MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Indisponibilité matériel : passage de la Grande Ceinture Ouest en bus durant le mois d’octobre

60
Publié le 27/09/2012

Comme je vous l’expliquais la semaine dernière, la ligne souffre actuellement d’un manque de matériel roulant. De récents incidents ont dégradé l’exploitation de la ligne, venant accroître le nombre de rames immobilisées durablement pour maintenance. Celle de la Grande Ceinture Ouest, lourdement détériorée depuis janvier, n’a pas encore pu être récupérée.

Vous le savez sûrement, les rames Z6400 de la ligne L sont traitées par le Technicentre de Levallois, chargé de l’entretien préventif et de la réparation du matériel roulant. Or, ce dernier est actuellement en pleine phase critique dans ses travaux pour accueillir le Francilien, le nouveau train qui roulera en 2014 sur nos lignes.

Pour entrer dans les détails, aujourd’hui seules 4 voies de travail sur 9 sont disponibles au Technicentre. Cette contrainte a été minorée par l’augmentation des effectifs et par l’ouverture de l’atelier de nuit, avec des agents au travail en 3×8. Cependant, ces dispositions ne permettent pas de réparer le nombre inhabituel de rames que nous avons actuellement en maintenance.

Une difficulté à prendre en compte dans la recherche de solutions pour pallier ce manque de matériel est l’impossibilité de remplacer nos rames Z6400 (qui circulent sur la ligne, et que nous sommes les seuls à avoir) par un autre type de rame. Certaines rames à double étage par exemple ne sont pas autorisées à circuler sur les branches Versailles Rive Droite et Saint-Nom la Bretèche, les caractéristiques des infrastructures ne le permettant pas. Il faut également considérer la formation des conducteurs, l’accessibilité des rames au site de maintenance qui les accueille, et noter que techniquement, tout type de train ne peut pas accéder aux voies de Paris Saint-Lazare.

Comme nous ne pouvions pas remplacer les rames immobilisées par un autre type de matériel, nous avons tout d’abord fait le choix de supprimer les trains qui impactaient le moins possible le plan de transport quotidien, en tenant compte de différentes contraintes, comme leur nombre de trajets en service voyageurs. Les décisions devaient être prises rapidement et cette solution était réalisable immédiatement.

Elle s’avère cependant insuffisante sur le long terme, et ne nous permet pas de passer le cap du mois d’octobre où des installations de maintenance supplémentaires seront indisponibles. Nous avons donc fait le choix de porter l’effort sur la Grande Ceinture Ouest durant le mois d’octobre : les trains de la Grande Ceinture Ouest vont être remplacés à partir de lundi prochain jusqu’au 4 novembre par un service de bus. Les 3 trains supprimés actuellement sur la ligne seront quant à eux remis en service à partir de la semaine prochaine.

Je sais que c’est une décision très impactante. Je suis en train de travailler avec mes équipes sur votre accompagnement dès la semaine prochaine, de façon à pénaliser le moins possible les clients de la Grande Ceinture Ouest et de vous informer au mieux. Les voyageurs de la Grande Ceinture Ouest ont pu recevoir un tract ce matin les avisant de cette décision. Les fiches horaires seront disponibles vendredi dans les gares concernées, je vous les communiquerai également via le blog.

Vous l’avez compris, jusqu’à la fin des travaux du Technicentre et l’arrivée du Francilien sur la ligne, ce type de décisions peut être reconduit si la situation l’exige. Cette solution permet d’éviter de supprimer beaucoup plus de trains en opérationnel à chaque aléa, et de ne pas contrarier le planning des travaux du Technicentre, pour assurer l’arrivée du Francilien.

60 commentaires pour “Indisponibilité matériel : passage de la Grande Ceinture Ouest en bus durant le mois d’octobre”

  1. Arnaud dit :

    Merci pour ces détails qui nous montre bien les difficultés rencontrées et les actions entreprises pour en limiter l’impact.

    Concernant l’arrivée du Francilien, celle ci était prévue en 2013 jusqu’à récemment dans un précédent billet, maintenant vous parlez de 2014, qu’en est il réellement ?

    • ROUX dit :

      Les actions prises pour limiter l’impact…
      On voit que vous n’empruntez pas la ligne CGO, vous!
      Je pense que c’est tout de même moins pénible d’avoir un train supprimé que de ne pas avoir de train du tout sur sa ligne…

  2. Adjovi Thomas dit :

    Il me semble que pour le Francilien, c’est d’abord sur les axes Paris – Cergy le Haut entre début 2013 jusqu’a fin 2014.
    En revanche, je ne sais point pour l’arrivé des Franciliens pour les axes Paris – St Cloud/Versailles/Saint Nom…

  3. EPPasser en mode normal dit :

    Selon un article publié par Le Parisien: http://www.leparisien.fr/beaumont-du-gatinais-77890/le-train-du-futur-arrive-sur-la-ligne-paris-meaux-25-09-2012-2180079.php

    “En juin ou juillet 2013, 35 Franciliens circuleront progressivement sur la ligne L3, la branche Saint-Lazare-Cergy.”

    Il faudra bien quelques mois pour que toutes les rames soient en service.

    Les lignes L sud ne sont pas concernées dans l’immédiat. Il y a une option pour commander des Franciliens mais celle-ci ne semble par encore levée.

    • Bonjour à tous, le Francilien arrivera à l’horizon 2013/2014 sur la ligne L. En 2013 il sera testé par le Technicentre de Levallois puis mis au fur et à mesure sur les trajets Paris Saint-Lazare – Nanterre Université jusqu’à remplacement du matériel. C’est pourquoi j’ai annoncé la date de 2014 dans ce billet, mais nous restons bien sur les mêmes prévisions d’arrivée.

  4. EPPasser en mode normal dit :

    Bonne nouvelle ?
    Je viens d’apprendre que des Z6400 (dont, a priori, celle de la GCO) étaient en maintenance à La Chapelle (Paris Nord).

    Mauvaise nouvelle ?
    C’est bien que les 3 trains récemment supprimés reviennent. Mais les 2 de Versailles supprimés depuis le mois de janvier manquent toujours.

  5. Constance dit :

    Bonjour,
    Je voulais savoir: Tous les trains pendant tout le mois d’octobre sont supprimés ou seulement certains?
    Car lorsque l’on cherche sur le site transilien des horaires de bus sur cette ligne (entre noisy le roi et saint germain en laye) on trouve toujours les horaires sans signal de travaux.
    Merci de me répondre rapidement car si tous les trains sont vraiment supprimés pendant un mois entier, cela va etre très compliqué à gérer pour moi.
    Merci d’avance.

    • Bonjour Constance, tous les trains de la Grande Ceinture Ouest sont supprimés. Le site Transilien a maintenant repris l’information. Vous pouvez retrouver les fiches horaires des bus de substitution ici.

  6. Dembele dit :

    Bonsoir,

    Donc les GCO seront exploitées sur les lignes Versailles/Saint nom ?
    Et qu’en est il des deux trains supprimés sur Versailles ?

    Bonne soirée

    • StephanePasser en mode normal dit :

       » qu’en est il des deux trains supprimés sur Versailles ?  » :
      Bonne question ! Qu’avez-vous à répondre, M. Langé ?

    • Bonjour Dembele, oui les rames de la Grande Ceinture Ouest sont exploitées sur le reste de la ligne. Par contre, les deux trains supprimés de Versailles le sont toujours.

  7. Docteur house dit :

    Vous pouvez pas être bon à tout. Quoi de pire que de demander à la SNCF de faire rouler des trains.

  8. Lazariste dit :

    Bonsoir,

    Faire rouler des bus, faut croire qu’on aime ça!

    S’il est évident qu’en heures de pointe, il n’y a pas assez de rames pour assurer tous les services, pourquoi ne pas maintenir du moins en heures creuse un minimum de desserte ferroviaire sur la GCO? Sachant qu’il y a une rame qui dort à Marly de 10 à 16h…

    Pourquoi ne pas prolonger les trains terminus St Nom jusqu’à St Germain lorsque cela est réalisable en heure creuse? Au lieu de stationner 23 minutes à St Nom, il y a le temps de faire un aller-retour St Nom – St-Germain.

    Autrement, oui, la circulation des rames GCO sur les autres branches de la ligne L sera inédite! dommage que l’été soit fini, car ces rames ont l’avantage d’être climatisées!

    • Docteur house dit :

      La climatisation c’est tout ce qu’il reste. Faut pas s’étonner que cette ligne ne soit pas attractive. Avec un service digne du néant. Et je dit ça par solidarité avec les voyageurs car je n’emprunte pas cette ligne personnellement.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Les rames GCO sont climatisées mais je crois me souvenir qu’elles offrent aussi beaucoup moins de places assises que les autres Z 6400 ! Je me trompe ?

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      272 places assises contre 420 pour les autres rames de la L

    • EPPasser en mode normal dit :

      Donc plus de place debout ! Ca risque encore de créer une source de mécontentement.

    • Bonjour Lazariste, comme vous avez pu l’expliquer vous-même, les rames de la Grande Ceinture Ouest sont actuellement utilisées sur les branches Versailles Rive Droite et Saint-Nom la Bretèche. Nous avons opté pour un montage clair avec une desserte de la Grande Ceinture Ouest par bus toute la journée plutôt qu’un dispositif moins lisible et plus compliqué à mettre en oeuvre au niveau opérationnel (acheminement, temps de retournement nécessaire, roulement et entretien des rames).

  9. Vincent dit :

    Hello,

    Bonne nouvelle … dommage que d’autres doivent prendre le bus.

    Si je comprends bien, il y a des risques qu’il y ait encore des perturbation jusqu’en 2014 et l’arrivée du nouveau matériel?

    Merci de l’info.

    PS : c’est quoi GCO

  10. Lorenzo dit :

    Un contingent de 4 rames MI84 dégagées par l’arrivée du MI09 sur le RER A n’aurait-elle pas pu pallier à ces problème de disponibilité des z6400 ?
    Je ne pense pas qu’il y aie un obstacle technique à cette utilisation, les acheminements jusqu’à St-Nom n’auraient pas posé de problème non plus.

    C’est en tout cas une très mauvaise nouvelle, j’ai bien peur que le provisoire se transforme en définitif…

    • Kethu dit :

      Bonjour,

      Pour les MI84, Monsieur Langé y répond dans les commentaires du sujet « Indisponibilité de matériel roulant, suite ». Je ne met pas de lien car il me semble que ces derniers ne sont pas acceptés dans les messages.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      exact, les MI84 dépassent 208m en UM. Ca ne tient nulle part.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      « ça ne tient nulle part » sur la L2 bien sûr

    • Docteur House dit :

      Même en train court ?

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour Docteur House

      le problème de la longueur est celui des voies de garage et des voies centrales.
      pour assurer le service, un certain nombre de rames est nécessaire, et celles-ci sortent puis rentrent sur les différents points de stationnement.

      A Versailles-RD, par exemple, on compte 14,15, voire 16 éléments stationnés sur 7 voies.
      Les trains sont garés en unité multiple (2 éléments),commencent leur roulement ainsi, puis coupent après la pointe du matin un peu partout sur le réseau pour ré-accrocher avant la pointe du soir.

      Or la longueur des voies, à Versailles, à Marly (qui gare 11 rames en moyenne) et ailleurs n’est pas extensible dans l’absolu.

      Sans entrer dans les détails, de nombreuses voies ne permettraient plus de garer le même nombre d’éléments:
      Versailles-RD passerait de 14 à 11, Marly de 11 à 8, St-Cloud de 4 à 3, voire 2, etc…

      Un train long ne pourrait plus être reçu à quai à Versailles-RD voie 2, à St-Cloud voies A et B (et peut-être voie 2), à Garches voie centrale, à Marly voie centrale, etc… encore une fois.
      Et il ne s’agit pas ici d’allonger les quais, opération délicate qui serait de toute façon nécessaire dans l’absolu, mais qui représenterait à peu près 10% des travaux à réaliser.
      Toujours sans se lancer dans une explication technique complexe, ce sont les installations de sécurité et les installations de traction électrique par caténaire qu’il faudrait modifier: appareils de voie, signaux, zones, dispositifs de toutes sortes… et encore ce ne serait pas forcément réalisable partout.

      De plus, comme vous vous en doutez, ce genre de travaux que nous appelons « de 4è catégorie » entraînerait l’interruption des circulations pour une durée non négligeable et un investissement pharaonique pas forcément justifié.

      Pour pallier les impossibilités technico-géographiques connues, on sait déjà, par exemple, dans le cadre du Francilien aujourd’hui sur la ligne H et bientôt sur la L3 (PSL Cergy) que si ce matériel circule à terme sur la L2, ce sera à 2×4 caisses au lieu de 2×5 caisses.

    • EPPasser en mode normal dit :

      Dans le dernier paragraphe, cela laisse supposer qu’il ne sera plus possible d’utiliser le même matériel sur la L2 (4 caisses) et la L3 (5 caisses courtes). La disponibilité du parc sera encore plus fragilisée car la L2 aurait alors des rames spécifiques !

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      les Z2N de la ligne U, en configuration minimale (4 caisses courtes) posent déjà problème avec 197,52m en UM.

      quel que soit la composition retenue, pour circuler sur toute la L2, il ne faudrait pas dépasser 188m en UM.

      Une rame Francilien à 7 caisses mesure 94,30, soit 188,60 en UM. Avec environ 15 places assises en moins et surtout une capacité réduite d’une centaine de Clients… au moins.

      au-delà, on attaque les travaux dont la teneur dépend de la solution choisie. Mais au-dessus de 197m, on donnerait déjà dans le très lourd.

      Alors le Francilien à 8 caisses (112,50m en US), on n’en parle même pas.

    • EPPasser en mode normal dit :

      Il reste la solution des Z2N à 6 caisses comme sur le RER C (Versailles-Château / Versailles-Chantiers).

      Sinon, est-ce que le Francilien court à 7 caisses passe sur la L2 en UM ? Il y a quelques centimètres en trop ou reste-t-il une petite marge ? A quels endroits y aurait-il des problèmes ?

  11. Troll dit :

    Sur les Mi84, matériel appartenant à la RATP, certains dispositifs de sécurité notamment celui du « contrôle de la vitesse » (KCVB et non KVB comme sur les matériels classiques SNCF), n’est pas compatible avec les branches de la ligne L. C’est surtout pour cela qu’il n’est pas possible d’engager ce type de matériel sur ces lignes (en plus de leur longueur en unité multiple)

  12. Stéphane DSS dit :

    Si je comprends bien, ce n’est pas le matériel qui pose problème mais le technicentre vu qu’il est amputé de plusieurs voies…
    La SNCF fait donc un lapsus/mensonge en évoquant que le matériel est en panne depuis le mois de février sur les différents canaux d’information.

    Auriez-vous pu prévoir que les travaux d’aménagement du technicentre allaient impacter à ce point la circulation des trains ?

    Merci de votre réponse

    • EPPasser en mode normal dit :

      Le matériel en panne depuis plusieurs mois est une rame de la GCO. Il y a eu un incendie dans la rame. Celle-ci est donc indisponible pour un bon moment probablement pour plusieurs raisons:
      * expertise et évaluation des dégâts
      * opportunité d’entreprendre des travaux « coûteux » alors que des Z6400 seront disponibles dans moins de 2 ans suite à la mise en service du Francilien
      * planning des ateliers de maintenance lourde déjà surchargé (2 ans d’attente pour St Pierre des Corps par ex.)

      Par contre, l’indisponibilité d’une partie du centre de maintenance de Levallois entraîne bien un retard dans le traitement des rames (voir une accumulation de rames à traiter). Cet atelier assure également l’entretien courant du matériel. Même sans panne, les rames sont révisées selon un carnet d’entretien précis que la SNCF se doit de respecter.

    • Bonjour Stéphane DSS, comme vous l’a expliqué EP la rame indisponible depuis janvier est une rame de la Grande Ceinture Ouest qui a brûlé et est donc hors service.

      Depuis septembre nous avons des rames en réparation suite à plusieurs incidents. Ces faits associés aux travaux de notre atelier de maintenance, le Technicentre de Levallois, font que nous n’avons pas assez de rames pour assurer le plan de transport quotidien sur toute la ligne, d’où la mise en service de bus de substitution sur la Grande Ceinture Ouest. Des aménagements ont été pris pour pallier les travaux du Technicentre (augmentation des effectifs et ouverture de l’atelier la nuit) mais ceci ne suffit pas pour réparer le nombre inhabituel de rames que nous avons en ce moment en maintenance.

  13. SOGOUD dit :

    j’habite place pereire paris 17. Gare pereire levallois (ligne C) les travaux que vous effectuez (du 30/09 au 6/10) ont ils un impact sur le bruit ? depuis 2 jous le RER ne s’entend plus de mon appartement !

    • Bonjour SOGOUD, je ne vais pas pouvoir vous répondre, mais mon homologue de cette ligne le pourra certainement. Je vous invite à vous connecter au blog de la ligne C, ici.

  14. Guillaume dit :

    Bonjour, pouvez-vous nous confirmer que les trains supprimés sur la branche Versailles RD – La défense (8h16 à l’aller et 17h57 au retour) vont bien être remis en service comme indiqué dans votre billet (« Les 3 trains supprimés actuellement sur la ligne seront quant à eux remis en service à partir de la semaine prochaine ».). Merci

    • EPPasser en mode normal dit :

      Au risque de vous décevoir, ces 2 trains ne semblent pas concernés (Jacques-Guy Langé a dû me répondre à ce sujet dans un message la semaine dernière).

    • Bonjour Guillaume, EP, effectivement les trains de 8h15 au départ de Versailles Rive Droite et 17h47 au départ de Paris Saint-Lazare sont toujours supprimés. Ce sont les trains de 7h17 Paris – Saint-Cloud, 8h04 Marly le Roi – Paris et 18h47 Paris – Saint-Nom la Bretèche qui sont de nouveau en service.

  15. gilles666 dit :

    Bonjour
    Je poste ici car pas de rubrique encore ouverte sur le sujet. J’ai pu testé ce matin un nouveau type de rame (train pris à 8h41 à Vaucresson direction Paris). Est ce que ces rames vont être généralisées ou est ce du provisoire du fait des problèmes de maintenance rencontrés ? J’espère que c’est la 2ème solution, car c’est une catastrophe ces rames : moins de places assises (pourquoi pas), presque pas de possibilté de se raccrocher à quelque chose lorsqu’on est debout (j’ai failli tomber 3 fois) et aucune possibilité d’ouvrir les fenêtres (en arrivant à la Défense, toutes les fenêtres étaient enbuées et il faisait bien chaud à l’intérieur du train).
    Merci pour votre retour
    Gilles

  16. Philippe U. dit :

    M. Langé,
    Au lieu de remplacer les trains par des bus ne serait-il pas mieux de mettre en circulation des rames z6100 qui sont en cours de retrait du réseau nord? Elles roulent sous la même tension que le réseau Saint-Lazare, elles dépendent du dépôt de la Chapelle qui est accessible, et grâce à l’arrivée du Francilien elles ne sont plus nécessaires ailleurs. Certes elles ne disposent pas d’un confort optimal mais au moins leur utilisation permettrait de conserver une déserte ferroviaire, ce qui est largement supérieur au remplacement par des cars (temps de trajet rallongés, correspondances ratées, etc). J’attends votre réponse à cette suggestion.
    Cordialement, P.U.

    • Bonjour Philippe U, comme j’ai pu l’expliquer précédemment, tout matériel n’est pas forcément autorisé à circuler sur nos voies et c’est le cas des z6100 de par la typologie des infrastructures. A cela s’ajoute les contraintes de formation des conducteurs et de réception du matériel sur le site de maintenance d’accueil.

  17. Yannick dit :

    J’ai pris cette nouvelle rame le matin, et le soir, j’ai fait un drôle de rêve. J’étais dans cette même rame, mais il y avait des voyageurs en pyjama, qui se brossaient les dents rapidement devant un lavabo. Oui, le fond de la rame était équipé de lavabos pour faire gagner du temps aux voyageurs le matin: ceux-ci pouvaient profiter du temps de trajet pour finir leur toilette. Un nouveau service à assurer aux voyageurs ?
    🙂

    • EPPasser en mode normal dit :

      Et le petit déjeuner alors ? Faut pas l’oublier :-).
      C’est l’ami R… qui amène le pain et les croissants ?

  18. Vincent dit :

    Bonjour,

    Une petite question : pourrions nous avoir des précisions sur le trafic des ces derniers temps ? Depuis que nous avons récupéré nos 3 trains supprimés sur l’axe St Nom il y a toujours des difficultés de circulations.

    Rien de grave car ce ne sont que des petits retards mais juste pour savoir si ça va durer.

    Par exemple, tout les jours de la semaine dernière le train de 8h17 à Garches passait à 8h23, ce matin le train de 8h27 est parti de Garches (d’ailleurs s’était agréable d’être 3 dans le wagon ^^) ou encore le soir les trains de 18h56 à la Défense passaient à 19h.

    Pour seule information, nous avons le droit à un message à La Défense qui dit juste ceci :  » des difficultés de circulations perturbent la circulation des vos trains ».

    Merci de votre réponse :

    PS : on notera que les difficultés de circulation touchent les trains anciennement supprimés.

  19. BNC dit :

    ça fait une semaine que ça vient de commencer, et je suis déjà épuisé, éreinté.

    Par mesure d’honnêteté, une mesure de remboursement doit être entreprise envers les usagers du GCO.
    Les gérants de notre ligne sont quand même capables d’empocher l’argent, sans faire circuler aucun train, sans engager aucun effort humain des agents qui deviennent disponibles, sans avoir à payer quoi que ce soit pour la gestion et maintenance de la ligne sur 1 mois : C’est dire tout le blé que ces gens se font sur notre dos. Au moins, ça nous dit à quelle trompe de gens on a affaire !

    • Bonjour BNC, je comprends que vous n’acceptiez pas la situation, mais deux points sont à souligner. En terme d’effort humain, un dispositif d’accompagnement supplémentaire a été mis en place (renforcement des agents Transilien, contrôleurs en mission d’accueil) dès le jeudi 27 septembre et la première semaine de l’opération. Pour la semaine qui vient de s’écouler, une équipe mobile se tenait prête à intervenir en cas de difficulté en plus des agents des gares « habituels ». En terme de coût, nous avons toujours l’ensemble des coûts liés à l’exploitation ferroviaire, et nous avons aussi des coûts supplémentaires associés aux bus, régulateurs et agents.

  20. Vincent dit :

    Bonjour,

    Autre petite question : Ce matin, et ce n’est pas la 1ère fois que ça se produit (je l’ai vu personnellement 3 à 4 fois depuis juin), le train de 8h12 à Garches vers Paris est passé avec plusieurs wagons condamnés.

    Par voie de conséquent, 3 wagons en mois en heures de pointe ça surcharge les autres wagons. Impossible de monter.

    Comment est ce possible de faire roule un train à une heure de pointe avec 1/3 de ses wagons en moins?

    Merci de la réponse

    • Bonjour Vincent, les voitures peuvent être condamnées pour trois raisons principales : des portes qui ne ferment pas, des vitres cassées ou des souillures importantes. Pour les deux premiers cas, la fermeture de la voiture est une mesure de sécurité et pour le dernier cas, c’est une question de confort. Lors de la période de pointe, un maximum de trains doit être en service afin de gérer la circulation. Ainsi si besoin, même les rames dans ce cas de figure peuvent être amenées à circuler afin d’éviter de supprimer un train.

    • Vincent dit :

      Bonjour,

      Si je résume, pour éviter de supprimer des trains, on fait circuler des trains dont les portes ne s’ouvrent pas … logique.

      Un peu d’humour bien sur, mais qui reflète quelques problèmes réels.

      Merci de la réponse.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Je conversais récemment avec un Patron privé, gestionnaire d’une entreprise de Fret léger, peu habitué à se déplacer en train. Présent par erreur dans un train possédant deux voitures condamnées sur 4, il avait confondu Versailles-RD et Versailles-Chantiers. A la descente du train, il m’a surpris de cette comparaison faite en rigolant, je cite « Remarquez hier moi j’ai un 9 tonnes qui est tombé en panne: j’ai livré au Client 10% de la marchandise prévue avec une fourgonnette. Bon c’est pas génial mais c’est mieux que rien.. »

      Bien entendu laisser en circulation un train avec une ou plusieurs voitures condamnées évite de supprimer non pas un, mais tous les trains du roulement…
      Après les comptes peuvent se faire en terme de réduction de l’offre: 4 trains (c’est une moyenne basse) supprimés au lieu de circulant à mi-offre (4 voitures condamnées sur 8, cas extrêmement rare), ce sont pour l’ensemble des gares concernées, sur la L, entre 3200 et 3400 Clients potentiels en souffrance.

      I have a dream: un parc matériel amélioré comprenant une rame double disponible sur deux sites de garage éloignés (Cardinet et Marly par exemple), intégrées aux roulements par rotation journalière pour maintenir l’équivalence kilométrique la plus correcte possible…

  21. Constance dit :

    Bonjour,
    Je sens que vous allez m’annoncer une mauvaise nouvelle si je vous demande quand est ce que les trains seront de retour sur la ligne Grande Ceinture. Donc est ce que les trains seront bien remis le 4 novembre comme prévu? Car la situation va commencer à devenir très pénible!
    Merci d’avance de la réponse

  22. Pât dit :

    Bonjour,
    Depuis lundi, le train de 18h47 (paris-st nom) a encore disparu des écrans comme des quais. Est-ce toujours le même problème. Si non, quel est ce nouveau problème, si oui, pourquoi encore aucune information alors qu’il y a tant de moyens d’en donner :
    – Bandeau défilant sur les écrans,
    – Annonce sonore,
    – sur les écrans encore, au lieu de de pas afficher le train, l’afficher en ajoutant une indication comme quoi il est supprimé pour telle durée,
    – et encore et ce serait tellement pratique : je suis abonné aux alertes transilien (qui fonctionnent je dois le dire pas aussi bien qu’elles le pourraient), pourquoi ne pas envoyer un mail pour indiquer la suppression de tel train pour telle durée)
    Merci de votre réponse

    • gilles666 dit :

      C’est aussi ça la SNCF, toujours moins de service, pour plus cher tous les ans…et personne pour venir s’en excuser ; ah si, ce sont les difficultés de circulation. Quand c’est récurrent plusieurs jours de suite, à la même heure, difficile de croire que c’est le pur fruit du hasard

    • Bonjour Pât, pour compléter le message d’EP, non il ne s’agit pas d’un problème relatif à un manque de rames, mais de suppressions de trains non planifiées au préalable et décidées selon les aléas opérationnels. Vous pouvez retrouver des explications complémentaires ici.
      Le texte défilant des écrans d’information en gare et les alertes sont utilisés pour des perturbations majeures suite à un incident donné. Il est difficile d’utiliser ces canaux pour annoncer des suppressions de trains qui se font au cas par cas. Vous pouvez cependant connaître le trafic en temps réel de la ligne en vous connectant au site internet Transilien ou par consultation de l’application pour smartphone Transilien.

Les commentaires sont fermés.