MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Les équipes mobiles de la ligne L

19
Publié le 28/08/2013

CasquetteSNCFLeur vocation : vous accompagner en gare lors de perturbations. Pour présenter les équipes mobiles, quelques questions à Yvonnick, encadrant et membre de la première équipe de ce type créée sur la région de Saint-Lazare. Cette équipe intervient sur notre ligne, à partir de la gare de Bécon les Bruyères jusqu’à Versailles Rive Droite, Saint-Nom la Bretèche et Saint-Germain Grande Ceinture.

 

Bonjour Yvonnick, quand cette première équipe mobile de ligne a-t-elle été créée ?

Bonjour, au 1er août 2012, avec des agents commerciaux dont certains connaissaient déjà la zone. L’équipe mobile de ligne a vu le jour pour renforcer les équipes d’accueil sur le terrain là où les voyageurs ont besoin de nous pour les informer et les orienter. Nous intervenons en appui des agents commerciaux Transilien, dans les gares.

Quelles sont les missions de l’équipe, et de combien de personnes se compose-t-elle ?

Nous sommes 5 agents, divisés en 2 équipes, une de matinée et une de soirée. Nous travaillons en semaine quand le plus de monde empruntent la ligne, du lundi au vendredi.
Quand il n’y a pas de perturbations, nous nous positionnons en heures de pointe dans les gares où le flux de voyageurs est le plus important sur notre périmètre : Bécon les Bruyères, La Défense, Saint-Cloud et Versailles Rive Droite. Nous sommes présents en tant que renfort pour accueillir les voyageurs. Nous vérifions aussi que les trains sont vides quand ils partent de la gare pour rejoindre un garage. En dehors de ces horaires, nous nous déplaçons dans les 24 gares de notre zone pour aller à la rencontre des agents. Nous expliquons nos missions, faisons circuler l’information… Nous pouvons signaler des équipements en panne ou mettre en place des affiches par exemple.
S’il y des perturbations, nous en sommes avertis par le Centre Opérationnel Transilien qui gère le trafic de la ligne. Nous nous positionnons alors aux endroits les plus stratégiques, dans les gares où nous serions les plus utiles.

Vous vous positionnez dans les gares les plus importantes ?

Non, pas forcément justement. Par exemple en cas d’accident de voyageur, nous n’allons pas intervenir dans la gare où l’incident survient car des renforts seront déjà sur place, notamment les agents d’astreinte Transilien, Infra…Nous allons plutôt privilégier les gares encadrantes où le flux voyageurs est important pour mieux diriger les clients vers d’autres solutions pour leur déplacement.

L’équipe a été mobilisée sur les gros incidents de la ligne depuis octobre 2012. Peux-tu revenir sur vos actions ?

Effectivement, du 1er octobre au 4 novembre 2012 nous étions présents sur la Grande Ceinture Ouest quand plus aucun train ne circulait entre les gares de Noisy le Roi et Saint-Germain Grande Ceinture. Nous avons couvert les heures de pointe en gare de Saint-Nom la Bretèche pour s’assurer que tous les clients aient l’information sur ce qu’il se passait ainsi que les itinéraires de substitution mis en place. En heures creuses nous nous déplacions entre Noisy le Roi et Saint-Germain pour vérifier si les affichages étaient bien en place et les horaires des bus respectés. Nous avons aussi renforcé les équipes locales lors de l’incendie du poste de Sèvres Ville d’Avray à Versailles Rive Droite, Saint-Cloud, et à La Défense où justement les écrans d’information et la sonorisation de la gare ont été défaillants.

Le fait de vous déplacer sur 24 gares donne une nouvelle vision de la ligne ?

Oui cela nous permet de mieux appréhender les différentes particularités de l’axe, et aussi les besoins des voyageurs. Suite à ces expériences, nous avons mis en place des outils pour professionnaliser l’équipe mais aussi aider les agents des gares, comme un guide d’intermodalité par gare ou un sac regroupant les principaux documents pour renseigner au mieux les voyageurs.

As-tu eu l’occasion de rencontrer d’autres équipes mobiles ?

L’année dernière, celle de Versailles Chantiers qui a été créée avant nous sur le réseau de Paris Rive Gauche. Nous commencions seulement de notre côté et nous avons pu nous servir de leur expérience. Par exemple au début, nous nous déplacions en prenant le train. Pour être plus réactifs en cas d’incidents, quand le trafic est très perturbé, nous privilégions la voiture pour arriver le plus vite possible sur place.

Quelles évolutions sont envisagées pour les équipes mobiles de ligne ?

L’équipe va se développer d’ici la fin de l’année. A l’avenir, des agents mobiles seront également présents sur la ligne toute la semaine, du lundi au vendredi, de matinée comme de soirée.

 

3 équipes mobiles seront en place sur la ligne L d’ici quelques mois : celle présentée par Yvonnick déjà en service, une à Sartrouville couvrant le secteur de Cergy / Poissy aux Vallées, et une basée à Saint-Lazare pour la gare parisienne et les gares à proximité.
Un nouveau poste sera également créé en septembre au Centre Opérationnel Transilien de Paris Saint-Lazare : le Gestionnaire de la Prise en charge Voyageur (GPV). Il aura pour missions de coordonner les équipes mobiles de ligne et de vigiler les moyens de substitution lors de perturbations.

19 commentaires pour “Les équipes mobiles de la ligne L”

  1. michel dit :

    Aucun intérêt, mettez nous des trains et des conducteurs. À st cloud ils sont une dizaine à bavarder entre eux, ils ne font que lire les affichages en cas de problèmes.

    • LoveLigneL dit :

      Je confirme, je les ai vu en groupe fermé deviser gaiement entre eux. Le temps passe plus vite comme ça!

    • Je ne suis pas d’accord, les agents en gare vous renseignent sur les causes des perturbations, les trains au départ, et vous donnent aussi les moyens de substitution à disposition lors de perturbations. Les équipes mobiles sont déployées pour répondre à une des attentes principales des voyageurs : l’information, et vous êtes les premiers à me faire remonter ce besoin lorsque nous revenons sur les perturbations de la ligne. Nous sommes bien sûr ouverts aux remarques constructives pour que la démarche corresponde au mieux à vos attentes, sachant que le déploiement des équipes mobiles est récent, et toujours en cours.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Michel doit confondre, car il n’y a pas 10 agents d’accueil même en présence de l’équipe mobile, loin de là. Il ne faut pas non plus confondre avec le Contrôle, qui était présent mardi dernier, ne pouvant effectuer leurs missions prévues compte tenu des retards et suppressions.

      Quand à ST-Cloud que je connais – entre autres – particulièrement bien, il vous faudrait y passer au moins 6h de rang pour ne pas porter un jugement hâtif sur l’Accueil, jugfement forcément limité par le temps réduit que vous y avez passé.
      L’accueil et les COREG ne cessent de communiquer, soit par radio, soit en direct, avec le PIVIF et l’INFRA.
      La lecture des écrans dont ils se servent évidemment pour vous informer les amène souvent à demander confirmation car Infogare ne peut pas toujours être modifié en temps réel, le PIVIF gérant 7 gares simultanément. Cette post-information se traduit quasi-systématiquement par une annonce en gare.

  2. Scopa Laurent dit :

    Je lis ce soir cela :
    Malaise voyageur à Nation sur la ligne A du RER, impactant également la ligne L.

    Pourriez-vous m’expliquer cela,

    sachant que la station Nation est à l’opposé, appartient à la RATP et ne se situe pas sur la trajectoire de la ligne L

    • Bonjour Laurent Scopa, comme le dit très justement Maxx, les trains de la ligne L et les RER A circulent sur les mêmes voies entre Cergy et Achères. Ils se suivent de seulement quelques minutes. Le malaise voyageur à Nation hier a impacté toute la ligne du RER A, et donc par conséquent nos trains sur l’axe Cergy car les trains ne pouvaient plus suivre leurs horaires à cause des retards.

  3. Maxx dit :

    L’axe Paris Saint Lazare – Maison Laffite – Cergy le Haut de la ligne L est en commun avec le RER A qui circule de Cergy le Haut en passant par Nation

  4. LoveLigneL dit :

    Cool, des équipes mobiles qui rencontrent les voyageurs immobiles.

  5. EwenouPasser au statut dit :

    C’est quoi cet article ?
    C’est pour justifier vos salaires ?

  6. PHILIPPOUX dit :

    A Sartrouville une équipe mobile ? Actuellement, il y a deux personnes sur le quai OPPOSE au flux voyageur que ce soit le matin ou le soir. Je suis d’accord que ces personnes se serent pas à grand chose, généralement on a les infos sur nos téléphones et les écrans ne sont pas assez grands au vu des difficultés que nous avons chaque jour.

    • Philippoux, pour le moment la gare de Sartrouville ne bénéficie pas d’une équipe mobile, c’est en projet pour cet axe de ligne. Pour avoir des retours des agents en gare je peux vous dire qu’on leur pose régulièrement des questions. Mais oui et c’est bien le but, nous avons développé des systèmes d’information pour que l’état du trafic de nos lignes vous soit facilement accessible.

  7. JerePasser au statut dit :

    Bonjour,
    J’aimerais savoir si des visites dans les coulisses de la ligne sont organisés ou prévues pour bientot ou pour les journées du patrimoine?

  8. Sonia dit :

    Cela fait 3 jours que plusieurs trains sont supprimés entre cergy et paris saint lazare!
    Ce matin il n’y en a même eu aucun!
    QUELLE HONTE!!!!! Et aucune raison bien sûr!
    Si vous nous parliez plutôt des actions correctives et de ce problème?
    Merci.

    • Bonjour Sonia, il y a effectivement eu un problème de signalisation à Achères le 29, et entre 7h et 7h50 les trains ont été rendus origine / terminus Maisons Laffitte. Cela a induit des retards et des suppressions sur la ligne. Je viens de vérifier, un message vous informant de l’incident était repris sur les écrans des gares de l’axe. Pour vous renseigner sur l’information sonore, il me faudrait connaître votre gare de départ.

  9. Kornichon dit :

    J’ai l’impression que Transilien se trompe de combat. Les voyageurs ne souhaitent qu’avoir des trains qui roulent, l’information sur les dsyfonctionnement est la pilule qu’on tente de faire avaler en guise d’excuse.
    Les moyens devraient aller à des trains qui roulent, des équipements et des conducteurs qui ne font pas grève. Ces équipes sont de la décoration.
    Commencez par assurer le nécessaire avant d’investir dans ce genre de futilité.

    • Bonjour, ces actions n’empêchent en rien la production de la ligne L. Nous travaillons à toutes les améliorations du service. L’équipe mobile de la ligne permet d’aider certaines gares. Nous faisons certes rouler des trains mais il est aussi important de gérer les flux des voyageurs qui sont dans nos gares.

Les commentaires sont fermés.