MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

La ponctualité de votre ligne L au mois de février

35
Publié le 20/03/2015

Vous trouverez dans cet article les résultats ponctualité de votre ligne L au mois de février.

Ce sera aussi le dernier billet consacré à cette livraison mensuelle des chiffres : nous avons maintenant un site dédié pour cela, que je vous présente tout de suite.
Et j’en profite également pour faire un point sur les questions qui reviennent le plus souvent à la lecture des chiffres et qui tournent autour du mode de calcul de l’indicateur de ponctualité.

Un nouveau site pour les chiffres de ponctualité

Si c’est là mon dernier billet consacré aux chiffres de ponctualité du mois, c’est qu’un nouvel outil – que certains d’entre vous pratiquent déjà – est maintenant disponible : le site « Ma ponctualité ». Plus besoin d’attendre que j’ai le temps de les publier !

Vous pouvez non seulement y retrouver les chiffres globaux (ponctualité sur une ligne) que je publiais, mais également affiner ces résultats, en sélectionnant les tranches horaires qui vous correspondent sur les jours qui viennent de s’écouler.

Vous pouvez d’ailleurs maintenant accéder directement aux chiffres ponctualité de votre ligne en cliquant sur un nouveau lien inséré en colonne de droite du blog, qui renvoie vers le site maponctualité.transilien.com.

(Je continuerai néanmoins à poster un bilan hebdomadaire des conditions de circulation tous les lundis, car cela me permet d’approfondir plus spécifiquement certains événements avec vous.)

Si vous avez des remarques sur le site « Ma ponctualité », n’hésitez pas à m’en faire part sous cet article.

Ponctualité de février

Les événements marquants du mois

Un nouveau mois compliqué pour le matériel et particulièrement sur votre ligne L. Des pannes sur les Z6400, Z5000 mais aussi des incidents sur le matériel RATP et celui de la ligne U.

De nombreux incidents liés à la fiabilité du réseau : rail cassé à Suresnes Mont-Valérien qui a perturbé toute la pointe de matinée le 4 ; un dérangement des signalisations en gare de Paris St Lazare le 16 ; la défaillance d’une aiguille à Achères le 23.

photo 3Les travaux de rénovation se poursuivent pour à terme limiter ces incidents trop fréquents.

Ci-contre, une photo des travaux en gare de St Cloud que certains d’entre vous on pu apercevoir. Renouvellement de traverses, vérification des rails par la même occasion : je vous en dirais plus sur les travaux de votre ligne dans quelques jours dès que j’aurais réuni toutes les informations.

 

Ce mois de février fut également marqué par deux accidents voyageurs : le 14 en gare de Clichy, le 18 le long des voies à Paris St Lazare.

Les retards sur le réseau RATP, la densité des circulations FRET, Intercités, ont fortement impacté les circulations sur l’axe Paris < > Nanterre Université < > Maisons Laffitte < > Cergy le haut.

Bilan : au mois de février sur la ligne L, seuls 81,8% des clients sont arrivés à leur gare de destination avec moins de 5 minutes de retard.

Ci-dessous les résultats repris sous forme de graphique par axe

Sans titre GCO FEV2015 L2FEV2015 L3fevrier 2015

Le taux de ponctualité voyageurs : qu’est-ce que c’est ?

Le taux de ponctualité voyageurs est le pourcentage de clients arrivés à leur destination avec moins de 5 minutes de retard.

La ponctualité voyageurs s’établit en fonction du plan de transport (horaires de circulation) normal, c’est-à-dire celui qui a été annoncé au préalable. Lors des mouvements sociaux, le plan de transport est modifié et pour cette raison, les données sont « neutralisées », donc non comptées ce jour-là.

Ces données ponctualité sont des données contractualisées avec le STIF : c’est lui qui valide ou non nos résultats.

Comment se fait le calcul ?

Sur quelles données nous basons nous pour vous fournir ce résultat, sur lequel vous n’êtes pas toujours d’accord ?
Depuis 2012, nous avons modifié notre façon de calculer la ponctualité. Auparavant, nous nous basions sur l’horaire d’arrivée de votre train pour vous fournir les données : le pourcentage de trains arrivés avec moins de 5 minutes de retard à leur gare de destination.

Mais ce n’était pas parfait : cette méthode de calcul ne prenait pas en considération la desserte des gares intermédiaires et du coup, elle était très critiquée par les clients (pour résumer, la critique se formulait ainsi : vous ne faites pas juste rouler des trains, vous transportez des gens !).

Nous avons donc fait évoluer nos méthodes pour parvenir à un calcul plus juste, en prenant en considération l’ensemble des trains, ligne par ligne, et le nombre de voyageurs par jour, par gare, par train.

Ligne par ligne, train par train, nombre de voyageurs

Le premier élément pour notre calcul, c’est le plan de transport : les horaires théoriques de départ, d’arrivée pour chacune des gares du parcours d’un train.
Le deuxième ce sont les données du suivi des trains en temps réel.

Nous disposons d’outils qui nous permettent de suivre l’évolution de nos trains « en temps réel ». C’est lorsque le le train passe sur des balises que son horaire de passage est enregistré. Généralement, il y a une balise à chaque entrée et sortie de gare.

Grâce à son horaire de passage, nous savons ainsi à quelle heure le train est entré en gare, combien de temps il y est resté en stationnement et enfin à quelle heure il a quitté la gare. Ces outils comparent en instantané les horaires théoriques et les horaires réels de passage des trains.

Le troisième élément pour notre calcul sont les données voyageurs :

  • les comptages : gare par gare et train par train ;
  • les données des contrôles automatiques ;
  • ces données sont croisées avec les enquêtes téléphoniques.

Avec tout cela, nous pouvons alors avoir une idée plus précise du nombre de voyageurs par train.

Vous l’exprimez souvent au travers de vos commentaires : ce taux ne correspond pourtant pas à ce que vous vivez au quotidien.
C’est que la contractualisation avec le STIF prévoit que ces données comprennent l’ensemble des trains qui circuleront du premier au dernier jour du mois.

Les résultats sont consolidés dans les 10 jours qui suivent la fin du mois. Pourquoi ? En cas de dysfonctionnement d’une balise, si une donnée est manquante ou semble erronée, nous avons possibilité de consulter tous les rapports et ainsi de reprendre les données et les affiner, les corriger (et nous neutralisons, comme je l’ai dit, les journées de grève). Nous transmettons nos résultats au STIF, qui les validera ou non.

Ce système peut-il encore évoluer ?

Pour nous permettre d’affiner nos résultats, nous pourrions certes mettre plus de balises. Mais à l’heure où les technologies disponibles évoluent, il devient surtout envisageable d’utiliser un système plus précis : une véritable géolocalisation de nos trains.

Un tel système nous permettrait aussi d’être plus réactifs et plus cohérents dans nos prises de décisions concernant la circulation de nos trains : du véritable temps réel à la seconde près.

Je vous le dis souvent sur le blog quelques secondes peuvent faire toute la différence : 20 secondes multipliées par le nombre de trains qui circulent par jour sur notre réseau (1 600 trains sur le réseau LAJ), cela fait 32 000 secondes, 533 minutes, soit plus de 8h par jour. Sur une ligne aussi dense que la notre, cela aurait un vrai impact.

Si cette solution est la meilleure, pourquoi alors ne pas mettre immédiatement des balises GPS dans nos trains ? Comme souvent, ce n’est pas aussi simple à mettre en place : nous sommes contraints par les souterrains, les tunnels, les zones où l’on ne capte pas toujours. Mais je peux vous le confirmer : nous sommes effectivement en train d’étudier la faisabilité d’un tel système.

35 commentaires pour “La ponctualité de votre ligne L au mois de février”

  1. gg92Passer au statut dit :

    Oser publier de tels chiffres !!!
    Vous prenez le train aux heures de pointe, sans compter le service 1 sur 2 durant la période du 16 au 27 Février jamais avoué d’ailleurs.
    Rappel de mon post :
    Bonjour, que d’impatience, attendons déjà celles de Février, nous risquons d’avoir un écart de taille, (21,73%) pour moi, preuves à l’appui rappelez vous c’était pendant les vacances scolaires…

  2. gg92Passer au statut dit :

    Vous remarquerez aisément, la graduation utilisée différente selon les lignes si ça c’est pas noyer le poisson.

  3. Guigui_bebert dit :

    Bonjour,

    Comment sont interprétées les suppressions de trains dans ces formules?
    Ces derniers temps il n’y a pas un jour sans (au moins) une suppression de train sur L’axe PSL-> versailles RD.

    Je vois 2 principaux points:
    Sur une base d’un train tous les quarts d’heure ça donne 15 minutes de retard pour un usager –> un train entier (en termes de nombre de voyageurs) qui n’est pas ponctuel

    En heure de pointe il est courant que des voyageurs soient laissés sur le quai suite à une suppression et à un manque de place pour compenser –> le point précédent n’en est qu’amplifié.

    Du coup pour en revenir aux statistiques, c’est déjà très bien de suivre avec précision les trajets/horaires des trains qui partent, mais pour les statistiques les trains qui ne partent pas sont beaucoup plus impactant et je pense qu’aborder le sujet de la ponctualité voyageurs sans parler un seul instant des trains supprimés c’est manquer d’exhaustivité dans la description de la méthode de calcul.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Guigui,
      ces trains entrent dans le calcul mais du coup c’est au travers du pourcentage du nombre de voyageurs arrivés avec moins de minutes de retard à leur destination qu’ils s’expriment : votre train est supprimé, vous attendez donc le suivant, ce sera comptabilisé si vous arrivez avec moins de 5 minutes de retards à votre destination finale. Vous avez du mal à vous y retrouver dans ce total mais oui nous avons comptabilisé ces écarts sur l’ensemble des voyageurs transportés du 1er train le 1er février au dernier train le 28février

    • Guigui_bebert dit :

      Merci de votre réponse

      En effet je me doute qu’ils sont comptabilisés (encore heureux), je mettais juste l’accent sur le fait que ça n’apparaissait pas dans l’explication de la méthode de calcul.

      Mais il est intéressant de voir que les voyageurs « laissés sur le quai » ne sont pas pris en compte, c’est pourtant (malheureusement) une réalité bien trop souvent mise de coté (quand elle n’est pas scandaleusement niée) par l SNCF.

  4. Gautier dit :

    La grève surprise (et illégale) d’hier soir ne va arranger ni la ponctualité, ni les rapports entre la SNCF et ses clients ! Deux heures de galère pour rentrer dans des conditions lamentables, et encore une fois une communication défaillante sur le sujet.

    • Guigui_bebert dit :

      Les grèves sont (comme indiqué dans l’article) neutralisées==> si je comprends bien elles ne sont pas prises en compte dans la « non ponctualité »

  5. Captain Iglo dit :

    Est-ce qu’à terme vous comptez remplacer la totalité des Z 6400 par les nouvelles rames Z50000 (Francilien)???
    D’ailleurs, combien de Z50000 reste-t-il à mettre en circulation sur la ligne L ?

  6. gg92Passer au statut dit :

    Le GPS pour un transilien L3, nimporte quoi, vous n’êtes pas capable de tracer un train entre PSL et Pont Cardinet. Je peux vous y aider : Prenez le bus 53 devant la sortie rue de rome et descendez à la station pont cardinet. Sinon utilisez un chien ou un drone et pister vos trains dès fois qu’ils s’arrêtent au temple de la crêpe au rhum.

  7. hikkiPasser au statut dit :

    pour ma part le mois de février a été catastrophique et pendant les vacances scolaires ça a été pire que tout.

  8. gg92Passer au statut dit :

    Pouce , Armistice, Bon Week-End à tous.

  9. Steph123 dit :

    Peut-on connaitre la raison de cette grève surprise?
    Si c’est a cause d’une agression, c’est inadmissible ! De se faire agresser, mais aussi de faire grève! Nous n’y sommes pour rien.
    Je pense de plus en plus à la privatisation!
    Bon we

    • EPPasser en mode normal dit :

      Il semblerait que cela soit la conséquence d’une mesure disciplinaire injustifiée (refus d’effectuer des heures sup. d’autant plus que cela aurait conduit à un dépassement du temps de conduite autorisé): http://www.20minutes.fr/paris/1567003-20150319-paris-trafic-tres-perturbe-gare-saint-lazare-apres-depot-sac-conducteurs-train

    • ZigZag dit :

      Je suis très perplexe face à une grève collective pour contester une sanction individuelle. Surtout sans préavis, et à propos d’un avertissement, qui peut être contesté par le salarié dans un délai donné.

      Bref j’aimerais entendre l’entreprise reconnaître qu’une partie (combien ?) de ces mvts sociaux, grèves, retraits sont illégaux et qu’ils ne seront plus tolérés.

      « Nous défendrons le droit de grève » => ok, commencez par le respecter en entier, en l’état ce comportement est profondément injuste.

    • ZigZag dit :

      NB : pardon, « en l’état cette impunité est profondément injuste »

  10. gg92Passer au statut dit :

    Je crois rêver, prenons un exemple si sur pour une desserte assurée par 10 trains, 9 sont supprimés mais que le10ème arrive à l’heure c’est 100 % pour la SNCF, et pour moi ça fait 10 %. Je pense que vous devriez travailler à l’INSEE.

  11. pollution dit :

    Aujourd’hui les transports sont gratuits c’est bien car je n’ai pas le droit de prendre ma voiture a cause de la pollution

    Alors pourquoi le train de 7h38 a la gare de Bougival est supprimé sans aucune explication
    Si nous devons faire des efforts contre la pollution il serait bon que la SNCF fasse aussi des effort dans le respect des horaires et la ponctualité de ses trains

    • Adrien dit :

      Ce matin de nombreux trains étaient supprimés entre 7h40 et 8h30 à La Défense (au moins 4 !).
      Sans doute que la SNCF a appliqué la circulation alternée à ses trains, ceux immatriculés paires ont dû rester au garage 😉

    • EPPasser en mode normal dit :

      ;-).

      Sur la branche Versailles RD, c’est comme si le renfort de la pointe n’avait pas circulé (7h45, 8h, 8h15 mais celui-là ça fait 4 ans qu’il ne circule plus ; 8h30).

      Les voyageurs occasionnels auront apprécié le service. C’est sûr que dès demain, ils seront heureux de reprendre leur véhicule personnel.

      Je me souviens d’un slogan ‘A nous de vous faire préférer le train’.

    • Arnaud C. dit :

      C’est bien ce qui est le plus insupportable au final : le service est – soit disant – normal (aucun problème annoncé nul part) mais des trains sont supprimés à la pelle, sans aucune explication, justification, voire même excuse. RIEN. Et cela arrive très régulièrement, et toute la journée. Evidemment n’espérons pas avoir d’explications ici, Jennifer nous a bien fait comprendre récemment qu’elle n’était pas là pour expliquer les dysfonctionnements. Par contre pour poster un article sur le chocolat dans un timing tellement parfait que ça en était ubuesque, là évidemment il y avait du monde !
      Tant que nous ne saurons pas faire pression sur la SNCF en attaquant là où ça fait mal (le portefeuille), il ne se passera rien…

    • Raiponse dit :

      Arnaud a raison :
      Il faut vraiment arreter de payer cet abonnement !
      Un service aussi minable ne merite pas que l’on verse 1 euro et cela jusqu’a ce que le service soit acceptable.

    • Fab dit :

      Ah oui, j’ai fait aussi ce même constat et encore moi, j’ai eu de la chance, j’ai pu monter dans le train « impair », Viroflay 8j09, après, c’était comme d’hab beaucoup plus compliqué!
      Mais en plus, avez-vous remarqué, il sont carrément anticipé les problèmes de pollution, ça fait juste 2 semaines qu’ils passent « quand ils veulent » SUPER !!!! vraiment, on peut compter sur la SNCF !

    • gg92Passer au statut dit :

      Idem pour NU suppressions à gogo, il faut avertir le STIF, le ministère de l’écologie et la mairie de Paris d’urgence, cette situation est incompatible avec les mesures prises par le gouvernement, de plus on pouvait remarquer ce matin une importante couche bleuâtre au dessus du dépôt de Clichy-Levallois due à lla mise en place des trains effectuée pas les Loco-Tracteurs Diesel d’un autre âge.
      Bonjour la Pollution.

  12. helene faur dit :

    Bonjour,
    Le dernier train direct becon de 8h29 à Vaucresson a été supprimé…Obligée d’attendre 8h40 et faire un changement à la défense. Ok. Sauf quand le POBE est lui aussi supprimé et qu’on nous annonce 19min d’attente. Ca vous vient pas à l’esprit exeptionnellement d’ajouter les 2 dessertes courbevoie et becon au train de 8h40 à vaucresson surtout que bcp de passagers sont dans mon cas? Un peu de bon sens parfois pernpermettrait certainement de resoudre des problèmes au lieu d’en créer de nouveaux (trains bondés obliges de rester à quai 5 min)…

  13. GLF dit :

    Bonjour, encore une fois le train de 8H30 au départ de Versailles était supprimé… Encore une fois pas d’alerte sur les appli… la suppression intempestive de train est bien souvent gratuite, le train disparaît tout simplement des écrans radars, c’est tellement plus simple. A la SNCF on joue et on gagne à tous les coups, on joue le matin, on joue le soir… c’est la pluie, les feuilles, le vent, la neige, l’éclipse, un ballon, un mouvement d’humeur des conducteurs, une pièce avariée etc… la liste des excuses bidons est au moins aussi longue que celle qu’invoque un cancre pour ses retards… et quand certains demandent aux pauvres agents SNCF présents qui se prennent la colère des usagers de faire venir un responsable, ils nous renvoient sur le blog! C’est tellement plus simple, à colère virtuelle, apaisement virtuel, et solutions virtuelles! C’est tellement facile dans un monde monopolistique de mépriser son client/usager ! Vous avez supprimé les strapontins, en raison des suppressions de train pourquoi ne pas supprimer tout simplement toute place assise comme çà on pourrait tous rentrer dans le train?

  14. jlb78 dit :

    Très très fort la SNCF et la Ligne L.
    Jour de pollution = jour de suppression.

    Ecrivez au STIF. Cela coûte rien et si cela n’a pas d’impact, à force………..

  15. Raiponse dit :

    Bravo la SNCF,

    Quel exemplarité en ce jour de pollution, le train POBE de 8h56 a Puteaux -> PSL supprimé sans meme une annonce.
    Comme Helene, GLF & jb78, obligée de poireauter 20 min.
    Comment voullez vous que les gens vous prennent au serieux ? Vous etes pathetique.
    Les medias devraient faire un sujet sur « l’implication forte » de la SNCF pour lutter contre la pollution. Vous etes la honte de ce pays !

  16. Fatiguee5Passer au statut dit :

    Mercredi 25 mars, 18:05, je suis bien à l’heure pour le train de 18:06.
    Et pourtant, le train est sur le quai, portes closes, et s’en va sans moi.
    Et je dois attendre le suivant (heureusement pas supprimé p une fois), mais qui traîne et me fait arriver trop tard pour le bus : 25 minutes de marche ou d’attente du n bus suivant.
    si les retards sont indépendants de votre volonté, on ne peut pas en dire autant d’une avance.
    Scandaleux !

  17. ras le bol dit :

    Cela devient de plus en plus insupportable. Vos suppressions de train sont quotidien avec aucune information préalable et encore moins d’excuses.
    Il y a une forme de je m’en foutisme généralisé. Vos chiffres sont bidons et ne reflètent nullement la réalité. Personne n’est responsable et surtout pas l’encadrement qui reste planqué dans ses bureaux. Ce n’est plus du service public. On est au niveau du low cost…
    Deux exemples de votre non professionnalisme
    Lundi 18 mai suppression du 8h et le 8h04 est parti avec une minute d’avance.
    Vendredi 22 mai le 8h19 supprimé a 8h15 alors que le train n’est jamais parti de Saint Lazare. 30 mm plus tôt. Une information préalable aurait permis de prendre pour certains le 8h04.
    Soit vous le faite exprès soit c’est de l’incompétence.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour ras le bol,
      Pour le 8h04 passé à 8h03, je présume qu’il s’agissait en fait du train de 8h00. Ce matin, j’ai reçu pas mal d’alertes via l’appli pour m’informer des difficultés de circulations sur la ligne. Dans quelle gare attendiez vous votre train ? Je pourrais ainsi transmettre votre retour plus précis à mes collègues.
      Bonne journée

  18. crozon dit :

    Bonjour,

    je suis utilisateur de la ligne L de Chaville à la Défense.
    Je ne peux pas dire que vous briller par votre ponctualité.
    Vendredi dernier, train supprimé à la Défense vers Versailles rive droite à 18h10, avec la chaleur et un train bondé, on commençait bien le week-end.
    Aujourd’hui même direction, train de 16h50 retardé puis supprimé. Quand on a un rendez-vous, c’est énervant.
    Ces retards et suppressions sont récurrents.
    Je demande un vrai service ferroviaire. Autrement, service non rendu=remboursement du pass.

Les commentaires sont fermés.