MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Plan de transport adapté cette semaine : zoom sur les détails de son élaboration

11
Publié le 9/02/2018

Comment le plan de transport a t-il été établi cette semaine ?

En raison des conditions météo, vous aviez par exemple ce jeudi environ 1 train sur 2 en moyenne sur votre ligne, et aujourd’hui 2 trains sur 3 en moyenne.

Je vous propose de revenir sur l’élaboration du plan de transport adapté : les préparations, les conditions de circulations, et la communication des informations.

Des préparations nécessaires pour faire circuler vos trains

Comme évoqué dans le billet « Le plan grand froid », et dans le point sur les circulations du mercredi 7 février, les conditions météorologique ont un impact aussi bien sur les infrastructures, les trains, vos déplacements dans les gares…

Afin d’assurer votre transport en toute sécurité, nos équipes sont mobilisées :

    • pour votre confort, un pré-chauffage des trains est réalisé dans tous les sites de garage équipés avant les premières circulations

  • pour déneiger les voies, dégivrer les aiguillages…

 

En effet, avec le gel, les aiguillages peuvent être pris dans la glace, les agents doivent intervenir avec des chalumeaux pour les débloquer.

 

 

Pourquoi ne pouvons-nous pas prévoir la circulation des trains à l’avance ?

Il existe des plans de transport que nous travaillons et appliquons en cas de situation perturbée « prévue ». D’ailleurs, certains d’entre vous m’ont demandé pourquoi nous n’avions pas de plan de transport déjà préétabli comme lors d’un mouvement social.

La particularité du plan grand froid est que nous sommes tributaires des conditions météo, donc imprévisibles, et que nos contraintes se situent principalement sur nos infrastructures.

Elles peuvent ainsi impacter la circulation des trains ou le garage/dégarage des rames.

Comment est décidé le plan de transport ?

Après avoir fait un premier état des lieux des infrastructures, l’Établissement Infra Circulation (EIC) détermine le nombre de trains qui peuvent circuler.

Avec le plan grand froid, nous évitons de manœuvrer certaines aiguilles pour ne pas les fragiliser et en perdre le contrôle, et privilégions les itinéraires principaux.

Les aiguilles nous sont utiles pour permettre le changement de direction et les dépassements entre les trains circulant à des vitesses différentes ou des trains directs par rapport à des omnibus. Ne pas pouvoir réaliser ces dépassements se traduit par une perte de capacité sur le réseau. C’est comme s’il manquait une file sur l’autoroute.

Déplacer une aiguille alors qu’il neige ou qu’il gèle nous expose au risque d’avoir une perte de contrôle. Nous faisons le choix, lorsque des conditions comme celles que nous rencontrons actuellement se présentent, de définir des itinéraires prioritaires limitant le nombre de manœuvre d’aiguille. Cela réduit le nombre de trains admissibles sur un axe.

 

Le saviez-vous ?
Il faut aussi avoir à l’esprit que lorsqu’on parle de dysfonctionnement d’une aiguille, il peut s’agir d’une « perte de contrôle » : c’est que l’aiguille ne nous renvoie pas sa position exacte. Nos instructions et les automatismes de sécurité nous interdisent de permettre à un train de franchir une aiguille sans avoir vérifié physiquement la position exacte de l’appareil.Avec les conditions de neige que nous rencontrons actuellement, la position de l’aiguille est, dans la majorité des cas, sur une position intermédiaire, c’est-à-dire que la lame de l’aiguille n’est plus complètement plaquée contre le rail.

 

La présence de neige et de glace empêche donc le contact entre l’aiguille et le rail et, par conséquent, le mouvement complet de l’appareil. Nos agents interviennent pour redonner à l’appareil toute la mobilité qui est nécessaire à son bon fonctionnement : c’est le « dégelage » et le déneigement réalisé par nos agents Infrastructure dans les voies.

 

Avec une réduction du nombre de voies disponibles à la circulation, tous les trains ne peuvent plus circuler et nous devons revoir et adapter notre offre de transport.

En fonction des données et contraintes fournies, un plan de transport est établi : il exploite 100% des capacités de circulations exprimées par l’EIC.

Malheureusement, plusieurs événements (incident affectant la voie, arbres sur les voies, affaires oubliées…) ne nous ont pas permis de tenir les différents plans de transport établis cette semaine.

Quand est-il décidé ?

Comme je vous le disais précédemment, nous sommes contraints par l’évolution des conditions météo et par les événements (imprévisibles) qui peuvent s’y ajouter.

Nous ne pouvons donc connaître 24h en avance le plan de transport précis pour le lendemain.

En revanche, nous travaillons activement à son élaboration tout au long de la journée. Ce plan peut être réajusté à plusieurs reprises en fonction de l’actualité, et des difficultés de traitement des incidents (par exemple cette semaine, les conditions d’acheminements de nos équipes techniques et de nos conducteurs ont été particulièrement difficiles compte tenu des conditions de circulation routière).

Il faut ainsi faire tout un travail d’assemblage et s’assurer :

  • que les voies que le train va emprunter sont utilisables et opérationnelles ;
  • qu’un train est disponible (il faut qu’il soit garé au bon endroit et en état de circuler) ;
  • qu’un conducteur est disponible et habilité à conduire le type de matériel.

Il faut que ces trois conditions soient réunies pour pouvoir faire circuler votre train.

Pourquoi ne pouvons-nous pas communiquer sur des horaires ?

Une fois de plus, en raison des conditions météo, nous ne pouvons pas prévoir que tel ou tel train circulera à son horaire prévu car nous ne maîtrisons pas les incidents qui peuvent être liés au froid.

Le plan de transport qui est établi est exprimé en capacité de circulation par heure et non en horaires précis.

Comment se tenir informé de la circulation de vos trains ?

Avant de vous rendre en gare, nous vous invitons à consulter l’appli SNCF rubrique « gares » ou le site Transilien, dans « prochains départs ».

Vous êtes très nombreux à consulter l’application et le site Transilien, ils doivent donc supporter un nombre important de sollicitations. Nos équipes sont mobilisées pour vous fournir au mieux les informations nécessaires à vos déplacements.

 

 

Autant que possible, les équipes mettent à jour l’application lorsque les suppressions sont connues à l’avance. Malheureusement, les conditions climatiques combinées à des incidents divers déjà évoqués peuvent provoquer des suppressions supplémentaires en « opérationnel »,c’est à dire à la dernière minute. Restez attentifs aux annonces diffusées dans vos gares.

Pour un traitement plus rapide de vos retours, si vous constatez une incohérence dans l’information qui vous est fournie via l’application, vous pouvez faire un signalement en direct aux équipes techniques de l’application SNCF.

Depuis le menu de l’application, sélectionnez « Votre avis sur l’application ». Vous pourrez faire vos suggestions ou signaler une anomalie.

 

 

 

Un dernier conseil pour vos déplacements en gare

Nous prenons connaissance de tous vos retours sur Twitter et nous les partageons aux équipes sur place immédiatement (pour les gares à déneiger, les appareils en panne…).

Je sais combien il est difficile de se déplacer en gare, tous les agents sont sur le terrain pour sécuriser vos déplacements. Nos équipes réalisent plusieurs opérations de déneigement tout au long de la journée. Malgré leurs interventions, les quais et accès peuvent rester glissants. Je vous invite à la plus grande prudence lors de vos déplacements en gare.

 

 

Pour les prochains jours

Pour l’heure, je n’ai pas de vision complète sur les circulations pour les prochains jours.

Nous (« La Vigie », Marine et moi-même) restons présents sur le fil Twitter de votre ligne pour tenter de répondre au mieux à vos questions. Nous mettons régulièrement à jour l’info trafic de votre ligne et retweetons des infos utiles (circulation des bus, information sur les secteurs par les équipes, explications du phénomène Grand Froid en vidéo…).

Dès que j’aurai plus d’informations à vous communiquer, je reviendrai vers vous sur le blog ou sur Twitter.

11 commentaires pour “Plan de transport adapté cette semaine : zoom sur les détails de son élaboration”

  1. marcoPasser au statut dit :

    Bonjour ! Plan de transport adapté? Je subis les aléas de la ligne L Sud et A régulièrement. Je paie mon pass Navigo et je suis fatigué chaque jour par le périple que représentent ces 20km. Alors certes, la neige vous n’y pouvez rien mais le caractère dangereux du verglas sur la route, ça se prévoit. Je m’explique, j’ai pris le bus de substitution entre St Cloud et Marly le Roi ce vendredi soir. Il est parti à 23h55 au lieu de 23h45, on est pas à ça près. Un peu après Bougival, trop de verglas, le bus s’arrete net et nous laisse au milieu de nulle part à 01h40. Il ne repartira plus laissant les passagers a l’abandon sans aucune solution de secours. J’ai commandé un Uber qui est venu péniblement pour m’amener à Marly le roi, je suis arrivé à 02h45 chez moi après une journée de travail transi de froid. On aurait pas pu annuler les travaux et remettre un train quand il est impossible de rouler sur la route? On aurait pas pu nous prendre en charge? Le chauffeur n’avait aucune solution pour nous, aucun contact avec la SNCF! Je suis fatigué et très en colère par rapport à cette très mauvaise gestion! Cerise sur le gâteau : après 4 heures de sommeil, pas de train ce week end sur l’axe St Nom-St Cloud et les bus de renfort prévus ce matin qui permettent de rejoindre le rer A à St Germain ne roulent pas pour cause de verglas (ligne 15,R5). Plan de transport adapté? Je rigole (jaune). Ça fait cher le Navigo! Vous en pensez quoi chère, très chère SNCF?

    • BlablaPasser au statut dit :

      Je compatis aux déboires de Marco et j’espère qu’un dédommagement sera accordé (pur espoir ou illusion ??) en compensation de cet abandon d’usagers en pleine nuit.
      Le conducteur du bus n’y peut rien certes, mais la moindre des choses aurait été de prévoir un plan B voire C, pour assurer la sécurité des voyageurs.
      C’est absolument scandaleux.

      Je répète ma question déjà posée dans un autre message : n’est-il pas possible de se rappeler que les rues sont extrêmement étroites, en pente et tortueuses, à partir de Bougival ???? Un bus de gabarit normal n’est pas du tout adapté.
      Alors en temps de verglas….

      Samedi matin je comptais aller de Louveciennes à St Cloud en bus : pas de train bien sûr avec les travaux. J’ai préféré me risquer avec mon véhicule sur le verglas, plutôt que de me risquer avec le bus SNCF.
      Et bien m’en a pris : j’ai vu que ledit bus était coincé dans une rue en pente.
      Il n’arrivait plus à repartir en montée.

      Une réponse à cela ? une explication rationnelle ?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour marco,
      Je suis sincèrement désolée des conditions rencontrées lors de votre trajet. La circulation des bus est contrainte par les arrêtés préfectoraux.J’ai bien entendu transmis aussitôt votre commentaire aux responsables travaux et substitutions routières.

  2. xeonPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Prenant le train à Viroflay R-D je constate que malgré le gel et la neige, l’accès par les escaliers en bas de l’avenue Gaugé est toujours fermé. J’ai été obligé plusieurs fois de défoncer cette foutue porte pour ne pas me risquer sur la rampe d’accès à la gare, DANGEREUSE ET IMPRATICABLE. Ca matin encore présence de verglas dessus.
    Les travaux sur ce passage auraient du être fini depuis longtemps. Rétablissez au plus vite cette voie d’accès qui n’a même plus de raisons d’être fermée !

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour xeon,
      Pouvez-vous m’apporter quelques précisions sur la porte en question afin que je puisse transmettre votre remarque ?

    • xeonPasser au statut dit :

      Bonjour Jennifer,

      Il s’agit de la porte de chantier provisoire sur le quai direction Paris. Le passage en question, bien que terminé (goudronné, escaliers fini etc) est fermé en bas par un grillage mobile et en haut par cette porte. Ce passage est entre le bâtiment voyageur et le nouveau bâtiment contenant les toilettes qui vient d’être construit.
      Les travaux s’éternisent et les accès à la gare ne sont pas aisés dès qu’il neige ou il gel, même avec le sel ou autre, la pente est trop forte. Même le mélange eau et sel rend la rampe glissante. Cet escalier en question n’a que quelques marches (4 ou 5) et permet un accès bien plus facile à la gare depuis la rue.

      Merci

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour B, xeon
      Pour répondre à votre question, déjà posée et répondue sur Twitter par ailleurs : j’ai échangé avec la responsable des travaux de la gare de Viroflay.
      Nous vous invitons à ne pas emprunter cet accès. La semaine dernière, nous étions en attente de la société Enedis pour la réalisation de travaux. Cependant, ces derniers ont été « réquisitionnés » du fait des intempéries (neige mais surtout inondation). Nous restons en attente de leur venue pour finir les travaux de cet accès.
      Pour l’aspect glissant, nous avons bien prévu la mise en place de bandes thermocollées. Avec les conditions climatiques de ces derniers jours, nous avons du reporter leur pose également.
      Surtout, pour votre sécurité, ne vous engagez pas dans cet accès. Nos équipes mettent tout en œuvre pour le rouvrir le plus rapidement possible. Je vous tiens au courant dès que j’ai plus d’informations.

    • BPasser au statut dit :

      Tout à fait d’accord avec vous. Cette pente a été faite en dépit du bon sens ! Même lorsqu’il ne gèle pas, elle est très dangereuse, beaucoup trop pentue. Je me demande comment il n’y a pas plus de chutes et d’accidents. C’est franchement désolant !

  3. mamaPasser au statut dit :

    Bonsoir Jennifer,
    Nous sommes le mardi 13 février 17h50… Le panneau annonce depuis 10 minutes train pour st nom annulé et l’agent sncf à son micro parle d’un trafic normal. Les agents sur place (enfin assez loin des quais tt de même )… Ne sont au courant de rien ! C’est insupportable… On croit que vous n’avez pas le même employeur… Hier… Même problème puissance 5… Des annonces surréaliste… Train parti, puis retiré, puis finalement voie 1 puis 2 puis 3… Puis finalement jamais partis… Un sketch si ce n’était pas à pleurer…
    Je reviens à ce soir…17h55, on nous annonce que le train n’est pas parti (non sans blague?!) car pas pb de préparation (l’excuse fait même marrer vos collègues qui avoue que cela fait parti des éléments de langage… Qu’il n’a jamais été question qu’il parte mais que vous pouvez pas le dire).
    Et pendant ce temps, les annonces de la sncf qui nous soulent … Astuces confort, message sur le tabac, sur les pic Pocket ,etc. On s’en FICHE… On veut une information JUSTE… Sur le trafic…
    Et pendant ce temps la, qui va chercher mon enfant à la crèche… Malgré mes précaution… Je mise sur une annulation dans chaque sens tous les jours

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour mama,
      Je comprends à quel point l’annonce d’un trafic normal puisse vous agacer alors qu’un train est supprimé. J’ai remonté votre commentaire aux responsables de l’information Voyageurs de la ligne.
      Le terme « problème de préparation » reste assez générique et indique que le train n’a soit, pas pu être sorti du garage dans les délais, un garage différent, un conducteur retenu sur un autre train… En consultant le rapport des circulations, je constate des difficultés de circulations (juste avant un train est tombé en panne sur votre axe)

    • JenniferPasser au statut dit :

      J’aurai besoin d’une précision, ces annonces, vous les avez entendu en gare de Paris Saint Lazare ?

Laisser un commentaire