      Torcy se trouve sur le RER A.
      Bonne journée
      CK

Laisser un commentaire

Bonjour à tous ! Le blog sera en pause, jusqu'au 22 juillet. Je serais de retour à cette date ! A bientôt. Aurélien

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R