Un blog Transilien pour Île-de-France Mobilités

Ça ne vous a pas échappé, votre blog a fait peau neuve ! Vous retrouverez les fonctionnalités habituelles, mais il y a quelques nouveautés… Je vous propose une visite guidée dans cet article.

Expérimentation gilets violets à Bécon

Depuis lundi 5 mars nous avons lancé une opération test en gare de Bécon les Bruyères afin de renforcer la visibilité de nos agents. En plus de la tenue habituelle, ils portent un gilet violet réfléchissant lorsqu’ils se trouvent en gare, sur les quais ou dans le souterrain.

Que pensez-vous de cette initiative? Jugez-vous qu’elle serait utile dans toutes les gares ?

D’autre part, vous qui empruntez la gare de Bécon les Bruyères tous les jours, à quel endroit auriez-vous le plus besoin d’un agent quand vous cherchez de l’information ?

Comme toujours, vos avis m’intéressent !

25 commentaires pour “Expérimentation gilets violets à Bécon”

  1. BNC dit :

    Bonjour Mr Langé,
    « Que pensez-vous de cette initiative? Jugez-vous qu’elle serait utile dans toutes les gares ? »

    >> ça tombe bien que vous évoquiez le sujet, parce que c’est un de ceux qui me tiennent à coeur.
    Les gilets violets à Bécon et partout ailleurs ne peut être qu’une très bonne chose. La raison simple en est que la dernière « nouvelle » tenue des agents est sombre, triste, terne et invisible : ça ne donne pas forcément envie d’aller vers eux.
    Avec le gilet violet (couleur que j’aime bien perso), on retrouve déjà de la visibilité, du pep’s, de la dynamique et donc une invitation à l’échange (interrogatif). On passe d’un mode renfermé/coquille, à un mode ouvert/chrysalide.

    Le point le + intéressant est la visibilité renforcée, car ces gilets ont l’efficacité d’être remarqués en un coin d’oeil.

    Je pense donc que cette mesure devrait être généralisée au plus vite, en attendant de nouvelles tenues mieux réussies et + adaptées.

    Au passage, je fais partie de ceux qui regrettent bcq l’ancienne tenue bleue des agents qui était bcq + pepsy.

  2. riveraingaredebecon dit :

    Si il n’y avait que la « nouvelle » tenue des agents qui est sombre, triste, terne et invisible… Cela pourait aller, mais que dire de l’état du paysage dans lequel ils (et nous) évoluent… L’etat des trains, des voies, des gares, vu de l’exterieur, je n’ose meme pas imaginer l’intérieur des locaux du personnel… Tout est sombre, triste et sale. Si l’on parle précisément de la gare de Bécon:
    – gare vétuste, et sombre.
    – quais et abris en mauvais état. présence d’herbes en extremité…
    – voies sales avec de multiples déchets présents depuis des mois…
    – zone technique encombrée de baraquements moches, d’algéco, de vestiges de chantiers…
    – zéro entretien des espaces verts…
    etc…
    Les gilets violets, c’est bien… Mais pour tout le reste…

  3. Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

    une vision quelque peu pessimiste: si la gare de Bécon était vétuste (=délabrée), elle serait à l’image de certains pang (point d’arrêt non géré) de province:
    – elle n’aurait qu’un vieux panneau avec une vielle affiche papier plus que jaunie à la place d’ Infogare
    – elle n’aurait aucun escalator et certaines marches de ses escaliers seraient cassées,
    – les abris de quais n’auraient plus ni revêtement de sol, ni banc, ni vitres et seraient fermés
    – elle ne serait équipé que d’automates de vente type ADDAMS (ces appareils bleus qui délivrent uniquement des billets pour les gares directement desservies et à condition d’avoir la monnaie nécessaire)
    – aucune annonce n’y serait jamais entendue, vu qu’elle ne serait bien sûr pas équipée de la sono
    – certaines parties de quais, forcément affaissées depuis des années, seraient condamnées

    A titre indicatif, avant que RFF ne soit créée, c’étaient les Agents Infra Circulation qui assuraient le nettoyage des voies (et parfois l’entretien des espaces verts et des plantes,… ) Ce sont aujourd’hui d’autres sociétés qui, bien que formées aux risques ferroviaires (le minimum pour toute personne intervenant dans l’enceinte d’un espace ferroviaire) ne peuvent assurer cette prestation sans une procédure de protection du personnel particulière, qui a un coût…

    Ce que vous appelez « zone technique » ne comprend aucun « baraquement » (un baraquement étant un groupe de constructions provisoires destiné à accueillir une population militaire, carcérale, de réfugiés…) mais des ateliers qui rassemblent un ensemble de fonctions aujourd´hui centralisées.

    Il ne vous est évidemment pas possible, en tant que Client, d’en apprécier l’efficacité bien réelle, même si tout n’est pas parfait en terme de locaux, loin de là.
    Il se trouve que les locaux techniques de La Garenne ou de La Défense ne sont pas visibles depuis les quais et que vous ne faites que passer devant ceux de Batignolles 5, par exemple.
    Sachez pour info que tous les locaux, notamment techniques sont soumis à de strictes règles d’hygiène et de sécurité; vous seriez bien surpris en pénétrant, par exemple, dans le local graisse (qui contient maints produits dangereux et appareils spécifiques) de St-Cloud ou de Versailles: tout y est rangé à la perfection, repertorié, vérifié… et sécurisé bien sûr.

    Ceci dit votre commentaire fort intéressant, car vous y incluez les locaux du personnel, que vous ne pouvez pas imaginer non plus: là aussi, certains sont flambant neufs, d’autres utilisent comme il se peut un espace difficile à modifier.

    Quant à la tenue des Agents Transilien, il est vrai qu’une couleur vive les rendrait forcément plus visibles, à savoir pourquoi elle ne l’est pas; peut-être trop salissant compte tenu notamment des opérations de gestion de site ?

    • riveraingaredebecon dit :

      Pas si pessimiste que ca…
      Je vous renvoie à la lecture d’un post concernant la gare de Bécon les Bruyères déposé aujourd’hui:

      FRED DE BECON
      11 juin 2012 à 08:20 · Répondre
      Bonjour,
      Des ruissaux dans des escaliers, des fuites un peu partout sur les quais.Ou peux t-on s’abriter ?
      Heureusement nous avons des écrans tout neufs, deux escaliers roulants sur 8 escaliers ! Chic alors ! mais pour combien de temps, à votre avis ???

  4. Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

    Je reprends ici une ancienne proposition évoquée vers la fin des années 1990 concernant la tenue des Agents.
    Un principe simple: les Agents ayant des missions directes « Clientèle » porteraient une tenue:
    – bleue pour le Commercial Voyageurs
    – violet pour les ASCT (contrôle)

    les Agents intervenant en gare mais ne devant pas être sollicités par la Clientèle porteraient un gilet fluo:
    – vert pour les Tractionnaires (Conducteurs de ligne, de locotracteurs, de manoeuvre, Draisiniers, Conducteurs d’engins de travaux)
    – orange pour Infra voie, Matériel (et donc « Caténaires »)
    – rouge pour les Agents Infra Circulation
    – jaune pour les intervenants extérieurs à l’entreprise

    Cela permettrait un repérage plus aisé:
    – pour la Clientèle qui saurait s’adresser aux Agents en tenue
    – pour les Agents dans bon nombre de situations « métier ».

  5. riveraingaredebecon dit :

    M. AQUINO,
    Je me permets de vous répondre point par point:
    – Concernant la gare proprement dite, les escalators sont au nombre de 2 (Quais A et C). Les quais B et D, ainsi que les accès principaux de la gare n’en sont pas munis…
    – La billetterie avec présence de personnel SNCF coté Courbevoie est fermée depuis des années… Il y a des moments où le personnel est absent à la billeterie coté Asnières, donc seule la vente automatique est disponible…
    – Les abris de quais sont de temps en temps fermés…
    – Coté sonorisation, tout va bien meme si le modele de haut-parleur n’est pas le dernier cri. Encore des HP à pavillon conique…
    – Les quais ne sont pas affaissés, mais envahis par les herbes folles en extremité…
    – Les voies sont sales, précisément celle située entre les quais A et B; nombreux papiers, journaux, canettes, etc…
    – La zone technique… Appelons un chat, un chat… Il y a 2 ALGECO depuis des années, il y a meme eu une caravane a une époque. Sans compter des tas de matériels divers, mobiliers de jardin, barbecues, etc…
    Vous voyez on est pas si loin du PANG comme vous dites, heureusement il y a le panneau Infogare flambant neuf, on est sauvés…

    • riveraingaredebecon dit :

      La gare de Bécon les Bruyères a été inaugurée en 1892, il y a donc 120 ans… Modernisée en 1969 pour répondre à l’augmentation du trafic (7500 voyageurs/jour au début des années 70). Fréquentation en 2003 à 15500 voyageurs/jour. La prévision devrait avoisiner les 25000 voyageurs/jour en 2020…
      Des améliorations ont été faites certes:
      – Des panneaux publicitaires au nombre de 24.
      – Des distributeurs de boissons.
      – Des commerces ou services (Point Relay/Fleuriste/Photomaton)
      Ces éléments étant source de revenus pour la SNCF.
      Les éléments de confort pour les usagers sont absents de vos investissements sur cette gare.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Nous sommes bien d’accord Riverain: dans un PANG, ZERO escalators (les quais A et C sont les plus utilisés par la Clientèle, ce qui ne veut pas dire qu’on en apprécierait pas quais A et D)

      La restructuration des gares se fait au fur et à mesure des possibilités: peut-être n’avez vous pas connu les anciennes gares de Suresnes et La Celle-St-Cloud, pour ne citer qu’elles puisque situées sur la L Sud.
      Permettez-moi de modifier votre dernière et juste phrase ainsi « les investissements de confort Clientèle ont été très limités sur cette gare jusqu’à présent ».

      Dans un PANG, ZERO Agents. La recette Courbevoie, comme la recette Colombes de La Garenne et d’autres ont disparu, et les missions de gestion de site (assurées par les Chefs de Gare jusqu’en 1987, année de disparition de ce grade, puis par certains dirigeants locaux jusqu’en 1996) sont assurées par Transilien, avec période de fermeture à la vente. Je ne vous apprends rien en rappelant que la vent n’est plus la mission principale de Transilien…

      ZERO zones couvertes dans la grande majorité des PANG. Montgeroult-Courcelles, Chaponval, Ménerville… la liste est longue.

      ZERO sonorisation dans la plupart des PANG, à noter un téléphone parfois présent, utilisable par la Clientèle.

      Je ne reprends pas l’explication du nettoyage des voies, il n’a jamais été dit qu’on s’en réjouissait. Inutile de rappeler l’incivilité constatée à ce sujet, dans toutes les gares et même au droit des ponts…

      Même avec 2 ALGECO et les matériels divers, vous parlez environnement, ce qui est louable, et personne n’a encore ici dit le contraire. Il n’empêche que ce qui nous intéresse en premier, et de par la même ce qui VOUS intéresse, c’est que les trains roulent et si l’habit de fait pas le moine, nous sommes bien placés pour apprécier l’efficacité de ces services dans l’exercice des travaux voie et caténaires, discipline complexe et compliquée qui ne souffre aucune approximation.

      Nous sommes – tous grades et toutes fonctions confondues – les premiers à faire part des nécessités qui nous apparaîtraient logiques. Le souterrain de Bécon, tiens, ce passage public qu’on empruntait encore dans les années 70, quid ?

      Merci enfin pour vos commentaires, qui, comme tous les autres, ne sont pas que lettres sur un écran mais sont « remontés » en parallèle à ce qui a déjà été exprimé.

      Comme toujours, la parole est à RFF… et au STIF.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      permettez-moi, Riverain, d’anticiper un point important que vous n’auriez certainement pas manqué de citer: celui du coût réel des travaux envisageables et des matériels à acquérir.

      Pour prendre votre exemple « Encore des HP à pavillon conique… », inutile de rappeler que le budget facturé à la SNCF pour leur remplacement n’aurait strictement rien à voir avec les prix du commerce… co0mme c’est le cas pour la totalité des interventions dans la totalité des sites.

      Quant aux interventions par des services de l’entreprise pour d’autres services de l’entreprise, je ne vous apprends rien: tout est facturé en interne.

      Un exemple concret: les annonces à Bécon, prestation « Transilien », sont effectuées par les Agents Infra Circulation.
      Ce sont là deux entités distinctes au fonctionnement, à la hiérarchie et aux budgets indépendants.

      Transilien paie donc une somme rondelette à Infra Circulation pour cela… et viendra bien sur lui demander des comptes lorsque, par exemple, la reprise du service voyageurs en fin de nuit n’a pu se faire normalement suite à reddition tardive de travaux…

    • Bonjour, j’étais justement en réunion interne hier sur les travaux de la gare de Bécon les Bruyères. Le futur projet a bien pour objectif de rendre la gare accessible pour les personnes à mobilité réduite et de prendre en compte l’évolution du flux voyageurs. Une passerelle faisant le lien entre les communes d’Asnières, Bois Colombes et Courbevoie sera créée, et offrira un accès direct aux quais (des ascenseurs seront installés sur chaque quai). Les espaces voyageurs seront eux aussi modernisés, et certaines zones de quai seront aménagées.

      Riveraindebecon, je reste votre principal interlocuteur SNCF sur le blog. Les agents qui participent ici, comme Paulo Aquino, le font de leur propre initiative, parce qu’eux aussi ont envie de partager leur expérience avec vous.

      Sinon, pour plus de clarté et comme le signale Alain, je vous invite à poursuivre les discussions relatives à la gare de Bécon les Bruyères et qui ne concernent pas l’expérimentation des gilets violets dans la rubrique dédiée, ici.

  6. riveraingaredebecon dit :

    M. AQUINO,
    Quelques chiffres de fréquentation parmi les gares que vous citez dans votre réponse: (Année 2003)
    – SURESNES MONT VALERIEN: 3400 voyageurs/jour
    – LA CELLE ST CLOUD: 3200 voyageurs/jour
    – MONTGEROULT COURCELLES: moins de 400 voyageurs/jour
    – CHAPONVAL: 300 voyageurs/jour
    En comparaison des 15500 voyageurs/jour de la gare de Bécon les Bruyères…
    Comparons ce qui est comparable!

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      je ne saisis pas le but de votre dernier commentaire, je vous citais simplement les conditions d’exploitation d’un PANG justement pour que vous puissiez bien vous rendre compte que Bécon est loin d’en être un.

      Bécon:
      des Agents en gare, gare ouverte aux services Voyageurs, deux escalators, Infogare quais et souterrain, gare reliée au COT, présence de Correspondant Régularité, sonorisation directe, bureau VFE, signalétique sur toute la longueur des quais, …

      PANG: rien de tout cela

      De plus, je vous indiquais simplement qu’en toute logique, je cite: « La restructuration des gares se fait au fur et à mesure des possibilités ».

      Pour que vous ne soyez pas tenté de penser que l’absence de travaux importants sur le site de Bécon soit une généralité, je vous donnais donc quelques exemples de ce qui a été fait du point de vue investissements quant aux gares entièrement restructurées

      La restructuration des gares se fait au fur et à mesure des possibilités, car le STIF décideur est une entité régionale qui étudie les 1001 points d’arrêts situés en île-de-France..

      Ensuite impossible ici bien sûr d’entrer dans les détails des investissements « de confort indirect », ceux qui conditionnent la circulation proprement dite des trains, et là aussi c’est au niveau régional que ça se passe..

      Bien entendu, ces investissements lourds sur des restructurations de lignes et des modifications de plans de voies, créations de quais, installations de sécurité, etc… ne se font pas sur une seule année budgétaire, loin de là !

      Installations dont certaines n’aboutissent pas, telle la 4è voie à Cergy-le-Haut, pourtant essentielle, ou le viaduc de Marly-le-Roi, programmé en 2011 et toujours en attente.

      Tout Client – même potentiel – a forcément tendance à se préoccuper de la ou les gares qu’il fréquente le plus.
      Mais comme vous, nous subissons des choix d’investissement.

  7. Alain dit :

    cette conversation aurait été plus intéressante dans http://malignel.transilien.com/tag/becon-les-bruyeres/

    Pour répondre à la question posée ici, oui tout ce qui permet de mieux identifier un agent SNCF, surtout pour le néophyte est bon à prendre.

  8. Alain dit :

    pour la deuxième question, vu que je suis un habitué de la gare (j’habite à côté) je n’ai que faire d’agents sur les quais.
    A part lors de grosses perturbations.

  9. lucie dit :

    Pour mon malheur, je prends tous les matins le train de St-Lazare vers Clichy-Levallois, après 8h30.
    La 2ème fois que j’ai vu des agents sur le quai, à 9h du matin, comme j’étais mal positionnée sur le quai pour atteindre l’escalier (3 minutes de queue), je suis allée leur parler.
    Visiblement, on les dérange.
    Un seul des 3 agents m’a regardée, pendant que les 2 autres continuaient leur conversation.
    J’ai découvert qu’ils faisaient « de l’accueil » -je croyais bêtement qu’ils nous comptaient, pour à l’avenir augmenter le nombre de trains dans ce sens-là, à cette heure-là-
    Je ne pense pas que quiconque ait besoin d’être accueilli à 9h du matin en gare de Clichy-Levallois.
    Les personnes qui viennent là la 1ère fois devinent aisément qu’il faut faire la queue pour accéder à l’escalier. Si ils cherchent à savoir s’il y a une autre sortie pour échapper à leur sort, n’importe quel passager est capable de leur répondre.
    Par ailleurs, les 3 agents présents ce jour là étaient d’une incompétence totale : ils ne connaissaient pas les horaires des trains qui s’arrêtaient le matin dans leur gare ; même si c’était leur 1er jour dans cette gare, outre le fait qu’ils auraient pu avoir reçu une formation (express : 10 mn doivent suffir), ils auraient pu le comprendre après 1 heure ou 2 de présence sur le quai.
    Je pense donc que l’on pourrait économiser ces 3 agents pour les remplacer par un conducteur une heure de plus, de 8h30 à 9h30, sur cette ligne, dans ce sens.

    • Bonjour lucie, pourriez-vous me préciser de quand date votre témoignage, car depuis quelques jours les agents effectuent leur mission d’accueil dans le souterrain. En période estivale nous avons plusieurs saisonniers qui peuvent les premiers temps ne pas maîtriser tous les sujets de la gare. Ils suivent une formation théorique de plusieurs jours (connaissance des produits, gestion de site…) puis une formation sur le terrain. Leur mission correspond à une attente forte de la clientèle et ils sont régulièrement sollicités.

      L’offre de transport c’est-à-dire le nombre de trains et les dessertes, est décidée par le Syndicat des Transports d’Île-de-France. Actuellement il y a environ un train toutes les 10/15 minutes en semaine pour les trajets Paris Saint-Lazare – Clichy Levallois dans les deux sens, il serait difficile de faire plus en tenant compte des limites du réseau.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Vous dites que l’offre de transport est décidée par le STIF mais Transilien est bien consulté sur les choix à faire et ces décisions sont bien entérinées dans le contrat STIF-SNCF, non ?

    • moutonparis dit :

      Il faut bien comprendre que le STIF décide tout, Transilien n’est qu’un exploitant et lorsqu’il veut faire qqch, il lui faut l’aval du STIF. Bien souvent, quand le STIF décide quelque chose, les exploitants n’ont pas leur mot à dire (deux exemples : le prolongement de la ligne 14 et le choix du Translohr pour les T5 et T6).

    • Alain B dit :

      En période normale, il y a, en heure de pointe, un train toutes les 5 mn desservant Clichy sur l’axe Paris / Bécon.
      Je ne pense donc pas qu’il s’agisse des limites du réseau, mais simplement de décisions d’économie (de la part du STIF), qui compte tenu de la fréquentation actuelle ne sont plus aussi pertinentes que par le passé.

    • Bonjour Alain B, ma réponse se voulait globale, service hiver et été confondus.
      Si je comprends bien le sens de votre remarque, oui, techniquement parlant, il serait possible de faire circuler plus de trains en journée puisque nous le faisons en heures de pointe, mais cette fréquence nous permet d’entretenir le matériel et les installations.

    • Alain B dit :

      Pour préciser ma remarque :
      Vous dites « Actuellement il y a environ un train toutes les 10/15 minutes en semaine pour les trajets Paris Saint-Lazare – Clichy Levallois dans les deux sens, il serait difficile de faire plus en tenant compte des limites du réseau »
      Or c’est effectivement le cas en période d’été (heures de pointes comprises).
      Mais cela ne l’est pas en période normale (12 trains par heure, soit en moyenne un toutes les 5 minutes).
      La limitation à 10/15 mn en semaine (en période d’été) n’est donc pas liée aux limites du réseau, mais aux choix d’offre de transport.

  10. BNC dit :

    En effet, généralement les agents connaissent peu les horaires de passage des trains, et se soucient peu d’un éventuel retard ou suppression. Je me demande si cela fait partie de leurs prérogatives : j’ai l’impression qu’ils sont là pour les gens qui ne connaissent strictement rien à rien.

    Néanmoins, ils peuvent être utiles pour le francilien accoutumé, aux tourniquets pour le débloquer en cas de démagnétisation ou de souci avec le pass.

  11. sabine dit :

    Le pire que j’ai eu était un agent qui ne connaissait pas le terme « omnibus » et qui en plus m’a répondu séchement…

Les commentaires sont fermés.

L'info trafic sur Twitter

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous accompagne aujourd’hui sur votre ligne L jusqu’en début d’après-midi et suis disponible pour répondre à vos questions.

Bonne journée !

Violette 🌸

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne soirée ! 🌙😴

Violette sera de retour demain dès 6h pour vous accompagner sur vos lignes L et J.

Rose 🌹

🍾#EnAttendantlesFêtes🍾

Souvenez vous il y a quelques mois la gare de Courbevoie a gagné son match contre les indélicatesses avec cette installation …⬇️

Jeu, Set et Match🎾

#Sondagedelasemaine ❄️

C'est l'hiver, c'est décembre :

1 mois de famille et d'amitié
1 mois de souvenirs et de sourires
1 mois de partage et de convivialité🍾
1 mois de…

Retrouvez en commentaire un indice💡

Bonjour à toutes et à tous,

Je prends le relais de Violette et vous accompagne aujourd’hui sur votre ligne L jusqu’à 21h. N’hésitez pas à me solliciter si besoin !

Bon après-midi !

Rose 🌹

⚠️ Infotrafic #LigneL :

Un incident vient de se produire sur votre ligne, entre Cergy Le Haut et Paris-Saint-Lazare. En attendant des précisions, prévoir des ralentissements.

🔶 Infotrafic #LigneL :

Le trafic est fortement perturbé entre Paris Saint-Lazare et Cergy Le Haut.

⏱️ Jusqu'à 07h00.

Motif : prolongation des travaux.

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R
prochains départs