Un blog Transilien pour Île-de-France Mobilités

Ça ne vous a pas échappé, votre blog a fait peau neuve ! Vous retrouverez les fonctionnalités habituelles, mais il y a quelques nouveautés… Je vous propose une visite guidée dans cet article.

Mouvement social du jeudi 25 octobre

Un préavis de grève national a été déposé pour la journée du 25 octobre. Suite aux intentions de grève déposées par les agents dont les postes sont indispensables à la production sur notre région, le plan de transport est adapté jeudi.

Branches Cergy le Haut, Saint-Nom la Bretèche et Versailles Rive Droite, 2/3 trains en moyenne circuleront en heures de pointe, ½ en heures creuses.
Le service de bus actuel de la Grande Ceinture Ouest sera maintenu.

Je suis conscient que ce délai peut vous sembler court pour vous informer de cette grève, mais les intentions de grève peuvent être communiquées jusqu’à 48h avant le début d’un mouvement social. Le plan de transport est adapté selon les retours et les fiches horaires ont été éditées cet après-midi.

Il est prévu un service normal mercredi 24 octobre jusqu’à la fin de service, et vendredi 26 octobre dès le début du service.

Ces informations seront bientôt disponibles sur le site Transilien, abcdtrains et sur les outils d’informations en temps réel.

66 commentaires pour “Mouvement social du jeudi 25 octobre”

  1. Fil78 dit :

    Comme si les problèmes quotidiens ne suffisaient pas…. Scandaleux. J’espère que vous n’aurez pas votre augmentation…
    Encore une belle journée de galère en prévision pour vos CLIENTS.

  2. gilles666 dit :

    Bonsoir
    que le délai soit court ne me choque pas plus que ça, on a l’habitude. Ce que je trouve beaucoup plus désagréable (je reste poli pour être publié), c’est qu’à un moment où la France toute entière doit faire des sacrifices (hausses d’impôts, etc…), connait des plans sociaux, ces gens qui ont l’assurance de leur futur se permettent encore de se mettre en grève. Et pour le coup, il y a nettement moins de trains que lors des précédents mouvements.
    Ce matin, 28 minutes pour faire vaucresson – La défense (temps normal annoncé 16 minutes) – ah oui il y a des « bouchons » c’est heure de pointe, ce soir, train de 20h11 à La Défense qui arrive sans aucune explication à 20h18 (7 minutes de retard sur un parcours de 9 minutes…)- c’est toujours les heures de pointe ?? Ce serait bien que l’on soit remboursé en fonction des retards, suppression, etc, comme sur les TGV. l’abonnement navigo deviendrait gratuit, où on gagnerait de l’argent dessus !!

  3. riveraingaredebecon dit :

    Pour votre information, un extrait de l’étude publiée par l’Institut du Salariat Européen en mai 2012 à propos des salaires de la SNCF.
    Il se lit de la facon suivante:
    Qualification/Effectif/Pourcentage sur Effectif Total/Rémunération Brute Mensuelle en Euros.

    Exécution
    A 162 0,1 % 1 879 euros
    B 20 718 14,1 % 2 109 euros
    C 37 288 25,3 % 2 403 euros
    Maîtrise
    D 26 535 18,0 % 2 758 euros
    E 14 810 10,1 % 2 783 euros
    Traction
    TA 2 439 1,7 % 2 409 euros
    TB 12 507 8,5 % 3 334 euros
    Attachés opérateurs
    4 372 3,0 % 1 833 euros
    Attachés techniciens supérieurs
    2 463 1,7 % 2 302 euros
    Jeunes cadres
    1 597 1,1 % 3 111 euros
    Cadres
    F 11 365 7,7 % 3 462 euros
    G 7 218 4,9 % 4 117 euros
    H 4 176 2,8 % 4 944 euros
    Cadres supérieurs
    CS1 / CS2 /
    CS3
    1 466 1,0 % 7 254 euros
    Cadres dirigeants env. 140 0,1 % env. 13 000 euros

    • Thibaud92 dit :

      Je ne sais pas d’où l’Institut du Salariat Européen sort ses chiffres, mais j’aimerai avoir cet rémunération brute par mois……… Ou tout du moins, il serait intéressant que cet institut nous explique son calcul…

      (pour info, source complète du document : http://www.ies-salariat.org/IMG/pdf/Notes_IES_27.pdf)

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Il serait effectivement instructif d’avoir le mode utilisé, mais la lecture complète de l’étude tempère fortement la fausse impression que peut donner une simple liste sortie d’un rapport.

    • Freddy dit :

      mais la lecture complète de l’étude tempère fortement la fausse impression que peut donner une simple liste sortie d’un rapport.

      Comme le confirme cette phrase issue du même rapport :

      La rémunération mensuelle brute moyenne à la SNCF est en 2008 de 2 750 euros. Cela correspond à son niveau moyen dans le secteur semipublic et privé (2 753 euros, selon l’INSEE/DADS) et dans la fonction publique d’État (2 772 euros, selon le rapport annuel sur la fonction publique) pour la même année. (…)

  4. Jocelyne Levillain dit :

    Grève ou pas grève de toute façon les clients de la ligne L subissent retards et suppressions tous les jours…. Ca ne changera pas grand chose ! Entièrement d’accord avec Gilles666 pour que les retards et suppressions soient remboursés.

    • Vincent dit :

      Impossible, la SNCF ne rembourses que les perturbations qui lui sont imputables. Elle estime qu’une grève ne lui est pas imputable car ce sont les salariés et non l’entreprise qui fait grève.

      Ils sont fort n’est ce pas ^^

  5. Vincent dit :

    Bonjour,

    Premièrement, je trouve ça assez gros de faire grève dans le contexte actuel (c’est la crise) et d’autant plus quand il s’agit de contester la politique salariale de la SNCF. Je pense que cette entreprise n’est pas à plaindre (comparer à la quasi totalité des entreprises privées de France) compte tenu de son efficacité et du travail fourni.

    Bref, je voulais surtout discuter encore une fois des décisions de la SNCF face à ce genre de difficultés. Après les problèmes de matériel roulant la grève.

    Apparemment le matin, la SNCF nous permet d’aller travailler même si 2 trains toutes les heures c’est pas grand chose. Par contre, le soir c’est une autre histoire :

    Au départ de la défense pour rentrer chez nous (Direction St Nom) nous pouvons bénéficier de 4 trains à 17h (11, 26, 41 et 54). Mais qui fini à de telles heures?????

    Puis nous pouvons bénéficier de 3 trains à 18h (9, 24 et 56). Enfin, passé 19h il n’y a plus qu’un train toute les heures : 19h56, 20h56.

    Apparemment, l’autorité organisatrice des transports n’estime pas notre ligne Paris – St Nom comme une dessertes prioritaires. Pourtant elle dessert La défense.

    Pour info, la loi n°2007-1224 du 21 août 2007, prévoit le dépôt d’un préavis avant de faire grève puis, chaque salarié gréviste doit faire connaitre auprès de son employeur son intention de faire grève 48h à l’avance. En fonction du nombre de grévistes, l’autorité organisatrice des transports définit les dessertes prioritaires. Pour assurer ces dessertes prioritaires, l’autorité organisatrice de transport détermine différents niveaux de service en fonction de l’importance de la perturbation. Pour chaque niveau de service, elle fixe les fréquences et les plages horaires. Le niveau minimal de service doit permettre d’éviter que soit portée une atteinte disproportionnée à la liberté d’aller et venir, à la liberté d’accès aux services publics, à la liberté du travail, à la liberté du commerce et de l’industrie et à l’organisation des transports scolaires.

    On notera que cette organisation des transports ne doit pas nuire à la liberté du travail ou à la liberté d’aller et venir. On peut y réfléchir quand on pense que seulement 1 train par heure circule à compter de 18h56.

    Nous sommes bien loin des 7 trains sur 10 annoncés

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Juste pour information, en tant que Client des gares situées entres Garches et St-Nom, vous bénéficiez d’un quota de circulation correspondant aux lignes situées en majorité hors des départements limitrophes à la ville Paris (section de ligne de St-Cloud à St-Nom la Bretêche). Norme de desserte exigible: 2 trains par heure cadencés, soit 1 train toutes les 30mns – exceptionnellement 1 train par heure. L’Organisme décisionnaire adapte l’offre comme il la nécessite utile bien sûr.

      Il a toujours été dit, notamment aux médias, que la détermination d’un nombre de circulation moyen sur l’ensemble d’une entité (genre « 2 trains sur 3 sur le réseau Paris-St-Lazare) ne signifie strictement rien en réel pour le Client et que seule la consultation des horaires proposés section de ligne par section de ligne lui est utile.

    • Vincent dit :

      D’une manière générale les personnes travaillant de Paris viennent de la banlieue. De plus pour Paris intramuros, la RATP ne fait pas grève.

    • BNC dit :

      @Vincent
      « Premièrement, je trouve ça assez gros de faire grève dans le contexte actuel (c’est la crise) et d’autant plus quand il s’agit de contester la politique salariale de la SNCF. »

      >> Ah bon ? Pourtant ce sont bien les responsables à la SNCF qui sont responsables de cette grève. Les mêmes que ceux qui ont fermé ma ligne par leur manque de professionnalisme.

      Pour faire court, les employés de la SNCF n’ont même pas été augmenté de l’augmentation du coût de la vie cette année. On leur a proposé une table ronde pour maxi 0.5%. Mais de qui se moquent les responsables et garants de la politique salariale ?
      Vous trouvez ça bien que les gens perdent leur niveau de vie après une année de travail ? c’est ça qui vous plaît dans la politique salariale de la SNCF ?

      Les responsables ont fermé ma ligne, et ont empoché l’argent. Mais bien loin de s’arrêter dans leur démarche, ils refusent d’augmenter les employés du coût de la vie, alors que le prix du billet a lui augmenté d’au moins ce même pourcentage.

      C’est les responsables qui ont provoqué cette grève. ils ont fermé une ligne, et maintenant toutes les lignes 1 jour !
      C’est sûr, on peut se fier à ces gens.

    • Bonjour Vincent, pour cette journée il était annoncé en moyenne 7 TGV sur 10 et 2 TER sur 3. Je vous avais indiqué plus haut que pour la ligne L, il s’agirait plutôt de 2/3 trains en heures de pointe et 1/2 en heures creuses.
      Pour l’adaptation du plan de transport, il n’est pas question de priorité de desserte. Comme vous l’expliquez, le critère principal est le retour des intentions de grève.

  6. FP dit :

    Bonjour Mr Langé,

    Demain, le trafic des trains sera perturbé me dit la radio…
    Pour les utilisateurs du train Grande ceinture, ce n’est pas une information!!
    Le délai de 45′ de temps de trajet supplémentaire (selon vos évaluations) va augmenter.
    Ce temps me permettra de réfléchir à l’amélioration des conditions de travail des agents de la SNCF…
    En espérant que vous gardez le magnifique sourire que je vois sur la page d’accueil de ce blog. Bonne journée… perturbée??

  7. Clem92400 dit :

    une fois de plus nous sommes otages de la situation. Au quotidien, retards, annulation, … sans explications et maintenant les grèves. C’est la total. Et bien entendu, toujours aucune considération de la clientèle qui semble juste bonne à payer un prestation pas ou mal accomplie. A quand le respect du client????

  8. Vincent dit :

    Re-Bonjour,

    Voici un petit article récent dans la presse du Sud-Ouest : http://www.sudouest.fr/2012/10/11/tgv-bordeaux-paris-les-colis-suspects-appartenaient-a-la-sncf-847137-3.php

    Il ne nous concerne pas directement, mais il est très marrant. Il prouve l’efficacité et surtout le sérieux de la SNCF.

    Résumé : un TGV Paris-Bdx bloqué à Angoulême pendant 20 minutes. Le motif ? des colis suspects. A qui appartenait les colis ? À la SNCF… Dedans ? Les lettres d’excuses que la SNCF distribue en cas de retard… Magique non ?

    Et après on fait grève pour des revendications salariales. Avant de penser au salaire, il faut travailler pour le mériter.

    Réflexion

  9. BPasser au statut dit :

    « pris en otage », « pas normal en temps de crise »… encore des arguments qui me choquent. Le droit de grève est fondamental, (non, je ne suis pas syndicaliste, et oui, je suis particulièrement gênée par ce mouvement de grève demain), nous avons le chance de vivre en démocratie, et la SNCF n’abuse pas de la grève, contrairement à certaines idées reçues. Cela n’a absolument rien à voir avec tous les retards et suppressions que nous subissons au quotidien, en raison notamment du manque de moyens attribués au service public (et là, franchement, les agents SNCF n’y peuvent rien si le matériel est vieillissant et vulnérable)!

    • bob dit :

      @B
      Vous n’avez pas dû prendre la ligne L très souvent. Car à chaque grève, la ligne L était perturbée, avec toujours les mêmes prévisions de trafic (1 trains sur 2 sur une ligne déjà saturée)
      Donc, facile de venir faire la morale aux autres, lorsqu’on est peu concerné (ex: enfants à amener/chercher à la crèche/école, entretien d’embauche…), ou qu’on n’a pas de correspondance à prendre.

      Et c’est très lié aux conditions déjà déplorables de transports que l’on subit quotidiennement.

      Une grève préventive juste pour « mettre la pression » sur le gouvernement, ça n’a rien d’un combat fondamental…

    • BPasser au statut dit :

      Détrompez vous, je travaille, j’ai des enfants à aller chercher à l’école, j’emprunte la ligne L tous les jours, et parfois aux heures de pointe (donc encore plus problématique en temps de grève car vous aurez sans doute remarqué qu’il y a très peu de train en journée durant les « mouvements sociaux »). Je subis et déplore la dégradation du service, mais je ne vois pas du tout le rapport avec la grève . Ce droit existe et doit être simplement respecté, même si cela nous gêne terriblement. Reste que je déplore également l’attitude extrémiste de certains grévistes (SUD pour ne pas les nommer), mais c’est une autre histoire !!

    • bob dit :

      Le rapport, c’est la décense de ne pas pénaliser ceux qui empruntent les transports en pleine situation économique difficile, alors que chaque grève est suivie (comme vous écrivez, cette ligne est contrôlée par SUD…), et que les conditions habituelles de transports sont plus que mauvaises.
      Et surtout pour quel motif???

      Mais c’est plus facile de se mobiliser quand son emploi est garanti et que les répercutions économiques sont moindres.

    • riveraingaredebecon dit :

      Un salarié de la SNCF fait en moyenne 22 fois plus la grève qu’un salarié du privé (et 3 à 4 fois plus qu’un autre salarié du public).

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      la moyenne réelle de jours de grève par Agent et par an est sensiblement égal à 1 et la majorité des Agents est à 0 jours.

    • BNC dit :

      Quand tu vois la qualité des responsables, qui en sont arrivés à fermer une ligne pendant 1 mois, et dont les résultats sont connus de tous : ça se comprend un peu, non ?

      Et encore, ça ce n’est que la partie visible de l’iceberg.

  10. fil786 dit :

    Ne confondez pas droit et légitimité…
    Cette grève principalement pour une augmentation de salaire est elle légitime? Nous sommes nombreux à nous poser la question par ces temps de marasme économique…

  11. Fil786 dit :

    Il est plus question du statut spécial de cheminot qu’autre chose. Le mot statut est cité dans chaque paragraphe. Les embauches sont là mais avec le statut CDI ou CDD (régime général) pas avec le statut spécial de cheminot.
    Le tout bien sûr sous couvert de préservation du service public.
    On commence à connaitre la chanson depuis le temps…
    Et franchement la direction s’en fout, il n’y a pas de concurrence, il n’y a vraiment que les clients qui trinquent.
    Quand les agents feront grève et protesteront auprès des clients pour avoir du matériel qui fonctionne, des trains à l’heure et pas pour préserver leur statut, ils auront tout mon soutien.
    En attendant ce jour, bonne galère à tous demain…

  12. Stéphane DG dit :

    Bonjour?

    – Grève = prise d’otage. Que pouvons nous, de vos salaires et de la gestion de votre service public? Nous en voulons plus aux agents de la SNCF qu’à la SNCF!
    – Service public? avec autant de grève, ce n’est pas un service public que vous nous rendez…
    – Avec autant de grève, vivement l’ouverture à la concurrence. On comprend que vous la redoutiez.
    – Insatisfait des salaires et organisations SNCF => Changez de travail et passez dans le privé. Là, vous aurez de la concurrence, obligation de résultat.

    En 10 ans à Lille, pas un mouvement de grève avec le métro automatique. À Paris…
    => Pour supprimer l’élément perturbateur (les agents en grève) Il faudrait alors tout mettre en automatique sans conducteur? Ça commence déjà avec le métro, alors continuez…

    • Kethu dit :

      Juste une précision : Une grève des régulateurs du métro automatique, et hop, plus de métro !

  13. Arnaud d'Asnieres dit :

    Bonsoir,

    vous dites sur un post précédent que les trains sont très chargés entre Asnières et La Défense.
    Ici vous indiquez qu’il y aura deux trains sur trois aux heures de pointe.
    Et encore une fois les Asnierois sont moins bien traités : on n’aura qu’un train sur deux en heure de pointe… J’imagine la galère pour le train de 8h54…

    Quand allez vous considérez que la defense est un pole où beaucoup de gens bossent et qu’il n’y a pas que saint lazare…

    bonne soirée,
    et dans le contexte difficile actuel, honte aux grévistes,

  14. er92 dit :

    Inandmissible, intolérable,
    ligne L StNom-Paris ce matin
    0 train entre 7h08 et 7h54
    puis seulement trois trains
    puis plus rien…
    c’est simplement innacceptable quelqu’en soit la raison !

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      juste pour précision, Er92 étant certainement parti de Vaucresson dont voici un extrait des trains ayant circulé:
      06:53 07:08 07:53 08:08 08:23 09:39 10:20 10:50 (…)

  15. hikkiPasser au statut dit :

    moi j’aurai tendance à rejoindre le point de vue de « B », non je ne suis pas syndicaliste, oui j’emprunte la ligne L tous les jours depuis plus de 20 ans, oui j’ai des enfants scolarisés, un emploi etc …
    le droit de grève est un droit justement = il faut le préserver
    Après la grève est-elle légitime ? Elle ne le sera jamais pour ceux qui la subisse.Après chacun défend son beefsteak, les cheminots ne veulent pas lâcher leur avantages mais comme tous ceux qui en ont !
    Ce matin je n’avais pas mon train mais lundi non plus je ne l’ai pas eu, ni le suivant d’ailleurs , les 2 étaient supprimés non pas pour cause de grève mais pour « ligne engorgée » = la grève d’aujourd’hui n’a pas fondamentalement changé mon quotidien sauf que là, contrairement à lundi matin où je l’ai découvert en arrivant sur le quai (donc énième retard au travail), j’étais prévenue = j’ai pu m’organiser.
    D’ailleurs Mr Langé voici mon retour sur l’information : message sur RTL toutes les 10 mn environ ce matin, pub dans le journal 20 mn ,message sur le quai du Val d’or , affichage des trains en gare depuis hier l’info est bien passée en revanche je n’ai rien entendu à la Défense dans les hauts parleur ce matin.

  16. Vincent dit :

    Je suis d’accord avec hikki, la grève ne sera jamais légitime pour ceux qui la subisse. Ce qui est très vrai car en France nous sommes très égoïste et nous pensons d’abord à notre petite personne.

    Mais on peut retourner le propose, les salariés grévistes sont très égoïstes aussi de faire grève pour défendre des avantages, dont ils sont les seuls à bénéficier en tant de crise. Je ne connais pas une entreprise privée qui connait les avantages suivants :

    -Train gratuit (sauf résa TGV) pour les agents et leurs enfants
    -Très forte réduction pour les conjoints
    -Quelques voyages gratuits (sauf réservation TGV = 1.5€) pour les parents et beaux-parents
    -Pas de cotisation chômage (ben oui, assimilé fonctionnaire = pas de risque de chômage)
    -Cotisation faible pour la retraite (régime spécial)
    -Cotisation Sécu sociale faible, remboursements plus importants (pas forcément besoin de mutuelle…))

    Je croyais que nous avions abolit les privilèges la nuit du 4 août 1789.

    J’aime beaucoup la réflexion de bob : « Le rapport, c’est la décence de ne pas pénaliser ceux qui empruntent les transports en pleine situation économique difficile, alors que chaque grève est suivie »

    • Vincent dit :

      J’aimerai que les grévistes rencontre des salariés qui font l’objet d’un PSE : PSA, Doux, Arcelor Mittal, Sanofi et j’en passe

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      juste pour restituer aux avantages accordés leur juste valeur:

      – les facilités de circulation constituent un avantage à échoir et non pas échu de fait, ce n’est ni une allocation, ni une indemnité, ni une réduction sur un bien de consommation courante: leur valeur est nulle avant utilisation.
      il y a quelques années, l’entreprise SNCF a modifié le mode de délivrance des facilités de circulation, dans un but compréhensible d’optimisation des couts sur la base des statistiques suivantes: 25% des Agents utilisent leurs facilités plus d’une fois tous les 2 mois, 50% plus d’une fois tous les 6 mois et 25% moins d’une fois tous les 6 mois, voire jamais ou quasiment jamais

      – la réservation est souvent de 8,60€ par trajet et par personne, ce qui change la donne en comparaison fer/route, je ne reciterai pas le détail déjà précisé sur ce blog, d’autres situations se sont reproduites depuis et c’est la route qui s’est avérée plus avantageuse.

      – les ayants-droit bénéficient de 2 allers-retours ou 4 trajets simples par an, sur demande et non prorogeables.

      – si un quota de 100 représente la composition maximale d’une famille d’ayants-droit, la réalité démographique donne un quota réel compris entre 30 et 40 (bon nombre d’Agents sont célibataires sans enfant, bon nombre d’ayants droit « n’existent pas » – pas de fratrie, de cousinage, … ou « plus » – décédés avant entrée de l’Agent dans le monde du travail)

      – c’est le taux de cotisation retraite cumulée qui doit être prise en compte (salarié + employeur), celle de l’employeur constituant de fait une manne qui ne peut être consacrée aux rémunérations: 41,43% pour l’entreprise SNCF, 25% pour le privé. Ceci considéré, l’ajustement du taux salarié SNCF pourrait entraîner un sévère ajustement du taux employeur privé.

      – je passe sur les détails, mais une solide mutuelle est impérative, je suis malheureusement bien placé pour le savoir et pas une journée ne passe sans que cette préoccupation pécunière ne soit évoquée, en particulier par nos nouveaux collègues récemment embauchés.

    • Vincent dit :

      Bonjour,

      Pour répondre à Paulo : Vous minimisez vos avantages mais ça reste des avantages non négligeables. « les facilités de circulation … ce n’est ni une allocation, ni une indemnité, ni une réduction sur un bien de consommation courante: leur valeur est nulle avant utilisation ». Valeur nulle … quand on voit le billet de train c’est non négligeable.

      « la réservation est souvent de 8,60€ par trajet et par personne, ce qui change la donne en « . Woohoo 8.60 € pour faire un Paris – Biarritz, mon dieu c’est cher.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      exactement Vincent, l’avantage ne vaut rien tant qu’il n’est pas utilisé: il est certes réel, mais je ne vais pas m’imposer un aller-retour Biarritz pour le plaisir de ne payer que 16,40€.
      Je n’ai rien à y faire…

      Par contre, pour aller au Mont-St-Michel, le compte était vite fait.

      A l’instar des réductions accordés à beaucoup de personnels dans les entreprises, il ne faut pas systématiser l’utilisation les avantages, pour ceux à échoir bien sûr.

  17. Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

    juste pour précision, Er92 étant certainement parti de Vaucresson dont voici un extrait des trains ayant circulé:
    06:53 07:08 07:53 08:08 08:23 09:39 10:20 10:50 (…)

  18. Jocelyne Levillain dit :

    Un jour de grève ce n’est rien lorsque l’on subit tous les jours des problèmes de retards ou suppressions de train. Ce matin encore, je suis arrivée avec 20mn de retard à mon travail : il y a avait un train en panne à St Lazare. Mecredi mon train a été terminus Garche, la veille il a été supprimé, bref tous les jours un petit rien probablement pour la SNCF mais cela bousille la vie et les nerfs des CLIENTS de la ligne L. Pourquoi cette ligne très fiable que j’ai emprunté sans problème pendant des années s’est-elle dégradée à ce point?

  19. hikkiPasser au statut dit :

    oui ce matin c’était la galère, comme je le soulignais hier pas besoin d’une grève pour être en rade :-), sauf que ça aurait été sympa de prévenir les gens dans le train que le trafic était stoppé en direction de St Lazare, je ne l’ai vu qu’en descendant à la Défense (le matin je ne passe jamais par St Lazare trop de bordel= je préfère faire 2 changements je vais plus vite!! ) et j’ai téléphoné à ma copine restée dans le train pour la prévenir !!! car les annonces sonores en gare sont inaudibles et les annonces sur les panneaux de quai ne sont pas visibles du train !!!
    Jocelyne Levillain : cette ligne n’est plus fiable car surchargée et matériel vétuste.

    • Vincent dit :

      J’étais dans le même train, je suis descendu à St Cloud (cf. ci dessous).
      Ras le bol de cette ligne SNCF … et dire qu’on paye…

  20. Vincent dit :

    Bonjour,

    Aujourd’hui la grève est finie, super !!! … Ah apparemment ça à pas changé grand chose. Le train de 8h18 à Garches est supprimé et dépose tout les voyageurs qu’il contient à Garches. Puis le train de 8h27 arrive. Il prend tout le monde (trains de 8h17 et 8h27) et va jusqu’à St Cloud.

    Une fois à St Cloud et 5 minutes d’attente, un petit message nous dit que suite à un appel radio entre St Cloud et St Lazare (c’est large) le train est momentanément arrêté à St Cloud. Puis encore 5 minutes après, même message avec la variante d’un arrêt indéterminé.

    Je décide donc de quitter le train pour me diriger vers le T2. Je passe donc les rotatives, car un train qui ne roule pas reste payant^^, et qu’est ce que je constate : les 6 salariés de la SNCF qui ont pour fonction de communiquer et d’informer les clients se planque en formant un cercle et en parlant de leur futur week-end avec des gros éclats de rire.
    J’avoue que je ne l’ai jamais vu travaillé, ils sont présents mais c’est tout. La seule fois où je les ai sollicité je me suis quasi fait insulter parce que ce n’est pas important de savoir pourquoi un train est en retard et qu’il fallait les laisser travailler (ou plutôt glander).

    Bref, heureusement que le T2 est là … Grâce à la SNCF c’est mon deuxième retard consécutif de 30 minutes.

    Si vous ne savez pas faire circuler des trains, changer de métier. Un jour il faudra penser à se sortir les doigts et à aller bosser.
    Même s’il ne faut pas généraliser, les stéréotypes naissent toujours d’une réalité. Vous n’améliorer pas votre image, contrairement à la RATP qui a fait énormément d’effort sur l’efficacité et la régularité.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      « Si vous ne savez pas faire circuler des trains, changer de métier. Un jour il faudra penser à se sortir les doigts et à aller bosser »

      commentaire sans doute consécutif à un énervement bien compréhensible et qui ne reflète pas vos habituelles interventions, lesquelles évitent les a-priori bas de gamme et les affirmations rocambolesques qu’on peut trouver ça et là.
      Quant à la circulation des trains, le ressenti – même très négatif – que vous pouvez avoir ne peut en aucun cas vous permettre d’apprécier les tenants et les aboutissants des conditions d’exploitation de la L, sachant que la comparaison avec RATP en général et ligne A en particulier est une grave erreur de jugement, bien compréhensible cependant, malgré les nombreux commentaires ayant déjà rappelé que lesdites conditions de circulation n’ont strictement – mais alors strictement – rien à voir avec celles de la L/U.

      En ce qui concerne les 6 Agents cités, par contre, vous me permettrez de prendre informations, car le site de St-Cloud ne dispose pas de 6 Agents en accueil simultanément !

      L’Agent d’accueil de matinée et le ou la COREG (Correspondant Régularité) qui peut éventuellement l’assister ont un planning en gestion de site qui vous est évidemment inconnu, mais sans le respect duquel, pour faire simple… rien ne fonctionnerait.

  21. hikkiPasser au statut dit :

    Vincent moi non plus je ne les ai jamais vu travailler non plus, je vous rassure,je vois que leur fameux « cercle » est toujours là !

    Vous étiez dans le train d’après, moi le mien (8h19 Val d’or ) a poussé jusqu’à la Défense (après un arrêt prolongé à Puteaux sans explications, mais bon nous sommes tellement habituées que l’on a cru à la « régulation du trafic » habituelle) et il était indiqué sur les panneaux de la Défense que l’incident s’était produit à 8h25 à PSL(alors que le train sensé passer à la Défense à 8h23 était lui aussi toujours bloqué à quai …)

  22. BNC dit :

    J’abonde dans le sens de ce que disent Vincent et hikki : Ces 6 agents de la SNCF à la Défense sont toujours en comité à discuter entre eux, et quand on va les voir ils ont une très mauvaise com’. (Du genre à te dissuader de revenir les voir une autre fois, et à te faire regretter d’être passé leur demander.)

    • Vincent dit :

      ^^ vous parlez de ceux de la Défense, nous on parle de ceux de St Cloud. Apparemment même combat

  23. hikkiPasser au statut dit :

    BNC nous parlions du « cercle » de St Cloud (Vincent a été « débarqué à St Cloud et moi à la Défense) mais apparemment c’est pas mieux à la Défense ça doit être l’effet masse car au Val d’Or les agents sont super sympas et toujours aimables mais moins nombreux

  24. Adjovi Thomas dit :

    Après la grève d’hier, je confirme, ce vendredi là, c’était vraiment la galère depuis 8h surtout sur les axes St-Nom/Versailles… Les axes Nanterre U et Cergy étaient perturbée aussi mais je n’en savais pas la cause. D’ailleurs à l’heure actuelle, il y a toujours de gros retards de 15 à 20 minutes environ…
    Sur ce, bonne vacances ;)!

  25. Vincent dit :

    Ce qui prouve à Jacques Guy Langé que ce blog démontre bien le mécontentement, la grogne et le ras le bol des usager de la ligne L.

    Pourtant rien ne change.

    Et rien ne changera car aucune solution concrète n’en ressort. J’ai l’impression que ce blog est juste là pour améliorer l’image de la SNCF et dire que la SNCF est à l’écoute et nous informe ligne par ligne.

    L’information qui nous est délivrée nous l’avons déjà (la grève, les travaux etc…). Le seul plus, c’est que l’on explique pourquoi ça fonctionne pas… Mais on nous parle jamais de solution.

    Gros sentiment d’abandon de la SNCF qui se fout royalement de ses clients.

    • BNC dit :

      +1, c’est tout à fait ça 😉

    • hikkiPasser au statut dit :

      c’est clair que l’on en a marre et ça pas depuis hier 🙂 mais je pense que les solutions ne peuvent pas ressortir des gens auxquels nous avons à faire et que les employés de la SNCF (« bas de l’échelle » ce n’est pas péjoratif)en ont aussi marre que nous. Honnêtement je n’aimerai pas être agent ou conducteur de train tout en sachant que : 1) je ne pourrai jamais faire mon travail dans de bonnes conditions 2) je vais passer la moitié de mon temps à me faire pourrir par des voyageurs (légitimement) excédés sans pouvoir faire grand chose pour eux à part leur sourire (ou pas) leur dire que leur train est ralenti/supprimé etc .. et qu’il faut soit prendre un autre moyen de transport soit attendre.
      Ca ne changera que si un mouvement de masse se produit , quand je dis masse ce n’est pas vous ou moi et les quelques intervenants de ce blog, mais vraiment beaucoup d’usagers de la ligne L. Le contrat marche dans les deux sens , si ce sont les usagers par exemple qui se mettent en grève et arrêtent de prendre les transports (je ne parle pas de ne pas acheter son titre) les choses pourraient peut être évoluer. La SNCF s’en fout royalement car nous sommes obligés de prendre leurs trains sauf à s’organiser en masse pour toucher à leur porte- monnaie (le nerf de la guerre comme partout 🙂
      il me semble que se sont les usagers d’une ligne de l’ouest (je ne sais plus laquelle mais ça doit pouvoir se retrouver sur le net qui ont obtenus gain de cause sur les nouveaux horaires en profitant de leur statut d’abonnés pour réserver des TGV entiers à petits prix vers la mer en période de départ = là ils ont frappés au portefeuille et obtenu gain de cause.

    • Bonjour Vincent, ce blog a moins d’un an et déjà de nombreuses actions ont pu être mises en place grâce aux internautes qui le fréquentent. Pour n’en citer que quelques unes : modification de l’affichage des écrans d’information à Clichy Levallois, création d’un calendrier trimestriel prévisionnel des travaux sur les voies, suivi ciblé de trains par la surveillance générale, annonces diffusées sur la Grande Ceinture Ouest lors de perturbations sur la branche Saint-Nom la Bretèche, réparation d’installations en gare…
      Cette semaine, suite à un commentaire posté sur le blog, un retour a été fait au régulateur et aux chauffeurs des bus de substitution de la Grande Ceinture Ouest sur les horaires. Ce matin, j’ai téléphoné aux équipes de Saint-Cloud et La Défense pour leur faire part de vos remarques sur, je cite, les cercles d’agents. La semaine prochaine, je vais publier un article sur une annonce sonore proposée par un adhérent du club clients que nous avons testée en gares cet été.
      Je trouve donc pour ma part ce blog utile, tout comme mes collaborateurs et l’ensemble de Transilien, et j’espère que c’est un avis partagé par d’autres internautes. Evidemment cette plateforme sert à vous informer sur l’actualité de la ligne, mais elle est aussi un lieu d’échange constructif pour améliorer la qualité de service de la ligne L.

      Après, bien sûr je lis vos commentaires depuis la rentrée sur votre énervement concernant les multiples retards et suppressions de trains que vous subissez au quotidien. Cependant, le réseau est saturé, certaines installations vieillissantes (les projets de travaux se multiplient) et de nombreux acteurs sont concernés.
      Il ne suffit donc pas de quelques échanges sur le sujet pour changer les choses à court terme, je vous mentirai en vous disant le contraire. Tout comme vous nous voulons améliorer le service qui vous est actuellement proposé, nous le faisons déjà mais vous comprendrez que certains sujets ayant trait à la ponctualité nécessitent des financements conséquents (pour la plupart déjà engagés, je pense aux travaux sur les voies) et surtout du temps. Même si toutes vos propositions ne peuvent pas voir le jour, je reste convaincu que ce blog peut nous aider à trouver des solutions concrètes et il n’a pas vocation à être un simple outil de communication.

    • BNC dit :

      C’est beaucoup trop facile !
      Beaucoup trop facile de venir dire qu’on est dans l’impasse alors qu’il n’y a eu aucune anticipation depuis des années.
      Du temps, on vous en a donné : Pour bon nombre de problèmes, ça fait des dizaines d’année qu’on les connaît. J’en parle sur les forums depuis qu’Internet est sorti.

      Vous dîtes que le réseau est saturé : j’ai envie de vous demander « ils sont où vos services de stats qui sont censé anticiper sur l’évolution de la fréquentation ?! »

      Depuis que Saint Lazare existe, vous dîtes que les infrastructures sont vieillissantes : On vous a donné 10 ans pour refaire la gare, en pensant que vous alliez refaite les infrastructures environnantes. En lieu et place, vous nous avez fait un Starbucks et des cabanons de vente du tabac ! (En nous prenant même sur notre espace d’attente déjà riquiqui)

      Le Francilien depuis qu’il est dans ses plans projet, on savait qu’il allait venir à Saint Lazare : Et vous vous réveillez 3 mois avant sa date d’arrivée officielle, en plein hiver, pour vous rendre compte qu’il faut faire des travaux sur les ateliers qui vont l’accueillir !!
      J’emprunte tous les jours la ligne 1 du métro, et on a un projet d’automatisation de la ligne : Donc, c’est sécuritairement nettement + sensible que de faire venir le Francilien. Et pourtant, on n’a jamais eu de soucis ! Tout se passe de manière super fluide. Ils ferment la ligne tout juste Dimanche matin pour faire leurs essais : On appelle ça des gens prévoyants !

      Pareil, comment vous avez pu vous engager dans un plan de transport qui engage toutes les rames en circulation ?! C’est incroyable ça. Des rames en stock vous auriez dû en avoir 3, si ce n’est 6 ou 7. C’est quand même fou ça.
      Encore une fois, on retrouve un manque d’anticipation sur le nombre de rames nécessaires pour fonctionner : Et ça, c’est le b-a-ba pour le néophyte, je ne vais pas gratter + loin.

      A St Lazare, ils nous font circuler depuis des années avec UN SEUL type de train; et ça, c’est tout juste inconcevable. On se demande même comment vous avez pu démarrer dans cet état de fait. On est bien les seuls sur le réseau à être dans cette situation, et il y en a qui font déjà circuler 3 ou 4 types de rames.
      Vous étiez où ? Vous dormiez quand il fallait agir ?

      Des solutions immédiates, il y en a et elles sont très simples :
      1/- Remboursement des usagers du GCO et réduction pour ceux de la L pour service non rendu. Vous rendez tout juste l’argent que vous avez perçu et contre lequel vous n’avez pas rendu de service.
      Il s’agit d’une mesure d’honnêteté toute simple.
      2/- Démission du principal responsable : En l’occurence notre cher directeur de ligne. Quelqu’un doit payer et assumer ces résultats, et c’est bien lui.
      Depuis son arrivée, nos résultats et le service n’ont jamais été aussi médiocres; alors il faut qu’il ait l’honnêteté de partir, et qu’il aille appliquer ses idées de fermeture de ligne ailleurs que chez nous.
      (+ limogeage de quelques responsables qui nous ont conduit à cet échec)

    • stephadc dit :

      Seul solution à court terme , suivre les conseils de BNC.
      Fermer définitivement la GCO pour récupérer les 2 rames.
      Deplus ,son exploitation est déficitaire.
      Réduire l´offre en pointe pour assurer une bonne régularité.

    • Vincent dit :

      +1 …

      Sauf quand Stephadc dit « Réduire l´offre en pointe pour assurer une bonne régularité. »

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      et pourtant Stephadc, qui est en opérationnel aussi, a parfaitement raison sur le principe: pour redescendre au niveau « saturé », en plus de la fermeture de la GCO pour récupérer les 2 rames (sauf à en récupérer ailleurs… mais où ?) deux solutions:

      – soit suppression de tous les 1339xxx (ttes gares de La Défense à Versailles-RD ou l’inverse), de tous les 1340xx (suppression de tous les terminus/origine Marly-le Roi) et report des arrêts sur les autres trains de même provenance /destination avec allongement des temps de parcours et remaniements des réutilisations.
      – soit fermeture pure et simple de la ligne U en attendant les restructurations géographico-ferroviaires indispensables à son intégration future.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      sur la J Nord, un train sur trois fut purement et simplement supprimé en pointe il y a qq années: en attendant le Pont d’Argenteuil fut doublé (4 voies de franchissement au lieu de 2 avant) et les infrastructures/installations en gare d’Argenteuil complètement remaniées.

      sur la J Sud, la construction d’une 3è voie en amont de Mantes a été réalisée.

      de lourds travaux anticipés parce qu’ils étaient réalisables, à condition de les budgétiser bien sur.

      En ce qui nous concerne plus directement, il est évident que les décideurs du début des années 1990, et en particulier le STP (aujourd’hui STIF), savaient parfaitement:

      – que les 8m manquants à Paris-St-Lazare (selon les indications des Agents locaux) qui auraient permis d’accueillir des rames à deux niveaux ne sont pas récupérables compte tenu des installations

      – que les infrastructures entre St-CLoud et La Défense ne permettent pas – sauf travaux pharaoniques – la création d’une troisième voie linéaire indispensable

      – que le trafic sur ce qu’on appelle aujourd’hui la L2/L2bis était déjà saturé avant 1994, avec un train toutes les 10mns en pointe pour toutes les dessertes de l’époque

      sinon ces personnes n’auraient jamais dû occuper les fonctions qui étaient les leurs.
      Il est forcément de fait que les instances de l’entreprise SNCF de l’époque n’ont pas dû manquer de leur signifier les tenants et les aboutissants des conditions dans lesquelles « on » se préparait à mettre en service une ligne transversale (la U).

      Bien entendu, nous, petites gens du terrain, avons fait procéder à de nombreuses modifications directement liées à la Clientèle, et ce dans tous les domaines (traction, vente, information, affichage, circulation, travaux, circulation…) parce qu’une fois la U en service, ce que nous avions prédit en opérationnel s’est produit…

      De même, nous sommes persuadés que tout membre décisionnaire su STIF actuel serait en mesure de présenter un dossier d’étude reprenant les particularités liées aux installations locales réduisent les capacités mouvement de TOUTES les gares de la ligne, pouvant ainsi définir les limitations réelles … et bien sûr les modifications DECISIVES qui auraient pu avoir des conséquences bien réelles, elels aussi, en terme d’amélioration des conditions d’exploitation.

      Après, ceux qui décidèrent le firent en connaissance de cause.
      Et à cette époque, ni Jacques-Guy Langé ni le Directeur des Lignes L, A, J n’étaient dans l’affaire.

      Le gestionnaire en opérationnel, toutes fonctions confondues, seul professionnel réellement qualifié pour anticiper les conséquences, devrait être le décisionnaire ultime ayant pouvoir de veto sur toute prise de décision ou le politique l’emporte sur la réalité Client.

      « Quoiqu’en disent ceux qui pensent le contraire », aurait dit le grand Coluche.

    • EPPasser en mode normal dit :

      Tout d’abord, merci à Paulo pour toutes les explications qu’il apporte.

      De mon point de vue, la création de la ligne U notamment est une volontée politique. A cette époque le STIF est composé majoritairement de représentants de l’Etat (et donc du gouvernement). En parallèle, le président de la SNCF est également nommée par le gouvernement. Il semble donc évident que les décisions du STIF s’imposaient à la SNCF.

    • Bonjour BNC, les travaux du Technicentre de Levallois ont commencé depuis plus d’un an.

      En ce qui concerne le nombre de rames, nous en avons 75 avec une « réserve » incluse. Cette « réserve » de plusieurs rames sert à remplacer celles indisponibles pour travaux. Cependant, suite à plusieurs incidents début septembre sur une période très courte et aux travaux du Technicentre, certaines rames étaient immobilisées et nous avons donc dû utiliser toutes les rames à notre disposition pour le service commercial, avec la situation que vous connaissez.

      Enfin, avoir un seul type de rame n’est pas propre à la ligne L (avant 77 deux types de rames circulaient sur la ligne). C’est aussi le cas de la ligne U ou de la ligne E du RER. Cela permet de gérer avec pratique la formation des conducteurs, et de manière plus générale le plan de transport au global.

  26. Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

    le propos de hikki est juste, à savoir que tous les Agents travaillant en opérationnel arrivent quand même à minimiser les conséquences des incidents et des situations de conflits entre circulations, même si effectivement on ne peut pas faire de miracles.

    • Freddy dit :

      les Agents travaillant en opérationnel arrivent quand même à minimiser les conséquences des incidents et des situations de conflits entre circulations, même si effectivement on ne peut pas faire de miracles.

      Cette plus-value n’est malheureusement pas quantifiable pour les clients qui ne considèrent notre rôle qu’en constatant les dysfonctionnements quotidiens !!

  27. Arnaud d'Asnieres dit :

    Bonjour,
    Une des complexités de la ligne L semble etre les missions très différentes des trains qui y passent. Trains « rapides » pour Versailles et St-Nom, trains « omnibus » bécon-saint Cloud, trains de la ligne U.
    Combien de temps perdraient les Versaillais si l’exploitation était simplifiée avec des trains omnibus d’Asnières à Versailles ? Les gens de St Nom perdraient le meme temps j’imagine.
    Et pour simplifier encore un peu plus, peut on imaginer de fusionner le Paris Saint Cloud et le La Defense la Verrière. Ca ferait un St Lazare La Verrière toutes les 15 minutes.

    Le projet RER B+ prévoit ce genre de simplification pour rapprocher les missions de desserte type métro.

Les commentaires sont fermés.

L'info trafic sur Twitter

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous accompagne aujourd’hui sur votre ligne L jusqu’en début d’après-midi et suis disponible pour répondre à vos questions.

Bonne journée !

Violette 🌸

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne soirée ! 🌙😴

Violette sera de retour demain dès 6h pour vous accompagner sur vos lignes L et J.

Rose 🌹

🍾#EnAttendantlesFêtes🍾

Souvenez vous il y a quelques mois la gare de Courbevoie a gagné son match contre les indélicatesses avec cette installation …⬇️

Jeu, Set et Match🎾

#Sondagedelasemaine ❄️

C'est l'hiver, c'est décembre :

1 mois de famille et d'amitié
1 mois de souvenirs et de sourires
1 mois de partage et de convivialité🍾
1 mois de…

Retrouvez en commentaire un indice💡

Bonjour à toutes et à tous,

Je prends le relais de Violette et vous accompagne aujourd’hui sur votre ligne L jusqu’à 21h. N’hésitez pas à me solliciter si besoin !

Bon après-midi !

Rose 🌹

⚠️ Infotrafic #LigneL :

Un incident vient de se produire sur votre ligne, entre Cergy Le Haut et Paris-Saint-Lazare. En attendant des précisions, prévoir des ralentissements.

🔶 Infotrafic #LigneL :

Le trafic est fortement perturbé entre Paris Saint-Lazare et Cergy Le Haut.

⏱️ Jusqu'à 07h00.

Motif : prolongation des travaux.

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R
prochains départs