La découverte du Technicentre de Levallois

TechnicentreJe suis partie à la découverte du Technicentre de Levallois : c’est là que vos trains passent en maintenance. Nous avons souvent le débat sur la fiabilité des trains et pour les plus connaisseurs d’entre vous les Z6400. A la suite des nombreuses avaries de votre ligne, et les problèmes de portes que vous me signalez régulièrement, j’ai voulu comprendre pourquoi les trains étaient immobilisés ? Que se passe-t-il ? Le matériel est-il si vétuste ?

Suivez moi pour une visite rapide et un retour sur les trains « immobilisés » pour maintenance.

Le Technicentre

Le technicentre fonctionne 24h/24h et 7j/7j.

La « grosse maintenance » est effectuée en journée (maintenances qui nécessitent un nombre de personnel plus important) comme les changements d’essieux, le changement des réservoirs d’airs qui permettent la pressurisation des portes, l’approvisionnement en air du système de freinage.

La nuit entre 22h et 6h, des petites maintenances ou des entretiens courants sont effectués comme pour un éclairage à réparer ou à changer.

C’est un véritable centre où la coordination est essentielle pour permettre une mise à disposition rapide des trains : toutes les opérations de maintenance sont « timées ».

Ci-dessous, la photo des trains entretenus par le Technicentre de Levallois.  Les trains 2 niveaux qui circulent entre la Défense et la Verrière sont gérés par la ligne U.

Francilien

Francilien

Rames GCO

Train de la Grande Ceinture

Z6400

Z6400

 

Depuis sa création, le Technicentre a subi de nombreux agrandissements afin d’augmenter la capacité du nombre de trains en maintenance mais aussi pour s’adapter à l’arrivée de nouveaux types de trains :  pour les  franciliens, la maintenance s’effectue essentiellement en toiture. Les travaux vont se poursuivre, seules certaines voies sont modifiées au fur et à mesure, ainsi le Technicentre continue d’assurer ses missions de maintenance.

Chaque aile du bâtiment permet d’intervenir sur certains type de réparation : essieux, maintenances courantes, maintenance pantographe …

maintenance pantographe maintenance essieu essieu

Dans une autre aile sont stockées toutes les pièces. Les plus « grosses » sont répertoriées et classées comme les portes, les sièges, les accoudoirs. J’étais surprise de constater que ces accoudoirs sont régulièrement changés car ils sont dégradés…

sièges et accoudoirs portes

Les plus petites pièces sont stockées dans un Kardex. Il est ainsi plus facile de connaitre les stocks et ainsi prévoir le réapprovisionnement en cas de besoin.

Kardex Kardex2

Toute une allée est dédiée à la visserie : digne d’un magasin de bricolage.

aile visserie visserie

Quelles sont les problèmes sur vos trains ?

Les 40 ans des Z6400

Il est vrai que nous fêtons les 40 ans des Z6400 cette année. Du coup, les trains doivent rentrer au Technicentre pour des maintenances plus approfondies. Comme pour les courroies, l’embrayage des voitures, les trains rentrent au garage pour subir des remplacements de pièces plus importantes nécessitant des immobilisations plus longues : les systèmes de freinages, les systèmes d’air qui contrôlent la fermeture de vos portes et du freinage des trains… une rénovation des trains de fond en comble.  Pour avoir posé la question aux agents du Technicentre, les trains Z6400 restent un matériel fiable et solide.  Les pièces sont facilement remplaçables.

Francilien, les trains « nouvelle génération »

Le nouveau matériel est plus « compliqué » : tout est électronique. Désormais la mécanique ne suffit plus. Pour permettre la maintenance de ce type de train les nouveaux agents recrutés au Technicentre sont diplômés en électrotechnique et non plus seulement mécanique.

Bombardier est également présent au Technicentre, ainsi ils sont directement sur place pour aider à la maintenance. Les « codes pannes » sont relayées en direct, ils peuvent ainsi aider les conducteurs en cas de besoin à distance pour les pannes plus importantes.

Les pannes « courantes »

Chaque jour au moins un train (c’est un minimum) rentre au Technicentre pour un problème de porte ou une dégradation. Ces trains qui rentrent en plus des maintenances programmées nous contraignent à supprimer des trains régulièrement sur votre ligne : c’est là que vous entendez, votre train est immobilisé en centre de maintenance.

Focus sur les problèmes des portes

Le système de fermeture de porte est un ensemble avec des courroies, moteur,… qui permettent l’ouverture et la fermeture simultanée des portes.

fermeture des portes

Pour comprendre ce qui coince, je vous livre une anecdote. Un train est rentré pour un problème sur les portes. Les techniciens le répare et le remette en service. Le 2ème jour le même train rentre pour la même panne. Du coup, ils décident de revoir l’ensemble des pièces et changent l’ensemble du mécanisme. Une nouvelle fois, il est remis en service et revient de nouveau pour maintenance. La panne était identique, sur la même porte. Du coup, les agents du Technicentre sont partis pour « suivre » ce train. La porte en question était située au niveau d’un escalier et du coup, lors du signal de fermeture des portes les agents ont constaté que cette porte était « bloquée » par des voyageurs pour permettre de monter à bord du train alors que le signal de fermeture des portes retentissait.

Pour une maintenance de porte, il faut prévoir en moyenne 3 heures  pour la remise en service et la réparation peut s’élever jusqu’à 2 000 euros.  Sans compter que cette maintenance supplémentaire, non prévue s’ajoute à la maintenance des trains en cours de rénovation.

Morale de l’histoire, que j’ai découverte lors de ma visite, le fait de bloquer la fermeture des portes dérègle l’ensemble du système de fermeture et d’ouverture : que ce soit en maintenant la poignée, en bloquant la porte avec le pied en appuyant sur les caoutchoucs et donc un train en moins en circulation sur votre ligne ou un train qui roule avec des portes condamnées…personnellement sachant ça, je ne suis pas prête de bloquer une porte !

Merci à toute l’équipe du Technicentre pour son accueil et les informations fournies.

Vous avez des questions particulières sur le matériel, sa maintenance ? Vous voudriez que nous développions certains points de ce billet ensemble, n’hésitez pas à me poser vos questions.

 

 

 

Partager sur :

187 commentaires pour “La découverte du Technicentre de Levallois”

  1. Alexandre ( Client ligne L ). dit :

    Je suis choquée que vous n’ayez pas parlée une seule seconde de la propreté de nos trains et la maintenance des dégradations commises , la ligne L bénéficie des trains les plus dégradés et plus sale d’Île-de-France et vous en avez pas parlée .
    Très surpris !

    • alb64 dit :

      Alexandre, allez faire un tour en tête de train sur un Paris-Château-Thierry, vous verrez ce que le mot « sale » veut dire !

    • Alexandre ( Client ligne L ). dit :

      Bonjour alb64,
      C’est la ligne P ? Je l’ai emprunter une fois sur un francilien , aucun problème .
      Faites un sondage sur la proprete de la ligne L , 85% vont vous dire que les trains sont sales et le reste vont vous répondre que les trains sont très sale

    • alb64 dit :

      Ligne P oui mais pas le francilien, les rames 2 étages (z2n). Je vous assure que vous allucinerez en voyant la scène: un zoo…

    • Alexandre ( Client ligne L ). dit :

      Bonsoir alb64 ,
      😛
      Un zoo ! Y avait des animaux ? Oui ses rames effectivement sont sales mais la ligne L est la pire car en plus d’être très très sales , les trains sont ancien vieux abimé et très ma’ entretenu.

    • Alexandre ( Client ligne L ). dit :

      C’est comme le RER D , entre l’doeur du cannabis , la cigarette , les gens qui hurlent , qui s’insulte , sa créer un vrai climat d’insécurité .

    • alb64 dit :

      Bjr

      Bon bah donc vous connaissez. Oui zoo car ce sont des animaux, passent leur temps à cracher entre autre. Des êtres humains avec un minimum de savoir vivre ne se comporteraient comme ça. Et puis faut utiliser un traducteur français « normal »- français « zyva » sinon, eux, pas comprendre.

      Question de point de vue donc mais je trouve la D bien plus propre que la P. Et bien sûr la L dépasse les 2

    • LAMBERT dit :

      Bonjour alb64,
      Je suis également un utilisateur de la ligne P et, hier, je viens de tester le « tout Bombardier » sur Paris-Coulommiers. C’est formidable ! Bonne qualité de la suspension, on n’est pas secoués (la voie a sans doute été refaite). Les Franciliens sont vraiment confortables, si on les compare aux Z2N qui circulent encore sur Château-Thierry. Non seulement, elles sont sales, mais la 1ere voiture sert de refuge aux fumeurs invétérés ayant pris de mauvaises habitudes.
      Pour le nettoyage, toute rame qui arrive en gare de Paris-Est est immédiatement nettoyée par une armanda d’employés de la société de nettoyage.

      Ca se pratiquait à Saint-Lazare, mais c’est fini, maintenant. Alors, pourquoi deux poids, deux mesures ? Saint-Lazare n’a pas de crédits pour embaucher du personnel d’une société de ménage qui ferait le tour de chaque rame…
      Je pense que c’est plus un problème d’organisation des roulements. En moyenne, le retournement d’une rame se fait en 5 minutes, ce qui ne laisse que peu de temps pour du personnel de ménage.
      Et pourtant, le mal est là : on marche sur du sol poisseux et collant (bouteilles de coca cola renversées, ou soda ou alcools en tous genres.
      Oui, les Z 6400 sont sales et c’est pire sur la J5 et la J6 avec les VB 2N qui sont encore plus sales. Mais alors pourquoi les mêmes rames, à Montparnasse, sont très propres et nettoyées immédiatement ?
      Il y a là un défaut d’organisation.

    • COLOMBOROL92 dit :

      Bonjour Philippe , je te rejoins et effectivement si la propreté dans les rames z6400 ou francilien peut laisser parfois à désirer les VB2N sur J5 et J6 c’est vraiment limite , il faut certes renforcer le personnel de nettoyage par contre concernant les actes d’incivilité je suis pessimiste , ceux les commettant en ont rien à cirer et tout ce qui passe par de la  » pédagogie » trouve hélàs ses limites .

    • alb64 dit :

      Bjr Philippe

      Oui l’avantage de la P et N par rapport à la L et J, c’est que les temps de retournement à Paris sont beaucoup plus longs même en pointe. Et puis aussi, il y a beaucoup de rames qui viennent directement des ateliers pour assurer un commercial de pointe (plus que la L ?).

    • Jennifer dit :

      Comme déjà répondu ailleurs, je me renseigne sur le nettoyage des rames sachant que c’est une entreprise externe qui s’en occupe.
      Je vous tiens informés.

    • Alexandre ( Client ligne L ). dit :

      Bonsoir Jennifer ,
      Merci , on attend 🙂

    • Jennifer dit :

      Bonjour alexandre,
      Ne dévoilons pas tout d’un coup… Nous reviendrons sur le sujet des dégradations à bord dans d’autres billets sur le thème des incivilités à bord.

      Concernant les nettoyage qui est aussi une résultante des incivilités, une entreprise externe est en charge du nettoyage. Je prends contact avec eux pour en savoir plus sur le nettoyage à bord des trains de votre ligne.

    • C’est faux pour la propreté : la palme revient a la ligne j aux rames a 2 niveaux qui sont immondes vu que les gens urinent dans le train a cause de trajets longs.
      les lignes b et d sont aussi très affectées par la saleté.
      Pour la palme de propreté elle revient a la ligne P.

  2. Tomaya dit :

    Une explication peut être sur le fait que le train de PSL vers Nanterre U de 18h01 était terminus becon??
    Ça arrive souvent certes mais c’est quand le train est parti en retard de PSL.
    On s’est fait débarqués à becon à 18h11!!

    • Tomaya dit :

      Non? toujours pas d’explication?

    • COLOMBOROL92 dit :

      @Tomaya , c’est assez rare en effet qu’un train soit limité à Bécon en partant de Saint Lazare à l’heure avec son horaire prévu à Bécon ( pas comme hier soir train de 22h34 limité à Bécon et train de 22h49 retardé par la même occasion , décidément le partage d’un seul groupe en soirée pour les L2 et L3 n’est pas une réussite ! ) . Peut être qu’au delà de Bécon et aux alentours de La Garenne-Nanterre U ça devait bouchonner sec encore une fois entre les Cergy Paris en retard qu’on fait passer en priorité contrairement aux Nanterre U Paris stationnant sur la voie centrale de Nanterre U empêchant Les Paris Nanterre U d’accéder à cette voie centrale faisant en sorte que les Paris Cergy vous donne une vue sur le site RAPT des  » marteaux » étant eux même bloqués etc etc
      Zut quand je vois l’achèvement prochain de la nouvelle gare de Nanterre U et des travaux entrepris depuis une dizaine d’année , je me dis quel gâchi… ils auraient dû déjà revoir le plan des voies et renforcer avec un voie supplémentaire et un accès des trains venant de Cergy Maisons Laffitte avant d’entreprendre cette construction , mais non.. et là est mon principal reproche , ok très bien une nouvelle gare toute neuve ( c »est vrai que la dite provisoire mérite d’être remplacée ) mais ne pouvait on pas renforcer les voies dans les environs où il restait un peut de place contrairement à d’autres endroits très contraints ? Parce que cette nouvelle gare flamboyante n’empêchera pas les terminus Bécon et autres bouchons et quant on voit les millions dépensés on se dit qu’il y avait vraiment quelque chose à faire mais bon..

    • Jennifer dit :

      Bonjour Tomaya,
      Après lecture du rapport, je vois absence matériel. Je suppose donc que ce train n’a pu sortir du technicentre pour les raisons évoquées dans ce billet.

    • COLOMBOROL92 dit :

      Bonjour Jennifer J ai du mal à comprendre la réponse que vous faites à Tomaya , vous lui indiquez  » absence matériel »selon votre rapport , mais il vous écrit bien que ce train à l’heure à Saint Lazare( 18h01) est arrivé à l’heure à Bécon ( 18h11) mais limité à cette gare à moins d’une panne découverte au dernier moment ne s’agirait il pas de limitation pour régulation comme on a souvent droit en heure de pointe ( et en soirée égaement voir mon précédent commentaire .. )

    • Tomaya dit :

      Bonjour Jennifer,

      Merci pour votre réponse, mais comme le fait remarquer COLOMBOROL92 moi aussi j’ai du mal à comprendre votre réponse.
      Le train ne s’est pas vaporiser à Bécon…il était bien présent donc il n’y avait pas d’absence de matériel et il est ensuite reparti vers Paris…

    • Tomaya dit :

      Bon ben devant l’absence de réponse de Jennifer, j’en conclue que je dois être dans un monde parallèle avec le train qui a disparu vendredi soir…

    • Marredesretards dit :

      Ça arrive souvent, des trains soit disant à l’approche et qui disparaissent. « Votre train entre actuellement en gare de clichy levallois, il sera en gare d’ici 3 min » 5 min après « votre n’à pas pu partir de la gare Saint lazare car il est toujours en maintenance »… Dans les prochains épisodes de X-files Mulder et Scully s’occupent du cas sncf…

    • COLOMBOROL92 dit :

      Bien vu pour le clin d’oeil à cette série ( qui devrait renaître d’ailleurs … ) , peut que que Jennifer n’a pas eu entre les mains le » bon dossier  » concernant ce terminus inopiné à Bécon…

    • Jennifer dit :

      Bonjour Colomborol92,
      Le rapport est très limité dans les explications. Pour obtenir de plus amples renseignements j’appelle le COT. J’ai lu rapidement ce qui étais indiqué et n’avais pas de précisions. J’ai un 135311 terminus Bécon ce doit être le train dont vous parlez et il est indiqué terminus Bécon mais la cause n’est pas indiquée au rapport auquel j’ai accès. J’avoue ne pas avoir pris le temps d’appeler pour avoir plus d’éléments sur cet incident et sur la L2 à la même heure, il est noté absence matériel d’où ma confusion.
      Je creuse pour obtenir plus d’informations.

    • COLOMBOROL92 dit :

      Bonjour Jennifer et merci d’avoir répondu , je sais bien que des terminus Bécon il y en a et il y en aura encore hélas mais bien souvent c’est dû a du retard au départ de Saint Lazare ou sur le parcours jusqu’à Bécon , le cas décrit étant plus particulier mérite en effet d’y voir plus clair ..

    • Tomaya dit :

      Toujours pas de nouvelles du train qui a disparu alors que j’étais dedans avec pleins d’autres voyageurs?

    • Jennifer dit :

      Non Tomaya, pas de nouvelles désolée.

    • philippe75 dit :

      A ce que je vois c’est que le rapport est aussi limité que la régularité des trains

    • Jennifer dit :

      Et aussi limité que les informations dont je dispose pour le rédiger…

  3. ac_sncf dit :

    @Alexandre
    Venez faire un tour sur la ligne D (entre autres)… Comme de plus en plus maintenant, le nettoyage des rames (mais aussi des gares, des locaux SNCF (postes d’aiguillage etc…), est confié à des entreprises prestataires et le résultat laisse parfois à désirer… La propreté des trains laisse effectivement à désirer mais le problème numéro 1 selon moi est tout d’abord l’incivilité dont font preuves certaines personnes…

    • Alexandre ( Client ligne L ). dit :

      Oui effectivement la propreté des rames du RER D est également une catastrophe . Mais les rames de la ligne U sont quasiment tout le temps propre .
      Mais la ligne L en propreté est la pire d’Île-de-France sa c’est clair .
      Malheureusement , salire , tout le monde salit même si y’en à qui font pas attention mais nettoyée c’est justement enlever la saleté causer par des personnes sa veut dire que les trains doivent être nettoyée tout les jours .

    • ac_sncf dit :

      La L pire d’IDF niveau propreté ? En terme de régularité c’est quasiment certain mais je ne vous suis pas en ce qui concerne la propreté. Sans parler d’un nettoyage irréprochable (loin de là), je trouve que, compte tenu de l’utilisation des rames, cela pourrait être bien pire. J’ignore comment est organisé le nettoyage des rames sur PSL, mais je peux vous affirmer que dans mon ancien poste, les rames étaient nettoyées tous les jours (sauf cas de force majeure).
      Malheureusement, je pense qu’il n’est absolument pas envisageable de faire rentrer une rame au dépôt pour simple motif de « nettoyage » sauf vraiment quelque chose de vraiment « hardcore » (ça s’est vu). Déjà que ce n’est pas facile en temps normal, je ne vois pas l’activité supprimer un train car celui-ci est trop sale…

      Alors oui, dans le fond je suis d’accord avec vous, une rame doit être nettoyée une fois par jour, l’utilisation intensive de ces rames fait qu’elles se salissent inévitablement. Mais je persiste à dire que si la mentalité de beaucoup de personnes changeait (ne plus laisser les restes de son petit déj’, de son repas, voire de l’apéro, ne pas jeter les journaux etc..) les trains seraient bien plus agréables pour tout le monde (faire comme les Japonais serait parfait).
      Resterait ensuite, j’en conviens à régler les problèmes de retard, et je ne suis malheureusement pas sur que l’augmentation de la fréquence en heures de pointe va y aider…

    • EP dit :

      Le problème de propreté peut également se ressentir quand une rame est nettoyée en cours de journée et qu’elle a servi à faire les trains de fin de soirée. Le lendemain matin, il reste les ‘poubelles’ des noctambules.

    • Alexandre ( Client ligne L ). dit :

      Bonjour EP ,
      C’est à la SNCF d’organiser les plannings de nettoyage , une entreprise sérieuse qui se soucie des problèmes arrivent à trouver des problème. Si l’entreprise en à rien à faire , bah rien ne se passe.

    • Jennifer dit :

      L’entreprise se soucie de ces sujets de propreté. Comme je vous l’ai dit je me renseigne pour avoir plus d’éléments sur ce sujet. Après, l’entreprise ne peut être tenue pour responsable des « incivilités » comme les journaux qui trainent sur le sol, les reste du petit déjeuner… il faudrait une véritable armada pour nettoyer les trains à chaque utilisation. Je ne pense pas que ce soit envisageable dans l’immédiat mais je me renseigne sur ce qui est déjà mis en place

    • Jennifer dit :

      Bonjour ac_sncf,
      Je confirme que les trains ne rentrent pas en cours de journée pour un nettoyage sauf en cas d’urgence…

  4. SebB dit :

    J’ai bien vu votre jolie histoire sur la fermeture des portes, laissez-moi maintenant vous raconter la nôtre à nous, les usagers :
    Les quais et les escaliers de la gare de Levallois (sur le groupe 3 – vu qu’actuellement il n’y a que ces trains qui s’y arrêtent) sont tellement sous-dimensionnés qu’environ 5 secondes après qu’un train se soit arrêté, tout l’escalier (je parle surtout de l’escalier ouest, celui près du bâtiment voyageurs) est bouché et le quai totalement bondé, ce qui fait que les gens n’arrivent même plus à sortir du train vu qu’il n’y a plus aucune place sur le quai. Le conducteur lui s’en fiche éperdument et commence à faire sonner la fermeture des portes, les gens ne peuvent même pas se dépêcher puisqu’il n’y a toujours pas de place, ils continuent à descendre à la même vitesse puis enfin ceux qui étaient sur le quai commencent à monter avec toujours la sonnerie en fond sonore pendant une éternité. Puis au bout d’un moment les portes essaient de se fermer mais ceux qui avaient attendu bien gentiment sur le quai ne se laissent pas faire et retiennent les portes pour monter dans ce satané train qui est juste à côté d’eux depuis 3 plombes. Parfois le conducteur fait plusieurs essais sonnerie+fermeture et parfois au bout de 2-3 fois il finit par abandonner, et pendant ce temps-là le quai n’a toujours pas réussi à se vider et les escaliers sont toujours aussi pleins de monde. Quelques personnes arrivent, on ne sait comment, à remonter les escaliers à contre-courant de la marrée humaine qui les descend et sont bien content de monter dans le train sans se rendre compte du duel conducteurs-passagers qui s’est tenu quelques dizaines de secondes auparavant, et au bout de 2 bonnes minutes de tout ça (à la louche hein, j’ai pas un chrono), le train finit par partir, le quai toujours pas vidé.
    Bref ça ne m’étonnerait pas que la porte dont vous parliez dans votre billet soit celle située au niveau de l’escalier ouest de Levallois sur les trains direction Paris.

    • RobertMichel dit :

      Mui j’aime bien aussi cette attitude, et ce qu’on peut retenir de cet article (en gros que si le matériel tombe en rade, c’est à cause de l’incivilité des usagers). Même constat ici pour le bloquage des portes : les gens le font pas pour s’amuser, en arrêtant de délirer et en réfléchissant 10 secondes à ce qui se passe, on se rend bien compte que c’est pas un problème de vandalisme.
      Cas quotidien : la « correspondance » à Saint-Cloud direction Versailles du train terminus Saint-Cloud. TOUS LES MATINS, les deux trains arrivent pile en même temps et bien sur le second conducteur s’en tape et redémarre immédiatement sans attendre 15 secondes que les gens traversent les quais par le sous-terrain. Les gens en ont marre, et bloquent les portes pour rétablir le fonctionnement NORMAL d’une correspondance.

    • hikki dit :

      oui je confirme ma cadette fait cette correspondance, elle me dit que c’est la course et avec son gros cartable elle est bien contente que les gens fassent attendre le train sinon elle serait en retard au collège tous les matins mais j’avais pas l’impression qu’elle devait prendre le souterrain le matin ? je sais que le soir en arrivant de Chaville c’est le cas = elle courre comme 1 dingue pour traverser le souterrain car l’omnibus part 1 mn après et là c’est heures creuses = personne ne retient le train !!! Parfois manque de bol, c’est le terminus St Cloud qui roule comme 1 escargot entre Val d’Or et St Cloud et la pauvre elle voit le VRD qui lui passe sous le nez = 15 mn d’attente sur le quai et un retard (elle part déjà avec 1 train d’avance à 7h25 de la maison (pour 3 stations) je peux pas la faire lever encore plus tôt !!

      je ne comprends pas que la SNCF n’est pas encore compris qu’il y a beaucoup de gens qui font cette correspondance !

    • Maxx dit :

      Avec les nouveaux horaires, les trains semblent être espacés le plus possible entre eux surement au nom de la régularité.
      + cela laissera le temps de faire une correspondance
      – le temps d’attente est plus long dans tous les cas de figure que j’ai constaté par rapport à aujourd’hui, donc allongement du temps de parcours et attente dans le froid de l’hiver.

    • Maxx dit :

      Un Val d’Or – Chaville, c’est 6 minutes (avec la U) ou 10 minutes (avec L Versailles RD) de correspondances demain.
      6 et 11 pour le retour.
      Evidemment pour aller à Viroflay T6 ou Versailles il restera donc :
      10 minutes (avec L Versailles RD) de correspondances demain et 11 pour le retour.
      Au lieu de 2 minutes aujourd’hui.

    • hikki dit :

      normalement, aujourd’hui si on regarde les horaires , elle a largement le temps pour faire sa correspondance (de 3 à 6 mn) En pratique avec le bordel , les 2 trains arrivent ou partent en même temps !
      j’ai fait des simulations avec les nouveaux horaires : le matin elle aura toujours 3 à 5 mn de correspondance, en revanche je ne sais pas pourquoi mais le soir dans l’autre sens c’est minimum 5 mn et ça grimpe jusqu’à 8 mn ?

    • Maxx dit :

      On n’a pas les mêmes chiffre, juste c’est parce que j’ai calculé sur les heures creuses. (7h25).
      @alb64 : « impossible d’assurer la correspondance pour tous »
      Sur plusieurs lignes comme Versailles Chantiers c’est vrai, mais sur une même ligne (Versailles / Saint-Nom) cela reste possible. Un exemple qui correspond aux horaires actuels :
      En pointe, un train de Versailles est omnibus la défense puis direct Saint Lazare.
      Un train de Saint Nom est direct de Saint-Cloud à la Défense puis omnibus Saint-Lazare.
      Ainsi toutes les gares sont balayées et le temps de correspondance entre ces 2 trains à la défense est réduit au minimum (3 minutes).
      En heure creuse, un train de Versailles est direct de Saint Cloud à Saint Lazare. L’omnibus part de Saint Cloud dès qu’il peut soit 3 minutes après. Ainsi toutes les gares sont balayées et le temps de correspondance entre ces 2 trains à la Saint-Cloud est réduit au minimum (3 minutes).

    • Paulo Aquino dit :

      sur les lignes ou existe la notion de correspondance (c’est-à-dire toutes les lignes du réseau principal, et donc aucune ligne Transilienne), il faut savoir que plus de 80% des correspondances sont dues à une logique de tracé.

      on retrouve cette logique chez Transilien (même s’il n’y a pas de correspondance entre et avec les trains du réseau Transilien, on parle alors parfois de « point de contact » entre deux de ces trains); le plus simple est effectivement l’engagement d’un « omnibus » à St-Cloud juste derrière un « direct ».

      en cas de desserte identique sur une partie de section de ligne, si un des deux trains a son terminus dans cette partie de section, il circulera en principe derrière l’autre train. ainsi:
      — un DEFI circulera généralement derrière un PEBO/PAAS parce qu’il est terminus La défense
      — un VERI circulera généralement devant un DEBO/DAAS parce que c’est ce dernier qui est terminus ST-Cloud.

      mais au moins, dans le futur service, le cas de l’omnibus ST-Cloud arrivant au terminus 15s après le départ du Versailles sur le même quai (souvent impossible à retenir, il y a du monde derrière…) fera parti du passé.

    • hikki dit :

      oui mais Paulo quand ça se produit tous les jours et sur tous les trains omnibus/VRD à 15 secondes ,faut pas de plaindre que les gens retiennent les portes car 15 sec = 15 mn d’attente et un retard à la clef souvent.

    • Paulo Aquino dit :

      on ne peut pas reprocher à des clients de tenter d’éviter 15mn d’attente, d’ailleurs je ne le formule pas bien sur, j’y étais encore ce matin,j’ai raté 4 trains sur 2 lignes dans les deux sens…
      je dis juste que cette grille L2 est ingérable pour les transferts comme pour le reste et que dans l’autre sens aussi, le nombre de trains omnibus expédiés à l’heure avant l’arrivée du direct de même sens (avec dépassement au Val D’Or) est à deux chiffres.

      une récurrence apparait également (saturé, « sur-saturé », « hyper-saturé », euh y a quoi au-dessus ?): le train VERI expédié de la Défense pour la centrale Suresnes avec dépassement dans cette gare. Nombre de Clients ne pourront pas le prendre et c’est pourtant la meilleure solution pour ne pas affecter une dizaine de trains L/N/U/C (au mieux). Problème: si ça évite un blocage à La Défense (et x suppressions), ça génére un certain nombre de retards « légers » mais suffisant pour ne pas se résorber.

    • alb64 dit :

      Maxx, attention. Ma phrase est à prendre en entier et non par morceau car la notion de correspondance n’existe pas chez transilien. De plus, j’ai bien précisé TOUS les moyens donc je sors du cadre unique de la ligne L. Paulo l’a dit, c’est une logique de tracé: rien n’aurait empêché par exemple de faire partir les POBE en creuse avant l’arrivée du PILS et faire attendre 4 à 5 minutes le premier au Val d’or. C’est d’ailleurs ce qui se fait quand le PILS à maximum 5 min de retard.
      Au passage, la correspondance la plus difficile à réaliser à St Cloud est celle entre un PILS et un SILS. Non seulement la marge est égale à 0s (le SILS est déjà à quai en train de (dé)chargé à 30s sur l’horaire quand le PILS entre à son tour), mais aussi il faut changer de quai. Et quand on le rate, c’est 30 min dans la vue !. Du coup, pour ne pas prendre de risque, il faut partir avec le PILS précédent.

    • alb64 dit :

      « rien n’aurait empêché par exemple de faire partir les POBE en creuse avant l’arrivée du PILS et faire attendre 4 à 5 minutes le premier au Val d’or ». Dans l’absolu car ça revient concrètement à perdre la souplesse de la 3ème voie pour un DEBO en cas de rattrapage du VALE derrière.

    • Jennifer dit :

      Merci Maxx, c’est tout à fait juste les temps de stationnement en gare seront rallongés.

    • alb64 dit :

      En même temps dans l’autre sens sur Versailles, on attend le train pour partir sur Paris. C’est comme ça (hors problèmes d’infra/mat) que les derives de grille commencent et ne finissent jamais. Ca fait ch**r de devoir attendre 15 min mais c’est partout pareil (j’ai la même sur la N pour des correspondances à Chantiers). Faut être pragmatique, impossible d’assurer la correspondance pour tous, pour n’importe quel moyen de transport, à toutes les gares.

    • Paulo Aquino dit :

      même si on essaie de faire en sorte qu’il soit possible de changer de train dans les meilleures conditions, les conséquences – surtout à St-Cloud – d’une attente peuvent être bien plus importantes, même pour les 30 secondes minimum nécessaires à une traversée du souterrain.

      il faut au moins 2mn pour assurer un transfert acceptable.

      30s, c’est largement suffisant pour qu’un train suiveur soit affecté par un avertissement fermé, soumis à la VISA particulière du Val d’Or, se répercute sur un autre train de même sens, voire de sens contraire…

      bref vu la grille horaire avec certains omnibus arrivant théoriquement moins de 60s avant un « direct » avec une approche à 30 puis 10km/h, il ne faut pas rêver…

      le cas de 30s d’écart avait d’ailleurs été évoqué sur ce blog il y a longtemps pour le train arrivant à 07h26’30 » à St-Cloud (arrivant souvent vers 07h27-8), avec attente de 2′ du Versailles suiveur, à l’arrêt AVANT l’omnibus: la facture monte à plus de 50mn de retards cumulés et 1 superbe suppression Versailles => PSL en pleine pointe.

      in-gé-ra-ble.

    • Jennifer dit :

      Bonjour SebB, RobertMichel,
      Possible que ce soit cet escalier dont ils me parlaient. Toutefois, en partageant avec vous cet incident est avant tout « une sensibilisation » sur le fait que retenir ces portes entraîne des dégâts sur le système de fermeture.
      Après, je le sais, nous le savons, les temps de stationnement sont trop « limités » en gare face à l’affluence voyageurs. Nous avons tenu de ce problème pour prévoir des allongements de la durée des stationnement en gare dans le prochain service qui sera mis en place à la fin de l’année. J’ai bien conscience que cela ne vous amuse pas de retenir les portes pour prendre votre train, je dis juste, attention en le faisant nous dégradons un peu plus chaque jour le matériel et du coup cela a un impact direct sur les circulations de votre ligne.

    • RobertMichel dit :

      Personnellement je m’en fous. Si je peux, je bloque la porte, et j’estime avoir d’excellentes raisons.

      Le conducteur du train, sauf s’il est totalement aveugle ou complètement stupide, voit comme tout le monde :
      – le train d’en face arriver en même temps que le sien
      – les gens courir
      – les gens traverser les quais en panique (j’en vois régulièrement lui faire signe)

      Il choisit malgré tout de « gagner » 10 secondes (il y aura surement la derrière une raison technique bien jargonneuse, « effet domino » ou autre), ce pour améliorer la performance légendaire de la ligne sans doute) et ferme les portes au nez de tout le monde, à 3-4 secondes près : j’estime qu’il est totalement responsable du fait que des usagers choisissent de défoncer ses portes.

    • Jennifer dit :

      Bonjour RobertMichel,
      Je comprends votre agacement et votre point de vue : ne pas vouloir laisser partir ce train sans monter à bord. Je vous alerte seulement sur le fait que maintenir les portes risque d’endommager le système de fermeture. Et oui, nous avons entendu et constaté également que les temps de stationnement prévu dans le service actuel ne sont pas concordants avec les flux voyageurs, c’est donc pour cette raison que les temps de stationnement seront prolongés dans le nouveau service. Si demain le train est de nouveau en panne pour un problème de portes parce qu’elles auront été retenues, nous serons de nouveau obligés de le renvoyer en maintenance. Ce qui fera donc un train en moins pour assurer le service mais après c’est vous qui voyez si vous préférez cette solution.

    • LAMBERT dit :

      Bonjour Jennifer,
      Dans votre réponse ci-dessus (9 h 05), vous affirmez que « les temps de stationnement seront prolongés dans le nouveau service ».
      Faut-il comprendre alors que tous les temps de parcours seront allongés, donc que les heures de départ seront changées, je parle pour la L3 (puisque, pour la L2, la nouvelle grille est connue et déjà consultable par les voyageurs, mais où exactement sur le site Transilien ?)

      Donc, pour revenir à l’allongement des temps de stationnement, Est-ce qu’on peut connaître DES MAINTENANT les nouveaux horaires de la L3. Actuellement, en heure de pointe, vous comptez 14 minutes entre Les Vallées et Saint-Lazare. Ce temps de parcours va-t-il être rallongé et chambouler l’actuel cadencement aux 10 minutes ?
      Merci de votre réponse.

    • Jennifer dit :

      Malheureusement ce sujet ne concerne que la L2 puisque c’est la seule grille horaire à ma connaissance qui sera modifiée. Je me renseigne mais je n’ai pas entendu parlé de modifications d’horaires pour votre ligne.

    • Maxx dit :

      Si c’est uniquement la L2 qui aura des temps de stationnement allongés.
      au final, les temps de stationnement seront ils en 2016 les mêmes entre la L2 et la L3 (c’est à dire donc que la L2 s’est mise à niveau de la L3) ?

    • Jennifer dit :

      Pour emprunter les 2 lignes, il est vrai que les temps de stationnement L3 me semblent plus longs. Mais effectivement, l’objectif est bien d’adapter ces temps de stationnement pour améliorer la montée et la descente du train

    • La fouine dit :

      @Jennifer la cheminote et Lambert l’ancien cheminot, je m’étonne que vous n’ayez pas pensé d’aller directement sur le site « transilien.com ! Vous auriez pris connaissance des futurs horaires et constaté que pour le service 2016 les vallées/st lazare reste cadencé aux 10 minutes.

    • Jennifer dit :

      Merci La fouine, mais idéaliste comme je suis je m’étais dit on sait jamais… en tout cas L SUD à ouvert la voie et de nombreuses actions ont été mises en place sur la L3. Un remaniement de la grille sur cette portion de ligne est encore plus complexe que sur la L2 puisqu’il faut intégrer les circulations du RER A.

    • Pierre Ve dit :

      En fait, tout le monde est d’accord:
      – La personne qui bloque les portes car elle est en retard abîme le train et retarde tout le monde. Cépabien. On l’a tous fait mais un peu de civisme améliorera la situation.
      – Le problème est que sur notre débris de ligne L, les gens qui bloquent les portes sont pour la plupart des gens qui veulent descendre (ou monter). D’où l’adaptation à venir des temps de stationnement en gare, c’est parfait.
      Merci Jennifer pour ces échanges.

    • dom_avec_un _autre_mail dit :

      … et accessoirement le conducteur du train n’est pas une machine, que je sache, c’est un humain, comme le sont les voyageurs qui subissent cette situation tous les jours. Alors un peu d’intelligence de chaque côté peut exister quand même pour éviter cette situation de stress gratuit lors des pointes.
      Rien n’oblige le conducteur à déclencher la fermeture des portes aussi tôt quand il y a encombrement de voyageurs sur le quai.

    • Jennifer dit :

      Bonjour dom_avec_un_autre_mail
      Oui les conducteurs sont des êtres humains. La ponctualité oblige le conducteur à déclencher la fermeture au bout d’un certain temps. Cette situation est liée à la grille telle qu’elle existe aujourd’hui. Je m’explique, non pas que je ne veuille pas, que nous ne le voulions pas mais rétablir le trafic rapidement après un incident nous obligent à prendre des décisions comme les suppressions, les limitations,… En fait c’est toujours cet effet domino : le 1er train prend 1 minute. Le 2ème prend 2 minutes… Et pourtant, bien souvent les arrêts sont prolongés en gare dans ces cas là mais l’affluence est telle qu’il arrive que certains ne montent pas à bord… c’est tout ça qui doit s’améliorer à la mise en place de L Sud et même pour cette nouvelle grille certaines concessions sont difficiles, il a fallu prendre des décisions pour l’ensemble de la ligne. Je vous expliquerait tout plus en détail dès la semaine prochaine.

    • usagère accablée dit :

      Bonjour Jennifer,
      Je voulais revenir sur cette histoire de portes avec un exemple très concret. Hier soir gare St Lazare, train de 18h24 pour versailles RD. Le train est affiché largement après 18h24, vers 27 ou 28 je pense. Et celui de 18h32 est supprimé, autant dire qu’on a intérêt à ne pas rater celui-là… Mais le suspense est : à quelle heure va-t-il partir, puisque son heure de départ théorique est largement dépassée… Et malheureusement cette situation est fréquente, évidemment à une heure de forte affluence. Alors oui lorsqu’une dame en fauteuil roulant, poussée par son mari, essaie péniblement de s’en extraire pour réussir à monter dans le train au moment où le signal de fermeture des portes retentit, on essaie de l’aider, en ayant surtout peut qu’elle reste coincée entre les portes… Bref si les trains étaient à l’heure et affichés dans des délais raisonnables il y aurait moins de risques que l’on empêche la fermeture des portes? merci de ne pas faire porter le chapeau aux usagers quand le service n’est pas assuré. Je précise aussi que le signal sonore de départ du train (je ne parle pas du signal de fermeture des portes) est souvent inaudible dans la cohue sonore de St Lazare aux heures de pointe.

    • Jennifer dit :

      Bonjour usagère accablée,
      Vous ne devez pas « porter » le chapeau, je voulais juste vous sensibiliser sur le sujet. Après je comprends votre réaction qui est tout à fait humaine, moi même je ne serai pas indifférente dans ce cas particulier. Néanmoins, pour cette dame visiblement en fauteuil, les agents sont là pour l’aider à la faire monter à bord du train avec des outils adaptés ne l’obligeant pas à descendre de son fauteuil.

  5. SebB dit :

    Puisque c’est un article sur la maintenance des trains, je voudrais savoir quand vous allez réparer la sono du train qui grésille, enfin je ne sais pas s’il y en a plusieurs ou un seul mais j’ai remarqué au moins un train dont les hauts-parleurs grésillent (très fortement !!!) en permanence, ce grésillement s’arrêtant seulement lors des annonces du SIVE et de la sonnerie d’annonce de fermeture des portes. Plus précisément : tous les hauts-parleurs de la voiture la plus proche des butoirs à St Lazare (j’ai pas essayé les autres voitures) dans le train de 18h27 pour Cergy lundi 21 ou mardi 22 septembre 2015.

    • Jennifer dit :

      J’ai rencontrée la responsable de l’information voyageurs à bord. Nous avons évoqué ce sujet du système de sonorisation à bord. Effectivement le système de sonorisation est vieillissant. Je vois avec le Technicentre ce qu’il est prévu pour soit remplacer ou bien réparer le système de sonorisation des Z6400.

    • SebB dit :

      Mouais enfin a priori cet horrible grésillement ne semble concerner qu’une seule Z6400, personnellement je n’ai rien à redire sur la sono des Z6400 en général

    • Alexandre ( Client ligne L ). dit :

      Moi aussi je n’ai pas de problème , il marche très bien à un volume parfait.

    • Jennifer dit :

      Bonjour SebB,
      J’ai vu la responsable de l’information voyageurs à bord. Pour accélérer la réparation de ce système de sonorisation qui concerne, comme vous le dites, uniquement cette Z6400, il me faut, si vous avez l’occasion de remonter à bord, le numéro du train. Ce numéro est à l’intérieur de la voiture en bout de voiture : étiquette bleue avec des numéros. Ainsi, nous pouvons immédiatement identifier le train en question et ainsi procéder à la maintenance.

  6. bob dit :

    Donc cet article illustre la situation déplorable de circulation des trains.
    Ce matin sur VRD–>St-Lazare, le train de 8h05 a été supprimé, et celui d’après était en retard; résultat: des wagons blindés, merci de nous faire commencer la semaine dans ces conditions!!!

  7. Pierre Ve dit :

    Bonjour Jennifer,
    Vos messages sont toujours intéressants mais finissent trop souvent par un message « célafotozuzagés »
    Les messages « les portes s’abîment car les passagers osent les bloquer » sont honteux. car c’est uniquement de la faute de la SNCF Jennifer. Comme à Levallois, St-Cloud comme indiqué ci-dessus, comme à la Garenne Colombes et ailleurs: les gens bloquent les portes car ils veulent descendre à leur gare. Oui, Jennifer, vous avez bien lu: les incivilités dont vous parlez sont dûes au fait que des gens osent descendre à la gare où ils souhaitent se rendre. Inouï,non? Vous voulez, quoi, que les gens descendent à la prochaine car la SNCF n’a toujours pas mesuré le trafic? Soyons sérieux, svp!
    Faites juste passer le message aux conducteurs qu’ils doivent laisser descendre les gens et nous n’aurons plus à bloquer les portes. épicétou.
    (une honte de plus sur ce réseau, jamais vu ailleurs)

    • bob dit :

      Oui, c’est plus facile que d’écrire:
      -On a retiré une rame pour la mettre sur une autre ligne, vu que les autres sont en maintenance
      -Le conducteur n’est pas là pour conduire votre train
      -On aurait pu maintenir les trains plus vite/plus efficacement, mais on a préféré mettre l’argent dans les revendications salariales et le TGV. Donc on on répare quand ça casse
      -Les portes sont retenues, car après la suppression d’un train les gens n’arrivent pas à rentrer dans le train suivant, et on comprend que tout le monde désire être à l’heure pour aller travailler/rentrer chez soi

    • Pierre Ve dit :

      C’est parfaitement ça. Et la SNCF gagnerait énormément en crédibilité à reconnaitre pleinement la catastrophe qu’est cette ligne.
      On n’en est pas bien loin: les messages de Paulo – et certains de Jennifer – nous font comprendre que la prise de conscience est bien avancée. Il y a également un message audio du directeur de Saint-Lazare suite à un rapport de l’EPL qui est intéressant. Les solutions seront complexes et longues mais c’est plus agréable que d’entendre « circulez, tout va bien, c’est de votre faute ».
      Naurapuka tremper Pepy dans le goudron et les plumes mais c’est une autre histoire.

    • Jennifer dit :

      Bonjour Pierre Ve,
      Non ce n’est pas que la faute à… Nous prenons en considération le fait que les temps de stationnement en gare sont trop restreints et du coup, dans le prochain service ces temps de stationnement seront allongés. En revanche, il est à noter, que maintenir les portes usent de façon prématurée le système de fermeture, nous obligeant à retirer le train de la circulation. Voyez donc, deux axes sur lesquels nous travaillons, notre responsabilité de vous permettre un accès « plus fluide » aux trains et la responsabilité des usagers d’une façon plus générale. En même temps, je n’avais pas personnellement connaissance de ce phénomène en me déplaçant au Technicentre pour le sujet des portes et je trouvais intéressant de partager avec vous les résultats de leurs recherches pour améliorer la disponibilité du matériel.

    • Pierre Ve dit :

      Mais enfin Jennifer, prenez un café et 5 minutes de recul.
      Le métier, la mission, la raison d’être de la SNCF, c’est de transporter des gens d’une gare à une autre. Et c’est beau métier d’ailleurs.
      Vous pouvez tourner le machin dans tous les sens: le devoir de la SNCF est de LAISSER les gens descendre (et monter) quand le train est en gare.
      – Si le temps est trop court, on l’allonge.
      – Si le système casse, on le répare.
      Fermer les portes trop tôt car des gens veulent descendre est une faute de la SNCF, pas des usagers.

    • Jennifer dit :

      Merci pour cette pause café que je m’accorderai volontiers si le temps me le permettait… Je suis entièrement d’accord avec vous la mission première est bien de vous proposer une offre de transport et oui, nous avons intégrer l’urgence d’allonger les temps de stationnement après quand des portes sont cassées c’est bien plus gênant car cela signifie que nous devrons immobiliser le train pour 3heures au minimum. D’accord, il faudrait que les nouveaux trains arrivent plus vite ce qui éviterai de se retrouver avec un nombre trop limité de train. Parce qu’aujourd’hui c’est bien là le problème : le nombre de trains pouvant circuler sur votre ligne est restreint car les infrastructures ne sont pas prévues aujourd’hui pour supporter tous les types de train. Ces histoires de portes, c’est un peu comme le serpent qui se mord la queue : pas beaucoup de trains, donc des retards, donc les portes sont retenues, encore moins de trains…

    • Ipionce dit :

      C’est pas les trains qui sont en maintenance qui posent problème : c’est l’absence flagrante de trains de réserve. C’est valable aussi bien sur la ligne L que sur la ligne J (oups, mince les 2 lignes de PSL).

    • Jennifer dit :

      C’est exactement le problème, nous ne disposons pas de matériel en réserve pour remplacer ceux qui doivent retourner en maintenance.

    • EP dit :

      Et pourquoi tout d’un coup n’y a-t-il plus de matériel en réserve ? Les opérations de maintenance (hors pannes) sont prévisibles et planifiables. Jusqu’à présent tout tournait bien. Est-ce le fait d’avoir fait tourner plus de Z6400 cet été ?
      Ca promet pour cet hiver quand il faudra en urgence envoyer des rames pour faire reprofiler les roues.

    • Jennifer dit :

      EP,
      Depuis quelques mois déjà, nous évoquons ce sujet. Tout le matériel disponible est en circulation. La difficulté pour nos trains aujourd’hui c’est un peu comme le réseau : vieillissant. Il faut rénover, réparer, changer les pièces : les 40 ans cette année, les trains s’offrent une réparation complète. Donc oui, il existe bien un planning de retour au Technicentre pour ces opérations de maintenance, les rames rentrent par roulement. Après il y a les pannes du « inopinée », les dégradations… il faut intégrer ces maintenances alors que les plannings sont déjà serrés. Du coup, c’est vraiment lié à l’âge du matériel et non à une utilisation plus importante cet été. Après le reprofilage est du fait d’un manque d’adhérence sur le rail. Le train laveur circule régulièrement sur la ligne pour limiter au maximum ce phénomène.

    • SebB dit :

      Jennifer vous ne nous avez toujours pas dit ce que deviennent les Z6400 libérées par l’arrivée du Francilien sur St Lazare – Cergy. Encore une fois ça devrait faire des réserves suffisantes.
      Or, vous nous répétez à longueur d’année (et pas seulement actuellement, je vous vois venir) que la ligne L manque de « matériel » (rames).
      Donc on se demande franchement comment vous vous débrouillez

    • Jennifer dit :

      Nous sommes d’accord avec vous. La ligne L est particulière. Le matériel Francilien n’est pas pour le moment déployé totalement sur la ligne de Cergy. Croyez bien que ce matériel sera réutilisé. Nous réalisons tout de même les travaux qui permettront aux Franciliens de circuler sur l’axe Paris Versailles. En attendant, il est temps pour le matériel de passer en maintenance pour ses 40 ans.

    • SebB dit :

      Vous n’avez toujours pas répondu…
      Que SONT devenues les Z6400 DÉJÀ libérées par l’arrivée du Francilien sur St Lazare – Cergy ?

    • Jennifer dit :

      Je ne sais pas, je me renseigne.

  8. Maxx dit :

    Pour ce qui est des portes bloquées, pour sortir du train, beaucoup de gens se placent à coté de la porte à proximité d’un escalier. Donc le temps d’attente pour ceux qui veulent monter augmente. Il est accentué par le fait que plus de personnes sont susceptibles d’entrer par la porte la plus proche de l’escalier : il faudrait inviter les voyageurs entrants à se répartir sur le quai en mettant par exemple des agents d’informations ou une peinture au sol le long de la porte située à cotée d’un escalier étroit unique (je pense à bécon, clichy).

    • Jennifer dit :

      Maxx,
      Tout à fait, nous avons essayé plusieurs pistes : les annonces pour inviter à se répartir sur l’ensemble du quai. Ces annonces sont souvent considérées par la majorité comme inutiles. Seules les informations sur le trafic semblent essentielles.
      Une appli Tranquilien avait vu le jour pour connaitre la voiture dans laquelle il restait des places disponibles. Aujourd’hui, nous sommes toujours confrontés à ce phénomène de « la porte, la sortie ». Pour améliorer la fluidité, nous allongeons les temps de stationnement dans le prochain service.

  9. Anine dit :

    Bonjour Jennifer,

    Apparemment, vous avez fait fuir tout le monde, il semble n’y avoir quasiment personne dans ce technicentre où les gens travaillent 24h/24 7j/7.
    Ou alors, c’est un jeu, des agents sncf sont dissimulés dans les photos et on doit les retrouver???
    J’ai repéré une personne de dos, un coude et deux crânes, j’ai bon ou il en manque??

    • DePassage dit :

      Bonjour
      @Anine
      Cela s’appelle « le respect du droit à l’image ». Tous le monde n’as pas envie de voir son portrait affiché dans un blog…
      Il est d’ailleurs déja bien que des clichés de l’intérieur d’un centre soient publiés.

      Cordialement

    • Jennifer dit :

      Anine,
      Les agents ne souhaitaient pas apparaître sur les photos, ce qui est leur droit. Il y a une question de droit à l’image. Du coup, j’ai volontairement sélectionné des photos où les agents n’étaient pas ou peu visibles.

  10. hubertquilain dit :

    Sans compter qu’il y a trop de gens préssés et qui foutent la m**** dans le train et que le conducteur ne veut voir ça dans son train parce que des gens osent bloquer pour monter l’idée c’est un ou une agent qui dise « veuillez ne plus monter s’il vous plaît, vous le mettez en retard à cause de gens qui sont trop stréssés pour se faire engueuler par leur patron et collègues.

  11. hubertquilain dit :

    Je ne vous parle des gens qui bavardent alors que le train est à quai car j’ai remarqué vendredi dernier deux petites filles l’un était dans le train, l’autre sur le quai et c’est dommage qu’il n’y ait pas de caméra de surveillance alors que c’est obligatoire dans les transports depuis 1995 ou 2001 parce que comme ça le conducteur dit « c’est fini les bavardages, je vais fermer les portes et ma petite achète-toi un portable ».
    Voilà ce que je dirai;

    • EP dit :

      Même s’il y a une vidéo-surveillance dans les transports en commun, le conducteur n’y a pas accès. Les seules images à la disposition d’un ADC sont celles de l’EAS.

    • Pierre Ve dit :

      C’est possible Hubert, mais en soutenant ce discours, nous renforçons les excuses bidon de la SNCF qui clame que « c’est la faute des usagers » si les trains sont en retard. Ce qui est faux, et insupportable. Voire dégueulasse.
      Donc oui, lorsque la qualité de service sera acceptable, nous pourrons épiloguer sur les petits tracas dûs aux incivilités. Mais d’ici là, les excuses bidon de nos amis sont à mon avis à rejeter en bloc.

    • La fouine dit :

      @Hubertquilain ne vous inquiétez pas pour les gens qui bavardent et ne se pressent pas pour monter dans le train, c’est justement pour eux que les arrêts en station seront prolongés à partir du 13 décembre ! Pour ce qui est du blocage des portes, et la je rejoins Jennifer, tous les jours je vois à la gare St Lazare, des trains au départ, retardés de quelques secondes par des voyageurs qui bloquent la dernière porte, ceci pour attendre les éventuels retardataires; et oui, que ça plaise ou pas, c’est la vérité !

    • RobertMichel dit :

      Il faut très vite lancer une campagne pour la prévention du bavardage. Et interdire l’accès des quais aux petites filles.

    • hubertquilain dit :

      Il s’agit de jeunes filles de l’école privée.

    • RobertMichel dit :

      Alors ca change tout évidemment… (faut freiner un peu sur la drogue)

    • Jennifer dit :

      Bientôt Alexandre, bientôt… nous en reparlerons dans quelques semaines.

    • BenVDA dit :

      Vu que j’ai été contrôlé deux fois en moins d’une semaine le matin, je pense que le contrôle sur notre ligne L fonctionne bien , lui.

    • Alexandre ( Client ligne L ). dit :

      Bonsoir BenVDA ,
      Dans quel gare avez-vous était contrôler de fois et à quelle heure ?
      Merci.

    • BenVDA dit :

      Contrôles dans le train de 07h59 au départ de Sèvres pour Saint Lazare, pas en gare.

      Mais je suis persuadé qu’aujourd’hui, il n’y aura pas de contrôle. Je m’explique : je viens d’apprendre par France Info qu’il y a des trains supprimés actuellement sur notre ligne PSL/Versailles dans le bulletin trafic (donc les contrôleurs n’auront pas la possibilité de se déplacer dans les bétaillères). Mais aucune info de la part de la SNCF concernant les suppressions. On peut me dire comment une radio nationale sort une info pareille, si ce n’est par une source de la SNCF ? Et alors, pourquoi pas d’info sur un des site de la SNCF? Et s’il n’y a pas de suppression, alors pourquoi cette info circule ?

    • Jennifer dit :

      Bonjour BenVDA,
      Surprenant effectivement d’autant plus que je n’ai rien vu ni sur Twitter ni sur l’appli. Je ne sais pas d’où vient la source de leur information.

    • hikki dit :

      je confirme mon train de 9h06 au Val d’or supprimé ce matin motif annoncé au micro : « défaillance matériel » ….
      déjà que je n’étais pas très à l’heure 🙂

    • bob dit :

      Bof, les suppressions de trains sur cette ligne sont quotidiennes, donc ça ne vaut pas une info.
      Pour preuve un train supprimé…maintenant!!!

    • Alexandre ( Client ligne L ). dit :

      Attention à la presse !! 🙂
      Moi depuis la rentrée , je n’ai jamais était contrôler .

    • gg92 dit :

      Bonsoir Alexandre, merci, pour ce lien, j’ai pu remarquer le peu d’échanges sur le blog de la H…
      Des CLIENTS Heureux ou déçus à jamais….
      Un CLIENT curieux

    • COLOMBOROL92 dit :

      Bonsoir gg92 ,la ligne H affiche régulièrement le meilleur taux de ponctualité ( à la sauce STIF / SNCF ) suivi généralement de la ligne N/U , ça se ressent sur leur blog respectif plus apaisé dans les commentaires ces derniers étant d’ailleurs moins nombreux que sur la L , la J ou la D où de gros problèmes d’exploitation demeurent malgré les actions entreprises , à ce propos le blog de la ligne J existe depuis bientôt 5 ans , un des premiers commentaires postés concernait la ligne L rédigé par un blogueur actif de la L et usager de la gare de Vallées que je croise régulièrement ( il se reconnaitra ) et pour résumer, les mêmes réclamations que l’on fait inlassablement depuis près de 5 ans , à savoir les arrêts supplémentaires en cas de perturbations ,les solutions alternatives au terminus Bécon ( encore hier soir ) etc..

    • Alexandre ( Client ligne L ). dit :

      Effectivement gg92 🙂 , en même temps y’a pas trop à se plaindre . Train moderne , neuf propre , gare propre , trains ponctuels , matériel moderne , sécurité assez bien assurée , opérations de contrôles effectuer régulièrement … Que peut-on demander de plus ?

    • gg92 dit :

      Bonsoir Alexandre 🙂 , je ne connais pas cette ligne, par contre j’ai découvert ce week end le RER C de tour eiffel à St Michel avec de la Famille venant de l’étranger.
      Franchement, j’avais honte quand j’ai vu ce train, des sièges usés jusqu’à leur structure, sales…des gens qui passent par les portes situées à côté des CAB devant le nez des agents bienveillants, tout fout le camp…. Un CLIENT attristé

    • Alexandre ( Client ligne L ). dit :

      Bonsoir gg92 ,
      Le RER C , c’est très très aléatoire mais en terme de l’entretien des trains , c’est très mauvais effectivement mais les rames ont l’air pour l’instant de bien être soigner . Elles souffrent peu pour le moment … 🙂

    • Maxx dit :

      Enfin Saint-Denis, de ce que j’ai pu constater c’est un plus grand nombre de fraudeur, des barrières de contrôle en éclat de verre puis laissé en libre service un certain temps.

  12. Alexandre ( Client ligne L ). dit :

    De > Deux ( Je suis fatiguer désoler )

  13. hikki dit :

    Ce soir réunion au STIF pour « Plus de Trains » avec Association d’Usagers d’IDF et Association SADUR pour écouter debrief SNCF sur le mois de juillet dernier noir sur notre ligne.

    • EP dit :

      En espérant que le discours du STIF et de la SNCF ne se résume pas à l’éternel ‘Des travaux sont planifiés pour améliorer l’infrastructure qui, il est vrai, a été négligée ces dernières années (ben ouais quoi, on pas faire de somptueuses et médiatiques LGV et s’occuper des manants en même temps). D’ici x ans (remplacer ici x par un nombre de 1 à 100 selon votre degré d’optimisme), vous aurez un réseau au top’.

      En tout cas, merci hikki et bon courage pour ce soir.

  14. COLOMBOROL92 dit :

    @hikki , par extension j’imagine qu’ils vous parleront également de la fermeture du RER A de La Défense à Nation cette fois ci pour l’été 2016 pendant 4 semaines , l’été dernier on est passé pas loin de la catastrophe si les gros problèmes de caténaires au pont de l’europe avait eu lieu durant la fermeture du tronçon central ..

  15. Alexandre ( Client ligne L ). dit :

    Bonsoir Jennifer ,
    Vous étiez ou vers 17h sans indiscrétion ? J’ai crue vous voir mais je n’étais pas sûre de moi , si j’allais vous voir et que je me planter , je serais peut-être passer pour un foux 🙂

  16. Alexandre ( Client ligne L ). dit :

    Jai crue vous voir à La Défense à côté des portiques . 🙂
    Peut-être que c’était vous … Mais y avait beaucoup d’affluence et mon VERI partait dans 2mn 🙂

    • Jennifer dit :

      Bonjour Alexandre,
      Cela aurait été possible mais pas ce jour là. Nous aurons sans doute l’occasion de nous rencontrer en gare.

    • Alexandre ( Client ligne L ). dit :

      Pas de soucis Jennifer , avec plaisir ! 🙂
      D’ailleurs j’ai fais une stratégie très très payante Jennifer . Je me suis mis tout au fond de la gare et lorsque mon train est arrivée , tout les voyaguers sont montés dans le même wagon , tout le monde était serrer et moi j’étais tranquillement assis avec mon journal 🙂
      Je suis sûre qu’avec une annonce de ce genre  » Mesdames et messieurs , nous vous demandons s’il-vous-plaît pour votre confort de bien vouloir vous repartir sur le quai , ainsi , vous serrez dans des conditions de transport plus agréable » enfin dit de la manière du genre c’est pour votre confort .

    • Jennifer dit :

      Bonjour Alexandre,
      Votre idée est bonne mais pas sûre qu’elle soit bien suivie par nos voyageurs, nous avons déjà essayé ce type d’annonces, l’application Tranquilien sans grand succès. Je relance le sujet.

    • Alexandre ( Client ligne L ). dit :

      L’application Tranquillien ? C’est quoi ?
      Bah faut insister et dire que c’est pour le confort , répéter plusieurs fois et les gens qui râlent , je me chargerai de leurs grognes parce-que les grogneurs qui écoutent pas les.annonces alors que c’est pour leurs conforts , ils seront vite faire recaler …

    • Jennifer dit :

      Bonjour Alexandre,
      Cette application toujours disponible a été créée pour vous permettre de repérer rapidement les voitures dans lesquelles vous pourriez être susceptible de trouver des places assises. Méconnue, je ne sais pas si elle donne toujours ce type d’infos. Je vais l’essayer.

    • Alexandre ( Client ligne L ). dit :

      Mais les voyageurs ne vont pas à chaque fois regarder l’application à chaque voyage .
      Les annonces est la meilleur solutions.

  17. hubertquilain dit :

    Ah voilà pourquoi souvent certains matins un de nos trains est souvent supprimé pour aller au Technicentre or il faut environ 30 minutes pour y arriver + 2 heures pour réparer+ 30 minutes pour revenir à Versailles ce qui au total 3 heures donc pas opérationnel pour tel ou tel jour d’où certaines personnes sont mécontentes et ne supportent plus les suppressions a répétitions en fait avarie matérielle veut signifier pièce a changer.

    Merci pour votre explication de détective.

  18. Animaniack dit :

    Quid des trains de 8h05 et 8h15 à Sartrouville vers PSL disparus des écrans. Oui oui, disparus, pas en état supprimés sur les écrans!
    Par contre le RER A, pas de soucis hein. De toute façon tant que le A roule, c’est le plus important n’est ce pas? La L, pas grave, ils sont habitués…
    Depuis la rentrée, le train de 8h05 que je prends le matin est quasiment tout le temps en retard, ça devient énervant surtout quand on doit prendre la correspondance à Nanterre Université qui, elle, n’attends pas. Certes il est normal que la correspondance n’attende pas pour laisser sa place au suivant mais ça devient usant de prendre 10 minutes dans la vue une bonne moitié du temps (si ce n’est plus…)!

    • Jennifer dit :

      Bonjour Animaniack,
      Je sais qu’une expérimentation sur les écrans est en cours sur cet axe. Lorsque le train est supprimé, il disparaît des écrans. Non pas pour dissimuler cette suppression mais pour « alléger » la lisibilité des écrans. Quand plusieurs trains sont supprimés il n’est pas rare de voir une liste avec la mention supprimée à côté de chacun de ces trains. Du coup, cela ne nous dit pas à quelle heure exactement passera le prochain train. Du coup, en enlevant ces trains supprimés de l’affichage, on gagne en « lisibilité » et le prochain train vous est directement annoncé.

  19. Emmanuel C dit :

    Bonjour Jennifer,

    J’ai lu avec intérêt votre paragraphe concernant l’entretien de ces portes si fiables qu’elles se dérèglent dès qu’elles ne sont pas utilisées nominalement. J’apprécie d’ailleurs la remarque pleine de morale sur le fait que maintenant qu’on sait que ça coûte cher, on n’a plus aucune excuse pour bloquer les portes, parce que bon quand même, elles sont fiables ces rames, c’est juste que c’est nous qui ne savons pas nous en servir (d’ailleurs on attend toujours le mode d’emploi des strapontins, ainsi que leur remise en place…)

    Bref, j’ai pu constater la mise en pratique par vos propres services de ces instructions aujourd’hui même : ce soir, à la Défense, 19h27, quai des voies 2 et 4. Comme d’habitude, le train de la Verrière voie 4 est retardé par le retard du train de Saint Nom. Voie 2, le train Pals arrive. Une brigade de contrôleurs est à bord quatrième voiture. Une autre arrive en ordre dispersée puisque certains sont sur le quai et d’autres encore en bas de l’escalier mécanique, discutant aimablement sur l’opportunité de prendre 《le direct》. C’est à ce moment que le conducteur choisi de refermer les portes.

    N’importe quel passager correctement éduqué à la prévention des incivilités (qui rappelons le sont toutes graves puisqu’ 《il n’y a pas de petite incivilité》) serait patiemment resté sur le quai à attendre le train Paas suivant 4 minutes plus tard, mais visiblement tel ne fut pas le cas de cette brigade puisqu’ils ont bloqué la porte près de 30 secondes (ce qui est très long vu le temps que le train était déjà resté à quai) le temps qu’ils se décident, lentement, à embarquer sous mes yeux médusés  (bien entendu). On entendait bien le mécanisme des portes lutter pour fonctionner, et on constatait la parfaite maîtrise et l’expérience du contrôleur à maintenir la porte parfaitement ouverte.

    Alors maintenant que faut-il déduire ? Finalement, nous avons parfaitement le droit de bloquer les portes pour attendre nos amis ? Combien de temps ? 1, 2, 5 minutes ?

    Ou alors vos discours moralisateurs ne sont que la face visible d’un discours basé sur la culpabilisation du passager et une hypocrisie globale afin de canaliser une clientèle blasée des retards et suppressions injustifiées quotidiennes de leurs trains ?

    Finalement, je ne sais plus trop quoi croire. Mais il est certain que je lirai vous prochaines justifications et incantations, notamment sur la nécessité d’être plus citoyen, gentil ou que sais je encore, avec une circonspection et un recul bien plus important.

    Emmanuel C

    • gg92 dit :

      Bonjour Emmanuel, J’invite tous les CLIENTS à prendre en photos ce genre de CRIME de lèse majesté, et surtout si on voit leur tronche. Un véritable Scandale.
      Un CLIENT Témoin

    • LAMBERT dit :

      @Jennifer
      Ce n’est pas la première fois que je vois une brigade de contrôleurs « retenir » les portes d’une Z6400. Alors, ce que raconte Emmanuel C. est navrant ! et ça ne donne pas une bonne image de marque de vos contrôleurs. Le matériel est déjà assez vieux comme ça pour qu’on en rajoute encore et que des employés de la SNCF n’appliquent pas ce qu’ils interdisent aux autres de faire !
      Avec tout cela, on est loin des sujets de retards, suppressions, qui pourtant est primordial.

    • gg92 dit :

      Bravo LAMBERT, ça s’appelle l’arroseur arrosé, il ne faut pas hésiter à filmer ces scènes et les resservir en plat principal le moment venu.
      Un CLIENT Vindicatif

    • Jennifer dit :

      Bonjour Lambert,
      Bien d’accord avec vous sur le fait qu’il est essentiel de se montrer exemplaire. Je pense que mes collègues ont une méconnaissance de ce sujet. J’ai transmis ces remarques et ne manquerai pas de leur en parler dès que je les rencontrerai.

    • Jennifer dit :

      Bonjour Emmanuel C,
      Effectivement, comment vous demander de prendre en considération ce problème de portes alors que les agents ne le font pas eux même. Je pense que ces agents méconnaissent ce sujet. Je transmets votre commentaire.

  20. bob dit :

    Jennifer,

    Pouvez-vous expliquer les multiples suppressions de trains de ce matin sur la ligne VRD-St-Lazare, qui nous ont fait voyager comme du bétail???
    Bien sûr aucune information sur le site Transilien…
    Ne vient-il pas à l’idée de quelqu’un d’utiliser sont intelligence pour faire arrêter le train de la ligne U à Chaville et Sèvres, pour désengorger le traffic? Il y a failli avoir un malaise dans la rame où j’étais…
    Manque de conducteurs? Avarie matérielle? Grève???

    • hikki dit :

      bonjour Bob j’ai reculé jusqu’à St Cloud ce matin car nous étions 32 mn sans train au Val d’or en pleine pointe .
      Réponse de l’EML sur le quai: toutes les demandes d’arrêt sont refusées en pointe le matin !!!
      j’ai pris une bétaillère aussi ..

    • bob dit :

      11h toujours aucune info sur ce qui s’est passé…Je sens que l’excuse va encore être épique…Si on en obtient une…

    • Jennifer dit :

      Bonjour Bob,
      En consultant le rapport, je vois de nombreuses avaries matériel : dysfonctionnement s’opposant à la circulation en service voyageurs t entraînant généralement le retrait du matériel concerné pour maintenance. Le soir, un cœur d’aiguille défaillant a perturbé les circulations de la ligne. Pas de grève derrière ces incidents.

  21. bob dit :

    Pour info sur la grève de demain:
    http://malignej.transilien.com/2015/10/06/service-normal-jeudi-sur-la-ligne-j/
    Heureusement, sur la ligne J, il y a des news depuis hier soir, pas comme pour la ligne L où c’est silence radio…

    • gg92 dit :

      En effet surprenant, depuis hier les informations sont au beau fixe, peut être une recrudescence de maladies subites demain ? Wait and See !!!
      Un CLIENT Vacciné

    • philippe75 dit :

      Merci de faire le travail d’information que devrait faire la SNCF!

    • LAMBERT dit :

      @philippe75
      L’info ne va pas tarder à arriver sur le blog, mais, pour gagner du temps, je me suis permis d’intégrer dans un message ce que je connaissais.
      Ca démontre, une fois de plus, que les installations et infrastructures de cette vénérable gare Saint-Lazare sont vieillissantes et nécessitent d’urgence des travaux.
      MAIS ALORS : A QUOI ONT SERVI LES TRAVAUX DE CET ETE OU DU PRINTEMPS DERNIER AUX ABORDS DE LA GARE SAINT LAZARE ?
      Quand ce ne sont pas les caténaires qui tombent, c’est la voie qui déraille…à quand le prochain coup dur ?
      Déjà ce matin, certains trains de la L3 venant de banlieue ont été rendus omnibus Bécon et sont partis A VIDE pour se garer à Clichy Levallois, laissant sur le carreau à Bécon une centaine de voyageurs. Certes, il y avait un train sur la voie centrale de Bécon pour les véhiculer jusqu’à Paris, mais au prix de quelques minutes supplémentaires !

  22. gg92 dit :

    1 sur 2 PSL – NU ==> CLH jusqu’à 20H. Bon courage
    Un CLIENT Grèviste

    • LAMBERT dit :

      gg92
      Voici plus de précisions :

      Un incident affectant la voie en gare St Lazare occasionne d’importantes difficultés de circulation sur l’axe Paris St Lazare– Cergy le Haut (ligne L).
      En conséquence, nous sommes contraints de réduire le nombre de trains ce soir sur cet axe (1 train sur 2 en circulation).

      Voici la liste des trains qui seront supprimés :

      Paris St Lazare à Cergy le Haut : 16h27, 16h47, 17h07, 17h27, 17h47, 18h07, 18h27, 18h47, 19h07, 19h27.
      Cergy le Haut à Paris St Lazare : 16h40, 17h00, 17h20, 17h40, 18h00, 18h20, 18h40.
      Maisons Laffitte à Paris St Lazare : 19h47, 20h08.

    • LAMBERT dit :

      Pour être plus précis, l’incident est consécutif à des TRAVAUX DE CONSOLIDATION DES VOIES.
      Ne croyez-vous pas, vous les usagers, que ces travaux auraient pu s’effectuer de nuit et que les responsables de Transilien auraient dû s’en apercevoir AVANT et non pas EN PLEINE PERIODE DE POINTE;
      C’est inadmissible et nous allons alerter les élus à ce sujet.

  23. hubertquilain dit :

    Bonjour Jennifer,

    Ce matin, le train de 07:47 était supprimé et les agents n’ont pas donné la raison de cette suppression et pas informé du prochain train dans les autres gares.

    Ce n’est pas normal ?

    • EP dit :

      2 trains supprimés ce matin au départ de VRD: 7h29 et 7h45. Raison officielle: avarie matérielle.
      Ça fait un peu beaucoup coup sur coup.

      Vivement la prochaine grève pour que le plan de circulation soit respecté 😉

    • LAMBERT dit :

      @ Jennifer
      Ce matin, situation cauchemardesque sur la L3 : à titre d’exemple : train de 9.30 aux Vallées toujours retenu à Cardinet et il est 10 h 10.
      Les raisons données successivement par le PIVIF sont contradictoires et, je l’ai déjà demandé : pourquoi ne pas rediriger les voyageurs sur L2 à Bécon ou sur la J4 à Asnières ?
      Incident très mal géré comme d’ailleurs celui d’hier soir sur la consolidation des voies !!!!

  24. hubertquilain dit :

    Je confirme EP trop c’est trop.

    Vivement le 13 décembre avec les nouveaux horaires en guise de cadeau de Noël avant l’heure et j’espère qu’il n’y aura plus de suppression à cause d’avarie matérielle.

    Parce que là, il y a trop de problème avec la SNCF ce n’est plus possible de supprimer des trains et surtout les retarder alors que les quais des autres gares sont complètement blindés de chez blindés et pour éviter des scandales comme Volkswagen.

  25. gg92 dit :

    De deux choses l’une.. Ou ils nous prennent pour des C… Ou ils sont vraiment à la rue…
    En tant que nouveau CLIENT du RER A, je peux vous assurer que je n’ai pas ressenti de problème majeur ce matin vers 08H45 bien qu’étant annoncé … A croire que seule la L est sensible aux joggeurs matinaux sur les voies.
    Lorsque l’on remarque l’alerte à 08H08 et que la fin prévisible de l’incident est à 10H30, on est en droit de se poser des questions ? Grève ou pas Grève That is the Question…
    Un CLIENT suspicieux

    • LAMBERT dit :

      bonjour gg92
      NON, NON ! il ne faut pas tout confondre. Il a partout été confirmé qu’il n’y avait AUCUNE GREVE sur le réseau Saint-Lazare et si tu veux vérifier, c’est sur le site de SUD RAIL.

      Les incidents de ce matin sont en grande partie dus à un phénomène extérieur, une fois de plus : une personne sur les voies entre Houilles et Nanterre (laquelle d’ailleurs ? Nanterre Préf ? ou Nanterre U).
      A cela s’est ajoutée un colis suspect à Saint-Lazare et enfin des « difficultés d’entrée en gare Saint Lazare », traduisez « embouteillage ferroviaire ».

      A signaler que, lorsque je suis ENFIN arrivé à Saint-Laz, avec 30 minutes de retard, les voies 6, 7 et 8 étaient vides de toute rame, donc on nous raconte n’importe quoi au PIVIF ou alors, il faudrait le prouver, photos à l’appui.

    • EP dit :

      J’ai vu un tweet ce matin (que je ne retrouve pas) qui indique un pb sur une traversée (TDJ) sur le groupe III au KM 0+500.

    • bob dit :

      Confirmé partout sauf sur ce blog.
      Aucun message sur les perturbations monstres d’hier ni d’aujourd’hui de la part de Jennifer. Aucune communication non plus sur les écrans/sur le site Transilien ou message sonore
      Ils sont tranquilles sur la ligne L…Ils bossent à leur rythme…

    • LAMBERT dit :

      bob
      Il y a des infos sur Twitter et j’en prends ce que je peux.
      Mais je suis d’accord : pourquoi deux poids, deux mesures ?
      A savoir, pourquoi le Twitter est-il régulièrement alimenté avec réponses de « Ligne L » (on ne sait pas qui…) alors que le blog n’est alimenté par des réponses que….quelques heures plus tard et après l’incident ???
      Ca voudrait dire que ce blog n’a pas de valeur pour ceux qui veulent de l’info en temps réel. Certes, on peut comprendre qu’un blog est avant tout un forum de discussion et que, dans ces conditions, l’info FRAICHE peut attendre un peu. Mais je suis d’accord : on aurait pu nous parler hier soir de la « CONSOLIDATION DES VOIES » qui a entrainé des perturbations sur la L3 et sur la J4 pendant toute la soirée et, ce matin, sur l’incident de voie qui a entraîné un embouteillage monstre à Saint-Lazare…Au lieu ce ça, silence radio des dirigeant(e)s de la ligne L A J !!!!

    • Jennifer dit :

      Bonjour Lambert,
      Effectivement, le fil Twitter a pour vocation de vous informer en temps réel sur les incidents de circulation. Le blog est un outil de communication qui relaye l’information » décortiquée ». Ainsi, je disposais de trop peu d’éléments pour vous publier un billet sur le sujet et puis en même temps je travaillais sur L SUD et d’autres articles qui vont arriver dans les prochains jours…

    • LAMBERT dit :

      Bonjour Jennifer,
      Merci pour votre réponse.
      Malheureusement, ce matin encore, GROS INCIDENT DE SIGNALISATION A SAINT LAZARE et tout le trafic de la L3 a été déréglé aux alentours de 8 h 30 – 9 h 30.
      Concrètement, plusieurs omnibus Nanterre U ont été supprimés. Dans la procédure qu’on avait mise en place avec vous, il était prévu de faire arrêt exceptionnel aux Vallées des trains de Cergy.
      Dans le cas présent, c’était quasiment impossible que vous procédiez ainsi, puisque, suite à l’incendie en zone RATP du RER A à Nanterre Préf, l’interconnexion était interrompue et que LA CLIENTELE DU RER A s’est reportée sur les trains de la L3 (SURBONDES).

      Mais, je voudrais vous signaler que l’agent commercial de la gare des Vallées, qui s’est déplacé ce matin sur le quai direction Paris ETAIT D’UNE INCOMPETENCE TOTALE : il a été incapable de nous dire à quelle heure partirait le prochain train pour Paris, alors que le journal lumineux n’arrêtait pas de passer des infos contradictoires (train dans 4 minutes, puis retardé, puis trains suivants retardés). Quant aux annonces du PIVIF, elles n’étaient encore pas à la hauteur de leur contenu : contradictoires entre elles, une fois de plus.

      Bref, pour ce matin, la communication, c’était à revoir !

    • Jennifer dit :

      Lambert,
      Pour ne rien vous cacher j’étais moi même surprise de constater que ce problème à Nanterre n’était pas résolu. Les dégâts doivent être importants vu qu’ils y travaillent depuis vendredi mais c’est en zone RATP donc je n’ai pas d’informations. Pour le fait que vous me signalez sur « l’incompétence » de l’agent, je me renseigne auprès des responsables de la gare pour savoir ce qu’il en est. Et sinon, je transmets au PIVIF pour les informations contradictoires et le manque d’infos.

    • Jennifer dit :

      Seuls un ou 2 trains ont été concernés par l’incident de signalisation. La majorité des retards sont dus à la réadaptation du plan de transport suite à la rupture de l’interconnexion du RER A. Quelles sont les informations contradictoires que vous avez pu observer ? Je viens d’avoir le PIVIF au téléphone, les annonces ont bien été diffusées donc si vous pouviez m’en dire plus cela m’aiderai dans mes recherches.

    • mimi1961 dit :

      Ce soir perturbations encore et encore sur la ligne A et L, personnes sur les voies à Cergy le haut !!! ce matin c’était entre Houilles et Nanterre, tous les jours des problèmes !!!

    • Paulo Aquino dit :

      « Lorsque l’on remarque l’alerte à 08H08 et que la fin prévisible de l’incident est à 10H30, on est en droit de se poser des questions ?  »

      une bonne remarque, qui rappelle que la relation entre certaines modifications et leurs conséquences en cas d’incident sont aussi évidentes sur le terrain que difficiles à appréhender pour les clients.

      s’il s’agit d’une alerte avec fin prévisible des conséquences de l’incident vers 10h30, il y a plus de questions, mais une seule réponse.
      sauf à partir dans la solution radicale de suppressions à deux chiffres bien sur…

      sans entrer dans les détails, les adaptations apportées aux horaires de la U il y a quelques mois (et abondamment commentées sur les deux blogs) ont entraîné un paquet de modifications sur la L dans le secteur de St-Cloud, reportant la fin de pointe (et donc affecte toute la L) jusqu’au départ du 132072 10h19, suivi du garage cisaillant du 132057 qui se termine – si tout va bien – vers 10h25.

      Mais il y a en cette période automnale un plus peut-être non pris en charge côté U à l’époqie, puisqu’il ne circulait pas: notre grand ami le Train Laveur.
      Si on dit souvent qu’en toutes circonstances il ne faut jamais oublier la U, ce qui est vrai toute l’année, il y en a un autre qu’il ne faut pas oublier non plus – sauf que lui, c’est pendant quelques mois -: le Train Laveur.
      Hahaha… (pardon c’est nerveux…)

      Qui effectue impérativement une succession de trajets entre 09h25 et 16h30 environ, dans le secteur Suresnes/St-Nom + GCO.
      Il commence toujours, en sortie de pointe du matin, par un trajet Versailles-RD => St-Cloud (vers 09h50 voie B, pas le choix) et St-Cloud => St-Nom (départ peu après 10h00, calé au mieux entre les circulations voyageurs).

      Seulement voilà (là on est bien obligé d’entrer dans un détail): entre autres modifications liées aux nouveaux horaires de la U, ce n’est plus le 132047 (arrivée St-Cloud 09h11 voie B, pas le choix non plus) qui assure une double réutilisation 132052 09h19 et 132054 09h34, mais le 132051 (arrivée 09h25, toujours voie B, toujours pas le choix compte tenu des omnibus suivants) qui assure donc cette double réutilisation… en 132054 09h34 et 132072 10h19.

      Réception impérative du train laveur vers 09h50 sur une voie occupée jusqu’à 10h19 ?
      Pas possible.
      Donc dilemme journalier: envoyer le Train-Laveur soit au Val d’Or (avec des conséquences sur tous les autres trains, la voie centrale n’étant plus utilisable), soit à Suresnes (avec un désheurement à la réutilisation et un retard qu’il gardera looongtemps), soit bien sur, surtoout en situation d’incident, limiter tel ou tel omnibus à Suresnes (et donc reporter son retour origine Suresnes… amies du Val d’Or bonjour)

      Bref donc arrêtons là: alerte à 08h08 et retour à la normale vers 10h30 pour ne pas supprimer à tire-larigot et privilégier la circulation en mode retardé oui… s’il n’y a aucun sur-incident et que le Train Laveur arrive à se faufiler partout.

    • EP dit :

      Pour le train-laveur, il va falloir le mettre en UM avec une Z6400 ! Ou demander une option buses haute pression sur les Z50000 commandées pour la L2 !

    • Paulo Aquino dit :

      en UM non, mais en double traction ça pourrait être rigolo… à condition de caser au minimum la petite citerne, celle de 58000 l, le module de nettoyage (7,2t quand même) et d’insonoriser les voitures. Pour le reste la longueur passerait, à vue de nez le Laveur est plus court de 6m43.

      sortez-moi les bulletins de freinage, celui-là il est pour mouaaahhhh…

    • EP dit :

      Merci Paulo. Faut bien s’amuser un peu mais peut-être qu’un jour des inventions de cet ordre verront le jour. J’ai par ailleurs entendu parler d’une étude pour du matériel bi-mode apte à 200 km/h pour remplacer des dépanneuses de TGV (BB67200).

  26. alb64 dit :

    Bjr

    L’école polytechnique de Lausanne vient de publier un audit sur le réseau transilien: http://www.sncf.com/ressources/rapportepfl-imdm-161.pdf

    Pour ceux/celles qui ne sont pas motivés à lire 116 pages, la synthèse officielle: http://www.sncf.com/ressources/synthese-rapport-epfl.pdf

    Et une autre non officielle +/- subjective: http://transportparis.canalblog.com/pages/l-audit-de-l-epfl-sur-l-exploitation-transilien/32730995.html

    • EP dit :

      Super. Je trouve la synthèse très pertinente. Les moyens actuels sont inadaptés aux objectifs. Il va falloir du temps (2025 ?) pour voir une amélioration. Il faut simplifier l’organisation et peut-être passer à une infrastructure dédiée.

      PS: Je pense que Mme Pécresse devra bien réviser avant de nous sortir une nouvelle solution miracle de son chapeau magique.

    • LAMBERT dit :

      Bonjour alb64
      Je te rappelle que nous devons toujours nous rencontrer, j’ai ton adresse mail perso et toi aussi. Il faut qu’on arrive à se voir d’ici la fin novembre.
      Dans l’annexe 2 de la version à 106 pages, j’ai trouvé le nom d’un intervenant bien connu de nous tous. Il se reconnaîtra peut-être ici de lui-même….
      En tout cas, nous avons, hélas, beaucoup de doléances à lui formuler suite aux gros incidents d’hier après-midi et de ce matin…

    • alb64 dit :

      Bonjour Philippe

      En effet, oui.

  27. gg92 dit :

    Merci pour ces liens, dommage que l’on ait eu besoin de faire réaliser cette étude par une école Suisse et rédigé par un Dr d’origine Grecque,
    On peut aussi lui demander une réflexion sur le transport maritime et l’économie Européenne.
    Un CLIENT Amusé

    • EP dit :

      C’est juste que l’Ecole Polytechnique de Lausanne dispose d’un pôle de compétence en transport (http://transport.epfl.ch/accueil;jsessionid=7084817B1014F5696F9FD3DAB8EC04F9) et probablement le seul avec une composante ferroviaire (http://transport.epfl.ch/page-123211-fr.htm).

    • gg92 dit :

      Plus rien ne m’étonne, lorsque l’on voit l’équipe de France de foot, pays organisateur de la Cop21, sponsorisée par Volkswagen, il y a de quoi se poser des questions !!!
      Un CLIENT Écolo

    • Paulo Aquino dit :

      ce rapport est évidemment bien conçu dans sa forme, correctement argumenté dans la plus grande partie de son fond…

      mais il confond, et/ou ne fait pas l’essentielle distinction, dans sa conception générale et à plusieurs reprises, entre les flux voyageurs et les impératifs circulation.

      la page 11 est caractéristique: une densité de trafic ne s’exprime par en voyageurs mais en trains. Il faut « un flux voyageurs » « une affluence voyageurs »
      L’intitulé de la figure 4 est donc faux: il faut « densité des flux ou de l’affluence voyageurs ».

      et donc malheureusement, rien sur les conditions de circulation et surtout pas un mot sur les conflits de circulation, en rattrapage simple, en rattrapage complexe, en jonction, en parallèle, en entrée, en sortie, en évolution, en face à face…
      alors que ce sont là les composantes essentielles, la base même de tout principe de régularité.

      c’est la gestion des conflits de circulation, et rien d’autre, qui influe directement et inéluctablement sur TOUS les autres facteurs.

      on note par contre dans la synthèse cette phrase importante:

      « La réalité se révèle bien sûr plus sévère que ce que laisse supposer le cas d’étude car: (…)
      les sources d’aléas intrinsèques sont plus nombreuses que le simple écart sur le temps d’arrêt »

      oui, très bien.. mais c’est justement là qu’il fallait approfondir les principes, difficultés et conflits de circulation !!! quel dommage, la porte était ouverte !!!

      ============================================================================

      autre exemple: dans le rapport détaillé, les pages 5 et 6 prennent un exemple qui
      se base sur une fréquence de circulation fixe, pour des trains ayant une desserte identique dans chaque sens avec un arrêt systématique dans chaque gare: on part de A vers F avec quatre arrêts intermédiaires à B, C, D et E.

      la détermination de ce qu’on appelle couramment « le retour à la normale » en fonction de l’écart entre deux trains est bien définie, sauf que ces conditions d’exploitation n’ont évidemment strictement rien à voir avec celles de la L (et même avec J et certainement d’autres…), qui ont des dessertes sautées, des fréquences aléatoires, sans parler des rattrapages, de l’utilisation des voies centrales en déviation, en parallèle, en conflit volontaire, en stationnement, en retournement…

      ===========================================================================

      on lit aussi ceci:
      « Ces questions nécessitent la capacité et la volonté des acteurs d’agir ensemble et en synergie.  »

      Messieurs-Dames, c’est déjà le cas et heureusement, car sinon il y a bien longtemps que la régularité serait à un seul chiffre. Par contre, le terme synergie est insuffisant, celui de complémentarité sécurisée serait à lui associer pour le moins, là encore on l’a vu en direct sur un double circuit de transmission d’information qui a parfaitement fonctionné à plusieurs reprises, aucun acteur concerné n’ayant été en défaut d’information.

      ============================================================================

      autre écart bien compréhensible pour des non-exécutants non expérimentés:

       » 3) Améliorer la gestion opérationnelle des moyens du transporteur (plan de garage, plan des
      réserves, discipline dans l’exécution)

      encore une caractéristique à rappeler, on en parlait encore hier: la systématisation « disciplinaire » (en clair le strict respect d’un principe établi en scenario applicable dans une situation donnée) est une erreur catastrophique qui condamne la régularité à un plongeon vers les abîmes de la désorganisation.
      des dizaines de situations journalières démontrent en permanence que si une base d’organisation permet la mise en place d’un plan de transport adapté, sa ré-adaptation en opérationnel (c’est-à-dire son optimisation permanente en fonction des aléas locaux) par TOUS les Agents-Circulation et Aiguilleurs concernés dans leur secteur circulation est un impératif indiscutable.
      Les Dirigeants SNCF Réseau Circulation ne cessent d’ailleurs de le rappeler.

      ============================================================================

      mais une phrase:

      « nous partons de très bas, d’une situation au départ qui met – depuis plusieurs années déjà – les acteurs qui sont au front dans un mode d’intervention d’urgence, obligés qu’ils sont de courir
      pour « parer au plus pressé ».  »

      constitue à elle seule une très bonne synthèse, qui doit s’accompagner d’un paramètre difficile à apprécier pour des non-exécutants directs une fois de plus: les acteurs sont souvent obligés, de par les conséquences liées au moindre incident, de se substituer « entre eux », c’est-à-dire de prendre des décisions théoriquement hors de leurs prérogatives, souvent liées à leur expérience et à leur capacité d’anticipation sur les décisions à venir d’autres entités (genre: « il se passe ça, à tout les coups le COT va décider ça, le COGC ceci, et donc moi je fais ça, ça et ça… ») , décisions pour lesquelles ils ne disposent parfois ni du temps, ni des informations, ni des moyens, leur permettant une analyse complète de la situation.
      avec une nécessité impérative de prise de décision dans un délai donc très bref (on la encore vu le 08 en soirée, à moins de 15s)

      enfin, concernant TOUS LES SYSTEMES utilisés en production, quels qu’ils soient, il faut ajouter le paramètre lié au rôle « correctif » des agents en ce qui concerne la nécessité de les adapter en permanence.
      Infogare en est un excellent exemple. Il y en a beaucoup d’autres, on est en plein dedans.

  28. Paulo Aquino dit :

    « autre écart bien compréhensible pour des non-exécutants non expérimentés:  »

    traduction: ils ne peuvent évidemment pas apprécier les innombrables particularités propres à chaque secteur-circulation (procédures, signalisation, installations au sens le plus large du terme…) dans le cadre de la mise en place d’un plan de transport THEORIQUE, et donc sont bien obligés de partir du principe qu’au pire, le strict respect d’une théorie FIABLE constitue a minima une amélioration tangible des conséquences d’un incident.

    sauf que les acteurs circulation terrain savent que tout sera optimisé au cas par cas et site par site.

    • EP dit :

      N’est-ce pas l’optimisation à outrance qui, bien qu’elle soit nécessaire pour garantir un minimum de prestation, pose problème et ne permet pas de conserver la souplesse nécessaire ?
      Je retiendrais tout de même que globalement, les exigences du STIF vont au-delà des capacités intrinsèques des infrastructures et que le mélange des genres (banlieue, GL, fret) ne favorise pas une exploitation efficace. Pour moi, ce rapport met en avant, sans vraiment le dire, un défaut d’ambition politique (je demande pleins de trains mais je ne sors pas le carnet de chèque pour mettre à niveau les infras).

    • Paulo Aquino dit :

      pour résumer: bien sur.

      l’équation

      trains capacitaires et ponctuels + vitesses commerciales compétitives = investissements (matériel + installations au sol + installations aériennes) + anticipation des conflits de circulation + hyperréactivité (la « proactivité » est dépassée depuis des lustres, elle était déjà appliquée sur le terrain depuis belle lurette)

      est en grande partie une question de gestion financière plus ou moins volontariste.

      des choix économiques certainement justifiés il y a 35-40 ans doivent aujourd’hui être palliés.

      on pourrait détailler un BOTTIN d’exemples.

  29. Stan dit :

    Bonjour, est-il vrai que les Mi2N du RER E viendront s’ajouter au z6400 sur les lignes Versailles R-D/ St Nom après la rénovation du viaduc de Marly le Roi ?
    Merci

    • EP dit :

      Bonjour, c’était une hypothèse. Mais outre les contraintes techniques (gabarit, masse à l’essieu, longueur), les voyageurs n’auraient pas été contents du récupérer du vieux matériel (1ères mises en service en 1996) qui n’est ni réfrigéré, ni climatisé. De plus, ces rames ne seraient pas disponibles avant quelques années ; Les nouvelles rames du RER E n’étant pas encore commandées.

    • Jennifer dit :

      Bonjour Stan,
      Cette idée a été évoquée à une époque mais semble être abandonnée puisqu’il est question de déployer le Francilien sur les lignes en Île-de-France. Dans un premier sur la ligne en direction de Versailles Rive Droite et après les travaux du viaduc de Marly sur la ligne de St Nom la Bretèche.

    • Paulo Aquino dit :

      en fait, compte tenu du parc matériel actuel, les Z22500 (MI2N) sont les seules rames à 2 niveaux qui « pourraient » être déployées sur la L.

      masse à l’essieu:
      il faut une voiture-motrice de Z2N en charge exceptionnelle (hyperpointe), plus longue que celle des MI2N et avec seulement 2 ouvertures, donc embarquant plus de voyageurs, pour poser problème.

      gabarit:
      compte tenu de la longueur rame (voir ci-dessous), une voiture MI2N est plus courte qu’un voiture de Z6400.
      et contrairement à ce qu’on pourrait croire, la MI2N est seulement 1 à 3cm plus haute (4,32m contre 4,29 à 4,31) et elle est moins large (2,90m contre 2,95m pour la Z6400)
      on sait que le gabarit supérieur latéral de la Z2N ne passe pas à certains endroits, mais une voiture de MI2N est environ 2,20m plus courte, son inscription en courbe – à vérifier – est de toute façon meilleure.

      longueur:
      pas question de voir des UM x5 caisses bien sur, mais en 2×4 caisses ça existe, et on a des éléments de 89,90m… plus courts que les Z6400 (92,43m)
      problème réglé.

      reste comme le fait remarquer EP les éléments de confort, la récupération de rames à « mi-vie » (environ 20 ans), paramètres auxquels il faut ajouter la sectorisation de chaque voiture (jamais aucun matériel de ce type n’a circulé sur la L) et donc par extension aucune intercirculation.

      une dernière chose enfin, eeeh oui il ne faudrait surtout pas l’oublier: la réalisation des « tours de train Transilien (TTTN) pour les rames réutilisées en service voyageurs à leur terminus et dont le temps de stationnement dépasserait 15mn, ainsi que les vérifications avant expédition (VAE) pour les rames repartant à vide et, par extension, pour les rames allant au garage.

      pourquoi ?
      parce que le « temps de visite matériel » d’une rame à deux niveaux est de 10mn pour un train court, 20mn pour un train long (logique, le double des rames à 1 seul niveau).
      et pour vérifier l’absence de personnes à bord, bien sur, il faut au moins 2 agents (1 par niveau)

      et tout ça, du point de vue occupation des voies/circulation/évolutions/conflits, ça changerait tout.

  30. Stan dit :

    D’accord merci, et la mise en service des franciliens sur l’axe Versailles R-D et l’axe St Nom la bretèche, c’est pour quand ?

    • Jennifer dit :

      Bonjour Stan,
      Les trains Franciliens seront mis en service après la réalisation des travaux du Viaduc de Marly. Aux dernières nouvelles prévu pour horizon 2020.

  31. lomy dit :

    Bonjour Jennifer,
    Et pour l’axe Versailles RD? Cet axe ne passant pas par le viaduc de Marly…

    • Charlie dit :

      @lomy
      Il semblerait qu’une commande a été passé pour fin 2017 pour, entre autre, l’axe Versailles RD.

    • Jennifer dit :

      Bonjour Iomy,
      La livraison des 1ers nouveaux trains est prévue pour fin 2017 pour la ligne de Versailles Rive Droite.

  32. Stan dit :

    Bonjour Jennifer,
    On parle aussi de travaux à la gare de Vaucresson. Vous en savez plus ? Concernant les infrastructures de la gare … ?

    • Jennifer dit :

      Bonjour Stan,
      Pour l’instant la ville est à l’initiative de la ville pour réaménager le parvis de la gare. Ces travaux modifieront l’emplacement des dessertes de bus. Le plan paraîtra demain dans « Entre vous et Moi ». Les prochains travaux dont je vais parler la semaine prochaine concernent les travaux d’accessibilité de la gare de Viroflay.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *