MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Profil de travailleurbanlieusard
  • pseudo : travailleurbanlieusard
  • stats : 6 commentaires depuis le 4 décembre 2017
Commentaires de travailleurbanlieusard
  • Pour tout savoir sur les travaux du viaduc de Marly

    Je suis un peu dépassé. J'ai bien compris que pour faire suite aux grèves, la ligne L était supprimée tout l'été au delà de Garches. Cela dit, lors des précédents travaux, qui durent depuis des années, les autobus de remplacement desservaient les gares SNCF. Ici, à Bougival, je découvre qu'il faut faire plus de 500 mètres à pied pour trouver le bus de substitution avenue Jean Moulin. Cela implique une côte très raide à descendre (ou monter dans l'autre sens). Pourquoi cette punition ? N'avons-nous assez souffert avec la longue grève des cheminots ? En plus, il fait chaud. En plus (c'est personnel), je viens d'être opéré aux jambes. Où est passé le service public ? La SNCF et les cheminots font tout pour qu'on la déteste encore plus ?

  • La F.A.Q. grève/mouvement social sur Transilien

    Je ne saisis plus très bien à quoi sert ce blog. Les usagers ne semblent guère encouragés à s'exprimer. Quant à l'information fournie par le blog ou twitter, on dirait qu'il n'y a pas de pilote dans l'avion. (Ne parlons pas des conducteurs dans les trains...) On apprend qu'un arbre est tombé sur une caténaire à Garches et que donc la circulation est interrompue "jusqu'à la fin du service" jusqu'à St Nom la Bretèche. Comme la SNCF suppose avec justesse qu'il y a un grand nombre d'uasgers qui auront besoin d'emprunter cette portion de parcours, ne fût-ce que pour rentrer chez soi après une longue journée de travail, le blog nous donne des conseils. Je ne trouve rien pour Louveciennes. Je lis toutefois que la seule alternative est pour relier Bougival à La Défense est de prendre le bus 17 qui roule... jusqu'à 19 h. 50. ET APRES ? Grand sommeil du blog. Admettons. Je suppose que les animateurs sont bénévoles. Je vous rassure. Je suis rentré à 19 h. 30 et j'ai pris le bus 17, qui s'appelle dorénavant D. Quoi qu'il en soit, on a en ce moment l'impression d'une telle violence exercée contre les usagers : passons sur les arbres qu'on laisse pousser au-dessus des caténaires, mais il y a aussi les travaux qui sont un supplice permanent pour le banlieusard que je suis et qui rentre généralement beaucoup plus tard, et il y a bien sûr cette grève 7 jours sur 7, qui semble dirigée contre des usagers, qui pour beaucoup ne sont pas des privilégiés.

  • Les coulisses du blog et du fil Twitter de votre ligne

    Je vous remercie vivement pour votre réponse, mais j'ai un peu de mal à suivre ce que vous écrivez. Aujourd'hui, ce sont les quatre portes qui ont été fermées à clé toute la journée. Pas d'information, pas d'explication. Cela fait trois ou quatre semaines que la première a été condamnée. Elle aurait été vandalisée ? et non réparée en un mois ? Puis la 2e ? puis la 3e ? puis la 4e ? Remarquez qu'on n'ira pas plus loin. Il n'y a que quatre portes. Cela dit, ce matin, pour les gens qui partent tôt travailler, il y avait un vent méchant et bien violent sur le quai. La dame enceinte qui était là à attendre qu'un train arrive, la vieux monsieur (ça, c'était votre serviteur), et même les autres voyageurs auraient bien aimé se réfugier à l'intérieur de la gare. Mais les quatre portes étaient fermées. Sans un mot et sans pitié.

  • Les coulisses du blog et du fil Twitter de votre ligne

    Je vous remercie pour votre réponse concernant la gare de Bougival, mais (avec votre respect), c'est un coup d'épée dans l'eau. Rien n'a changé. Les deux portes donnant sur la voie sont toujours fermées à clé, ou, pour être plus exact, l'une d'elles est parfois ouverte dans la journée. C'est très aléatoire. Bref, si l'on veut s'abriter dans la gare, il convient de faire le tour par l'extérieur et entrer par la rue, puis vice versa en sens inverse. En outre, tous les portes sont fermées le soir à partir de 7 ou 8 heures. Aucune information ou explication. Oui, c'est vrai, j'utilise cette gare depuis plus de 60 ans. Oui, je regrette la mentalité des années 50 ou 60. Nous étions des êtres humains. Ma remarque sur les toilettes était à prendre de manière ironique. Cela dit, c'est un bâtiment distinct sur le quai. Il est encore là. Il y a juste qu'il n'est plus ouvert aux usagers. Les toilettes sont dorénavant réservées aux employés de la SNCF qui en ont la clé. Cela illustre bien l'évolution de la SNCF.

  • Les coulisses du blog et du fil Twitter de votre ligne

    Madame, J'ai le sentiment que mon message a été rejeté. Il soulevait pourtant un problème important, surtout en cette période de grand froid. J'ai peut-être eu le tort d'incriminer les employés de la SNCF. Il ne faut pas le faire ? surtout en ce moment ? Il y a pourtant des personnes responsables de la situation difficilement acceptable à la gare de Bougival. Ce ne sont pas des employés de la SNCF qui ont condamné les portes menant au quai ? Qui alors ? Je me permets donc d'insister et de republier mon message en espérant qu'une solution rapide sera apportée. Je supprime toute mention de responsabilité. On dira que c'est le curé ou le facteur qui sont en faute. J'ai bien essayé "https://malignel.transilien.com/signalement/", que vous signalez, mais je n'ai jamais eu aucune réponse. Je voulais évoquer le cas de la gare de Bougival. Il y a d'abord eu une porte condamnée il y a trois semaines. Puis, il y a une semaine, une seconde, l'autre porte qui mène sur le quai. Pas d'explications. Elles ont pourtant l'air en bon état, et deux portes, cela fait beaucoup. Il faut à présent passer par la rue pour se mettre à l'abri dans la gare ou accéder au guichet. Ensuite, on doit faire le grand tour pour retourner sur les quais. Sauf le soir... quand TOUTES les portes sont fermées à clé vers sept-huit heures. Bizarre en hiver quand il fait froid. Car, ces temps-ci, il a fait très froid. Surtout sur un quai balayé par les vents.
    J'ajoute que j'utilise la gare de Bougival depuis plus de 60 ans. Le service s'est considérablement dégradé. Dans le temps, il y avait même des toilettes. Je veux dire des toilettes pour les usagers. La Sncf pourrait peut-être évoluer et mettre l'usager au centre des priorités pour changer ?

  • Les nouveaux équipements de validation

    Il y a des villes où il n'y a pas de portillons comme Berlin. Il n'y a pas plus de fraude. Et ils font énormément d'économies (achat et entretien des portillons). Cela va ralentir drôlement le passage des usagers. Le soir en plus les trains de St Nom La Bretèche sont annoncés au dernier moment. Exceptionnellement, comme vendredi dernier, le train est là 10 mn à l'avance. On peut attendre assis le départ. C'est rare. Mais... il ne part pas et au bout de 15 mn de retard on nous donne l'ordre de descendre du train et de courir du quai 2 au quai 1. Le train quai 1 est bondé et il ferme ses portes tout de suite. Bien sûr, on voyage debout alors qu'on était en avance et qu'on avait pu s'asseoir dans le train quai 2. Problème de personnel qui n'était pas à son poste. Heureusement qu'il n'y avait pas de portillons. Pitié ! La majrté des usagers ne sont pas des fraudeurs. Ils ne veulent pas être pris pour du bétail un peu plus.