MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

L’information voyageurs évolue

42
Publié le 15/04/2015

information logoNous sommes attentifs à vos retours sur votre perception de l’information et notamment lors des situations perturbées : vous nous le faites savoir au travers de vos commentaires sur le blog, le fil twitter, vos réclamations auprès du site Transilien, les applications, des sondages par téléphone… Vous avez besoin d’une information pertinente et au bon moment, une information fiable.

J’ai participé à de nombreuses rencontres ces derniers jours, les applications, le développement de l’offre de transport, les services… pour trouver l’information qui vous corresponde … Parce que vous avez besoin de savoir ce que nous faisons pour améliorer l’information voyageurs, vos retours sont nombreux, je partage avec vous le travail en cours et les améliorations à venir.

C’est grâce à vos retours que nous pouvons progresser, venez rencontrer les responsables de l’information voyageurs dans vos gares.

L’information reçue en situation normale comme perturbée est la 2ème attente la plus importante pour vous, clients, après la régularité.

Ces derniers mois ont été riches en actions et en mise en place de projets qui concourent à l’amélioration de la qualité de l’information : lancement du PIVIF, Flash Trafic, professionnalisation des agents… Je vous propose un tour d’horizon de l’information voyageurs : les moyens mis à votre disposition, retour sur notre rencontre à bord de la ligne Paris < > St Nom.

Aujourd’hui nous souhaitons améliorer la qualité de notre information en répondant à vos attentes par l’amélioration de l’information donnée sur nos applications, sur les écrans infogares, la pertinence de nos annonces, l’information sur les itinéraires alternatifs…

Les rencontres à bordIMG_0011

Vous rencontrer à bord est pour nous l’occasion d’échanger directement avec vous, pendant votre trajet. Le thème de notre rencontre de début mars : vous informer sur les moyens que nous vous proposons pour vous tenir informés à distance de la circulation sur votre ligne, de votre train…Retour sur vos principales remarques concernant les moyens mis à votre disposition pour obtenir les informations Trafic de votre ligne.

Parfois, vous multipliez les applications pour pouvoir obtenir une vue « plus complète » de votre trajet lorsque vous empruntez, une autre ligne, un autre mode de transport.

Vous déplorez que l’information ne vous parvient pas suffisamment rapidement pour vous permettre de mieux vous organiser dans vos trajets.

Nous avons également abordé les différents dysfonctionnements de l’application. Pour connaître la démarche pour signaler un dysfonctionnement, je vous invite à lire cet article.

Certains d’entre vous, s’informent via le fil Twitter de la ligne  @LIGNEL_sncf : Vos tweets nous alertent sur l’information qui ne vous est pas parvenue ou alors elle n’est pas suffisante. vous êtes invités à donner votre avis pour nous aider à améliorer notre communication sur ce fil.

Les principaux moyens de se tenir informé évoluent

Les alertes, l’application mobile, le site Transilien, fil Twitter @LIGNEL_sncf, les écrans infogares, les annonces, …les moyens pour obtenir l’info trafic de votre ligne évoluent afin de vous donner la bonne information, au bon moment. Nous aurons l’occasion d’y revenir plus en détail dès qu’elles arriveront dans vos gares ou sur votre ligne.

Les applications mobiles ou le site Transilien

sncf-transilien-application-iphone-androidAvant de partir prendre votre train, vous consultez vos application mobile ou le site Transilien. Le retour que vous me faites régulièrement est :  » j’aurais aimé le savoir avant de partir que mon train était supprimé, j’aurais pu prendre un autre chemin, un autre mode de transport ».

Notre objectif est de pouvoir vous prévenir suffisamment tôt en vous conseillant des itinéraires alternatifs si la situation le nécessitait. Ces itinéraires alternatifs sont d’ailleurs proposés sur le site Transilien et vous avez aussi une rubrique contourner consultable depuis votre application mobile.

Lundi, nous avons rencontré les responsables de l’application Transilien qui ont travaillé pour corriger certains bug que vous nous avez remonté au travers de vos commentaires, lors de nos rencontres ou de vos retours via l’application. Elle sera bientôt remplacée par une application unique qui regroupera toutes les autres informations auparavant disponibles sur plusieurs applications différentes. Une nouvelle version de l’application Transilien est téléchargeable en ce moment même.

Les alertes

Les alertes diffusées via l’application ou le site Transilien : aujourd’hui vous recevez des alertes pour l’ensemble des circulations de la ligne alors que c’est votre train, votre gare, votre partie de ligne qui vous intéresse,. Demain, vous recevrez des alertes plus précises pour vos trains, votre destination…

ecran infogare bandeau couleurLes écrans d’information en gare

Les écrans dans vos gares vous informent également des conditions de circulation de votre ligne lors de situations perturbée ou vous informent des prochains travaux. Nous souhaitons améliorer votre information au travers de ces écrans.

Côté matériel, les écrans, tout d’abord, Transilien et le STIF investissent dans des écrans plus modernes et adaptés en fonction des endroits où ils sont implantés.

Aujourd’hui ce qu’il faut c’est utiliser ces écrans à bon escient : par exemple avant même d’arriver dans la gare ,  vous pourriez être informé de l’état des circulations des lignes un peu comme ce qui se fait dans dans le métro avec une suggestion d’itinéraire alternatif par exemple, dans les plus petites gares et lorsqu’il n’y a qu’une seule ligne qui circule, il est important d’être informé des horaires des prochains bus… autant d’informations dont vous avez besoin sur lesquelles nous travaillons pour vous.

Les Flashs Trafic

Les Flash Trafic sont disponibles depuis le site Transilien ou l’application mobile. Ces flashs sont réalisés par des journalistes. Ils vous tiennent informés de l’état du trafic de votre ligne.

flash trafic

En gare, les agents

La communication en cas de situation perturbée auprès des agents des gares, 20150410_104342afin qu’ils vous renseignent au mieux, est également en cours d’amélioration. Vous me le faites remarquer : les agents en gare, les gilets rouges, la SUGE,… en fonction des agents que vous croisez, ne disposent pas du même niveau d’information. Vendredi dernier, j’ai pu assister à une reconstitution d’un incident en gare de St Cloud. Cet échange intermétiers entre les contrôleurs, le Gestionnaire de la Prise en charge voyageurs, l’EML, les agents qui doivent intervenir en renfort dans les gares… a permis de mettre en lumière que nous devons, d’une part échanger les bonnes pratiques, d’autre part, nous devons améliorer la communication et surtout la simplifier. L’information centralisée par le COT doit arriver rapidement à l’ensemble des agents soit par radio, soit par un brief avant une opération de renfort en gare ou alors par une application interne.   Je reviendrai en détail sur cette reconstitution lorsque je vous expliquerai les scénarios du COT et la prise en charge des voyageurs lors d’incidents majeurs.

  En gare, les annonces

pivif Nous sommes partis récemment avec certains d’entre vous au Poste d’Information Voyageurs d’Île-de-France à Asnières. A la suite de cette rencontre, nous avons décidé de vous proposer prochainement un questionnaire sur le blog pour vous exprimer sur les annonces. Au- delà des nuisances provoquées pour les riverains (sujet que j’aborderai dans un billet dédié et sur lequel nous travaillons), nous souhaitons améliorer la qualité et la pertinence de l’information diffusée par les annonces en gare. Sachez que vos remontées Twitter, blog et réclamation au sujet du manque d’information ou de la non compréhension,  sont suivies par les responsables du PIVIF.

A bord du train

Nous l’abordons sur le blog également, les formations et les gestes métiers des conducteurs évoluent, la prise de parole à bord du train par le conducteur  est une forte attente de votre part. Plus que jamais nous devons utiliser tous les moyens à notre disposition pour vous tenir informé en toutes circonstances.

Venez en discuter avec les agents dédiés à votre information

C’est en discutant avec vous que nous pourrons améliorer l’information qui vous est destinée, les responsables de l’information voyageurs se tiennent à votre disposition lors de stands dans vos gares et d’une rencontre spéciale avec les journalistes des Flashs Trafic.

mercredi 15 avril de 17h à 19h : en rentrant, arrêtez-vous au stand en gare de Versailles Rive Droite. Les R’LIV qui diffusent l’information dans votre gare. Vous pourrez discuter franchement avec eux et vous pourrez également leur faire part de vos attentes, de votre ressenti…

mardi 21 avril de 18h à 19h30 : inscrivez-vous pour participer à la rencontre des journalistes de vos Flash Trafic au Centre Opérationnel de Paris St Lazare. Vous pourrez discuter avec eux de la manière dont les flash sont réalisés. Vous pourrez mieux comprendre comment ces journalistes travaillent en coopération avec les Gestionnaires de la Prise en Charge et Les Gestionnaires de l’Information Voyageurs. Vous assisterez à la préparation et à l’enregistrement des Flashs. 2 clients par blog seront reçus. Alors inscrivez- vous rapidement via la boite mail du blog !!

mercredi 22 avril de 7h à 9h : stand en gare de Maisons Laffitte avec les R’LIV de votre gare de 7h à 9h.

N’hésitez pas à me faire part de vos remarques pour améliorer l’information tant en situation normale que perturbée. Nous en discuterons et je transmettrai vos propositions.

 

 

 

42 commentaires pour “L’information voyageurs évolue”

  1. sans dit :

    Deux propositions d’évolution :
    -utiliser à meilleur escient les codes couleurs sur les écrans : le code rouge doit être réservé à des situations critiques de fonctionnement en temps réel : il n’est pas rare de voir des travaux prévus en soirée annoncés sur un fond rouge sur les écrans dès le matin ce qui prete à confusion en laissant croire que la situation est perturbée le matin alors que ce n’est pas le cas. De même il pourrait etre introduit un fond noir pour les situations de trafic interrompu
    -diffuser la même information sur tous les écrans : il n’est pas rare d’arriver à la défense et de découvrir que le train n’est finalement pas parti alors qu’il n’est déjà plus affiché sur les écrans en gare

  2. gg92Passer au statut dit :

    Parlons en de l’information, ce soir 1 train sur 4 !!! à partir de17H21 LGC, Un véritable scandale, des personnels dépassés, aphones ou hilares comme à la Garenne où ils contemplaient les CLIENTS énervés faire encore la queue pour quitter la Gare au lieu d’ouvrir la sortie poussettes. Bravo continuez et surtout mettre un sujet sur le Navigo après une soirée pareille, vous êtes gonflés.
    Bonnes Vacances, mais vous y êtes déjà toute l’année.

  3. ZigZag dit :

    Bonjour, hier soir incohérence entre l’appli mobile et les écrans en gare : la première annonçait un Saint-Cloud -> Saint-Nom pour 21h33, les seconds ne le mentionnaient pas. J’avoue ne pas avoir attendu s’il est passé ou pas ce 21h33 : vu le b… annoncé suite aux incidents j’ai directement pris mes pieds.

  4. gg92Passer au statut dit :

    Bonjour,
    L’information, vaste problème surtout lorsque l’on en a besoin.
    Sans parler du patinage étalé comme la graisse pendant une semaine, je voudrais revenir à la pagaille d’hier soir et à sa gestion calamiteuse dont les CLIENTS ont été les premières victimes. Trajet PSL LGC – le 17H31 à quai Voie 5 en accès interdit à 17H34, il est bondé je reussis à monter, mais il ne part pas; J’apprends qu’en fait ce train est initialement le 17H21. Voyant arrivé un Z50 sur la 7 je décide de ressortir par le souterrain et de m’y engouffrer, je m’assois ce train est quasiment vide et est affiché pour 17H41 avec Terminus Bécon. C’est mieux que rien.
    Mais ça se corse lorsque le NU Voie 5 est annoncé non partant par l’ADC, tous les voyageurs descendent et se replient sur le notre, qui vient de disparaitre des écrans pendant 2 minutes stressantes remplacé par l’annonce de l’étiquetage des bagages puis réapparait de nouveau sous une nouvelle identité c’est désormais 17H51 avec terminus NU soit 4 trains en pointe à faire rentrer dans un seul.
    Vous devriez nous mettre en musique de fond « Les Sardines ».
    Nous partîmes enfin à 17H58, je vous passe les échanges virulents entre « Voyageurs » lors des croisements et les risques d’accident encourus sur les quais bondés notamment à Asnières.
    Voilà j’arrête là, je pense avoir été clair, ne pas vous avoir agressé et juste vous avoir présenté poliment un état des lieux de la situation « VECUE » et non pas ressentie que beaucoup de CLIENTS ont connu hier soir.
    Bonne Journée, Bon Week End et Bonnes Vacances.

  5. Guigui_bebert dit :

    Attentifs à nos retours…
    Quand je vois que les suppressions ne sont plus affichées et qu’on nous dit que c’est pour notre bien j’ai des doutes…
    C’est pas faute d’avoir râle à maintes reprises!

  6. EPPasser en mode normal dit :

    Bon pour les annonces sur les quais, il faudra que le PIVIF fasse encore des efforts. Ce matin, à Sèvres-Ville d’Avray, il y a eu une annonce pour la suppression d’un DEFI. Intéressant mais, hors situation très exceptionnelle, ces trains ne s’arrêtent pas encore dans cette gare.

  7. Mais où sont mes trains ? dit :

    Un nouvel exemple d’information erronée et pénalisante. A la Défense, ce soir pour me rendre à St cloud nouveau choix : d’un coté le train pour Marly affiché à 3 minutes, puis 2, de l’autre la ligne U (ne figurant plus sur les panneaux , mais clairement au départ selon l’ecran du quai.
    Meme avec l’experience , je me « suis fait eu « . Le train de Marly est subitement passé en retardé,à 13 minutes ( En fait il n’était jamais parti!)
    J’ai essayé de changer de quai pour rattrapper la ligne U, je l’ai raté de quelques secondes.

    Résumons , l’affichage en gare est encore une fois incorrect.
    – cela démontre que la SNCF ne sait pas où sont ses trains (ou alors, il n’y a pas de communication entre les services)
    – les trains devraient être affichés jusqu’au dernier moment. En fait ils disparaissent des panneaux hors du quai 1à 2 minutes avant le départ. Je rate régulierement des trains de ce fait, alors qu’en me dépechant un peu je les aurais eu.

    • Arnaud C. dit :

      Ce phénomène de train fantôme devrait être la priorité des priorités à régler. Or, cela fait des mois maintenant que le problème a été remonté visiblement mais rien ne bouge.
      Encore une fois, la SNCF démontre qu’il y a la « comm » d’un côté (exemple cet article plein de blabla pour nous annoncer que « l’information voyageur évolue ») et le concret de l’autre que nous attendons tous (et que nous ne voyons pas venir).
      Les exemples d’annonces foireuses, il y en a des dizaines sur ce blog. En ce qui concerne les renseignements donnés par les agents sur le terrain, il me semble que là aussi les remontées sont plus que mitigées. Quant aux infos données par les moyens modernes (twitter, applications, email), là encore il y a du boulot pour avoir une info fiable (et surtout cohérente).
      Autant on peut être tolérant vis à vis de ce dernier canal (relativement récent), autant pour les deux premiers, c’est clairement du foutage de g*ueule !
      On croirait que les annonces en gare, à bord des trains ou par le personnel présent à quai, cela vient d’arriver à la SNCF… Encore une fois, on a l’impression que cette ligne est en rodage pendant sa première année d’exploitation.

  8. Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

     » cela démontre que la SNCF ne sait pas où sont ses trains (ou alors, il n’y a pas de communication entre les services) »
    « Les exemples d’annonces foireuses, il y en a des dizaines sur ce blog. En ce qui concerne les renseignements donnés par les agents sur le terrain, il me semble que là aussi les remontées sont plus que mitigées »

    pour la communication, c’est simple: l’adaptation impérative de l’ordre des circulations, des voies de réception…etc …et les limitations/dysfonctionnements Infogare (qui conditionne quand même la qualité des annonces !!!) entraînent au bas mot plus de 100 (et globalement certainement beaucoup plus) modifications journalières en direct entre Aiguilleurs (qui en théorie n’ont strictement rien à voir avec la gestion d’Infogare), et PIVIF.

    quant aux exemples de dysfonctionnement, les remontées souvent très précises sont systématiques, mais jusqu’où faut-il « remonter » ?

    bref tout le monde subit.

    c’est d’autant plus contradictoirement illogique qu’en certaines circonstances, notamment sur l’anticipation des circulations et des écarts-horaires par rapport à un secteur donné, c’est Infogare qui donne les infos les plus fiables, et ce , là aussi… au moins 100 fois par jour…

    • Arnaud C. dit :

      Paulo : oui certes mais encore une fois, les problèmes internes à la SNCF ne sont pas du ressort du client.
      Concrètement nous, sur le terrain, et bien les dysfonctionnements de l’information (et on ne parlera que de ceux là aujourd’hui), on les subit au quotidien.
      Si l’info remonte à votre niveau mais qu’elle se perd ensuite dans les méandres des services et/ou des prestataires externes, le client s’en moque.
      On ne peut pas d’un côté venir vanter dans chaque article l’information voyageur et de l’autre faire comme si de rien n’était devant les problèmes récurrent sous prétexte que ça ne dépend pas de vous.
      Alors oui, on a bien compris que les dysfonctionnements (notamment ces fameux trains fantômes) n’ont rien à voir avec la ligne L mais encore une fois, c’est un problème interne à la SNCF.
      Ce qui est exaspérant c’est le décalage entre le discours tenu sur ce blog par la ligne (j’englobe tout le monde) et les réalités du terrain.
      Monsieur Monnet au lieu d’apposer sa signature sur une lettre bidon, ferait peut-être mieux de mettre son poids de directeur de lignes pour faire en sorte que certains services ou prestataires se bougent un peu plus…

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      La réalité du terrain concerne deux entités: les Clients et les Agents. C’est un point essentiel.

      Ceux qui subissent sont les deux, et nous avons les mêmes griefs.
      Sauf que nous, nous sommes entre le marteau et l’enclume.

      Qui a le pouvoir de faire modifier ce logiciel ?
      De tout ce que Infogare ne « sait » pas faire, de tout ce qu’on tente de pallier mais c’est parfois tout simplement impossible, et là votre dernier paragraphe – quelle que soit la personne et le prestataire externe – prend toute sa valeur.

      Les limitations du système sont-elles volontaires (ce qu’il ne sait pas reconnaître, ce qu’on ne peut pas faire, la liste est longue) ?

      On en vient même à se demander si l’informatique en elle même en est capable ?

      Pour prendre un exemple parmi beaucoup, est-il possible de créer une anticipation d’heure de départ ne serait-ce que théorique d’une réutilisation dans les gares terminus (ce qui conditionne toutes les heures dans toutes les gares au retour) par rapport à la progression réelle du train, en y ajoutant la durée de changement de cabine pour le Conducteur ?

      voilà deux simples questions a poser en (tres) haut lieu.
      il y en a d’autres.

      réponse ?

      Ensuite, évidemment, lorsqu’un papier vous dit que çà s’ameliore, c’est sur que dans l’absolu vous vous dites « y se (vous savez quoi) de nous ??  »

      Et pourtant y en a des choses qui ont changé, mais çà ne va pas aussi vite – encore une fois c’est important – que VOUS et NOUS le voudrions.

      on ne peut pas faire de « journée blanche », c’est évidemment impossible.
      et pourtant: cesser de pallier tout ce qui ne nous concerne pas et « zapper » toutes les améliorations mises en place depuis disons 2 ans.

      Et donc gérer un incident a la mode 2012.
      je vous jure que le taux de régularité chuterait de moitié !

    • Arnaud C. dit :

      Paulo : j’ai toujours défendu les agents du terrain lors de mes multiples interventions ici car je crois – et vous êtes bien placé pour le confirmer – que l’immense majorité d’entre eux est compétente et pleine de bonne volonté.
      Même si certaines attitudes rapportées sur ce blog par d’autres intervenants sont clairement inadmissibles, je considère qu’elles ne sont le fait que de certains individus et ne reflètent en rien la majorité. Sur ce point, nous sommes donc du même côté !
      Donc oui les agents subissent eux aussi tous ces dysfonctionnements. Et on ne peut (et ne doit) les considérer comme responsable de ce qui se passe.
      Mais alors on s’adresse à qui ?
      Pour reprendre l’exemple des trains fantômes, qui est responsable de ça ? Le prestataire qui fournit une application boguée ? Probablement oui. Mais la SNCF qui accepte et continue à accepter un tel logiciel sans manifestement faire quoique ce soit pour que ces problèmes soient corrigés (sans doute pour des questions de coût), n’est-elle pas aussi responsable ?
      Cet exemple n’est en rien anodin. Annoncer qu’un train arrive alors qu’en fait il n’est même pas parti de son terminus, c’est clairement une information voyageur erronée. Mais cela renvoie aussi une image particulièrement détestable de la SNCF aux voyageurs qui se rendent compte que ce qui est annoncé, c’est tout simplement n’importe quoi.
      Et même si cela ne concerne qu’un train sur les centaines de la journée, cela suffit à ternir un peu plus l’image de la SNCF. Et cela a un effet désastreux sur votre clientèle.
      Quand on me dit que Monsieur Monnet fait un « geste fort » en signant une lettre somme toute banale (sans la moindre excuse ni engagement de quoique ce soit), désolé m

    • Arnaud C. dit :

      (désolé fausse manip).
      Je disais donc que cette lettre est pour moi une vaste fumisterie surtout quand elle nous est présentée comme un « geste fort ». J’attends d’un directeur de ligne qu’il reconnaisse les dysfonctionnements de sa ligne, et qu’il annonce des mesures qu’il a personnellement prises pour que les choses s’améliorent sur sa ligne.
      Si il n’est pas capable de le faire, alors qu’il se taise et fasse comme les autres, attendre que ça passe et qu’il soit appelé vers d’autres destinées (dans l’entreprise ou ailleurs).
      La question que l’on peut légitiment se poser en dehors de tout le blabla de « comm » que l’on voit à droite et à gauche : y-a-t’il une vraie volonté à la SNCF en haut lieux pour que les choses s’améliore VRAIMENT sur les lignes Transilien ? Est-ce que la direction de la SNCF ne refile pas plutôt le bébé à chaque directeur de ligne pour faire le job avec le minimum de moyen ?

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      nous sommes donc bien d’accord, car je suis bien trop bas pour apprécier ce qui se passe dans les hautes sphères entre prestataires

    • Stéphane dit :

      Arnaud C., l’association « Plus de trains pour La Défense » a-t-elle bien reçu mon courriel du 22 avril ?

    • Arnaud C. dit :

      Stéphane : Je ne saurais dire car je ne suis pas le « Arnaud » de l’association. Vous connaissez sans doute le proverbe « il y a plus d’un âne qui s’appelle Martin »… 😉

  9. Mariaux dit :

    Bonjour,
    Un matin comme les autres, arrivée sur le quai des Vallées à 8h18, l’affiche annonce le prochain train supprimé, le suivant est prévu au bon horaire, je suis sceptique donc pas déçue quand 3 puis 2 min avant (déjà ça c’est louche) le train disparait, c’est un sans arrêt qui arrive, prochain train… 5 minutes. Conclusion 2 trains de supprimés et le troisième en retard. Bon, j’exagère, ce n’était pas un matin comme les autres, un matin comme les autres c’est un train de supprimé et un en retard. Bonne journée

  10. François Viro RD dit :

    Suite aux plaintes des riverains de la ligne L et à un dialogue avec le Pivif une diminution des nuisances aux riverains a été mise en place. Depuis le mardi 30 juin on constate une reprise des annonces à un niveau trop élevé, trop longues, trop fréquentes, souvent peu ou pas utiles. Aujourd’hui mercredi 01 juillet on y ajoute les annonces pour recommander de ne pas oublier de boire quand il fait chaud. Cette situation est insupportable pour les riverains. La SNCF doit maintenir une politique d’annonces qui permette d’informer les voyageurs tout en minimisant les nuisances sonores aux riverains.

  11. François Viro RD dit :

    De la part d’un riverain de Viroflay Rive Droite. Hier soir mercredi 1 juillet les annonces sonores abusives : trop fortes, trop longues, inutiles ont continué toute la soirée et jusqu’à 1h15 dans la nuit ! Pourquoi indiquer toutes les quelques 5 à 10 minutes : le train à destination de …. est maintenant en gare de ….. pour chaque étape du train ? Les voyageurs veulent seulement savoir à quelle heure passe le prochain train et peuvent le lire sur les panneaux d’affichage. La SNCF a modifié la politique d’annonces sonores qui avait été mise en place suite aux dialogues avec les riverains et les élus locaux de fin 2014. Pourquoi ce changement unilatéral sans concertation ? Les riverains de la ligne L demande à la SNCF de revenir à une politique d’annonces sonores minimisant les pollutions sonores, respectueuses des riverains et de la législation. Merci d’avance.

    • gg92Passer au statut dit :

      Bonjour François Viro RD, il y a une association qui lutte activement contre les nuisances sonores emises par PIVIF, vous pouvez les contacter : annonces.sonores@free.fr
      Bon Courage.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour François Viro RD,
      La situation était particulièrement exceptionnelle hier du fait de la canicule et des incidents qui se sont enchaînés. Nous n’avons pas changé la politique des annonces sonores que je vous avais annoncé. La SNCF se doit d’informer les voyageurs surtout lors d’interruption totale de trafic comme ce fut le cas hier. Sincèrement désolée, je note votre remarque.

    • François Viro RD dit :

      Jennifer,
      Merci de votre réponse.
      Lors de la mise en service du système d’annonces sonores, les nuisances causées aux riverains étaient insupportables et illégales. Suites aux plaintes émises par les associations et les élus, une nouvelle politique a été mise en oeuvre par la SNCF, sans que nous en ayons reçu une définition.
      Nous avons pu constater depuis début 2015 environ :
      – suppression des jingles
      – baisse du niveau sonore, en général au moins, et sauf pour certaines annonces non programmées qui restent à un niveau beaucoup trop élevé,
      – diminution du nombre de Flash ceci – cela
      – diminution des annonces de travaux ici ou là dans un délai plus ou moins grand avec des conséquences plus ou moins compliquées
      Nous constatons depuis le 30 juin :
      – un retour à des niveaux sonores très élevés et au delà des limites légales pour de nombreuses annonces
      – une augmentation du nombre d’annonces Flash (sûreté, sécurité, autres..)
      – de nouvelles annonces liées aux conditions climatiques ( il faut boire, il y aura des retards…) d’un intérêt discutable
      Exemple : le 02 juillet en fin d’après-midi et dans la soirée, toutes les 10 minutes, diffusion à un niveau sonore très élevé de l’annonce suivante d’une durée de 15 secondes :
      « Aujourd’hui jeudi 2 juillet 2015, les conditions météo exceptionnelles de ces derniers jours ont un impact sur nos trains et nos installations, des allongements de temps de parcours sont à prévoir sur l’ensemble de la ligne L ce jeudi 2 juillet, merci de rester attentifs aux annonces diffusées en gare »
      Cette annonce n’a pas d’intérêt, les voyageurs peuvent constater les heures de trains sur les panneaux, lisent les annonces sur les panneaux, connaissent le jour d’aujourd’hui, n’ont pas besoin qu’on leur dise d’écouter les annonces. Par ailleurs les annonces ne sont pas diffusées seulement en gare mais dans l’environnement des quais à l’air libre.
      Il faut donc informer par annonce sonore si et seulement si cela est réellement nécessaire, et émettre à un niveau convenable aussi faible que possible pour causer le minimum de nuisances aux riverains.
      Merci d’avance.

    • EmmFontPasser au statut dit :

      Annonces à nouveau en hausse à des niveaux beaucoup trop élevés et surtout à des heures indues : ce matin, 6h34 ! Vous vous étiez engagés à ne rien diffuser avant 7h il me semble ?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour EmmFont,
      J’ai transmis votre remarque au PIVIF. Ces derniers jours ont été particulièrement difficile au niveau de la circulation des trains et avec le plan vigipirate renforcé, les annonces doivent être plus nombreuses. Je fais un point avec eux sur la programmation ainsi que l’annonce diffusée ce matin. Je reviens vers vous dès que j’aurai obtenu toutes les informations.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Je viens d’obtenir une réponse pour l’incident de ce matin qui nous a contraint à diffuser des annonces si matinales. Une altercation entre voyageurs sur le quai devant la voie 6 en gare de Paris St Lazare a empêché le départ du train. Afin de tenir informés les voyageurs, le PIVIF a diffusé des annonces en gare de Clichy Levallois et les Vallées.
      Nous réaffirmons que nous limitons les annonces avant 7heures le matin mais ce cas nécessitait que nous informions les voyageurs qui attendaient. Sincèrement désolée, nous restons vigilants afin de limiter les désagréments que vous subissez.
      Bien à vous

  12. EmmFontPasser au statut dit :

    Merci mais votre reponse n’est guère satisfaisante. Les alertes exceptionnelles sont légion. Ex : annonce il y a 15mn, c’est à dire à minuit ???!!
    Ce n’est pas possible !!!!

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      ce qui repose le problème des travaux: hier soir annonces très tardives (beaucoup de modifications), ce matin par contre (suppression du 1er et du 3ème train au départ de Versailles, toujours liées aux travaux à Bécon, l’info travaux ayant été diffusée, il y a des banderoles, des présentoirs énormes, des fascicules, des panneaux …)
      … 3 Clients matinaux se sont plaints à 04h41 de l’absence d’annonces (leur requête n’a pas été satisfaite)

  13. EmmFontPasser au statut dit :

    Rebelote ! Problème récurrent hein : il est MINUIT ! Et nous avons droit à un beuglard qui ne doit s’adresser qu’à LUI-MÊME car à cette heure AVANCÉE de la nuit il n’y a PERSONNE EN GARE !!!! M…….!

  14. EmmFontPasser au statut dit :

    Marre marre marre marre marre
    Depuis ce matin SIX HEURES ET DEMIE !!!!! Y’en a marre !!!!!!!!!😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡

  15. EmmFontPasser au statut dit :

    Ce n’est pas POSSIBLE !!! Une annonce apres l’autre, c’est du non stop depuis 1h ! TOUTES les 30 sec !!!!!
    Arrêtez ça !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour EmmFont,

      J’ai bien pris connaissance de vos commentaires. J’ai transmis au PIVIF, j’essaie de les joindre pour revoir avec eux la programmation de ce weekend. Je reviens vers vous rapidement.

  16. EmmFontPasser au statut dit :

    Jennifer, je vois bien à vous lire que vous êtes pleine de bonne volonté. J’espère que votre voix est d’un peu de poids mais pour tout dire j’en doute. De promesses en promesses, le résultat est là : les nuisances sonores sont récurrentes et la SNCF compte sur notre accoutumance. C’est l’hiver, nos fenêtres sont fermées et nous entendons à toute heure du jour ET de la NUIT des ******* qui font des annonces inutiles (****.) En été serons-nous condamnés à vivre fenêtres closes, sans même être pour autant protégés de ce bruitage pénible ?
    Vous avez modéré mon commentaire précédent sous prétexte qu’il y aurait eu des menaces et des insultes. Il est vrai que devoir répéter la MÊME CHOSE depuis 18 mois a de quoi énerver, plus encore si l’on cherche le repos après une semaine moralement éprouvante. Alors je vais redire les choses sans prêter le flanc à la critique : si la SNCF continue à nous exaspérer avec ces annonces, je prendrai le taureau par les cornes et me mettrai en contact avec l’association créée l’année dernière, et peut-être bien quelque personnalité de ma connaissance, afin de mettre enfin un terme à cette intrusion de cette saleté de PIVIF dans notre quotidien.
    Transmettez le message !
    Bien cordialement.

    • Stéphane dit :

      Jennifer, il me semble qu’il ne faut plus tarder à réunir autour d’une table des représentants des communes concernées, de l’association évoquée par EmmFont et de la SNCF pour que soient établies des normes conventionnelles, notamment de niveau sonore.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Stéphane,

      Merci pour vos préconisations mais rassurez vous de nombreuses rencontres de ce type sont organisées tant en institutionnel qu’en relation privilégiée.
      Mes collègues de l’information voyageur ont fait toutes les recherches nécessaires pour la résolution du problème évoqué par EmmFont.

      Je vous remercie de votre bienveillance.

    • Stéphane dit :

      Jennifer, il y a peut-être eu des réunions mais, visiblement, cela n’a pas abouti à la mise en place d’un guide de bonnes pratiques puisque je lis toujours des commentaires de riverains exaspérés !
      Parfois, on aimerait que les actions que vous me dites menées soient efficaces…

    • JenniferPasser au statut dit :

      Stéphane, il se peut que des annonces soient diffusées à certaines heures en cas d’incident majeur de circulation. Je ne l’ai jamais caché aux riverains, nous avons mené de nombreuses modifications pour la programmation des annonces. Nous ne sommes pas à l’abri d’un incident ou autre. Je fais le relai auprès des équipes concernées. Normalement pour EmmFont, la situation devrait s’apaiser.
      Merci de vos conseils.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour EmmFont,
      Il nous aura fallu quelques jours pour faire le point sur votre retour : nous avons listé l’ensemble des annonces.
      Tout d’abord, nous sommes sincèrement désolé de nouveau pour ces nuisances.
      Certaines annonces diffusées étaient relatives à des incidents survenus tardivement en soirée comme des personnes sur les voies, une interruption des circulations… Mis à part ces annonces, nous avons rencontré un problème sur l’affichage des trains en gare : les trains étaient affichés en horaires théoriques et non pas en « temps réel ». Du coup, face à cette affichage « erroné » nous étions donc dans l’obligation d’en informer les voyageurs.
      Les équipes techniques ont travaillé pour résoudre ce problème.
      Cette anomalie désormais résolue, nous avons retiré la diffusion de ces annonces.
      Espérant que vous puissiez retrouver un peu plus de sérénité désormais. Je reste à votre disposition.

  17. EmmFontPasser au statut dit :

    J’ajoute qu’il ne s’agit pas QUE de CE week-end : cela fait un bon mois voire davantage que ces annonces redeviennent extrêmement gênantes.

Les commentaires sont fermés.