MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Les coulisses d’une visite VIP : le chantier de la 4ème voie de Cergy le Haut

3
Publié le 8/08/2018

Découvrez l'avancée des travaux de la 4ème voie au travers de notre visite du chantier.

Depuis quelques mois, SNCF Réseau réalise les travaux nécessaires à cette création. Cet été, la gare de Cergy le Haut est donc fermée aux circulations. Ces travaux modifient grandement vos déplacements, aussi pour vous faire accéder aux coulisses et pour mieux comprendre où en est le chantier… nous vous avons proposé de gagner quelques places pour une visite, guidée par le directeur d’opération de ce chantier, Yannick Chabrier.

Ainsi, jeudi 2 août, avec Sophie, j’ai accompagné les gagnants de notre concours, sur le chantier de création d’une 4ème voie en gare de Cergy le Haut : Louisette, Michael, Thibault, Mohamed et Xavier. Vous étiez nombreux à vouloir participer, mais nous n’avions que quelques places, c’est pourquoi nous vous proposons également un retour en images sur cette visite.

Huit participants avaient confirmé leur présence la veille. Une personne a malheureusement eu un empêchement de dernière minute et s’en est excusée. Toutefois, trois personnes ne sont tout simplement pas venues au rendez-vous… C’est dommage !

Un briefing avant de débuter : rendez-vous à la base vie du chantier

Nous nous équipons de protections individuelles indispensables : coques ou chaussures de sécurité, casques de chantier et gilets orange.

Lors de ce briefing, Yannick nous rappelle également les règles essentielles au  bon déroulé de la visite : pas de casque audio, ni de téléphone… Et lors de nos déplacements sur les voies, nous suivrons évidemment notre guide pas à pas.

Il nous explique un peu plus en détails comment la circulation des trains est gérée sur cette partie de la ligne et l’importance de ces travaux : actuellement un poste d’aiguillage basé à Cergy Saint-Christophe permet de gérer les circulations entre les gares de Cergy-Le Haut, Cergy Saint-Christophe et Cergy Préfecture. Quand le train dépasse cette zone, ce poste passe le relai à celui d’Achères qui gère les circulations d’Achères Ville à Neuville Université. Ce poste est à son tour en relation avec le poste de Sartrouville, qui gère les circulations entre Houilles-Carrières sur Seine, Sartrouville et Maisons Laffitte.

Après Nanterre Préfecture, les RER A entrent sur le réseau RATP : pour cette partie de la ligne, la gestion du plan de transport, du mouvement des trains et de leur alimentation électrique est réalisée depuis le Poste de Commandes et de Contrôles Centralisé (PCC), situé à Vincennes.

À l’occasion de la création du centre de commandement unique (CCU) de la ligne A, véritable tour de contrôle ferroviaire, prévue fin 2018, la gestion des circulations y sera cogérée par SNCF et RATP : le poste d’aiguillage des 3 Cergy sera également installé et géré directement depuis ce nouveau poste de commandement.

Ainsi, dans le cadre des travaux en cours, les équipes préparent les branchements qui permettront la gestion des circulations à distance depuis ce nouveau poste.

 

En route pour notre visite

Nous quittons la base vie pour rejoindre le chantier des travaux.

En route, Yannick nous explique les préparations nécessaires à la réalisation des travaux, par exemple :

  • pour installer la base vie, plusieurs autorisations ont été nécessaires pour occuper certains terrains (par exemple, le parking à proximité de la gare et certains terrains alentours) ;
  • pour réaliser les travaux, il faut obtenir un arrêté municipal autorisant leur réalisation (arrêté bruit). Bien entendu, des réunions publiques sont organisées pour présenter les travaux qui seront réalisés ;
  • pour le stationnement des bus renforcés, des autorisations sont également nécessaires ;

De plus, il faudra monter un plan de transport adapté et vous en informer (affiches en gare, applis, sites, blogs…), mais encore commander des renforts pour vous orienter en gare notamment.

 

 

Une vue imprenable s’offre alors à nous…

 

 

Nous découvrons l’ampleur du chantier : en fait il ne s’agit pas seulement d’ajouter une voie, son aiguillage, la pose des poteaux de la caténaire… Il s’agit aussi de renouveler les voies existantes : terrassement, renouvellement du ballast, pose de rails, traverses, remplacement de 5 appareils de voie, renouvellement des caténaires…

Pendant l’été ce sont au total près de 400 ouvriers qui se succèdent à Cergy-le Haut .

Toute la signalisation de la zone qui sera gérée à partir du CCU est renouvelée. Si les voies sont déjà posées vu d’en haut, il reste encore du travail ! D’ailleurs, comme vous pouvez le voir sur la photo, dans les prochaines semaines, il faudra installer la caténaire au-dessus de la 4è voie (à droite).

 

Pour voir cela de plus près, nous sommes autorisés à descendre sur le bord des voies.

 

 

Yannick nous présente notamment les différents engins qui s’affairent sur le chantier et leurs fonctions.

 

 

La pelle « rail route », comme son nom l’indique, peut se déplacer sur les voies et sur le bitume. Cette pelle permet de transporter du matériel.

 

 

La « bourreuse », c’est le terme que nous utilisons en interne, tasse le ballast pour niveler la voie, la mettre à niveau, de manière très précise.

 

 

C’est là que la 4ème voie commence !

Exceptionnellement, nous avons eu le droit de marcher sur les voies, puisqu’il n’y a pas de trains en circulation pour permettre la réalisation des travaux.

Cette photo a été prise pile à l’endroit où débute la 4ème voie.

 

Les rails et le ballast ont déjà été posés sur la première partie de la voie comme vous pouvez le voir.

 

… Et le travail est en cours de l’autre côté, sur l’autre partie de la voie.

 

 

 

En arrière gare, des camions s’occupent encore du terrassement pour bien tasser le sol avant d’installer les voies qui serviront au retournement des trains des lignes L et A. Cette nouvelle voie et les voies en arrière gare permettront d’améliorer la fluidité du trafic de ces lignes.

 

 

 

Nous y voilà : le bout de la ligne. Le heurtoir est à 150 mètres !

 

 

Comme lors de chaque visite, nous avons demandé aux voyageurs de vous parler de leur expérience :

Michael : Je suis passionné de transports et j’ai participé au concours pour pouvoir accéder aux coulisses de la ligne. Je connaissais les blogs, mais je n’avais jamais posté de commentaire. Ma participation au concours m’a permis de franchir le pas : une chance d’avoir gagné ! Je suis ravi d’avoir pu marcher sur les voies, c’est une expérience hors du commun. En tant que client on n’a pas l’occasion de le faire. Et puis j’ai appris plein de nouveaux mots compliqués. C’était super !

Xavier : Je suis un lecteur régulier du blog, mais c’est vrai que je ne poste jamais de commentaire moi non plus. En fait, je travaille dans l’ingénierie à la RATP et j’ai participé au concours parce que ça m’intéressait de voir comment ça se passe côté SNCF. On a des problématiques communes, mais pas forcément la même manière de la résoudre. C’est assez rare d’accéder à un chantier comme celui-ci, sur un site totalement isolé de l’exploitation pendant un mois et demi. D’habitude sur les chantiers de nuit, à chaque fin de service on doit s’installer, avec le matériel et repartir chaque matin. Ici le chantier a lieu 24h sur 24, c’est beaucoup plus efficace !

Mohammed : J’ai reçu un push SNCF qui m’a fait découvrir le concours et le blog que je ne connaissais pas. Cela m’a fait plaisir de découvrir le chantier, c’est vraiment impressionnant. Je ne pensais pas un jour marcher sur des voies de RER. J’ai été marqué par le grand nombre d’engins et d’ouvriers sur place. On parle d’une voie, mais on se rend compte que l’ampleur des travaux  est bien plus importante !

Louisette : Je recommande ce genre de visite. C’est super intéressant ! J’ai appris beaucoup de chose que ce soit au niveau technique mais aussi au niveau de l’organisation du chantier. J’ai apprécié de pouvoir marcher sur les voies en toute sécurité. Le jour où je reprendrai le train sur ces voies, je me rappellerai que j’ai pu y marcher !

Thibault : C’était bien de pouvoir découvrir le chantier de la création de la 4ème voie, voir les machines en action. Mais également de voir les aiguilles, leur mise en place… et tous les éléments qui sont nécessaires à la circulation des trains. Comprendre les enjeux, les responsabilités engagées des personnes… Je recommande ce genre de visite !

Nous avons aussi avons apprécié la visite, non seulement parce que c’est l’occasion d’en apprendre plus pour vous répondre mais aussi  parce qu’elle nous a permis de vous emmener en coulisses. Merci à Yannick pour cette visite et aux commentateurs qui nous ont suivies dans cette aventure. Dès que nous aurons d’autres opportunités, nous vous le proposerons à nouveau !

 

Plus d’informations sur les travaux de la 4ème voie à Cergy le Haut sur le site www.votrereseauavance.fr

 

 

 

3 commentaires pour “Les coulisses d’une visite VIP : le chantier de la 4ème voie de Cergy le Haut”

  1. Nico_PPasser en mode normal dit :

    Bonjour,

    Merci pour ce retour.
    je me pose la question pourquoi tant de temps avant la mise en exploitation de cette 4ieme voie? (2 septembre 2018 jusqu’à fin Décembre 2018) le travaux ne seront pas complètement terminé en Septembre?

    J’espère que grâce au renouvellement des équipements (rails, balast, signalisation….) nous n’aurons plus d’incident affectant la voie ou la signalisation avant un bon moment.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Nico_P,
      Tous les travaux ne seront pas terminés au mois de septembre. Il faudra prévoir la mise en place de la caténaire de la 4ème voie, son raccordement, les raccordements au CCU, les travaux en arrière gare… Il faudra ensuite effectuer les tests… Ces travaux seront réalisés sur certaines soirée sur cette partie de la ligne.
      Avec le renouvellement de l’ensemble des équipements, la mise en place du CCU, la mise en service de la 4ème voie… nous espérons limiter le nombre d’incidents sur ce secteur et ainsi contribuer à l’amélioration de la ponctualité sur votre ligne.

    • Nico_PPasser en mode normal dit :

      Oui J’ai vu qu’on allait encore dévoir prendre le bus pendant 15 jours en octobre et visiblement jusqu’à Cergy Préfecture.
      J’espère que cette fois nous aurons une ligne dédié (pour faire le trajet direct)
      Car même si ce sont les vacances scolaires il y aura bien plus de monde qu’en ce moment, donc ca risque d’être tendu.
      C’est quand-même dommage de pas profiter maintenant que la gare soit fermé pour faire les travaux que vous cité qui doivent être fait plus tard.
      Mais bon c’est pas maintenant que le calendrier des travaux sera modifié.

Laisser un commentaire