MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

L’antisèche travaux du 17 au 23 octobre 2016

85
Publié le 14/10/2016

info-trafic travaux ligne LRetrouvez tous les travaux qui seront réalisés sur votre ligne ainsi que la synthèse des travaux des lignes L, A et J pour la semaine du 17 au 23 octobre 2016.

Synthèse des travaux des lignes L, A et J

Téléchargez votre fiche en cliquant directement sur l’image.

 

travaux-s43

 

 


SEMAINE


Axe Paris St Lazare <> La Défense

plan-travaux-17-au-23-oct

  •  Aucun train entre Paris St Lazare <>  la Défense à partir de 22h30 jusqu’à la fin de service.
  • Les gares de Pont Cardinet, Clichy Levallois, Asnières sur Seine, et Bécon les Bruyères ne sont pas desservies par les trains en direction de Saint Nom la Bretèche et Versailles Rive Droite.

Pour rejoindre la gare de Bécon les Bruyères, empruntez les trains au départ de Paris St Lazare direction Maisons Laffitte. De Bécon les Bruyères,  prendre le bus 275 jusqu’à la Défense, qui dessert également la gare de Courbevoie.

A la Défense, vous pouvez reprendre les trains en direction Saint Nom la Bretèche et Versailles Rive Droite.

Retrouvez les derniers et premiers trains à circuler sur cet axe :

premiers-derniers-trains

Retrouvez les horaires en cliquant sur l’image ci dessous

horaires

 

idvroomRetrouvez toutes les informations travaux sur le site Transilien.com, rubrique info trafic

 

85 commentaires pour “L’antisèche travaux du 17 au 23 octobre 2016”

  1. EncoreUnPseudoEncoreUnPseudo dit :

    Remarques:
    1. Dans l’image, mettre les jours : « lun 17 – ven 21 » : ça éviter d’avoir à regarder l’agenda pour savoir de quels jours il s’agit:
    https://malignel.transilien.com/wp-content/uploads/2016/10/plan-travaux-17-au-23-oct.png

    2. Simplifier le contenu du PDF : overdose d’infos. Traduire les infos du chef de chantier pour qu’elles soient rapidement compréhensibles pour l’usager/client

    3. Remplacer le contenu simplifié du PDF par une image → pas besoin de télécharger et ouvrir un PDF.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour EncoreUnPseudoEncoreUnPseudo,
      Merci pour ce retour sur notre rubrique antisèche travaux.

      Votre remarque est tout à fait pertinente, il doit être possible de mettre les jours. Je transmets

      Lorsque vous parlez de simplifier le contenu du PDF et de remplacer le contenu par une image. Afin de comprendre et d’améliorer ce point, j’ai besoin de savoir de quel PDF il s’agit : les horaires ou les flyers ?

  2. EncoreUnPseudoEncoreUnPseudo dit :

    Image horaires premier/dernier trains trop petite : illisible

    https://malignel.transilien.com/wp-content/uploads/2016/10/premiers-derniers-trains.png

    • JenniferPasser au statut dit :

      Je vais tenter de vous l’agrandir pour la prochaine antisèche à paraître vendredi. Vous me direz ce que vous en pensez.

  3. EncoreUnPseudoEncoreUnPseudo dit :

    Dans l’image des horaires premier/dernier trains, commencer par « Paris St-L » : on peut penser que la majorité des trajets le soir sont dans ce sens.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Les deux sens sont bien mentionnés, je note que vous trouveriez plus pertinent de mettre en 1er lieu les derniers trains au départ de PSL.

  4. BenVDAPasser au statut dit :

    08h14 à Sèvres Ville d’Avray, passage du train sans strapontins.

    Une prévision de la date du retour de conditions normales de transport des voyageurs dans ces wagons ?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour BenVDA,
      Même si ce train n’a pas de strapontins, il est tout de même mieux qu’il circule. Je n’ai pas de nouvelles concernant une remise en place ou non de ces strapontins.

    • dede971 dit :

      Vu comment le postérieur de certains est greffé dessus à la descente à Courbevoie et la Défense il serait plus judicieux de ne pas les remettre pour pouvoir entrer et sortir sans gêner ces personnes soucieuses uniquement de leur personne.

    • EPPasser en mode normal dit :

      @dede971: Et pas seulement à ces arrêts ! C’est vrai que les ventouses qui ne prennent pas la peine de se lever des strapontins aux arrêts pour laisser les voyageurs descendre et monter encouragent à supprimer les strapontins. En plus ces ventouses doivent les trouver plus confortables que les sièges normaux.

    • La Chavilloise dit :

      Et que dire de toutes ces personnes qui refusent de se tasser un peu dans les couloirs lorsque le train précédent est supprimé et qui pensent d’abord à leur confort plutôt que d’essayer de comprendre et d’accepter d’etre serré 10 à 20 minutes de leur journée pour donner la chance à chacun d’arriver pas trop en retard à leur bureau?
      Aussi détestable que les « culs greffés ».

    • BenVDAPasser au statut dit :

      Ce que je comprends de votre réponse, Jennifer, c’est que la SNCF n’a aucune intention de remettre les strpaontins en place. Si c’est le cas, qu’elle le dise une bonne fois pour toute, plutôt que de nous faire encore une fois poireauter.

      Pour rappel, « l’expérimentation » devait trouver sa conclusion fin 2015, puis a été prolongée car il fallait refaire les tests suite à la mise en place du nouveau service (que vous ne pouviez pas prévoir, non, vraiment pas…). Ca me rappelle les trains au départ de VRD qui ont été supprimés début 2012 pour une durée de deux ans suite à l’incendie de la rame de la LGC : on ne les a jamais revus.

      Enfin, ce n’est pas comme si la SNCF voulait jouer la transparence avec ses usagers/clients/vaches à lait.

    • EPPasser en mode normal dit :

      @BenVDA: bonnes remarques

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour BenVDA et EP,
      C ‘est vrai, ne tournons pas autour du pot même si je vous le dis à chaque fois à demi mot : il n’est pas prévu de remettre ces strapontins. La priorité est donnée à la maintenance plus urgente des trains, notamment au sujet des pannes de portes comme nous en avions discuté, ainsi que les maintenances courantes.
      Remettre les strapontins, signifie retirer les lests mis en place pour maintenir la structure, poids… immobiliser plusieurs personnes… alors que nous avons besoin de ce personnel pour maintenir un nombre suffisant de trains en circulation.
      D’autre part, il est confirmé que de nouvelles rames sont prévues pour fin 2017. Toutes les rames de Versailles Rive Droite doivent être remplacées par ces nouveaux trains.
      Ce sujet de « l’intérêt ou non » de maintenir ces strapontins se posera tout de même pour la ligne sur laquelle ce matériel sera destiné. Je comprends que pour les poussettes, personnes avec bagages, c’est « plus pratique », néanmoins, personnellement, je trouve que l’utilisation des strapontins en heure de pointe est une ignominie. Vu encore ce matin, les personnes qui squattent cet endroit et ne se lèvent pas pour céder le passage…

    • Maxx dit :

      En 2014 le taux de ponctualité était de 85% mais vous aviez le temps de supprimer des strapontins.
      En 2016 le taux de ponctualité est de 93% (incluant les marges horaires ajoutées et trains supprimés sur le tronçon central) mais vous n’avez pas le temps de les remettre.
      En bref, vu que l’expérimentation strapontin visait à améliorer la ponctualité, vous n’en avez plus rien à faire du confort client une fois de plus.

      D’ailleurs quel est le taux de satisfaction client du nouveau service ? 1 an après il serait temps de s’intéresser aux clients plutôt qu’a votre taux de ponctualité du contrat SNCF/STIF sur les trains ayant circulés. Nous ne sommes pas des trains.
      Une enquête BVA commandé par la SNCF a été faite au printemps dernier me dit-on ? Ce doit être une légende, aucun résultat n’a été publié, et si c’était le cas les clients ayant pris un peu de leur temps pour y répondre l’aurait fait pour rien.

    • BenVDAPasser au statut dit :

      Merci pour cette réponse Jennifer.

      Maintenant, concernant l’arrivée du Francilien sur la ligne de Versailles, une autre question se pose : les gares après Saint Cloud doivent être adaptées aux nouvelles rames, sauf Chaville qui a déjà été mise à niveau si je me souviens bien. Comment comptez-vous gérer les autres gares ? Séparément, ce qui ferait deux week-ends de fermeture de la ligne comme pour les travaux à Chaville ? Ou tout en même temps, histoire de minimiser l’impact que cela aura sur les voyageurs ?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Je vais me renseigner. Il me semblait que la ligne Versailles soit adaptée pour l’arrivée de ces nouveaux trains.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      La dernière version du document technique Réseau Circulation concerné (04/2016) indique toujours la non-compatibilité des Z50000 (NAT) pour la quasi-totalité des quais voyageurs à partir de Courbevoie-Sports jusqu’à Versailles-RD et St-Nom, ces deux gares incluses.

      Deux exceptions pour les puristes, le Val d’Or voie 1 et Louveciennes voie 2.

      Il appartient à l’Entreprise Ferroviaire (EF) concernée (Transilien en l’occurrence) de vérifier la compatibilité des matériels; il se peut que l’EF Transilien dispose d’une attestation non encore retranscrite dans les documents Réseau Circulation.

      voilà pour les quais.

      pour la circulation en général, les spécialistes de Transilien ont effectué un grand nombre de vérifications techniques sur l’ensemble des sites afin de déterminer les adaptations nécessaires (installations en voie, hors voie, longueurs, emplacement des signaux, etc…)

      restent les vérifications liées au franchissement des ouvrages d’art, qui ne devraient pas – sous réserve bien sur – poser de problème majeur compte tenu de la longueur réduite des caisses (contrairement aux Z2N de la U, par exemple)

    • alb64Passer en mode normal dit :

      Bjr

      @Paulo: j’avais entendu parler d’une rumeur, au début de l’été, comme quoi Montretout poserait un « sérieux » problème de gabarit pour les NAT et pourrait retarder leur arrivée. Depuis plus rien donc j’imagine que comme souvent, l’information de départ était moins pessimiste et que de bouche à oreille, elle a finit par être réinterprétée.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour Alb64

      seuls Réseau Maintenance/Travaux et Réseau Ingénierie/Projets doivent avoir les cotes exactes et le rayon de courbe, mais vu que les Z2N passent, on peut penser que les NAT aussi.
      Ce qui n’est pas le cas, pour les rames de la U, pour le tunnel de Montreuil par exemple (si les NAT sont plus larges de 11,5cm de chaque côté, entre la voiture la plus longue d’une NAT et une voiture de Z2N, il y a, à 90cm près, la longueur d’un bus RATP)

      on est régulièrement amenés à traverser le tunnel de Montretout et lorsqu’on est dans une niche réduite (en profondeur), les Z6400 passent à environ 40cm (seulement 5,5cm de moins en largeur, de chaque côté, par rapport à une NAT)

      et de mémoire, parmi toutes les installations a quai, en sol, hors-sol… évoquées, je ne me rappelle pas avoir entendu parler de ce tunnel.

      celui de Ville d’Avray, le plus long, est en ligne droite et celui de Viroflay date de la mise en service de la U (et les Z2N y passent)

      s’il y avait une particularité pour celui de Montretout, ce serait plutôt côté voie 2 (la traversée ne peut se faire que par la voie 1).
      mais jusqu’à présent, rien à l’horizon.

      par contre, la sortie de gare côté province en provenance d’une des voies centrales (en particulier la A, autorisée à 60km/h) avec un contre-balancement avant le tunnel en courbe, est à surveiller du coin de l’œil compte tenu du roulis occasionné par la suspension pneumatique des NAT.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      @alb64

      j’ai retrouvé l’info: le tunnel de Montretout est en courbe de 500m de rayon (et en rampe de 5mm/m sens paris-province).

      exceptée l’inévitable Grande-Bretagne, les 5 gabarits européens ont tous une largeur de 3150mm aux piédroits (NAT: 3060, Z6400 2950) et un ciel à 4,32m (NAT: 4,28; Z6400: 4,29 à 4,31)

      il faudrait donc qu’un spécialiste matériel/infrastructure puisse indiquer si, compte tenu des cotes au niveau des pans coupés du gabarit,les NAT peuvent inscrire leurs voitures dans une courbe de 500m de rayon et… se croiser bien sur.

    • alb64Passer en mode normal dit :

      Merci Paulo pour les infos, ça pourrait donc venir uniquement des piédroits. Sinon hasard ou pas, j’ai revu l’info (ou rumeur) hier. J’ai aussi lu que des NAT ont déjà circulé jusqu’à St Cloud lors de tests nocturnes (vous confirmez ?)

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      je n’ai pas entendu parler d’essais NAT sur St-Cloud, je me renseignerai donc (du point de vue matériel, à part les Z6400 et les Z8800, les BB26000/36000, le matériel Corail et ses voitures de 26,40×2,84m passent sans problème, le TGV Duplex aussi)

  5. arianel dit :

    Bonjour Jenifer, selon le calendrier prévisionnel des travaux, pour la semaine du 14 – 18/11 ainsi que la semaine suivante, il n’y aura aucun RER A àpres 22h, et aucun train de Paris Saint Lazre en direction de Nanterre U et Maisons Laffitte, il faut prendre un bus à Bécon en direction de Sartrouville. Donc àpres 22h pour aller à Maisons Lffitte et les gares au delà, il faut faire PSL- Bécon puis bus jusqu’à Sartrouville, puis un deuxième bus depuis Sartrouville, c’est bien le cas? Merci de nous en renseigner, je ne trouve rien sur le site transilien, merci

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour arianel, ces informations seront prochainement en ligne. N’hésitez pas à vous abonner aux alertes de l’application (monTransilien ou SNCF) pour recevoir ces informations sur votre smartphone dès leur parution sur le site Transilien.

  6. CharlottePasser au statut dit :

    Hier soir les la défense vrd de 17h56 et 18h37 ont été supprimés tjs sans explications…. ce matin plusieurs trains supprimés et les autres en retard à vrd au motif d’un incident affectant les voies à la défense … limpide!! Il semblerait que les usagers que nous sommes commencent à sérieusement s’énerver, cc’est palpable. Vers quoi nous dirigeons nous sur cette ligne? 2 trains par heure en heure de pointe? C’est en tout cas grosse modo le « service » qui nous est fourni depuis le débutdu mois.

    • CharlottePasser au statut dit :

      Ah au temps pour moi nous avons un conducteur de train pour une fois très bien qui nous indique un rail cassé à la défense .

    • EPPasser en mode normal dit :

      Bizarre l’explication de l’incident de ce matin qui, selon les sources, était soit un rail cassé, soit un problème de signalisation. Je sais qu’un rail cassé peut induire des problèmes de signalisation mais la communication pourrait au minimum être cohérente.

      PS: L’application SNCF donnait des train à l’heure alors que certains étaient limités !

    • Maxx dit :

      67% de ponctualité hier soir defense-vrd.
      Je pense que plus de trains ont été supprimés.
      https://maponctualite.transilien.com/index.php/ligne-l

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      l’indication donnée par l’entité concernée peut évoluer.

      on part d’une non-libération de zone (« zone au rouge » pour faire très simple), qui s’avère par exemple être un rail cassé, et on passe à « incident affectant la voie » (ou « rail cassé », si on veut préciser, à savoir que la plupart du temps il s’y ajoutera une « zone au rouge » et une procédure plus ou moins complexe en fonction de certains paramètres)

      sauf que la première information, en cours de diffusion, peut croiser la seconde lorsqu’elle vient d’être connue.

      en plus, on peut y ajouter les conséquence directes: pour St-Cloud, qui limitait les DEFI+VERI à St-Cloud avec évolution au val d’or, il y avait forcément les « difficultés de circulation », même avec des train paris => province qui ont accusé jusqu’à 20-25mn de retard.

  7. Fatiguee5Passer au statut dit :

    Tout à fait. En plus les trains restants se désintègrent à 1 min de leur arrivée en gare.
    Après 20 minutes d’attente et 2 trains supprimés inopinément, bus pour Rive gauche puis train pour Montparnasse puis ligne 13 jusqu’à St Lazare puis train pour Becon. Merci

  8. CamilleB. dit :

    Train de 8h39 au départ de PSL en direction de St. Nom. Il EST 9h10 et je suis encore à La Défense. QUE SE PASSE T IL ???

  9. MM dit :

    Une fois n’est pas coutume, je suis partie un chouïa plus tard de chez moi ce matin, et j’ai décidé de prendre la L à Ville d’Avray au lieu du tram ou du métro.
    Devinez quoi ? Ça n’a pas loupé, c’était le bazar déjà à 6h40 lorsque j’ai vu que le train de la ligne U n’était pas terminus la Défense mais Suresnes. Heureusement j’ai réussi à sauter dans le train de 6h41 qui avait quelques minutes de retard et j’ai pu rejoindre la Défense. Une fois dans le train, je regarde Twitter : pas de message d’incident. Ok, tout va bien alors.

    Bah non, tout ne va pas bien, puisque arrivée à la Défense, une toute petite ligne de rien du tout en bas des écrans affichait… un incident sur la portion VRD/Saint-Nom/La Verrière. Jusqu’à 8h (autant dire toute la matinée). Au-dessus du mini-message, des lignes de « Train – Supprimé », et des gens qui commençaient à regarder avec inquiétude les écrans, de plus en plus nombreux.

    Je lis, maintenant à 9h, que vous avez attendu 8h30 pour afficher l’incident sur Twitter ? Incident jusqu’à 10h, alors qu’il était initialement prévu terminé pour 8h ? Quand ça part en sucette comme ça dès le matin, vous savez très bien que ça prendra quasiment la demi-journée pour être réglé, alors pourquoi afficher des heures de fin d’incident qui sont sans cesse repoussées ?

  10. MCPasser au statut dit :

    Enième épisode de bazar hier soir sur la ligne L: « incident voie à St Lazare, prévoir 5 à 15 mins d’allongement » selon les écrans de Clichy-Levallois.

    Pas d’inquiétude, au bout de quelques min, une voix à peine audible nous informe qu’un train pour Cergy arrive dans 1 min, information confirmée à l’écran.

    Pas de train… au bout de 5 minutes, changement d’affichage: prochain train pour Nanterre Université dans 32 min, le suivant pour Cergy, dans 46 min!!!

    Je change de quai pour prendre la branche qui va jusqu’à la Défense, et là je vois sur les écrans que des trains vont partir pour Nanterre et Cergy depuis un autre quai: mais aucune information sonore n’avait été donnée en gare!!

    Trains eux-mêmes retardés au final… J’ai attendu 40 min pour prendre un train, qui a roulé très au ralenti et a fait un arrêt en pleine voie avant Nanterre-U.

    Résultat: +45 min sur mon temps de trajet. Pendant ce temps-là, Valérie Pécresse donnait une conférence sur les transports, et l’on apprenait que les nouvelles rames n’ont toujours pas été commandées… (au diable les promesses de campagne!!).

    Ca va la SNCF, vous êtes contents? Petit incident de voie, ce n’est pas de votre faute j’imagine? Pas de train pendant plus de 40 min sur la pointe du soir c’est normal? Niveau information, j’imagine que vous pensez avoir géré comme des chefs, le train qui arrive dans 1 min alors qu’aucun train n’est parti de PSL, ça vous fait bien rire? Ne pas informer les usagers en gare d’un changement de quai en direction de Cergy, c’est bien aussi?

    Si vous n’aviez pas autant merdé niveau gestion et info, j’aurais pu prendre un train pour la Défense et arriver plus tôt chez moi. Je sais, vous vous en foutez. C’est déplorable.

  11. MCPasser au statut dit :

    Question bonus: le taux de ponctualité délirant, il est calculé comment?

    Il ne tient pas compte des trains supprimés, c’est bien ça? Et même comme ça, je ne comprends pas. A moins que je n’aie vraiment pas de chance, si j’ai un train par semaine qui arrive à l’heure et fait son trajet en temps voulu, ça tient du miracle!!

    En ce qui me concerne, c’est plutôt 90% de défaillance et 10% de ponctualité. Mais d’où sortent donc ces chiffres? Il faudrait effectivement un lieu dédié sur le blog, où les usagers pourraient répertorier les suppressions et retards, pour faire le point, en toute objectivité, photos des écrans de gare à l’appui si nécessaire.

    • nicognito dit :

      Bonjour,
      Sauf erreur de ma part :
      – un train supprimé ne compte pas dans les statistiques
      – un train avec 5 minutes 59 secondes de retard, est un train « à l’heure »

      C’est un peu une blague. Et le pire, c’est que ce genre de plaisanterie est avalisé par le STIF :'(

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour nicognito, MC,
      Ce n’est pas tout à fait exact : la ponctualité est une ponctualité voyageur.
      Le train supprimé rentre dans des statistiques de suppression. En revanche, pour la ponctualité voyageur, si le train suivant ne permet pas d’arriver à destination avec moins de 5 minutes de retard alors c’est comptabilisé et le résultat ponctualité en tient compte.

      Pour rappel du calcul de la ponctualité voyageur, je vous renvoie vers ce billet.

    • sod dit :

      Ce qui veut dire qu’on sera comptabilisé à l’heure, même si on voyage dans des conditions inacceptables comme ce matin?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour soc,
      comptabilisé à l’heure uniquement si vous êtes arrivé avec moins de 5minutes de retard à destination.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonsoir à tous

      en termes de définitions:
      un retard se juge toujours à l’arrivée.
      un train du réseau île-de-France est dit « à l’heure » s’il arrive au plus tard 2mn après l’heure prévue; il est en retard s’il arrive au moins 5mn après cette heure.

      en termes de circulation, on suit tous les écarts-horaires, car en cas de conflit de circulation il faut déterminer quel train est, en ligne, le plus près de son heure théorique.

    • sod dit :

      C’est bien ce que j’écris, on ne prend pas en compte le niveau de service (c.a.d tous les trains ont-ils circulé), mais l’estimation du nombre de clients qui ont pu arriver à l’heure. Quitte à considérer qu’un train bourré de voyageurs fait partie d’un service normal…

      Un indicateur biaisé et peu représentatif de la satisfaction (logique) voyageur

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      « on ne prend pas en compte le niveau de service (c.a.d tous les trains ont-ils circulé) »

      bien sur que si, un train supprimé (sur tout ou partie de son parcours) ou retiré de la circulation (sur tout le parcours) est décompté comme tel.

      « mais l’estimation du nombre de clients qui ont pu arriver à l’heure. Quitte à considérer qu’un train bourré de voyageurs fait partie d’un service normal »

      il ne faut pas confondre le taux d’occupation d’un train, qui est évidemment élevé en pointe avec un nombre important de voyageurs debout, quelle que soit la ligne concernée, avec l’heure de circulation.
      à ce moment-là, la plupart des lignes métro, train, rer, bus et même tramway sont concernées.

    • sod dit :

      @Paulo
      Ce n’est pas ce qu’indique Jennifer:
      « la ponctualité est une ponctualité voyageur.
      Le train supprimé rentre dans des statistiques de suppression »
      Donc en cas de suppression, on est considéré comme à l’heure si un train vient 5 minutes plus tard et permet d’entasser les clients comme du bétail.
      Quant à ceux qui restent sur le quai, je me demande s’ils sont considérés comme étant à l’heure…

  12. Bonjour Jennifer,

    Sait-on ce qui est prévu pour corriger la très forte degradation du service en bout ligne – consécutive à la mise en place de la nouvelle grille en décembre dernier ?

    Je vous remercie par avance.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Usager ligne L vrd,
      Vous évoquez le temps de parcours ou bien pensez-vous aux incidents au jour le jour ?

    • BonjourJennifer,

      Je parle bien évidemment des temps de parcours.
      Mais pas seulement il est vrai.

      Depuis decembre, nous avons le  » retard constant  » de 10 minutes (au moins dans les faits), auquel s’ajoutent les toujours très nombreux retards ponctuels.

      La situation s’est bien pour nous considerablement degradé.

    • BonjourJennifer,
      Je parle bien évidemment des temps de parcours.
      Mais pas seulement il est vrai.
      Depuis decembre, nous avons le ” retard constant ” de 10 minutes (au moins dans les faits), auquel s’ajoutent les toujours très nombreux retards ponctuels.
      La situation s’est bien pour nous considerablement degradé.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Usager ligne L vrd,
      J’ai consulté le rapport de ce matin et je vois bien un incident survenu sur un train (problèmes de portes) qui nous a contraint de le retirer de la circulation.
      Pour en avoir en discuté longuement sur le blog avec vous, le nouveau service n’a pas pour vocation d’éradiquer les incidents. Les travaux, l’arrivée du nouveau matériel combiné à ce nouveau service devrait permettre d’améliorer durablement la ponctualité de la ligne.
      Par ailleurs, le report des arrêts sur certaines missions ont effectivement allongé le temps de parcours comparativement aux trains plus directs que vous aviez pu connaitre auparavant : la situation ne pouvait plus perdurer, les trains omnibus retardant de façon systématique les trains plus directs au moindre incident.

  13. ludmillaPasser au statut dit :

    Bonjour Jennifer
    « Le train supprimé rentre dans des statistiques de suppression »
    Pourrait-on avoir accès aux statistiques de suppression?

  14. sod dit :

    Encore un train prévu pour suppression vers VRD ce soir…
    Même après les conditions de transport catastrophiques de ce matin, les bonnes habitudes reviennent au galop…

  15. Maxx dit :

    Ce matin des gens voir clients ont été laissés à quai à Puteaux car train plein. Dans les stastiques ponctualités, ils ne sont donc pas comptés en retard, pourtant s’ils n’ont pas pu monter ils sont en retard…
    Quand est ce que vous vous centrerez sur le client et non le train ?

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      cette remarque est pertinente, car si un train bondé peut arriver à l’heure, encore faudrait-il, en cas d’incident, de suppression ou de limitation, que tous les voyageurs qui voulaient l’emprunter aient pu le faire.

      à savoir comment calculer un taux fiable de « souffrance » (voyageur en souffrance = en attente d’être acheminé), notamment lorsqu’un train est limité dans une gare intermédiaire de son parcours ?

      prenons un exemple concret par excès (limitation d’une 2 niveaux), c’est-à-dire la limitation d’un train DEFI à St-Cloud avec transfert dans le ou les trains suiveurs (PASA ou PEBU)

      pour cela, il faudrait connaitre:
      — le taux d’occupation du train DEFI
      — le nombre de voyageurs ayant St-Cloud pour destination finale, ou y empruntant un autre train (et lequel, car il faudra les reporter sur le taux d’occupation du bon train)

      — le taux d’occupation du train PEBU ou PASA suiveur (voire les deux)
      — le nombre de voyageurs ayant St-Cloud pour destination finale, ou y empruntant un autre train (par exemple, les voyageurs d’un PEBU se rendant à Suresnes, mais aussi ceux empruntant un VASA ou un VERI, qu’il faudra retrancher)

      pour le cas d’une suppression, idem sauf qu’il faut connaitre le taux d’occupation issu des gares n’ayant pas été desservies.

      et pour un train retiré de la circulation, son taux d’occupation en général.

    • sod dit :

      C’est pour cela que les statistiques rendues publiques doivent à la fois comptabiliser le retard d’un train, ou sa suppression.
      Cela semble logique pour tout le monde, sauf Transilien

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour sod,
      C’est une discussion que nous avons régulièrement : difficile pour vous de vous retrouver dans ces chiffres. Il s’agit d’une comptabilisation de l’ensemble des trains du 1er au dernier train du 1er au dernier jour du mois en cours. Afin d’obtenir des résultats qui vous correspondent plus, il faut consulter le site maponctualité. Vous avez la possibilité de faire une recherche sur les créneaux horaires qui vous correspondent plus et avec les gares de montées/descentes que vous utilisez. Essayez, vous verrez ces résultats qui s’affinent.
      La ponctualité voyageurs telle que nous la mettons en ligne est celle contractualisée avec le STIF.

    • MCPasser au statut dit :

      Bonjour Paulo,

      Je suis d’accord avec vous. S’il y a de nombreuses données à prendre en compte pour déterminer les voyageurs restés à quai, ne peut-on pas déjà en avoir une idée en analysant les données des pass Navigo?

      Ce serait sans doute une bonne idée de devoir badger dans toutes les sorties de gare également, pour avoir une analyse complète…

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour MC,
      C’est exactement le but de la validation d’où le travail en cours pour permettre la validation des Navigo en gare de Paris St Lazare. Aujourd’hui les données recueillies sont incomplètes puisque toutes les gares ne sont pas équipées de validation en entrée/sortie.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      comme le fait remarquer Jennifer, pour que la validation soit des plus efficaces, il faudrait que toutes les gares soient équipées.

      ensuite, un nombre non négligeable de voyageurs se déplacent avec des titres de transport autres que Navigo.
      leur validation par accès contrôlé (cab) doit être prise en compte.

      après, deux constatations sont à prendre en compte:
      — une grande majorité de voyageurs effectuent un trajet domicile-travail répétitif.
      — la proportion de voyageurs en trajet domicile-travail avec horaires et jours de travail réels constants diminue au fur et à mesure des années.

      la prise en compte de l’heure d’arrivée par validation en sortie, évoquée en 1991 lors de la création des zones 6, 7 et 8, présenterait donc l’avantage de connaître le temps de trajet global, attentes et accès/sorties incluses à partir de la validation initiale, ainsi que le ou les trains empruntés (voire les autres modes de transport)

      cela pourrait permettre de mieux déterminer les trains « sensibles » en fonction de certains paramètres, cumulables ou non:

      — train en capacité exceptionnelle (en clair: archibondé)

      — train en dépassement de capacité (en clair: n’ayant pu embarquer tous les voyageurs en attente, et générant donc des voyageurs « en souffrance » et ça ça m’inIIIIIrve désolé je me répète)

      — train en capacité « réduite » (mais pourquoi ce train est-il si peu utilisé ?)

      — train à rupture de charge importante (en clair: ayant un flux en montée, descente, ou montée/descente importante pour des voyageurs changeant de train ou de mode de transport ou ayant terminé leur trajet)

      — train « boule de neige »
      train accusant un écart-horaire additionnel fréquent, exemple:
      – départ à l’heure
      – + 1’00 après le 1er arrêt voyageurs
      – + 1’30 après le 2è
      – + 2’00 après le 3è…
      (pour un train dont la marche n’est pas adaptable à priori, parfois appelé « train sensible »)

      — train à « réaction en chaîne » (en clair: dont la réutilisation à l’arrivée est systématiquement retardée)

      — train « bloquant » (faut bien lui donner un nom): train au taux d’occupation élevé qui, contrairement aux autres trains de même mission, ne peut pas être limité dans une gare intermédiaire compte tenu de la situation dans un secteur donné (par exemple, certains DEFI non-limitables St-Cloud/Le Val d’Or, voire Suresnes, en période de circulation du train-laveur)

      et certainement d’autres que les spécialistes du COT pourraient ajouter.

  16. Maxx dit :

    Un client qui prend un train VRD – La Défense retard 4 minutes puis prend un train La Défense – Bécon qui est en retard 4 minutes de plus, soit 8 minutes au total, n’est donc pas compté comme en retard puisque les 2 trains sont à l’heure (<5 min), pourtant le client lui est arrivé avec 8 minutes de retard.
    Quand est ce que vous vous centrerez sur le client et non le train ?

  17. Maxx dit :

    Un client qui prend un 1er train Bécon – La Défense puis un 2e La Défense – VRD, a son train supprimé à Bécon. Il attend et voit passer son 2e train sans arrêt à Bécon (qui va s’arrêter à VRD). Il perd 10 minutes déjà en attendant le 1er train suivant. Arrivé à la Défense, il n’avait que 4 minutes d’attente si le 1er train n’était pas supprimé, mais là il en a 9 du fait que les horaires ne sont plus cadencés (la U s’intercale).
    Du coup la ponctualité voyageurs va compter le 1er train en retard, mais pas le 2e alors qu’il a attendu 5 minutes de plus.

    Quand est ce que vous vous centrerez sur le client et non le train ?

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      pour cela, il faudrait une application qui géolocaliserait le voyageur et enregistrerait ses paramètres théoriques et réels de circulation.

      un exemple:
      horodatolocalisation à l’arrivée en gare de Montreuil par une fonction « début du trajet » associée à une destination déclarée, Les Vallées, avec suppression d’un train au départ et retard du train de transfert à Asnières.
      bien entendu, les infos s’actualiseraient en temps réel tout en conservant les données théoriques initiales.

      (durée du trajet: entre l’heure du premier train prévu au départ de la gare origine et l’heure d’arrivée à destination, délais d’attente inclus)
      (durée modifiée: entre l’heure du premier train prévu au départ de la gare origine, qui aura été retardé ou supprimé par exemple, et l’heure d’arrivée à destination prévue en conséquence, délais d’attente inclus, cette heure se mettant à jour en permanence, y compris à l’arrivée)

      ça pourrait donner quelque chose comme:

      qq indications genre « trafic normal, perturbé, etc… »

      arrivée sur site—– L2 Montreuil 08h10
      destination ——— Les Vallées
      délai d’attente 1 — 00h08
      parcours 1 ———- train PASA Montreuil 08h18 – Asnières/s/S 08h45
      délai d’attente 2 — 00h04
      parcours 2 ———- train NOPE Asnières 08h49 – Les Vallées 08h54
      durée du trajet —– 00h36
      durée modifiée —– 00h36
      cumul attentes —— 00h12

      admettons que le train de 08h15 au départ de Versailles-RD ne circule pas. on pourrait avoir:

      08h12
      train 133446 PASA Versailles-RD 08h15 – Paris-St-Lazare 09h24
      supprimé. motif: avarie matériel.

      arrivée sur site—– L2 Montreuil 08h10
      destination ——— Les Vallées
      délai d’attente 1 — 00h18
      parcours 1 ———- train PASA Montreuil 08h30 – Asnières/s/S 08h54
      délai d’attente 2 — 00h05
      parcours 2 ———- train NOPE Asnières 08h59 – Les Vallées 09h04
      durée du trajet —– 00h36
      durée modifiée —– 00h48
      cumul attentes —— 00h23

      admettons que le train NOPE concerné circule avec un retard de 7mn. on pourrait avoir:

      08h31
      train 135059 NOPE circule avec 7′ de retard
      motif: difficultés de réception à Paris-st-Lazare.

      arrivée sur site—– L2 Montreuil 08h10
      destination ——— Les Vallées
      délai d’attente 1 — 00h18
      parcours 1 ———- train PASA Montreuil 08h30 – Asnières/s/S 08h54
      délai d’attente 2 — 00h05
      parcours 2 ———- train NOPE Asnières 09h06 – Les Vallées 09h11
      durée du trajet —– 00h36
      durée modifiée —– 00h53
      cumul attentes —— 00h23

      et pour finir, le voyageur conserve les fichiers créés automatiquement sous un format exploitable facilement et ça lui fait une base de données trajets.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Salut Paulo,
      Est-ce que tu imagines quelque chose d’un peu similaire à ce qui est testé sur la ligne J ? http://malignej.transilien.com/2015/10/05/des-nouveaux-capteurs-en-gare-pour-mesurer-les-effets-du-navigo-toutes-zones/
      Il en faudrait partout, dans toutes les gares pour croiser ces données… difficile à mettre en place.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      (il y a qq erreurs de calcul, mais c’est pour l’exemple)

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      si j’ai bien compris, les capteurs sont plutôt destinés à une optimisation des espaces extérieurs et intérieurs (parkings, adaptation des gares routières, positionnement, dimensionnement et équipement des accès…) et des flux en gare.

      c’est la partie « pré-acheminement », celle qui commence lorsque le voyageurs approche du secteur géographique de sa gare origine jusqu’au moment où il monte dans un train (je fais exprès de dire un train, car ce n’est pas forcément celui qu’il avait prévu: retard, incident, report sur une autre mission…)

      je pensais plutôt à un enregistrement de données en continu par une géolocalisation précise par le biais de cet parallélépipédique parfois arrondi dans les coins que la plupart d’entre nous utilisons à longueur de journée.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      « par le biais de cet parallélépipédique »

      par le biais de cet objet parallélépipédique

    • Maxx dit :

      Si des voyageurs volontaires veulent avoir une appli pour se géolocaliser et donc mesurer les retards, ce serait pas mal comme idée !

  18. Maxx dit :

    Bilan de mes 3 commentaires ponctualité : votre taux (de trains) ne reflète pas la réalité (de clients).

    • MCPasser au statut dit :

      @Maxx: vos exemples sont très parlants.

      Puisque seule l’heure d’arrivée des trains est comptabilisée (et heure d’arrivée à la première balise de gare, au lieu de: à quai, à l’ouverture des portes), je ne vois pas comment sont comptabilisés les retards dûs aux suppressions, ni aux cumuls de petits retards avec effet boule de neige sur les correspondances.

      Le suivi devrait s’effectuer avec les pass Navigo: si je badge à 8h, que le train de 8h02 est supprimé et que le prochain passe plus de 10 min plus tard, je ne dois pas être comptabilisée comme un voyageur arrivé à l’heure, c’est évident. De très nombreuses boîtes de marketing pourraient faire cette analyse et vous sortir les VRAIES statistiques (que vous devez avoir quelque part en off, d’ailleurs).

      Je me sens franchement insultée quand je me connecte à votre site et que je vois que vous affichez 90% de ponctualité sur la ligne!!!! Vous savez que c’est faux, que vous avez d’énormes efforts à accomplir, alors faîtes ce que vous avez à faire (enfin!) et gardez profil bas sur vos statistiques bidonnées pendant ce temps, merci.

      Déplorable de ne pas avoir de réponse sur ce point, encore et toujours. Derniers incidents pénibles: ah oui ce matin!!

      Alors, Jennifer: je veux une réponse claire: Si en raison d’une suppression de train, je dois attendre le suivant plus de 10 min en gare (cas très fréquent), vos statistiques ponctualité voyageur considèrent-elles que je suis arrivée à l’heure?

  19. BenVDAPasser au statut dit :

    Le train de 08h14 à Sèvres effectue un arrêt non b prévu à Courbevoie, et s’apprête à faire de même à Bécon. Cause : un problème à Saint-Lazare.

    Les travaux c’est bien, encore faut-il qu’ils aient des effets.

  20. Sandrine78000Passer au statut dit :

    Bonjour,
    Non mais c’est une plaisanterie….. encore du retard, encore un incident sur la ligne PSL vers VRD et ST Nom…. en cause un problème à PSL: pourquoi qur cette ligne, c’est grand PSL…
    Mais POURQUOI cette ligne fonctionne aussi mal.????
    RAS LE BOL, tous les matins en retard.
    SÉRIEUX? Et après on nous enfume avec ce formdiable nouveau plan de transport……
    Partie à 8h33 de VRD et toujours pas arrivée à PSL, nous sommes à Becon….
    Bonne journée.

  21. Sandrine78000Passer au statut dit :

    Arrivée à 9h28, soit 55 minutes de trajet…. bravo. Toutefois ce n’est pas mon record personnel….
    Bone journée

  22. Azawak dit :

    Ce matin à 8h14 en gare de becon le train pour saint nom la breteche est annoncé dans 1 minute puis 2 minutes après on nous dit qu il est supprimé encore 5 minutes plus tard on nous annonce que le trafic est interrompu résultat j ai pris le 175 pour aller à Saint cloud et je suis arrivé avec 45 minutes de retard. Il serai peut être tant de faire un effort et de dédommager les usagers

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Azawak
      les retards de ce matin font suite à un incident de signalisation en gare de Paris St Lazare. Difficile de prévoir la durée de l’incident tant qu’il n’y a pas eu de constatations. Je n’ai pas le détail des circulations néanmoins d’autres itinéraires étaient disponibles comme le tramway via la Défense.

  23. La fouine dit :

    Le problème est qu’il y a un incident tous les matins, hier un rail cassé, aujourd’hui un problème de signalisation, demain ça sera quoi ? Indépendamment de cela, je trouve scandaleux que le client grandes lignes qui rate son TGV pour cause de transilien défaillant, se retrouve souvent pénalisé financièrement par la Sncf !

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour La fouine,
      C’est vrai, je peux le comprendre. Ce genre de cas est traité au cas par cas, il faudra réaliser un échange en gare de départ dès l’arrivée du voyageur (si le tarif le permet). Ce type de demande relève d’un traitement par le centre de relation client.

  24. BenVDAPasser au statut dit :

    Train de 08h14 à Sèvres pour PSL supprimé. Aucune info, guichet fermé du « 21.10.16 à 20h00 au 21.10.16 à 18h30 » (photo à disposition sur demande).

    C’est quoi aujourd’hui ? Avarie matériel ? Problème de signalisation ? Panne de réveil d’un conducteur ? Ou une nouveauté qui va justifier de voyager comme du bétail dans le PASA suivant ?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour BenVDA,
      Je transmets votre commentaire, voici un affichage des plus « original ».
      Comme évoqué avec un autre commentateur, cette suppression fait suite à un problème sur les portes du train.

  25. Fenies g dit :

    Pourquoi les trajets sont ils prévus en 39mn?
    + 30% de temps de trajet par rapport à il y a 1 an, c est trop long pour un tel voyage ! Combien de temps cela va t il encore durer?
    RAZ LE BOL

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Fenies g,
      Vous parlez sans doute de l’allongement du temps de parcours suite aux travaux, à moins que je me trompe ? Pourriez-vous précisez votre question ?

  26. La fouine dit :

    Cet après-midi je suis allé de Montreuil à Chaville R.D. puis de Sèvres V D’A. à Garches (avec changement), je vous le donne en mille, ces 4 gares étaient fermées par manque de guichetiers ! Pardonnez moi, mais en pleine campagne anti-fraude, ça ne fait pas un peu désordre ?

  27. Bruno dit :

    Gros cafouillage des annonces et affichages hier soir vers 23h20 en gare de la Défense.
    On annonce dans les hauts-parleurs et affiche sur les écrans le train pour Versailles RD sur le quai 4 avec un départ dans 3 mn et celui pour St Nom la Bretèche sur le quai 3 avec un départ dans 17 mn. Un train est en attente sur le quai 3 et un arrive sur le quai 4. A la grande surprise des usagers souhaitant prendre le train pour Versailles RD, on voit le train du quai 3 partir en premier et en même temps l’affichage sur les écrans est changé sur le quai 4 indiquant que le train en attente se rend à St Nom la Bretèche. Résultat 30 mn d’attente supplémentaire et sûrement des passagers du train du quai 3 souhaitant se rendre à St Nom avoir la surprise de se retrouver dans un train allant à Versailles RD. Pffff

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Bruno,
      Je transmets votre retour aux équipes de la Défense pour comprendre d’où vient ce « cafouillage ». Merci pour votre retour et sincèrement désolée de cette mésaventure.

Les commentaires sont fermés.