Un blog Transilien pour Île-de-France Mobilités

Ça ne vous a pas échappé, votre blog a fait peau neuve ! Vous retrouverez les fonctionnalités habituelles, mais il y a quelques nouveautés… Je vous propose une visite guidée dans cet article.

Reprise partielle des circulations de la ligne U jeudi prochain

Je vous l’avais annoncé en début de semaine dernière, un incendie survenant dans la nuit du 23 au 24 février a totalement détruit le poste de signalisation de Sèvres Ville d’Avray, qui commande les feux de signalisation, les aiguillages et les systèmes de sécurité sur ce tronçon de ligne. Les dégâts ont eu pour conséquence une interruption totale des circulations de la ligne U et des perturbations sur la ligne L branche Versailles Rive Droite.

Suite à l’avancement des travaux de réparation du poste, le trafic de la ligne U va pouvoir reprendre de façon partielle dès jeudi prochain avec une desserte des trains modifiée.

Ligne U

Dès jeudi 7 mars, 1 train toutes les demi-heures circulera en heures de pointe sur la ligne U, 1 train par heure le reste de la journée. Tous les trains seront directs entre Saint-Cloud et La Défense dans les deux sens de circulation. Vous pouvez consulter la fiche horaires ici, également disponible sur le site Transilien.

Ce week-end, les trains de la ligne U circuleront aux horaires et à la fréquence habituels.

Le retour à la normal du trafic de la ligne est prévu pour le jeudi 14 mars.

Pour avoir des informations plus complètes sur la reprise du trafic de la ligne U, vous pouvez directement vous connecter sur le blog des lignes N et U animé par mon homologue Amélie Breton.

Ligne L

La progression des réparations du poste de signalisation ne permet pas encore un retour à la normale de toutes les circulations. C’est pourquoi le trafic de la ligne L branche Versailles Rive Droite sera toujours limité pour les jours à venir. La fréquence est de un train au quart d’heure.

L’affichage reprenant la suppression de plusieurs trains reste donc valable jusqu’à vendredi, et une affiche semblable sera de nouveau éditée pour la semaine prochaine. Je sais que la situation est difficile pour vous, mais nous avons supprimé le moins possible de trains, malgré les retards que cela peut engendrer sur la ligne.

A l’heure actuelle nous prévoyons une remise en circulation le lundi 18 mars des trains actuellement supprimés.

En attendant, nous continuons notre dispositif d’information avec un renforcement de nos équipes à Versailles Rive Droite, Viroflay Rive Droite, Saint-Cloud et La Défense afin de vous accompagner au mieux jusqu’au retour à la normale du trafic de votre ligne.

61 commentaires pour “Reprise partielle des circulations de la ligne U jeudi prochain”

  1. EPPasser en mode normal dit :

    Je ne l’avais pas signalé mais, pendant toute l’interruption de la ligne U, les écrans en tête de quai à St Lazare continuent d’afficher la correspondance avec la ligne U à La Défense (bandeau qui défile en bas).

  2. hikkiPasser au statut dit :

    Merci de ces informations. Les trains sont-ils rendus directs entre St Cloud et la Défense pour cause de surcharge voyageurs ?
    depuis le début de la semaine je pars plus tard pour cause de vacances scolaires : c’est l’enfer, horaires fantaisistes , trains saturés , personnes restant sur le quai faute de place..
    le fameux train de 8h11 semble avoir disparu dixit ma voisine = hier aucun train entre 8h00 et 8h34 = tramway plus que saturé pour elle ! ce matin je ne sais pas je n’ai pas eu l’information.

  3. StephanePasser en mode normal dit :

    Je ne comprends pas, M. Langé ! Si on peut faire circuler un train de la ligne U deux fois par heure en pointe, pourquoi ne le ferait-on pas aussi en heures creuses (je rappelle que c’est la fréquence normale pendant cette période du lundi au samedi) ? Puisqu’il n’y a pas, sur l’ensemble de la journée, plus d’un train de la ligne L par quart d’heure entre St-Cloud et la bifurcation vers le réseau RG, située entre Chaville RD et Viroflay RD…
    Par ailleurs, pourquoi vos affiches ne proposent toujours pas de faire La Défense-La Verrière en se rendant à pieds (moins de 10 min) de Viroflay RD à Viroflay RG ? Cela pourrait contribuer à ne pas trop saturer le T2 qui n’est pas fait pour cela en principe… Et prend moins de temps que de transiter par Paris !

    • hikkiPasser au statut dit :

      Le trajet Viroflay RD/RG était proposé ce matin via haut parleur (c’est la première fois que j’entendais ce message avant c’était le T2 qui était proposé en boucle)

  4. StephanePasser en mode normal dit :

    Il est écrit sur le blog des lignes N et U qu’à partir du jeudi 7 mars tous les trains de la U seront directs entre Saint-Cloud et La Défense dans les deux sens de circulation. En effet, sur l’affiche horaire, on voit qu’ils ne mettront que 6 min entre La Défense et St-Cloud. En revanche, 9 à 10 min sont prévues dans l’autre sens entre ces deux même gares. Alors pourquoi ne pas desservir toutes les gares entre St-Cloud et La Défense, surtout quand on sait que, lors de la pointe du matin, il y a, depuis l’incendie, un gros trou de desserte pour les gares du Val d’Or à Puteaux ?

    • lolo92210Passer au statut dit :

      Très bonne question! Pourquoi pas d’arrêts entre Saint Cloud et la Défense surtout pendant le désormais fameux trous du matin dûs aux 2 trains successifs supprimés sur la L ???

  5. EmmanuelM dit :

    Ligne U : « Tous les trains seront directs entre Saint-Cloud et La Défense dans les deux sens de circulation »

    Pourquoi ne pas conserver cela sur le long terme, le omnibus Saint Cloud – Saint circule à vide la plupart du temps

    • lolo92210Passer au statut dit :

      Pourquoi? Et bien parce que beaucoup de gens situés entre Saint Cloud et La Défense l’empruntent cher EmmanuelM! Dans un sens comme dans l’autre!

    • Adrien dit :

      Et peut-être également parce-que des gens en provenance de la ligne U et ayant pour destination le Val d’Or, Suresnes ou Puteaux sont bien heureux de ne pas avoir de changements à St-Cloud…

      Entre ceux qui veulent des directs partout pour gagner du temps et ceux qui veulent des omnibus partout pour gagner des dessertes, votre job n’est pas facile M. LANGE 🙂

    • Bonjour Adrien, merci. C’est le Syndicat des Transports d’Ile de France qui décide des dessertes et de la fréquence des trains sur les lignes Transilien. De mon côté, j’essaye d’apporter sur ce blog des réponses à vos questions et de vous expliquer nos décisions de régulation lors de perturbations. Je sais que mes réponses peuvent ne pas convenir forcément à tous les voyageurs, car vous avez chacun vos propres sujets sur la ligne. Mais c’est aussi la richesse de la ligne L et je suis heureux d’avoir l’opportunité de dialoguer au quotidien avec vous !

    • MissCarlie dit :

      @EmmanuelIM: j’emprunte (enfin j’emprutais!) tous les jours la ligne U pour faire Puteaux-Saint Quentin en Yvelines. Je peux vous assurer que beaucoup de personnes montent et/ou descendent aux gares de Puteaux, Suresnes et Le Val d’Or. Je n’aimerais pas du tout qu’on rende la ligne U définitivement sans arrets entre La Défense et Saint Cloud!

    • hikkiPasser au statut dit :

      Pourquoi non : parce qu’il y a beaucoup de gens qui habitent dans ces gares intermédiaires, des gens qui payent leur navigo le même prix que tout le monde ! pourtant ces gens là ils ont déjà suffisamment de trains moitié vides directs qui leur passent sous le nez, ces gens là ils s’entassent déjà dans le train sur trois qui s’arrête ou pas (cf message de lolo92210 de ce matin).

      la ligne est saturée rendre des trains directs ne vous fera pas gagner du temps (votre direct se traînera derrière un omnibus car il faudra tout de même nous en laisser quelques uns) mais en revanche compliquera la vie de beaucoup d’autres, je pense qu’il faut arrêter de ne penser qu’a soit et son nombril et penser enfin au plus grand nombre. Sinon moi je pourrais dire : je ne descends ni à Asnières, Bécon ou Courbevoie mais supprimons donc tous ces arrêts inutiles cela me fera gagner 5 mn…

    • Bonjour à tous, pour les sujets relatifs au trafic de la ligne U, le mieux est de poser directement vos questions à mon homologue du blog N et U, Amélie Breton. Elle saura vous apporter plus d’éléments que moi sur l’actualité de sa ligne. Stéphane, j’ai d’ailleurs vu que vous aviez posé vos questions sur les deux blogs.

    • Luc29 dit :

      Belle conception du service publique Emmanuel !
      Il y a donc des gares nobles puis les autres, peuplées de vaches tout juste bonnes a regarder passer les trains. Déjà la ligne L a développé ce concept contraire au service public.
      On en reparle le jour ou votre entreprise déménage a Suresnes ou Asnières ou Becon …

  6. LAMBERTPasser en mode normal dit :

    Bonjour Miss Carlie et bonjour Adrien, moi aussi, je plains Monsieur LANGE, car, en lisant ce blog, on ne s’y retrouve plus : entre ceux qui veulent des directs sur la ligne U et ceux qui veulent des omnibus, la vérité me semble plutôt du côté de la réflexion de Miss Carlie : il y assez de directs comme cela entre St Cloud et La Défense, voire Paris et pas assez d’omnibus pour Le Val d’Or et Suresnes. Donc, rétablissons les horaires de la ligne U comme ils étaient, c’est bien comme cela.

    • Clem92400 dit :

      Merci LAMBERT Philippe, mon trajet quotidien est Courbevoie vers Suresnes (train de 8h14 ou 8h29 voir parfois 8h44 – attention horaires théoriques mais pas réels) et je confirme, il n’y a pas suffisamment d’omnibus.
      1 train toutes les 15 minutes en heure de pointe ce n’est plus possible (sans compter les retards, les annulations, …..)

  7. bob dit :

    Bonjour,

    Je vous invite à faire un tour dans les trains de Versailles la Défense, qui sont directs St-cloud/La défense, mais surchargés en période de pointe, et généralement retardés par les trains omnibus de la ligne U (de 2 étages) ou de St-lazare à St-cloud.

    D’autant qu’il y a un tram qui dessert Suresnes/Puteaux, ce qui n’est pas le cas des gares après St-Cloud

    • hikkiPasser au statut dit :

      @bob : vous voudriez quoi concrètement ? que l’on supprime nos gares ? combien de fois faudra-t-il que l’on le répète à part Puteaux les gares du tram ne desservent pas les mêmes coins des villes c’est comme si je disais à un versaillais qui prend son train à Rive droite qu’il aille le prendre à Chantiers que c’est la même chose !

    • Z6441 dit :

      Je ne prend pas le T2, mais attendant mon train à la Défense, je peux voir que le nombre de personnes voulant prendre le tram est effrayant. En ce moment, en raison du retard des trains qui viennent de Versailles (marche prudente entre Chaville et Saint-Cloud (en raison de l’incendie)), l’omnibus qui part de Saint-Cloud est garé au Val d’Or pour laisser passer le direct alors qu’en temps normal il suit le direct.
      Déjà que certains veulent les trains de la U directs en la Défense et Saint-Cloud, si on supprime les omnibus entre Saint-Cloud, je ne sais pas ce qu’il restera aux usagers des gares de Puteaux, Suresnes et le Val d’Or… Pardon ? Ah oui, le tram ? … Une blague…

    • Vincent dit :

      Les joies de voir que Bob pense à son petit confort personnel.
      Il s’agit de transport en COMMUN ouvert à tous.

      Petite anecdote, hier matin il y avait tellement de monde qui attendait le tram à La Défense qu’il y avait la queue sur plus de 20 mètres devant les rotatives.

    • hikkiPasser au statut dit :

      @vincent : oui ça m’a frappée aussi la queue hier matin , c’est la 1ere fois que je voyais autant de monde, ça débordait même sur la correspondance vers le A !! hier soir elle était moins conséquente (mais j’ai pris le train plus tard)

    • Adrien dit :

      Je ne vais pas redire ce qui a déjà été dit dans les autres réponses.
      Mais je vous invite, à mon tour, à venir prendre le T2 à Puteaux, en direction de La Défense, le matin en heure de pointe et on en reparle ? Ou idem le soir à La Défense, direction Puteaux en heure de pointe…
      D’autant plus qu’il existe des usagers qui souhaitent pouvoir rallier PSL depuis Puteaux (et inversement) sans avoir de changement à La Défense…

    • Maxx dit :

      Le tramway est déjà plein, votre solution de reporter les passagers des gares du Val d’or à Puteaux n’est pas concevable.
      Vous n’êtes pas à plaindre, vous avez autant de train que ces gares là (habituellement, plus on habite loin, moins il y a de fréquence), soit un train toutes les 7 minutes en pointe avec un semi-direct et un direct (ce qui est du luxe, même Saint Nom la Breteche ne le possède pas), et un train par quart d’heure en heure creuse.

  8. EPPasser en mode normal dit :

    Ce soir, les annonces en gare concernant la reprise partielle du trafic sur la ligne U indiquent que les trains desservent toutes les gares de St Cloud à La Verrière. Or les gares de Sèvres-Ville d’Avray et Chaville RD situées entre St Cloud et La Verrière ne sont pas desservies par ces trains.

    • Maxx dit :

      Je pense que c’est toutes les gares par rapport au plan de la ligne U. Sur ce plan, les gares de Sèvres-Ville d’Avray et Chaville RD n’y sont pas.

    • Bonjour EP, comme l’a précisé Maxx les gares de Sèvres Ville d’Avray et de Chaville Rive Droite ne sont pas desservies par les trains de la ligne U, et les voyageurs habituels de la ligne le savent. Je pense donc qu’ils comprennent par cette annonce que la prochaine gare après Saint-Cloud est Versailles Chantiers, comme cela est prévu en temps normal. Leur préciser que Sèvres Ville d’Avray et Chaville Rive Droite ne sont pas desservies pourrait au contraire les induire en erreur sur la mission du train et leur faire penser que des arrêts dans ces deux gares seraient effectués de temps en temps.

  9. Luc29 dit :

    Pas de neige, pas de feuilles mortes, pas de rail cassé … Pas de saturation réseau, la ligne U circule avec parcimonie.
    Pourtant malgré cela c’est encore le bordel sur la ligne L. Le train d’hier 8h56 en gare de Suresnes est supprimé. J’ai passé 20 min comme un con a regarder passer 4 directs au 3/4 vides. Ce matin rebelote le train de 8h26 disparait des écrans. Même pas la décence de le marquer comme supprimé. Le suivant bien sur en retard. Et rebelote le ballet des directs qui passent.

    Quel mepris pour les gens qui habitent a Surenes, Puteaux et Val d’or. C’est tellement plus sympa de les faire poirauter 20 min pour que les autres puissent gagner 7 precieuses minutes sur leur temps de trajet. A quand les directs St Nom la Breteche -> Saint Laz ? Peut etre alors que tout ces gens qui sont contre les omnibus changerons d’avis …

    • hikkiPasser au statut dit :

      je vous rejoins Luc29 : ce matin j’ai attendu un train au Val d’or de 8h30 à 8h46 !! j’ai regardé passer les directs au 3/4 vides : l’omnibus évidement est arrivé plein comme un œuf et il a fallu batailler pour monter , j’étais furieuse et en retard au bureau…

    • Bonjour Luc29, la ligne U circule de façon partielle justement parce que la situation est délicate suite à l’incendie du poste de signalisation de Sèvres Ville d’Avray. Des trains roulent sur la branche Versailles Rive Droite, mais la situation est particulièrement tendue et entraîne tous les jours des retards et des suppressions de trains sur l’ensemble de la ligne branches Saint-Cloud, Versailles Rive Droite et Saint-Nom la Bretèche. Ces perturbations ne reflètent évidemment pas un manque de considération de notre part envers nos voyageurs, au contraire nous sommes tous mobilisés depuis plusieurs jours pour que le service puisse reprendre le plus rapidement possible. Vous pouvez en savoir plus sur la desserte de votre gare en début de semaine via mon dernier article. Jeudi, les trains supprimés sur la ligne L seront remis en service et la ligne U desservira de nouveau les gares situées entre Saint-Cloud et La Défense.

    • Guillaume dit :

      Bonsoir, pourriez-vous inviter un représentant du STIF sur le blog afin de comprendre pourquoi aucune indemnité/remboursement n’est proposé pour cette période alors que les conditions sont déplorables. Il me semble completement anormal de payer le même prix pour un service/contrat qui n’est plus honoré: n’importe quel fournisseur de services (télpéhonie, transport aerien par ex) aurait d’embler offert une compensation à ses clients dans la mesure où le contrat n’est pas remplie mais ici c’est le silence radio. La SNCF est pourtant assurer contre ce type de probleme. D’un point de vue juridique je ne suis pas certain que cette situation soit acceptable.
      Cordialement,

    • BPasser au statut dit :

      Bonjour,
      Absolument ! Je viens justement de recevoir une réponse de la SNCF , qui bien évidemment n’envisage aucun dédommagement :
      Voici leur réponse :
      « Cette interruption de la circulation sur la ligne U, est due à une destruction d’un poste de signalisation par incendie. Plusieurs trajets de substitution ont été mis en place très rapidement. Pour les voyageurs devant passer par Paris et n’ayant pas les zones 1 et 2 incluses dans leur forfait Navigo, nous avons mis à leur disposition aux guichets Transilien un coupon de dépannage.
      Aussi, une indemnisation n’est, pour l’heure, pas envisagée. »

      Déplorable !!!

    • Adrien dit :

      Bonsoir Guillaume,
      Les noms de vos fournisseurs de services (téléphonie, etc.) m’intéressent ! Car en ce qui me concerne, jamais aucun ne m’a proposé de lui même des indemnités/remboursements.
      Généralement, si on ne réclame pas, on ne nous donne rien… et ce n’est évidemment pas parce que l’on réclame que l’on obtient quelque chose…

    • BNC dit :

      Bonsoir,
      Chez SFR, une fois pendant que j’étais en plein dans la finale de Koh Lanta, et que c’était l’épreuve des poteaux, ma box a sauté et j’avais plus rien (c’était d’ailleurs dur de constater à quel point on est dépendant d’internet)
      Le lendemain au réveil, j’ai appelé le service commercial de SFR qui a reconnu sa panne de service (vu avec les équipes techniques), et j’ai eu droit à un mois de gratuité avec toutes les excuses de SFR ! (D’ailleurs, j’ai bien aimé la réaction de la commerciale que j’ai eue au téléphone « Noon, ça a coupé en plein dans la finale de Koh Lanta ?! je vous comprends.. »

      Orange, quand ils ont eu leur panne qui a coupé le réseau à tout le monde pendant une après-midi, ils ont fait des remboursements à tout le monde. (je ne me souviens plus du nombre de jours remboursés, mais ma soeur qui est chez orange a été dédommagée)

      J’étais aussi chez Zéro-Forfait, et eux quand on dépasse son forfait, ils ont « le défaut » de couper le service. Manque de pôt pour eux, ils n’ont pas réussi à rétablir le service quand je les ai joint pour le débloquer. J’ai eu le droit à 5 euros de réduction sur ma facture pour une nuit sans téléphone.

    • Adrien dit :

      Pour SFR, il s’agissait d’un problème dont la responsabilité leur incombait et vous avez dû les solliciter… les personnes qui ne l’ont pas fait n’auront sans doute pas été indemnisées…
      Pour Orange, il s’agissait d’une panne nationale qui a touché l’ensemble des usagers, qui a fait grand bruit et dont l’origine incombait à Orange. Aussi dans ce cas les usagers d’Orange n’avaient aucune alternative pour palier au problème et profiter du service durant l’indisponibilité.
      Dans notre cas, Transilien, SNCF, RFF, STIF & co ne sont pas responsables de l’incendie qui a conduit à la situation actuelle… Et les usagers pour une très grande majorité ont pu bénéficier d’une continuité « dégradée » dans le service ou d’une alternative (fusse-t-elle pénible).
      Donc sur quelle base indemniser ? et quels usagers en particulier ?

    • BNC dit :

      Adrien,
      Le principe d’ « à qui est la faute » a été inventé par la SNCF; les autres entreprises ne s’aventurent même pas sur ce terrain, où la SNCF s’est placée championne, et où la réponse finale est toujours « c’est pas moi ! c’est l’autre ».

      Franch’ment, qu’est ce qu’on s’en fout que ce soit la faute à Paul ou Jacques ?
      Le principe est simple : Je paie pour un service, il faut rendre ce service.
      Là, le service c’est la ligne U; et la ligne U n’a pas roulé, donc faut rembourser les usagers de la ligne U.
      Vous allez me dire que ce n’est pas marqué sur notre tête qu’on est usager de la U ou autre. Mais normalement, une personne doit pouvoir déclarer un trajet récurrent quand elle souscrit le pass-navigo. Ceux qui ont déclaré Ligne U doivent être remboursé.

      Pour information, les ingénieurs techniques de SFR n’ont jamais compris ce qui est arrivé à ma BOX : j’ai même découvert pour l’occasion qu’ils peuvent escalader à une cellule de techniciens experts. Le lendemain, ils m’ont fait refonctionné la BOX. mais la SNCF aurait dit que c’est une surtension dûe à EDF, ou au voisin qui faisait de la guitare.

      Pour appeler SFR quand on est abonné SFR, c’est gratuit; et on a tout de suite quelqu’un du service commercial qui nous donne une réponse.
      Avec la SNCF, il n’y a jamais personne qu’on peut appeler; on est encore au temps de la plume d’oie. « Il faut écrire » disent-ils. Et on attend 2 mois avant de se voir répondre « Désolé, c’est pas d’not fote ». Et bien sûr, ils ont pensé à monter un site Web pour dire que ce n’est pas d’leur Fot’..

  10. Adrien dit :

    BNC,
    Le principe du « à qui est la faute » aurait été inventé par la SNCF ? Très objectif comme réflexion…
    A mon avis, la notion de « responsabilité » existe bien au delà de la SNCF… et j’en chercherai plutôt l’origine chez les compagnies d’assurance.
    Donc les acteurs (SNCF, Transilien, STIF, RFF, etc.) sont-ils responsables de l’incendie ? Je n’ai pas vu d’information en ce sens…
    Ont-ils fait tout leur possible pour palier au mieux les problèmes et pour remettre le service en ordre au plus vite ? J’aime à penser que oui.
    Que ferez-vous si un jour vous êtes accusé à tort d’être le responsable d’un accident ? Vous plaiderez coupable ou vous direz que « non, ce n’est pas d’vot’ fot' »… ?

    Pour ce qui est du Pass Navigo, pourquoi devrait-on déclarer un trajet « récurrent » ?!?
    Il s’agit d’un abonnement pour accéder à un réseau (Transilien, RER, Métro, Tram, Bus, …) dans sa globalité.
    Pour ma part, je fais quotidiennement le trajet Puteaux / Paris St-Lazare et j’emprunte plusieurs lignes selon les heures : les lignes L, U, A (et la E d’ici quelques années) et souvent le T2 également.
    Donc en suivant votre logique, quel itinéraire déclarer ?!? et un problème sur l’une de ces lignes suffirait pour demander un remboursement ?!? (je ne paierai pas souvent…)
    Une autre logique voudrait que l’on considère que la ligne U représente 2% (chiffre pris au hasard) du réseau global et donc que l’on rembourse l’ensemble des usagers du réseau au niveau de cette valeur.
    Bref, une gestion aussi « pointue » coûterait plus cher qu’elle ne « rapporterait » et qui payerait ? les usagers…

  11. BNC dit :

    Adrien,
    Je suis vraiment navré de ce qui arrive à la SNCF, et cet incendie qui va encore nous faire passer pour des guignols au classement de la ponctualité. MAIS, il est évident que je ne peux pas payer un service, sans avoir le dit service !
    Ce n’est pas mon problème l’origine de l’incendie qui a ravagé le poste d’aiguillage de la SNCF. Mon seul problème, c’est j’ai payé pour avoir une ligne directe qui joint « Saint Cloud à Versailles », et que je n’ai pas ça.

    Admettons que je sois comptable, et que mon chez moi brûle, et qu’il y a tous les dossiers de mes clients (qui m’ont payé) : Certe, ils vont être navré pour moi, mais vous croyez vraiment qu’ils vont accepter la bêtise que je leur dise « Bon voilà, l’argent il est rentré et votre dossier parti en flammes » ??!;

    Il serait temps que la SNCF comprenne que je paie pour la ligne L entre Saint-Nom-La-Bretèche et Saint-Lazare; et non, pas pour faire le tour de la terre avant de réussir à faire St-Nom / St Lazare !!

    Il faut absolument que le prix qu’on paie prenne en compte les résultats de la ponctualité. jamais un truc ne m’a paru aussi évident.
    Pour ce qui est de la mise en oeuvre, ça mérite réflexion, mais il y a certainement un modèle assez simple qui donne satisfaction. Ca sera mieux que rien en tout cas !
    Le vôtre est très bien pour commencer.
    Je pensais aussi à choisir de s’inscrire sur la ponctualité d’une ligne, et d’apporter des justificatifs pour prouver qu’on peut être amené à la prendre quand on souscrit au pass-navigo.

    • Adrien dit :

      BNC,
      Alors imaginons un instant que l’on paie notre abonnement en fonction de la ponctualité.
      Que risque-t-il de se passer ?
      – Soit, en l’état actuel, il y aurait un gros manque à gagner pour les opérateurs (STIF, Transilien, SNCF, etc.) et donc qui dit moins d’argent qui rentre dans les caisses, dit moins d’investissements sur le réseau et donc potentiellement un cercle vicieux qui conduirait encore à moins de ponctualité, etc…
      D’autant que certains petits « malins » n’hésiteraient peut-être pas à tirer les signaux d’alarmes pour payer moins cher leur abonnement…
      – Soit, les opérateurs se disent, « ok, on indexe le prix de l’abonnement sur la ponctualité » mais pour être « sûrs » d’être pénalisés le moins possible, on va supprimer des trains et allonger les temps de parcours histoire de limiter un maximum les risques liés à la ponctualité…
      Que voulez-vous au final, un service « idéal », fréquent, ponctuel et fiable, comme tout le monde (les opérateurs les premiers).
      Mais en l’état actuel du réseau et du volume d’usagers à satisfaire, c’est je ne dirai pas « impossible » mais en tout cas très difficile.
      Personnellement, je ne pense pas qu’il existe de modèle « assez simple » qui donnerait satisfaction à tous les acteurs.
      Autant quand une personne n’emprunte qu’un seul trajet (comme pour les abonnements grandes lignes SNCF), l’indemnisation peut-être vite calculée, autant sur un réseau aux multiples ramifications, ça me paraît compliqué.
      Ou alors, il faudrait créer des abonnements à trajet unique pour les personnes intéressées. Mais là aussi, ça entraîne des frais de gestion en sus… et je doute que ce soit à l’ordre du jour à l’heure du Pass Navigo unique (suppression des zones).

    • Christophe_ligneJ dit :

      Bonjour,

      Réflexion très intéressante Adrien.
      Personnellement, je demande simplement qu’on arrête de nous vendre, et de nous promettre, un résultat chiffré qui est devenu impossible à avoir… en clair, arrêtons de nous vendre un service avec des objectifs chiffrés utopiques.

      Je paie un Service pour que le Service complet soit réalisé… pas pour penser ou chercher des solutions à la place de cette société de service.

      Bien à vous,
      Christophe.

    • Adrien dit :

      Bonjour Christophe,
      Je suis bien d’accord avec vous sur le fait qu’il faudrait arrêter de nous vendre du « rêve »…
      Malheureusement il suffit de regarder nos dirigeants de tout bord pour comprendre d’où tout cela découle… paroles, paroles, paroles…
      Quoi qu’il en soit, si le service fourni ne vous satisfait pas (ce que je conçois tout à fait), libre à vous de résilier votre abonnement (ce qui je le conçois est « facile à dire »…) 🙁

    • Christophe_ligneJ dit :

      Adrien,

      Votre commentaire m’a fait bondir au plafond !

      Sur la 1ère partie, je suis en phase avec vous : ce sont les dirigeants qui nous vendent ces mensonges et les clients comme les opérateurs SNCF (conducteurs, controleurs, vendeurs, …) en sont les 1ères victimes.

      Mais sur la 2ème partie, je trouve ça déplacé et inutile… Si on devait fuir à chaque fois que quelque chose ne nous plait pas, nous devrions tous vivre en ermite sur une planète abandonnée !
      Non le service ne me satisfait pas… mais c’est aux dirigeants de la SNCF de se remettre en cause suite à leurs mensonges !

    • Adrien dit :

      Christophe,
      J’avoue que mon commentaire avait un côté « provoc' » dans sa 2nde partie et je vois que ça a fait son effet.
      Mais il ne s’agit de fuir à chaque contrariété mais de s’accommoder de ce qui est à notre disposition.
      En ce qui me concerne, je ne jetterai pas la pierre qu’à la SNCF car le STIF (et les collectivités locales) en demande toujours plus à la SNCF. La seule faute de cette dernière serait peut-être de ne pas savoir dire non…
      Après, que voulons-nous, un service fiable avec moins d’offre et du coup des trains plein comme des oeufs ou un service au maximum du potentiel avec donc plus de trains mais malheureusement très vulnérable à la moindre contrariété ?
      On ne peut pas tout avoir en l’état actuel des choses, donc il faut choisir. Et on dirait que les différents acteurs aient privilégié la 2nde option.

    • Christophe_ligneJ dit :

      Adrien,

      Pourquoi parler d’accommodation et pas d’évolution ? Si on laisse stagner le Système Ferroviaire, il ne va faire qu’empirer. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé ces dernières années avec la priorité qui a été donné au TGV, au mépris des trains de banlieue.
      Accepter la situation actuelle, c’est donner encore plus de légitimité à la SNCF/STIF pour négliger les clients de la banlieue.

      Il n’y a rien à choisir, dans la mesure ou aucun choix ne nous est donné. Il nous est vendu un service irréaliste ! Ce que je veux ? Un service correspondant à ce qui est vendu avec une marge d’erreur réaliste !
      Quant à la SNCF, il ne me semble pas qu’elle se soit vraiment battue pour que les prix n’augmentent pas ou qu’on prenne en considération l’impossibilité de réaliser le service. Si elle vend ce service au STIF et aux clients, qu’elle l’assume auprès de chacun.

    • Adrien dit :

      Christophe,
      Ne dites pas que le système « stagne », il suffit de voir la multitude des travaux d’entretien sur les voies, travaux qui sont quasi exclusivement faits de nuit ou le WE pour gêner le moins possible les usagers mais qui du coup n’avancent peut-être pas suffisamment rapidement.
      Aussi, regardez depuis quelques années les investissements faits dans le matériel roulant… (certes pas encore sur la ligne L…)
      Sans parler de l’énorme investissement que va représenter le « Grand Paris »…
      Alors bien sûr la citrouille ne va pas se transformer en carrosse en un jour mais ne dites pas svp que rien n’est fait…
      Enfin, arrêter d’opposer le TGV aux trains de banlieue, c’est comme opposer Paris à la Province… (vous n’avez pas dû prendre souvent un bon vieux corail pour des trajets Paris/Province car je pense que vous apprécieriez grandement le TGV)
      Et donc si je comprends bien votre souhait, vous préféreriez avoir moins de trains, avec des temps de parcours rallongés mais avec une meilleure ponctualité ?
      Si oui, alors en effet, ça résoudrait sans doute pas mal de problèmes liés au fort trafic mais je ne vous raconte pas comment les usagers en fin de ligne devront lutter pour rentrer dans les trains…
      Et pour ce qui est des prix, ce n’est pas à la SNCF de se battre mais au STIF, c’est lui qui gère et décide des prix…

    • Christophe_ligneJ dit :

      Adrien,

      Le Grand Paris, c’est du futur (et pas à court terme), et je ne suis me suis pas encore assez documenté pour pouvoir en débattre.

      Concernant les tarifs, c’est peut être le STIF qui décide… mais pour ça, le STIF se base sur des données SNCF (services, offres/demandes, …). Et la SNCF ne s’est, à ma connaissance, jamais manifesté contre les hausses successives pour défendre les clients.

      Vous avez mal compris mon souhait. Je n’ai pas souhaité de solution, j’ai juste exprimé un Besoin. Libre au Prestataire de Service de me proposer une / des solution(s).

      Je suis un habitué du Corail. Mais la question n’est pas celle du confort ou autre… mais de la répartition des budgets pour développer certaines lignes plus que d’autres. Et les lignes grandes vitesses ont été largement privilégiées, au détriment des lignes de banlieue… incluant donc le matériel roulant.
      Pendant des années, l’évolution du Système Ferroviaire de Banlieue n’a pas été envisagée par la direction… quelques rustines par-ci par-là. Il n’y a que maintenant, alors qu’on est sur le bord du gouffre, que la direction commence à envisager des solutions (oserai-je dire « provisoires » ?) pour essayer d’améliorer les choses.
      Mais que fait la SNCF ? Elle se contente de « remplacer » le matériel par du neuf. Es-ce suffisant en ces temps ou le réseau est saturé ? Non ! La SNCF aurait du chercher des solutions innovantes pour répondre aux Besoins de demain…
      Les solutions ne seront que temporaires car avec plus de trains (car plus de fiabilités), les boites à sardines seront légèrement moins remplies… jusqu’à ce que l’augmentation perpétuelle du flux de passagers rattrape le reste et que la boucle soit bouclée. Heureusement, il y a ce fantôme qu’on appelle le Grand Paris…

      Tel est mon opinion, accompagnée de quelques arguments. Je reste ouvert aux vôtres.

      Bien à vous,
      Christophe (Ancien de la SNCF et Alstom Transport).

    • Z6441 dit :

      Bonsoir à tous les deux,

      Je ne vais pas entrer dans le débat, mais comme le dit Adrien, on ne peut pas vraiment comparer TGV et Transilien, TER ou Intercités. Les TGV sont parmis les rares trains qui rapportent à la SNCF. Si vous regardez bien, tout le reste est subventionné. C’est le cas d’Intercités qui reprend notamment toutes les lignes non rentables quand elles ne sont pas fermées (On peut cependant mettre de côté Paris-Rouen-Le Havre et Paris-Caen-Cherbourg qui sont elles rentables).
      Il est un peu normal que la SNCF investisse beaucoup sur un service qui lui rapporte et qui pendant longtemps faisait figure de « vache à lait » ; d’autant qu’il s’agit d’un service en plein développement. La SNCF reste une entreprise et son objectif reste de réaliser des bénéfices.
      Dommage que cela ce soit fait au détriment des autres service… Les usagers/clients de Transilien, Intercités et dans une moindre mesure TER, et la SNCF en paient chacun les frais aujourd’hui aujourd’hui.
      Mais c’est vrai Christophe que j’ai du mal à comprendre l’offre faite par le STIF et la SNCF, même en étant de la maison, quand on entend assez régulièrement des « difficultés de gestion du trafic », un réseau saturé etc.

    • Adrien dit :

      Christophe,

      Certes, le Grand Paris, ce n’est pas pour demain et ça ne résoudra certainement pas tous les problèmes, j’en conviens.
      Concernant les tarifs, de mon point de vue, ce n’est pas à la SNCF de se battre (je n’ai jamais vu des fournisseurs lutter pour réduire leur facture) mais au STIF de le faire.

      Vous demandez à ce que ce soit les différents acteurs qui vous amènent les solutions mais pourquoi ne pas avoir une réflexion constructive et amener vos propres idées au débat ?
      Bien sûr, nous ne sommes pas des spécialistes et n’avons sans doute pas toutes les informations nécessaire mais ça n’empêche pas de prendre du recul, d’essayer de comprendre la situation et de faire part de ses propositions.

      Les LGV ont été privilégiées à un moment donné pour permettre aux régions de se développer et de se « rapprocher » de Paris, c’était la « décentralisation ».
      Dites-vous qu’à l’époque, en province, certaines lignes n’étaient même pas électrifiées avant l’arrivée du TGV…
      Aussi, aujourd’hui, le TGV permet à de nombreux provinciaux de se rendre quotidiennement à Paris pour y travailler.
      Imaginez-vous, en l’absence de ces LGV, que tous ces gens devraient habiter eux aussi en Ile-de-France et venir gonfler les rangs des usagers du Transilien.
      Il y a peut-être là une piste, accentuer la décentralisation, en arrêtant de tout concentrer à Paris afin de réduire la pression sur la capitale.
      Ainsi, moins d’entreprises et moins d’institutions à Paris diminuerait le nombre de franciliens (car de nombreux franciliens sont des provinciaux venus à Paris pour raisons professionnelles).
      Et par conséquent, qui dit moins de franciliens, dit peut-être des prix de l’immobilier plus « raisonnables » et un réseau de transport sans doute « soulagé ».
      Mais cela ne serait pas une solution durable car tôt ou tard la pression démographique reviendrait…

      Vous demandez des solutions innovantes pour répondre aux besoins de demain… Très bien, mais je pense que vous vous trompez de cible, ce n’est pas à la SNCF d’inventer la « région » de demain…
      La SNCF n’est qu’un acteur parmi d’autres, elle suit l’évolution, qui elle, doit être dictée par les institutions en charge de la région.
      Institutions qui doivent être à l’écoute des franciliens et répondre à leurs attentes (dans la globalité)… Paris ne s’est pas fait en un jour, imaginez ce que serait la capitale aujourd’hui sans les grands travaux d’Haussmann…
      Et bien je pense qu’il faudrait avoir le courage, aujourd’hui, de mener ce genre de « grands travaux » à l’échelle de la région afin de l’adapter aux besoins actuels et la préparer efficacement aux défis futurs.

      Cordialement,
      Adrien (sans lien ni de près, ni de loin, avec la SNCF, le STIF, etc.).

    • Adrien dit :

      Z6441,
      Pour ce qui est de l’offre, le STIF et les collectivités locales en veulent toujours plus pour satisfaire leurs administrés, normal.
      La SNCF pour répondre à la demande va à la limite de ce que le réseau peut supporter.
      A partir de là, sur le papier, tout le monde est « à peu près » content…
      Mais une fois dans la vraie vie, en mode production, il est presque impossible de suivre la feuille de route dès lors qu’un grain de sable vient faire s’enrayer la belle mécanique…
      Je ne pense pas que la SNCF soit fière au regard de certaines stats de ponctualité ou au regard du nombres d’usagers insatisfaits.
      Je n’ai aucune affinité avec la SNCF, souvent même j’ai râlé et râlerai encore après des retards, des suppressions et dernièrement sur les tarifs des TGV…
      Mais je pense qu’ils font tout ce qu’ils peuvent pour assurer au mieux le service et ceci dans l’intérêt du plus grand nombre (même si ça ne saute pas aux yeux de l’usager lambda que nous sommes et qui ne voit bien souvent que son propre intérêt…).

    • Christophe_ligneJ dit :

      Adrien,

      Votre message est hallucinant…

      J’ai donné de nombreuses idées sur le blog de la ligne J, avec parfois un très haut niveau de détails, sur le bloc de la ligne J… et elles ont toujours été renvoyées au placard …
      Pourquoi débattre si les responsables de la SNCF ne nous écoutent pas/peu ? Et comment peut-on imaginer des solutions réalistes en connaissant si peu le Système Ferroviaire ? Autant concevoir une nouvelle voiture sans rien connaître en mécanique…

      Selon vous, c’est pas pas à la SNCF d’innover… mais elle doit seulement suivre des directives…. Beau rabaissement de la SNCF ! En ajoutant ça au constat du service actuel, on ne peut que conclure de l’inutilité et de l’incompétence de la SNCF !
      Alors… qui va innover ? Les clients selon vous ! Des grands travaux, il faudrait déjà laisser les gens COMPETENTS y réfléchir ! Et qui de mieux que ceux qui sont censé connaître le Système ferroviaire ?

      Permettre la décentralisation en permettant à plus de voyageurs d’aller et venir ? Beau rêve… mais en effet, pourquoi chercher à résoudre nos problèmes ? autant permettre aux gens de partir de l’Île de France et attirer les provinciaux pour partager nos problèmes !
      Le discours TGV/LGV ne m’intéresse pas ! Ca répond majoritairement à un autre Besoin. Et mon Besoin actuel, c’est la régularité sur ma ligne quotidienne !

      Pourquoi la SNCF se battrait pour une non-augmentation des tarifs ? Pour essayer d’améliorer son image, gagner en crédibilité, montrer qu’elle s’intéresse aux clients, …

      Vos arguments ne répondent pas à mes interrogations et ont même le don de m’énerver. Nous avons chacun notre point de vue, et sans accuser non plus la SNCF de tous les vices, j’ai du mal à concevoir toutes les dérobades que vous m’argumentez. Le débat ne m’intéresse plus.

      Bien à vous,
      Christophe.

    • Adrien dit :

      Christophe,

      Hallucinant vous dites ? Je ne pensais pas avoir un tel « pouvoir »…

      Je ne suis pas un usager de la ligne J et ne lis donc pas le blog correspondant, désolé.
      Néanmoins, si je réussis à trouver un peu de temps, j’irai y lire vos idées car ça m’intéresse.

      Loin de moi l’idée d’empêcher la SNCF d’innover…
      La SNCF a bien sûr toute latitude pour innover dans ses matériels, dans ses services, etc.
      Mais en ce qui concerne l’infrastructure et le réseau, c’est RFF qui en a la charge et la SNCF paye pour pouvoir y faire circuler ses trains.
      Donc bien sûr la SNCF peut être consultée pour ce qui est des évolutions du réseau mais elle n’a pas de pouvoir de décision à ce sujet.

      Votre besoin actuel, c’est la régularité sur votre ligne quotidienne, je l’ai bien compris et peu vous importe la qualité du service sur les autres lignes.
      C’est un constat (logique) que l’on peut sans doute étendre à une très grande majorité des usagers sauf que les opérateurs eux doivent s’arranger pour satisfaire le plus grand nombre et pas une ligne en particulier.

      Pour améliorer son image, ce n’est pas sur les prix que la SNCF devrait se battre mais sur la qualité de son service.
      Baisser les prix serait sans doute la dernière chose à faire, car ça réduirait les rentrées d’argent et donc les investissements visant à améliorer la qualité du service.

      Le débat ne vous intéresse plus, dommage.

      Au plaisir,
      Adrien.

    • Christophe_ligneJ dit :

      Rectification : ce n’est pas sur ma ligne que je souhaite plus de régularité… mais sur toutes les lignes SNCF/Transilien. Je m’étais mal exprimé, désolé… ce que je demande doit être valable pour tout le monde.

      Il ne s’agit pas de faire baisser les prix (je n’en ai jamais parlé !), mais de ne pas les augmenter alors que le service diminue. Une amélioration de service ? C’est le rêve de beaucoup de monde… mais la tendance est inverse !

      La SNCF est très souvent mandatée par RFF pour effectuer des travaux, des mises à jour, … la SNCF a un pouvoir plus important que simple loueur et utilisateur…

    • BNC dit :

      Adrien,
      Je comprends et conçois votre point de vue, mais je crois hélas que nous ne tomberons pas d’accord. Mais l’échange aura été intéressant.
      Ceci dit, vous me paraissez trop sous le coup de la comm’ SNCF voulue « Trop compliqué, réseau sur-saturé, infrastructures vieillissantes, trop de trains, gestion ultra-complexe »; au moins, on ne peut pas dire que ça ait pas fonctionné sur vous !

      Moi j’pense que quand on s’engage à quelque chose, on s’y tient. Le programme prévu par le Stif me paraît très bien, et est largement réalisable.
      Il ne faut pas oublier qu’on parle de la Société Nationale de Chemin de Fer, qui a maintenant une centaine d’années d’expérience dans le métier. On ne peut pas avoir les mêmes attentes qu’au début : C’est fini l’unique train à la journée !
      Leur expérience devrait transparaître dans l’exercice, et à mon avis c’est pas le cas.
      On dirait que chaque épreuve est une nouvelle découverte, et que rien n’est jamais prévu.

      Des petits malins qui s’amusent à tirer les signaux d’alarme ? Ben oui, c’est normal, quand la loi n’est jamais appliquée, ça me paraît normal qu’ils s’amusent.
      Si la SNCF ne rigolait pas avec les tirages abusifs des signaux d’alarme, il y en aurait moins c’est tout.
      Si les trains étaient accompagnés, il y aurait moins ce type de problèmes. (Si au lieu de se balader en équipes de 6, ils faisaient des équipes de 3 : Le double de trains serait accompagné !)

      L’erreur qu’on fait, c’est de payer à priori ! c’est d’avancer l’argent. C’est bien connu, quand t’avances l’argent t’as jamais le service. Il faudrait donc qu’on paie à postériori, et en fonction des résultats (service) obtenu.

      M’enfin, ce n’est pas très grave, parce qu’il y a largement moyen de s’auto-faire justice, et de s’octroyer les réductions nécessaires si le service n’est pas correctement rendu.

    • Adrien dit :

      BNC,
      Rassurez-vous, je comprends également tout à fait votre point de vue, cet échange n’a pour but unique que d’essayer d’être constructif, sachant très bien qu’il y a peu de chances que l’on arrive à un consensus 😉
      Je ne pense pas être « sous le coup de la comm » de la SNCF et je vous invite, si vous n’en avez pas encore eu l’occasion, à aller visiter le COT de PSL (comme il est proposé régulièrement sur ce blog) afin d’avoir une vision plus précise des difficultés auxquelles sont confrontés la SNCF et éventuellement poser vos questions et faire part de vos idées.
      Car bien sûr, la société en soit à plus d’un siècle d’expérience mais il faut voir que si le trafic banlieue a explosé, les infrastructures elles, n’ont que très peu évoluées… et donc à un moment donné, on en atteint les limites tandis que le trafic lui continue d’évoluer…
      Le problème des signaux d’alarme était un exemple parmi d’autres évènements que la SNCF ne pourra jamais maîtriser et en flux tendu, le moindre incident puisse-t-il être mineure au départ dérègle rapidement la belle mécanique mise en place par la SNCF & le STIF.
      Le paiement à priori est une pratique plus que courante, notamment dans le cadre d’abonnements ou de services de transport (bus, train, avion, …) et autres (poste, télécom, …). Ca me paraît difficile à remettre en cause, il serait alors trop simple de bénéficier du service puis de refuser de le payer sous un prétexte quelconque 🙁

    • BNC dit :

      Adrien,
      Le constat que vous faîtes « Infrastructures vieillissantes, et trafic évoluant », ce n’est rien d’autre que le prix qu’on est entrain de payer des dizaines d’années de délaissement du trafic de banlieue en faveur du sacro-saint TGV. (et pourtant le trafic de banlieue est majoritaire sur le trafic TGV !)
      Hé oui, on est en plein dedans, à payer le prix des erreurs du passé.
      Si les responsables avaient équilibré les traitements à l’époque, on n’en serait pas là aujourd’hui.
      Et je ne vois pas d’améliorations aujourd’hui : On ne fait que poser des rustines, des pansements sur une jambe en bois.
      Et on nous dit qu’il n’y a pas d’argent pour faire le Grand Paris; parc’que l’objectif continue à éponger autant qu’on peut la dette colossale de la SNCF.

      Bref, l’impasse d’aujourd’hui ce n’est que les erreurs et le délaissement du passé !

      Bonne soirée.

    • Adrien dit :

      BNC,
      On paie certes des erreurs du passé mais il ne faut pas oublier que la ligne (L) date du XIXème siècle et qu’à cette époque ils n’avaient sans doute pas imaginer une telle évolution. Et cette ligne traversant une zone très dense entre Saint-Cloud et La Défense, il n’est, malheureusement, pas physiquement possible d’y ajouter des voies.
      Aussi, je ne mettrais pas en concurrence le TGV et le trafic banlieue car le TGV est pour moi, originaire de province, une excellente chose.
      Et pour ce qui est d’éponger la dette colossale de la SNCF, il ne faudrait pas oublier l’origine de cette dette… Durant de nombreuses années, il n’a pas été demandé à la
      SNCF d’être bénéficiaire (ni même à l’équilibre) mais d’assurer un service public sur l’ensemble du réseau y compris les lignes/dessertes non rentable.
      Alors forcément, il faudra un peu de temps pour éponger ce lourd héritage…
      Donc on est d’accord sur le fond mais il ne faudrait pas imputer ces erreurs du passé à la seule SNCF car les politiques de tout bord qui sont passés par là ont également une grande part de responsabilité mais oui, eux ne font que passer, seule la SNCF reste et prend pour l’ensemble…

  12. BNC dit :

    Adrien,
    Dans 2 semaines, j’ai un RDV que je ne dois en aucun cas manquer à 9h30 en banlieue lointaine. Je dois y aller par TER.
    J’ai regardé les horaires, il n’y a qu’un seul TER qui peut m’amener à l’heure.
    Etant donné que je n’ai aucune confiance en les capacités de l’entreprise à faire circuler le dit TER, bah je vais devoir payer une nuit d’hôtel. Une nuit d’hôtel c’est 40 euros.
    Donc, c’est 40 euros de perdus juste parce que je n’ai pas confiance en les capacités de l’entreprise à faire rouler un train correctement et à l’heure.

    Voyez-vous mieux où on en est ?

    • Adrien dit :

      BNC,
      On ne peut pas mettre des trains « à la demande » non plus…
      Il y a un train, vous n’avez pas confiance et préférez assurer le coup en partant la veille, c’est tout à votre honneur mais ne remettez pas la faute d’un rdv trop tôt et trop lointain sur la SNCF… 😐
      Je connais beaucoup de gens comme vous qui n’ont pas (plus ?) confiance dans les transports en commun francilien. Ces derniers ont pour beaucoup opter pour le 2 roues afin de ne plus dépendre des aléas des transports. Je ne peux que les comprendre sans pour autant blâmer la SNCF.

  13. Luc29 dit :

    Ce matin j’arrive a 8h55 a Suresnes pour aller a Becon et surprise !
    Annulations après retards mon train passe a 9h20 !!! 25 min de retard. Entre temps j’ai compté 7 trains directs pour St Lazare, vides comme d’habitude.
    La petite voix claironne qu’il y a un problème électrique quelque part (Il y a 2 semaines c’était un incendie), problème qui ne semble affecter que les omnibus …
    Le plus drôle c’est que le train omnibus suivant était annoncé a 10h ! soit au moins 40 min d’attente. Par contre 9 directs planifiés. J’aurais du prendre une photo.

    La réalité c’est que malgré des profits record cette année, la SNCF est incapable d’anticiper les problèmes de vieillissement des infrastructures (du moins sur cette ligne).
    Elle est aussi incapable de trouver des solutions a des problèmes récurant.
    Quand tous les usagers des gares de Suresnes Puteaux, Becon, Asnières, Val d’or se plaignent de problèmes de dessertes de leur gares, que fait la sncf, elle propose de rajouter plus de directs.

    Pas d’anticipation, manque de réactivité et incapacité des trouver des solutions … Heureusement que la SNCF fait du ferroviaire et non pas du médical !

    J’encourage tous les usagers de cette ligne a ne plus présenter leurs carte navigo aux gentils contrôleurs. Ils ont fait cela sur des lignes TGV comme le Mans Paris pour bien moins que cela et ca a porté ses fruits.
    Moi c’est ce que je vais faire a present

    • Adrien dit :

      Je confirme qu’il est très frustrant pour les usagers des gares entre St-Cloud et Bécon de voir passer des trains directs alors que des omnibus sont « supprimés » dans le même temps.
      Il faudrait vraiment revoir cela et faire en sorte que si un omnibus est supprimé, le prochain direct le remplace, quitte à perdre quelques minutes (nous ne sommes plus à ça près).
      Pour ce qui est du vieillissement des infrastructures, il ne faut pas oublier que ce n’est plus la SNCF qui est en charge du réseau mais RFF…
      Et il n’y a pas vraiment de problèmes « récurrents », chaque situation a bien souvent sa particularité en fonction du lieu, du jour, de l’heure à laquelle elle se produit et du matériel concerné, il n’est donc pas commode de créer des scénarios pré-établis.
      Vous comparez le ferroviaire au médical… je ne trouve pas la comparaison adaptée mais regardez tous les scandales des dernières années dans le domaine de la santé pour voir que ce n’est pas la panacée non plus…
      Enfin, libre à vous de ne plus présenter votre Pass Navigo aux contrôleurs mais il faudra en assumer les conséquences.

  14. AmelieL dit :

    Cela fait 3 semaines que nous n’avons plus de train sur la ligne u que je met 2h30 de trappes pour aller à la défense
    ras le bol d’entendre aucune indemnisation prévue,
    il faut que les usagers se mobilisent pour faire entendre leur mécontentement!
    on paye tres cher notre abonnement et les causes de l’incident ne nous concernent pas !
    Je dois payer une nounou supplémentaire pour emmener mon enfant le matin à ma nounou habituelle idem pour le soir et je ne parle pas des agacements de mon employeur
    ce matin aucun train encore sur la ligne u la raison la neige
    vous m’expliquez pourquoi sur montparnasse et st lazare ca circule mais sur cette ligne jamais aucun train au moindre problème?

Les commentaires sont fermés.

L'info trafic sur Twitter

🎄#EnAttendantlesFêtes🎄

Les ours en peluche sont des symboles de nostalgie, des Petits Princes à fourrure permettant à une toute petite partie de nous même de rester à jamais des enfants🧸

La gare de Saint-Lazare vous offre son ours illuminé aux couleurs de Noël✨

#JeudiPhoto

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous accompagne aujourd’hui sur votre ligne L jusqu’en début d’après-midi et suis disponible pour répondre à vos questions.

Bonne journée !

Violette 🌸

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne soirée ! 🌙😴

Violette sera de retour demain dès 6h pour vous accompagner sur vos lignes L et J.

Rose 🌹

🍾#EnAttendantlesFêtes🍾

Souvenez vous il y a quelques mois la gare de Courbevoie a gagné son match contre les indélicatesses avec cette installation …⬇️

Jeu, Set et Match🎾

#Sondagedelasemaine ❄️

C'est l'hiver, c'est décembre :

1 mois de famille et d'amitié
1 mois de souvenirs et de sourires
1 mois de partage et de convivialité🍾
1 mois de…

Retrouvez en commentaire un indice💡

Bonjour à toutes et à tous,

Je prends le relais de Violette et vous accompagne aujourd’hui sur votre ligne L jusqu’à 21h. N’hésitez pas à me solliciter si besoin !

Bon après-midi !

Rose 🌹

⚠️ Infotrafic #LigneL :

Un incident vient de se produire sur votre ligne, entre Cergy Le Haut et Paris-Saint-Lazare. En attendant des précisions, prévoir des ralentissements.

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R
prochains départs