Un blog Transilien pour Île-de-France Mobilités

Ça ne vous a pas échappé, votre blog a fait peau neuve ! Vous retrouverez les fonctionnalités habituelles, mais il y a quelques nouveautés… Je vous propose une visite guidée dans cet article.

Expérimentation de l’idée d’un client pour les annonces sonores

En juillet, je vous indiquais que nous étions en train de travailler sur l’amélioration des annonces sonores en gare. Nous avions analysé vos propositions et retenu plusieurs sujets sur lesquels nous pouvions nous concentrer dans un premier temps. Le vocabulaire utilisé dans les annonces sonores en faisait partie. A cette occasion, je vous avais demandé par quoi nous pouvions remplacer l’annonce sonore « suite à des difficultés de circulation… ». Depuis, l’idée d’un client a pu être testée.

L’annonce « suite à des difficultés de circulation… » est utilisée quand une accumulation de retards due à la saturation du réseau, qui amplifie des micro-incidents, perturbe la circulation des trains.

Un train qui arrive en retard au terminus, c’est un train qui repart dans l’autre sens en retard et un conducteur qui ne pourra peut-être pas assurer à l’horaire théorique son prochain train. Comme en heures de pointe tous les trains se suivent à quelques minutes d’intervalles, cela a vite des conséquences sur toute la ligne. Ces retards peuvent entraîner des suppressions pour remettre les trains à l’heure prévue.

Cette annonce ne donne donc pas de motif précis, car les perturbations ne sont pas dues à un incident principal. Elle est de ce fait critiquée par les voyageurs, ce que nous comprenons. Un client nous a alors proposé de parler de « densité des circulations ». En la comparant avec d’autres propositions nous l’avons retenue pour expérimentation, car elle était synthétique et permettait de mettre en relation le nombre de trains en circulation avec la notion de retards inhérents à la ligne.

Le message « suite à de fortes densités de circulation » a donc été testé cet été en annonces mais aussi sur les écrans dans plusieurs gares de la ligne, notamment à La Défense et à Saint-Cloud. Suite à sa diffusion nous avons eu plusieurs retours, en gare ou sur ce blog :

–  Je comprends très bien les problèmes qui sont derrière ce message, mais sur le coup on s’est tous dit que la prochaine fois on était bons pour un message du type “le trafic perturbe le trafic” (et réciproquement).

9h45 l’explication inscrite sur les écrans m’a laissée dubitative : “de fortes densités de circulation”….ah bon ? À lire ce blog c’est plutôt l’inverse : il manque des trains… et pour la SNCF il y a donc des embouteillages à 9h45 !

Au vu des différents témoignages recueillis, il s’avère que ce message n’est pas bien compris des voyageurs, habitués à « des difficultés de circulation… » Il ne se démarque a priori pas assez de l’ancienne annonce. Il continue cependant à être testé régulièrement, pour collecter plus d’avis sur le sujet.

Nous allons de plus expérimenter une nouvelle proposition : « la nécessité d’espacer les trains ». Merci d’avance pour vos retours.

69 commentaires pour “Expérimentation de l’idée d’un client pour les annonces sonores”

  1. sebastien.f dit :

    Au risque d’être un peu hors-sujet et égocentré, mon problème n’est pas tant la raison de la perturbation que le manque de précision sur l’état du trafic et l’impact réel dans le temps que cela aura.

    Le manque de précision m’empêche de faire un choix éclairé entre mon moyen de transport principal (le train) et d’autres alternatives (marche, bus, metro) qui, s’ils rallongent sensiblement mon temps de trajet, me permettront malgré tout d’arriver à destination avec une idée précise de QUAND j’y serais. Un exemple qui rejoint le manque de précision et l’impact réel sur le traffic : un train « retardé », « re-retardé », puis supprimé. Au total, entre 20 et 30 mn a poireauter sur le quai pour attendre le suivant, qui arrivera généralement 10 à 15 minutes plus tard. Si dès le départ je sais que l’heure d’arrivée va être aléatoire, je peux me tourner vers d’autres moyens de transports au lieu de perdre du temps par désinformation.

    Je peux comprendre qu’il soit particulièrement difficile d’apporter des estimations précises sur ce genre d’évènements et que vous faites tous tout pour régler rapidement le problème, mais mon enfer de voyageur est pavé de vos bonnes intentions.

    • Bonjour sebastien.f, les annonces sonores et les écrans d’information reprennent généralement le motif de l’incident quand un évènement survient sur la ligne. Quand nous pouvons en estimer sa durée, nous vous la communiquons mais cela n’est pas toujours possible. Selon les difficultés rencontrées, la décision de supprimer un train peut être prise en opérationnel au dernier moment, sans qu’une règle générale puisse être établie. Je saisis bien votre demande, mais c’est justement ce qu’il se passe dans le cas que vous citez.

    • laurent23 dit :

      bonjour,

      Pour éviter les messages du type: »des perturbations de circulation perturbent la circulation » que j’entends régulièrement à st lazare, je propose: »suite à des incidents sur la ligne, la régulation du trafic entraînera des retards de 5 à 10 min. »

  2. BNC dit :

    Monsieur Langé,

    Vous dîtes pour l’annonce « densité des circulations » retenue que ça vient d’un usager. Or moi je constate en lisant le Blog que nous n’avons jamais été consulté, et que cela viendrait d’un adhérent du club clients..

    Le terme « densité des circulations » nous a été parachuté sur ce Blog, et l’ensemble des participants l’ont quasiment réfuté à l’époque, vous pourvoyant de bonnes raisons à celà. La preuve : http://malignel.transilien.com/2012/07/18/vos-propositions-damelioration-pour-les-annonces-sonores/#more-1598

    Maintenant, vous avez quand même expérimenté pour vous rendre compte que cela ne passe pas en vrai..

    La bonne nouvelle dans tout ça, c’est qu’on ne sait pas d’où sort « la nécessité d’espacer les trains », mais il se trouve que c’est pas mal et que ça devrait bien passer, pour remplacer feu « difficultés de circulation »..

    • Bonjour BNC, en effet la question a été abordée lors de la première réunion du club clients. C’est à cette occasion que le terme « densité de circulation » a été proposé par un client et les participants y étaient globalement favorables. Les internautes fréquentant le blog ont justement été informés de cette proposition et invités à donner leur avis via le billet que vous mentionnez.
      Sur l’ensemble des commentaires postés, vous êtes le seul à avoir soulevé une remarque sur ce terme, je vous en remercie, et apparemment les résultats de l’expérimentation vous donnent raison. J’avais cependant bien noté vos propositions et celle d’Alain B : régulation du trafic, décalage et glissement d’horaires de trains, accumulation de petits retards. La régulation du trafic ne faisait pas l’unanimité, et il nous fallait un terme simple et synthétique pour les annonces sonores.
      Le message « la nécessité d’espacer les trains » vient quant à lui d’une réflexion en interne. Je note qu’il vous convient.

    • Alain B dit :

      Bonjour,
      Plutôt que « nécessité d’espacer les trains », qui me semble trop imprécis et sujet à questionnement, ne serait-il pas préférable d’introduire le terme de « distance de sécurité » bien connu des automobilistes ? Par exemple : « Afin de respecter les distances de sécurité entre les trains » voire « la nécessité de respecter les espacements de sécurité entre les trains » ?

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour Alain B

      les « distances de sécurité » qui portent le nom de « risque de rattrapage » en ferroviaire est, du point de vue sécurité des circulations, assuré automatiquement par le cantonnement.

      l’expression « la nécessité d’espacer les trains » correspond ici à une nécessité « mouvement », se traduisant par « éviter au maximum les arrêts en pleine voie » pour les trains transportant des Clients.

    • Bonjour Alain B, c’est une très bonne idée, merci. Nous partons donc plutôt sur « afin de respecter les distances de sécurité entre les trains », et l’expérimentons dès cette semaine.

    • gilles666 dit :

      Et bien, belle expérimentation….hier soir pour le train de 20h11 à La Défense vers St Nom « des difficultés de circulation…. » pour un retard de près de 7 minutes. Aujourd’hui, trin de 18h56 vers St Nom supprimé (pas de motif), et le train suivant de 19h11 qui arrive à 19h21 (« des difficultés de circulation…. »). Ce soir, il n’y a donc eu aucun train entre 18h41 et 19h21 entre La Défense et St Nom (ce qui a peut être entrainé la nécessité d’espacer les trop nombreux trains circulant ????)…vous imaginez le monde qui attendait, je suis arrivé en retard pour la nounou (il faut lui payer les heures sup), et tout ça en devant payer plus cher tous les ans son abonnement. Il faut arrêter le délire un peu

    • Vincent dit :

      +1

    • hikkiPasser au statut dit :

      j’ai eu ce matin le fameux message « afin de respecter les distances de sécurité blablabla » = il est mis en place

    • Alain B dit :

      cela faisait plusieurs jours que j’entendais le message : « le respect des distances de sécurité entre les trains… »;
      ce soir autre message : « en raison de la forte densité de trafic… »
      est-ce toujours une phase d’expérimentation ou un message type a-t-il définitivement été retenu ?

    • Bonjour Alain B, nous sommes toujours en phase d’expérimentation. En effet, les deux messages ont été diffusés et celui délivré actuellement par les postes d’information voyageurs de Saint-Cloud et La Défense est « la nécessité d’espacer les trains ». Je reviendrai vers vous à la fin de cette expérimentation pour vous dire où nous en sommes. En attendant, je suis particulièrement preneur de vos réactions.

    • Alain B dit :

      Bonjour,
      2 remarques :

      Ce matin, j’ai été surpris du décalage entre les informations : les annonces sonores indiquaient « le respect des distances…. » alors que les écrans affichaient « problèmes d’adhérences liées au feuilles mortes »; il me semble qu’une certaine cohérence est nécessaire, faute de quoi la crédibilité des messages est en question.

      De plus j’ai constaté qu’entre les messages diffusées sur l’info trafic sur smartphone et l’information annoncée ou affichée sur écran, il y avait aussi des différences.

  3. Yod'ah dit :

    Le coup de la forte densité de circulation/du trafic, j’ai toujours trouvé ça assez ridicule, genre « on veut faire circuler trop de trains mais on est incapable de gérer ça correctement ».
    Parler plutôt du fait de devoir maintenir les trains espacés, que ce soit pour raison de sécurité ou pour retrouver un fonctionnement normal plus rapidement, ça donne plus une impression de « on a eu des problèmes, on essaie d’arranger les choses mais on a des contraintes qu’on vous explique (un peu) ».
    L’information sera forcément mieux perçue par le voyageur si elle ne porte pas atteinte à la crédibilité de Transilien SNCF. C’est comme le coup des feuilles sur la voie, ça passe mieux maintenant qu’on explique que ça forme une pâte végétale entraînant une perte d’adhérence.

  4. Vincent dit :

    Bonjour,

    L’expérimentation concerne quelle(s) gare(s). Car à la Défense ce matin, il y avait encore cette annonce « des difficultés de circulations perturbe vos trains de 5 à 10 minutes environ ».

    … le matin à 8h30 …

    • hikkiPasser au statut dit :

      Vincent nous devons souvent nous croiser sans le savoir, j’étais également à la Défense vers 8h40 🙂 et j’ai également entendu ce fameux message quasi-quotidien (d’ailleurs je me suis fait la réflexion ce n’est pas tellement la teneur du message mais sa répétitivité qui m’énerve : sur 5 jours de travail je l’ai au moins 3 fois par semaine = cela donne un sentiment que ça ne va pas en permanence !)
      le fameux suite « à de fortes densité de circulation » je l’ai vu plusieurs fois à la Défense mais uniquement sur les écrans jamais en message sonore.
      Le problème c’est qu’il faut que le message soit concis on ne peut pas faire des annonces de 25 lignes avec explications détaillées , les gens n’écoutent plus où sont déjà partis.

    • Bonjour Vincent, comme je vous le disais nous l’avons surtout testée cet été, même si elle peut toujours être utilisée ponctuellement. Maintenant, je souhaiterais que soit testé « la nécessité d’espacer les trains ». J’attends vos avis sur cette proposition, tout en étudiant sa faisabilité avec la responsable information voyageurs de la ligne.

  5. Vincent dit :

    « sa répétitivité qui m’énerve : sur 5 jours de travail je l’ai au moins 3 fois par semaine » … il y a aussi le fait qu’il est mis toute les 3 minutes … usant

  6. Vincent dit :

    Bonjour,

    Aujourd’hui à La Défense à 8h30 en période de vacances scolaires, nous avons encore eu le droit à “des difficultés de circulations perturbe vos trains de 5 à 6 minutes environ”.

    Deux jours de suite dès le matin

    • stephadc dit :

      En fait , c’est lié aux patinages et enrayages(feuilles mortes)qui provoquent des retards!

    • Vincent dit :

      Je croyais qu’une action contre les feuilles mortes avait été menée pour éviter ces problèmes.

    • Bonjour à tous, pour le moment nous n’avons pas enregistré de patinages liés aux feuilles mortes. Cependant, cela peut toujours se produire malgré les actions de prévention mises en place.
      Les « difficultés de circulation » annoncées ces temps-ci sont dues à la saturation du réseau en elle-même, à laquelle s’additionnent des micro incidents et retards opérationnels (un train arrêté plus longtemps que prévu en gare, etc.).

    • Vincent dit :

      Faux,

      Jeudi nous avons eu le droit au message des feuilles mortes pour nous annoncer des retards sur la ligne.

      D’ailleurs je voulais mettre un message en live sur le blog via mon smartphone mais ça n’a pas fonctionné.

    • Bonjour Vincent, au moment où j’écrivais mon commentaire, c’était bien le cas. En fin de semaine nous avons rencontré des problèmes de patinage liés aux feuilles mortes, qui se sont surtout concentrés le 9 novembre au soir (retards de 5 à 10 minutes de 18h10 à 20h20).

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour

      comme l’a indiqué Stephadc le 07/11, il convient de bien différencier les difficultés d’adhérence à la traction (patinage) et au freinage (enrayage). les procédures ne sont évidemment pas du tout les mêmes.

      un deuxième élément est à prendre en considération: les conditions climatiques, qui étaient mauvaises le 09/11 en soirée, comme les annonces l’ont indiqué.

      ce qui n’enlève rien à la saturation effective qui ne disparaît pas avant environ 21h15, notamment ce soir-là où des inversions de garages ont été effectuées (ce qui aura influé positivement sur les circulations de ce matin 12/11)

    • Kethu dit :

      Bonsoir Paulo et Jacques-Guy,
      Même si ce n’est pas le sujet (et je m’excuse de mon petit HS d’avance), qu’est-ce qu’une « inversion de garage » ?

      Merci !

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour Kethu et Raul

      Les Permanents « rames » gèrent leur utilisation au quotidien, et ce n’est pas une mince affaire: pour ce faire, lorsque c’est nécessaire, ils font appel au Responsable Réception de chaque site concerné (qui est souvent l’Agent-Circulation).

      une inversion de garage consiste, sur un même site, à intervertir la voie de stationnement de deux rames afin d’optimiser leur réutilisation (le jour même, le lendemain, surlendemain, …) par croisement. (ex: un train T1 devait refaire un train T2, et T3 devait refaire T4. L’inversion donnera T1 refait T4 et T3 refait T2)

      les évolutions initialement prévues sont alors modifiées en temps réel, lors du garage des rames (ce qui est préférable), ou lors des dégarages (ce qui est en général plus ardu)

      le tout rend plus complexe la gestion de la circulation dans le secteur concerné (modifications des voies de passage, de réception, d’expédition…)

      on parle aussi de modifications du plan de garage du site, notamment lorsque plus de deux rames sont concernées: l’affaire peut nécessiter un remaniement beaucoup plus pointu qui nécessitera alors une véritable étude de faisabilité à la suite de laquelle le Responsable Réception avisera le Permanent de ce qui s’avère réalisable ou non.

  7. Pât dit :

    Un message qui a fait sourire (avec un gros point d’interrogation dans le regard) les gens dans le train il y a quelques jours : « Suite à une alerte radio notre train restera en gare…… ».

    Une alerte radio, oui, mais la cause on ne l’a pas eue.

    • Vincent dit :

      Oui à St Cloud un vendredi, il y a un topic dédié à cet incident

    • EPPasser en mode normal dit :

      Pas sûr que le conducteur lui-même ait eu l’information.

    • stephadc dit :

      Quand nous percevons l’alerte radio , nous n’en connaissons pas le motif !
      Nous devons nous arrêter d’urgence et observer un silence radio afin que celui qui a émit cette alerte puisse faire prendre les mesures nécéssaires!

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      et les Postes l’ayant perçue arrêtent d’urgence tous les trains, ce qui termine de sécuriser le secteur concerné mais peut évidemment, en fonction des circonstances, entrainer des procédure sécurité assez lourdes.

  8. Emma dit :

    Vous dites « Au vu des différents témoignages recueillis, il s’avère que ce message n’est pas bien compris des voyageurs, habitués à « des difficultés de circulation… » »

    Vous rendez-vous compte de ce que cette phrase laisse entendre ? Comme c’est triste d’être « habitué » à des messages de retards et suppressions sur la L ! C’est bien pourtant notre lot quotidien.

    • Bonjour Emma, notre but est bien d’avancer sur les deux sujets : production et information. Seulement on ne peut passer outre le besoin d’avoir une information claire lors de perturbations. C’est en ce sens qu’il faut voir mon message : comment vous informer au mieux sur la cause des perturbations de la ligne ? Quel message permettrait de vous délivrer une annonce compréhensible qui reflète bien les difficultés de circulation des trains à l’instant T ?

  9. Raúl dit :

    Bonjour Paulo,

    Quand tu dis « des inversions de garages ont été effectuées », j’imagine que vous avez décidé de garer des trains dans des garages différents pour essayer d’optimiser leurs parcours.

    C’est ça le cas ? Peux-tu développer un peu plus sur ce sujet ?

    Merci d’avance.

  10. poulenc dit :

    Bonjour,

    Je fréquente régulièrement la ligne Versailles rive-droite à partir de la gare de Chaville rive-droite : SUGGESTION : les jours de grève ou de problèmes de circulation pourquoi ne pas faire arrêter les trains de la ligne LA VERRIERE aux gares de Chaville RD et Sèvres Ville d’avray, cela permettrait de décharger les autres trains. Rien de plus énervant que de voire passer un train à peine rempli qui ne s’arrête pas alors que vous êtes déjà serré sur le quai !

    • hikkiPasser au statut dit :

      bonjour Poulenc ce sujet a déjà été débattu car cela arrangerait tout les usagers qu’il y ait arrêt en permanence de la U à Sèvbres et Chaville car les trains sont bondés mais il a été répondu que c’est une histoire d’écrans sur les quais si ma mémoire est bonne (ie: le chauffeur ne voit pas si des gens sont en train de monter ou de descendre car c’est un double)Il a alors été suggéré qu’un employé de la gare descende faire signe au chauffeur ou alors de réhausser les écrans et je ne sais plus pourquoi ça non plus ce n’est pas possible.

    • EPPasser en mode normal dit :

      Il me semble que c’est lié à un problème de longueur de train (6m de plus pour une rame simple). Je ne sais pas si les quais sont trop courts. Si une rame double s’arrête en gare, il y a soit une partie qui n’est pas à quai ou, comme le train doit trop s’avancer, les écrans ne sont plus visibles par le conducteur.

      Quant au personnel présent dans les gares, je ne suis pas certain que toutes soient habilitées à donner le départ à un train.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour

      En cas de cessation de travail, l’arrêt des trains de la U pour assurer le service voyageurs à Sèvres-V.A. et Chaville-R.D. est prévu; il est appliqué si les conditions d’exploitation ponctuelles des lignes C, L et N le permettent,

      Ces deux dessertes peuvent également être ponctuellement effectués en cas de circonstances exceptionnelles, dans les mêmes conditions de faisabilité, notamment lorsque la ligne de Versailles-RD n’a pu être desservie depuis « longtemps » (notion subjective évidemment)

      Apparemment, cela ne pose pas de problème majeur (à confirmer)

      Il m’est arrivé de proposer cette disposition (acceptée par le COGC) en situation subitement fortement perturbée.

      Cependant il convient d’insister sur le caractère exceptionnel de la faisabilité: moins de cinq occurrences par an.

    • EPPasser en mode normal dit :

      Merci pour ces explications. A la création de la ligne U, j’avais compris que la non desserte de ces 2 arrêts permettait de garantir la durée du trajet et le cadencement en pointe ainsi que le retournement à La Défense. Avec des horaires de plus en plus détendus notamment entre Viroflay et St Cloud, cette justification l’est moins.

      Est-il donc possible de savoir si la desserte de Chaville-RD et Sèvres-Ville d’Avray par les rames de ligne U (Z8800 en UM2) est possible dans les conditions normales d’arrêt ou si des mesures spécifiques doivent être prises dans ces gares ?

    • Bonjour à tous, en effet le sujet avait déjà été abordé sur le blog. Oui, les trains de la ligne U ont déjà desservi Chaville Rive Droite et Sèvres Ville d’Avray, mais pour des raisons de sécurité cela reste extraordinaire. Le positionnement des balises KVB (assurant le contrôle des vitesses des trains)et des écrans (permettant au conducteur d’avoir une vue sur l’ensemble des portes au moment du départ) n’est pas adapté à ce type de train, et l’agent de conduite doit appliquer une procédure exceptionnelle lourde qui ne pourrait pas être appliquée au quotidien. Il faut aussi considérer le fait que cela rallongerait le temps de parcours pour les voyageurs de cette ligne.

  11. Vincent dit :

    Bonjour,

    Il n’y a plus de sujet sur les suppressions de trains en ce moment. Pourtant, il y en a toujours autant.

    Jeudi dernier, les trains de 18h53 et 18h56 de La défense vers Versailles et vers St nom ont été supprimés pourquoi?

    Pareil hier le train de 18h56 pour St nom a aussi été supprimé sans la moindre explication. Pourquoi?

    Enfin, après avoir cherché un moyen alternatif pour rentrer chez moi (train jusqu’à St Cloud puis Bus puis marche) on tombe toujours à St Cloud sur le fameux cercle de salariés de la SNCF payé a se raconter leur week-end et à bien rigoler. Gare à soi si on les interrompt.

    Vous donnez tellement au mauvaise image de vous même ça en devient déplorable.

  12. Vincent dit :

    Bonjour Hier pas de train à 18h56 à La défense en direction de St Nom.

    Aujourd’hui toujours pas de train à 18h56 … Pourquoi ?

    Nous n’avons pas d’explication, et les agents de la gare de St Cloud n’étaient pas là (ils ont du trop se raconter leur week end. Ils n’avaient plus rien à ce dire^^).

    C’est peut être parce que c’est la rentrée et qu’il y a plus de monde que la semaine dernière.

    • gilles666 dit :

      Mais Vincent, vous n’avez toujours pas compris, ce sont les difficultés de circulation (explication donnée par message vocal à La Défense, 5 minutes après l’heure d’arrivée présumée du train, comme si on n’avait pas senti le coup venir)…
      Si le responsable de la SNCF sur le blog peut déjà nous indiquer si demain on peut compter ou pas sur le train de 18h56 à La Défense, là ce serait un vrai progrès !! Merci

    • Vincent dit :

      C’est un peu l’objet de ma démarche. C’est un blog sur la ligne L alors je raconte la vie de la ligne L (les trains supprimés).

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour Vincent,

      pour information, après vérifications multiples et constatations sur le terrain, les Agents de la gare de St-Cloud ne sont pas ceux de la situation décrite, j’étais personnellement présent sur site, notamment au moment très précis que vous citez, et les quatre Agents Transilien sur site étaient bel et bien présents sur site en gestion de site, accueil sur quai motivé, vente et annonces.

    • Vincent dit :

      Perso je les ai pas vu.

      Pourtant je les cherchais j’avais une question et la veille je les avais vu (ils étaient plus que 4 d’ailleurs).

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour Vincent

      il n’y a pas quatre Agents Transilien en accueil simultanément présents en gare, mais deux au plus (si l’un des deux n’est pas en gestion de site, qui s’effectue aussi bien dehors que dans les locaux): le troisième est en vente et le quatrième au PIVIF (annonceur).

      Mais apparemment vous avez pu converser avec ceux présents ce mercredi, certainement renseignés de la suppression répétitive du train et donc ayant certainement fait en sorte d’être disponible le moment voulu quitte à différer quelques tâches non urgentes. C’est une bonne chose.

  13. EwenouPasser au statut dit :

    Bonsoir,

    En effet mêmes difficultés pour moi.

    Au départ de Saint-Lazare pour Garches :
    Lundi 12 => train de 18 H 47 supprimé
    Mardi 13 => train de 18 H 47 supprimé. Le 19 H 02 est parti à 19 H 12, Etc….

    Au lieu des annonces sonores, pourrait-on expérimenter la fiabilité des horaires. Les horaires affichés ne sont jamais respectés. Tout retard inférieur à 10 mn ne fait l’objet d’aucune explication ou d’excuses de la part du conducteur (pour mon cas; est arrivé 3 fois sur 4 la semaine dernière => retard et pas d’explications).

    Quels sont les taux de retard sur la ligne de Saint-Nom depuis le 1ier septembre ?
    Merci par avance de vos précisions.

  14. Vincent dit :

    Bonjour,

    Aujourd’hui le train de 8h17 à Garches direction Pairs était supprimé. Toujours pas d’explication.

    Je l’ai rebaptisé le train fantôme car il ne passe jamais malgré sa programmation quotidienne.

  15. Vincent dit :

    Grande question ce soir : le train de 18h56 à la défense va t’il passer ?

    Je pense que les sites de paris en ligne pourrait créer un nouveau jeu. Il y a de l’argent à la clé c’est tellement aléatoire.

    La réponse demain

  16. Vincent dit :

    Perdu !!!

    Toujours pas de train à 18h56.

    Je suis curieux et j’ai profité de la présence des agents à St Cloud (très sympa) pour leur poser la question.

    Vu qu’il n’y a toujours pas de topic à ce sujet voici l’info : Il y a une avarie sur ce train et tant qu’il ne sera pas réparé il ne passera pas.

    N’est il pas possible de faire rouler un autre train dispo à cette heure ? Car 30 min sans train à une heure de pointe c’est dur.

    Sinon les agents de St Cloud on été pris à parti par quelques personnes qui leur faisaient part de leur mécontentement … ils étaient assez énervés.

    J’ai fini en bus d’une compagnie privée … qui fonctionnait lui

    • gilles666 dit :

      Pour éviter toute mauvaise surprise, j’ai préféré rester au travil, et bien m’en a pris apparemment !! ce qui est étonnant, c’est qu’aucun intervenant « SNCF » ne vienne en parler depuis lundi ici….il s’agit peut être du même train fantome que celui de 8h17 de Garches le matin ? je ne prends plus trop de paris quant à son passage le matin, je préfère ne plus le considérer !

    • Vincent dit :

      Oui c’est vrai que Jacques-Guy ne nous répond pas, pas plus qu’il ne crée un billet spécifique à ce problème qui dure depuis jeudi dernier (une semaine).

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour à tous

      Les Agents de St-Cloud, comme tous les autres bien sûr, comprennent parfaitement qu’un Client habitué à prendre son train à telle heure pour aller d’un point à un autre se sent plus que lésé lorsque ce train est supprimé de manière répétitive.
      Ils transmettent les infos telles qu’un Agent Transilien peut les expliquer en langage Client, sachant que la circulation n’est pas leur fonction et que même avec des infos adaptées, il est loin d’être évident de trouver le compromis entre précisions plus ou moins techniques (forcément rebutantes pour le Client au bout d’un moment) et volonté de répondre de manière franche et convaincante.

      L’argument « pourquoi toujours ce train-là » est logique puisque le Client n’a pas une vision globale de la circulation des trains.

      Sans entrer dans des détails fastidieux, on peut apporter quelques précisions utiles.

      Tout d’abord, entre 17h45 et 19h15 (heures de départ de PSL), le train 134671 (PSL 18h46 – La Déf 18h56 – ST-Cloud 19h02, direction ST-Nom) est le seul train qui, arrivé à destination, refait tout le trajet en sens inverse en vide voyageurs jusqu’à Pont-Cardinet pour garage (bien entendu on n’entrera pas dans les détails des garages non plus et de leur optimisation bien réelle sur l’ensemble des sites). Ce train vide circula à partir de ST-Cloud entre un omnibus (qui le précède donc) et un direct suiveur qui le rattrape au fur et à mesure. Le train vide « dégagera » juste à temps pour garer et libérer la voie pour le direct alors souvent au block derrière lui. Marge de manoeuvre zéro, impact en cas de retard (et donc si on fait circuler le 134671 très retardé) important.

      L’avarie matérielle entraîne au moins une suppression, et supprimer ce 134671 est la décision qui impacte le moins l’ensemble des Clients transportés.

      Pendant toute la période considérée, la fréquence des circulations est identiques pour toutes les destinations dans le sens de la pointe: entre 18h40 et 19h20 (en décomptant le 134671 supprimé lorsque c’est le cas), il reste 12 trains impairs assurant 6 missions différentes, avec rattrapages et chaque train est de fait en conflit avec celui qui le précède et celui qui le suit, soit en bifurcation, soit en jonction (que ce soit avec ou sans circulation en parallèle). On est toujours au-delà des capacités de la ligne, la suppression du train cité offre juste quelques minutes de marge qui disparaissent au 1er train suiveur.

      Mais ce qui doit être compris se résume en trois constatations de base qui s’avèrent notamment depuis le début du mois:

      – le train 134671 n’a jamais été supprimé seul: lorsqu’il l’a été, 1 ou 2 autres trains ont été supprimés dans un espace horaire d’environ 40mn (20mn avant lui et/ou après lui)

      – lorsque le train 134671 n’a pas été supprimé, 1, 2 voire 3 autres trains ont été supprimés.

      – il existe d’autres trains ayant été supprimés plus d’une fois

      – en global, ce sont les omnibus St-Cloud dans les deux sens qui ont payé le plus lourd tribut: 50% des suppressions à eux seuls

      Les suppressions sont toujours ponctuelles, motivées et très difficiles (voire impossible) à appréhender pour le Client.

      D’où les explications, propositions et retours divers que les gestionnaires et les intervenants – pour leur modeste part – de ce blog tentent de fournir au mieux.

  17. Vincent dit :

    Bonjour,

    Honnêtement je ne fais aucun reproche aux agents de St Cloud car hier ils étaient présents et très sympa. Ils m’ont expliqué le problème clairement.
    Je sais très bien qu’ils ne peuvent que nous informer et rien faire d’autre.

    Ce matin, la gare de Garches était fermée. Les rideaux de fer tirés et juste une petite porte ouverte sur le côté.
    Est ce normal ?

  18. Bonjour à tous, effectivement le train de 18h46 à Paris Saint-Lazare en direction de Saint Nom la Bretèche est très souvent supprimé ces derniers temps.

    Comme le souligne Paulo Aquino une fois le train arrivé à Saint Nom la Bretèche il retourne directement au garage à Pont-Cardinet, donc sans voyageurs tout en gardant une place sur le plan de transport. En cas de dérive de la grille (c’est-à-dire que l’ensemble des trains prennent peu à peu du retard, suite à l’amplification de petits incidents ou des temps de stationnement trop longs en gare), la suppression de ce train et donc de son retour à vide au garage permet d’éviter une amplification d’autres retards et d’autres suppressions plus nombreuses au final.

    J’ai bien lu vos commentaires, j’ai échangé hier en grande soirée (je suis d’astreinte cette semaine) avec les agents de mes équipes qui vous ont pris en charge (merci d’ailleurs pour les commentaires sympathiques -et mérités- que vous leur avez adressés) et je sais bien que vous souhaitez que l’on puisse vous aviser en avance des suppressions récurrente.

    Mais contrairement aux problèmes d’indisponilités de matériel, que nous avons connus en septembre et octobre, ces choix de suppression ne se planifient pas mais sont décidés à la dernière minute par le régulateur, en dernier recours selon les aléas ponctuels.

    • Vincent dit :

      Je suis le 1er à pester, mais il faut reconnaitre qu’hier ils ont fait leur travail et qui plus est en souriant (ça passe toujours mieux).

      Par contre dire que le cette indisponibilité du matériel est décidé à la dernière minute … il est supprimé depuis jeudi dernier. Est ce vraiment une dernière minute.

      NB : j’ai un peu du mal avec votre vocabulaire spécialisé. Il serait sympa de faire une sorte de lexique des termes utilisés à la SNCF.

      Un exemple : vous parler de matériel (indisponibilité du matériel), mais nous usager on parle de train.

      J’ai pas fait de liste exhaustive mais c’est pas toujours évident.

    • Bonjour Vincent, j’essaye toujours de remplacer le vocabulaire technique par un vocabulaire plus compréhensible mais c’est vrai que parfois le naturel revient au galop : je serai plus attentif à l’avenir. Je note votre proposition d’un lexique, c’est une très bonne idée.

  19. Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

    Bonjour Vincent

    toutes les rames disponibles sont gérées en opérationnel, c’est-à-dire en fonction de la situation en temps réel.
    des modifications de desserte, limitations, reports, suppressions malheureusement, mais aussi remises en marche, in y en a des dizaines par jour.
    souvent – la phrase est facile bien sûr, mais tellement réelle – un train réputé supprimé est remis en marche parce que la situation l’a permis entretemps. Evidemment, pour le Client, c’est alors transparent…

    Chaque incident provoque immédiatement une adaptation de manière à utiliser au mieux toutes les rames disponibles, et les décisions se jouent souvent à moins de 20 secondes près sur un train lancé par exemple…

    à voir effectivement si une sorte de lexique pourrait être soit mis en ligne, soit proposé en fichier. Sachant que les définitions exactes (si tant est que les lois sur la concurrence autorisent leur diffusion) sont évidemment souvent techniques (ce qui n’empêche pas de les faire connaître) et que leur version en langage « Client » fait l’objet en général d’une adaptation au mieux entre exactitude et compréhension pour les Clients.

    Hélène Larrouy l’avait initié sur le blog de la ligne J pour les termes les plus courants en langage « Client »

  20. Lazariste dit :

    Bonjour,

    Je me permets de rebondir sur la suppression récurrente du fameux « 134671 », le train pour St Nom qui fait 18h56 à la Défense.
    N’y aurait-il pas moyen d’adapter un scénario lors de sa suppression?
    Par exemple, dans le sens de la contre-pointe, certains trains reviennent à vide de St Nom ou Versailles vers Paris, certains d’eux garent à Marly. Ne pourrait-on pas utiliser un de ces trains vide qui va garer pour assurer un train pour St Nom amorcé à St Clou?
    Je m’explique: vers 18h40 un train repart à vide de St Nom poursuite garer Marly. Pourquoi prolonger ce train vide jusqu’à St Cloud, le garer en attente sur la voie de garage située entre la voie 1 et la voie centrale afin qu’il puisse assurer ce fameux 134671 au départ de St Cloud vers 19h00? Les trains entre Paris et St Cloud restant sont suffisement nombreux pour permettre aux gens désitant se rendre en direction de St Nom de se rendre à St Cloud pour y effectuer la correspondance avec le train pour St Nom précédemment mis en attente.
    Il faudrait juste que cette information soit relayée par la sonorisation en gare afin d’informer les voyageurs et les inviter à se rendre en gare de St Cloud où la correspondance pour St Nom sera assurée .

  21. Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

    bonjour Lazariste

    ce que vous expliquez est exactement ce qui se passe lorsque cela est possible.

    lorsqu’un Client est informé d’une suppression, cela ne veut pas forcément dire que le train concerné est supprimé sur tout son parcours.

    en fonction de la mission des trains, des roulements Conducteurs (ceux qui garent a Versailles, Marly et ailleurs sont soit en fin de service, soit réutilisés), de la situation en ligne, de l’occupation des voies dans toutes les gares et des roulements de rames, le cogc adaptera au mieux.

    on le constate de nombreuses fois tous les jours.

  22. laurent33 dit :

    bonjour,

    Pour éviter les messages du type:”des perturbations de circulation perturbent la circulation” que j’entends régulièrement à st lazare, je propose:”suite à des incidents sur la ligne, la régulation du trafic entraînera des retards de 5 à 10 min.”

  23. cecilecourb dit :

    Parfois il semblerait que le problème soit parfaitement identifié mais aucune communication pour autant.
    Hier semble t il 1 rail était cassé aux environs de Becon (information obtenue en gare à l’arrivée). Mon train est parti de St Lazare après 30 mn de retard (celui de 18h05) et est arrivé à Courbevoie avec 50mn de retard. A aucun moment le problème n’a été cité. Aucune communication avant 20mn, et pour juste nous dire que le train partirait 3 mn plus tard (ce qui s’est avéré être faux). 2ème communication pour nous dire que le train du quai à côté partirait avant nous, information qui aurait pu être pertinente si le train avait la même destinatation mais ça n’était pas le cas ! un peu plus et je me retrouvais à Versailles…
    Bilan : communication 0, nulle, nulle, nulle. On ne nous a rien dit, c’est EXASPERANT !
    Il eut été intéressant de nous dire « Un rail est cassé avant la gare de Bécon, le train ne partira pas avant 20 à 30mn et sera fortement ralenti ensuite ». Voilà une information claire et nette qui permet de prendre des dispositions par exemple pour trouver quelqu’un qui aille chercher les enfants à notre place plutôt que d’arriver 1h en retard !

  24. Claude-exeter Désiré dit :

    Il serait preferable également de ne pas faire d’annonce lors du passage d’un train car les usagers n’entendent rien, ce qui peut suscipter de la frustration et le sentiment d’avoir raté une information importante !

Les commentaires sont fermés.

L'info trafic sur Twitter

🕙 C'est la fin de cette journée sur le fil de votre Infotrafic !
Passez une bonne soirée et une bonne nuit 🌜🌃

Vous pouvez consulter le site https://www.iledefrance-mobilites.fr/

😷Pour la santé de tous, le port du masque est obligatoire à bord des trains et en gare.

🔶 Infotrafic #LigneL

Le trafic est perturbé entre Paris Saint-Lazare et Cergy le Haut jusqu'à 21h30.

Cela est dû à un incident affectant la voie à Sartrouville.

Bonne Nouvelle En Gare🚉

Les fêtes approchent, vous avez peut-être commencé vos achats de Noël…🎁

Vous avez peut-être des jouets et des jeux qui prennent la poussière…

#Mardiconseil vous invite en gare d'Asnières afin de récolter des jouets au profit du secours catholique.🎲

Bonjour à toutes et à tous 👋

Nous sommes ensemble jusqu'à 21h pour cette session d'InfoTrafic sur le fil de votre #LigneL !

N'oubliez pas que le port du masque reste obligatoire à bord et en gare 😷

Léna

#EnAttendantlesFêtes🍾

Depuis quelques mois, vous avez la chance de pouvoir découvrir le terroir de Vaucresson dans votre gare grâce à ce distributeur en libre service.🥦

En cette saison de soupe, vous y trouverez de délicieux légumes de saison !🥕

A La Celle St Cloud, nous recueillons des jouets au profit d'associations pour les enfants démunis. On compte sur votre générosité! @Marychristelle8 @SecteurMarly @SecteurVrd @Plusdetrains @assetouaparicio @LIGNEL_sncf @IDFmobilites @RER_A @LESVOIXL_A @NPRIGENT_SNCF

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous accompagne aujourd’hui sur votre ligne L jusqu’en début d’après-midi et suis disponible pour répondre à vos questions.

Bonne journée !

Violette 🌸

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R
prochains départs