MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

La F.A.Q. grève/mouvement social sur Transilien

87
Publié le 16/04/2018

De nombreuses questions relatives à la grève nationale sont posées. Ce billet est là pour y répondre.

Suite à vos nombreuses questions, il nous est apparu indispensable de faire un point : nous vous proposons une sorte de F.A.Q. de la grève nationale qui a pour but de condenser toutes ces questions et les réponses. Ce billet peut évoluer au gré des nouvelles questions.

Le service minimum en résumé

Adoptée le 21 août 2007, la loi sur « le dialogue social et la continuité du service public dans les transports terrestres réguliers de voyageurs » vise à garantir la mise en œuvre d’un service minimum en cas de grève ou de perturbation prévisible.

Concrètement, la loi prévoit deux mesures spécifiques :

  • L’obligation pour les agents de déclarer leur intention de faire grève 48 heures à l’avance (ce sont les déclarations individuelles d’intention, DII) ;
  • La possibilité d’organiser, à l’initiative de l’employeur ou d’une organisation syndicale, un vote indicatif à bulletin secret sur sa poursuite.

Elle demande que l’entreprise établisse un « plan de transport adapté » 24 heures en amont du début de la grève et en informe les voyageurs. Ce plan de transport est donc établi au regard des ressources dont dispose le transporteur selon le nombre de DII déposées 48 heures en amont.

Dans les faits, le « service minimum » tel que défini par la loi ne garantit pas une obligation de transport et n’interdit pas au personnel de se déclarer gréviste. Si l’appel à cesser le travail est très suivi, rien ne peut garantir une circulation des trains (la réquisition du personnel n’étant pas prévue dans la loi de 2007). L’obligation tient donc à faire le service de transport annoncé la veille.

Vous pouvez retrouver une vidéo qui explique cette obligation. Donc en résumé, il n’y a pas d’obligation de faire rouler les trains mais bien de vous informer.

Les informations relatives au plan de transport adapté

Dans le cas d’un mouvement reconductible, les informations sur les trains qui circulent sont données 24h avant le 1er jour. Les jours suivants c’est au plus tard la veille à 17h. Nous mettons, ligne par ligne, les plans de transports à jour sur nos blogs dès réception de ceux-ci. Donc parfois c’est à 12h, d’autres à 14h, et au plus tard à 17h.

Pourquoi cela met du temps ? Parce qu’il faut avoir le temps de prendre en compte les personnels disponibles et de les réaffecter puis de bâtir le plan de transport adapté :

Pour rappel les informations sont disponibles :

  • sur l’application SNCF (téléchargeable gratuitement)
  • sur le site Transilien.com
  • sur le blog de votre ligne
  • sur le fil Twitter de votre ligne @LIGNEL_sncf

Le calendrier des grèves : 2 jours / 3 jours

La grève en cours s’étend sur une période allant du 3 avril au 28 juin, en alternant 2 jours non travaillés et 3 jours travaillés. Le calendrier est disponible un peu partout sur Internet.

Après les 2 jours non travaillés par les personnels qui se sont déclarés grévistes, le trafic reprend progressivement avec l’objectif d’un retour proche de la normale sous 24 heures. Pourquoi cela ?

Le lendemain, nous devons gérer les suites immédiates de ces 2 jours :

  • les préavis finissent à 8h le matin donc si un poste (conduite, circulation…) n’est pas tenu, cela complique la reprise.
  • les rames ne sont pas positionnées au bon endroit et donc la reprise est compliquée le matin suivant comme expliqué dans cette vidéo.

Nous devons également nous occuper du parc matériel, pour conserver sa capacité sur le moyen et le long terme. En effet, chaque jour 10% du parc des trains et RER passe dans les ateliers pour des contrôles de routine ou des réparations. Après deux jours de grève, c’est 1/5ème du parc qui n’est pas passé par un Technicentre pour révision. Nous devons donc impérativement effectuer ces opérations de maintenance, pour garantir la sécurité des voyageurs. Et nous devons le faire après les deux jours de grève, faute de quoi nous diminuerons mécaniquement la capacité de circulation du parc en très peu de temps. Les rames qui circulent pendant les 2 jours de grèves sont mises à rude épreuve, en particulier au niveau des portes qui sont plus souvent retenues qu’en temps normal. A cela s’ajoutent les vérifications à réaliser sur des trains qui n’ont pas circulé pendant au moins 24 heures. Ces procédures sont obligatoires avant leur remise en service. Après les jours de grève, nous disposons donc d’un parc inférieur à la normale. Ce qui nous conduit à adapter notre offre de service.

Les travaux pendant la grève

Comme vous le savez, les travaux sur le réseau d’Île-de-France sont indispensables. Leur programmation est faite 2 ans à l’avance, notamment pour planifier la circulation des trains de voyageurs et de marchandises pendant que nous intervenons sur les rails, pour passer les appels d’offre auprès de certains fournisseurs … Nous avons analysé chaque chantier programmé sur la période de la grève, et avons choisi de maintenir tous ceux dont les impacts étaient compatibles avec le niveau d’offre de transport, en ciblant les circulations de soirée, week-end et jours fériés. Les annuler revenait à les reporter à une échéance trop lointaine.

Comme pour l’ensemble des travaux, l’information est à votre disposition dans nos médias et auprès de nos agents. Des bus de substitution sont mis en place, et lorsque cela est possible les lignes régulières (bus, tram, métro) sont renforcées.

Le dédommagement

[Mise à jour le 23/05 : Communiqué de presse]

« Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France et Présidente d’Île-de-France Mobilités, Guillaume Pepy, Président du Directoire de SNCF et président directeur général de l’Épic SNCF Mobilités et Alain Krakovitch, Directeur général de SNCF Transilien, ont acté le principe d’un dédommagement significatif du Passe Navigo et de la carte Imagine R pour les mois d’Avril et de Mai pour les voyageurs utilisant les lignes SNCF en Île-de-France et qui ont subi les conséquences de la grève SNCF.

Cet accord est le résultat de nombreux échanges entre Île-de-France Mobilités et SNCF. Il prend en compte les préoccupations des usagers qui ont été réunis par Valérie Pécresse le 17 mai dernier, en présence d’Alain Krakovitch.

Ainsi, SNCF remboursera aux abonnés Franciliens, 50 % du Passe Navigo et Imagine R pour chacun des deux mois, avril et mai. Pour les salariés qui bénéficient du remboursement employeur, ce geste commercial est l’équivalent de 2 mois de Passe Navigo.
De plus, pour les lignes qui ont été sinistrées, sans trains et sans alternative, notamment en Seine-et-Marne, il a été convenu le principe d’un geste complémentaire dont les modalités restent à définir.

Les modalités de dédommagement seront précisées sur le site mondedommagement.transilien.com qui sera mis en place par SNCF à partir de mi-juin. »

à lire aussi

Mouvement social, grève : comment avoir les bonnes informations sur la circulation de vos trains ?

87 commentaires pour “La F.A.Q. grève/mouvement social sur Transilien”

  1. EarPasser au statut dit :

    Bonjour
    Ce blog est-il mort ou la censure trop active ou les moderateurs en greve ou plus personnes n’y croit….les 4 peut etre?
    Bref….greve tous les jours sur la ligne L?vous vous moquez de qui là???

    • SebLPasser au statut dit :

      Bonjour Ear,

      Je vous confirme que la censure opère efficacement sur ce blog… J’en suis victime, n’arrivant pas à poster un certain message (respecteux mais politiquement incorrect) depuis une semaine…

      Je ne peux que compatir avec vous et n’ai qu’un conseil à vous donner…
      Faites comme moi : changez de boulot et arrêtez de prendre le train.

      Depuis, je revis…

      Bon courage à vous au pays des cheminots qui vous rendent la vie duraille….

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour SebL,
      vos commentaires ne sont pas validés dès lors qu’ils ne respectent pas la charte du blog et qu’ils ne sont pas dans le « thème » du billet > https://malignel.transilien.com/charte-du-blog/
      « Comment sont modérés les commentaires ?

      C’est la Community Manager qui choisit ou non de publier vos commentaires. Elle connaît son sujet, et donc est la mieux placée pour discerner les textes qui y contribuent de ceux qui n’ont pas de rapport.

      Elle est garante de la bonne tenue des échanges, et ne publie donc pas les commentaires dont elle juge le ton trop agressif ou irrespectueux, que ce soit envers elle, envers les agents SNCF en général, ou envers d’autres clients.

      La validation d’un commentaire peut prendre quelques heures, voire quelques jours en fonction des absences de la Community Manager. De manière générale, les commentaires sont susceptibles d’être validés plus rapidement pendant la journée.

      La modération reposant sur des principes simples et constants, elle ne sera pas débattue, sur le blog ou par mail. En accédant à votre profil, vous pouvez voir vos commentaires publiés, en attente de validation, ou refusés (les commentaires non validés sont grisés). »

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Ear,
      Le blog n’est pas mort puisque vous commentez un billet récent mis en ligne 😉 Je suis toujours présente mais davantage sur le fil Twitter au vu de la grève.
      Pour en revenir à votre question « grève tous les jours », je vous invite à relire ce billet et notamment ce paragraphe : Le calendrier des grèves : 2 jours / 3 jours. Si vous avez des questions ou que ce point n’est pas clair, n’hésitez pas à revenir vers moi.

  2. Fatiguee5Passer au statut dit :

    Il faudrait rendre les trains omnibus pour limiter le besoin de correspondances

    • JenniferPasser au statut dit :

      Rendre les trains omnibus nécessite de modifier l’ensemble des plans de transport de toutes les lignes qui co-circulent sur une même portion de ligne.

  3. BPasser au statut dit :

    Il me semble bien que St Lazare a voté la grève reconductible…. Donc, la grève a bien lieu tous les jours (je prends le train en journée, et je peux vous dire que les temps d’attente sont très longs entre 2 trains….)

  4. Nad82Passer au statut dit :

    2j grève et 3 normal: FAUX , ligne L pas de trains en journée, service nul = 0 trains !!!! et le service minimum?!!! Pourquoi dans les infos on ne nous dis pas que Sud Rail a déposé un préavis de 3 mois sans interruption comme il est dis partout car je prend la L et je suis bloqué à prendre le A avec un nombre de voyageurs élevé , j’ai laissé passé 2 RER pleins et me tasser dans un 3 ème train.Conditions de voyage insupportables!!!

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Nad82,
      Il n’est pas noté dans cette FAQ 2 jours grève et 3 jours circulation normale. Ces jours de grève, comme expliqué, nécessite des adaptations la veille et le lendemain. Par ailleurs, comme évoqué, cela désorganise également la maintenance obligatoire de nos trains.(cf ce paragraphe Le calendrier des grèves : 2 jours / 3 jours)

  5. valeraillePasser au statut dit :

    Bonjour,

    Est ce de la désinformation, soit disant sur la ligne L, on ouvre le PDF et on trouve les horaires durant les grèves. Oui c’est vrai mais pas pour le tronçon Paris st Lazare- Cergy…la semaine dernière quand on ouvre le PDF on a la ligne que dans un sens, on peut rentrer chez nous mais pour aller au boulot on ne sait pas…. et cette semaine c’est encore mieux, le PDF ne s’ouvre pas…ni d’un PC, ni d’une tablette, chercher l’erreur!!! Pourtant les autres tronçons de la ligne L s’ouvre, serait -il codifié autrement?
    Qui va faire le nécessaire
    pour qu’on puisse ouvrir ce sésame?

  6. BPasser au statut dit :

    Je ne comprends pas très bien et repose donc ma question : la grève reconductible a bien été votée à St Lazare, non ?

  7. SSPPasser au statut dit :

    jeudi 27/04. Train de 8h08 indiqué comme circulant sur l’appli mobile consultée avant de partir de chez moi. Que nenni en arrivant à la gare… En vérifiant a posteriori sur le flyer disponible sur le blog je vois qu’il est effectivement supprimé.
    Comment faire pour que l’information disponible en ligne soit fiable?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour SSP
      J’y suis très attentive et je la consulte quotidiennement. Dès lors qu’une anomalie m’est remontée, je la signalé aussitôt aux équipes de l’appli. Ils gèrent aussitôt les anomalies.
      Ces derniers jours j’ai constaté une anomalie sur le site qui l’indiquait aucun train dans l’après midi et ce matin l’appli ne renvoyait aucune info dans la rubrique gare. Ces bugs ont été résolus rapidement.
      Côté horaires, sauf erreur de ma part, ce sont les mêmes que ceux que je vous mets en ligne sur votre blog.
      Un bug peut arriver, n’hésitez pas à contacter directement les équipes de l’application comme évoqué dans le dernier billet dédié aux nouvelles fonctionnalités de l’appli.
      Les horaires sur le blog sont mis à jours régulièrement y compris en cas de modification.

  8. EarPasser au statut dit :

    Il se passe quoi avec le 17H05 tous les jours?????
    Déjà que c’est usant vorte grève quotidienne ( bon courage pour vos loyers les gars et pour les vacances de vos enfants….)
    Bref deja y’a quasi pas de train mais le peu que vous annoncez ne passe pas…on fait quoi?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Les suppressions sont bien souvent liées (en dehors des grèves) à des immobilisations de train en atelier de maintenance, des pannes, des incidents…

  9. SoniaPasser au statut dit :

    Nous subissons non pas une grève perlée avec reprise progressive le lendemain comme vous l’expliquez dans votre ‘mode d’emploi’ mais une grève continue sur la ligne L depuis le début de la grève, nous avons des horaires de grève tous les jours affichés en gare, idem sur les we.
    Quel dédommagement allez vous prévoir pour les usagers de la ligne L subissant une grève continue ?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Sonia
      Il y a bien des périodes de grève mais pas une grève continue.
      L’adaptation des horaires sur votre ligne est liée à la maintenance des trains comme expliqué à B.

  10. EarPasser au statut dit :

    Et BIIIIIIMMMMM Ils sont où les trains de 16H35 et 17H05???????
    Je renonce déjà à prendre celui de 17H37 en mode Wagon à bestiaux on rembourse quand?
    JeniJen…vous répondez jamais????

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Ear,
      Je sus présente mais plus sur Twitter en ce moment pour vous accompagner et vous répondre.
      Je n’ai pas le détail concernant ces suppressions mais pour ce qui est du remboursement, ce sujet sera étudié à la fin de la grève et un billet sera publié sur le blog des lignes concernées.

  11. BPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Pouvez-vous nous répondre sur ce sujet ?? Demain encore, jour soit disant non grévé, il y a moins de trains (1 sur 2) qu’aujourd’hui, jour de grève officielle !

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour B
      Tout est est expliqué dans le billet sous lequel vous commentez.
      Une période de grève s’étend de 20h la veille au lendemain 8h. Certains agents travaillant en horaires décalés.

      Ensuite, pendant les journées concernées par les grèves certains trains restent immobilisés en centre de maintenance. Si les trains n’ont pas roulé ils doivent être testés avant leur remise en service. Sans compter les trains qui doivent entrer dans leur cycle de maintenance, ceux qui rentrent pour panne, dégradations… L’adaptation entre deux périodes de grève est liée à cette maintenance.

  12. BPasser au statut dit :

    Désolée d’insister mais plusieurs sources d’information indiquent qu’à St Lazare, c’est bien une grève reconductible qui a été votée : https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/saint-lazare-cheminots-font-greve-continue-intercites-normands-affectes-1456545.html
    https://www.francebleu.fr/infos/transports/les-cheminots-grevistes-de-st-lazare-votent-la-greve-reconductible-dans-les-trains-jusqu-a-vendredi-1523363872
    Donc je ne comprends toujours pas vos explications.

  13. BPasser au statut dit :

    … les écrans sur les quais indiquent bien « mouvement social « … et les annonces sonores nous le rappellent régulièrement. Ce matin encore, en gare de La Défense, une annonce diffusée toutes les 10 min précisait qu’un mouvement de grève avait bien lieu ,en annonçant gaiement « 2 trains sur 3 » sur PSL/Versailles. FAUX; c’est 1 sur 2 (mais on n’est pas à une contradiction près ??). Donc il y a bien grève tous les jours!!

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour B,
      C’est le message qu’il m’est également demandé de vous communiquer et qui s’explique par le fait qu’un mouvement de grève sur une journée X à des incidents sur les circulations de la veille au soir et du lendemain matin comme expliqué dans les infos de ce billet dans lequel vous commentez.
      L’adaptation du plan de transport est liée aux conséquences directes de la grève des jours annoncés un peu partout sur le web.

  14. Emmanuel78Passer au statut dit :

    Bonjour,
    L’appli SNCF ne fonctionne pas, seuls les horaires pour le 9 mai sont indiqués sur ce site.
    Pouvez vous m’indiquer les horaires des trains circulant à partir de 20h ce soir entre saint lazare et Versailles rive droite.
    Merci

  15. ecf0brelsPasser au statut dit :

    Bjr
    Vraiment top l info fournie
    Ce matin je prends la peine de regarder quels trains sont annules : 6h48 annulé versus 6h33 indiqué roulant
    Je me speede pour avoir celui de 6h33 et bim quand j arrive a la gare, c est l inverse : 6h33 annulé et 6h48 qui roule
    Merci la sncf de m avoir fait speeder … pour poireauter 20 minutes sur le quai !

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour ecf0brels,
      J’ai besoin d’un peu plus de détail afin de comprendre d’où pourrait venir l’anomalie dont vous me parlez.
      2 infos différentes : l’une sur l’appli, l’autre en gare.
      Sur l’appli, vous avez consulté « mes gares », « mes trajets » ou bien avez-vous effectué une recherche d’itinéraire ?

  16. Fatiguee5Passer au statut dit :

    Bonjour

    Je reviens (après quelques vacances, du télétravail, la sortie de ma voiture, … mais plus de sncf 😁).
    Oui mettre les trains omnibus (au moins certains) modifie le plan de transport de la ligne, mais pas plus que les grèves, et vu le nb de trains qui roulent ça doit passer sans modif.
    Mais il faut un peu réfléchir, modifier des habitudes, adapter le « plan de transport » pour moins pénaliser les « usagers ».

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour à tous

      en fait, les plans de transport spéciaux sont des plans de transport à part entière, avec les mêmes impératifs que les autres, sauf qu’on dispose de moins de rames, moins de personnels, et avec ça il faut quand même justement optimiser la circulation des trains autant que faire se peut.

      l’erreur classique d’une personne extérieure consiste logiquement à penser « y a moins de trains, donc ça doit passer sans modif ».

      entre les conflits de circulation (conflits simples, conflits croisés, en bifurcation, en jonction, en arrivée/départ, entre mouvements sur site, …), les temps de retournement courts, les 3 types de matériels non interchangeables…

      et surtout, une « omnibusation » générale réduirait l’offre voyageurs par l’allongement des temps de parcours. un gros point d’achoppement.

      une fois de plus on voit le gouffre abyssal qui caractérise le ressenti clientèle, car en ce qui concerne les adaptations en opérationnel, y compris bien au-delà des prérogatives de chacun, elles se comptent en centaines/jour.

      intrinsèquement, on me dit « on va mettre en place des services « omnibusés », je dis OK; mais il faudra expliquer à la clientèle pourquoi, entre autres, le nombre de trains en circulation sera – encore – réduit.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Fatiguee5,
      Merci Paulo pour ces explications.
      Ce matin, la Ligne J a marqué des arrêts supplémentaires entre Poissy et Houilles Carrières afin de palier à la fermeture d’une partie de la ligne L et des horaires adaptés sur le RER A. Ces arrêts supplémentaires ont été permis par un plan de transport « très allégé » donc peu de croisement de trains possibles, circulations plus fluide mais un allongement du temps de parcours tout de même pour les trains de la ligne J.

    • StephanePasser au statut dit :

      Pas seulement une augmentation du temps de parcours pour les usagers habituels de J5 mais aussi des trains encore plus bondés alors que déjà le service est plus que minimum ! D’ailleurs, est-ce bien légal de reporter sur une ligne la « charge » d’usagers pour lesquels une ou plusieurs autre(s) ligne(s) ne peu(ven)t offrir assez de trains ? En l’espèce, il y avait tout de même 1 RER sur 2 desservant déjà ces gares…

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Stephane,
      J’ai bien conscience que les conditions de transport ne sont pas forcément idéales dans ces conditions mais pour les journées les plus impactées par la grève nous avons émis plusieurs messages afin de vous aviser que les circulations seraient fortement perturbées.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      « En l’espèce, il y avait tout de même 1 RER sur 2 desservant déjà ces gares… »
      Exact Stéphane, sauf qu’il ne s’agit pas seulement de desservir une gare, mais de pallier autant que faire se peut la desserte manquante: la A ne va pas à St-Lazare, la J, si.
      Et il faut tenir compte des deux sens de circulation.

      la mise en place d’arrêts supplémentaires, voire l’omnibusation de certaines missions peut être mise en place dès l’instant qu’il y avantage au service en termes d’acheminement: un classique sur U lorsqu’une Z2N limitée entraîne un report sur une NAT ou une Z6400, ce qui peut entraîner une sur-affluence.

      par contre, l’arrêt exceptionnel des trains de la J à La Garenne-Colombes, parfois évoqué, n’a pas été utilisé.

  17. Il est où le service minimum aujourd’hui sur la ligne L nord?

    • JenniferPasser au statut dit :

      La réponse est dans le billet sous lequel vous commentez :
      « Dans les faits, le « service minimum » tel que défini par la loi ne garantit pas une obligation de transport et n’interdit pas au personnel de se déclarer gréviste. Si l’appel à cesser le travail est très suivi, rien ne peut garantir une circulation des trains (la réquisition du personnel n’étant pas prévue dans la loi de 2007). L’obligation tient donc à faire le service de transport annoncé la veille. »

    • StephanePasser au statut dit :

       » L’obligation tient donc à faire le service de transport annoncé la veille.  » :
      Est-ce que je vous comprends bien, Jennifer ? Vous affirmez donc que si, la veille, on annonce le S3 (3 trains sur 5 en pointe), la SNCF devra faire circuler plus de trains que si elle annonce le S1 (1 train sur 3 en pointe) et que, si elle n’y parvient pas, elle devra indemniser en conséquence les usagers de toute ou partie de la ligne bien « avant » que moins d’un train sur 3 ne soit assuré sur la portion concernée ? Mais que, en revanche si elle annonce 0 train, comme pour Les Vallées et La Garenne-Colombes aujourd’hui, elle ne sera tenue à aucun remboursement ?

    • JenniferPasser au statut dit :

      je n’ai pas bien suivi votre raisonnement qui ne reprend en rien les propos que j’ai utilisé dans mon commentaire pour vous apporter une première réponse.
      Les horaires donnés sur les blogs, sites, appli… sont établis en fonction des déclarations d’intention de grève donc du personnel et du matériel disponibles.
      Ces horaires sont donnés à titre indicatifs et ne tiennent donc par conséquent pas compte d’éventuels incidents qui pourraient survenir.
      Nous ne communiquons pas avec S1, S2, S3, ce qui n’est pas compréhensible par tous, nous fournissons les horaires et une prévision des circulations : X trains sur X, ce qui donne une tendance.
      Nous avons publié un communiqué sur les blogs concernant le dédommagement et j’ai mis à jour le billet dans lequel nous échangeons.

  18. tbijuPasser au statut dit :

    Bonjour

    Y a-t-il un choix rationnel dans l’organisation du trafic sur les différentes branches de la ligne L lundi 14 mai ?
    Pourquoi avoir annulé la totalité des trains sur l’axe paris-cergy mais conserver un trafic de plusieurs trains par heure sur l’axe paris-Versailles ?

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonsoir tbiju

      un premier point tout d’abord, concernant la fréquence, car on était très loin de « plusieurs trains par heure » sur l’axe Paris-Versailles-RD.
      ce n’était vrai qu’entre 07h00 et 08h00, 17h00 et 18h00, 19h00 et 20h00 et 20h00/21h00 (avec 2 trains par heure)
      et entre 08h00 et 09h00 + 18h00 et 19h00 (avec 3 trains par heure)
      pour les autres périodes de 60mn, on aura eu 7 fois 1 train et 3 fois 0 train.
      au lieu de 4 trains par heure en temps normal.
      le service applicable aussi bien sur Versailles-RD que sur St-Nom était un service « S1 moins », c’est-à-dire le plus réduit des services, en dehors du S0 (aucun train)

      ainsi, la A, la J et L Sud ont pu partiellement pallier L Nord, ce qui a effectivement entraîné une absence d’acheminement pour 2 gares sur les 16 que compte L Nord (La Garenne-Colombes et Les Vallées)

      par contre, la circulation doit s’apprécier au niveau régional (voire inter-régional pour L Sud) car la tenue des postes sur L Sud (ou d’une partie d’entre eux, à prioriser selon des règles assez complexes) permet d’assurer non seulement la mission Versailles (avec la plus faible desserte possible donc) mais aussi la mission St-Nom et d’assurer le service sur la U (qu’il ne faut surtout pas oublier, qui est gérée par Paris-Rive-Gauche et qui a déjà eu droit au S0 – aucun train – à plusieurs reprises), là aussi avec un service minimal.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour tbiju,
      un plan de transport est établi en fonction des ressources disponibles (matériel, conducteurs…) Il faut également tenir compte des autres itinéraires possibles et sur l’axe Paris <> Cergy, le RER A vous permet d’effectuer cette liaison tandis que sur Versailles Rive Droite et surtout les gares intermédiaires, il n’y a pas d’autres trains permettant d’assurer cette desserte.
      Tous les retours que vous avez formulé que ce soit sur le blog ou twitter on été partagé avec l’ensemble des personnes concernées.

  19. BPasser au statut dit :

    On nage en pleine contradiction, ambiguïté, ou langue de bois…. Aujourd’hui encore, les affiches en gare indiquent « trafic proche de la normale ». Vraiment ?? 1 train sur 2 en journée, ce n’est pas un trafic proche de la normale !! et j’ai la malchance d’emprunter le train principalement en heures creuses….

    • JenniferPasser au statut dit :

      Je comprends B mais nous essayons de répondre aux besoins de mobilités de la majorité des clients de la ligne et renforçons les heures de pointes.

  20. Toitoine51Passer au statut dit :

    Bonjour jennifer.
    Ou est passé le 8h40 a garches ? Il y a des trains relativement rapprochés, et ensuite un trou de 24mn entre le 8h29 et le 8h53, et ensuite encore des trains relativement rapprochés. Quelle est la logique ?
    Ce matin encore je n ai pas pu monter dedans. Donc j attends le suivant 6mn après. Soit 30mn d attente.

    Pourquoi ce planning si mauvais ?

    Le problème est que comme bcp d usager, je ne peux adapter mes horaires car les écoles ouvrent à 8h20. Impossible de prendre le train d avant.

    Merci de votre réponse sur le planning.

    Un voyageur excédé de cette qualité de service en dessous de tout.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Le plan de transport des trains est établi en fonction des ressources disponibles comme expliqué dans le billet dans lequel vous commentez.

  21. Toitoine51Passer au statut dit :

    Bonjour jennifer.
    Serait il possible d avoir une réponse ? Sinon, a quoi sert ce blog ?
    Ce matin, encore une fois, le 8h40 n est pas sur les horaires. Alors qu il y a un 8h53 et un 8h59 de prevu sur le panneau devant la gare. Vous annoncez 3 trains sur 4. Quelle est logique qui amene a decider que 25mn entre deux trains puis 6mn entre les deux suivants est la meilleure chose à faire en période de pointe ?
    Finalement, « un » train est supprimé pour une raison inconnu. C’est difficile de dire lequel vu que depuis que vous avez transformé l affichage sur les quais, c est plus difficile de suivre les nombreux retard, à part pour ceux qui naïvement pensent encore que les horaires theoriques sont respectés.
    Merci pour votre reponse.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Le 8h40 n’est pas prévu en circulation pour la journée du 22 mai. Comme vous l’indiquez, il y 8h29 puis 8h53 et ensuite 8h59 prévus au départ de Garches vers Paris Saint-Lazare. En consultant le rapport des circulations, je vois que le train de 8h33 au départ de St Nom (prévu 8h53 à Garches) a eu pour origine de départ la gare de St Cloud suite à des difficultés d’acheminement du personnel (plusieurs trains supprimés suite aux travaux en cours qui se sont prolongés en début de matinée)
      Les horaires donnés sont à titre indicatif, ils ne tiennent pas compte des aléas, incidents qui peuvent survenir

  22. BPasser au statut dit :

    « C’est le message qu’il m’est également demandé de vous communiquer  » dites-vous… effectivement, belle langue de bois ! Les agents SNCF que j’ai interrogés à St Lazare me le confirment pourtant : la grève a bien lieu tous les jours, elle est seulement « allégée » entres les jours de grève officiels. Je le répète, en journée, il n’y a qu’un train toutes les 30 minutes, au mieux. C’est épuisant !!

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour B,
      J’ai reposé la question au sujet de ce préavis. Je n’ai pas obtenu de retour et ne dispose d’aucune info qui me permette de vous dire si oui ou non un syndicat à bien posé un préavis illimité. Avez-vous posé cette info auprès des syndicats eux-même ?

  23. Je ne saisis plus très bien à quoi sert ce blog. Les usagers ne semblent guère encouragés à s’exprimer. Quant à l’information fournie par le blog ou twitter, on dirait qu’il n’y a pas de pilote dans l’avion. (Ne parlons pas des conducteurs dans les trains…) On apprend qu’un arbre est tombé sur une caténaire à Garches et que donc la circulation est interrompue « jusqu’à la fin du service » jusqu’à St Nom la Bretèche. Comme la SNCF suppose avec justesse qu’il y a un grand nombre d’uasgers qui auront besoin d’emprunter cette portion de parcours, ne fût-ce que pour rentrer chez soi après une longue journée de travail, le blog nous donne des conseils. Je ne trouve rien pour Louveciennes. Je lis toutefois que la seule alternative est pour relier Bougival à La Défense est de prendre le bus 17 qui roule… jusqu’à 19 h. 50. ET APRES ? Grand sommeil du blog. Admettons. Je suppose que les animateurs sont bénévoles. Je vous rassure. Je suis rentré à 19 h. 30 et j’ai pris le bus 17, qui s’appelle dorénavant D. Quoi qu’il en soit, on a en ce moment l’impression d’une telle violence exercée contre les usagers : passons sur les arbres qu’on laisse pousser au-dessus des caténaires, mais il y a aussi les travaux qui sont un supplice permanent pour le banlieusard que je suis et qui rentre généralement beaucoup plus tard, et il y a bien sûr cette grève 7 jours sur 7, qui semble dirigée contre des usagers, qui pour beaucoup ne sont pas des privilégiés.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour travailleurbanlieusard,
      Sur le blog, il n’est pas prévu de faire ce que nous appelons de l’information « à chaud ». En revanche, sur Twitter, lors de cet incident, Flore et moi-même pouvions vous aider à trouver un itinéraire alternatif.
      Je vous remercie pour ces précisions concernant les itinéraires alternatifs. Afin de mieux comprendre et faire procéder aux modifications si nécessaires, j’ai besoin de précisions : vous me parlez de Louveciennes puis de Bougival à la Défense. Quel trajet souhaitiez-vous effectuer à ce moment-là et où avez-vous trouvé cet itinéraire alternatif proposé ?

  24. Fatiguee5Passer au statut dit :

    Avec 15 minutes d’attente entre 2 trains, le pasa est arrivé à st lazare, le pebu n’est pas encore à la défense.
    Un ou 2 stops supplémentaires sur le pasa (becon et Courbevoie) ajouteraient peut-être 1 minute.
    Je ne suis pas convaincue par vos arguments. Prenez un exemple : le vasa de 8h32 à Viroflay et sortez moi les chiffres, le nb de trains en moins (pour les jours de grève comme aujourdhui)

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour Fatiguée5

      Votre commentaire de ce jour ne reprend pas vos propos initiaux du 13 mai à 18h53
      Permettez-moi de les rappeler :
      « Oui mettre les trains omnibus (au moins certains) modifie le plan de transport de la ligne, mais pas plus que les grèves, et vu le nb de trains qui roulent ça doit passer sans modif. »
      Ce sont vos propos, il est logique d’y répondre : vous n’êtes pas sans savoir qu’un train omnibus dessert toutes les gares de son parcours.
      Toutes.
      Vous vous interrogez donc sur un sujet récurrent, qu’on a vu sur plusieurs blogs, et qui évidemment peut se traduire par l’augmentation du temps de parcours d’environ 1mn par gare.
      Ce qui ajouterait donc, pour un train PASA, 4 arrêts voyageurs : le Val d’Or, Puteaux, Courbevoie et Bécon.

      Soit 4 gares. Et donc 4 minutes théoriques.

      Les plus perspicaces pourraient faire remarquer qu’en service normal, la différence notée n’était pas forcément flagrante : ils ne peuvent savoir à priori qu’avec les 180s minimales nécessaires en conception (à part le cas particulier de Versailles-RD et un certain nombre de dérogations à 120s pas évidentes à gérer) le temps de parcours fluctue. En service normal.

      Et un extrait de ma réponse :
      « et surtout, une « omnibusation » générale réduirait l’offre voyageurs par l’allongement des temps de parcours. un gros point d’achoppement. »

      =====================================

      Aujourd’hui 24 mai, je vous cite, vous déclarez ceci :
      « Avec 15 minutes d’attente entre 2 trains, le pasa est arrivé à st lazare, le pebu n’est pas encore à la défense. Un ou 2 stops supplémentaires sur le pasa (becon et Courbevoie) ajouteraient peut-être 1 minute. Je ne suis pas convaincue par vos arguments. Prenez un exemple : le vasa de 8h32 à Viroflay et sortez moi les chiffres, le nb de trains en moins (pour les jours de grève comme aujourd’hui) »

      Le 13 mai, vous vous interrogez sur une omnibusation, soit 4 arrêts supplémentaires, et aujourd’hui vous contre-argumentez sur « 1 ou 2 stops supplémentaires »

      Ce n’est pas la même chose du tout… vous passez de 4 à 1.

      Notons ensuite que votre première phrase omet, comme cela arrive souvent, un DEFI intercalé, mais peu importe.

      Et que Bécon bénéficie de la double desserte L Nord L Sud, je l’ai encore utilisée aujourd’hui même (POPI/POPU-PEBU et SEBU-NOPE/FOPE)

      Je ne vais pas vous « sortir de chiffres » , avec 7 services spéciaux différents sur 3 missions et trois régimes (semaine sauf samedi, samedi, dimanches et fêtes), même en simplifiant à un seul régime ça ferait 21 possibilités, sans parler des réutilisations, des dégarages, des garages, des conflits de circulations pour tous les postes concernés, des roulements de matériels et de conducteurs…
      Et aussi et des nécessités liées à la maintenance des circuits de voie, très méconnue, je viens de voir encore un message sur le blog ligne H qui se perd dans des affirmations inexactes.

      Je vous donne un avis d’expérience, car un client mécontent est souvent un client mal renseigné, et je n’admets pas qu’on laisse croire n’importe quoi.
      Allongement des temps de parcours, risque de conflit un peu partout en in fine telle limitation, voire telle suppression.
      Classique.

      Là aussi, dans le détail, vous parlez d’abord des grèves en général et aujourd’hui vous prenez comme exemple .. aujourd’hui, soit le 2ème service le plus restreint sur 7 possibles : vous passez d’une argumentation généraliste à une argumentation très restrictive… les conflits sont moins nombreux en S1 qu’en S3+, bien sur, mais le principe de généralisation que vous avez cité dans votre commentaire initial ne peut pas être appliqué tel quel.

      Vous savez bien entendu qu’il est courant d’ajouter un voire plusieurs arrêts supplémentaires lorsque la situation le permet.
      C’est plus fréquent qu’on ne le croit, car évidemment le client ne suit pas la circulation des trains pendant des heures.

      Et croyez bien que l’exploitation en service spécial, quel qu’il soit, n’est pas simple du tout, heureusement que les aiguilleurs, le COGC et le COT tricotent tout ce qui ne se voit pas du tout …

      J’entends encore un conducteur qui se reconnaîtra, venu au poste il y a quelques jours pour une suite de service en dégarage avec une anomalie horaire un peu compliquée, obligeant à un choix, conclure en disant (sans le savoir en même temps que l’aiguilleur concerné) « bon on va se démerder pour les faire (les trains concernés) à l’avantage des clients »

  25. Fatiguee5Passer au statut dit :

    Bonjour Paulo, excusez-moi si j’ai été quelque peu sèche voire désagréable, c’est en grande partie imputable à ces 15 min d’attente à la défense, sachant que le train que je viens de quitter passera devant Bécon sans s’y arrêter (et pas de U sur ce tronçon).
    Alors je peux formuler autrement : je conçois qu’en temps normal, ajouter des arrêts (lesquels seraient à préciser par une analyse) ait plus d’inconvénients que d’avantages. Mais dans ces situations de grève, voire de grève dure, est-ce que les conclusions ne sont pas différentes. En l’occurrence, le VASA dont je parlais n’aurait-il pas pu s’arrêter sans inconvénient notable à Bécon (gare qui m’intéresse), voire à d’autres arrêts du PEBU? Dans ce cas, pourquoi ça n’a pas été fait, et surtout pourra-t-on le prévoir à l’avenir ?
    Merci pour vos lumières
    Cordialement

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Fatiguee5,
      Je reste attentive aux arrêts supplémentaires sur cet axe et j’ai encore fait un point à ce sujet avec Flore (avec qui je vous réponds sur Twitter l’après-midi).
      Pourquoi, pendant les grèves ne pas marquer d’arrêts dans toutes les gares ? Le plan de transport grève est « calé » sur le service existant et reprend les mêmes caractéristiques de desserte. Cela nécessite de modifier les journées de service des conducteurs, les affichages que ce soit en gare ou à bord des trains, modifier tous les outils sur lesquels nous nous appuyons pour la circulation des trains, modification des infos dispos sur le site Transilien, l’appli… sans compter, comme nous l’avions d’ores et déjà évoqué, l’impact sur les autres lignes du réseau (J, N et U, A). Modifier la circulation d’un train nécessite de modifier la réutilisation des conducteurs, des trains…
      Bien que je comprenne votre requête, et pour avoir posé la question, pour l’heure, il n’est pas prévu de modifier la desserte pendant la grève. Ce qui est prévu est d’ajouter des arrêts supplémentaires lors de suppressions de trains.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour Fatiguee5

      il est bien normal d’être plus qu’énervée lorsqu’on voir son train franchir un arrêt voyageurs non desservi, qui plus est à faible vitesse parfois.

      et là où vous penserez très logiquement « mais quelle bande de (censuré) !!! »
      nous penserons avec le même énervement « eeeet voilààà on va encore passer pour une belle bande de gros (sur-censuré) »
      (je passe sur la réalité circulation du dégagement des zones et de la progression des autres trains, il faut être en poste pour le voir).

      tout d’abord, il fallait rappeler qu’on ne peut rien généraliser dans le principe, ce sera forcément du cas par cas, SAUF lorsqu’un incident provoque la mise en place d’un scenario en cas d’incident.

      On peut compléter l’explication de Jennifer (qui résume très bien le tout) en rappelant quelques principes.
      Nous avons donc, pour faire simple:

      — le service normal, qui comprend 3 plans de transport: lundi au vendredi sauf fêtes, samedi sauf fêtes et dimanche et fêtes (dans certains cas, on a un service « samedi, dimanche et fêtes). Le COT peut y ajouter des arrêts supplémentaires, en fonction de telle ou telle situation et après en avoir pesé le pour et le contre.

      — les scenarii mis en place en cas d’incident, qui sont clairement définis (limitations, modifications de dessertes, substitution par route, report sur d’autres modes de transport…) et qui prévoient les réductions de capacité (on passe à 50% de trains par exemple sur telle ou telle mission) et qui viennent optimiser le service lorsque un incident entraîne bien plus que quelques arrêts supplémentaires

      — les service adaptés en fonction des travaux (substitution routière, limitations, …)

      — les services spéciaux mis en place en application du service garanti, qui comprennent trois niveaux « officiels » (S1, S2 & S3) et 4 niveaux officieux mais bien réels et faisant l’objet d’un plan de transport précis (S1-, S1+, S2+ et S3+), auquels il faut ajouter le S0, qui correspond à « aucun train »

      en ce qui concerne l’application des services spéciaux, vous posez le cas non pas d’une desserte en général, mais du service offert en provenance de Versailles-RD (et des gares deservies par cette mission) et à destination de Courbevoie et Bécon.

      une chose peu connue: un service spécial est une organisation circulation/conduite/régulation/matériel (incluant les deux transitions de nuit, veille et lendemain) qui donne un service applicable sur 24h et qui ne peut être modifié.

      bon.
      maintenant, est-ce-que le PASA de 08h32 à Viroflay pourrait marquer un arrêt voyageurs à Courbevoie et à Bécon ?
      d’abord, oui, ce serait obligatoirement les deux gares, car Courbevoie n’a pas d’alternative « train » alors que Bécon en a une.

      ensuite, il faudrait justifier cette desserte par le fait que le train circule en pointe, ce qui veut dire qu’il faudrait en faire autant pour tous les trains circulant en pointe.

      par ailleurs, les dessertes modifiées depuis fin 2015 ayant acté la fin des dessertes différentes à l’aller et au retour, il faudrait aussi prévoir un arrêt à Bécon et Courbevoie pour les trains VASA.

      et enfin, du point de vue service clientèle, les voyageurs du Val d’Or et de Suresnes viendraient immédiatement réclamer un arrêt dans leur gare au titre de l’égalité devant la mission de service public.

      après, ça se passe au niveau des décisionnaires tout là-haut:
      — peut-on augmenter le temps de parcours des trains ?
      — peut-on accepter une diminution du « confort » voyageurs par l’adjonction d’arrêts ?
      (le « on » désignant aussi bien les conséquences circulation – arrêts prolongés, rétentions de portes), que le « ressenti clientèle »)
      — les temps de parcours augmentant, comment gérer la journée de service conducteurs (risque de ne pas pouvoir couvrir un train sur chaque roulement, par exemple…) ?

      bref

      prévoir un service spécial avec arrêt à Courbevoie et Bécon, on peut toujours…
      sauf qu’au retour, à l’arrivée à Versailles, la rame est susceptible de garer et si le conducteur est en voyageurs sur un autre train il ne faudrait pas qu’il soit retardé (très bon exemple d' »absence conducteur » par exemple 45mn plus tard à Paris)

      un voyageurs me faisait remarquer il y a peu que le nombre de trains réduit en journée (on était en service S2) pourrait justifier une desserte omnibus.
      c’est n’est qu’un autre exemple, mais là pas de chance: en S2, les retournements à Versailles-RD sont à marge 0 (6mn) hors pointe.
      ce qui permet d’assurer un nombre de trains donné qui serait évidemment encore réduit si on avait un plan de transport omnibus.

      le COT donnera donc des arrêts supplémentaires en cas de suppression/limitation, sachant que ses décisions peuvent apparaître curieuses, même pour nous en poste, mais nous savons bien que notre vision n’est que locale.
      de la même manière qu’il saura, avant de prendre telle ou telle décision, prendre en compte des impératifs locaux.

  26. Toitoine51Passer au statut dit :

    Allo ? Il y a quelqu un ?
    Ce matin, le 8h29 de garches est parti a 8h27mn00 (selon l horloge auto de mon smartphone, connecté a l heure officielle). Vous len faites exprès ?
    Ensuite le train suivant est supprimé. Au final, 31mn avant le prochain train. En pleine période de pointe.
    A quoi sert ce blog ? Vous ne repondez jamais.
    Vivement les trains tout automatique. Vivement un monde sans cheminot.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Toitoine51,
      Le blog sert avant tout à vous donner des infos « à froid ». en ce moment, vous pouvez y retrouver toutes les infos horaires pour votre ligne. Au vu de l’actualité, je suis + présente sur le fil Twitter de votre ligne afin de répondre à vos questions « urgentes » du type où est mon train,… ?

      J’ai recoupé toutes les informations disponibles concernant ces journées de circulation : les horaires prévus au départ de Garches pour la journée du 28 mai étaient 8h23 puis 8h29. Le train qui est passé à 8h27 était celui de 8h23. Le train de 8h29 a été supprimé. En cours de matinée, un train est tombé en panne, SNCF Réseau est intervenu sur le passage à niveau de Garches pour travaux. Ces incidents ont modifié la circulation des trains sur votre ligne en cours de matinée.

  27. SSPPasser au statut dit :

    Le blog doit être en pause. La dernière réponse de Jennifer date du 14 mai

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour SSP,
      Le blog n’est pas en pause mais vous avez raison, étant très présente sur Twitter, je le suis moins sur le blog. Toutes mes excuses.

    • SSPPasser au statut dit :

      Bonjour Jennifer,

      dans ce cas, est-il possible d’avoir de temps en temps sur le blog un résumé des échanges sur Twitter, pour ceux qui ne twittent pas?

  28. BPasser au statut dit :

    « Avez-vous posé cette info auprès des syndicats eux-même ? » me demandez-vous…J’aurais bien aimé, mais les syndicalistes vont rarement à la rencontre des voyageurs. Cette grève reconductible m’a été confirmée par plusieurs agents en gare à St Lazare. D’ailleurs, il est bien écrit « grève »sur les affiches donnant les horaires tous les jours , même les jours soit disant non grevés et non pas « trafic légèrement adapté » comme sur la ligne N, où les jours non grevés, pratiquement tous les trains circulent…

  29. Toitoine51Passer au statut dit :

    Bonjour.
    Aujourd’hui, je regarde mon appli pour aller de gare de lyon a garches. On m indique d aller a saint cloud. J y vais.
    J attends mon train. Une minute avant son arrivé, il supprimé. Suivant 30mn après.
    C’est insupportable. Et c’est tous les jours pareil.

    Par ailleurs, vous m avez repondu sur la suppression du train de 8h40 vers saint lazare a garches. Mais vous m avez pas expliqué pourquoi la sncf decide de laisser un blanc de 25mn entre deux trains en pleine période de pointe. Sachant que dans les faits, pour les gens qui montent a Vaucresson et garches, c’est impossible de monter dans le train et qu’il faut attendre 6mn de plus soit 31mn sans train. Quelle est la justification ?
    Enfin pouvez vous me dire combien de fois ce train a circulé depuis le 1er avril en semaine ? Je serai tres curieux de le savoir. A mon avis la reponse est ZERO fois. Autrement dit, pour les usagers de la branche saint nom, en pleine période de pointe, il y a un train toutes les 35mn TOUS LES MATINS.
    Merci d expliquer aux incompétents (ou au je m enfoutistes) qui s occupent des horaires que cette situation, qui dure depuis deux mois, est innaceptable.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Toitoine51,
      Depuis le début du mois d’avril, les horaires sont adaptés quotidiennement sur la ligne L donc oui, je suppose que votre horaire « habituel » n’y figure pas.
      Je pose la question aux experts pour ce trou de desserte de 30 minutes mais je suppose que cela tient à la fois compte de la réutilisation du train et du conducteur mais également des ressources disponibles. Je reviens vers vous dès que j’ai obtenu leur réponse.

    • Toitoine51Passer au statut dit :

      Bonjour jennifer.
      Je vous ai posé la question sur le trou de desserte de 30mn en pleine periode de pointe le patin sur la ligne saint nom en direction de saint lazare.
      Avez vous ma reponse ?
      Merci

  30. Toitoine51Passer au statut dit :

    Bonjour jennifer.
    Vu que j ai le temps, je poste… Surtout en ce moment avec la médiocrité de votre service.
    Serait il possible que la sncf lance une enquête de satisfaction auprès de ses victimes, pour mesurer vraiment la gravité du problème.
    Vous pourrissez le quotidien de milliers de gens. Il serait temps de mettre des chiffres concrets.
    Merci de relayer ce message.

  31. dav_chePasser au statut dit :

    Bonjour, le service sur la ligne L est catastrophique! !!!!
    Ça fait 40 mn qu’on poirote sur le quai de la défense en attendant une possible annonce positive du speaker. Aucun train avant, aucun train après et même celui qui est programmé est incapable de se pointer à l’heure !
    C’est une véritable honte!
    Biensur en telle circonstance, aucun agent sur le quai. On préfère les envoyer pour faire des opérations commerciales ou autres choses inutiles.
    Même pas sûr que l’on puisse tous rentrer dans ce foutu train.
    Question sécurité ça pose problème à personne visiblement. . Jusqu’au jour où. ..
    Lamentable, effrayant, les mots me manquent.

  32. MiyuraPasser au statut dit :

    Hello,
    Aujourd’hui mardi 5 juin, pile le milieu de jour tranquille sans grève (donc pas de perturbations ni matin ni soir normalement), hors sur l’appli grève nationale, 2 trains sur 3 et les mêmes horaires que les jours de grève…
    À ce stade autant changer toutes les fiches horaires plutôt que de rééditer tous les jours des PDF avec des horaires de grève
    Comment être crédible auprès des patrons avec des grèves tous les jours non notifié ainsi? Comment justifier des retards ‘infondés’ par les patrons?
    « Mais y avait grève » ça passe les jours du calendrier officiel mais pas les autres jours…
    Et franchement je peux pas prendre la voiture à moins que la SNCF me rembourse les frais de stationnement et l’essence…
    Je suis sur que dans les trains qui ont soit disant un problème technique y a des grévistes récidiviste et des conducteurs en télétravail xD
    Et non je peux pas faire de télétravail, et non je n’ai pas trois mois de vacances ni de RTT
    Alors votre but est de faire fuir les voyageurs? Non parce qu’on est pas dupe sur comment se passe les grèves…

  33. tbijuPasser au statut dit :

    Bonjour

    Comment expliquez vous qu’il y ait un trou de trafic de 30 minutes entre 8h30 et 9h00 sur la ligne L Nord tous les jours soit en pleine heure de pointe ?

    Bonne journée

  34. BPasser au statut dit :

    Comment la SNCF peut elle annoncer un « trafic proche de la normale, avec quelques ajustements » alors qu’il n’y a qu’un train sur 2 entre 10h30 et 17h30!!!! Comble de malchance, j’ai voulu prendre le 13h36 à La Défense….il a été supprimé (pourquoi ??)

  35. BPasser au statut dit :

    Et « rebelote » aujourd’hui ! Plusieurs trains supprimés en journée , sans aucune explication. … 1 heure d’attente en début d’après midi entre 2 trains !! De qui se moque t on ????

  36. SamPasser au statut dit :

    08/06.
    J’arrive à 16h50 à la défense pour prendre la L direction st nom la bretèche.
    Train supprimé !! Prochain train: dans 40min !!
    Pas d’annonces du pourquoi, les agents n’en savent rien… Malheureusement, c’est comme ça tous les jours, je passe plus de temps en gare ou dans les trains qu’au boulot. Cela impacte ma nounou (biensur, ce n’est pas vous qui payez les heures supp)…

    Et…c’est sans compter le train vieillot sans clim, surchargée (+ odeur de transpiration à en perdre les poils du nez…), tout cela pouvant engendrer des malaises. Le four de chez moi à côté est une chambre froide !!

    Et pour finir, je n’ai jamais vu autant de contrôleurs durant ces jours de grève que durant les jours normaux. Trouvez l’erreur !!

    Je suis aujourd’hui à chercher du travail à côté de chez moi pour ne plus dépendre des transports.
    J’espère trouver vite !!

  37. BPasser au statut dit :

    Le service communication de la SNCF aurait il besoin de cours de maths ? « prévoir 2 trains sur 3 en moyenne » samedi 9 juin. Non, les horaires prévoient 1 train toutes les 30 min : ce n’est donc pas 2 trains sur 3 mais 1 train sur 2 !!

  38. JackPasser au statut dit :

    Ça fait 12 mois que j’habite sur Versailles et déjà je suis épuisé par le service public rendue par cette compagnie.
    Entre grève, travaux, intempéries, malaise, panne de train, panne de signalisation, panne de « on se pas » j’estime avoir flambé au moins 1000€ en UBer et compagnie pour rentrer chez moi (et après il propose de me rembourser de 50% 1 mois de pass Navigo LOL).
    Je ne suis pas français, et je ne veux donner des laissons à peronne, mais ici maintenant je travaille et je paye des impôts et je trouve ça inaccettabile.
    C’est le pire réseau de transport que je jamais connu en ma vie (et j’ai habité dans beaucoup de ville européenne et extra UE). Sur le papier le réseau est excellent, mais en réalité c »est la catastrophe totale. Comment en peux, pas accepter d’avoir de concurrence si le service est si nul ? Au lieu de vouloir améliorer le choses, on dirai que vous voulez tenir tout le monde en piège! Alors je dis: vivement le train automatique de partout, comme ça on ne dépendra plus de ces cheminot..
    Vivement la concurrence, pur faire bouger le chose .
    J’espère vraiment que bientôt, tous le français (et pas) n’auront plus besoin de vous.

  39. cramergPasser au statut dit :

    Merci pour ces fabuleux moments depuis lundi.
    Peut-on savoir pourquoi les trains VRD–>La Défense sont supprimés à la dernière minute, sans qu’aucune information ne soit donnée aux voyageurs? On doit déjà jongler avec les horaires de grève, il faut en plus s’adapter à l’improvisation des aiguilleurs.
    Est-il si compliquer de communiquer sur le départ d’un train?
    Nous restons sur le quai à attendre un hypothétique train, qui arrivera bondé dès la 2/3 ième station.
    Bizarre ces incidents d’exploitation pendant les jours de grève…Si j’avais mauvais esprit, je pencherai pour un acte de sabotage…

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonsoir… euh non bonjour cramerg, le temps passe vite…

      Heureusement pour vous, il n’y a pas plus d’improvisation que de billets de 5000€ en circulation.

      Les aiguilleurs ont une fois de plus agi très au-delà de leurs prérogatives, en contact permanent avec COT/COGC, Conducteurs et notamment, il convient de la citer, la Permanente du COT qui a une fois de plus, « assuré » au sens le plus performant du terme.

      Je reprendrai par contre la formulation exacte de votre question, à savoir:
      « est-il si compliqué de communiquer sur le départ d’un train ? »
      Même si on peut supposer une pointe d’ironie, pas de formulation du genre « c’est quand même pas compliqué de dire à quel heure un train va partir ? » où «en fait vous savez quand les trains partent, mais vous ne le dites pas… » ce qui est une très bonne chose à mettre à votre crédit.

      Et on prendra votre dernière phrase comme une boutade humoristique bien sur…

      Du point de vue de l’information, ce qu’un voyageur peut dire dans l’absolu, ce n’est pas :
      « mon train a été supprimé au dernier moment »
      Mais « l’information de la suppression d’un train a été communiquée tardivement »
      Ce qui n’est pas du tout la même chose.

      Parce que le moment où un train est annoncé supprimé en interne, vous n’avez aucun moyen de le savoir : tel train annoncé supprimé à x h yy mm peut avoir été remis en marche ultérieurement, par le jeu de l’évolution de la situation, et si on engage en ligne n’importe quoi n’importe comment, ça sera plus que bien pire.

      On a eu le cas le matin, par exemple avec le VASA 133471, remis en marche après avoir été annoncé supprimé (pas pour vous, pour vous ça aura été transparent mais pour nous cela aura occasionné 3 réorganisations en peu de temps) ce qui a permis un acheminement supplémentaire non prévisible avec un train très retardé sur le papier mais qui aura « bouché » un trou important. Bref, pour les voyageurs, peu importe si trois trains ayant circulé ne sont pas ceux théoriquement prévus.

      On peut donc avoir, dans un même ordre d’idées, dans une situation ou la rétention de certains trains est demandée à tel ou tel poste, des trains qui, finalement, partent à l’heure ou avec un écart très faible (1/2mn).

      Pour revenir à ce matin, on est sur un incident dont les conséquences entraînent une gestion ou tout est à recalculer en temps réel : réutilisations, conflits de circulation, priorisations, dessertes, croisement de rames, de conducteurs, matériels engagés ou non, évolutions non prévues…, et surtout un sur-incident suite au dégagement de fumée du DEFI 164370 à Sèvres vers 08h15-20.

      A partir de là, c’est plié : ce sur-incident est LE coup de grâce à toute notion de régularité, car si le COGC a eu parfaitement raison d’autoriser la circulation de certains trains à contre-sens voie 1 entre Montreuil et St-Cloud, cela reste excessivement lourd en terme d’exploitation car il faut fermer, sens Paris-Province, la L2 Versailles-RD et la U au-delà de St-Cloud (ce qui va aller affecter le réseau Paris-Rive-Gauche)

      Par contre, ce qu’il faudrait faire du point de vue de l’information (on le faisait d’ailleurs avant la mise en place du système Infogare), dans ce type de situation, et là il va falloir penser à se passer définitivement de certaines décisions de l’ITIF qui n’est pas du tout « dans le coup », c’est éteindre tous les écrans Infogare et n’y insérer que les trains réellement en circulation, au coup par coup, dès lors que leur circulation est prévisible avec certitude et avec des réutilisations fiables.
      Et pas une liste aléatoires de trains théoriques dont l’ordre, l’heure de passage, de départ, d’arrivée… se recale sans arrêt et oblige PIVIF et COT à des centaines de manipulations inutiles et contradictoires pour tenter d’afficher quelque chose de fiable.

      Parce qu’entre autres limitations de ce système, il faut rappeler qu’il n’existe aucune relation entre la circulation réelle (pourtant connue) d’un train quelconque et de sa réutilisation.
      En clair, même pour une indication purement théorique, si un train T1 censé arriver à Versailles-RD à 08h00 pour repartir en train T2 vers Paris à 08h10 accuse 10mn de retard, Infogare ne possède aucune fonction logique pouvant corriger le départ du train T2 en compensant avec le retard (qu’il connaît, puisqu’il affiche le train T1 en horaire réel) et le temps nécessaire au retournement à Versailles-RD.
      Mais non: il continuera à afficher l’heure théorique de départ, puis départ imminent 1mn avant cette heure, puis départ retardé… (c’est valable à priori pour toutes les gares terminus d’ailleurs)

      Conclusion : en plus de l’incident de St-Lazare proprement dit, les voyageurs ET les agents de la L auront vécu une journée de galère dont la réalité est en grande partie due à trois principaux défauts liés aux installations :

      1 – l’absence de liaison voie 2 vers voie centrale Bécon impose une « compression » de la circulation des trains entre La Défense et les terminus « province »
      Si on en avait disposé, on aurait pu, par exemple, rendre les St-Nom terminus/origine Bécon, ce qui change radicalement la donne pour tout le monde.
      Cette liaison maintes fois réclamée serait prévue… aaaaaaaaahhhhh … ça fait un moment qu’elle a été mise sur le tapis, on en parlait déjà fin 81… enfin elle ne figure pas dans les investissements prioritaires du comité de ligne en date du 6 juin 2016, mais dans les « perspectives à long terme »
      Sauf que le commentaire « vérifier l’opportunité et l’utilisation en cas de situations peturbées », est « bien gentil », allez bon à la limite pour le rédactionnel… parce que pour la réalité du terrain, ça va, on multiplie les galères, ça fait longtemps qu’il n’y a plus rien à vérifier mais plutôt des clients pas contents à transporter !

      2 – la décision de ne pas remettre en service le module télécommandé de Sèvres impose, que ce soit sur la gestion des travaux ou pour la circulation des trains au moindre incident, des restrictions drastiques avec un seul intervalle à contre-sens, soit pour ce matin 7,6km entre l’engagement en sortie de Montreuil jusqu’au dégagement complet à St-Cloud (avec en plus pour terminer un superbe conflit en face à face sur près de 2km, l’expédition d’un train vers St-Nom n’étant plus possible sur la fin da parcours du train circulant à contre-sens)
      Sinon, on aurait fait circuler les trains à contre-sens entre l’amont de Sèvres et St-Cloud et on aurait eu pendant toute la durée d’immobilisation du train incidenté deux fois plus de trains.
      Bah… un détail… d’autant plus drôle que le comité de ligne de la L en date du 6 juin 2016 nous apprend justement que la création d’une liaison intermédiaire entre La Celle-St-Cloud et Bougival est envisagée car, avec un train toutes les 15mn sur la branche St-Nom, les IPCS (Installations Permanentes de Contre-Sens) entre Garches et Marly ne sont que rarement exploitables (elles le sont avec un train toutes les 30mn, on en sait quelque chose, on les a utilisés en masse pendant des années)
      On peut donc lire ceci page 38 : « La configuration de la gare de Marly limite le potentiel d’utilisation de l’IPCS de Marly (rebroussement) • La longueur de la section parcourue à contre sens limite le potentiel de son utilisation »
      TREEES BIEN, VOILA un exemple parfait qui corrobore la prise en considération de nouveaux paramètres directement liés à l’augmentation d’une desserte voyageurs, y compris la prise en compte de cette fameuse voie centrale Marly en tiroir qui oblige les trains de sens pair (vers Paris) à attendre en gare de l’Etang-la-Ville lorsqu’un train circule à contre-sens voie 2 entre Garches et Marly.
      SAUF QUE C’EST EXACTEMENT LA MÊME CHOSE EN PIRE sur L2 Versailles (en oui, il y a la U en plus…)
      Oui, « la longueur de la section parcourue à contre-sens limite le potentiel de son utilisation », tu m’étonnes: comment voulez-vous gérer efficacement un truc pareil ?
      On pourrait même ajouter, mais si mais si: « les points d’entrée et de sortie à contre-sens sont différents pour les trains de la L et ceux de la U, ce qui complique encore plus les choses »
      mais là, silence de mort.

      3 – la fameuse absence de 3ème voie à quai à Versailles-RD, les clients du VASA 133425 entre autres auront eu le temps d’admirer le superbe quai de Montreuil pendant que Versailles bataillait avec évolutions, restrictions et ses 2 malheureuses voies à quai occupées… mais il parait « que les deux voies à quai sont suffisantes » d’après les décisionnaires ; on doit être à la 20 ou 25ème occurrence de rétention, limitation ou suppression directement lié à cette absence depuis le début de l’année (je pense monter une baraque à frites à Montreuil, y a du carbure à se faire…)

      Bien sur, Il y a des points positifs dans les perspectives à long terme : la banalisation des voies de circulations entre Versailles-RD et Viroflay-RD, des voies à quai à St-Cloud avec la possibilité de recevoir, dans un futur qu’on espère aussi proche que possible, les trains des deux sens sur les 4 voies et de les réexpédier dans toutes les directions.

      C’est très bien… mais rien pour le contre-sens L/U ST-Cloud-Viroflay et rien pour la 3ème voie à quai à Versailles-RD. Dommage…

      BREF, encore une fois, les décisionnaires avec certainement l’ITIF en tête portent et porteront une TRES LOURDE responsabilité sur tous ces faits concrets, sur le terrain, qui complique plus qu’un peu le travail des agents et par voie de conséquence énerve les voyageurs.

      Résultat : l’énorme boulot déployé par les tous les services est inversement proportionnel à la qualité du service rendu. Autant tenter de battre le record du Nordschleife du Nürburgring en mettant le moteur de la Koenigsegg Agera RS dans une CX 2000…
      Supergénial…

      On fera donc abstraction des retours aussi virulents que compréhensibles et on continuera, je fais gaffe à l’heure… ça va… à faire au mieux avec ce qu’on a et aussi ce qu’on crée souvent en local.

    • EPPasser en mode normal dit :

      Arghh Paulo, que j’aime cette prose avant des arguments aussi étayés. Malheureusement, je pense qu’il faudra encore un bon paquet d’incidents majeurs pour que le décisionnaire veuille bien prendre en compte toutes ces remarques. Je ne comprends toujours pas ce qui a permis de prendre la décision de supprimer l’IPCS de Sèvres. Ce n’est pas comme s’il fallait en créer un ex-nihilo et je crains qu’avec la RVB en cours les aiguilles soient déposées.
      L’exemple de l’IPCS me fait penser au basculement de chaussée sur les autoroutes où on s’en prend pour 5km alors que les travaux n’ont une emprise que d’une centaine de mètres.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonsoir EP

      à ma connaissance, la dépose des 4 aiguilles de Sèvres n’est pas à l’ordre du jour, principalement pour des raisons de coût.

      après bien sur, il faut juste savoir rappeler de temps en temps aux hautes sphères – notamment externes, celles qui décident à priori – que si des trains manquent à l’appel ou si le palliatif à une situation d’incident n’apparait pas très optimisé, c’est bien parce qu’il manque principalement trois installations.

      d’ailleurs, encore ce matin tôt, si on avait eu la voie 6 à quai à Versailles-RD, au moins un train supplémentaire dans chaque sens aurait pu circuler (on aurait modifié les garages la veille)

      effectivement, les IPCS me font aussi penser au basculement sur les routes à voies séparées (il se trouve que j’en ai parcouru plusieurs ces derniers temps). Cela permet au(x) véhicules et personnels d’évoluer en toute sécurité sur une distance englobant le domaine d’intervention.

      car l’emprise, sur route comme sur rail, est souvent « glissante »: il doit y avoir 25 activités différentes sur les travaux actuels suite rapide, et avec un des trains avouant 700m sur la balance qui vient de Trappes pour aller – entre autres – jusqu’au butoir de Versailles-RD, les mouvements nécessitent beaucoup de place, les procédures sont exceptionnellement lourdes et complexes et glisser la gestion des NAT dans tout ça est loin d’être une sinécure.

      d’aucuns pensent qu’il eut été préférable d’interrompre la circulation sur L Sud Versailles / U du vendredi 21h30 au lundi 06h00 plusieurs fois de suite; je ne suis pas sur que cette solution aurait pu suffire (actuellement, toutes les nuits sont archiblindées avec fin de service voyageurs anticipée et reprise de service retardée)

      sur nos lignes, on a un sentiment de la prise en compte d’une sorte de « risque calculé », qui ne prend évidemment pas en compte l’optimisation des travaux, par exemple, et surtout plombe de fait tout scenario en cas d’incident.

      là aussi, il était important de rappeler qu’un intervalle intermédiaire est prévu à terme sur la branche St-Nom, ce qui est parfaitement justifié.
      dommage que la même logique n’aie pas été prise en compte de l’autre côté…

  40. cPasser au statut dit :

    Bjr,
    Pourriez-vous m’expliquer pourquoi en ce jour de grève et de panne totale de St-Lazare, les horaires affichées entre les vallées et St-Lazre sont délirantes ?
    du Style 04:39, 05:08, 05:22, etc…
    Il est 10:12 du matin !!!
    L’application mobile est-elle elle aussi malade ou en grève ?
    ….
    Sans commentaires

  41. Sandrine78000Passer au statut dit :

    Bonjour,

    Juste une question: quand s’arrête toute cette cacophonie journalière ? Grève, pannes (signalisations, trains etc…), inondations, rails cassés…. C’est tout simplement délirant ce service. Difficile de rejoindre son lieu de travail, rentrer chez soi. Information proche du néant: absence de gilets rouge hier soir à Versailles RD : des personnes ne savaient pas comment avoir une information pour se rendre à leur domicile et comptaient sur les gilets rouge. RIEN. Et stop avec Twitter. L’information doit circuler d’une autre façon dans le cadre de cette pagaille générale.
    Merci de votre compréhension.
    Cordialement
    Une usagère hyper, hyper fatiguée.

  42. Iw6400Passer au statut dit :

    Bonjour,

    Hier soir, 3 trains au départ de Paris pour Saint-Cloud ont été supprimés (23h41, 23h56, 0h41). J’ai du attendre 1h15 pour avoir un train. Je voudrais avoir des explications !!!!

    Merci

  43. BPasser au statut dit :

    « J’ai reposé la question au sujet de ce préavis. Je n’ai pas obtenu de retour et ne dispose d’aucune info qui me permette de vous dire si oui ou non un syndicat à bien posé un préavis illimité » dites vous…. Et pourtant, depuis début avril ,c’est bien un mouvement de grève TOUS LES JOURS qui a lieu. Pourquoi la SNCF joue t elle la carte de l’hypocrisie ? Tous les agents que j’ai interrogés à La Défense ou St Lazare le confirment : oui, il y a bien grève tous les jours et en heures creuses, c’est vraiment très compliqué, avec des trains supprimés sans explication, et parfois 1 h d »attente entre 2 trains ! Comble de malchance, trafic interrompu ce midi entre St Cloud et Versailles pou « travaux inopinés » ; C’est à dire ???

  44. jeneeverdPasser au statut dit :

    1h d’attente ce samedi pour obtenire une navette a noisy le roi. Vous trouvez sa normale???? Pourkoi ne pas mettre des bus en rotation a la place des minibus a la demande??? Et pourkoi en semaine hors pointe nous avons aucun trains au depart dd St Nom pour Noisy le roi entre 14h27 et 15h56???

  45. tbijuPasser au statut dit :

    Encore du beau boulot ce matin…
    Vous vous tirez la bourre avec une désormais célèbre nouvelle entreprise de partage de vélo pour savoir qui aura la pire offre de service de transport ??
    À pont cardinet, plus de train sur la ligne L Nord pendant au moins 45 minutes en pleine heure de pointe. Peut-on en connaître la raison ?

  46. SSPPasser au statut dit :

    Trafic normal le mardi 19 Juin. Enfin! Cala faisait si longtemps que cela ne nous était pas arrivé… J’espère que tous les trains arriveront vraiment à circuler

    • DedeKitePasser au statut dit :

      Je confirme le trafic est normal ce matin…
      Ça devient tellement exceptionnel qu’il faut prendre le temps pour s’en féliciter.
      Pourvu que ça dure

    • BPasser au statut dit :

      Répit de courte durée malheureusement. Demain, c’est reparti pour la grève…

Laisser un commentaire