MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Un rail cassé hier

7
Publié le 5/01/2012

Hier matin, vous avez pu constater des perturbations sur votre ligne L2 (branches Saint-Nom la Bretèche et Versailles Rive Droite). Une zone rouge a été détectée sur l’axe en direction de Paris, à proximité de Pont Cardinet. Petite explication : de manière générale, les voyants des écrans de circulation des postes d’aiguillage sont blancs en l’absence de train, et rouges quand un train est sur un tronçon de ligne. Là, au poste d’aiguillage de Paris Saint-Lazare, ils restaient au rouge après le passage d’un train à 8h15, ce qui n’était pas normal au vu de la circulation.

Une première observation terrain a pu déterminer qu’un rail était fissuré, ce que nous appelons chez nous « rail cassé ». La circulation des trains a donc été interrompue sur cette voie pour des raisons de sécurité, et les trains ont emprunté le tronçon adjacent (celui de la branche Cergy). Après diagnostic approfondi des agents sur place quelques minutes plus tard, il s’est avéré que la circulation pouvait être maintenue sur la voie de L2 avec une surveillance renforcée et une limitation de vitesse des trains de 40km/h. A titre de comparaison, c’est comme lorsque vous roulez avec votre véhicule sur une route dégradée : vous adaptez forcément votre vitesse pour éviter les secousses. A 8h42, l’éclissage du rail (pose de plaques d’acier comme attelle) a pu être réalisée en réparation temporaire. L’incident était donc résolu d’un point de vue technique, mais dans ce type de cas les circulations ne peuvent redevenir directement normales : des perturbations ont ainsi subsisté jusqu’à 10h. La réparation complète a débuté la nuit dernière, quand aucun train ne circulait sur les voies.

Les équipes ont réagi le plus vite possible pour gérer cette situation. Je suis évidemment intéressé par vos retours, notamment sur la qualité de l’information que vous avez eue.

7 commentaires pour “Un rail cassé hier”

  1. Florian dit :

    Bonjour,

    J’étais dans l’incident aux alentours de 9h au Val d’Or.
    Les prochains trains étaient annoncés retardés ou supprimés. Donc difficile d’estimer une heure d’arrivée du train.
    Les annonces étaient régulières mais je pense qu’il serait judicieux en cas de “bazar” de ce type d’annoncer la position du train comme cela se fait sur certaines lignes. Un exemple : ” [message de perturbation] le prochain train pour La Défense se trouve à Chaville”

    • Bonjour Florian,
      Nous sommes en train d’étudier la question, c’est une bonne idée. J’ai demandé à nos coordinateurs régularité, chargés de l’information voyageurs sur la ligne, d’en voir la faisabilité, qui ne sera pas forcément la même suivant le niveau de perturbations (plus c’est perturbé, plus c’est difficile d’ajouter des annonces supplémentaires).
      La principale difficulté technique est la suivante : nos postes d’information voyageurs n’ont la vision de la position des trains sur le « tableau de contrôle optique » que sur un tronçon de la ligne. Par exemple pour le poste d’information voyageurs de Saint-Cloud, il y a la vision de la position des trains de Montreuil au Val d’Or. Donc ils ne voient pas si un train est à Suresnes.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      l’idée de l’information liée à la position d’un train n’est efficace que si ce train est en marche et qu’on a l’assurance qu’il ne sera pas limité en ligne.

      Or, la L possède en moins de 8km 5 gares de limitation potentielle dont 4 utilisées régulièrement de manière très réactive: les décisions de limitation sont souvent prises au dernier moment (les prendre plus en amont impacterait à terme un grand nombre de Clients, c’est la rançon d’un plan de transport intenable)

      L’annonce de position ne pourrait donner, en situation perturbée, qu’une information indicative très proche de celle que les Annonceurs diffusent sachant qu’eux savent moduler les prévisions de progression en fonction de leur expérience.

      Même l’annonce indiquant le départ de la gare amont (RER B et D à Paris-Nord par exemple) ne donnerait qu’une heure approximative: les conflits en jonction et en rattrapage sont trop nombreux sur la L.

      La seule annonce fiable peut être diffusée lorsque un train donné est à l’annonce de la zone d’action d’un poste: c’est seulement à ce moment-là qu’il aura la certitude absolue de l’arrivée du train (même si celui-ci est limité dans une des gares de son secteur, au moins l’info sera fiable)

      l’info Eclair ne peut pas prendre en compte des difficultés de circulation aléatoires et aux conséquences variables.

      elle aurait toutefois l’avantage de donner une info approximative, genre « retard évolutif estimé entre 4 et 7mn » ce qui est mieux que « retardé », bien sûr.

  2. Florian dit :

    Merci pour l’étude de cette proposition.
    N’est-il pas possible que les postes aient en plus de leur zones d’action un écran indicatif reprenant la position des trains sur la ligne ?

    • Bonjour Florian,
      L’ergonomie de certains des postes d’information voyageurs (La Défense et Saint-Cloud) ne permet pas, pour le moment, d’avoir un écran indicatif supplémentaire. En revanche, une nouvelle application d’exploitation commerciale de la ligne en temps réel, qui nous permettrait de savoir où se situent les trains, est en projet d’installation dans plusieurs gares de la ligne. Ce projet prendrait du temps pour être mis en place, car cela implique l’accompagnement des agents dans l’utilisation de cet outil, mais ce serait à terme un plus pour l’information en gare.

  3. Il suffit d’installer un écran avec le logiciel Eclair, qui permet de suivre en temps réel la position des trains.

    Franck – Comité d’usagers de l’ouest francilien

Les commentaires sont fermés.