MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Aidez-nous à améliorer les annonces lors de perturbations

55
Publié le 4/06/2012

Comme vous le savez, nous attachons une très grande importance à vous donner la meilleure information possible en cas perturbations : la cause et la durée de la perturbation, l’heure du prochain train, les moyens de substitution… et ce via les écrans, les annonces sonores et les nouvelles technologies (voir les différents canaux ici).

Nous élaborons actuellement un plan d’actions plus précis concernant les annonces sonores en gare, et c’est pourquoi je vous sollicite pour que vous nous disiez exactement vos attentes, et en quoi les annonces sonores actuelles vous conviennent ou ne vous conviennent pas.

Chaque site étant différent, je vous remercie de nous préciser de quelle gare vous souhaitez nous parler.

Votre aide nous sera précieuse !

55 commentaires pour “Aidez-nous à améliorer les annonces lors de perturbations”

  1. Mko dit :

    bonjour,
    ce n’est pas à proporement dit une perturbation mais mercredi ou jeudi matin, le conducteur n’a pas marqué l’arret à une station. Une petite excuse dans le haut parleur aurait été la bienvenue !
    Marc

  2. EPPasser en mode normal dit :

    Je commence par St Lazare.
    * La zone de couverture est très mal faite. Les annonces ne sont pas toujours faites sur la plate-forme transversale et les quais (au moins du groupe concerné).
    * Il n’y a pas d’information pour les voyageurs dans la moitié de quai découverte.
    * Certains annonces résonnent (réverbération) tellement qu’elles sont incompréhensibles.
    * Les locomotives en tête de quai sont bruyantes (ventilateurs) et couvrent les annonces. Pourquoi ne pas faire comme à Montparnasse et les mettre en bout de quai (côté province) ?

    Autres gares
    * Ne pas faire d’annonce lors du passage d’un train.

    Plus généralement
    * Mettre un équipement électronique (limiteur-compreseur-expanseur) dans la chaîne de diffusion qui assure un niveau homogène des annonces quelque soit leur source.

    • Blulu dit :

      Bonjour ,pour les locomotives cote quai (plutot cote butoir) c est une histoire de rangement dans les garages et depots contrairement au reseau Montparnasse les notres sont inverser .

  3. Pât dit :

    100% d’accord avec EP.

    J’ajouterai, même si cela n’a pas de rapport direct, que les écrans sur les quais sont illisibles de loin lorsque l’on est, à Saint Lazare sur la moitié de quai découverte ce qui n’était pas le cas avec les anciens panneaux.
    En cas de changement sur ces écrans, comme on entend pas les annonces, on est obligé de retourner jusqu’à 10 mètres de l’écran pour le lire.

    Je me suis inscrit aux mails d’incidents sur la ligne, mais cela reste très aléatoire, certaines fois c’est OK, et d’autre fois aucun mail…

  4. Yod'ah dit :

    Je rejoins les suggestions déjà faites, et ajouterai ceci:

    Ça risque certainement d’en froisser plus d’un, mais offrir des séances d’orthophonie aux personnes qui font les annonces. Certaines fois, ils/elles ont une élocution hasardeuse qui rend l’annonce simplement incompréhensible, même sans les effets de réverbération évoqués par EP.

    Il arrive régulièrement à Saint-Lazare (au moins en direction de Versailles-Saint Cloud-St Nom La Bretèche) que les trains retardés et sans voie de départ affectée restent affichés sur l’écran sans aucune information. S’il était possible de donner un minimum d’information sur le retard estimé… ou au moins afficher « retardé » si le temps est inconnu.

    À la gare de La Défense (et probablement valable ailleurs sur la ligne), sur chaque quai, il y a trois types d’écrans affichant des informations différentes:
    – écrans noirs/verts affichant terminus et dessertes du prochain train avec horaire de passage théorique
    – écrans bleus/blancs avec terminus et dessertes + horaire estimé / « à l’approche » / « à quai »
    – écrans bleux/blancs avec les 6 prochains trains
    Comme les trains ne respectent que rarement scrupuleusement les horaires théoriques, pourquoi ne pas faire sauter les premiers (noir/vert) pour les remplacer uniquement par des écrans bleus et ainsi mieux diffuser l’information temps réel sur toute la longueur du quai ?

  5. Charles dit :

    Bonjour,

    Yod’ah l’information est deja diffuser en tant réel. Les écrans TFT Bleu/blanc sont relié à des balises.

  6. Charles dit :

    Continuer les annonces en gare c’est donc mieux informer le voyageur en cas de perturbation et donc c’est positif. Cela va mieux depuis que des plates-formes de sonorisation ont été installé en gare je parle des gares transilien en génénral.

    Maintenant ma question est est-ce que des plates formes de sonorisation ont été installé dans toute les gares au guichet?

    • Bonjour Charles, la plupart de ces platines étaient déjà existantes, certaines ont été ajoutées, et surtout nous avons formé l’intégralité des agents à la prise de parole en local pour qu’elles soient utilisées. Je suis content de voir que vous avez perçu une amélioration.

  7. Yod'ah dit :

    @Charles : relisez attentivement mon commentaaire. En gare de La Défense, il y a une multiplication de l’information à quai, avec l’affichage à la fois sur différents écrans des horaires théoriques ET réels, pouvant entrainer une confusion des voyageurs.
    (de plus dans cette gare il n’y a aucun écran TFT, que des cathodiques)

  8. Alain B dit :

    En plus des éléments ci-dessus quelques propositions :

    – ne pas faire d’annonce lors du passage de trains

    – au niveau des écrans temps réel : tenir compte des départs retardés de trains en tête de ligne (ex : un train Origine Paris St Lazare et devant s’arrêter à 19h22 à Clichy peut rester affiché 19h22 (horaire théorique) tant que le train n’a pas quitté Paris St Lazare – et donc passer brutalement de 19h22 à 19h30 seulement quelques minutes avant 19h30)

    – les annonces quasi quotidiennes « des difficultés de circulation retardent la circulation des trains de 5 à 10mn environ » servent-elles à quelques chose ? l’impression est qu’elles sont souvent diffusées alors que le trafic est relativement régulier même si en léger décalage par rapport aux horaires théoriques, alors que le niveau d’information en situations plus perturbées n’est pas forcément suffisamment complet
    (message constaté sur La Défense et Bécon)

    – indication des incidents sur les autres portions de ligne pour facilite les correspondances : ex : en gare de La Défense, indiquer les incidents en gare de Bécon au niveau de l’axe Nanterre / Paris; en gare de Clichy, indiquer les incidents en gare de Bécon au niveau de l’axe La Défense
    => cela permet d’anticiper un éventuel changement de parcours

    – de la même façon, indication à bord des trains des incidents sur les autres portions de ligne pour faciliter les correspondances : ex : sur le parcours entre Courbevoie et Bécon, indiquer les incidents en gare de Bécon au niveau de l’axe Nanterre / Paris
    => cela permet d’éviter d’anticiper un éventuel changement de parcours et d’éviter par exemple de descendre à l’arrêt initialement prévu pour la correspondance

    – s’assurer de l’unicité des informations de desserte entre les écrans de quai, les annonces sonores et les affichages luminescents à bord des trains :
    exemple plusieurs fois vécu lors de situations perturbées (et encore récemment) :
    à Bécon sur l’axe Cergy / Nanterre / Paris, le train affiché est indiqué avec arrêt à Clichy, Pont Cardinet et Paris, l’annonce sonore indique omnibus jusque Paris (donc avec arrêt à Asnières), mais au final le train ne s’arrête par à Anières (et tant pis pour les voyageurs qui devaient y descendre…)

    – au niveau des annonces sonores lorsqu’il y a des indications d’itinéraire de secours :
    * ne pas inviter à prendre les itinéraires de secours alors que le trafic se rétablit ou est sur le point de se rétablir (car inutile et pénalisant en terme de temps de trajet)
    * surtout : donner des indications permettant à des voyageurs en transit dans la gare concernée (et donc ne connaissant aucunement le quartier) de cheminer jusqu’aux arrêts de bus concernés par exemple (anticiper avec des repères dans la gare et à ses abords ?)

    – et classique, mais cela n’est toujours pas optimal : ne pas laisser les voyageurs sans aucune annonce alors que les trains sont affichés avec x minutes de retard qui s’accumule ou sont supprimés, etc… et indiquer un temps estimé de rétablissement

  9. Bonjour à tous, merci pour vos retours.

    Je rebondis sur vos messages, notamment sur votre besoin d’informations concernant les moyens de substitution. Vous êtes plusieurs à nous avoir fait la remarque depuis l’ouverture du blog, et il est vrai que c’est une idée sur laquelle nous devons travailler davantage.

    Avec la dirigeante de l’information voyageurs de la ligne nous allons regarder ce que l’on peut faire pour les annonces sonores en gare. Depuis quelques jours, nous expérimentons à La Défense et Saint-Cloud une autre manière de vous informer lors des perturbations. L’idée est de vous annoncer les trains qui circulent plutôt que les trains supprimés. J’attends votre avis, et j’aurai l’occasion d’en reparler sur le blog.

    Je reviendrai vers vous plus tard sur la question des écrans.

  10. riveraingaredebecon dit :

    Stop à la multiplication des annonces… Les messages concernant les incidents, retards et suppressions de trains étant si (trop) nombreux, s’ajoutant aux annonces concernant les travaux ou opérations commerciales, il y a des jours où la sonorisation de la gare de Bécon les Bruyères est en usage quasi permanent… Trop, c’est trop! D’autant plus que la plupart du temps les messages diffusés sont incohérents par rapport à l’information diffusée sur les écrans…

  11. Rémi Désormière dit :

    Bonjour

    Effectivement, il y a trop d’annonces en gare, et surtout, elles sont beaucoup trop longues car elles décrivent par le menu les mesures… Or un message trop long est un message que les auditeurs finissent par perdre. Donc il serait plus intéressant de concentrer le message audio sur l’essentiel (lieu / date) et de reporter sur des affiches en gare pour le détail.

    En revanche, lorsque les omnibus Nanterre sont limités à Bécon, il serait intéressant de l’annoncer dès Paris, cela éviterait les mouvements d’humeur !

  12. BNC dit :

    En tant qu’usager, je préfère avoir trop d’annonces que peu.
    En situation perturbée, je suis attentif aux annonces, et j’aime bien avoir une annonce assez longue qui m’explique les différents paramètres qui m’intéressent (cause de l’incident, horaires estimés, solutions de repli, etc..)

    Actuellement, je ne constate pas un sur-trop dans les annonces..

  13. riveraingaredebecon dit :

    Bonjour BNC,
    Je vous suggère de venir faire un tour en gare de Bécon les Bruyères un jour où il y a un problème sur la branche Cergy et/ou sur la branche Versailles…
    Vous devriez constater quelques « sur-trop » d’annonces…

    • Alain B dit :

      La quantité d’annonce en gare de Bécon ne semble pas homogène, et en tout cas je n’ai pas l’impression de « sur-trop ».
      Prenez l’exemple des suppressions de train Bécon – St-Cloud en début de soirée (vers 19h), elles ne sont souvent même pas annoncées !!!

  14. riveraingaredebecon dit :

    Aujourd’hui, à 11:30: Accident de personne grave en gare de Courbevoie. Trafic très perturbé comme on peux l’imaginer en telle circonstance… Début des annonces
    A 14:30, le trafic a repris mais malgré cela, les annonces persistent au rythme d’une annonce toutes les 2 minutes 30.
    Premier constat: Pourquoi une telle profusion d’annonces en gare de Bécon?
    Second constat: L’information est peu relayée en gare de St Lazare et sur les autres gares de la ligne. Pourquoi?
    Troisième constat: Les annonces faites en gare de Bécon s’adressent elles à des déficients mentaux… En effet, on énonce dorénavant le train de 11:47 sur « le quai A, A comme Asnières… Ou le trai de 11:58 sur le quai D, D comme La Défense…
    A quand les annonces comme:
    Le train de 16:26, UECY U comme Ursule, E comme Emile, C comme Coralie, Y comme Yves va partir du quai B, B comme Brigitte, à destination de Cergy Le Haut, C comme Camille, il desservira les gares de Nanterre , N comme Nestor, Houilles H comme Hector, Sartrouville s comme S….
    Cela devient insupportable et complétement iraisonnable…
    A quoi servent donc les nombreux écrans vecteurs d’information, et le personnel en gilet violet?
    Il est 14:45, et les annonces relatant le règlement de l’accident survenu à 11:30 continuent…
    Elles seront bientot remplacées par les annonces des inévitables perturbations de et suppressions de trains de la soirée.

    • Bonjour riveraingaredebecon, la gare de Bécon les Bruyères est une gare importante en terme de flux voyageurs : elle dessert les 3 axes de la ligne L. Lors de perturbations, l’information en gare est une attente forte de la part de nos clients et nous nous devons d’y répondre. Comme vous pouvez le voir dans le billet sur l’incident, l’information a été relayée dans les différentes gares de la ligne. A Paris Saint-Lazare, les annonces sonores ne sont pas forcément diffusées dans toute la gare. Si elle concerne un secteur donné, elles peuvent être émises que sur certains quais.

      Pour répondre à votre troisième constat, le B et le D peuvent facilement être confondus quand une information est transmise par micro, les syllabes ayant tendance à « s’écraser ». La perturbation était forte et les agents sur place ont choisi d’émettre un message le plus clair possible. Cette façon d’informer, en répétant la première lettre est aussi très utilisée à Versailles Chantiers, où passent de nombreux trains. Après la perturbation, les annonces sonores ont continué pour avertir des retards et des suppressions résiduels.

  15. riveraingaredebecon dit :

    Pour faire suite au post précédent, à 16:45 des perturbations (quotidiennes) commencent en gare de Bécon les Bruyères.
    L’exercice consiste à comptabiliser le nombre d’annonces sur une période.
    A 17:15 le nombre d’annonces émises est de 12.
    Soit une annonce toutes les 2,5 minutes…

  16. riveraingaredebecon dit :

    De 17:15 à 17:45: 9 annonces émises.

  17. riveraingaredebecon dit :

    De 17:45 à 18:15: 10 annonces émises.

  18. riveraingaredebecon dit :

    De 18:15 à 18:45: 4 annonces émises.
    Soit de 17:15 à 18:45 = 35 annonces en 120 minutes, 1 toutes les 3,42 mn.
    C’est quasiment la fréquence de passage des trains en gare de Bécon les Bruyères.
    En résumé, quand allez vous prendre des mesures correctives pour éviter cette surcharge sonore qui ne se limite pas à votre emprise, mais bien sur l’ensemble du quartier de la gare.
    – Formation des agents.
    – Mise en place de matériel de sonorisation adapté.
    – Réglage du volume.
    – Mise en place de l’information autre que sonore.

  19. FloP dit :

    A Bécon sur le quai de la ligne versailles, les annonces sont inaudibles, les hauts parleurs restituent un son haché et les speakers choisissent toujours le moment où un train passe pour parler..de plus il n’y a pas cohérence entre les panneaux et les annonces sonores. On n’a pas l’impression d’une gestion des pbs, tout au plus d’un suivi hasardeux ..est-ce dans cette gare que l’on fait les essais de messages ?? et je rejoins Alain B, ANNONCEZ DANS TOUTES LES GARES DE LA LIGNE les perturbations pour nous permettre de nous adapter .. on constate que ce sont toujours les omnibus qui sont supprimés, jamais les directs, donc ce sont systématiquement les banlieusards qui sont pénalisés, laissez leur au moins une chance …

    • Bonjour FloP, l’expérimentation se déroule en gares de La Défense et de Saint-Cloud. Pour Bécon les Bruyères il est vrai que le son peut être écrasé, et comme je le précisais à riveraindebecon il y a peu, c’est bien pour cela que les agents prennent parfois la liberté de répéter les messages ou les numéros des quais, pour être sûr que le message soit compris par tous. Cela ne veut pas dire que les perturbations ne sont pas gérées, au contraire. Lors de perturbations, l’agent coordinateur de régularité de Bécon les Bruyères est en lien constant avec le Centre Opérationnel Transilien de Paris Saint-Lazare (qui est en quelque sorte notre tour de contrôle) pour gérer au mieux la situation localement.

      Un poste d’information voyageurs centralisé (PIVIF) sera ouvert à Asnières à l’horizon 2014, et il couvrira la gare de Bécon les Bruyères. Sa technologie devrait permettre d’améliorer la qualité des annonces sonores.

  20. EtpourtantjaimeleTransilien dit :

    Bonjour,
    Je rebondis sur le message plus haut, suite à l’accident grave de personne à Courbevoie :

    – l’information n’était pas relayée sur les autres trains du réseau L : dommage d’aller à Bécon pour constater que tous les trains vers La Défense y sont supprimés… on aurait pu aller directement à St-Lazare si on avait eu l’info tout de suite.

    – à Puteaux, vers 12h30 : les affichages sur le quai 1 sont totalement erronés (indiquent un train direction La Verrière alors qu’il va à Versailles-RD !), AUCUNE info des prochains trains sur les écrans, AUCUNE annonce sonore sur le quai, AUCUN agent en vue … le voyageur est totalement abandonné.

    Bref, y’a encore des axes d’amélioration !!

    • Bonjour EtpourtantjaimeleTransilien, effectivement le guichet de la gare de Puteaux n’a pas été tenu le 19 juin au matin suite à l’absence inopinée de l’agent couvrant la matinée, le service en gare reprenant à 13h30. Cependant, dès connaissance de l’accident de personne à Courbevoie, nous avons décidé d’envoyer l’assistant production de la ligne en gare de Puteaux. Il était disponible pour répondre à vos questions et vous orienter dès son arrivée (mais il y a eu effectivement un laps de temps sans personne avant son arrivée).

      Par ailleurs je viens de confirmer avec le service concerné que les écrans d’informations sur les quais étaient bien en fonctionnement ce jour là (les écrans bleus). Contrairement au téléaffichage encore présent en gare de Puteaux (les palettes noires) qui indiquent la circulation normale des trains et doivent être mis à jour manuellement, eux reprennent le trafic de la ligne en temps réel. Vous pouvez donc les regarder en priorité pour vous informer des trains en circulation. Le téléaffichage est quant à lui progressivement retiré des gares.

      Je vais dans votre sens pour l’information à relayer dans les autres gares de la ligne : nous prenons bien en compte vos avis et nous sommes en train de voir comment entreprendre des actions allant dans ce sens de manière pérenne .

  21. BPasser au statut dit :

    Bonjour
    A propos de l’incident (incendie) ce matin : en garde de Viroflay, une annonce nous informe que le trafic est interrompu… annonce en contradiction avec les affichages qui indiquent des trains certes un peu retardés, mais qui circulent.

  22. joaohugo dit :

    Des annonces sonores correspondant aux problèmes aussi : ce mardi à 17h40 à Bécon, les annonces informaient les voyageurs de trafic très perturbé sur la branche Cergy-Le-Haut en raison d’un problème survenu à Sartrouville si je me souviens bien.

    Sauf que moi je me dirigeais vers La Défense (donc une branche différente de Cergy-Le-Haut, Saint-Clou ou Saint-Nom-La-Bretèche certainement?) et mon train de 17h42 a été annulé sans que nous en soyons informés, et le suivant a aussi été retardé d’une bonne dizaine de minutes… Sans que nous en soyons informés là aussi bien sûr…

    Un trafic perturbé c’est déjà ennuyeux (pour parler poliment), des annonces fausses (ou incomplètes ?) ça n’aide pas vraiment.

    • Bonjour Joaohugo, l’annonce que vous avez eue n’était pas fausse, car il y avait effectivement une coupure d’alimentation électrique à Sartrouville qui a fortement impacté la circulation des trains de la ligne L branche Cergy le Haut, de la ligne J et du RER A. Le même jour en fin de matinée, un accident grave de voyageur à Courbevoie a perturbé le trafic de la ligne L branches Saint-Nom la Bretèche et Versailles Rive Droite. Cet incident a entraîné des suppressions de trains et retards sur la ligne jusqu’aux heures de pointe du soir, et c’est pour réguler le trafic et « remettre les trains à l’heure » que votre train a été supprimé. Avez-vous bien eu l’information par les écrans situés sur les quais ?

  23. Florian dit :

    Bonjour,

    Comme je l’avais déjà évoqué, donner la position du ou des prochains trains lors des grosses perturbations générant l’affichage de mentions « retardé » à profusion comme cela se fait sur la ligne C.
    Exemple si on attend le train au Val d’Or : « le prochain train pour La Verrière quitte actuellement la gare de Puteaux »

    • Bonjour Florian, c’est une bonne idée et nous l’avons bien notée. Pour le moment, nos postes d’information voyageurs ne nous permettent pas de connaître la position exacte des trains (la vision est donnée par tronçons de ligne) mais une application permettant de savoir avec précision où ils se situent est en projet d’installation dans plusieurs gares de la ligne.

  24. Kathleen dit :

    Bonjour,

    Je souhaite vous exprimer mon mécontentement suite à mon dernier contact avec vos services en gare de Nanterre Université, où j’ai été particulièrement mal prise en charge :

    – Attente et prise en charge extrêmement longues et laborieuses
    – Manque de courtoisie évidente et d’écoute
    – Manque de clarté de l’information dispensée

    Je trouve que ces attitudes ne correspondent pas à ce que l’on est en droit d’attendre en tant que cliente.

    Aussi, pourriez-vous être plus précis sur les actions que vous envisagez de mener afin d’améliorer la qualité de la prise en charge et de l’information du public ?

    Merci

    • Bonjour Kathleen, pourriez-vous m’en dire plus, et me préciser ce qu’il s’est passé et à quelle date ? J’ai vu que vous aviez posté le même message sur le blog de la ligne J, mais pour la gare de Poissy. Merci d’avance.

  25. BPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Lorsque l’horaire affiché sur les écrans correspond exactement à l’horaire théorique, on peut être quasiment sur qu’il y a un bug ! et bien souvent, ce n’est qu’au moment où le train est sensé arriver que les informations sont actualisées. Exemple : un train en provenance de St Lazare sensé arriver à La Défense à 9h08. Ce n’est justement qu’à 9h08 que l’horaire réel s’affiche enfin (en général, 9 minutes de retard : le train ne fait que partir de St Lazare). J’ai du mal à comprendre qu’on ne puis actualiser en temps réel. A quoi servent les écrans ?

    • EPPasser en mode normal dit :

      L’actualisation des heures de passage des trains est effectuée grâce à des balises situées sur les voies. Tant que le train n’est pas parti, l’information du retard n’est donc pas connue du système. De même, il peut y avoir des « sauts » dans l’affichage notamment lorsqu’un train marque un arrêt prolongé avant de passer sur une balise.
      Personnellement, je trouve que c’est déjà bien que les retards soient pris en compte dans l’affichage. Ensuite, l’heure de passage ne peut être qu’estimée. C’est comme le temps de trajet donné par le GPS dans une voiture.

    • Alain B dit :

      Justement : « Tant que le train n’est pas parti, l’information du retard n’est donc pas connue du système »
      Je ne suis pas d’accord : le train étant attendu à une certaine heure, le fait qu’il ne passe pas permet de déterminer qu’il y a du retard…
      Cette problématique de laisser l’horaire théorique tant que le train n’est pas parti de sa gare de départ est vraiment source de désinformation et d’incompréhension (encore vécu ce soir, le train de 18h18 à Clichy qui reste affiché 18h18 jusqu’à 18h25…(puis retardé)(et sans aucune annonce sonore!).
      A défaut de pouvoir rapidement améliorer la situation, il faudrait à minima qu’il soit affiché « horaire théorique » à côté de l’heure de passage du train.

  26. riveraingaredebecon dit :

    Les annonces sonores à Bécon les Bruyères…
    600 trains par jour traversent ce quartier, et bénéficient très largement de commentaires diffusés sous forme d’annonces précédées du jingle SNCF précisant soit:
    – train supprimé
    – train en retard dans 3 à 4 mn desservant les gares de …
    – train ne prenant plus de voyageurs
    – autres messages…
    D’autres messages exceptionnels peuvent venir s’ajouter aux précédents cités.
    Je peux comprendre que l’information soit une demande forte de la clientèle, mais la vocation première de la SNCF est d’acheminer d’un point A à un point B ses voyageurs. Aussi ne serait il pas judicieux d’améliorer le matériel roulant et statique pour éviter retards et suppressions, plutot que de souligner à grand renfort par voix de haut-parleur votre incapacité à mener votre principale mission.
    Sur ce point, vous avez j’allais dire un train de retard (un de plus…), et sachez que les annonces sonores diffusées en gare ne vont pas changer la vision des usagers à l’égard de la SNCF. Le fait d’être innondé de messages sonores ne fait pas oublier au voyageur le retard ou la suppression de son train. Il est plus en attente de régularité de service que d’information.

    • Alain B dit :

      Pas d’accord : faute d’avoir une circulation des trains idéale, faute d’avoir une information par écran idéale, les annonces sonores, lorsqu’elles sont pertinentes, sont nécessaires.

    • riveraingaredebecon dit :

      Essayons déjà de régler l’information visuelle délivrée sur les écrans…

    • Bonjour riveraingaredebecon, nous ne voulons pas nous contenter d’acheminer d’un point A à un point B nos voyageurs. Nous mettons à disposition de nos clients de nouveaux services dans le but de répondre à leurs attentes et en essayant d’améliorer toujours plus leur qualité. Comme j’ai déjà eu l’occasion de vous le dire sur ce blog, nous n’oublions ni le matériel roulant ni les infrastructures qui sont de vastes chantiers. De nouvelles rames sont en déploiement sur la ligne A du RER (vous pouvez consulter le blog de la ligne A SNCF pour plus d’informations). Le Francilien devrait arriver sur la ligne L en 2013-2014 pour les navettes Paris Saint-Lazare / Nanterre Université. A terme, le matériel roulant de la ligne L branches Saint-Nom la Bretèche et Versailles Rive Droite sera changé. Ces projets demandent des financements conséquents et ne peuvent pas se faire en quelques jours. Réseau Ferré de France mène actuellement plusieurs chantiers pour rénover les voies.

  27. riverainviroflayrivedroite dit :

    J’habite en face de la gare Viroflay Rive-Droite, et je dois dire que le rythme des annonces devient de plus en plus insupportable ! De 7h à 21h non stop, à fréquence de 2 annonces toutes les 10 minutes ! Je comprends bien que les voyageurs (dont moi) doivent être informés, mais est ce nécessaire de crier un message inaudible et parfois inutile (attention au froid (véridique !)) aussi souvent ? Ce weekend il y a des perturbations, et je dois supporter de vendredi à dimanche soir de 7h à 21h un message insupportable !!! Ce n’est pourtant pas une gare très fréquentée… Franchement vous pourriez soit baisser le son et annoncer moins souvent, ou mettre des indications sur les écrans ou sur le quai non ?
    Encore une fois je comprends que ces annonces sont nécessaires, mais leur fréquence et leur volume ne sont pas très respectueuses de la vie du voisinage, qui les supporte du matin au soir le weekend !

    • Bonjour riverainviroflayrivedroite, le week end dernier il y avait en effet une annonce diffusée toute la journée concernant les travaux du Val d’Or, et samedi nous avons aussi dû communiquer à partir de 16h sur les travaux qui démarraient hier soir. Or, nous ne pouvons pas faire autrement qu’informer les voyageurs en utilisant aussi ce biais. Je suis conscient qu’il y avait beaucoup d’annonces, mais les travaux du week end sont terminés et le rythme des annonces va diminuer.

  28. riveraingaredebecon dit :

    Ah les annonces en gare… Pour tout ou rien… Toujours aussi nombreuses… De plus en plus (trop!) nombreuses et (trop souvent!) incompréhensibles, voir totalement inutiles…
    Ah si les trains roulaient et arrivaient à l’heure: nous aurions moins d’annonces…
    Certes.
    Alors M. Langé évitez ce tapage diurne voir nocturne pour nous informez que la situation est desespérée sur la ligne L. Contentez vous des écrans: nous savons lire…
    A bon entendeur, salut!
    PS: Nous avons toujours le meme problème sur Bécon les Bruyères. Pour fréquenter d’autres gares je ne connais pas cela ailleurs…

  29. Adrien dit :

    Bonjour,
    juste une question suite à une annonce que j’ai entendu plus d’une fois ces derniers temps. L’annonce en question nous informe que « le respect des distances de sécurité entraîne des retards de XX minutes environ sur notre ligne ». Alors, quand j’entends ça, j’ai quand même un peu l’impression que l’on se moque de nous… Car ça revient à dire que quand les trains ne respectent pas les distances de sécurité quand ils sont à l’heure ?..
    Sans rancune.

  30. EPPasser en mode normal dit :

    C’est juste que lorsque des trains sont retardés, ils ne rattrapent pas ce retard n’importe comment. Comme sur la route, il y a des règles de circulation et notamment des distances de sécurité à respecter. Là où un automobiliste peut se permettre de ne pas respecter le code de la route, le conducteur du train doit un respect absolu aux instructions de conduite (signaux, régulateur, …).
    La graphique de circulation est établi dans le respect des réglementations en prenant en compte les dessertes et les durées d’arrêt de chaque train. Si, par exemple, un train s’arrête un peu plus longtemps, le train suivant risque de la rattraper. Il doit donc être ralenti afin de conserver cette distance de sécurité.
    Pour compléter, les distances de sécurité sont matérialisées par des cantons qui ont une longueur déterminée. Un train ne peut pénétrer dans un canton si celui-ci est déjà occupé.

    • Adrien dit :

      Bien sûr, je suis bien conscient que les retards établis ne peuvent pas être rattrapés comme ça, les trains étant aux heures de pointe trop proches les uns des autres.
      Et que par conséquent, le respect des distances de sécurité entraîne des retards en chaîne.
      Mais ceci, après qu’il y ait eu un premier incident à l’origine du retard initial qui ensuite se répercutera sur les trains suivants…

      Et donc au final, je ne comprends pas pourquoi on m’annonce le respect des distances de sécurité comme cause du retard des trains alors que c’est l’incident initial qui en est la cause…

    • Bonjour Adrien, cette annonce est en expérimentation et elle fait suite à la proposition d’un internaute du blog. Je vous invite à consulter l’article y référant et les échanges ici.

    • Adrien dit :

      Donc personnellement, je ne trouve pas l’expérimentation concluante… 😉

      Car en plus d’être « agacé » de voir mon train en retard, j’entends ce message qui ne m’apporte aucune explication cohérente et ajoute encore à mon agacement…

      En effet, expliquez moi comment le respect des distances de sécurité peut-être la cause d’un retard ? A moins de me répondre que ces distances de sécurité ne sont pas respectées quand les trains sont à l’heure, je ne vois pas…

      Donc je préfère encore un message « laconique » m’expliquant que le(s) retard(s) est(sont) dû(s) à des soucis d’exploitation ou à la régulation du trafic… 🙁

      Mais bien sûr, tout ceci n’est que mon avis et je suis bien conscient que vous devez composer avec un panel très large d’usagers 😉

    • EPPasser en mode normal dit :

      Le problème des retards n’est pas toujours lié à un événement précis. Outre le fait qu’un train en retard sur une autre ligne peut perturber la circulation (arrivée à Paris St Lazare, réutilisation de la rame ou du conducteur,…), le simple fait que les trains s’arrêtent quelques secondes de plus dans les gares suffit à provoquer des retards. L’accumulation des ces quelques secondes finissent par faire beaucoup alors que la marge de circulation est très faible.
      Ce phénomène est la dérive de grille. Ce terme a été essayé mais n’est pas suffisamment explicite pour l’ensemble des voyageurs. Il est possible de parler d’accumulation de retards mais c’est tout aussi imprécis que ce qui est annoncé actuellement.

  31. riverainviroflayrivedroite dit :

    Si en plus vous commencez à faire de la publicité par vos annonces pour les pass navigo (je me demande qui ne les connait pas ?!) tous les weekends (depuis ce matin, et j’espère que ça n’est qu’une « expérimentation » inutile de plus), je comprends de moins en moins la réelle utilité de ces hauts-parleurs… et visiblement je ne suis pas le seul !

  32. riverainviroflayrivedroite dit :

    et si en plus vous les faites toutes les demi-heure 7j sur 7 comme c’est apparemment le cas, vous conviendrez que l’on peut difficilement supporter d’avantage vos annonces…

  33. riverainviroflayrivedroite dit :

    Je me vois dans l’obligation de laisser encore un commentaire car visiblement vous n’avez pas daigné tenir compte de mes derniers. Outre vos interminables annonces publicitaires qui continuent encore, les riverains de Viroflay Rive Droite (ainsi que d’autres gares très certainement) doivent ce weekend supporter de multiples annonces en raisons d’intempéries, d’accidents, de retards… Aujourd’hui avec les problèmes liés à la neige, vous croyez nécessaire de rappeler vos retards TOUTES LES 5 MINUTES ! Est-ce vraiment nécessaire ? Il y a plus d’annonces qu’il n’y a de train c’est aberrant ! Au final ce sont les riverains qui font les frais de ces annonces… Personnes n’écoutent vos annonces le dimanche à 7h et à 21h à part ces derniers…
    Encore une fois bien conscient de l’utilité de ces annonces, je vous demande de bien vouloir arrêter d’en diffuser autant, c’est proprement insupportable ! Supporteriez-vous de devoir écouter non stop une annonce de 7h à 21h le samedi et le dimanche ? J’en doute… D’autant plus que je n’abuse pas sur le rythme de diffusion, j’ai eu l’occasion d’écouter 2 annonces le temps de taper ce post dont, je l’espère, vous accepterez de tenir compte. Vous conviendrez qu’il y a un juste équilibre à trouver entre l’information des voyageurs (peu nombreux dans cette gare) et la tranquillité des riverains. Or là, vous ne manifestez aucun intérêt pour ces derniers… La moindre des choses que vous pourriez faire serait, je pense, de venir vous par vous même que la disposition des hauts parleurs ne convient pas dans cette gare.
    En espérant que vous teniez compte de ces remarques.

  34. Tom92 dit :

    A propos d’un nouvel affichage en gare, on pourrait faire comme au Japon, avec affichage de la position du train (sur quelle interstation, dans quelle gare), un peu comme le proposait Florian (22/06/2013 à 16h53), mais de manière visuelle et ludique, comme sur cette photo : http://img5.blogs.yahoo.co.jp/ybi/1/ee/86/mlnagara373/folder/972729/img_972729_44146556_1?1343046987 (en haut à droite).
    Le nom de la station précédente est indiquée, elle clignote si le train indiqué est dans cette gare, et sur chaque interstation (avant la gare précédente et avant la gare de l’écran), un flèche s’allume en alternant avec une image de train (de côté) quand celui-ci est présent entre deux gares ; l’horloge est en haut à gauche du panneau, la destination du train affiché à droite (en plusieurs langues) ; la barre d’infos se situe en-dessous (ici en vert sur fond noir)…
    Dans une gare JR (équivalent de la SNCF au Japon), les trains sans arrêt sont également affichés, avec leur horaire… 😉
    Après, on peut ajouter des « spécificités françaises », comme le nom de la mission, la ligne correspondante, ou encore les gares desservies par la suite…
    Il est toujours possibles de rajouter plusieurs gares précédentes, mais là ça peut poser problème (sur la A par exemple 😉 ), où plusieurs gares clignotent en même temps (incompréhensible, surtout s’il y a plusieurs destinations)

    • Tom92 dit :

      P.S. : On peut ainsi afficher les problèmes par des pictogrammes par exemple, à la station ou sur l’interstation correspondante, et toujours sur le bandeau en-dessous.
      Exemples de pictogrammes : un rail cassé par une barre en métal « coupée » en deux, ou plus simplement une croix rouge (pratique en cas « d’accident grave de voyageur », la bienséance exigeant de ne pas parler ou de montrer le suicide en question)…

    • Christophe_ligneJ dit :

      Bonsoir,

      Ce qu’il y a de bien avec les transports au Japon, c’est que le personnel à bord parle aux passagers. Une fois, mon métro avait un retard de quelques minutes. Le conducteur s’est excusé toutes les 30 secondes jusqu’à ce que le retard soit rattrapé.
      Certes… ça fait peut être un peu trop d’excuses, mais au moins on se sentait la considération et le respect envers les passagers…

Les commentaires sont fermés.