MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Les feuilles mortes et leur impact sur les circulations

28
Publié le 26/10/2015

feuilles mortesAvant d’entrer dans le vif du sujet, un peu de pédagogie pour ceux qui nous rejoignent. Quels sont les impacts des feuilles mortes sur les circulations ? Quelles sont les mesures préventives que nous pouvons mettre en place ? Et pour tous, je vais faire un focus sur la situation de la ligne L. Il est important d’agir et parfois, de prendre des mesures, qui ne vont pas satisfaire la majorité : c’est bien dans un soucis de  limiter l’impact des feuilles mortes sur la circulation des trains pour l’ensemble des voyageurs.

Suivez moi, je vous explique ce qu’il en est.

Les impacts sur la circulation

Les feuilles mortes qui se posent sur les voies humides se transforment, du fait du passage des trains, en une pâte végétale. Cette matière divise jusqu’à 3 fois l’adhérence de la roue sur le rail, un peu comme une comme une route verglacée pour une automobile. Au contact de cette « pâte », les roue patinent lors d’une forte accélération (patinage) ou glissent lors d’un freinage important (l’enrayage).

Ce phénomène est souvent présent sur des lignes à forte pente ou dans les zones boisées, comme c’est le cas sur votre ligne L.

Lorsque ce phénomène se produit, les conducteurs accélèrent et freinent plus doucement pour garantir votre sécurité et arrêter correctement le train à quai, comme le ferait un automobiliste par temps de pluie. Ces jours là, par conséquent, les temps de parcours sont allongés et les trains peuvent prendre du retard…

feuilles mortes 2Si la perte d’adhérence est trop importante, le conducteur peut être amené à réaliser un « freinage renforcé ». Cette procédure provoque des dégâts sur les roues, les essieux et éventuellement les rails. Lorsque les roues se bloquent pour freiner, le train continue d’avancer. Chaque roue s’use sur le point de contact et forme un « méplat » : la roue n’est plus ronde. Abîmée, elle perd en freinage et votre confort est affecté par des secousses.

Le train doit donc rentrer au Technicentre pour que l’essieu soit réusiné ou changé selon le niveau d’usure. C’est une opération lourde, qui dure plusieurs jours et qui ne peut s’effectuer que dans un atelier de maintenance spécialisé. Pour les trains de la ligne L, c’est le Technicentre d’Achères qui s’occupe du reprofilage. En attendant que la maintenance soit effectuée, le train est alors retiré de la circulation. Si les événements se multiplient, et malgré un parc d’essieux (de roues) de réserve important et des équipes de maintenance renforcées, ces réparations peuvent nous conduire à réduire la composition de certains trains avec une réduction du nombre de voitures, voire à en supprimer.

Les mesures préventives

SNCF, avec l’aide du STIF, a équipé dès date 2014, les trains de la ligne L (axe Paris / Cergy) de dispositifs anti-enrayeur pour limiter l’impact sur la circulation. Les rames Francilien en sont équipées également. Côté végétation, dès cet été, les équipes d’entretien des voies ont élagué et débroussaillé les zones à risques et installé des filets pour limiter la chute des feuilles sur les voies.

Ainsi en 2015, plus de 80 km de talus ont été nettoyés par nos agents. SNCF a aussi fait appel à l’Office National des Forêts pour une opération de traitement des végétations sur 72 km aux abords des voies sur la ligne J entre les gares de Gisors et Pontoise.

feuilles mortes 3Côté matériel, deux engins spécialisés interviennent en automne sur vos lignes pour réduire les phénomènes de patinage et d’enrayage : Une draisine-brosseuse, qui a parcouru, en 2014, 347 km de voie par semaine et des trains laveurs-brosseurs, qui projettent un jet d’eau haute pression associé à un brossage sur le dessus du rail, nettoyant la pâte végétale.

 

Enfin, pendant la saison des feuilles mortes, les ateliers de maintenance des trains passent d’une organisation en 2×8 au 3×8 -parfois 7 jours /7- pour réparer les roues dans les plus brefs délais.

feuilles mortes 1

Focus sur la ligne L

Notre ligne est particulièrement boisée et certains d’entre vous sont particulièrement informés de ces campagnes de traitement de la végétation ou n’ont pas manqué de voir la presse sur ce sujet cet été.

Nettoyer les talus à proximité des voies de chemin de fer n’est pas aussi aisé qu’il y paraît. Un coup de tronçonneuse diraient certains et le tour est joué mais c’est pas très écolo tout ça. Au delà de l’aspect écologique, il y a aussi les craintes des riverains et la méconnaissance certainement. En plus, nettoyer les talus, ce n’est pas aussi simple que sur un terrain plat. On ne peut pas utiliser tous les types d’engin, il faut veiller à ne pas endommager les voies, ne pas toucher les caténaires… De nombreuses contraintes à prendre en considération pour parvenir à traiter ces végétations si longtemps laissées à l’état sauvage.

Pour parvenir à traiter la végétation en respectant l’éco-système, nous faisons appel aux spécialistes qui ne sont autres que l’Office National des Forets et les équipes de SNCF réseau qui dispose d’un service spécialisé dans ce domaine. C’est avec eux que nous convenons des zones dites « à risque » : là où la végétation est tellement dense que l’on voit clairement les arbres qui poussent au dessus des caténaires, des tunnels de végétation.

Par ailleurs, afin de procéder traitement des végétations., SNCF informe les communes concernées. En fait, ces talus sont sur les zones de chemins de fer mais les zones sur lesquelles elles se situent sont soit classées, soit inscrites, bref tout ça reste complexe et soumis à de nombreuses autorisations.

J’ai rencontré une partie des élus de votre ligne et nous avons discuté de ce sujet. Nous avons partagé avec eux notre constat et la nécessité de maitriser enfin ces végétations pour limiter l’impact des feuilles mortes sur la circulation des trains et plus particulièrement la zone de St Cloud à St Nom la Bretèche.

Nous travaillons ensemble sur ce sujet et cherchons à trouver ensemble des solutions respectueuses de l’environnement adaptée aux talus pour respecter l’équilibre des voies. Certaines communes par ailleurs réfléchissent pour mettre en place d’autres types de végétaux aux feuillages plus persistants et moins « invasifs ». La prochaine campagne du traitement des végétations sera réalisée en janvier.

 

 

 

 

 

 

28 commentaires pour “Les feuilles mortes et leur impact sur les circulations”

  1. RobertMichel dit :

    Ah, comme chaque année, le couplet sur la feuille morte. Et j’imagine que, comme chaque année, ca va être traité dans la panique la plus totale.

    • JenniferPasser au statut dit :

      RobertMichel,
      Figurez vous que nous avions voulu le faire en avance mais ce n’était pas du goût de tout le monde et pour couper une simple branche sur nos emprises il faut 45 validations des mairies, de l’ONF… Donc, nous avancé sur le sujet et nous travaillons avec vos élus pour procéder au nettoyage de ces talus dans l’intérêt de tous. La prochaine campagne sera menée courant janvier.

  2. shakur95 dit :

    Bonjour,

    Les bras m’en tombent (comme les feuilles, d’ailleurs).

    Je vous cite :
    « Nettoyer les talus à proximité des voies de chemin de fer n’est pas aussi aisé qu’il y paraît. Un coup de tronçonneuse diraient certains et le tour est joué mais c’est pas très écolo tout ça. »

    Il me semble pourtant que c’est bien cette technique radicale que vous aviez mise en application.

    Un remake Made in SNCF de Massacre à la tronçonneuse 🙁

    Avant qu’une pétition ne se mette en place et mobilise enfin nos élus.

    D’ailleurs, quelles est votre nouvelle stratégie ?

    • RobertMichel dit :

      Il y aura une distribution de flyers à tous les arbres riverains, leurs demandant d’éviter de déposer leurs feuilles sur les voies.

    • shakur95 dit :

      Flyers confectionnés avec les arbres déjà trucidés ?
      😉

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Shakur,
      Nous avons lu les mêmes articles à ce que je vois :-(.
      En fait, nous devons d’abord procéder au nettoyage avant d’envisager de replanter d’autres essences avec des feuillages plus adaptés aux abords des voies. Je vous confirme qu’il y a bien eu une pétition et j’ai moi même rencontré vos élus et nous avons discuté de ce sujet. Nous travaillons donc en collaboration avec eux ainsi qu’avec l’ONF (pour certaines communes). Dans un premier temps donc, nettoyage et mise en place de nouveaux végétaux.

  3. Lulu la nantaise dit :

    Il a fallu que je vienne habiter dans une commune desservie par la ligne L pour entendre que les feuilles mortes perturbaient le trafic ferroviaire !
    incroyable mais vrai

  4. riveraingaredebecon dit :

    Et oui….
    « les feuilles mortes se ramassent à la pelle… Sur la ligne L…

  5. mathieu78380Passer au statut dit :

    Les feuilles mortes limitent l’adhérence. Ca se comprend. La pluie reduit la vitesse des trains, ils sont en papie, ca se comprend. La chaleur augmente la viscosité de l’huile dans les graisseurs, cela fait patiner les trains. Ca se comprend. Le froid retracte les voies. Le chaud dilate les voies. Est-ce que j’en ai oublié ?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Et la chaleur dilate les caténaires aussi…

    • mathieu78380Passer au statut dit :

      Bref, faire rouler un train semble très compliqué, très complexe, j’arrive à le comprendre mais je n’arrive pas à l’accepter. Je hais le train parceque je suis otage d’un système qui accumule les conséquences nocives de choix techniques hazardeux. Mais est-ce spécifique à l’IDF ou bien est-ce partout pareil ? Quand je prend la RATP, je suis plutôt serein. Quand je prends la SNCF, c’est un saut en parachute sans secours.

    • RiverainClichy dit :

      Alors pouvez-vous nous expliquer, comment fait cet autre pays que l’on appelle Japon qui fit circuler également des trains de chez Alstom (nos petits bombardiers français) et eux ne rencontrent pas ces problèmes de chaud, froid et feuilles mortes. Sachant qu’au Japon ce n’est pas notre petit hiver. Et quand il fait chaud c’est accompagné d’humidité… Comment ils font eux pour avoir des trains à l’heure ? Et surtout sans ces problèmes franco-français ?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour riveraindeclichy,
      j’aurai tendance à vous dire parce que les gens sont plus disciplinés… non je pense que la raison réside dans le fait qu’il n’existe nulle part ailleurs un nombre de trains aussi important en circulation que celui que vous connaissez en Ile-de-France

    • michel92380 dit :

      Bonjour Jennifer,
      Donc pour réduire l’impact négatif des feuilles mortes, du froid, du chaud, il faudrait que moins de trains roulent ? J’avoue que je ne vois pas le rapport.
      L’Ile de France aurait donc un record mondial en nombre de trains circulant ? Il faudra nous faire un article là-dessus, en nous donnant vos sources.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Ce pourrait être intéressant un comparatif avec les autres pays je m y colle mais pas tout de suite

    • AnaisataPasser au statut dit :

      Et oui toutes les saisons posent probleme à la SNCF ! A croire que les trains SNCF n’ont pas été conçut pour un climat français

  6. PierrevePasser au statut dit :

    Merci Jennifer pour cette explication. C’est très clair et très instructif et c’est très courageux de votre part parce que vous écrivez quand même noir sur blanc :
    – que le phénomène est parfaitement documenté: en Europe, les arbres perdent leurs feuilles en automne
    – que les solutions sont connues. D’ailleurs, les autres lignes en Europe ne sont pas en carafe en automne
    – mais que quand même, la ligne L ne sait pas bien faire et que nous aurons à subir les conséquences de ce phénomène.
    Bref, il faut voir la bouteille à moitié pleine: la SNCF se ridiculise une nouvelle fois mais elle en est consciente. C’est en progrès, continuez.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Pierre Ve,
      Merci à vous.
      sinon, ce que je constate c’est qu’il y a une véritable volonté de travailler avec les communes, l’ONF. Ok, on a mis le temps pour s’occuper de ces talus mais ce sujet avance. Donc oui le verre est à moitié plein pour le moment.

  7. gg92Passer au statut dit :

    Bonjour,
    Ce matin il pleut, (Normal nous sommes en Automne), J’ai mis 7 Mns de plus que pour le même trajet par temps sec. (CQFD).
    Un Billet sur les enrayages des Franciliens par temps de pluie serait le bienvenu celui de 08H…. était un modèle du genre à peine sorti de la gare de LGC, il a commencé à freiner pour ne pas louper les Vallées. Il est donc inutile de sortir la « Roue à motifs bidons », il y a réellement un problème de puissance (Inertie=INSECURITE) de ces trains qui n’a pas été pris en compte lors de leur mise en exploitation.
    Un CLIENT FÉRODO

    • hikkiPasser au statut dit :

      @gg92 : au moins vous avez eu un train #clientchanceux. Nous c’était pas la même sur la L2…

    • gg92Passer au statut dit :

      @Bonjour Hikki,
      Peut être qu’il patine encore dans la semoule 🙂 , franchement j’espère qu’avec tout votre investissement dans SA – 2016, vous allez être récompensée.
      Un CLIENT reconnaissant

    • hikkiPasser au statut dit :

      je ne sais pas. Je sais déjà que je suis perdante avec la U en moins au Val d’or ( surtout mes enfants en fait) après sur le papier c’est mieux, mais honnêtement j’attends de voir car ce matin les feuilles mortes, hier problème électrique, avant-hier je ne sais plus bref tout ça n’est aucunement lié à la saturation de la ligne.

    • LAMBERTPasser en mode normal dit :

      Bonjour gg92
      Lis mon billet de ce matin et tu verras que moi aussi, je suis furieux. J’ai encore vu me passer sous le nez un direct de Cergy (Z6400 double) A MOITIE VIDE et je ne peux que déplorer que Transilien n’applique pas les termes de notre accord récent avec M. MONNET à savoir /
      En cas de suppression de + d’1 omnibus Nanterre U, ON FAIT ARRETER à La Garenne et aux Vallées le direct Cergy le plus proche.

    • gg92Passer au statut dit :

      Salut LAMBERT, Un peu de patience et SA-2018 devrait arranger ça… Enfin si et seulement Si..
      Un CLIENT Perplexe.

  8. shakur95 dit :

    Mercredi 4 novembre

    Bougival-La Défense
    Le train de 14 h 45 a mis quasi 30 minutes.
    Aucune info.

    Merci qui ?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour shakur95,
      Je n’ai au rapport sur mon secteur. Désolée de ne pas pouvoir vous aider.

    • shakur95 dit :

      On a l’habitude…
      Ce matin le train de 7 h 49 roulait comme un escargot jusqu’à la Défense sans aucune info 🙁

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour shakur95,
      Pas vu d’alerte non plus de mon côté et je n’ai rien avant 8h14 au rapport : dérive de grille. C’est tout ce que j’ai. J’ai transmis la demande pour des rapports hebdomadaires… attendons le retour parce que j’avoue qu’avec le peu d’informations dont je dispose, je ne peux rien vous dire de plus.

Les commentaires sont fermés.