MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Perturbations, retards et suppressions de trains par «effet domino»

33
Publié le 7/02/2014

Je vous réponds souvent que le réseau de la ligne L est saturé et que le moindre incident peut avoir des impacts importants sur la circulation par effet domino. En effet, les trains sont programmés sur des sillons et ne circulent pas d’une manière isolée ou indépendante.

Qu’est-ce qu’un sillon ?
Un sillon est un créneau attribué à un train pour un parcours et un moment précis. Les sillons appartiennent à Réseau Ferré de France, l’établissement public qui est propriétaire et gestionnaire du réseau ferroviaire français.

Au Centre Opérationnel de Paris Saint-Lazare, vous avez pu voir un écran avec des lignes de couleurs s’entremêlant. Chaque trait coloré représente un sillon, qui suit à la seconde près la circulation de l’ensemble des trains de la ligne. En fonction du trafic, les sillons, et donc le graphique, évoluent en direct.

sillons lundi0302 07h illus

Concrètement, qu’est-ce que l’effet « domino »?
Lorsqu’un train n’est plus dans la bonne programmation, alors il ne suit plus son trait de base, c’est à dire son sillon, et est en retard. Hors de son espace initial le sillon va gêner les autres. Par exemple si le train schématisé par le train/sillon bleu foncé ralentit alors il va rencontrer le train/sillon bleu clair, et donc perturber sa circulation.

Lorsque le train prend du retard, son sillon est décalé, qui décale lui-même le sillon suivant et ainsi de suite. Sur le graphique nous observons clairement l’effet « domino » qui impacte l’ensemble des sillons, et donc de vos trains.

Pourquoi mon train est-il toujours supprimé?
Vous pouvez avoir l’impression qu’un train est systématiquement supprimé, cependant cette opération n’est réalisée qu’en dernier recours, lorsqu’il n’y a pas d’autres solutions.
Le facteur temps est immuable contrairement au nombre de train circulant sur notre réseau. Lorsqu’un sillon/trait bloque particulièrement les suivants, il peut être décidé de le supprimer afin d’éviter « l’effet domino ». En période de pointe, le matin ou le soir, nous avons plus de trains et donc un schéma plus compliqué à gérer.

33 commentaires pour “Perturbations, retards et suppressions de trains par «effet domino»”

  1. Roro dit :

    Pouvez vous nous expliquer pourquoi en cas de retard par exemple d’un train « direct » sans arrêt dans la gare X passant au ralenti à l’heure où un « omnibus » aurait dû s’arrêter à cette même gare, ne peut pas s’arrêter? Etant donné que son retard a fait prendre au « direct » le « sillon » de l' »omnibus » pourquoi celui ci ne peut-il pas s’arrêter? Surtout qu’en général on voit le direct s’arrêter complètement 200 mètres après la gare en question suiffisament de temps pour que des passager aient eu le temps d’y monter ou d’y descendre.
    Idem pour les train ayant par exemple une fréquence normale de 15minutes, pourquoi lorsqu’il a 13 minutes de retard, ne peut il pas rester à quai 2 minutes de plus pour prendre le sillon du train suivant sanchant qu’en etant en avance il sera forcément ralenti/arrêté 2 minutes quelque part pour prendre le sillon du train suivant? C’est une des situations qui m’horripile le plus que de rater un train « ayant » 2 minutes d’avance sachant que forcément le suivant est supprimé et que comme le train précédent est en avance de 2 minutes il va devoir s’arrêter entre 2 gares 2 minutes! Ca rejoint le problème du comptage des voyageurs à l’heure: les voyageurs arrivent en général juste avant l’arrivée du train et pas de manière linéaire entre 2 passages de trains ce qui fait que vos statistiques soient bonnes pour la poubelle…

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Pour le train qui a treize minutes de retard, quelle que soit sa progression, il a de fortes chances d’être suivi par un, deux voire trois trains susceptibles de franchir des signaux d’annonce fermés en cascade.
      Ca se joue souvent à 20s près, et ça peut couramment descendre à 5s en ce qui concerne la libération des zones, notamment des zones d’approche des signaux. (faudrait un schéma…)

      L’impact d’un stationnement prolongé peut facilement se traduire par des limitations, y compris dans l’autre sens (classique), voire des suppressions, surtout au départ de Versailles-RD si un omnibus de contrepointe du matin « traîne » de trop… ou subit des arrêts supplémentaires. un graaand classique.

      En général (plus de 80% des cas sur la L2), le train qui fait « boule de neige », celui qui prend du retard jusqu’à cumuler un retard proche de l’intervalle entre deux trains de mission identique (ex: 13mn pour une desserte assurée toutes les 15mn) est limité et ses Clients transbordés dans le train de mission identique suivant.

      C’est vrai pour les trains de toutes missions limités Bécon, Suresnes, St-Cloud et Garches.
      Y compris avec rétention du train « récupérateur » s’il y a changement de quai.

      Evidemment il reste près de 20% (soit 1 situation sur 5).

      Un train qui cumule 12-13-14mn pour un intervalle de 15mn ne sera pas du tout arrêté qq part de manière systématique: le 05 février, on note ainsi 9 arrivées à Versailles-RD avec ce type de retard.
      Aucune suppression entretemps.
      Ici, ce sont les conflits de réception et les réutilisations qui imposent tout car la voie IMPERATIVE de réception n’est évidemment pas libre si le train est dans le sillon du train suivant (pas facile à imaginer, mais c’est crucial).

      Seul le cas particulier du double dépassement avec changement de sillon en marche recale un train dans le sillon suivant. Cette adaptation complexe ne concerne que les trains DEFI de la U entre Versailles-Chantiers et St-Cloud.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Ici, ce sont les conflits de réception et les réutilisations qui imposent tout car la voie IMPERATIVE de réception n’est évidemment pas libre si le train est dans le sillon du train suivant (pas facile à imaginer, mais c’est crucial).

      je précise: 13mn de retard: voie de réception pas libre MAIS pas de rétention en amont car changement de bout 2mn plus rapide et réexpédition vers Paris ou premier mouvement de l’évolution pour garage AVANT le mouvement attendu suivant qui n’est pas forcément une arrivée mais peut-être lui-même une évolution, double mouvement qui cisaille les voies principales dans 90% des cas)

      15mn de retard: les 2 mn obligent à une rétention car le premier mouvement de sens inverse (départ, évolution) est en conflit direct avec le train. je reconnais que ce n’est pas simple.

  2. Kornichon dit :

    Malgré l’aspect très brut du post d’alexhxc, je ne peux qu’adhérer avec le fond de sa pensée.

    Cette rubrique s’appelle « se comprendre. »

    Et bien, vous nous expliquez vos soucis de cuisine interne, monsieur Darsonville… mais lorsque le contrôleur passe dans la rame et que j’explique que mon chat a mangé mon ticket… il me rit au nez.

    Vous n’arrivez pas à faire passer les trains que vous annoncez parce que l’infrastructure ne les supporte pas ?

    Ce ne devrait pas être notre souci.
    C’est à vous de le régler.

    Le contrat dit que vous vous engagez sur une grille de train et des heures. Or, en pratique, elle n’est même pas respectée intégralement un seul jour de la semaine.

    Personne ne vient ici en quête d’explications ou de bonnes raisons de compatir à vos vicissitudes professionnelles. Nous venons sur ce blog en quête d’information sur les crises (souvent) et d’annonces d’un avenir meilleur (hélas)

    • sebastien gb dit :

      Effectivement on ne vient pas ici en quete d explication, ou de bonnes raisons ou excuses..
      Plutot pour se defouler de la rage qui monte quand on doit prendre ce train tous les matins….et que 4 matins sur 5, une nouvelle raison apparait pour que le train ne soit pas a l heure.

    • Bonjour, le message d’alexhxc a été modéré car il ne respectait pas la charte du blog.
      En réponse à vos commentaires je vous réponds souvent que les retards et/ou suppressions de trains font suite à un « effet domino ». Ce billet a été publié pour vous informer sur cette expression qui peut paraitre floue.
      Des actions sont en projet afin d’améliorer cette situation, comme l’idée de revoir la grille des circulations et l’augmentation des travaux sur la ligne, afin de prévenir les retards à cause de nos infrastructures. Aussi, le Centre Opérationnel Transilien de Saint-Lazare, notre tour de contrôle qui surveille les trains 24h/24 et 7jours/7, va être bientôt transformé.

  3. ZigZag dit :

    Merci pour les explications et les belles images (ce n’est pas ironique).
    Est-ce que cette vision est partagée avec les autres lignes (U, RER A) qui sont en compétition sur les voies ? Pour avoir une vue d’ensemble et donc une gestion globale du trafic, offrant une plus grande marge de manoeuvre.

    Et sinon il manque une question : « Etant donné cette saturation qui pose des problèmes même en l’absence d’incidents matériels, quoi qu’on fait ? »

    • Bonjour Zigzag, en effet une vision des autres lignes est nécessaire dans un réseau aussi dense que le notre.
      Depuis le début de l’année nous avons plus de travaux sur la ligne, afin de prévenir les retards à cause de nos infrastructures. Aussi, le Centre Opérationnel Transilien de Saint-Lazare, notre tour de contrôle qui surveille les trains 24h/24 et 7jours/7, va être bientôt transformé.
      De plus une expérimentation va être mise en place en mars/avril avec pour objectif l’amélioration de la ponctualité voyageurs.

  4. GLF dit :

    Bonjour, certes, certes… mais le 18H32 à St Lazare en dir de Versailles RD, fait régulièrement partie des victimes du processus décrit. J’aimerais juste savoir pour dans ce cas sur les écrans en gare le train n’est pas indiqué comme supprimé mais il disparaît tout simplement des trains annoncés et pourquoi aucune alerte n’est donnée sur les appli des mobiles? Cette façon de faire est systématique, c’est vrai que c’est plus facile ainsi mais j’en ai assez d’être plus que de raison prise pour une idiote et de courir pour essayer d’avoir un fantôme!

  5. SebBPasser au statut dit :

    Ce que je vois surtout sur cette image, c’est qu’un train parti de Viroflay vers 7h30 est allé jusque Puteaux, est revenu en arrière jusqu’à Suresnes, puis est reparti vers Puteaux et St Lazare. Bonjour la perte de temps. Ou bonjour le bug du logiciel ou des balises de détection, au choix. Tout ça m’a encore l’air d’être un truc qui fonctionne super bien… (Hé, où t’es ? Le train où t’es ? Où t’es ? Le train où t’es ? Appelez Stromae il pourra peut-être vous aider…)

  6. Stéphane 92 dit :

    Monsieur DARSONVILLE,
    Nous avons bien compris que ce n’est pas un métier facile de faire circuler des trains.
    Tout le monde se moque des techniques SNCF et des graphiques illisibles, ce qui intéresse les gens, c’est que les trains arrivent à l’heure.
    Plutôt que de constater les divers aléas au quotidien et de relater des incidents, retards ou diverses raisons, pouvez-vous nous expliquer les actions que vous mettez en place pour améliorer le service et prévenir de tels incidents ?
    Que prévoyez-vous pour 2013 par exemple ? Personnellement, je ne vois pas d’issue, et je me demande si vous-même avez une vision.

    Et plutôt que de mesurer la ponctualité des trains, pouvez-vous nous donner un indice de satisfaction des usagers ? On voit bien à travers ce blog qu’il n’y a pas de corrélation…

    • Bonjour Stéphane, le blog deviendrait pauvre en contenu si je ne vous présentais que les incidents.
      Régulièrement, lorsqu’on me pose des questions sur la ligne ou le réseau je réponds que le trafic est dense, et qu’un moindre incident peut être très impactant par effet domino. Ce billet permet de revenir plus en détail sur cette expression que j’utilise souvent.
      Pour comprendre les actions mises, ou à mettre, en place il me semble intéressant de comprendre d’où ces problèmes viennent.
      Pour 2014, nous avons un gros travail de prévu au COT de Paris Saint-Lazare. En effet, notre tour de contrôle de la ligne va être entièrement revue afin de mieux s’adapter à la densité de circulation, et 30% de travaux en plus sont prévus sur le réseau de Saint-Lazare afin d’améliorer notre ponctualité impactée par un réseau vétuste…
      De plus une expérimentation va être mise en place en mars/avril avec pour objectif l’amélioration de la ponctualité voyageurs.

    • SebBPasser au statut dit :

      « notre tour de contrôle de la ligne va être entièrement revu afin de mieux s’adapter à la densité de circulation »
      Ça sonne bien mais ça veut dire quoi concrètement ?

    • EwenouPasser au statut dit :

      Ca fait des années que vous répétez les mêmes choses pour des résultats, pas « pauvres » mais indigents.
      Plusieurs années pour s’apercevoir qu’il y a des problémes, un « réseau vétuste », etc…. ?
      30 % de travaux en plus ? 30 % en plus de pas grand chose ?
      Vous vous croyez encore crédible ?

  7. Debvar dit :

    « Pourquoi mon train est-il toujours supprimé?
    Vous pouvez avoir l’impression qu’un train est systématiquement supprimé, cependant cette opération n’est réalisée qu’en dernier recours, lorsqu’il n’y a pas d’autres solutions. »
    Monsieur Darsonville, les trains entre 8h1 et 8h30 0 à la gare des Vallées sont systématiquement impactés (retardés ET supprimés). Peut-être n’avez-vous aucune autre solution mais c’est un fait!
    le 20, 21, 23, 28, 29 janvier par exemple!

    • LAMBERTPasser en mode normal dit :

      Bonjour, je confirme ce que vient d’écrire Debvar, que je salue ici. On peut rajouter à ce « panier de trains supprimés » ceux de 9 h 10 et/ou 9 h 30 qui sont assez régulièrement supprimés (dont l’un devrait être assuré par une rame Bombardier). Votre réponse, Monsieur Darsonville, ne nous satisfait pas, quand vous écrivez qu’il n’y a pas d’autre solution. La preuve est à démontrer par vous, puisque, récemment, vous avez fait arrêter aux Vallées à 9 h 20 un train (direct) venant de Cergy. C’est donc possible, contrairement à ce que vous nous avez déjà écrit.
      Quant aux « moyens de substitution », dont vous dites que vous allez en faire l’inventaire prochainement, je tiens à vous signaler que, aux Vallées, il y aurait théoriquement la solution de prendre EN SENS INVERSE un train direction Nanterre Université. OR CE N’EST PAS POSSIBLE, car, une fois que nous avons passé les contrôles magnétiques du quai direction Paris, nous ne pouvons pas revenir en arrière, passer le souterrain et franchir à nouveau les contrôles magnétiques DANS UN LAPS DE 9 MiNUTES. Nous vous demandons donc, en cas de perturbations connues, de bien vouloir désactiver les tourniquets afin que nous puissions ressortir de la gare et repasser sur le quai opposé. Ou alors, installez, sur le quai direction PARIS, une borne vocale permettant de dialoguer avec l’employé du guichet de la gare des Vallées, pour qu’il désactive lui-même les tourniquets. Nous souhaitons que vous preniez en compte ce facteur particulier à notre gare.

    • LoveLigneL dit :

      Une idée plus juste serait de placer ces fameux tourniquets à la SORTIE des gares, comme ça on ne paye que si le voyage a réellement existé…
      Combien de fois a-t-il fallu que je paye un ticket pour arriver sur le quai, constater qu’aucun train ne passera, pour finalement prendre un taxi ?

    • LAMBERTPasser en mode normal dit :

      Bonjour LoveLigneL, et aussi COLOMBROL92 (que je salue ici) et aussi Debvar, il me semble que la configuration particulière de la gare des Vallées (avec des accès sur 3 communes et deux types de sortie) + un passage souterrain accessible à tout le monde (même ceux qui ne prennent pas le train) rend difficile la modification du positionnement des tourniquets. Par contre, si on regarde le cas de la gare de La Garenne-Colombes, des deux côtés, une fois qu’on a validé son titre de transport, on peut accéder soit au quai direction Nanterre, soit à l’autre quai direction Paris ou encore au quai du groupe V (en cas de travaux). Et, si, en raison des perturbations (trop) fréquentes, on décide de changer de destination, on peut le faire séance tenante. NOUS RECLAMONS DONC ICI QUE LE MEME TRAITEMENT SOIT APPLIQUE A LA GARE DES VALLEES, à savoir qu’au minimum 1 SEUL TOURNIQUET soit désactivé afin de nous permettre de revenir dans le souterrain et de pénétrer sur le quai en sens inverse. Je suis bien d’accord que cette mesure doit rester EXECEPTIONNELLE, mais c’est, à mon avis, du ressort de l’employé de service au guichet de prendre cette initiative de désactiver 1 SEUL CAB et de laisser passer les voyageurs qui veulent prendre un train pour Nanterre Université et ainsi, limiter leur temps de retard. Monsieur DARSONVILLE, merci à vous de soumettre cette question à vos collègues et de nous dire ce qu’il est possible de faire, à défaut de faire arrêter chez nous les directs venant de Cergy….

  8. Debvar dit :

    Ce matin encore… L’application SNCF Direct indiquait qu’il n’y avait aucun train entre 8h10 et 8h50 aux Vallées. J’ai donc couru pour attraper celui de 8h10 qui n’est passé qu’à… 8h17! L’affichage en gare n’indiquait aucun problème de trafic et c’est comme d’habitude lorsque l’affichage est passé à « 1 min » que le train à été affiché « retardé » et comme d’habitude nous n’avons eu aucune information.
    Est-ce quelqu’un sait ce qu »il s’est passé ?
    Bonne journée à tous!

    • EPPasser en mode normal dit :

      Effectivement, l’application a des trous et oublie les trains dans la 1/2h qui suit. Il m’est également de ne plus voir de trains après 22h30. Ce n’est pas très rassurant car on ne connaît pas la cause de ces absences.

    • Debvar dit :

      Surtout que ceux pour Nanterre-U étaient bien indiqués…

    • Bonjour Debvar, l’affichage de vos écrans se fait en fonction de bornes placées avant la gare. Je vais publier un billet explicatif sur le sujet.

  9. COLOMBOROL92Passer en mode normal dit :

    Bonjour Mr Darsonville ,permettez moi de vous dire que oui, la mise en place de marque page pour informer des itinéraires de substitutions n’est pas mauvaise en soit , cependant il ne faut pas s’arrêter là . Car si je prends exemple en ce qui concerne la gare des Vallées , le transport le plus proche à 5 minutes de marche est le Bus 164 en direction de la porte de Champerret pour ensuite prendre la ligne 3 métro , ce bus n’est même pas articulé donc une capacité très restreinte et par ailleurs très fréquenté aux heures de pointes . ça va être difficile d y faire voyager les usagers quand même nombreux de cette gare . Après il y a possibilité de se rendre en gare de Colombes ou Bois Colombes environ 20 minutes de marche , mais là encore , ces trains venant d Ermont sont déjà pleins aux heures de pointes . La suggestion de Philippe Lambert ( hello ! ) n’est en que plus pertinente , celle de désactiver les CAB pour éventuellement rejoindre l ‘autre quai rapidement pour rattraper les trains de cergy à Nanterre U ou prendre le T2 à La Garenne , et qu’on vienne pas me dire que ça encouragerait la fraude car admettons le ce, n’est de toutes façons pas ces portillons qui dissuadent les fraudeurs qu’ils soient acrobates pour les plus agiles d’entre eux parfois . Néanmoins il me semble et encore une fois qu’en dehors de pouvoir faire arrêter les trains de Cergy , dans le cas de certaines perturbations , une possibilité de faire terminus les trains venant de Cergy ou de Nanterre Université dans le sens province Paris, en gare de Bécon resterait une solution efficace et l’aménagement d’une installation ne devrait pas coûter une fortune !( Y compris sur la L2 d’ailleurs ), Je reformule ma demande Mr Darsonville , savez vous si oui ou non un tel projet est prévu dans les années à venir ou pas ? Merci !

    • Bonjour COLOMBOROL92, les composteurs automatiques de billets sont mis en place sous ordre du Stif, notre autorité organisatrice. Nous ne pouvons pas choisir de les laisser ouverts.
      Pour le moment votre projet n’est pas prévu.

    • COLOMBOROL92Passer en mode normal dit :

      Bonjour Mr Darsonville , je me doutais de vos réponses pour l histoire des composteurs automatiques de billets quant à l idée ( qui n ‘est pas mon projet ! ) de pouvoir faire des terminus les trains venant de Cergy ou Nanterre U en cas de perturbations en gare de Bécon , c ‘est bien dommage ( peut être effectivement que la construction de la passerelle en gare Bécon contraint cette possibilité pourtant il me semble qu ‘une voie de communication n ‘est pas la mer à boire dans le secteur ) , c ‘est aussi à ce genre d’initiative qu on pendrait conscience que la sncf met tout en oeuvre pour acheminer ses usagers vers leur destination rapidement et avec plus d’efficacité . reste l’espoir de l adaptation d une voie de retournement entre la Garenne et Nanterre Université pour les RER A en cas de rupture d interconnexion mais qui pourrait aussi servir pour les trains venant de Cergy , cela a été confirmée par Mme Da Silva qui est responsable du blog RER A prévu pour 2018 , va falloir un peu de patience …

    • StephanePasser au statut dit :

      COLOMBOROL92, sur le réseau Transilien, il y a inégalité entre les usagers des différentes gares car il y en a sans CAB, d’autres avec CAB n’empêchant pas de changer de direction et encore d’autres qui, comme celles que vous évoquez, ont des CAB qui ne permettent pas de facilement passer d’un quai à l’autre. Il y a donc — je suppose et pour que cela soit conforme au principe d’égalité tel qu’interprété par la jurisprudence — des différences de situation qui justifient cela. Dès lors, M. Darsonville, la situation particulière des voyageurs tels que COLOMBOROL92 ne pourrait-elle pas être prise en compte ? Techniquement, il suffirait de supprimer la franchise dans les gares concernées.

    • LAMBERTPasser en mode normal dit :

      Bonjour Stéphane, comme tu t’en doutes certainement, je suis également concerné de premier chef par cette histoire de CAB avec franchise. Mais je ne comprends pas ton message : tu sembles dire qu’il y a des gares qui sont sous CAB, mais avec possibilité de revenir facilement d’un quai à un autre. Ca n’est pas le cas à Bibliothèque F. Mitterrand où, dimanche, un randonneur n’a pas vu la séparation entre le CAB « sortie » et le CAB « accès ligne 14 ». Résultat : il s’est trouvé bloqué à l’extérieur pendant 10 minutes, sans pouvoir prendre son métro ligne 14, car le CAB refusait de prendre en compte son Passe Navigo. Il y a vraiment une DESHUMANISATION des gares au niveau du franchissement des CAB : il n’existe aucune borne jaune d’appel permettant de demander à un employé d’ouvrir l’accès au voyageur qui s’est trompé de direction ou qui change d’avis. Monsieur DARSONVILLE a déjà répondu qu’il n’était pas possible de désactiver les CAB à la gare des Vallées en cas de gros incident, pour nous permettre d’aller prendre un train dans le sens opposé. C’est vraiment un souci parmi tant d’autres.

    • COLOMBOROL92Passer en mode normal dit :

      Bonjour Stéphane ; oui si on prend le cas la Garenne Colombes, on peut aller sur les deux quais une fois les CAB franchit contrairement à la gare des vallées , il y a donc inégalité , on pourrait aussi dans ce cas ouvrir les accès dit  » de nuit  » provisoirement pour permettre aux usagers de changer de direction et se rendre vers Nanterre et La Garenne et rejoindre Paris par exemple ensuite si on ne peut désactiver les CAB . D autant plus qu il est déjà arrivé que ces accès soient ouvert en journée si la grille des CAB est fermée .

  10. annette dit :

    Bonjour
    Aujourd’hui encore nous avons eu un pb à saint lazare ( aucun train à partir de 19h jusqu’à une durée indéterminée car » des personnes sont sur les voies », plus tard j’apprendrais que c’est un accident grave de voyageur , en même temps les gens ne sont pas assez stupides pour aller sur les voies..)
    Bref, monsieur Darsonville, j’ai une question : pourquoi avoir transformé Saint Lazare avec des magasins, si au final il n’y a pas de trains ni de sillons adéquats ?
    En effet une gare n’est pas un centre commercial en premier lieu mais un endroit où nous sommes supposés pouvoir prendre des trains à l’heure. D’ailleurs je me demande quelle est votre notion de l’heure et du retard ( cf 86 % des voyageurs sont arrivés avec 05 mintues de retard – je me demande quel est votre panel d ‘analyse)..
    L’argent dépensé dans la rénovation/ transformation a permis à la SNCF d’engendrer des gains grâce à la location de ces espaces : nous avons même un BURGER KING !!!
    En revanche que s’est -il passé sur les investissements pour faciliter :
    -la CIRCULATION DES TRAINS grâce à des nouvelles technologies ou innovation ( je ne suis pas ingénieur mais des solutions existent j’en suis persuadée).
    – la FORMATION DES PERSONNES EN GARE POUR APPRENDRE A COMMUNIQUER
    -la MISE A JOUR DES HORAIRES LORSQUE LES TRAINS SONT SUPPRIMES ( ils sont régulièrement affichés à l heure même si l’heure de départ est dépassée de 20 min…)
    Je réalise surtout que nos hommes politiques ne prennent pas les transports en communs,et que l’une des plus grande entreprise française est perdu dans ses décisions et choix stratégiques. Ce qui est affligeant car financé par nos impôts, les taxes diverses pour un service vraiment exécrable.

    • Bonjour annette, un accident de personne est un évènement compliqué à gérer, j’en parle dans ce billet : ici. Avec des normes strictes de sécurité, la circulation peut effectivement être impactée plusieurs heures.
      La gare de Saint-Lazare à été rénovée, comme la plupart des grandes gares parisienne. Au niveau des voies, les travaux ont lieu tout au long de l’année, après le service commercial afin de ne pas gêner vos trajets. Je revenais sur ce point dans ce billet.La ponctualité voyageurs est calculée en fonction de tous les clients, 24h/24 et 7jours/7, je l’explique brièvement dans cet article.Concernant l’information des voyageurs, nous souhaitons avoir une communication plus homogène sur la ligne, grâce à la mise en place d’un seul PIVIF, poste d’information voyageur d’Ile de France, pour toute la ligne.

  11. Sevrien dit :

    Cher Monsieur Darsonville,

    Je suis actuellement dans le train de 19h44 pour Versailles. Ce dernier vient de partir avec plus de 10 min de retard. Nous nous trainons vers La Defense alors qu’il n’ya personne devant nous et notre retard sera problament bien superieur. Aucune n’annonce n’a ete effectuee. Aucune explication donnee. Nous ne pouvons que constater la facon deplorable dont vous gerez cette ligne et la qualite de l’information donnee (evidemment les applications n’ont rien signale).

    J’ai visite votre fameux COT et comprends qu’il n’y a sur la ligne L aucun problème de vetuste mais un probleme d’organisation mais qu’en gros il n’y a pas grand chose a esperer de concret. Une telle desinvolture et un tel renoncement sont innaceptables. Vous gachez la vie quotidienne de milliers de gens. Reagissez !!

    Par ailleurs, il conviendra d’expliquer pourquoi vous avez maintenu un train pour St cloud a 19h50 qui est parti vide alors qu’a 5 min d’intervalles déjà 2 trains (st Nom et Versailles) deservaient déjà cette gare.

    En vous remerciant d’avance pour votre reponse.

    PS: le chauffeur vient d’annoncer le terminus a st cloud. Vous nous prenez vraiment pour des moins que rien. Nous devons monter dans un train simple rame au lieu d’un double. Inutile de dire que nous ne pouvons partir. Encore merci pour votre incurie.

  12. MyFairLady dit :

    Cher Mr Darsonville

    Le petit tract-plaisanterie de ce matin a eu le mérite de m’apprendre l’existence de votre blog, que je découvre avec plaisir et grand intérêt.
    J’y découvre des explications intéressante, mais qui ne sauraient justifier la piètre qualité du service rendu.
    La principale préoccupation, je pense est l’ANTICIPATION. Pas du matin pour le soir, mais à plusieurs années. On a l’impression que les problèmes rencontrés actuellement n’avaient pas été prévus. Et c’est là-dessus que je m’interroge. L’urbanisme est une science, l’augmentation du trafic est une fatalité, mais il ne faut pas être grand clerc pour identifier les choses. Pourquoi dans ce cas ne communiquez-vous pas sur votre réflexion moyen terme ? La mise en service du T6, par exemple, aura des conséquences très prévisibles, triviales même… Ne les anticipez-vous pas ? C’est, je pense, la clé du sujet, et peut-être, la cause principale du mécontentement des usagers…. Une panne, cela arrive, mais chaque jour matin et soir, on n’est plus dans l’aléatoire, mais dans l’incompétence. Pas l’incompétence opérationnelle, mais plutôt stratégique…
    Au plaisir d’en discuter…

  13. Lauren dit :

    La ligne L fonctionne de moins en moins bien. Depuis que le trajet a été modifié il y a bientôt 2ans, c’est à dire plus de train direct Saint-cloud/la défense/Paris St-Lazare, les problèmes de retard, de trains supprimés ou de trains saturés sont de plus en plus récurants.
    A titre d’exemple, le temps de trajet qui était de 14 min avant pour faire Saint-cloud / Saint-lazare s’est allongé en moyenne de 10 – 12 min. Aujourd’hui le trajet a duré presque 50 min ! Ça devient inacceptable.
    Quel retour d’expérience fait le réseau transilien de cette réorganisation des dessertes de la ligne L. Je doute que le résultat portant sur la satisfaction client soit au rendez-vous !
    Pourquoi ne pas remettre des trains directs qui fluidifieraient le trafic ?
    Merci pour vos réponses.

Les commentaires sont fermés.