MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Les travaux d’automne 2018 sur votre ligne

21
Publié le 19/10/2018

[MAJ 31 oct] Retrouvez toutes les infos utiles afin de préparer vos déplacements pendant cette période de travaux.

Avant de vous présenter le détail des travaux, sachez que je mettrai ce billet régulièrement à jour avec les horaires, les modifications possibles… Pour le moment, retrouvez tous les travaux jusqu’au 3 novembre.

Plusieurs travaux sont réalisés en simultanée sur vos lignes. Je vous invite à consulter l’application SNCF et à vous abonnez gratuitement aux alertes infos trafic de votre ligne : vous recevrez les infos travaux dès leur mise en ligne.

 

Mises à jour

  • 24 octobre : ajout d’une affiche portant sur la réduction du plan de transport des lignes A et L Nord les journées du 25, 26, 29, 30, 31 octobre et du 2 novembre
  • 30 octobre : retrait des travaux passés, ajout des travaux jusqu’au 25 novembre
  • 31 octobre : travaux inopinés du 1er novembre entre PSL et Maisons-Laffitte jusqu’à 7h du matin.

 

Les dates importantes à retenir :

  • à partir du 20 octobre et jusqu’au 3 novembre, la gare de Cergy le Haut sera desservie par bus.
  • pendant la semaine, en journée, à certaines heures (au maximum entre 11h et 13h30) la ligne L est fermée entre Paris Saint-Lazare et Nanterre Université.
  • du lundi 29 octobre au jeudi 1er novembre, en soirée, la ligne L est fermée entre Paris Saint-Lazare et Nanterre Université / Maisons Laffitte à partir de 20h25.
  • le vendredi 2 novembre, en soirée : la ligne A est fermée entre Sartrouville et Cergy le Haut et la ligne L Nord est fermée entre Paris Saint-Lazare et Nanterre Université/Maisons-Laffitte.

Comment se déplacer pendant les travaux ?

Pour vous repérer, dans les infos travaux, j’ai repris toutes les dates concernées (visibles sur les images).

A retenir : orange, pour les travaux en journée, et bleu pour les travaux en soirée.

 

Il y aura une réduction du plan de transport sur les journées du 26, 29 au 31 octobre inclus et le 2 novembre. Des détails dans l’affiche ci-dessous (cliquez sur l’image pour agrandir l’affiche).

 

La ligne L circule entre Paris Saint-Lazare et Maisons-Laffitte sauf entre 11h45 et 12h15.

Entre 11 h 45 et 12 h 15, au départ de Paris Saint-Lazare pour rejoindre les gares :

  • entre Pont Cardinet et Asnières sur Seine, empruntez la ligne L SUD en direction de Versailles Rive Droite
  • Bécon les Bruyères, emprunter la ligne L SUD en direction de Saint-Nom la Bretèche
  • Les Vallées, empruntez la ligne J jusqu’à Bois Colombes (15 mn jusqu’à la gare des Vallées)
  • La Garenne Colombes, empruntez la ligne L SUD jusqu’à La Défense puis le tramway T2 jusqu’à La Garenne Colombes.

Toute la journée, au départ de Paris centre pour rejoindre les gares entre Maisons-Laffitte et Cergy le Haut, empruntez la ligne A en direction de Cergy Saint-Christophe puis un bus de remplacement SNCF en direction de Cergy le Haut.

Cliquez sur ce lien pour télécharger les horaires de votre ligne.

 

TRAVAUX INOPINES DU 1ER NOVEMBRE


 

Au départ de Paris Saint-Lazare pour rejoindre les gares :

  • entre Pont Cardinet et Bécon les Bruyères, empruntez la ligne L SUD en direction de Versailles Rive Droite ou Saint Nom la Bretèche
  • entre les Vallées et Nanterre Université, empruntez un train de la ligne L SUD en direction de Versailles Rive Droite ou Saint-Nom la Bretèche jusqu’à Bécon les Bruyères où vous pourrez emprunter un bus de remplacement (dans les 2 sens)
  • Nanterre Université, vous pouvez emprunter la ligne A en direction de Saint-Germain en Laye.

Toute la journée, au départ de Paris centre pour rejoindre les gares entre Maisons-Laffitte et Cergy le Haut, empruntez la ligne A en direction de Cergy Saint-Christophe puis un bus de remplacement SNCF en direction de Cergy le Haut.

Retrouvez les horaires sur le site Transilien.com

 

Au départ de Paris pour rejoindre les gares :

  • entre Pont Cardinet et Bécon les Bruyères, empruntez la ligne L SUD en direction de Versailles Rive Droite ou Saint-Nom la Bretèche
  • entre les Vallées et la Garenne Colombes, empruntez un train de la ligne L SUD en direction de Versailles Rive Droite ou Saint-Nom la Bretèche jusqu’à Bécon les Bruyères où vous pourrez emprunter un bus de remplacement (direction Sartrouville)
  • entre Houilles Carrières sur Seine et Maisons-Laffitte, empruntez la ligne A en direction
    de Cergy Saint-Christophe ou Poissy.
  • Nanterre Université, empruntez la ligne A en direction de Saint-Germain en Laye.

Au départ de Paris centre pour rejoindre la gare de Cergy le Haut, empruntez la ligne A en direction de Cergy Saint-Christophe puis un bus de remplacement  SNCF en direction de Cergy le Haut.

Cliquez sur ce lien pour télécharger les horaires de votre ligne.

Au départ de Paris pour rejoindre les gares :

  • entre Pont Cardinet et Bécon les Bruyères, empruntez la ligne L SUD en direction de Versailles Rive Droite ou Saint-Nom la Bretèche
  • entre les Vallées et la Garenne Colombes, empruntez un train de la ligne L SUD en direction de Versailles Rive Droite ou Saint-Nom la Bretèche jusqu’à Bécon les Bruyères où vous pourrez emprunter un bus de remplacement (direction Sartrouville)

Entre 20h25 et 22h30, pour rejoindre les gares :

  • Nanterre Université, empruntez la ligne A en direction de Saint-Germain en Laye.
  • entre Houilles Carrières sur Seine et Maisons-Laffitte, empruntez la ligne A en direction de Cergy Saint-Christophe ou Poissy
  • Cergy le Haut, empruntez la ligne A jusqu’à Cergy Saint-Christophe et empruntez le bus de remplacement.

À partir de 22h30, pour rejoindre les gares entre Sartrouville et Cergy le Haut, empruntez un train de la ligne A jusqu’à Sartrouville puis le bus de remplacement SNCF.

Cliquez sur ce lien pour télécharger les horaires de votre ligne.

Attention : la fermeture de la ligne n’est effective que pour les premiers trains puisque la ligne A est fermée entre Maisons Laffitte et Cergy le Haut, jusqu’à 6h.

Des bus de remplacement SNCF assure la desserte de toutes les gares entre Cergy le Haut et Sartrouville (uniquement dans ce sens). La ligne L circule normalement entre Paris Saint-Lazare et Maisons-Laffitte (avec desserte de toutes les gares intermédiaires).

De 11H à 13H30, au départ de Paris Saint-Lazare pour rejoindre les gares :

  • entre Pont Cardinet et Bécon les Bruyères, empruntez la ligne L SUD en direction de Versailles Rive Droite ou Saint Nom la Bretèche
  • entre les Vallées et Nanterre Université, empruntez un train de la ligne L SUD en direction de Versailles Rive Droite ou Saint-Nom la Bretèche jusqu’à Bécon les Bruyères où vous pourrez emprunter un bus de remplacement (direction Nanterre Préfecture)
  • Nanterre Université, vous pouvez emprunter la ligne A en direction de Saint-Germain en Laye.

Pour rejoindre les gares entre Maisons-Laffitte et Cergy Saint-Christophe, vous pouvez emprunter la ligne A du RER depuis Auber, destination Cergy Saint-Christophe.

Pour rejoindre la gare de Cergy le Haut, vous pouvez emprunter la ligne A du RER depuis Auber, destination Cergy Saint-Christophe, puis emprunter le bus de remplacement à destination de Cergy le Haut.

Cliquez sur ce lien pour obtenir les horaires de votre ligne.

Au départ de Paris pour rejoindre les gares :

  • entre Pont Cardinet et Bécon les Bruyères, empruntez la ligne L SUD en direction de Versailles Rive Droite ou Saint-Nom la Bretèche
  • entre les Vallées et la Garenne Colombes, empruntez un train de la ligne L SUD en direction de Versailles Rive Droite ou Saint-Nom la Bretèche jusqu’à Bécon les Bruyères où vous pourrez emprunter un bus de remplacement (direction Sartrouville)

Entre 20h25 et 22h30, pour rejoindre les gares :

  • Nanterre Université, empruntez la ligne A en direction de Saint-Germain en Laye.
  • entre Houilles Carrières sur Seine et Maisons-Laffitte, empruntez la ligne A en direction de Cergy Saint-Christophe ou Poissy
  • Cergy le Haut, empruntez la ligne A jusqu’à Cergy Saint-Christophe et empruntez le bus de remplacement.

À partir de 22h30, pour rejoindre les gares entre Sartrouville et Cergy le Haut, empruntez un train de la ligne A jusqu’à Sartrouville puis le bus de remplacement SNCF.

 

Au départ de Paris pour rejoindre les gares de :

  • Pont Cardinet, Clichy Levallois, Asnières sur Seine et Bécon les Bruyères, vous pouvez emprunter un train de la ligne L à destination de Maisons Laffitte (sauf entre 11h55 et 12h10)
  • Courbevoie, la ligne régulière 275 est renforcée entre La Défense et Bécon les Bruyères
  • La Défense, vous pouvez emprunter la ligne A du RER à Auber (destination Poissy / Cergy / Saint-Germain en Laye)

La ligne L circule entre Paris Saint-Lazare et Maisons Laffitte sauf entre 11h55 et 12h10.

Au départ de Paris pour rejoindre les gares :

  • entre Pont Cardinet et Bécon les Bruyères, empruntez la ligne L SUD en direction de Versailles Rive Droite ou Saint-Nom la Bretèche
  • entre les Vallées et la Garenne Colombes, empruntez un train de la ligne L en direction de Versailles Rive Droite ou Saint-Nom la Bretèche jusqu’à Bécon les Bruyères où vous pourrez emprunter un bus de remplacement (direction Sartrouville)
  • Nanterre Université, empruntez la ligne A en direction de Saint-Germain en Laye.
  • entre Houilles Carrières sur Seine et Maisons-Laffitte, empruntez la ligne A en direction de Cergy Saint-Christophe ou Poissy
  • entre Sartrouville et Cergy le Haut, empruntez un train de la ligne A jusqu’à Sartrouville puis le bus de remplacement SNCF.

Au départ de Paris centre pour rejoindre les gares :

  • Pont Cardinet, Clichy Levallois, Asnières sur Seine et Bécon les Bruyères, vous pouvez emprunter un train de la ligne L à destination de Maisons Laffitte
  • Courbevoie, la ligne régulière 275 est renforcée entre La Défense et Bécon les Bruyères
  • La Défense, vous pouvez emprunter la ligne A du RER à Auber (destination Poissy / Cergy / Saint-Germain en Laye)
  • entre Achères Ville et Cergy le Haut, empruntez la ligne A jusqu’à Achères Ville puis le bus
    de remplacement SNCF en direction de Cergy le Haut

Des navettes à la demande disponibles pour les Personnes à Mobilité Réduite

Pour le chantier de la 4ème voie de Cergy, pendant les vacances de la toussaint (du 20 octobre au 4 novembre) des navettes à la demande auprès des agents en gare sont disponibles pour les Personnes à Mobilité Réduite (PMR) munies d’un titre de transport valide.

 

 

Andilien, l’application de mise en relation avec les agents dédiée aux personnes à mobilité réduite

Andilien est une application de mise en relation avec un agent en gare. Elle est gratuite et dédiée aux personnes en situation de handicap possédant une carte mobilité inclusion ou une carte d’invalidité à plus de 80 % (jusqu’à fin de validité).

Elle permet à votre arrivée en gare de contacter un agent dans toutes les gares desservies par le réseau SNCF Transilien en Ile-de-France.

Pour cela, il vous faut :

  • Vous inscrire à Andilien auprès de la centrale d’appel d’Accès Plus Transilien par téléphone ou par mail.
  • Télécharger l’application sur Android ou iOS et paramétrer l’application en vous connectant avec les identifiants qui vous seront fournis

 

Quels travaux sont réalisés pendant cette période ?

La suite rapide entre Paris Saint-Lazare et Nanterre Université : cette technique innovante permet de renouveler plus rapidement de longues portions de voies.

 

La 4ème voie de Cergy : les travaux avancent comme vous avez pu le voir dans notre dernier billet dédié à la visite des coulisses de ce chantier. Ces travaux permettront d’améliorer la rotation des trains et donc la ponctualité des lignes A et L.

Pendant les weekends et en soirée, les travaux se poursuivent pour renouveler les voies et le ballast.

Tous ces travaux contribuent à améliorer vos déplacement, la ponctualité de vos trains, … et répondre à la croissance du trafic, de plus en plus dense sur notre réseau.

Jusqu’à quand vont durer les travaux ?

Alain Krakovitch, Directeur Général de Transilien s’est exprimé à ce sujet : « Les huit prochaines années vont être difficiles » ! Les travaux en zone dense s’intensifient : « Nous travaillons déjà depuis deux ans très intensément sur la rénovation du réseau existant au cours des périodes où c’est le moins gênant : la nuit et les week-ends. Mais cela ne suffit plus, il va aussi falloir que nous coupions, parfois pendant plusieurs jours d’affilée, certaines lignes. C’est difficile mais indispensable, car en 2025, nous aurons 4 à 4,5 millions de voyageurs quotidiens. »

A cela s’ajoutent les travaux de développement du réseau (Eole, Grand Paris Express…) qui auront forcément un impact sur les transports du quotidien.

Des questions, besoin de précisions…

Je sais que les travaux sont nombreux et qu’il n’est pas facile de trouver la bonne info au bon moment. C’est pour cette raison que je vous conseille régulièrement de vous abonner aux alertes infos trafic de votre ligne et que je vous propose ces billets « récapitulatifs ».

Ensemble, nous pouvons faire évoluer ces infos : si vous voyez des améliorations possibles à ce billet, n’hésitez pas à m’en faire part.

Après les vacances, je vous proposerai un billet dédié aux travaux réalisés sur la ligne de Nanterre avec la suite rapide.

En attendant, si vous avez des questions, des remarques, besoin d’infos complémentaires, n’hésitez pas à me laisser un commentaire.

Les travaux sur la ligne Lchevron-droite

21 commentaires pour “Les travaux d’automne 2018 sur votre ligne”

  1. chlombardPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Pourquoi pour les travaux de nuit pont Cardinet des coups de klaxons sont donnés toute les minutes à peu près?
    On les entend de très loin (rue Jouffroy/rue de tocqueville) et ça dure une grande partie de la nuit.

    J’imagine que c’est pour raisons de sécurité, mais n’avez vous pas d’autre moyens plus modernes et moins pénibles pour les riverains?

    Merci de votre réponse.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour chlombard,
      J’ai eu l’occasion d’aller voir ce train usine en action. Il avance d’environ 400 mètres par nuit. La fin des travaux (sur l’ensemble de la ligne entre Paris Saint-Lazare et Nanterre) est prévue pour la fin du mois.
      Ces coups de klaxons, bip bip et lumières bleues indiquent que le train usine se déplace : ces systèmes d’avertissements préviennent les agents qui travaillent « sous ce train ». Je fini de rédiger le billet de cette visite pour vous l’expliquer plus précisément.
      Nous sommes bien conscients, et désolés des nuisances occasionnées par ces travaux que nous ne pouvons malheureusement réaliser qu’en période de moindre affluence.

  2. BenVDAPasser au statut dit :

    Me voilà de retour sur le blog. Je ne pense pas que ce message passera le filtre du modérateur, mais il y en a ras le pompon de vos travaux depuis des années qui ne servent à rien.

    Ce matin, le train de 07h58 à Sèvres, déjà terminus à La Défense du fait de « travaux », nous a largués au Val d’Or suite à un probley de signalisation en gare de Saint Cloud.

    Merci pour l’arrivée en retard au boulot qui s’annonce !

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour BenVDA,
      Ces travaux ont effectivement un impact sur vos déplacements et je comprends tout à fait votre agacement avec en plus le sentiment que rien n’avance. Dans quelques jours, je vous proposerai un reportage sur ce nouveau train de travaux qui permet de renouveler les rails et le ballast (en moyenne 400 mètres en une nuit).
      Comme expliqué dans le billet dans lequel vous commentez, nous avons encore quelques années de travaux devant nous afin de renouveler l’ensemble du réseau. Par ailleurs, il est indispensable de faire des travaux et de procéder à des renouvellement réguliers du réseau en zone dense : les passages intensifs des trains, les accélérations, freinages… mettent le réseau à rude épreuve.

  3. LAMBERTPasser en mode normal dit :

    Bonjour Jennifer,
    J’aime bien votre commentaire
    « La ligne L direction Maisons-Laffitte est déviée sur d’autres voies de circulation : pour les plus connaisseurs d’entre vous, elle passe par le groupe V. Par conséquent, certaines gares ne sont pas desservies. »
    Là, je me suis reconnu en tant que « connaisseur ». Justement, je voulais vous rappeler que les quais de La Garenne (quai B) empruntés par les trains de la L3 SONT DES QUAIS BAS. Or, les rames sont soit des Z6400 ou des Bombardier (avec marchepied déployable) TROP HAUTES. Mais les voyageurs PMR ont les plus grandes difficultés pour descendre de ces trains. Pourriez-vous demander à ce qu’au minimum 1 gilet rouge soit présent sur le quai pour aider ces personnes. De mon côté, je contacte le manager de la gare d’Asnières à ce sujet.
    Merci d’avance pour les PMR et les légèrement handicapés.
    Bien à vous.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour LAMBERT,
      C’était effectivement une dédicace 😉 et pour d’autres qui se reconnaîtront également…
      J’ai échangé avec le responsable de gare le jour même où vous avez déposé votre commentaire : il me confirmait avoir échangé avec vous sur la prise en charge en gare de Vallées. Je n’ai pas eu d’autres retours depuis, de votre côté, avez-vous pu obtenir des avancées ?

  4. Sylvain92Passer au statut dit :

    Bonjour Jennifer,
    Pourriez-vous nous dire quand les travaux de nuit à la Gare d’Asnières se termineront ?
    Nous avons depuis plusieurs semaines du fait des travaux des coups de klaxons toute la nuit.
    Nous avons déjà les annonces sonores en journée; maintenant nous avons les coups de klaxon toute la nuit.
    Franchement: Ras le bol de la SNCF !

    Au fait il habite où M. Pepy? Histoire d’aller faire du bruit sous ses fenêtres le jour et la nuit…

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Sylvain92,
      Les travaux et bruits occasionnés par le passage du train usine cesseront à la fin du mois. Sachant que ce train progresse en moyenne de 400 mètres par nuit, vous devez aujourd’hui ressentir une amélioration.
      Ces coups de klaxons sont indispensables pour assurer la sécurité du personnel qui travaillent sur les voies : ce système les avise qu’un train arrive dans la zone de travaux.

  5. adreanlepPasser au statut dit :

    Bonjour Jennifer,
    Il en est de même pour les Vallées, même à une distance assez lointaine des voies, les coups de klaxon résonnent tout au long de la nuit. Même si cela protège les ouvriers, ne pouvez vous pas réfléchir à une autre méthode pour préserver la nuit des franciliens, voyageurs réguliers de nos lignes ou pas …
    Bien cordialement

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour adreanlep,
      Au fil des jours, en lisant vos commentaires et tweets, j’ai vu le train se déplacer sur la ligne (Pont Cardinet, Clichy, Asnières…) Comme indiqué aux autres commentateurs, nous sommes désolés de ces nuisances et mettons tout en oeuvre pour limiter les nuisances. Ce train de travaux progresse en moyenne de 400 mètres par nuit et la fin des travaux est prévue pour la fin du mois de novembre.
      Malheureusement, pour assurer la sécurité des agents qui travaillent sur les voies, les systèmes sonores et visuels sont indispensables. Ces travaux de renouvellement de voie et de ballast de grande ampleur nécessitent des interruptions de circulation qui ne peuvent être réalisées que de nuit, période de moindre affluence.

  6. AlainCPasser au statut dit :

    Comme les autres, il y en a marre de ces coups de klaxon !!!

    Hier je passais le long des voies. Pas de train. Klaxon. Le train suivant n’est arrivé que 4 minutes après.
    Donc le coup de klaxon n’a servi absolument à rien : oui sur cette section il peut y avoir un train toutes les 5/7 minutes, pas besoin de ce signal pour le savoir.

    Il faut non seulement en réduire l’intensité, mais aussi la durée (1.5s à vue de nez, c’est trop), et surtout se poser la question de l’intérêt.

    Si vous ne faites rien, attendez vous au mieux à une action judiciaire, au pire à du sabotage.

    • AlainCPasser au statut dit :

      une autre précision vu qu’on ne peut modifier un message : ce n’est pas un appel au sabotage. Juste une éventualité que pourraient envisager des personnes n’en pouvant plus et faisant face à un mur sans compréhension

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour AlainC,
      Si je comprends bien votre commentaire : le système d’annonce sonore de passage des trains est toujours en place dans une zone où les travaux vous semblent terminés ? N’hésitez pas à m’apporter plus de précisions afin que je transmette un retour complet et précis aux responsables des travaux. Bon courage

    • AlainCPasser au statut dit :

      ça sonnait hier, et là ça recommence.

      je suis entre Asnières et Bécon. À vous de voir si il y a des travaux sur cette section ! 😉
      (en tout cas hier je n’ai rien vu)

      Il faudrait peut être communiquer avec le personnel en gare.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      bonjour à tous

      quelques précisions concernant l’utilisation des avertisseurs sonores liés aux travaux

      tout d’abord, le commentaire posté par AlainC ici
      https://malignel.transilien.com/2018/10/19/les-travaux-dautomne-2018-sur-votre-ligne/#comment-52151
      appelle à se renseigner sur les conditions spécifiques au moment indiqué et à la localisation des activités éventuelles, ainsi que du délai de dégagement propre à celle(s)-ci;
      même si c’est peu probable, on peut très bien imaginer une intervention sur une installation simple sous le régime de l’intervalle (réseau Maintenance et Travaux assurant sa propre protection) pour laquelle le temps de dégagement dépasse les 3mn (matériels, remise en place, dégagement effectif, traversée éventuelle de voies jusqu’à un point de garage déterminé…)

      pour le sujet concerné, comme l’a expliqué Jennifer, l’utilisation de dispositifs acoustiques puissants est un garant essentiel de la sécurité des intervenants terrain.
      je les entends moi-même régulièrement depuis chez moi, parfois à plusieurs centaines de mètres de distance.

      il existe deux types d’avertisseurs:
      — ceux destinés à signaler l’approche d’un train: ils sont disposés en fonction des distances d’annonce liées aux caractéristiques circulation du secteur concerné, qui sont conditionnées par la ou les vitesse(s) de circulation autorisées, et peuvent donc être positionnés à plusieurs centaines de mètres du secteur d’intervention (qui peut lui-même s’étendre sur des centaines de mètres)
      — ceux des engins moteurs des trains travaux et/ou engins divers sur rail lorsqu’ils se mettent en mouvement; il faut ici rappeler que les mouvements des circulations sur des zones de travaux sont différentes de celles des circulations classiques: sens, franchissements de signaux intermédiaires, parcours non prévus, … qui sortent des prescriptions liées aux déplacements dans les emprises (traversée des voies, utilisation des pistes et itinéraires, accessibilité des points de garage…)
      ces spécificités représentent un danger supplémentaire.

      le son émis par un avertisseur doit être suffisamment puissant pour être perçu et reconnu facilement, à distance, par un intervenant pouvant être affecté par un ou plusieurs éléments affectant sa perception:
      — un environnement bruyant (présence de trains-travaux, engins de chantier, matériels divers, déchargement de ballast, bourrage, régalage, meulage…)
      — la conformation des lieux (voies en courbe, en déblai, obstacles, ponts, viaducs, tunnels…) qui, ce n’est pas forcément évident vu de l’extérieur, modifie la perception auditive (j’en sais quelque chose, c’est un risque classique qu’il faut prendre en compte en permanence) et son interprétation (sens de circulation, voie de provenance, circulations en voie déviée ou par un itinéraire équivalent, …)

      Pourquoi un signal sonore ?
      Parce que l’ouïe est (avec l’odorat) un sens fonctionnant de manière permanente et passive: si vous entendez un bruit (voiture, choc, porte qui claque…) vous aurez à coup sur le réflexe de tourner la tête en direction de sa provenance (définie ou supposée).
      Et votre cerveau cherchera immédiatement à l’analyser: risque ? pas risque ? si c’est une voix, il cherchera à la reconnaître, etc…
      Ce n’est pas le cas de la vue.
      Mais ce n’est pas tout, une fois le son perçu et identifié, la visualisation est également affectée par d’autres éléments: présence de matériel roulant stationné, passage/croisement de deux trains ou plus, obstacles naturels à la vision, conditions atmosphériques, intervention nocturne…

      Un camion qui recule, des engins de chantiers divers, une grue … les signaux sonores sont souvent utilisés, sauf que la nature des travaux ferroviaires sont par nature lourds, complexes, et les matériels bruyants, suffisamment pour occulter le bruit occasionné par la circulation d’un train.

      bien sur, il existe une possibilité utilisée de manière fréquente permettant de supprimer l’inconvénient des avertisseurs « voie »: l’interruption totale des circulations sur l’ensemble de la plate-forme concernée (ce qui signifierait, par exemple, entre Asnières et Bécon, la fermeture des 4 voies de circulation)
      mais cela n’enlèvera pas, de toute façon, la nécessité d’utilisation des avertisseurs engins et/ou trains-travaux.

      ==============================

      AlainC fait par contre une remarque très pertinente dans ce commentaire:
      « Je précise qu’il n’y avait aucune intervention VISIBLE (entre asnières et bécon) »
      on a noté de très nombreuses récurrences sur les blogs de lignes de commentaires évoquant des nuisances et/ou des interruptions de circulation (avec acheminement par bus) alors « qu’il n’y a pas de travaux en cours ».
      Une bonne occasion de rappeler qu’il est absolument impossible à un observateur extérieur de savoir si une opération est en cours, où, sous quel mode opératoire, avec ou sans engins/matériels, et quelles en sont les conséquences pour les voyageurs.
      vous trouverez quelques précisions dans la série de commentaires commençant ici:
      https://malignej.transilien.com/2018/02/16/programme-travaux-19-25-fevrier/#comment-81181

    • AlainCPasser au statut dit :

      Merci Paulo, pour vos réponses souvent pertinentes et/ou intéressantes.

      Il s’agit effectivement du dispositif fixe (assez récent) qui pose problème.

  7. AlainCPasser au statut dit :

    Je précise qu’il n’y avait aucune intervention visible (entre asnières et bécon)

  8. valentinPasser au statut dit :

    Bonsoir,

    Je suis aussi très embêté par les bruits de klaxon la nuit depuis maintenant plus d’un mois.
    D’après que je comprends, le train avance à 400m / nuit. Comment est-il possible d’entendre les klaxons pendant plus d’un mois d’affilée dans ce cas ?
    Je suis à la gare de Clichy Levallois, je n’entends jamais les trains car assez loin, mais vos klaxons m’empêchent de dormir.
    Pouvez-vous vérifier que le système d’alerte a bien été désactivé si les travaux n’ont plus lieu à notre endroit ?

    Merci

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonsoir Valentin

      sans présumer de la présence ou non d’un dispositif sonore devenu caduc, un élément de réponse pour cette partie de votre commentaire
      « Pouvez-vous vérifier que le système d’alerte a bien été désactivé si les travaux n’ont plus lieu à notre endroit ? »

      Dans l’exécution de travaux voie et/ou caténaires, il y a deux choses peu évidentes à différencier vu de l’extérieur:

      — le « domaine protégé », qui est constitué de la zone/du secteur pour lequel les voies seront interdites à la circulation. Ce domaine peut comprendre plusieurs voies ou parties de voie, sur une distance de quelques dizaines de mètres à plusieurs kilomètres.

      — le(s) train(s)-travaux qui interviennent sur ces domaines, qui évoluent en fonction de leur activité prévue.

      pour des raisons qu’il serait fastidieux et difficile d’expliquer sans entrer dans des détails techniques, on peut avoir intérêt à prévoir un domaine protégé bien plus étendu que la zone réelle d’intervention prévue à priori.
      cela peut, entre autres, simplifier les mesures de protection, de bouclage et ainsi optimiser le temps effectif d’activité disponible.

      il se peut alors que d’autres équipes soient amenées à intervenir à l’intérieur de ce domaine, et que cette intervention souvent mobile (soit pédestre, soit avec des engins légers rail/route qui évoluent vite et peuvent être mis en et hors voie rapidement, d’une manière autonome, soit par un accès routier externe ou interne, soit un peu comme une araignée) ne soit pas aussi « visible » qu’un train-travaux lourd, équipé d’éclairages puissants, long et bruyant (pour des prises de mesures, des vérifications, l’entretien de systèmes au sol…)

      les systèmes d’annonce éventuels continuent alors à couvrir l’ensemble du domaine, l’intérêt étant alors de permettre plusieurs interventions non reliées entre elles mais évitant une multiplication d’opérations qui réduirait la durée effective d’intervention à plus grand chose, avec le risque que ce plus grand chose ne suffise plus à l’accomplissement d’une ou de plusieurs des activités prévues.

  9. sabPasser au statut dit :

    Bonjour
    Les travaux sur les rails permetteront ils de réduire les vibrations perceptibles au passage des trains dans les bâtiments proches ?
    Nous sommes entre la Garenne et Les Vallees.
    Qu’en est il des rails des trains rapides venant de Normandie ou banlieue lointzine? Des travaux sont ils également prévus ?
    Merci

  10. RafaPasser au statut dit :

    Bonjour,

    J’habite entre la gare de la Garenne et celle des vallées (au niveau du pont de la puce) et depuis que les travaux ont commencé les trains font beaucoup plus de bruit qu’avant (avec un tremblement) est-ce normal et est-ce que cela va disparaitre à la fin de travaux ?
    Merci

Laisser un commentaire