MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Gare de Sèvres Ville d’Avray

26
Publié le 12/12/2011

Vous souhaitez attirer mon attention sur un sujet relatif à la gare de Sèvres Ville d’Avray ?

N’hésitez pas à m’en faire part en déposant un commentaire à ce billet.

26 commentaires pour “Gare de Sèvres Ville d’Avray”

  1. CILLARD dit :

    Bonjour,

    Je souhaiterais soulever le problème de la dégradation constante du service sur la ligne L. J’habite depuis 7 ans à Sèvres et prends tous les jours le train à la gare Sèvres Ville d’Avray. Le matin je prends un de ceux qui passent entre 7h55 et 8h10 et le soir, je pars de Saint Lazare entre 18h17 et 18h24.

    Depuis 7 ans, je n’ai cessé de voir la situation se dégrader pour terminer par me dire que les usagers de cette ligne n’ont aucun droit et ne sont absolument pas considérés :
    – Il y 7 ans, on pouvait s’asseoir dans le train le matin, les trains étaient à l’heure et tout fonctionnait à peu près correctement.
    – Maintenant, les trains sont déjà bondés en arrivant à Sèvres (en raison des prix de l’immobilier toujours plus cher) et il faut rester debout 25 min pour arriver à Saint Lazare. Avez-vous remarqué la quantité de personnes prenant le train le matin et sortant le soir à cette gare. Pourquoi ne rajoutez-vous pas des trains plutôt que de continuer à entasser les gens comme du bétail?
    – Aux heures de pointes, 1 train sur 2 est supprimé TOUS LES MATINS depuis au moins septembre 2011. Est-ce normal?
    – Depuis les changements d’horaires, non seulement la suppression des trains se poursuit mais en plus, plus aucun horaire n’est respecté : les trains passent dans un intervalle de +/- 5 min par rapport à l’horaire affiché. Quand le train passe en avance et que le suivant est supprimé, on en prend pour au moins 15 min d’attente pour monter dans un train déjà bondé en arrivant à Sèvres.
    – Le soir, en partant de Saint Lazare, les trains sont régulièrement supprimés car le système de fermeture de porte ne fonctionne pas..??

    La colère des usagers se fait sentir de plus en plus sur les quais de la gare le matin et le soir, car al situation ne fait qu’empirer au fil des années.

    Qu’entreprenez-vous pour résoudre ces problèmes? Trouvez-vous normal que la situation perdure? Nous payons un abonnement, nous avons un train sur 2 supprimé, les trains ne respectent pas les horaires ni les durées de trajet d’ailleurs car ils sont tellement bondés qu’ils mettent en moyenne 10 min de plus sur un trajet de 25 min pour aller à Saint Lazare.

    Nous attendons des actions de la SNCF pour résoudre concrètement ces problèmes et prendre en compte l’affluence croissante sur cette ligne L. C’est justement l’objectif du service public…

    • Bonjour Cillard,
      Sur la considération des clients, je peux vous assurer qu’elle est au coeur de nos préoccupations, et j’espère que ce blog y contribuera.
      Vous avez raison sur le fait que sur la ligne L (comme sur beaucoup d’autres lignes Transilien), la croissance de l’affluence ces dernières années a des conséquences sur la production de nos trains (chaque incident impactant plus de trains et plus de voyageurs) et bien sûr sur le remplissage en heures de pointe. A titre d’exemple, le trafic a augmenté de plus de 10 % en 5 ans sur les lignes de Paris Saint-Lazare. La décision du nombre de trains relève du STIF, mais de toute façon, aujourd’hui à infrastructure constante nous ne sommes pas capables techniquement d’ajouter des trains. Tout simplement parce que le tronçon Saint-Cloud – La Défense est déjà saturé ainsi que l’arrivée sur Saint-Lazare. Et même s’il était techniquement possible de le faire, ajouter des trains augmenterait le nombre potentiel de retards ou de trains supprimés sur la ligne, ce qui dégraderait d’autant plus le service. Il existe des projets à long terme pour désaturer l’infrastructure existante. Je pense notamment au Grand Paris, et plus proche dans le temps à la Tangentielle Ouest et au prolongement d’Eole.
      En attendant, toutes les équipes se mobilisent chaque jour pour maîtriser la régularité, j’aurai l’occasion d’en reparler dans un prochain billet.
      A titre d’exemple, en terme de régularité en période de pointe sur la ligne L, nous sommes à 91 % en 2011 (en amélioration par rapport à 2010 qui était à 87,9 %). Ces chiffres nécessitent d’être expliqués pour une bonne compréhension de ce qu’ils veulent dire, et je les expliquerai bientôt sur le blog. Et par ailleurs, on en parlera souvent, nous avons une volonté d’améliorer l’information lors des perturbations.
      Concernant le système de fermeture des portes, nous n’avons pas de problèmes récurrents sur les trains de la ligne, bien que quelques incidents isolés puissent être notés.

  2. Dembele dit :

    Bonsoir,

    Pourquoi ne pas tout simplement faire desservie les gares de Ville D’avray et Chaville par les rames de la ligne « U » ?

    Cela apporterait une augmentation de l’offre de transport et un trajet plus direct entre Le Val d’or et Putaux en heure de pointe.

    • EPPasser en mode normal dit :

      La réponse que j’ai obtenue est la suivante. Les trains en UM sont trop longs. C’est le STIF qui décide des dessertes.
      Sinon, avec les horaires détendus de la ligne U, ajouter les 2 arrêts non desservis actuellement ne rallongerait pas la durée du trajet.

  3. Dembele dit :

    Bonsior EP

    Cette réponse ne me semble pas valable car des Z5600 en UM de la ligne « U » ont desservies à plusieurs reprises les deux gares en questions pendant certaines perturbations en amont de la défense.

    • EPPasser en mode normal dit :

      Plutôt des Z8800 car les Z5600 n’iraient pas très loin (monocourant 1,5 kV).

    • Bonjour Dembele, j’ai depuis répondu à cette question à un autre endroit du blog, je vous remets ma réponse ici : ajouter deux arrêts aux trains de la ligne U rallongerait le temps de trajet pour les clients de La Verrière – La Défense. S’ajoutent à cela des problèmes opérationnels comme l’arrêt et la visibilité des caméras depuis les Z2N. Des rames Z5600 de la ligne U ont effectivement déjà desservi Sèvres Ville d’Avray et Chaville Rive Droite, mais pour les raisons de sécurité que j’énonce précédemment, cela reste extraordinaire.

    • EPPasser en mode normal dit :

      Autant je suis d’accord avec les problèmes opérationnels, autant je ne comprends pas pour le respect des horaires. Depuis le SA2012, la durée du trajet sur la ligne U a été allongée avec notamment une réduction de la vitesse entre St Cloud et Versailles Chantier.

    • Dembele dit :

      Merci Jacques-Guy Langé de la réponse.

      J’ai comme l’impression que la ligne U n’a fait qu’engorger la ligne L malheureusement.

      Bonne soirée

  4. Dembele dit :

    Autant pour moi effectivement les 5600 n’est pas Bicourant

  5. EPPasser en mode normal dit :

    7h57 ce matin. Prochains trains pour PSL annoncés à 8h10 et 8h14. Il y a déjà du monde sur le quai. Je n’ose imaginer la situation à l’arrivée du premier train. Beaucoup resteront encore quelques minutes à attendre un train avec de la place pour pouvoir monter dedans.
    En une fraction de seconde, je décide de ne pas être de ceux-là et rejoins la gare Rive Gauche. 1/4h et une centaine de marches d’escalier plus tard, j’arrive sur le quai. Quelques minutes d’attente et je suis assis dans une VB2N chauffée.

  6. MapCourbevoiePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Je partage l’avis de Mr Langé notamment. Je prends le train chaque jour de semaine entre 8h30 et 8h45 et chaque matin, je me demande si je vais pouvoir monter dans le train. Lorsque j’arrive à monter, les conditions de trajets sont difficiles puisque nous sommes debout et très compréssés. Le trajet du matin est particulièrement pénible d’autant plus que nous sommes 2 matins /3 fortement ralentis entre Sevres Ville d’Avray et St Cloud.
    Le soir, les retours sont plus étalés mais je n’ai pas toujours de place assise; le trajet étant plus court (le train roule à vitesse constante), c’est plus supportable. J’en viens à me demander si je vais continuer à payer mon abonnement de trabsport pour voyer dans ces conditions… De plus, comment font les femmes enceintes ou les personnes qui ne peuvent pas rester debout pendant 15 à 20 minutes (temps moyen de trajet entre Sevres Ville d’Avray et La Defense entre 8h30 et 8h45)? La solution qu’il leur reste est-elle de prendre leur voiture pour voyager de façon confortable en fonction de leur état de santé?
    Merci pour la réponse que vous voudrez bien m’apporter

    • Bonjour Marie Parcigneau, effectivement en heures de pointe, vous êtes nombreux à voyager. Sur les branches Versailles Rive Droite et Saint-Nom la Bretèche, vous êtes plus de 155 000 par jour en semaine. Il semble difficile de rajouter des trains, car le tronçon de ligne entre La Défense et Saint-Cloud est saturé, mais les voies sont en cours de renouvellement, ce qui devrait déjà améliorer les conditions de circulation de la ligne.

  7. EPPasser en mode normal dit :

    Argh, en prenant le souterrain il y a quelques minutes, j’ai constaté une fôte d’ortografe sur le panneau situé en bas de l’escalier de la voie 1.
    Par 2 fois, il y est écrit « Sévres » et non « Sèvres ».

    • Bonjour EP, merci de votre retour. Nous étions au courant : nous n’avons pas prévu de le changer dans l’immédiat, mais nous le ferons si l’occasion se présente. Comme vous le savez, il y a plusieurs chantiers demandant des financements conséquents, et nous devons traiter les demandes selon les priorités.

    • EPPasser en mode normal dit :

      Il faut que je vandalise la plaque 😉 ????????????
      Je déconne mais ça fait bizarre de voir un « é » à la place d’un « è ». L’orthographe allant devenir une priorité nationale, je vais avoir du mal à expliquer à mes enfants que les accents ont un sens.

  8. EPPasser en mode normal dit :

    Pas d’alerte trafic ce matin mais une petite frayeur ce matin à 7h30 lorsque l’appli Translien indiquait qu’il n’y avait pas de train à Sèvres-Ville d’Avray.

  9. Miassedova dit :

    Bonjour, depuis déjà 18 ans que j’habite aux pieds de la gare Sèvres-Ville d’Avray. L’immeuble se situe à 20m environ de la gare. Il est parfaitement vain que je vous parle de la dégradation des services de cette gare ( horaires aléatoires, aucune annonce pour prévenir de QUAND on peut s’attendre à y voir un agent, une vision désespérante d’une évolution malheureuse et inhumaine des choses. Alors que sur internet sont indiqués « les horaires de cette gare », comme si ils étaient réels …plutôt jamais respectés !) Les deux communes desservies, comme le nom de la gare l’indique : Sèvres et Ville d’Avray comptent suffisamment de monde pour considérer cette gare comme importante et assurer le service régulier et quotidien des agents.
    De plus, lorsque la gare est vide ( d’ailleurs, elle a l’air d’un fantôme, avec les rideaux de fer baissés et pas une âme !), vos services augmentent le niveau sonores des annonces. C’est le sujet qui m’a fait me lever ce matin ( involontairement, car je suis en vacances!!!). Les vociférations de vos annonces sautent dans nos lit – tout l’immeuble est réveillé … au nom de quoi vous permettez-vous cela ? Notre niveau auditif ne baisse pas parce que la gare est fermée !!! Et les gens sur le quais entendent exactement de la même manière, que quand un agent est en gare … expliquez-moi la raison de cette mauvaise régulation du son ?!! Vous ne remplacerez jamais l’absence des agents humains en gare par l’augmentation du niveau sonore de vos annonces intempestives. C’est dépourvu de sens et très nuisible, en réveillant tout le quartier, y compris des centaines de milliers de gens, qui habitent à proximité de la gare et n’ont pas de train à prendre !! De grâce, réglez s’il vous plait en baissant ce niveau sonore, car nous n’avons personne à qui le dire – il n’y a pas d’agents en gare ! Nous souffrons vraiment de cette horrible nuisance, tout comme nous souffrons de la dégradation générale dans le fonctionnement de notre gare. Lorsque ces annonces commencent à nous réveiller à 6h 15 du matin ( comme c’est le cas aujourd’hui, en nous inquiétant pour rien, car la voix des annonces est grave et tonitruante, je considère cela comme un abus publique. Par les services technique de la SNCF, incapables du professionnalisme et de la civilité minimale, afin de régler les annonces au plus bas niveau, car la gare est petite, nous entendons lorsque nous sommes sur les quais parfaitement, même si on parle tranquillement – pas besoin de bruits ). Je compte sur vous pour arrêter cet abus de la population avoisinante de la gare, surtout celle, qui n’a pas d’argent pour se payer les vacances, et qui n’a même plus la possibilité de dormir paisiblement à cause de votre attitude non-refléchie et non-professionnelle dans la régulation sonore des annonces. Remplacez votre indifférence par de l’empathie . Merci !

  10. nidasleo dit :

    Je compatis avec Miassedova concernant le bruit j’imagine que ça doit être infernal surtout que maintenant la SNCF fait des annonces pour tout et rien en espérant compenser la dégradation de son service ainsi que son manque d’information par le passé.
    Je prends très peu la ligne L (car voiture), mais il m’arrive de temps en temps de prendre cette ligne aussi en gare de sèvres ville d’avray, et je suis choqué par la proportion d’incident, d’annulation de train et de retard…. c’est du grand n’importe quoi, on est en 2015 et on ne sait pas faire des trains qui marchent correctement « parce qu’il fait chaud »… non mais sérieusement on se fou de la gueule du monde ou quoi ? je parle même pas du « il fait froid, il y a de la neige, il y a des feuilles… ».
    On arrive à avoir une fréquence d’un métro par minute à paris, et d’un RER A par minute mais on sait pas augmenter la fréquence des trains de banlieue… avec les technologies d’aujourd’hui (capteur/caméra/système d’information)…
    On est resté aux années 1940 à la SNCF c’est pas possible.
    Demain les gens voyageront en drônes et les trains de saint lazare subiront encore des retards pendant 3h parce qu’une porte d’un train de m**** n’arrive pas se fermer ou parce qu’un poste d’alimentation électrique prendra feu parce qu’il fait chaud (st cloud cet été), ça fait vraiment pitié.
    D’un côté il faut être greenécolo et prendre les Transport en commun, et de l’autre côté vous vous retrouvez avec des transports du moyen âge… qui semblent ingérable dès qu’un grain de sel se met dans les rouages.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour,
      Je compatis avec Miassedova également et je suis sincèrement désolée. Je suis bien au fait des « nuisances » engendrées par les annonces sur la ligne. J’ai prochainement rendez-vous pour faire un point complet sur la situation qui s’était améliorée puis de nouveau dégradée.
      Votre commentaire me renvoie loin dans le temps en nous comparant aux années 1940. La fréquence des trains ainsi que la fréquentation à l’époque étaient bien loin de ce qu’elles sont aujourd’hui. Il n’y a qu’à regarder sur Wikipédia pour voir à quel point la demande a progressé. Donc fort heureusement notre offre aussi mais voilà la ligne L, les trains de banlieue ne sont pas des hyper métros. Les trains de destinations différentes se croisent sur un même secteur et les rails, les voies n’ont pas évolué aussi rapidement. C’est vrai que la proportion d’incidents est énorme mais tous les projets sur lesquels nous travaillons comme la rénovation du réseau, le changement de l’offre de transport prennent du temps. Vous dites ne pas rencontrer de problème sur le RER A, personnellement je l’emprunte et oui sur la partie centrale, les RER se succèdent comme le métro mais des deux côtés de la ligne avec les bifurcations et les tronçons communs il en est tout autre. La difficulté de la ligne L est qu’elle est soumise aux incidents des autres lignes J et A. Idéalement, si nous avions plus de voie à St Lazare les effets d’une ligne à l »autre se ressentiraient moins mais malheureusement les voies supplémentaires ne peuvent pas se créer comme cela. C’est bien la raison pour laquelle des projets comme EOLE arrivent mais cela prend des années…
      Côté technologie, je vous rassure nous n’en sommes plus au télégramme et nous utilisons les nouvelles technologies heureusement, voyez les drônes de surveillance, la réflexion pour équiper nos tains de GPS pour permettre un meilleur suivi, parce que rien n’est simple.
      J’aimerai claquer des doigts pour que cela aille plus vite mais c’est toute la région de Paris St Lazare que nous revoyons dans son ensemble.
      nous avons sincèrement la volonté d’améliorer les transports du quotidien pour vous voyageurs.

    • SebBPasser au statut dit :

      « Côté technologie, je vous rassure nous n’en sommes plus au télégramme »
      « On » nous a dit que vous utilisiez encore des fax en interne (et pas qu’un peu), c’est clair que c’est ultra-moderne
      Quant à Infogare, pas la peine qu’on revienne sur la « qualité » de ce système qui est incapable de nous indiquer des infos un minimum logiques (le fameux « 1 minute » clignotant – notamment)

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour SebB,
      Perso 0 fax par jour tout par mail ou par portable…Sinon, je suis d’accord avec vous, le système infogare et le suivi de nos trains mérite un sérieux coup de jeune. Nous y travaillons.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      « On arrive à avoir une fréquence d’un métro par minute à paris, et d’un RER A par minute mais on sait pas augmenter la fréquence des trains de banlieue… »

      non, non, non et re-non.

      comme déjà expliqué et sans trop entrer dans les détails, ces comparaisons ne tiennent pas.

      le métro est un système de transport à très haut débit complètement fermé, à desserte unique quel que soit le sens, sans aucune interaction avec les autres lignes.

      la fréquence tracée des RER A est de 108s minimum, c’est ce que permettra/permet le système NeXt.
      mais la A dans sa partie centrale, la pus chargée, est une ligne elle aussi à desserte unique, qui ne possède pas de pointe (la pointe a un sens, pas de contrepointe sur la A), n’a donc pas de desserte différente en fonction du sens, avoue environ 60 conflits de circulation là ou la L/U en compte plus de 200, ne souffre d’aucun phénomène de rattrapage complexe, ne possède aucune voie centrale, aucun conflit en jonction, aucun conflit en sortie, aucune circulation en parrallèle, aucun conflit en face à face, aucune évolution, aucun garage/dégarage avec engagement des voies principales, très peu de vides voyageurs (évidemment, pas de vraie pointe) etc….. sans parler de l’interaction entre les lignes L/A/J, voire TER, en fonction de l’optimisation des roulements de conducteurs.

      la L est et reste jusqu’au 13/12 la seule ligne dont le plan de transport dérogatoire ne peut pas respecter les ormes de conception horaires: c’est une décision prise par le STP pour la mise en service de la U. Certains tracés descendent d’ailleurs à 30s entre deux trains, notamment les duos PUBE/DEFI de pointe du matin, et on est même en pratique à 0s de par les circulations en parallèle.

      la A en est trèèèèèès loin.

      bref on ne « joue » pas du tout – mais alors pas du tout – dans la même catégorie.

      le sa2016 permettra de sortir

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      bien sur, les amateurs auront rectifié: j’ai volontairement pris en compte les voies de La Défense pour la A, sinon elle n’aurait strictement aucun conflit de circulation dans sa partie centrale.

  11. MIREUX dit :

    Gare de Ville d’Avray : la gare est très souvent fermée avec ses 3 rideaux de fer . Les horaires éventuels d’ouverture ne sont pas indiqués . Donc le voyageur prend ses billets aux machines .
    Tarif aller-retour pour Paris à 1/2 tarif : 3,50 euros ; pas de chance, le voyageur n’a pas assez de monnaie ; fébrilement, il cherche sa carte de crédit et dépasse le délai d’attente , la transaction s’annule. Il recommence donc toute la manoeuvre , les gens derrière lui commencent à s’impatienter . Deuxième tentative, le voyageur tient sa carte de crédit à la main ( heureusement, c’est sans trop de danger dans cette gare ) , il introduit la carte et la machine lui répond :  » carte arrachée, transaction annulée  » . Il ne reste plus au malheureux voyageur qu’à acheter avec ses quelques pièces de monnaie un aller simple, toujours à tarif réduit ( ce qui implique de faire défiler un grand nombre d’écrans ), à s’excuser auprès de la file d’attente , et à aller gare Saint Lazare pour acheter le billet de retouir .
    Pas simple tout ça !

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour MIREUX,
      merci pour ce témoignage combien représentatif des distributeurs et de leurs limites… Bien désolée pour cette mésaventure, je transmets ce commentaire pour insister sur ce point. J’ai déjà transmis une proposition sur la possibilité de payer par billet et pour l’heure, ce système doit être mis en place dans les gares touristiques. Espérons que les embauches prévues pourront remédier au sujet des gares fermées.

Les commentaires sont fermés.