MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

iDVROOM : une autre vision du covoiturage

20
Publié le 24/03/2015

idvroomiDVROOM, ce nom vous dit quelque chose ? Vous avez déjà utilisé ce service ? Vu la communication en gare ou à bord de nos trains ?

Rejoindre sa gare dans certaines zones peut s’avérer difficile : pas de desserte bus, train… travaux sur votre ligne.

SNCF vous propose un service pour vos trajets du quotidien : iDVROOM est le partenaire exclusif de Transilien pour le covoiturage en Île-de-France.

Postez votre trajet, trouvez un passager et covoiturez. Partagez vos frais et bénéficiez d’une réduction sur votre révision auto chez Norauto, pour votre 1er trajet réalisé en covoiturage. Bientôt des places de stationnement dédiées dans une trentaine de gares du réseau Transilien.

Pour aller à la gare, le covoiturage, quoi de plus malin ?  Pour certains d’entre vous, ce peut être difficile d’accéder à sa gare du fait de son éloignement ou bien encore de trouver une place pour se garer. Et pendant les travaux, le co-voiturage peut être une alternative aux bus de substitutions. C’est à la fois un geste « écocitoyen » qui permet en plus, de partager son trajet de façon plus agréable.

Une inscription et une mise en relation en quelques instants

Comment trouver un covoiturage ?

  1. Inscrivez-vous gratuitement sur iDVROOM.com en renseignant vos coordonnées.
  2. Recherchez le trajet que vous souhaitez réaliser
  3. Réservez en réglant par carte bancaire ou via le porte-monnaie électronique iDVROOM
  4. Covoiturez
  5. Remettez le code de réservation au conducteur pour déclencher le paiement.

Vous pouvez profiter de ces covoiturages mais également en proposer et bénéficier de  » bonus cadeaux  » de la part de Transilien (pour les conducteurs) et de « remboursements » durant les travaux.

idvroom3

Comment proposer des places libres dans votre voiture ?

  1. Inscrivez-vous gratuitement sur IDVROOM.com en renseignant vos coordonnées.
  2. Créez et publiez votre annonce en précisant la date, l’heure et l’itinéraire de votre trajet, ainsi que son prix.
  3. Des passagers réservent des places dans votre voiture et vous paient en ligne.
  4. Covoiturez
  5. Saisissez les codes remis par vos passagers dans le champ « code » de votre annonce pour déclencher le paiement.

Des places de parking dédiées : un service complémentaire et spécifique aux covoitureurs !

Des places de stationnement dédiées au covoiturage iDVROOM vont être progressivement déployées dans les parkings des gares transiliennes.

visuel covoit2
visule covoit

Alors, envie d’en savoir plus ? Rendez-vous sur le site iDVROMM.

Vous avez des questions ? vous avez utilisé ce service en conducteur ou en passager ? Faites-nous part de votre expérience.

 

20 commentaires pour “iDVROOM : une autre vision du covoiturage”

  1. RobertMichel dit :

    Enfin une solution aux problèmes de train, prendre sa bagnole.

  2. gg92Passer au statut dit :

    Bonjour, Alors que depuis Jeudi dernier on nous incite à ne pas utiliser la voiture, vous lancer un sujet antagoniste, pourquoi certains sont obligés d’utiliser leur voiture ?
    Parce que la SNCF a au fil des années supprimé un grand nombre de désertes « non-rentables » ce qui contribue d’ailleurs à l’augmentation du nombre de morts sur les routes.
    Possesseur d’une résidence secondaire en Normandie, je connais hélas très bien le sujet pour lequel j’ai combattu aux côtés d’élus locaux pour maintenir un minimum de service dans les gares encore desservies par PSL avec 4 A/R par jour. Tout est sacrifié au nom de la rentabilité.

  3. MarmoTTE dit :

    Cela peut m’intéresser, mais surtout dans le cas de suppressions de dernières minutes, pour éviter de prendre un taxi ou de mettre 2h à rentrer au lieu de 40mn.

    Le souci justement c’est que c’est de la « dernière minute » donc difficile de se mettre ok avec un conducteur potentiel.. Il y a aussi un système de push pour que la personne proposant le trajet soit prévenue en temps réel ? J’imagine (j’espère) que oui.

    Si les alertes push des difficultés de circulation étaient plus fiables via l’appli transilien, ça pourrait peut être bien s’organiser. « train supprimé ? ok. Conducteur dispo ? parfait ! »

    A tester.
    J’ai créé mon alerte, on verra.

  4. Arnaud C. dit :

    « Les chiens aboient, la caravane passe » ou plutôt, adapté à la Ligne L (et à la SNCF en générale), « les trains ne passent pas mais le blog continue comme si de rien n’était ».

    Vous avez raison, pas la peine de revenir sur les incidents à répétition de ces derniers jours, sur les problèmes d’effectifs (qui indirectement vont eux aussi générer des retards/suppressions), sur les conditions déplorables du dialogue social à PSL (véritable poudrière qui explose dès que le papier toilette n’a pas été réapprovisionné) et j’en passe…

    Vous avez raison, madame la marquise, tout va très bien… Et ce n’est bien sûr pas votre rôle de dire le contraire…

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Arnaud C.,
      Je ne dis pas que ce n’est pas la peine de revenir sur les incidents à répétition mais vous le dites bien à répétition… Oui nous avons conscience que les circulations ne sont pas à la hauteur de ce qu’elles devraient être tant pour vous clients que pour nous SNCF.
      Le blog n’a pas pour vocation à traiter des incidents au quotidien mais bien de vous expliquer ce qui est fait, comment sont gérés certains incidents plus que d’autres, vous expliquer les travaux, partager avec vous les coulisses et vous faire part des nouvelles actualités de votre Ligne.
      Oui en ce moment (et depuis un certain temps déjà) c’est loin mais bien loin d’être parfait…
      Je vous invite à vous exprimer sur les sujets circulations dans un billet qui y est dédié :http://malignel.transilien.com/2015/03/23/retour-sur-vos-conditions-de-circulation-semaine-du-16-mars/.

    • Arnaud C. dit :

      Mais « nous exprimer » comme vous dites, on ne fait que ça ! C’est des réponses dont on a besoin et des réponses à des questions concrètes. Exemple :

      – que faites-vous pour dorénavant limiter les problèmes de signalisation qui arrivent très régulièrement ? On ne veut pas d’une réponse à la noix style « 200 millions, travaux blabla, pharaonesque ». Concrètement, il y a quoi de prévu dans ces travaux pour ce problème spécifique ?
      – que faites-vous pour dorénavant limiter les « journées non couvertes » comme nous avons pu en connaitre récemment (et toutes les autres dont on voit « juste » le résultat sans savoir pourquoi).
      – que faites-vous pour dorénavant limiter les fermetures de gares ?
      – que faites-vous pour dorénavant améliorer l’information voyageur ? (là non plus, pas la peine de nous reparler du PIVIF, il est en place depuis plusieurs mois maintenant, et c’est toujours autant le bazar avec des infos contradictoires). Donc concrètement y’a quoi de prévu pour ça ?
      – que faites-vous pour améliorer le dialogue social à PSL et éviter ainsi en amont les dépôts de sac et cie à la moindre occasion ?
      – que faites-vous pour dorénavant limiter le nombre de rails cassés ou autres (pas une semaine sans en avoir un) ?

      Vous en voulez d’autres des questions ? J’en ai encore plein…

      Avoir par le menu une liste longue comme le bras des incidents du mois derniers, je crois qu’à peu de choses près tout le monde s’en moque. Ce qu’on voudrait voir écrit, c’est en face de chaque incident, ce que compte faire la SNCF pour y remédier concrètement…

    • EPPasser en mode normal dit :

      Merci Arnaud pour cette synthèse et j’ajouterais à la dernière phrase ‘et à quelle échéance ?’.

    • SSPPasser au statut dit :

      Devant le bazar ce matin et la suppression de mon train à Viroflay, j’ai décidé d’essayer un nouveau trajet en prenant la ligne C à Viroflay Rive Gauche pour attrapper le tramway.
      je n’ai pas vraiment eu de chance puisque le train que je devais prendre a été annoncé à 3 minutes, puis 2, puis 1, puis retardé… et il est finalement passé 5 mintes après.
      Mais durant cet intervalle un agent a pris le micro pour nous expliquer que le retard était du à un retard dans la mise en place du train.
      J’ai également entendu un flash circulation qui expliquait que le trafic était normal sur la ligne N mais que le train de la ligne U avait été retardé à Saint Cloud à cause des problémes sur la ligne L…
      Même si l’herbe n’est donc pas tout à fait totalement verte ailleurs, j’ai toutefois énormément apprécié que les annonces oient faites au bon moment pour donner des informations précises sur la situation.
      C’est exactement ce qui manque sur la ligne L depuis leur mise en place en Octobre : elles n’arrivent pas au bon moment, ne donnent pas les informations dont on a besoin, et surtout donnent des informations dont on n’a pas besoin qui agacent les riverains.
      Mais je me disais ce matin que ce n’est sans doute pas la faute de ceux qui parlent, et que justement le problème est structurel et c’est la desynchronisation des agents entre eux qui génère autant de retards et de suppressions qui fait que personne n’est en mesure de leur donner des informations pertinentes à nous communiquer…

    • JenniferPasser au statut dit :

      Arnaud C,
      Je comprends votre agacement mais tous ces sujets, je les aborderai avec vous en temps voulu. Pour faire bref avant un développement de ces sujets :
      -signalisation : avez vous vu le dernier article travaux ? Je vous explique que les rails, aiguilles, appareillage de voies… vont être changés sur le secteur de St Cloud : un weekend complet de travaux pour une « petite portion » de votre ligne L. Il faut en tenir compte, nous ne pouvons pas faire les travaux en même temps que nous faisons circuler nos trains donc oui cela prend du temps. Un exemple concret : le rail qui pose problème à St Cloud n’était pas initialement prévu aux travaux. La nouveauté aujourd’hui elle est bien là, mutualiser les travaux pour moderniser les infrastructures plus rapidement.Les travaux de renouvellement de voies et de ballast sont les plus longues à réaliser.J’aurais tendance à dire qu’effectivement pour certaines choses il faut encore un formulaire XX3..en XX exemplaires mais là pour le coup, c’est une avancée. Au travers du dernier article sur les travaux, j’ai tenté de vous expliquer plus clairement la nature des travaux.
      – l’information voyageur : rien n’est parfait même si il y a eu quelques progrès. La difficulté réside dans la rapidité de la prise de décision et de la diffusion de l’information. Les process ne sont pas au top, je vous l’accorde mais dire que nous ne faisons rien pour y remédier, je ne suis pas d’accord. Nous remontons vos commentaires, réclamations, les agents sur le terrain relaient leurs constatations. Nous essayons de prendre en considération toutes vos remontées. Difficile de prendre la meilleure des décisions lors de limitations : il y aura forcément un mécontent pour un heureux. Parce que oui le réseau est saturé et nous avons travaillé sur ce sujet avec le STIF, les élus, les associations de consommateurs et pas tout seuls dans notre coin : le nouveau service L2Sud et U a été approuvé et est en cours de construction.
      L’ouverture des gares, nous travaillons également sur ce sujet et encore une fois nous ne sommes pas seuls décisionnaires : c’est un sujet qui sera également co-construit pour répondre au mieux à vos attentes.
      J’aborderai ces sujets qui vous préoccupent, les sujets d’actualités sur votre ligne L ne manquent pas.Les actions entreprises prennent du temps, elles doivent être combinées les unes aux autres (infrastructure plus robuste, plan de transport adapté, meilleure diffusion de l’information…) pour enfin ressentir une amélioration aussi petite soit elle.

    • Arnaud C. dit :

      – Les multiples problèmes de signalisation ne sont-ils pas dû à l’absence de prévention sur un réseau qui accuse son âge ? Venir nous ressortir « qu’on va changer l’aiguille à St-Cloud » va t’il en quoique ce soit éviter que des relais d’une autre époque ne tombent en panne ? Que des ampoules claquent à la chaîne ?
      Oui changer l’aiguille à St-Cloud, c’est sûrement bien et je ne le remet pas en question mais vous répondez à côté….
      – L’information voyageur est pitoyable, et je ne suis pas le seul à le dire. Encore une fois, à part un charabia pour noyer le poisson, vous n’avancez rien de concret pour l’améliorer.
      Épargnez nous s’il vous plait le « je vous ai compris » auquel personne ne croit.
      – pas de réponse sur les problèmes d’effectifs et les « journées non couvertes »… ce n’est pas une surprise.
      – L’article sur l’ouverture des gares peut d’ors et déjà s’intitulé « l’Arlésienne » depuis le temps que vous nous le promettez.
      – le dialogue social ? une idée ? .. non rien…

      et surtout j’aime beaucoup le « en temps voulu ». Désolé de vous le dire mais je crois qu’il est plus que temps.
      Ce n’est pas comme si les problèmes avaient commencé cette année ou même l’année dernière. Donc je crois que le retour d’expérience, blabla, il devrait être – et depuis longtemps – digéré.

      La ligne est saturée, vétuste, continuellement en travaux. SOIT, dans ce cas, pourquoi doit-on payer plein tarif un transport déficient ?
      => Abonnement réduit tant que les problèmes ne seront pas résolus.
      Permettez moi de vous dire que si c’était le cas, je pense que certains s’activeraient un peu plus à certains niveaux.

      Je le dis et je le répète : tant qu’on continuera à payer notre abonnement, on pourra continuer à beugler dans le vide (comme moi ici). Cela ne changera rien.

  5. Sylvain_7800 dit :

    En soi, l’idée n’est pas mauvaise (bien que voir la société nationale des « chemins de fer » français proposer de prendre la voiture a quelque chose d’assez contradictoire), notamment pour ce pour quoi le service est présenté ici. En fait, c’est plutôt « complémentaire » du train comme indiqué…
    Mais ça ne peut pas vraiment être une alternative aux trajets pendulaires, où le train reste, du moins pour la L2 (hormis le fait que la ligne déraille pour un oui ou pour un non…), plus compétitif :
    – en temps de trajet, la ligne L est « imbattable » pour rejoindre La Défense compte tenu du réseau routier du secteur soit insuffisant, soit saturé (A13), soit hors de prix (duplex A86), et des gares « noyées » dans le tissu urbain. Par ailleurs, la ligne L ne possède pas d’équivalent « routier » entre les gares (d’où les substitutions routières peu attractives en cas de travaux)
    – côté stationnement, c’est un peu le même problème (les places réservées pour idvroom, bon, d’accord, mais ça m’étonnerait que l’on puisse trouver 50 places au pied levé à La Défense…)
    Disons que le seul intérêt, ce serait effectivement d’éviter les mauvaises surprises du train, mais la route aussi en a quelques-unes en heure de pointe…
    En fait, je trouve que le covoiturage peut être une alternative pour les gares de grande banlieue (ou de moyenne banlieue mal desservie et pas trop dense), mais vu que la L2 est majoritairement dans un secteur assez densément urbanisé…

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Sylvain 7800,
      Pendant les périodes de travaux le covoiturage peut être une alternative aux bus de remplacement.

  6. MarmoTTE dit :

    bouteille à la mer laissée sans réponse pour le covoiturage de ce week end. En meme temps, je me faisais peu d’illusion étant donné mes horaires 🙂
    mais bon, ça a le mérite d’exister.. et j’ai eu le mérite d’essayer.. mais en attendant, j’ai payé mon navigo ET j’ai payé mon essence, mon stationnement…

    • JenniferPasser au statut dit :

      Marmotte,
      Comme vous le dites vous aurez au moins le mérite d’avoir essayé. Merci à vous d’avoir proposé votre trajet sur la plateforme iDVROOM. Après pour ce qui est des demandes de remboursements, vous connaissez la procédure à suivre…

      bonne fin de journée

  7. MarmoTTE dit :

    La procédure à suivre ? celle du ping pong vous voulez dire.. Je ne suis pas plus douée que vous dans ce sport, et étant donné que le remboursement de mon taxi pour le dernier train du soir supprimé lors des travaux en mars (31€) semble utopique, je ne vais pas me relancer dans des démarches pour une somme encore moins importante.
    et puis vu que le manteau de la gare de bougival est toujours bien ancré sur sa voie, je me dis que les réclamations sont bel et bien peine et temps perdus…

  8. ange-hervé bayeux de bellu de tilleloy dit :

    Sincèrement votre site est naze… Vous voulez faire réponse à blablacar, c’est loupé. Le site est moche, mal conçue, on n’y comprends rien et en plus il n’y a personne. Du temps perdu, je me suis désinscrit et retourne sur blablacar. Franchement c’est pas plus brillant que sur vos lignes.

  9. ange-hervé bayeux de bellu de tilleloy dit :

    Je rajoute une couche (lol) la SNCF à déja du mal à faire circuler des trains et maintenant il semblerai d’après ce que j’ai pus lire que iDVROOM serait une alternative pour suppléer une absence de trains? Alors là pour le coup je suis en colère. Vous prenez les covoit pour vos larbins? vous n’avez rien compris… Le covoiturage est une démarche sympathique d’économie d’énergie et de carbone, ainsi qu’un partage de frais, pas une filiale de la Sncf et encore moins un substitut de voyage. Restez dans ce que vous savez faire (et encore) et faite un tour sur un vrai site de covoiturage ou mieux partez en covoit, cela pourrai vous éclairé… Ne dites pas que vous êtes à la SNCF vous risqueriez de ne pas être accepté. Vous êtes vraiment drôles.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour ange-hervé bayeux de bellu de tilleloy,
      « Votre site est naze » c’est un point de vue. Après dire exactement ce qui vous dérange sur le site pourrait être intéressant si par exemple c’est un lien qui est difficile à trouver, une fonctionnalité pas claire… la FAQ est également dédiée pour répondre à ce type de question et si vous ne trouvez pas votre réponse vous pouvez toujours les contacter pour donner votre avis.
      Néanmoins, ce site a le mérite d’exister et de répondre à un besoin qui est celui de transport alternatif en cas de travaux sur votre ligne.
      Les travaux sont nombreux et le seront encore donc nous devons pouvoir proposer un autre service à nos voyageurs qui ne souhaitent pas emprunter les vus de substitution en place quand c’est le cas. Ce site a juste pour vocation de mettre en relation des personnes : tout le monde peut y trouver son compte d’autant plus que pendant les travaux, Transilien vous rembourse les frais de covoiturage.

  10. ange-hervé bayeux de bellu de tilleloy dit :

    bonjour Jennifer
    vous semblez lire en diagonale et répondre à coté…Je répète donc: LE COVOITURAGE N’a pas vocation à pallier les défaillances de vos lignes. Ce site est très mal conçu, je ne puis que vous conseillez d’aller visiter l’interface de votre voisin bla etc et vous comprendrez. Je fais du covoit depuis 20 ans et franchement vous n’êtes pas du tout dans le ton. Quand au renvoi vers les FAQ, vous pensez que les gens qui cherchent une destination en covoiturage ont le temps d’aller éplucher celles-ci? Non mais vous vivez dans un autre monde à la SNCF. Franchement c’est triste.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour ange-hervé bayeux de bellu de tilleloy,
      Le service de covoiturage que nous proposons est pour répondre à des besoins spécifiques : rejoindre une gare, covoiturez pendant les travaux. Nos le voyons plus comme un service complémentaire et non pas en substitution totale de l’offre train. Encore une fois, mon rôle est de proposer ce service. Pour toutes les remarques concernant l’amélioration de ce service, plus particulièrement la plateforme, vous pouvez les contacter directement.

Les commentaires sont fermés.