Un blog Transilien pour Île-de-France Mobilités

Ça ne vous a pas échappé, votre blog a fait peau neuve ! Vous retrouverez les fonctionnalités habituelles, mais il y a quelques nouveautés… Je vous propose une visite guidée dans cet article.

La ponctualité voyageurs d’avril

SNC_Illu_Outils_16-02Depuis le début de l’année les résultats de la ligne étaient en baisse.

La tendance s’inverse pour le mois d’avril, maintenant que les épisodes météorologiques du début d’année et que les conséquences de l’incendie du poste de signalisation de Sèvres Ville d’Avray sont passés.

 

La ponctualité voyageurs globale

Le début du mois d’avril a commencé par une première semaine mouvementée avec un rail fissuré à Bécon les Bruyères le mardi et l’agression d’un conducteur à Saint-Nom la Bretèche le mercredi avec les conséquences que vous connaissez sur le trafic de la ligne.

D’autres événements ont également impacté la circulation le mois dernier. Pour en citer quelques uns, la présence d’un cygne aux abords des voies d’Asnières le dimanche 14, un arbre en feu à La Garenne Colombes le lundi 15, le dysfonctionnement d’une signalisation le mardi 16 à Garches, des dysfonctionnements d’aiguilles le vendredi 19 à Paris Saint-Lazare, ou encore des signaux d’alarme tirés le mardi 23 sur la ligne A du RER à Châtelet, Noisy Champs et La Défense, qui ont eu de fortes conséquences sur la ligne L pendant les heures de pointe.

Le résultat mensuel est de 84,4%. Il reste insuffisant mais est en progression par rapport aux deux mois précédents : 82,1% en février et 81,8% en mars.

 

La ponctualité voyageurs par branches de ligne

La branche de Saint-Cloud / Saint-Nom la Bretèche / Versailles Rive Droite gagne des points ce mois-ci. Le mois d’avril a été marqué par des journées difficiles mais les perturbations ont été moins conséquentes que celles des mois précédents, à savoir principalement les retards et les suppressions de trains dus à l’incendie du poste de signalisation de Sèvres Ville d’Avray en février et en mars.

La branche de Nanterre Université / Maisons Laffitte / Cergy le Haut souffre toujours de ses propres incidents, mais aussi de ceux de la ligne A du RER. Par exemple, le mardi 16 une personne tombée sur les voies à Nation a eu des conséquences sur le trafic d’une quarantaine de trains de la ligne L, le mardi 23 un signal d’alarme tiré à Châtelet et un voyageur malade sur la ligne A du RER ont eu comme impact le retard ou la suppression d’une cinquantaine de trains ligne L.

Nanterre Université / Maisons Laffitte / Cergy le Haut : 81,4%
Saint-Cloud / Saint-Nom la Bretèche / Versailles Rive Droite : 86,7%
Grande Ceinture Ouest : 94,5%

 

Les incidents majeurs

Les incidents qui vous ont le plus retardés dans vos trajets sont :

– le mardi 2 avril un rail fissuré à Bécon les Bruyères
– le mercredi 3 avril les conséquences de l’agression d’un conducteur à Saint-Nom la Bretèche et une restitution tardive des travaux à Bécon les Bruyères
– le mardi 16 avril le dysfonctionnement d’une signalisation à Garches
– le vendredi 19 avril le dérangement d’une aiguille à Paris Saint-Lazare

 

* Plus d’informations sur l’indicateur de la ponctualité voyageurs
La ponctualité voyageurs de janvier, la ponctualité voyageurs de février, la ponctualité voyageurs de mars.

76 commentaires pour “La ponctualité voyageurs d’avril”

  1. EPPasser en mode normal dit :

    On est encore loin de l’objectif contractuel qui, il me semble, est de 94%.

  2. Vincent dit :

    Il me semble que vous avez oublié la grève du 8, 9, 10 et 11 avril.

    Mais je suis sur que vous allez nous dire que la ponctualité est calculé sur les horaires allégé. Pour autant, les voyageurs ont bien été en retard.

    • Adrien dit :

      Vincent,

      Le plan de transport allégé ayant été annoncé en avance, les usagers pouvaient prendre leurs dispositions afin de ne pas subir de retard par rapport au plan de transport habituel.

      Donc ça ne me choque pas que la ponctualité soit calculée sur la base du plan de transport appliqué le jour J (fusse-t-il allégé).

    • Christophe_ligneJ dit :

      Evidemment, et si on arrête les trains pendant 1 mois entier et qu’on prévient les gens en avance… bah le plan de transport sera respecté et la ponctualité sera de 100 % !

      Waouh !

    • Adrien dit :

      Aucun train en circulation, signifierait aucun plan de transport et donc aucun voyageur et donc par conséquent aucune ponctualité à calculer… non ?

    • Christophe_ligneJ dit :

      Adrien,

      Vous expliquez que la ponctualité est calculée à partir du plan de transport prévu (en tenant compte des perturbations)… peu importe la « taille » du plan de transport. Je comprends donc que :
      – un plan de transport de 5000 trains sera de ponctualité de 100% si les 5000 trains ont tous moins de 5 minutes de retard
      – un plan de transport de 0 trains sera de ponctualité de 100% si les 0 trains ont tous moins de 5 minutes de retard… facile dans ce cas ! 😀

    • Adrien dit :

      Christophe,

      petit calcul :
      – 5000 * 100 / 5000 = 100%
      – 0 * 100 / 0 = ?

    • Christophe_ligneJ dit :

      Fonction à 2 variables F( X , Xt ) = 100 * X / Xt définie sur RxR*… Après étude du disque Df centrée en (0,0), le théorème de continuité nous montrer qu’il n’y en a pas en (0 , 0). Mais je suis un peu rouillé et je n’ai pas le courage de faire un développement limité d’une fonction à 2 variables…

      Par contre, si au lieu des 5000 trains on en a 2 de prévus et à l’heure, on a bien :
      F ( 2 , 2 ) = 100 %

      Aussi, le virement bancaire Navigo est lui continu… et c’est une fonction strictement croissante.

    • bob dit :

      Et quand les trains annoncés ne passaient pas, on appelle ça comment?
      Donc il y a bien eu retards (dû à l’afflut de voyageurs sur chaque train pendant la grève) et suppressions de trains.

      Mais il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

    • Bonjour bob, chaque voyageur en retard d’au moins 5 minutes compte pour le calcul de la ponctualité voyageurs. Je vous invite de nouveau à lire cet article pour plus d’informations.

    • Bonjour Vincent, je n’oublie pas les grèves, qui vous ont pénalisés sur vos trajets quotidiens pendant plusieurs jours. Je ne souhaite affaiblir en rien leur effet sur l’organisation de vos journées mais je pense qu’elles sont à considérer à part. Comme vous le voyez dans l’article ci-dessus, j’ai préféré vous expliquer les conséquences que peuvent avoir des incidents inopinés sur le plan de transport habituel.

    • Conss10 dit :

      Bonjour, je voudrais savoir pourquoi les trains sont toujours décalés ou annulés entre 08h00 et 08h30 le matin à la gare des Vallées ? Merci

  3. EwenouPasser au statut dit :

    Bonsoir,

    Moi aussi je croyais que le mois d’avril était assez « mauvais » (4 jours de grève et les « problèmes » habituels). Mais non. J’ai du rêver………….Tout va bien.

    PS:
    Un statisticien, c’est un type qui à la tête dans le four et les pieds dans le
    frigo. En moyenne, il est bien.

    • Bonjour Ewenou, détrompez vous, nous ne sommes pas satisfaits de ces résultats. Le chiffre de la ponctualité voyageurs peut paraître important mais il est encore loin de l’objectif que nous souhaitons atteindre pour la qualité de service de la ligne.

    • Christophe_ligneJ dit :

      Bonjour M. Langé
      Je note que vous n’êtes pas satisfait de ces résultats. Mais êtes-vous satisfait que les clients ne sont pas remboursés malgré une offre de service non-remplie ?

      Christophe.

    • hikkiPasser au statut dit :

      alors qu’à Lille lors de la grève de la semaine dernière le premier truc qu’a annoncé la compagnie de transport c’est un dédommagement pour les abonnés …(comme quoi c’est possible)

    • Adrien dit :

      Sauf qu’à priori à Lille, c’était tous les transports urbains (métro, bus et tramways) qui étaient à l’arrêt…
      Les situations ne sont, à mon sens, pas comparables.

    • BNC dit :

      Et donc Adrien, quand la ligne PSL – St Nom est paralysée par l’effet d’une grève, tu fais comment pour rentrer sur St-Nom ?
      Moi dans ce cas, je suis trop content d’avoir la ligne 2 du métro, et le bus n°62 et de savoir qu’ils circulent bien..

    • Adrien dit :

      BNC,

      La ligne n’a été « paralysée » que durant quelques heures le jour de l’agression d’un adc avant de reprendre progressivement et de permettre à tout le monde de rentrer chez soi.

      Et durant les 4 jours de grève début avril, le plan de transport allégé permettait de rentrer sur St-Nom avec la ligne L, non ?

    • Christophe_ligneJ dit :

      Adrien,

      Il faudrait peut-être essayer de vivre dans le même monde que nous !
      La ligne n’a été paralysée « que durant quelques heures » ? Mais vous savez ce que ça représente quelques heures sur une journée ? Vous vous rendez compte qu’il y a des gens pour qui ces « quelques heures » peuvent être sources de GROS inconvénients voir mise en danger ?

      Pour ma part, je vais travailler dans un coin où seul le train passe : pas de bus, pas de tram, pas de métro, … Je me suis donc retrouvé coincé « quelques heures » et ai été obligé d’annuler deux RDV.

    • Adrien dit :

      Christophe,

      Bien sûr, tout imprévu peut entraîner des complications.
      Bienvenue dans le monde réel…

    • BNC dit :

      Oui Adrien, tout comme tout service non rendu mérite remboursement.
      On me dit que je paie pour les 6000 trains qui ont roulé; mais je paie aussi pour ceux qui auraient dû rouler mais qui n’ont pas roulé. On doit donc me rendre mon argent pour ces trains.
      Par ailleurs, il faut bien que la SNCF comprenne que je ne paie pas pour 6000 trains, mais pour les quelques trains journaliers de l’axe Paris-St Nom.

    • Christophe_ligneJ dit :

      Adrien,

      Relisez bien mon dernier message, et même tous les autres, car je n’ai jamais dit que la SNCF doit / peut avoir une fiabilité / disponibilité à 100% !
      D’ailleurs, avec mon métier, je sais très bien que cela est impossible.

      J’ai simplement réagi à l’utilisation de vos mots « paralysé que durant quelques heures » qui montre bien que vous minimisez clairement cet événement et, par extension, les longues paralysies du réseau.

    • Adrien dit :

      BNC,

      Je pense que le STIF, la SNCF & co. comprennent très bien que vous êtes, comme beaucoup d’autres, essentiellement intéressé par votre trajet quotidien et que vous souhaiteriez être remboursé en conséquence quand ce service ne vous est pas rendu.

      Aussi, vous aimeriez peut-être un abonnement propre à votre trajet mais ce n’est pas la direction actuelle qui va plutôt vers un réseau dézoné et un tarif unique pour tous.

      Alors peut-être que le STIF, la SNCF & co. dans leur vision « globale » des transports en IDF agissent en conséquence afin de rendre le meilleur service possible pour l’ensemble des usagers et sur l’ensemble du réseau.

      C’est pourquoi, à mon sens, si politique d’indemnisation il devrait y avoir, elle devrait en effet être menée à l’identique de l’abonnement, c’est à dire de manière « globale ».

      Christophe,

      Mon propos était en réponse à la question de BNC et je ne minimise rien du tout, nous n’avons simplement pas la même vision des choses…

    • BNC dit :

      Adrien,
      J’ai eu récemment à prendre une assurance; et il y avait 2 sortes d’assurance que j’ai pu examinées :
      Dans la 1ère (très côtée et réputée sérieuse), tous les assurés cotisent pour les tous risques : Donc vous payez pour le risque de faire du delta-plane, vous payez pour le risque d’être prof de plongée sous-marine, vous payez pour la passion du moto-cross, vous payez pour ne pas être en bonne santé; vous payez même pour être quelqu’un qui travaille sur les voies de train, alors que vous n’avez rien de tout ça.

      Dans la 2ème forme d’assurances, on paie pour ses propres risques. Donc, si vous êtes un individu peu à risques, vous payez pas cher. Par contre, dès lors que vous avez une fantaisie un peu à risques, là le prix grimpe vite.

      Quel modèle aurez vous choisi, et quel modèle vous paraît le + juste ?
      Qu’est-ce que j’en ai à « fou**re » sérieux du mec qui va faire son delta-plane tous les jours, ou d’être ADC qui fait les 3 fois huit ( 😉 ) : De toute évidence, j’ai choisi le 2ème modèle, + juste, + adapté et qui coûte 2 fois moins cher.

      Pourtant, le 1er modèle est celui qui est proposé par défaut ! mais ça, ils vous le disent pas. C’est normal ils veulent engranger l’argent, s’en mettre plein les poches et dire fièrement à l’assuré qu’il est assuré contre tous les risques (alors que c’est faux).

      L’autre modèle (celui que j’ai pris) est un modèle considéré comme un modèle low-cost par ceux qui vendent le 1er modèle..

      Même si la question paraît évidente, quel modèle a calqué la SNCF, le Stif & Co ?…

    • BNC dit :

      Ce qui est drôle aussi, c’est qu’ils ont séggrégé les Blogs de ligne : Chaque ligne a son Blog. Par contre, on ne paie pas que pour sa ligne, mais on paie pour tout.

      Mais s’ils ont fait des Blogs de ligne, c’est pour s’éviter le mécontentement général, et éviter aux usagers de se connaître, de se parler. C’est comme mettre des lorgnettes à un cheval pour qu’il reste dans son couloir.

      J’ai remarqué que sur chaque Blog de ligne, il y avait bon nombre d’usagers insatisfaits du service rendu, et que ces usagers gueulent pour leur ligne : Imaginez à quel point ça la fouttrait mal si tous ces individus devaient se retrouver à causer sur un même Blog. Alors là, on séggrègue…

    • Adrien dit :

      BNC,

      Je cotise tous les mois pour les retraites, pour la santé, pour les allocations chômages, etc.
      Je pourrais aussi me dire « mais pourquoi ? qu’est ce que j’en ai à f****e, je ne suis pas concerné… ».
      Alors je ne sais pas si c’est « juste » mais je vois plus ça comme de la « solidarité ».

      Et c’est de mon point de vue la même chose pour les transports en commun en IDF.
      Certes on paie avant tout pour bénéficier du service qui nous intéresse mais également pour lui permettre de se développer, d’évoluer et de profiter au plus grand nombre…

      Enfin, si vous n’utilisez que la ligne L, sur un trajet précis et que vous souhaitez vous affranchir de votre abonnement global, vous pouvez toujours, à défaut d’abonnement local, prendre des carnets de tickets…

      Concernant les blogs, je ne pense pas que le fait d’avoir fait un blog par ligne évite une grogne générale. Car comme vous l’avez très bien fait remarquer, chaque blog/ligne a ses mécontents (et il y a bien des usagers comme Christophe qui participent aux débats sur plusieurs blogs/lignes).
      Alors pensez-vous sérieusement que de rassembler toutes les lignes sur un seul et même blog servirait à rendre l’information plus claire et les débats plus constructifs ?

  4. BNC dit :

    Et là, ça se passe comment pour le mois en cours ? Pas d’incident majeur notable il me semble, non ?
    Je touche du bois, mais moi je sens qu’on va créer la surprise et finir premiers ce mois-ci (au classement de la ponctualité inter-lignes) ! 🙂

    • Bonjour BNC, quelques incidents sont toujours notables mais nous sommes assez confiants sur l’amélioration des résultats au mois de mai. Toutes les équipes de la production sont mobilisées pour rétablir la ponctualité de la ligne, et pour le moment nous avons aussi eu un environnement extérieur plus clément.

  5. Franck28 dit :

    Le problème, c’est que vous parlez de stats générales : si vous preniez gare par gare, ce ne serait pas du tout la même chose, il y a de grosses différences de traitement selon les cas. Les usagers des gares de Courbevoie et Bécon notamment comprendrons ce que je veux dire !

  6. Romuald dit :

    Oui Franck, je comprends parfaitement. Une heure aujourd’hui pour faire Clichy-Levallois->Courbevoie. Un train supprimé sans annonce… deux trains qui passent entre temps sur la même voie à fond les ballons direct St Lazare->La Défense.
    C’est rageant et c’est très, trop souvent.

  7. cergy dit :

    La branche Cergy avec des scores mediocres….il nya vraiment aucun autre terme pour avoir un miserable 81% sachant que ne sont considérés que les trains ayant plus de 5 minutes de retard.
    Quest ce qui est prévu pour améliorer ces tres mauvais résultats????

  8. Guillaume dit :

    Bonsoir,

    Je ne sais pas trop où mettre ce message mais il serait intéressant de modifier les messages en temps réel disponibles sur l’application transilien. Habituellement j’aime bien les puzzles mais dans ce cas je trouve ces messages simplement ridicules. C’est à nous de faire le lien entre les phrases et comme vous pouvez le voir des messages indicant des problèmes le matin (ét résolu) sont toujours affiché à 18h00 ce qui ajoute de la difficulté à la compréhension (le puzzle serait trop facile sinon ?). Un exemple en ce moment à 18h…

    •circulation des trains est fortement modifiée sur les axes
    Paris St-Lazare/Versailles R.D. et Paris St-Lazare/St-Nom La
    Bretèche. Informations complètes en gare et sur transilien.com
    •TRAVAUX DE WEEK END – samedi 25/dimanche 26 mai 2013 tout le
    weekend ainsi que le samedi 01/dimanche 02 juin 2013 tout le
    weekend – Des travaux en gare de Bécon les Bruyères modifient
    •TRAVAUX DE NUIT – Nuits du lundi 27/mardi 28 mai au vendredi 7
    /samedi 8 juin 2013. De 23h00 jusqu’à la fin du service. Sauf
    samedi et dimanche. En raison de travaux sur les voies, la
    •L’incident est à présent terminé. Cependant prévoir des
    retards de 5 à 10 min, des suppressions et des modifications
    de desserte jusqu’à 9h30 environ.
    •08h15 Une avarie matériel sur un train et des difficultés de
    circulation perturbent le trafic de la ligne L axes Paris/
    Saint cloud/Versailles et Paris/Saint nom la bretèche.
    •fortement la circulation des trains de la ligne L, Paris Saint
    Lazare/Saint Cloud/Versailles Rive Droite/Saint Nom la
    Bretêche. La circulation des trains est interrompue entre

  9. BNC dit :

    Tiens, on dirait qu’il y en a qui ont des semblants de réduction :
    http://maligned.transilien.com/2013/05/21/un-ete-totalement-dezone/

    Cette mesure va-t-elle s’appliquer à toutes les lignes ou seulement la D ?

    • Adrien dit :

      A priori il n’y a rien qui précise que les avantages mentionnés ne concerneraient que les usagers du RER D et donc j’en déduis qu’ils devraient s’appliquer à l’ensemble des usagers du réseau.

    • Tom92 dit :

      C’est uniquement pour les abonnés zones 1-5… car ils ne bénéficient pas du dézonage…
      Tiens ! Notre ex-DG des gares est bien au boulot => https://www.facebook.com/photo.php?fbid=518175004907146&set=a.518174964907150.1073741826.305392236185425&type=3&l=a18386e9db&theater (il est au milieu avec une chemise bleue je crois)

    • BNC dit :

      Mdrr bien vu Tom92, on dirait bien que c’est lui 😉 La vache, il a l’air bien concentré quand il travaille : A croire qu’il travaille pour 4 😉

    • EPPasser en mode normal dit :

      Comme pour le WE, il y aura un dézonage du 13 juillet au 18 août (http://www.iledefrance.fr/lactualite/transports/transports/avec-navigo-un-ete-sans-limites). Pour les forfaits 1-5, il y aura une remise de 7,5% pour ces 2 mois.

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Contrairement au STIF, dans son communiqué de presse, la Région IDF se garde bien, à cette adresse http à laquelle vous nous renvoyez, EP, de préciser que cette réduction ne concernera que les Navigo mois et pas aussi les annuels !
      Quant à dire que c’est un pas vers le tarif unique, je préciserais qu’il y a une différence entre permettre aux parisiens de se promener dans l’ensemble de la région le WE et aux grands banlieusards travaillant ou étudiant entre chez eux et Paris de se rendre dans la capitale les samedis et dimanches ET, comme c’était envisagé lors de la campagne électorale des précédentes régionales, de ne pas faire payer plus cher que les parisiens les grands banlieusards travaillant à Paris !

    • hikkiPasser au statut dit :

      @stephane : pourtant quand on va sur le site du STIF et que l’on lit leur communiqué il est bien inscrit que cela concerne aussi les Navigo annuel 🙁 http://www.stif.org/IMG/pdf/Conseil_STIF_160513_-_Dezonage_Navigo_ete.pdf ) : en voici un extrait « Ce dézonage permettra aux porteurs de forfaits Navigo mois, Navigo annuel, Solidarité Transport mois et Améthyste de circuler librement dans l’ensemble des transports en commun d’Île-de-France,y compris au-delà des zones de validité de leur forfait,du13juillet au 18 août.  »
      les navigo annuel sont bien dézonnés le WE (je le sais car j’en possède un) cela aurait été étrange qu’ils ne soient pas concernés par cette mesure.
      De toute façon c’est beaucoup de bruit pour rien car le STIF a choisit la période où le maximum de franciliens sont en congés et ceux qui ne partent pas, à cause de leurs revenus modestes, bénéficient déjà d’autres tarifs attractifs = cela ne va pas leur coûter trop cher à moins que les touristes aient vent de l’histoire et s’achètent des Navigo au lieu de forfaits touristiques 🙂
      je suis concernée ne partant qu’après le 15 août mais possédant un pass zones 1-3, si je veux aller à Paris le WE ou autre je le paye déjà dans mon forfait ….

    • EPPasser en mode normal dit :

      Pour revenir sur le coût de ces dézonages ponctuels (WE et vacances). Je ne pense pas que cela coûte si cher. Il y a certes un manque à gagner (quelques euros par voyage) mais les trains circulent de toute façon. Ensuite, combien de personnes en profitent réellement. Une partie des voyageurs auraient peut-être utilisés un autre moyen de transport. Personnellement, depuis que le dézonage le WE, je n’ai utilisé mon pass (1-3) qu’une seule fois en hors zone.

    • hikkiPasser au statut dit :

      @EP : oui moi aussi 1 fois (pass 1-3) . En revanche mon ex-mari, qui lui n’a pas la zone 1 dans son abonnement de base, en profite quasiment tous les WE .

    • StephanePasser en mode normal dit :

      hikki, je n’ai pas écrit que le dézonage du 13 juillet au 18 août ne s’appliquerait pas aux Navigo annuels mais que les usagers abonnés à un Navigo annuel zones 1 à 5, contrairement à ceux titulaires d’un mensuel, ne bénéficieront pas de la réduction de 7,5 % venant compenser l’absence d’avantage offert par un dézonage sans intérêt pour ceux qui peuvent déjà circuler dans toute la région !

    • hikkiPasser au statut dit :

      @stephane : pardon j’avais mal compris. Je pense que le STIF va rétorquer que les abonnés annuels payent déjà moins cher que les mensuels et que c’est pour ça qu’ils n’y ont pas droit …

    • StephanePasser en mode normal dit :

      hikki, cet argument ne tient pas ! En effet, si les Navigo annuels ont des mensualités inférieures à celles des Navigo mois, il demeure que les usagers Navigo annuel ayant au plus 4 zones vont, comme ceux du Navigo mois, bénéficier avec le dézonage estival d’un avantage alors pourquoi on ne compenserait l’absence de cet avantage pour les zones 1-5 par une réduction que pour les Navigo mois ?
      En termes plus juridiques, j’estime donc qu’il y a violation du principe d’égalité, entachant d’illégalité la décision prise par le STIF, dès lors que les abonnés Navigo annuels ayant 5 zones ne sont pas, par rapport à ceux en ayant au plus 4, dans une situation différente de celle de ceux ayant opté pour le Navigo mois qui pourrait justifier un traitement différent, pas non plus autorisé par un motif d’intérêt général.

    • Adrien dit :

      Stéphane,

      Je ne suis pas sûr d’avoir tout compris.

      Concrètement pour « bien faire », le STIF devrait donc revenir sur sa décision d’accorder une réduction sur les Navigo mensuel 1-5 cet été ? Ainsi il n’y aurait plus « d’inégalité » entre les Navigo mensuel et annuel, c’est ça ?

    • hikkiPasser au statut dit :

      @stephane : en fait on pourrait raisonner autrement : dezonner ne donne aucun avantage aux titulaires de pass 1-5 puisqu’ils payent déjà toutes les zones, les titulaires d’un pass annuel 1-5 eux ont déjà une ristourne que n’ont pas ceux qui choisissent de payer au mois = il y a déjà une rupture d’égalité à la base ce qui est normal, les relations avec le STIF étant contractuelles et non régies par une loi.
      vu que le dezonnage est à cheval sur 2 mois, le STIF est obligé de donner une compensation financière aux 1-5 zones , si cela n’avait été que sur un mois par exemple : il aurait suffit à tous ceux qui achète en mensuel de n’acheter qu’une zone 1-2 par exemple. Ce que vont faire à mon avis tous les titulaires des autres zones qui sont en vacances en juillet ou en aout !
      Après je ne suis pas le STIF et je ne prêche pas pour eux, loin de là, je ne sais pas quel argument ils vont sortir pour justifier leur usine à gaz ….

    • StephanePasser en mode normal dit :

      Adrien, en effet, si le STIF revenait sur sa décision d’accorder une réduction sur les Navigo mensuel 1-5 cet été, il n’y aurait plus “d’inégalité” entre les Navigo mensuel et annuel mais je pensais plutôt à l’autre option s’offrant à lui pour corriger cette illégalité : accorder le même avantage aux Navigo annuels 1-5 !

    • StephanePasser en mode normal dit :

      hikki, dans cette récente décision du STIF, ce n’est pas l’inégalité entre Navigo 1-5 mensuels et annuels dans l’absolu qui est en cause mais par rapport à ceux ayant 4 zones ou plus du même type d’abonnement ! Autrement dit, le fait que les Navigo annuels bénéficient d’une tarification plus intéressante que les Navigo mois ne doit pas entrer en ligne de compte puisque tant les Navigo annuels 1-5 que les autres profitent de cette remise alors que seuls ces derniers bénéficieront cet été du dézonage.
      Que le STIF soit obligé ou non de donner une compensation financière aux zones 1-5, qui, d’ailleurs, n’existe pas pour le dézonage des week-ends de toute l’année, n’est pas le pb juridique qui se pose ici ! En revanche, à partir du moment où il offre un avantage aux Navigo mois il doit aussi le donner au Navigo annuels.
      Vous écrivez que les titulaires des autres zones qui sont en vacances en juillet ou en août qui optent pour le Navigo mois vont prendre un pass zones 1-2 mais vous oubliez que seulement la moitié du mois de juillet ou d’août est concerné par le dézonage !

  10. BNC dit :

    Adrien & Tom92
    Pensez vous que les lignes qui possèdent le Francilien bénéficient d’un avantage réel pour leur ponctualité ? Parce que quand on se penche de près sur les résultats, et sur le top three de la ponctualité du mois d’Avril :
    Ligne P : 92,7% possède le Francilien.
    Ligne H : 94,6% possède le Francilien.

    Même si on a des conducteurs qui descendent se battre en plein service, ça n’enlève qu’ils nous mettent 10 points ponctualité dans la vue..A part le Francilien et des facteurs humains, je ne vois comment l’expliquer.
    Remarquer comment ça ne peut pas être la faute aux usagers, puisque la ligne H a le même profil d’usager que la ligne J; et pourtant ils ont 10 points de ponctualité d’avance ! (ce qui est énorme)

    P.S : La ligne H, elle fait mieux que le GCO !! Mdrrr; cachons nous, cette Honte…
    P.S : The winner of the month c’était le RER E bien sûr, avec 96.2% de ponctualité !! Même pas permis dans nos rêves les + fous…

    • Adrien dit :

      BNC,

      J’ai un collègue qui empruntait la ligne H (il a déménagé depuis 3 semaines).
      Et d’après ce qu’il me disait, il y a eu des débuts difficiles (période de déverminage avec pas mal de problèmes) mais après ça roulait bien.
      Néanmoins, lui, n’avait pas constaté d’amélioration particulière dans la ponctualité…

      Après, pour ce qui est des différences de ponctualités, outre le matériel et les hommes, il faut regarder aussi les caractéristiques propres à chaque ligne.
      Par exemple, je ne sais pas si la H ou la P ont des tronçons communs avec d’autres lignes, comme l’on peut l’avoir avec la U entre St-Cloud et La Défense, etc.
      Tom92 pourra peut-être nous en dire plus à ce sujet…

    • Tom92 dit :

      Pause dans les révisions de maths 😉
      On m’appelle ?

      @Adrien @BNC
      1-La ligne P a été équipée en Franciliens que depuis 3 mois environ. La ponctualité a -à mon humble avis- beaucoup progressé avec l’arrivée des AGC (matos type TER) il y a quelques années… mais ce n’est pas comparable à la ligne L, la P ne transportant que 83.000 voyageurs chaque jour…
      La H est un cas où la ligne a réellement bénéficié d’une amélioration de la ponctualité : le matos était auparavant très varié, peu performant et partiellement vétuste (Z6100 « Petits Gris », VB2N+BB17000, RIB/RIO+BB17000, Z2N). Et puis ils en ont profité pour rehausser certains quais (55cm -> 92cm) permettant ainsi d’améliorer la fluidité des arrêts en gare (et donc réduire les pertes de temps en gare). Cette ligne transporte en gros 200.000 voyageurs par jour. Encore une fois ce n’est pas comparable, pour une autre raison : c’est une ligne beaucoup plus longue… et encore j’ai oublié de vous parler de la transversale Creil-Pontoise (peu utilisée) rattachée à la ligne H, exploitée avec des RIB/RIO 4 voitures + BB17000.

      2-Ce qui est étonnant, c’est que la ligne P partage ses infrastructures avec le RER E, le TGV Est (+ICE), des TER, des Corail (même diesels!) et des trains fret… mais il y 6 voies pour sortir de la gare de l’Est, puis 4 voies jusqu’à Vaires (bifurcation LGV) et une autre 4-voies jusqu’à Nogent-Le Perreux (avec certes une courte portion à 4 voies entre Roissy-en-Brie et Ermainville). Le seul vrai gros problème est entre le viaduc de Nogent et Villiers-sur-Marne (voire Ermainville ou Gretz), où il n’y a que 2 voies pour faire passer RER E, Transilien P (deux branches : Coulommiers + Provins), des TER Champagne-Ardennes, des Corail IC (diesels) et quelques trains de fret (plus rare).
      La H quant à elle partage ses voies avec le RER C pour la branche de Pontoise (à partir d’Ermont-Eaubonne), avec des TER Picardie sur la branche Persan-Beaumont via Monsoult-Maffiers, et quelques trains de fret (principalement sur la transversale Creil-Pontoise). La section Paris-Nord – Épinay est à 4 voies, mais 2 seulement sont utilisées pour accéder à la partie « Banlieue-Surface » (à quais hauts) de la gare ; les deux autres servent aux TER Picards pour rejoindre la gare « Grandes Lignes » (à quais bas). Ce qui fait 4 voies seulement sur le tronçon Saint-Denis – Epinay… il y a aussi 3 voies entre Enghien-les-Bains et Ermont-Eaubonne (pour « préparer » les trains à destination de Valmondois à bifurquer). D’ailleurs, le point « dur » de la ligne est la bifurcation avant la gare d’Ermont-Eaubonne (direction Province), qui se fait à niveau, et peut-être on peut ajouter le tronc commun Epinay-Paris, sur lequel circule en gros un train toutes les 3 minutes (en fait, 22 trains/h, 20 Transiliens + 2 TER) ; mais il y a peu de directs (un par 1/4 d’heure, qui saute Saint-Denis, en direction de Persan-Beaumont via Monsoult-Maffiers).

      =>Conclusion : la L a un besoin urgent de se moderniser de manière massive, car les deux seuls troncs (mais pas de moindres) sont ceux avec la U et le RER A. Et il n’y a « que » 16 trains « L » par heure sur l’axe Versailles (« L2 »), à peine 12 sur l’axe Nanterre U/Cergy (« L3 »)…
      Après, pour le matos, je propose de récupérer les MI2N (Z22500 RER E, très capacitaire et avec 3 portes par voiture pour la fluidité en gare) d’ici le renouvellement des trains de cette ligne (prévu avant 2020 et l’extension de la ligne à Mantes). Par contre il faudrait refaire certains ouvrages (tunnels, pont-routes, etc.) pour des questions de gabarit (sinon le train serait bloqué à l’entrée d’un tunnel!) : on pourrait en profiter pour remplacer complètement la voie et les caténaires sur ces sections-là, mais cela prendrait au moins un été…
      En complément bien sûr avec les Franciliens qui sont déjà commandés ! Ces derniers pourraient servir sur les missions les moins chargées…
      La refonte de la grille de la L2 est nécessaire, et donc vivement les études du STIF ! Cela permettrait peut-être de ne pas acheter plus de Franciliens, si on entretient bien nos Z6400.

      Enfin un petit mot pour les gens qui seront chargés des études : n’oubliez pas la gare de Courbevoie ! Il n’y a pas que des logements autour de celle-ci, mais aussi beaucoup de bureaux ! Tiens ? Pourquoi pas une desserte 75% omnibus en heure creuse ? C’est-à-dire une desserte où les actuels omnibus St-Cloud auraient un arrêt supplémentaire à Asnières, où les directs Versailles s’arrêteraient à Bécon et à Courbevoie, et où seuls les directs St-Nom n’auraient pas d’arrêts supplémentaires… et donc il y aurait 1 train toutes les 7 minutes 30 dans les deux gares précitées ! (En fait, une cadence plutôt du type 10 min. – 5 min.)
      Et aussi : pourquoi pas rendre la desserte 100% omnibus en heure de pointe entre Asnières et Courbevoie en direction de La Défense ? Ou alors calquer la contre-pointe sur le modèle de la pointe ?

    • alb64Passer en mode normal dit :

      Concernant la ligne P, il ne faut pas oublier non plus que la desserte aussi bien en terme d’horaire que des gares desservies est différente de la ligne L.

      Sur la P, plus de 80% du réseau dessert la grande couronne donc les premiers arrêts sont à plus de 40 km de Paris (Verneuil l’étang et Tournan sur L4, Meaux sur L1 pour Château T/La Ferté M) avec une fréquence à la 1/2h ou 1h (pour la Ferté). Seul les Meaux omnibus ont un 1er arrêt de moins de 20 km et cadencés au 1/4h. Concernant les TER, ils sont cadencés entre la 1/2h et l’heure selon la région. Les TGV c’est variable… 1er avantage, on est pas en situation tendue comme la L.
      2eme avantage soulevé par Tom92, l’infra: grosso modo chaque type de desserte à sa voie dans le secteur de la proche couronne.
      3eme avantage: la desserte est la même tous les jours en pointe comme en creuse pour tous les trains. De plus, les marches sont loin d’être tendues sur ce réseau.
      4eme avantage soulevé à nouveau par Tom92: le matos globalement plus récent et plus nerveux que les Z6400. Quoique c’est relatif, je lis et vois des choses concernant les AGC qui font peur pour du matos qui n’a même pas vécu une décennie. Je crains le pire pour les NAT!

      Il doit y avoir d’autres avantages mais je ne travaille pas en interne pour les connaitre. Pour la H, je connais moins donc je n’en parlerai pas.

      @Tom92: à mon sens pour améliorer la L, il y a deux choix à faire: omnibusation totale de la ligne ou modification de la fréquence des trains. Pour le 1er choix, je suis contre. D’une part, actuellement Paris – St Nom c’est 30km en 39 min (en moy, train direct) et Paris – Versailles c’est 22km en 29 min soit respectivement 0,75 km/min et 0,70 km/min. Autrement dit, c’est long et lent; quand on compare avec Montparnasse pour un même kilométrage, on est à La Verrière et St Quentin en Y (déjà la grande couronne). Pire, si je prends Paris – Versailles on arrive plus vite à Versailles en HC avec un omnibus par Montparnasse que par St Lazare avec un direct ! Rajouter des arrêts, certes c’est 5 min supplémentaires mais quid par exemple des correspondances (bus par exemple) ? Existe t’il un réel besoin en HC ? Quid du T6 à Viroflay qui ramènera un afflux supplémentaire sur la branche Versailles ?
      Pour le 2ème choix, je suis pour. On cadence toutes les missions aux 20 mins ce qui permettrait d’augmenter la fréquence des St Nom, fréquence inchangée pour les gares centrales du sud 92. Après deux solutions s’opposeraient pour le nord 92: les St Cloud omnibus restent comme ils sont avec un arrêt à Asnières supp. ou alors on revient (+/-) à la grille d’avant 1995 avec des St Cloud direct La Défense puis toutes gares et des omnibus toutes gares Paris – La Défense avec retournement à Suresnes.

      Mais bon, vu ce qui est fait sur le RER B/C/D, je ne me fais pas d’illusion. La méthode la plus facile sera utilisée: rajout d’arrêts au fil des services annuels pour une omnibusation totale à moyen terme.

      Sinon quelques rectifs: à Paris Est, les trains peuvent sortir par les voies principales (voies 1 & 1bis) ou par 2 autres voies qui passent sous tunnel vers l’ex dépôt de La Villette et qui rejoignent les voies principales plus loin. De Bondy à Lagny Thorigny c’est du 4 voies.
      Sur Paris – Epinay, c’est 4 voies: 1 pour les trains de Montsoult et 1 pour les Ermont.

    • Tom92 dit :

      @alb64
      Je pense que « l’omnibussisation » est inévitable, mais les allongements de temps de parcours peuvent être palliés par :
      -un matériel plus nerveux (même si, quoiqu’on en dise, les Z6400 sont assez nerveux, surtout pour leur époque, mais même de nos jours => les franciliens seraient même moins nerveux que leurs doyennes), pour grappiller des minutes sur les accélérations et les freinages
      -une vitesse accrue sur la section Paris-Asnières (uniquement groupe II, avec une vitesse relevée à 100~120 km/h), en concomitance avec la mise en place du NExT (cantonnement fixé en fonction des performances des trains, et non plus des moins performants comme c’est le cas actuellement), ce qui permettra également de s’affranchir des contraintes de débit (jusqu’à 36~40 trains/h) / On peut aussi relever la vitesse de la section Asnières-Bécon (70 km/h => 90~100 km/h)
      On pourrait même faire des omnibus Paris-Bécon-Courbevoie-La Défense en 9 minutes contre 11 actuellement ! Et je ne parle pas des gains de temps pour les directs (en gros 1.5~2 minutes, soit PSL-LDF en 7 minutes)…
      Mais je tiens à préciser que je « réclame » cette seconde fréquence au 1/4 d’heure car j’estime que la gare de Courbevoie est lésée : Bécon a un train toutes les 10 minutes sur la L3 et toutes 15 minutes sur la L2 (soit en moyenne toutes les 5 minutes, même si c’est faux en réalité !) ; La Défense a le RER A. C’est principalement pour rejoindre PSL que je la demande. Si cela chiffonne trop les Versaillais (qui je rappelle ne paumeraient que 2~3 minutes, car les trains seraient ensuite directs La Défense – St-Cloud), on arrête juste leur train à la gare de Courbevoie (+1 min.).
      Mais c’est pour l’heure creuse que je parle, pas les heures de pointe où là c’est beaucoup plus complexe, même s’il faut trouver des solutions rapidement.

    • hikkiPasser au statut dit :

      @Tom92 : et avec votre solution on se retrouverait avec quoi au Val d’Or ? Là actuellement c’est un train toutes les 15 mn quand ils ne sont pas supprimés au profit des sacro saint directs qui nous passent sous le nez au ralenti tous les jours…

    • Tom92 dit :

      @hikki
      Si possible, on peut décaler les trains de la U de telle sorte que cela alterne avec un train omnibus de la L (et pas 3 min. après comme actuellement). Comme ça vous pourriez déjà rejoindre La Défense. Je pense qu’il faudrait 3 voies sur la section entre (La Défense/) Puteaux et Saint-Cloud… ou alors installer le NExT, cela faciliterait la fluidité du trafic (max. 36~40 trains/h, contre 20 actuellement sur ce tronçcon), on pourrait même ajouter des trains… ou alors les deux solutions !

    • hikkiPasser au statut dit :

      @tom92 : c’est exactement ce que l’on réclame que les trains de la U ne suivent pas à 3 mn le PSL !! par contre une 3 voie Mr Langé avait déjà répondu à ce sujet : pas possible à moins de détruire des maisons 🙂
      Il faudrait aussi que les trains de la U desservent Sèvres et Chaville ça désengorgerait bien cette portion, là c’est juste une question d’écrans à rajouter sur les quais si ma mémoire est bonne.

    • Tom92 dit :

      @hikki
      « pas possible à moins de détruire des maisons » => l’intérêt général peut et doit passer d’abord. A condition de bien reloger les expropriés.
      Et puis les emprises RFF actuelles permettraient sur une bonne partie de la ligne d’adjoindre une 3e voie… même si certaines destructions sont inévitables…

    • LAMBERTPasser en mode normal dit :

      Bonsoir à tous les 2 : Tom et Alba.Débat passionnant. Mais j’aimetais qu’on parle aussi dr la branche Nanterre U. Je serais pour : soit l’omnibusisation aux heures de pointes avec maintien du cadencement actuel ou alors l’application générale du service d’été avec des missions Nanerre U Bécon omnibus, puid direct de Bécon à Paris au 1/4 h. Ca existait il y a 10 ans etça fonctioonait bien

    • Tom92 dit :

      @LAMBERT Philippe
      Je ne connais pas trop la L3, mais je peux dans ce cas-là « faire le technocrate » et proposer une solution qui ne chiffonne pas trop les gens qui viennent d’avant Nanterre U :
      il suffit de modifier la desserte en arrêtant 3 semi-directs/h à La Garenne-Colombes, les 3 autres aux Vallées. On passerait déjà à 9 trains/h pour ces deux gares (1 train toutes les 6’40 » en moyenne).

    • LAMBERTPasser en mode normal dit :

      Bonsoir Tom 92, dans votre billet du 22 mai, fort bien rédigé et synthétique, vous évoquez le cas du matériel AGC Bibi sur la ligne P. Mais vous ne citez que la branche de Provins. Or, le matériel AGC Bibi est également utilisé pour la ligne Meaux – La Ferté-Milon. Or, actuellement, un certain nombre de rames de la branche Provins sont à la maintenance, ce qui entraine une carence de matériel et des compositions en rames simples, fort décriées par la clientèle. Et que fait la SNCF ? Elle supprime les circulations sur la branche Meaux – La Ferté Milon pour y prélever des rames. Et elle remplace les trains par des bus, dont le trajet zigzaguant entraîne un allongement du temps de parcours de 30 à 40 minutes. Il n’y a donc plus de matériel AGC de réserve et c’est inadmissible. Que feraient les voyageurs de Lizy, Crouy sur Ourcq ou Isles Armentières qui souhaiteraient embarquer leur vélo ? Pas possible, puisque les bus de remplacement ne prennent pas les vélos…Si j’écris ce billet, c’est pour vous dire mes craintes concernant l’arrivée des NAT Francilien au prochain service d’été, sur les missions omnibus Paris Nanterre Université uniquement. En cas de panne, le train, prévu en unité multiple (2 rames de 7 voitures) sera rétréci à une seule rame et les voyageurs s’y entasseront, SUR UN SEUL ETAGE. Attendons de voir la performance de ces super rames Francilien, qui nous narguent actuellement au dépôt des Batignolles !!!

  11. hikkiPasser au statut dit :

    hier journée digne à faire chuter la ponctualité :
    matin : train supprimé avarie matériel
    soir: je pars plus tôt car je dois absolument récupérer ma fille à l’heure pour une fois, pas de bol train de 18h09 supprimé à PSL , le train de 18h02 est arrivé à la Défense à 18h25 (même heure que celui que je prend d’habitude ) = je suis arrivée à la même heure en partant 15 mn plus tôt du bureau = j’ai récupéré ma gamine en retard …
    Bel article ce matin dans « le parisien » (une pleine page) : interview de Mr Langé au COT + grosse pub pour l’association « plus de train  » d’Arnaud bien joué !

  12. LAMBERTPasser en mode normal dit :

    Ce matin 22 mai, encore 2 trains supprimés aux Valléed et les infos de l’application Smartphone sont complètement fausses. On indique des trains supprimés qui ne sont pas les bons !

  13. alb64Passer en mode normal dit :

    @tom92: pour la L3, ne pas oublier que de Nanterre à Paris c’est du site propre. Or la majorité des trains ne font que cette navette, ça aide. Ensuite pour Bécon, comme dans toutes gares desservies par un direct qch et un omnibus qch on a tendance à raisonner de 2 façons: logique court terme où on se dit, je prends le 1er train (omnibus en général) peu importe l’heure à laquelle j’arrive à destination; logique long terme, je préfère attendre x temps si ça peut me permettre de sauter des arrêts et d’arriver avant ou quasi en même temps que l’omnibus. Donc une certains sont des habitués de l’omnibus, d’autres du direct et une partie mixera les deux. D’ailleurs dans le sens Becon – Paris, seuls les omnibus de 23 & 53 sont intéressants pour se rendre à Paris. Aux autres intervalles, il est plus intéressant de prendre le direct. Ainsi même si globalement Bécon à plus de trains que Courbevoie, les abonnés du direct Paris sont logés à la même enseigne que Courbevoie.

    Je rajouterai deux choses: d’un il faut comparer ce qui est comparable. Une gare de L2 avec une autre gare L2. En ce sens, toutes les gares entre Bécon & Versailles/St Nom ont minimum 1 train au 1/4h (en HC quand ça fonctionne). De deux, il est évident que plus on se rapproche de Paris plus la fréquence, sur une portion donnée,augmente (de même que le nombre de ligne). Donc rajouter un arrêt à Courbevoie ? Dans ce cas il faudrait le faire partout et dans les 2 sens. Rien ne justifierait que Courbevoie est plus de trains que les autres gares. Le syndrome du « tous les trains doivent s’arrêter car il passe chez moi » à ses limites, si on doit mettre une heure et demi pour faire 30km autant revenir aux bœufs et à la charrue du moyen âge.

    Et encore une fois, il faut arrêter de croire que 3 min en plus ce n’est rien sur un trajet. Tout le monde n’habite pas à 10 min de sa gare à pied ou a un réseau de bus aussi étoffé qu’en petite couronne. Sur la branche Versailles & St Nom, beaucoup enchainent avec un ou plusieurs bus qui pour certains ont une fréquence >30 min. On va me dire que « il suffit de retarder le bus de 3 min », oui mais comment vous faites lorsque le « dit-bus » dessert 2 ou plusieurs gares sur son parcours ?.

  14. alb64Passer en mode normal dit :

    Suite du message

    D’autant plus qu’en HC, ce sont souvent les pendulaires scolaires qui utilisent la ligne. Et eux, enchainent avec le bus en majorité.

    Concernant la vitesse, si on l’augmente ça veut dire par exemple: plus de maintenance matériel et infra (les pas diminueront), augmentation des péages de RFF. Pas sûr de l’intérêt de la chose en vue des bénéfices apportés. Faudrait qu’ils fassent une étude pour ça…

    PS: erratum -> St Nom c’est bien sur 30 min en HC.

    • Tom92 dit :

      Je rappelle que Courbevoie est la 8e commune d’Ile de France en terme d’habitants (en gros 88.000 habitants), et concentre beaucoup d’emplois (près de 100.000), pas seulement sur La Défense. Sachant qu’une partie de la population est inactive, et que d’autres travaillent ailleurs, il y a des besoins de déplacements colossaux… même en heures creuses ! Surtout qu’il y a beaucoup de gens qui prennent le train à la gare de Courbevoie pour se rendre à Bécon (et vice-versa, car la liaison est peu performante)…
      De plus, je suis sûr que beaucoup de gens prennent leur voiture ou se rabattent vers La Défense (aggravant la saturation du RER A – malgré tout moins significatif en heures creuses -) vu la fréquence médiocre qu’offre la ligne L en dehors des heures de pointe (dans le sens de la pointe seulement).
      Certains me répliquerons qu’il y a plusieurs gares à Courbevoie (Courbevoie, Bécon, La Défense, éventuellement Asnières), mais elles sont séparées entre elle d’1 km en moyenne… et Courbevoie n’est pas une petite commune (superficie de 4,15 km²) et est très dense (21.000 habitants au km²)…
      Ce n’est pas seulement parce que c’est ma gare (perso, je pourrais même me rendre à la gare de La Garenne-Colombes qui est 400m plus loin que celle de Courbevoie de chez moi), c’est parce qu’il y a un nombre d’immeubles assez élevé dans le coin (Tour Charras + multiples immeubles de 9 étages dont le mien) et que beaucoup de gens montent/descendent à la gare de Courbevoie (surtout en heure de pointe, mais aussi en heure creuse)…

    • Tom92 dit :

      * »la liaison [BUS] est peu performante »
      (le bus 275)

    • alb64Passer en mode normal dit :

      Versailles est juste derrière Courbevoie au classement, on joue dans la même catégorie. Mais je ne vais pas comparer en nb d’hab (encore moins superficie/densité) car cela n’a aucun sens: on le saurait s’il y avait réellement 86/87 k d’hab qui emprunterait la L2! Sans compter que l’on devrait inclure toutes les villes environnantes à chaque fois.

      Mais simplement en terme d’entrants directs dans les gares de la L2 on en a 5001 à 20000 à Bécon, Courbevoie, Puteaux, St Cloud, Versailles. Même chose sur L3 à Clichy et Pont Cardinet.

      Pour plus d’info voir ici (Pge 4): http://www.stif.org/IMG/pdf/TCC_Trafic.pdf

    • Tom92 dit :

      @alb64
      …sachant que Versailles est desservies par plusieurs lignes (RER C, Transiliens N, L2 et U) et même des TER ! Je veux bien concéder que Courbevoie est divisible en 3 parties : le Fbg de l’Arche (+toute la partie de Courbevoie qui longe La Défense) se rabattent plutôt sur le métro (M1) et le RER A ; les quartiers de la mairie et de Kilford / Marceau se rabattent sur la gare de Courbevoie ; le quartier de Bécon, qui se rabat sur la gare de Bécon et le métro (M3), ou alors sur Asnières pour ceux qui habitent en lisière d’Asnières. Sauf que la densité est très élevée au niveau de la mairie (Tour « Charras »-Les Poissons avec ses 42 étages), des quartiers proches de la Défense (max. 10 étages), ainsi que le long de l’avenue Marceau (avenue de la gare, max. 10 étages type « contemporain »). Le quartier de Bécon est relativement dense, avec une pointe le long du boulevard de Verdun et des rues rattachées à ce dernier, ainsi qu’au niveau de la gare de Bécon (max. 7 étages type 1930). Donc la gare de Courbevoie a une zone de chalandise très dense, plus faible, alors que la desserte ne se fait que par une ligne : la L2.

      Pour le nombre d’entrants directs, c’est quand même une fourchette très large… il y a une sacrée différence entre 5.001 entrants et 20.000 entrants… le seul chiffre plus précis que j’ai trouvé date de 2003… 6.800 entrants/j à Courbevoie (5e gare la plus fréquentée de la L2 hors PSL)… mais c’était l’époque où la L ne drainait 155.000 voyageurs (2006), où la J pouvait se targuer d’être la ligne la plus chargée du réseau Transilien (hors RER), où la H talonnait la L… 😉

    • Tom92 dit :

      *plus faible que la gare de Bécon qui drainent les employés de la ZAC des Bruyères et une partie des habitants de Bois-Colombes et d’Asnières

    • LAMBERTPasser en mode normal dit :

      Bonjour Tom 92, je réponds ici, car je ne trouve pas d’autre endroit. Vous avez bien répondu à ma question concernant les gares des Vallées et de La Garenne Colombes. Votre idée n’est pas mauvaise de faire arrêter en alternance à l’une de ces deux gares les trains venant de Nanterre U. Toutefois, je prends ici la parole des usagers de la gare des Vallées : chaque matin, nous subissons des suppressions de trains (ce matin encore, trains de 9 h et 9 h 20 supprimés) et nous voyons passer sous nos yeux des trains directs Nanterre U – Bécon. J’avais déjà demandé à Monsieur LANGE si, en cas de situation très perturbée, on pouvait faire arrêter exceptionnellement ces trains à nos gares de La Garenne et des Vallées et il m’a répondu que cela retarderait de 3 minutes les rotations à Saint-Lazare, qui sont à flux tendu. Je cherche maintenant des volontaires habitant Colombes, La Garenne ou Bois-Colombes pour que nous puissions présenter nos doléances aux élus. En effet, ça devient insupportable et nos employeurs sont de plus en plus mécontents des retards à répétition lors de notre prise de travail. Qui peut m’aider ?

    • Tom92 dit :

      Je pense que vous pourriez vous adresser à l’association Plus de trains, même si pour l’instant il ne se concentre que sur la L2. Mais j’ai compris qu’ils avaient l’intention de s’étendre à toute la ligne L à terme.

  15. alb64Passer en mode normal dit :

    Personnellement je suis sur la branche Versailles quasiment au terminus. Les omnibus, j’y ai droit le dimanche et en pointe du matin (omnibus la défense puis direct Paris) .

    De ce que je constate depuis plusieurs années, le dimanche direction Paris : la voiture de tête arrive quasi pleine avant Courbevoie. Ça charge un peu à cette gare et à Bécon mais ça remplit uniquement les ultimes dernières places (strapontins et autres places de salle). Certains restent debout.
    En revanche direction Versailles, voiture de tête c’est 90% de Versaillais qui sont dedans. Courbevoie et Bécon se contente de la 2nde voiture. De manière globale: en montée c’est assez faible, principalement des pendulaires Bécon/Courbevoie – La Défense; en descente c’est mieux mais pas non plus folichon lol.
    Pour Courbevoie, il y clairement eu un report sur le T2. Je reconnais que oui, face un tram à une fréquence de 7 min, la L2 ne fait pas le poids avec ses 15 min en creuse.

    Sinon, j’ai oublié le fameux Grand Paris Express. Du coup, tous les trains seront obligés de desservir Bécon à cause de la ligne 15.

    Je n’ai pas parlé des emplois mais la zone de Versailles c’est 71000 emplois, Vélizy c’est 39000. Identique à Bécon donc. MAIS combien y vont (Bécon, Versailles & Vélizy) en train+bus ? en voiture ? Difficile de chiffrer précisement…

    • Tom92 dit :

      Euh… autour de Bécon, il n’y a que la ZAC des Bruyères et « l’Energy Park » qui soient signifiactifs en concentration d’emplois (bureaux). Sinon, c’est des plutôt des « petits » services : restauration, station-essence, etc.
      Alors qu’autour de la gare de Courbevoie, il y a des immeubles de bureaux « insérés » entre des immeubles résidentiels. De plus, il y a la tour Les Poissons, mais aussi les emplois « administratifs » de la mairie, sachant que les employés municipaux n’habitent pas tous à Courbevoie (je connais quelqu’un qui habite Courbevoie mais qui travaille à la mairie de Saint-Denis…).
      Mais en heure creuse, je m’étonne souvent du nombre de personnes descendant à Courbevoie ! Même le samedi et surtout le dimanche… Et en montée, je me rends compte qu’il y a régulièrement du monde sur le quai vers Paris… Sachez qu’il y a aussi des « pendulaires » Courbevoie-Bécon (plutôt pour les loisirs).
      Mais j’ai compris qu’à terme tous les trains seraient omnibus pour la L2 (même à Clichy et Pont Cardinet, ce que je trouve absolument intolérable !)… Des esquisses de ce « grand plan » : http://forum.sadur.org/viewtopic.php?f=19&t=10223&p=167796&hilit=R%C3%A9seau+fr%C3%A9quent#p167796

    • alb64Passer en mode normal dit :

      « …sachant que les employés municipaux n’habitent pas tous à Courbevoie »
      Oui je m’en doute, c’est à l’ouest que pendant des décénies on a voulu concentrer les emplois en IDF… Le pire, c’est que ça continue (cf les nouvelles tours à La Def).

      Quand au lien, j’étais au courant. L2 Omnibus ? Où comment augmenter le fossé de la part modale de la voiture face aux transports dans les déplacements domicile-travail. Ce n’est surement pas en choisissant cette solution de facilité que l’on fera disparaître la voiture dans les villes. Surtout en FRANCE !

      En tout cas j’ai hâte d’être en 2020 avec le GPE, la tangentielle ouest, le RER E et le T6: pas besoin d’être devin pour comprendre que la L et la U vont en prendre un coup. J’espère juste que d’ici là, les bonnes décisions seront prises.

      Wait & see…

Les commentaires sont fermés.

L'info trafic sur Twitter

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous accompagne aujourd’hui sur votre ligne L jusqu’en début d’après-midi et suis disponible pour répondre à vos questions.

Bonne journée !

Violette 🌸

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne soirée ! 🌙😴

Violette sera de retour demain dès 6h pour vous accompagner sur vos lignes L et J.

Rose 🌹

🍾#EnAttendantlesFêtes🍾

Souvenez vous il y a quelques mois la gare de Courbevoie a gagné son match contre les indélicatesses avec cette installation …⬇️

Jeu, Set et Match🎾

#Sondagedelasemaine ❄️

C'est l'hiver, c'est décembre :

1 mois de famille et d'amitié
1 mois de souvenirs et de sourires
1 mois de partage et de convivialité🍾
1 mois de…

Retrouvez en commentaire un indice💡

Bonjour à toutes et à tous,

Je prends le relais de Violette et vous accompagne aujourd’hui sur votre ligne L jusqu’à 21h. N’hésitez pas à me solliciter si besoin !

Bon après-midi !

Rose 🌹

⚠️ Infotrafic #LigneL :

Un incident vient de se produire sur votre ligne, entre Cergy Le Haut et Paris-Saint-Lazare. En attendant des précisions, prévoir des ralentissements.

🔶 Infotrafic #LigneL :

Le trafic est fortement perturbé entre Paris Saint-Lazare et Cergy Le Haut.

⏱️ Jusqu'à 07h00.

Motif : prolongation des travaux.

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R
prochains départs