MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Pourquoi ne faites-vous pas rouler en priorité les trains climatisés pendant la canicule ?

7
Publié le 26/07/2019

Nous répondons à cette question grâce à l'aide de notre expert.

La plupart de vos retours depuis quelques jours porte sur le matériel utilisé sur la ligne L pendant la canicule. Afin de répondre à vos nombreuses question, j’ai rencontré Jacques-Guy Langé,  le directeur adjoint et directeur production du Technicentre Paris Saint-Lazare et qui est précisément en charge de ces sujets. Voici ses réponses.

 

Petit rappel du matériel qui circule sur la ligne L

Mais d’abord, définissons le contexte et le type de matériel dont nous parlons.

La ligne L fait circuler deux types de matériel.

  • Les Z50, appelés aussi Franciliens, soit les « nouveaux trains ». Ces rames automotrices ont vocation a être déployées à 100% sur la ligne L, et disposent, entre autres avantages, de la climatisation.
  • Les Z6400, les trains bleus ou « les vieux trains » ont été mis en service en 1976 et que nous sommes en train de remplacer par les Franciliens. Ils n’ont pas de climatisation.

 

A gauche : une rame Francilien, A droite : une rame Z6400. 

 

Pourquoi continuer à faire rouler les Z6400, les « vieux trains » en période de canicule ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réponse de Jacques-Guy Langé :

Nous faisons déjà notre maximum pour faire rouler les « nouveaux trains », mais nous ne pouvons pas couvrir en Francilien toutes les missions au vu du nombre de rames qui ont d’ores et déjà été livrées. Comment faisons nous le maximum ? Une directive spécifique a été donnée pour préférer l’utilisation des rames Franciliens au Z6400 cet été. Et le nombre maximum de rames Francilien est en circulation à l’heure actuelle sur la ligne L.

 

Pourtant, l’été l’offre est réduite : pourquoi ne pas mettre que des Franciliens ?

 

Réponse de Jacques-Guy Langé :

Effectivement l’offre est réduite en pointe en service été sur l’axe Paris Nanterre Université – Cergy, et donc il y a aussi un peu moins de trains en circulation : le choix a été fait de ne retirer que des Z6400.  Ce qui fait qu’en proportion, il y a « plus » de « nouveaux » train cet été sur cette branche, qu’au cours de l’année.

Evidemment,  les conditions de circulation dans une Z6400 en ces temps caniculaires sont dégradées, et nous déplorons de ne pouvoir encore mettre que des nouveaux trains climatisés. Je prends toujours la ligne L sur cet axe, j’en suis donc totalement conscient ! Par ailleurs, les Franciliens sont beaucoup plus fiables que les Z6400, et c’est encore plus vrai quand les conditions climatiques sont exceptionnelles.  Dit autrement, en faisant rouler le plus de Franciliens, on évite des pannes, et donc des temps de parcours allongés ou des attentes en gares… Mais c’est mathématique, il n’y a juste pas assez de Z50 pour couvrir l’ensemble des missions de la ligne L.

 

Dans ce cas, pouvez vous nous aider à choisir les trains climatisés pendant la canicule ? 

Réponse de Jacques-Guy Langé :

Les agents en gare et des annonces sonores vous informent déjà pendant la canicule du type de matériel qui sera amené à circuler. Si vous êtes à quai prêts à prendre un Z6400, et que vous apprenez que 8 minutes plus tard une rame climatisée circulera, vous avez le choix d’attendre.

Sur Twitter, sous certaines conditions nous sommes en mesure de vous répondre :

  • quand nos équipes Community Managers sont au Centre Opérationnel (hors weekend)
  • quand la production nous le permet, c’est à dire quand il n’y a pas d’incidents majeurs en cours qui supposent de répondre à des centaines de questions
  • quand nous sommes en alerte fortes chaleurs
  • en temps réel soit à quelques minutes du passage de votre train

 

Pourquoi vous répondre seulement en temps réel ? Pourquoi ne pas publier comme pour les composition sur certaines lignes, la liste du matériel qui circulera sur une journée ? 

Déjà parce qu’on pourrait casser l’équilibre de l’affluence en privilégiant certains horaires plutôt que d’autres. Et en zone dense, cet équilibre est fragile.

Mais surtout parce que le matériel choisi pour assurer un trajet, même s’il est décidé bien en avance, peut être modifié au dernier moment en fonction des incidents en temps réel. La circulation de trains dépend d’une combinaison conducteur, circulation, matériel et cette articulation peut parfois varier à la dernière minute s’il y a des perturbations imprévues sur l’une de ces variables : disponibilité du matériel, incidents exploitation, manque d’effectif etc. Imaginons qu’on vous informe le matin qu’un train du soir est climatisé, que vous vous organisiez avec votre employeur pour partir un peu plus tôt et qu’une fois sur le quai vous constatiez que vous devez quand même prendre un Z6400  parce que nous n’avons pas eu le choix : la situation serait plus confuse et les voyageurs seraient en colère.

 

Est-ce que c’est le dernier été où nous aurons à subir les trains non-climatisés sur la ligne L ? 

 

 

Réponse de Jacques-Guy Langé :

Oui… mais attention, bien que nos prévisions prennent en compte les imprévus, la chaîne de mise en service d’un nouveau train est complexe, avec énormément d’acteurs. Nous ne pouvons anticiper tous les cas de figure. Une chose est sûre, quand un nouveau arrive en circulation sur votre ligne, nous avons réalisé de nombreux contrôles qualités pour vous assurer de sa fiabilité et du niveau de services attendu.

A l’heure actuelle, voici la situation : 

  • Branche Versailles Rive Droite : 100% équipée nouveau matériel
  • Branche Saint-Nom La Bretèche : 2/3 équipées nouveau matériel
  • Branche Cergy le Haut : 1/2 équipée nouveau matériel

J’espère que cette petite interview vous aura éclairé sur le roulement des trains en période de canicule. Retenez en tout cas qu’il n’y a aucune volonté de notre côté, de vous priver des trains plus modernes et confortables  Et si vous ne croyez pas nos bonnes intentions envers vous, gardez en tête qu’il est aussi dans notre intérêt, en termes de ponctualité et d’efficacité de faire rouler ces trains plus récents qui diminuent le nombre de panne et de malaise.

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire.

7 commentaires pour “Pourquoi ne faites-vous pas rouler en priorité les trains climatisés pendant la canicule ?”

  1. Xavier95Passer au statut dit :

    Branche Cergy le Haut: seulement 50 % de nouveau matériel. Une fois de plus, nous sommes les délaissés de la À et de la L.
    Pourquoi les Z 50 terminus Nanterre U ne sont pas affectés sur Cergy le Haut?

  2. jsgPasser au statut dit :

    Merci pour l’article.
    Mais du coup pour être plus autonome, pourquoi ne pas ajouter sur le détail du train de l’appli SNCF l’information de type de train ?

    Par exemple train assuré avec les rames 242L et 208L donc climatisé, ou train assuré avec les rames 459 et 415 donc non climatisé… avoir le numéro des engins permettrait même de faire des signalements (saleté, panne de clim, …) plus cohérents ! Ce serait vraiment une super fonctionnalité à ajouter dans l’appli SNCF si quelqu’un pourrait m’entendre…

  3. BarnabePasser au statut dit :

    Bonjour,

    A quel rythme les nouvelles rames arrivent sur PSL – St Nom ? L’an dernier, on nous parlait de 2 rames par mois, qu’en est-il ?

    D’autre aprt, je souscris à la proposition de jsg sur l’information relative au type de train !

    Merci

    • AnnePasser au statut dit :

      Bonjour, j’ai évoqué le rythme avec Jacques-Guy Langé pendant cette rencontre, et c’est à peu près le rythme moyen dont il m’a parlé ! Cette proposition est séduisante, mais comme je l’évoque dans le billet : si les voyageurs s’organisent en fonction du matériel, on pourrait se retrouver avec une offre modifiée et des trains saturés. Mais je l’ai quand même transmise aux équipes Transilien Merci pour votre commentaire !

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      en fait, le dernier paragraphe de l’article répond à la proposition: le type de matériel peut être modifié par croisement, y compris au dernier moment (il peut même y avoir un croisement entre plus de deux matériels)

      on peut rappeler aussi la forte influence des travaux, qui conditionnent la réutilisation du matériel en fonction des conditions de restitution de ces travaux sur certains sites.
      la situation est évolutive et ce qui est prévu à 18h peut changer plusieurs fois, en cours de soirée sur les sites (notamment en fonction de plans de garage adaptés aux travaux), vers 3h du matin sur les adaptations des Permanents du COT et au fur et à mesure des engagements des matériels le matin.

      sachant qu’une rame prévue sur un roulement comprenant un certain nombre de trains peut très bien re-croiser plus tard ailleurs s’il y a intérêt pour le service.

      il faudrait donc imaginer un système automatisé qui puisse faire le lien entre les adaptations en temps réel et les fichiers-trains destinés à l’information voyageurs.
      ce qui n’ôterait évidemment pas les adaptations de dernière minute.

      @jsg
      il vaudrait mieux associer le type de matériel, car les trois derniers chiffres peuvent être trompeurs: si les élément 6459 et 6415 ne sont effectivement pas climatisés, les éléments 50459 et 50415, eux, le sont (sur L Sud au moins, on utilise les numéros de matériel en général, pas les codes rames type « 245L », car c’est le numéro de matériel qui apparaît notamment lors des communications radio sol-trains lorsque la circulation n’est pas indexée – ce qui est le cas pour les nombreuses évolutions)

      il faut savoir aussi, il est utile de le rappeler, que la concomitance d’exploitation Z6400/Z50000 pose aussi:
      – le problème de la mise en service (préparation courante pour les puristes), qui est deux fois plus longue pour une UM de Z6400.
      – le problème de l’habilitation des conducteurs, certains n’étant pas formés Z6400 (ce par leur intégration relativement récente ou leur utilisation en « fac », comme ce conducteur habitué des lignes D et R venu assurer un roulement sur la L )

  4. alb64Passer en mode normal dit :

    Faut surtout arrêter de toujours prioriser J6 ou J4 dès qu’une NAT est en maintenance et donc la croiser par une autre NAT qui devait assurer du L2 ou L3. Pourquoi avoir autorisé les NAT sur Paris Mantes via Conflans alors que L2 (même Versailles avec la 6400 de réserve régulièrement en circu en pointe) et L3 ne sont même pas assuré à 100% NAT ? Ils pouvaient encore se débrouiller avec les VB, il me semble. Bref, on va avoir le même problème une fois Gisors autorisé en NAT vu comme c’est parti…

    • alb64Passer en mode normal dit :

      Et j’oubliais: ça serait bien que les NAT neuves réceptionnées au Val aillent faire du L2/L3 au lieu de J4/J6 durant des semaines et de nous envoyer par « jeu de chaises musicales » les 1ères qui commencent déjà à mal vieillir intérieurement… Après tout les dernières nous étaient destinés.

Laisser un commentaire