MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Mouvement social RATP du 13 septembre : pourquoi la branche SNCF du RER A est aussi impactée ?

3
Publié le 12/09/2019

Pour comprendre le fonctionnement d'une ligne co-exploitée par la RATP et SNCF.

Vendredi 13 septembre, un mouvement social d’ampleur est annoncé. Ce mouvement concerne exclusivement les agents RATP, et pourtant il impactera aussi les branches Cergy et Poissy exploitées par la SNCF.

En tant que client de ces branches, vous vous demandez peut-être pourquoi un mouvement social RATP a un effet sur vos déplacements sur le réseau SNCF ! Je vous l’explique dans ce billet.

La co-exploitation RATP / SNCF ça consiste en quoi ?

Les trains Boissy – Cergy / Poissy sont conduits de Boissy à Nanterre Préfecture par des agents RATP avec un système de signalisation développé par la RATP. De Nanterre Préfecture à Cergy / Poissy, ces RER sont conduits par des conducteurs SNCF. Sur ces tronçons les RER sont en mixité avec d’autres trains SNCF : les lignes L et J, mais aussi des trains de fret en heure creuse.

Tous les RER A sont supervisés depuis un centre de commandement unique rassemblant des équipes RATP et SNCF situé à Vincennes.

Quels seront les impacts du mouvement social RATP sur les branches SNCF ?

Sur la ligne L qui circule exclusivement sur le réseau SNCF, il n’y aura aucun impact : tous les trains circuleront normalement (en dehors d’un incident imprévu bien sûr).

Sur le RER A en revanche, le plan de transport entre Nanterre et Poissy / Cergy est réduit de moitié environ en heure de pointe. Cela signifie qu’un train sur deux circulera en comparaison avec une situation normale.

En heures de pointe, le matin et le soir, les RER A qui circuleront seront « traversants », c’est à dire qu’ils relieront l’est à l’ouest en traversant Paris, sans interruption à Nanterre Préfecture. Cela n’est pas toujours le cas lors de ce type de perturbations, les maintenir pendant ces heures permettra d’éviter une rupture de connexion qui vous obligerait à devoir changer de trains.

En heures creuses par contre, les RER A ne circuleront que sur le tronçon Nanterre Préfecture – Cergy / Poissy. La circulation sur le reste du réseau RATP (Paris intra-muros, Saint-Germain-en-Laye, Boissy et Marne-La-Vallée) est interrompue.

Quels sont les raisons de ces impacts s’il n’y a pas de mouvement social côté SNCF ?

Les raisons de ces impacts sont liées aux ressources et à la gestion technique.

Les ressources pour faire circuler les trains

Comme indiqué précédemment, un train circulant entre Boissy et Cergy / Poissy est conduit par un conducteur SNCF et un conducteur RATP. Une relève de conducteur est opérée à Nanterre Préfecture.

Pendant les heures de pointe, seuls 50% des trains pourront effectuer l’ensemble du trajet au vu des ressources disponible côté RATP.

La gestion technique opérationnelle à adapter

Mais alors pourquoi ne pas faire rouler les 50 % autre trains entre Poissy / Cergy et Nanterre Préfecture ?

Un RER circulant entre qui Poissy / Cergy et Nanterre Préfecture nécessite d’être « retourné », c’est-à-dire de repartir dans l’autre sens, directement depuis  la même voie. La gare de Nanterre Préfecture n’est dotée que de deux voies pour rejoindre les branches Cergy/Poissy.

Le retournement d’un train suppose bien sûr plusieurs opérations qui prennent, chacune du temps : vider le train de ses voyageurs, changer de cabine de conduite (ce qui inclut bien sûr le temps des opérations de préparation au départ), afficher le train dans les conditions de sécurité adéquates et qu’il se remplisse de ces voyageurs. Le temps minimum de retournement est de plus de 5 min, auquel il faut ajouter le temps pour le train de libérer la voie pour le suivant (quelques minutes).

Or en heure de pointe la fréquence des RER A Poissy / Cergy au niveau de Nanterre Préfecture est d’environ 4 min 40 s. Il n’est donc pas possible de retourner les autres RER à Nanterre Préfecture. D’où cette limitation à 50 % en heure de pointe.

Une voie à quai en gare de Nanterre Préfecture sera dédiée à la destination Poissy et l’autre à la destination Cergy.

Où trouver les informations pour vous déplacer pendant ce mouvement social

En gare et sur Twitter, nous veillerons à vous informer au mieux avant et pendant cette situation perturbée.

Vous pourrez également retrouver toutes les informations utiles pour vos trajets sur les sites et applications mobile RATP et SNCF.

 

3 commentaires pour “Mouvement social RATP du 13 septembre : pourquoi la branche SNCF du RER A est aussi impactée ?”

  1. StephanePasser au statut dit :

    Merci pour ces explications, Anne, mais un RER sur deux seulement en heures creuses et surtout un RER qui ne va même pas jusqu’à La Défense, n’y avait-il meilleures options à envisager ?
    Ajouter des arrêts entre Poissy et Houilles sur les trains J5 ?
    Et/ou
    Prolonger des missions L3 de Nanterre-U à Cergy seulement ou une partie à Cergy et une autre à Poissy et arrêter tous les L2 à Bécon pour permettre une correspondance vers La Défense en plus du tram à La Garenne-Colombes ?
    En effet, il y a assez de rames Francilien ou Z 6400 dispo puisqu’on a presque 2 fois plus de trains en pointes sur L3 et, quant aux conducteurs du RER, qu’ils prennent leur service à Nanterre-P ou à Nanterre-U, cela ne fait guère de différence et ne chamboulerait guère ni leurs roulements ni ceux des conducteurs des missions PSL—Nanterre-U.
    Et je conclus ce commentaire en regrettant que les MI du RER ne peuvent plus aller à PSL. En effet, en pareille situation, autrefois, les MI 84 pouvaient emprunter le groupe V entre Houilles et St-Lazare.

  2. CloPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Bien d’accord avec Stéphane, j’ai d’ailleurs fait un commentaire en ce sens hier sur Twitter.
    Pourquoi effectivement ne pas remplacer une partie des RER au départ de Cergy qui seront terminus Nanterre Préfecture par des trains pour Saint Lazare?
    Sachant qu’actuellement, il y a seulement un train par heure en heures creuses, il y a sûrement moyen de faire mieux…
    On a vraiment l’impression que la SNCF ne fait pas tout ce qui est en son pouvoir pour aider les voyageurs…
    Et je regrette également que les MI ne puissent plus aller à PSL, c’était bien pratique en cas de problème.

  3. Moi j’ai un gros soucis avec la gare de St Cloud. L’escalator accédant à la gare est à l’arrêt depuis juin 2019. Tous les 2 jours un affichage nous sigale un changement de date d’intervention mais toujours rien.
    Les agents ne savent pas nous renseigner ca devient pénible.

Laisser un commentaire