MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Entre vous et moi #32

50
Publié le 13/10/2016

entre-vous-et-moi-clavier-300x168Cette semaine, j’ai sélectionné pour vous trois sujets : les nouveaux écrans à la Celle Saint Cloud, l’évènement « Chefs de Gare » à Paris Saint Lazare, et une exposition au Musée de la Vie Romantique à proximité de Paris Saint Lazare.

 

Les nouveaux écrans à la Celle Saint Cloud

Deux nouveaux écrans multimodaux « TIM » (Tableau d’Information Multimodale) ont fait leur apparition dans votre gare !

Pour être plus précise, ce sont deux écrans qui affichent les horaires des bus. L’un est dans le hall de la gare, et l’autre est situé sur l’accès du quai en direction de Paris.

Ils vont être mis en service d’ici la fin du mois.

ecran-celle-st-cloud

ecran-gare-celle-st-cloud

La gastronomie entre en gare de Paris Saint Lazare

Du 14 au 23 octobre 2016, la gare de Paris Saint Lazare invite tous les gourmets à son évènement « Chefs de Gares ».  Pendant 10 jours, vous aurez la possibilité de venir à la rencontre des acteurs gastronomiques et de déguster leurs produits gratuitement.cuisto

Des stands seront mis en place au niveau des quais où vous pourrez y retrouver des spécialités différentes : yaourts, pop corn, charcuterie, pâtisseries, mousses de fruits, jus de légumes bio. Il y en aura pour tous les goûts !

Le programme est le suivant :

  • du 14 au 23 octobre,  retrouvez « la Ferme des Peupliers » qui propose des yaourts. Justin Ward met à disposition du pop corn, et les « Grands d’Espagne » de la charcuterie.
  • le 15 et du 20 au 23 octobre, « la cuisine dans mon nid » sera présente pour vous proposer des pâtisseries.
  • le 14 octobre, « Woos »  vous donne l’occasion de déguster de la mousse de fruits.
  • le 16 octobre, « By Jardin »  propose des jus de légumes bio.

Bonne dégustation !

À la découverte de « l’œil de Baudelaire »

Cette semaine, je vous propose d’aller à la découverte du Musée de la Vie Romantique, dans le 9ème arrondissement de Paris, à 15 minutes à pied de Paris Saint Lazare.

Du 20 septembre 2016 au 29 janvier 2017, à l’occasion du cent-cinquantenaire de la mort du poète, le musée consacre une exposition  à Charles Baudelaire qui est « l’Oeil de Baudelaire ». Il renoue  un lien entre ses textes et les œuvres d’art qu’il a évoqué dans ceux ci.

Elle vous permettra de découvrir des centaines d’œuvres, en compagnie d’artistes tels que Emile Deroy, Eugène Delacroix, Antoine Chazal, et évidemment Charles Baudelaire, en 4 parties : les Phares, le musée de l’amour, l’héroïsme de la vie moderne, et le Spleen de Paris.

Pour toutes les informations complémentaires sur le lieu, les tarifs et les horaires, rendez-vous sur le site du Musée de la Vie Romantique.

mupi_baudelaire_hd_17-08

50 commentaires pour “Entre vous et moi #32”

  1. sod dit :

    Toujours pas de point sur les trains supprimés chaque jour sur l’axe VRD-PSL?
    Vu que l’on n’obtient aucune réponse à nos questions sur ce sujet, je me suis dit que ce serait utile dans un nouvel article…
    Sur le blog des lignes N/U, la community manager fournit des réponses tous les jours. Le rêve…

    • La fouine dit :

      Puisque vous faites référence au blog des lignes N/U, sachez que la moitié des sujets qui y sont exposés n’engendre aucun commentaire; c’est monotone vous ne trouvez pas ?

    • sod dit :

      Il y a probablement moins de suppression de train, ça joue sur la satisfaction client…

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour sod,
      Que souhaiteriez-vous au juste ? Une liste complète des incidents au jour le jour ? …
      Personnellement, je ne vois pas où ce genre de billet nous mènerai. Quelle discussion pourrions-nous avoir autour du sujet des suppression ? En revanche, repartir d’un incident précis, impactant sur une longue période me semble plus pertinent pour comprendre, échanger…
      Des éclaircissements sur ce que vous souhaiteriez ?

    • sod dit :

      Juste une explication pour savoir pourquoi tant de trains sont supprimés, notamment en heure de pointe.
      La base pour un service.

      Le fait que ces suppressions soient quotidiennes incombe plutôt à Transilien, il me semble, pas à ses clients. Il est donc normal de fournir cette information.

    • hikkiPasser au statut dit :

      @Jennifer : une longue période ? parfait vous allez pouvoir sûrement nous expliquer le bazar de ce matin sur la ligne pour « un rail cassé à la Défense »( twitter ligne L) ou au choix « un incident de signalisation » (twitter ligne U) ? et surtout la gestion ou plutôt la non gestion de l’incident par la SNCF : pas d’annonces, quelques lignes sur les écrans, les trains affichés mais qui disparaissent etc ..

    • sod dit :

      On voit que les travaux portent leurs fruits. Quand ce ne sont pas des trains qui sont supprimés par manque de matériel (ou de conducteur…), c’est un rail cassé…
      Bravo!!!

    • EPPasser en mode normal dit :

      @hikki: Il faut ajouter:
      * l’absence d’alertes de la fameuse appli ‘Mon Transilien’
      * des twittes de la ligneU mais pas de la ligne L
      * des trains de la ligne U affichés jusqu’à La Défense sur l’appli SNCF, alors qu’ils étaient limités

      Bref, pour ce matin, au niveau com’ c’est 0/20.

      A tel point que j’ai préféré marcher un peu pour rejoindre la ligne N (train à l’heure et place assise).

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour à tous,
      J’ai vu cette information sur Twitter : un conducteur aurait fait une annonce pour signaler un rail cassé en ligne. J’ai remonté ces tweets car il n’en n’est rien.
      L’incident a commencé par un incident de signalisation en gare de la Défense. En fait, il s’agissait d’une zone rouge. Cet incident est problématique par le fait que « Tous les trains attendent l’autorisation pour circuler.

      Le régulateur, après s’être assuré que la voie était libre (et très certainement retiré la canette), délivre un bulletin d’autorisation de circulation au fur et à mesure que les trains se présentent à l’entrée de cette zone rouge. Pour chaque train, il répète cette procédure d’autorisation.
      Néanmoins l’incident ne peut être résolu que par l’arrivée d’une équipe électrique qui s’assurera que l’ensemble des installations est conforme. A ce moment là, les voies sont “libérées” et le trafic peut reprendre normalement. »

      Je vous renvoie vers le billet que j’avais rédigé sur ce sujet.

      Il y a bien eu des alertes sur les mobiles et j’ai entendu cette information à 8h au travers des flashs trafic de la A. Ce que je ne savais pas à ce moment là, c’était l’origine de l’incident. Je remonte à mes collègues le besoin d’améliorer l’information sur le fil Twitter de la ligne (message « générique ». Des réponses ont été apportées mais sans doute trop tardivement.

    • EPPasser en mode normal dit :

      @Jennifer: 8h c’était déjà trop tard. Les tweets de la ligne U ont été émis avant 7h. Il a fallu du temps pour que ça bouge sur le fil de la L. Et j’attends toujours les alertes de l’appli ‘Mon Transilien’.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Oui EP, je vous rejoins. J’ai fait une remontée dans ce sens.

    • BlaisePasser au statut dit :

      Je ne sais pas répondre à la place de sod. Personellement, ce que j’aimerais, c’est comprendre pour chaque incident:

      – la cause réelle (par exemple ‘défaut de signalisation’ n’est pas une cause réelle, ce qui est intéressant c’est de savoir si la panne est causée par de la vetustée, de la malveillance, de la désorganisation…)
      – ce que la SNCF va faire pour que ça arrive moins souvent dans l’avenir

      Je suis conscient que c’est une grosse demande en termes de transparence, mais on est fortement impacté par ces incidents. On veut savoir ce qui est mis en place pour les réduire

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      @Blaise

      « incident de signalisation » peut très bien être la cause initiale, par exemple en cas de bloc de feux hs, signal lumineux partiellement présenté, panneau éteint, signal mobile non présenté …

      ça peut aussi être la conséquence d’un autre problème, mais ensuite, il est difficile de citer le motif technique exact (dont la signification est difficile à appréhender pour un voyageur bien sur) sans passer par une appellation générique telle que « incident affectant la voie », « avarie matériel », « dérangement des installations ».

      en ce qui concerne les installations sur L Sud, on en discutait justement entre agents ce matin, il y a un certains nombre d’aiguilles, de signaux, de zones (on pourrait les détailler et préciser les incidents survenus et les procédures appliquées, qui peuvent différer sur une même installation en fonction des circonstances) qui ne se sont plus distingués par des incidents plus ou moins récurrents depuis plus d’un an, au fur et à mesure des opérations de maintenance.
      Sans parler de l’enrayage (défaut ou absence d’adhérence au rail) dont le nombre d’occurrences a fondu comme neige au soleil.

      Evidemment, une désignation « générique » peut impliquer une incompréhension, quand un jour donné on vous parle par exemple d’une « zone au rouge » qui entraîne 10 à 15mn de retard et qu’un autre jour, dans le même secteur, elle entraîne, du point de vue acheminement voyageurs, la mise en place par le COT d’un scénario très restrictif où très peu de trains circulent.

    • sod dit :

      @Paulo
      Rail cassé, incident caténaire, porte condamnée, conducteur absent
      Il y a des motifs que l’on est en capacité de comprendre…

    • BlaisePasser au statut dit :

      @Paulo Aquino

      Admettons que la cause réelle soit trop complexe pour le pékin… C’est un peu condescendant mais, admettons

      Les associations d’usagers pourraient être une bonne audience. Elles semblent le bon interlocuteur à qui la SNCF pourrait expliquer ses plans d’amélioratrions opérationels et d’investissement. Comme ça, au lieu de mettre du merchurocrome sur des jambes de bois (cf nouveaux horaires de Décembre 2015), ils pourraient réellement être associé à la politique de la ligne.

      Plus de transparence permettrait aussi de dissiper tous les soupcons de sous investissement, d’investissement fléché par tendance politique etc…

    • PierrevePasser au statut dit :

      @ Paulo
      Encore merci pour vos explications qui nous éclairent. Apparemment, il existe encore quelques personnes à la SNCF qui savent faire circuler des trains, c’est rassurant. Ce qui est inquiétant, c’est que vous soyez de moins en moins nombreux.

      @Blaise
      De la transparence, vous êtes fous? Vous ne voudriez pas arriver à l’heure tant que vous y êtes?
      La SNCF a renoncé à entretenir ses matériels et voies. Elle préfère se concentrer sur tout le glamour autour de la mobilité (cf les articles de Jennifer sur les expos, les concerts à St-Lazare, la dernière appli Transilien, les jeux-concours…)

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      @sod

      il y a des motifs qui peuvent être compris , je n’ai jamais dit le contraire, sauf que, et on le constate très régulièrement, le risque d’une interprétation erronée est énorme.

      je n’ai d’ailleurs cité aucun des exemples que vous indiquez justement et qu’on retrouve dans les informations diffusées (peut-être pas tout le temps) , notamment avant-hier où j’étais sur site.
      j’y ai entendu circuler l’info « zone au rouge » par exemple.

      « incident caténaire » est un terme générique: absence de tension en ligne (fugitive ou permanente , ce qui change tout), défaut d’alimentation ErDF, présence de végétation, surintensité, choc avec un volatile, chute d’arbre, jet de projectiles, appareil d’interruption d’alimentation défectueux (ils sont nombreux), disjonctions matériel, …) l’expression couvre un ensemble de situations, qui peuvent être dues à un défaut « matériel », à des tiers ou à des éléments externes.
      Il faudrait donc pouvoir préciser tout en maîtrisant ce risque d’interprétation qui peut vous faire penser qu’on aurait pu faire mieux et/ou autrement.

      « absence conducteur » était utilisé de mémoire, mais il était à plus de 90% traduit par « il ne s’est pas réveillé » (on l’a constaté par les commentaires en gare et sur les blogs) alors qu’il s’agit (à plus de 95%, un conducteur qui n’est pas présent en prise de service est rare, la plupart étant en « découché » sur site ou en ligne) la plupart du temps d’un Conducteur bloqué quelque part, en ligne, soit en tant que titulaire d’un train affecté par un incident, soit en « voyageurs » sur un train supprimé par exemple. Cas concret: ce conducteur qui devait assurer le 1er train PAPY (16h30 au départ de Cergy-le-Haut) , bloqué en avarie matérielle à Chaville-RD sur un PASA. Pour les voyageurs de la L3, c’est una absence conducteur qu’il aurait fallu expliquer (ça a été fait sur ce blog)

      « porte condamnée » bien sur, aussi, je ne l’ai pas cité non plus d’ailleurs, mais là aussi il faut savoir pourquoi… traduction voyageurs « encore un problème matériel » alors que récemment, j’ai encore vu des individus bloquer les portes de TOUS les trains au départ pendant une bonne vingtaine de secondes, et après la porte ne se ferme plus bien sur, avec une avarie à la conduite principale (qui alimente antre autre le système de fermeture des portes)
      ça ne veut pas dire que le matériel est en pleine forme, loin de là, mais c’est un motif bien réel qu’il conviendrait de préciser, genre « incident matériel suite à rétention prolongée des portes en gare de… »

      il y a donc, bien sur, des motifs que les voyageurs peuvent comprendre pourvu que leur intitulé aie été correctement défini et que leur bonne foi en tant que voyageurs qui cherche à comprendre ne soit pas estompée par une interprétation négative erronée.

      c’est pourquoi je ne pouvais pas vous laissez croire, certainement parce que vous cherchez à comprendre, ce qui doit être salué, qu’un « incident de signalisation » ne peut pas être une cause réelle.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      @Blaise

      « Admettons que la cause réelle soit trop complexe pour le pékin… C’est un peu condescendant mais, admettons »

      Aucune condescendance de ma part, bien sur, seulement voyez-vous, le truc qui m’énerve à un point que vous pouvez imaginer, c’est que vous soyez mal informé, que vous tentiez de comprendre le pourquoi du comment de bonne foi, et qu’à la fin vous reteniez une explication mal interprétée justement parce qu’on vous l’a retransmise sous une forme qui vous induit en erreur.

      ca, ça m’énerve et je ne suis pas le seul.

      Si on vous avait par exemple annoncé ce matin d’été que la circulation était fortement perturbée suite à la « non-libération d’un enclenchement de voie unique par une circulation à contre-sens l’ayant activé sur une zone en tronc commun avec le sens normal mais hors intervalle de contre-sens » vous n’auriez peut-être pas été content, pensant qu’on cherche à noyer le poisson dans une explication technique.

      l’information « incident affectant la voie » a été utilisée, personnellement j’aurais préféré « dérangement des installations » car je pense qu’elle est compréhensible.

      il vous serait aussi difficile de faire la différence entre « absence de contrôle d’aiguille » et « défaut de contrôle d’aiguille », chacun revêtant une signification différente en termes de conséquences, indiquant quelle procédure est en cours, où on en est, ce qui peut être fait et surtout permet aux collègues en interne de savoir quand une information relative à la reprise des circulations pourra être faite.
      là aussi, on a entendu « incident affectant la voie »

      et il faut bien faire la différence, par exemple, entre « aiguillage », qui est l’ensemble de l’installation de changement de voie, et donc un incident affectant la voie (affaissement,…affectant la voie elle-même et/ou l’installation) et « aiguille », qui est la partie mobile, et donc un dérangement des installations (qui peut, là aussi, présenter cinq types d’incident… on en finit pas).
      Si la partie de voie concernée peut être franchie, dans le premier cas ça n’affectera pas les possibilités de réception sur différentes voies, alors que dans le deuxième ça pourra les réduire drastiquement.
      Dans ce cas il devrait être indiqué « dérangement des installations »

      Les Associations d’usagers sont lectrices assidues des commentaires publiés sur les blogs de ligne, et c’est justement là qu’elles peuvent recueillir nombre d’informations précises, d’où l’importance souvent sous-estimée de ces blogs.

      Cela leur permet de s’adresser aux instances décisionnaires, pour l’élaboration du schéma de secteur par exemple, en argumentant très précisément sur une adaptation propre à améliorer la régularité en apportant des propositions claires, nettes et précises issues d’explications liées à des incidents survenus.
      Quelques extraits réels:
      « Création d’IPCS Viroflay – Versailles-RD »
      « Mettre en conformité l’ensemble de la ligne L2 à la catégorie de chargement D4 »
      « Réparation du second tiroir de Versailles-RD »
      « Remettre aux normes la voie de garage « W » de Garches avec re-création de 2 zones isolées (comme c’était le cas il y a longtemps) et s’en servir pour garer une double rame si nécessaire »

      Les interlocuteurs SNCF et STIF le savent, ils ont en face d’eux des voyageurs particulièrement avisés et la présentation des adaptations prévues lors des réunions y gagnent en efficacité.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      @Pierre Ve

      il faut encourager les vocations comme on dit souvent, et pour les quelques années de service restantes aux vieux (censuré), il convient de pousser la formation en savoir-faire à son paroxysme.

      mais si les recrutement ne se terminent pas toujours par des prises de poste sur le terrain (échecs aux examens), certains à-priori doivent être outrepassés: un jeune cadre surdiplômé doté d’une force de management hors-norme et ne rechignant pas à passer des nuits entières sur le terrain peut très bien s’approprier par anticipation une expérience qu’il saura peut-être mieux retransmettre, retranscrire ou exploiter.

      il pourra aussi, exemple très récent, appuyer, vite fait bien fait, et de manière inopinée l’organisation d’une journée de découverte pour un groupe d’agents Transilien intéressés par les métiers réseau circulation.

      le tout ex-nihilo et pour un résultat qui amène ces agents à sérieusement repenser leur orientation interne, alors que le découragement aurait pu être la conclusion d’une organisation aujourd’hui compartimentée où chacun garde ses billes, comme on dit souvent.

      bref: les « vieux (censuré) » ne lâcheront pas l’affaire.

  2. Demfo dit :

    Bonjour.

    Les chanteurs ambulants agissent dorénavant dans les rames dès 7h du matin à partir de Saint Cloud…

    Nous n’avons rien demandé, encore moins à ses heures là.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Demfo,
      Ils sont matinaux 😉 …
      Plus sérieusement, c’est exactement ce genre de remontées que vous pouvez faire auprès du 31 17 par téléphone, 31 177 par sms ou via l’application mobile > https://malignel.transilien.com/2016/06/27/entre-moi-27/
      Vous y avez également accès depuis votre application mobile monTransilien ou SNCF (raccourci sur votre écran).

    • La fouine dit :

      Négatif Jennifer, appeler le 3117 pour cela ne sert strictement à RIEN ! Sur la L2, nous avons un joueur de violon qui agit depuis des années, et qui est même connu des contrôleurs de St Lazare; entre St Cloud et Versailles, nous avons aussi cette équipe d’individus qui nous distribuent quotidiennement ses cartonnettes depuis des années « je suis réfugié, j’ai 4 enfants bla-bla-bla » !

    • StephanePasser au statut dit :

      Pourtant, La Fouine, Jennifer, ces deux types de comportements sont réprimés par le décret du 3 mai dernier (interdit de « faire usage, sans autorisation, dans les véhicules affectés au transport public de voyageurs, dans les salles d’attente, sur les quais ou dans les dépendances des gares accessibles aux voyageurs et aux autres usagers, d’appareils ou instruments sonores, ou de troubler la tranquillité d’autrui par des bruits ou des tapages » et « La mendicité est interdite sur le domaine public ferroviaire et à bord des trains. ») !
      Comment expliquez-vous la non intervention de vos équipes, Jennifer ?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Stéphane,
      Ces comportements et tout autre comportement susceptibles de perturber la tranquillité des voyageurs, mais également ceux représentant un risque pour vous même ou les autres voyageurs doivent être signalés.
      Tous ces signalements font l’objet d’un « enregistrement », une consignation.
      Nous ne disposons pas du personnel suffisant pour intervenir sur chaque signalement. Ils sont donc priorisés, d’autant plus que le personnel est fortement sollicité dans le cadre du plan Vigipirate.
      Toutefois, dès lors que des signalements sont répétés, sur un lieu, créneau horaire donné… ils peuvent faire l’objet d’une action en gare.

  3. Sandrine78000Passer au statut dit :

    Bonjour,
    Je suis comme sod, j’aimerais une explication sur toutes ces suppressionsites. Ce soir encore le train de 18h23 à destination de VRD est supprimé. Est ce que vous savez que nous avons un emploi et une vie familiale en dehors des transports en commun et de cette fichue ligne L. Et l’idée, Jennifer que vous évoquez me semble pertinente, à savoir: un endroit sur le blog ou chacun pourrait mentionner les suppressions et ainsi nous pourrons nous aussi vous donne des statistiques. De mémoire, ces suppressions ne sont pas prises en compte dans vos calculs. Il vous semble pertinent de nous expliquer les incidents de longue période mais nous tous les jours, matin et soir, avons des suppressions . Cela entre donc bien dans des incidents longue durée.
    Vous en remerciant par avance.
    Une cliente!

  4. Sandrine78000Passer au statut dit :

    Et voilà, ce qui devait arriver arriva: tellement de monde dans les wagons (en mode bétaillère ) qu’une personne a fait un malaise. Nous sommes coincés à Suresnes dans l’attente d’un médecin. J’espère que tout se passera bien pour cette personne.
    Voilà les conséquences de cette ligne desastreuse.
    Bonne soirée.

  5. BPasser au statut dit :

    Nous devons souvent nous contenter d’un laconique « train supprimé  » sur les écrans.
    Il me parait logique d’avoir une explication lorsque les trains sont supprimés !! C’est quand même la moindre des choses non ?

    • thib dit :

      Ne rêvez pas, ils veulent plutôt arrêter d’afficher les trains supprimés parce que c’est « trop anxiogène ».

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour thib et B,
      Ce n’est pas le fait que ce soit « anxiogène » que la mention train supprimé disparait mais plutôt dans un soucis de place disponible sur les écrans 😉

  6. CGLF dit :

    Bonjour Jennifer, avec la nouvelle grille nous devions avoir moins de trains supprimés. Depuis qq temps, j’ai 3 à 4 trains supprimés sur mes trajets hebdomadaires. Et je n’attends pas 10 minutes le suivant, mais au moins 20-25 minutes (en heures de pointe bien entendu). Bien sûr aucune alerte sur l’appli ne m’informe des trains supprimés.
    Et pour arriver à PSL de VRD on ne met pas 39 minutes mais plutôt 42 à 45, et j’oubliais on s’arrête de plus en plus souvent à Courbevoie… soit 50% de trajet supplémentaire par rapport à l’ancienne grille.
    Avez vous connaissance de bilans sur cette grille?
    Cordialement

    • hikkiPasser au statut dit :

      @cglf : nous avons une appli sur le site de notre association Plus de trains pour rentrer tous les retards (nous nous sommes d’ailleurs servis de ces statistiques voyageurs pour interpeller la SNCF) depuis la nouvelle grille nous ne recevons plus beaucoup de signalements dessus mais si vous le souhaitez vous pouvez tout à fait signaler tous les jours vos retards et suppressions :
      http://www.plusdetrains.fr/sentinelle

  7. CGLF dit :

    Bonjour Jennifer, ce matin j’ai rejoué, j’ai encore perdu. J’ai bien attendu plus de 20 minutes le départ du train suivant, j’ai bien voyagé en bétaillère, j’ai bien été en retard à mon travail mais je n’ai mis qu’une heure trente contre deux heures hier soir… J’ai bien compris : malgré les travaux et toutes leurs suppressions de trains afférentes, un rail était cassé à la Défense…

  8. Charlie dit :

    Bonjour Jennifer,
    Pourriez-vous remercier le conducteur du train St-Lazare->VRD qui est passé à Asnières à 7:31?
    Il nous a tenu au courant de manière constante des perturbations, des risques et des informations qu’il avait à disposition. C’est très agréable dans ce genre de situation d’être tenu au courant aussi régulièrement (avant et après chaque arrêts prévu ou non, mais aussi avant et après chaque fermeture de porte).

    Maintenant, en ce qui concerne l’appli transilien, je l’ai trouvé très en retard dans l’information des perturbations.

    • Charlie dit :

      En fait, l’appli SNCF était plus alerte dans l’information. Il me suffisait de vérifier les passages de train lorsqu’on choisi une gare.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Charlie,
      Je transmets votre commentaire. Pour votre information, l’incident de ce matin était une « zone rouge » survenue en gare de la Défense.

      Concernant les alertes, j’ai reçu l’information en cours de route, je vous rejoins sur le fait que cela semble tardif. JE me suis posée la question de savoir si cela ne venait pas de ma programmation des alertes sur mon mobile. Je serais attentive au prochain incident.

    • EPPasser en mode normal dit :

      @Charlie: Pour moi l’appli SNCF était également à la ramasse. Elle m’indiquait un DEFI terminus La Défense alors que ceux-ci étaient limités St Cloud ou Suresnes.

    • Charlie dit :

      @EP: Ah? J’ai dû avoir de la chance alors…

  9. michel92380 dit :

    Bonjour Jennifer,
    Pourriez-vous remercier le conducteur du VTC qui m’a conduit de Saint-Cloud à PSL ce matin ?
    Grâce au bazar sans nom à Saint-Cloud ce matin (quai bondé, trains annulés, retardés…, information défaillante…) j’ai participé à l’uberisation de la société.
    Et bien ça fonctionne !

  10. Sandrine78000Passer au statut dit :

    Bonsoir,
    Je remercie également le conducteur du train de 8h27 au départ de VRD (parti à 8h35) des informations communiquées tout au long du parcours chaotique de ce matin. Bonne communication. Merci.
    Bonne soirée.

  11. CGLF dit :

    Bonsoir Jennifer, ce soir j’ai encore perdu mon train à PSL était supprimé, jamais 2 sans 3…
    @hikki: merci pour le lien http://www.plusdetrains.fr/sentinelle

  12. Evy78 dit :

    Bonsoir Jennifer
    Je rejoins les précédents commentaires concernant l’incident de ce matin : aucune information alors que l’incident était connu (je venais de PSL pour VRD) et il était possible de prendre un itinéraire bis au départ de PSL. J’ai pratiquement le réseau SNCF greffé dans le cerveau tellement c’est fréquent.Mauvaise gestion de l’incident, l’alerte est parvenue sur mon téléphone à 8 h alors que j’avais pris le 7 h 34 à PSL et que les annonces indiquaient un début d’incident à 6 h 30 !!!, débarquée à Bécon… Toutefois, cette fois ci les conducteurs ont plutôt assuré en nous donnant quelques indications. Résultat 40 mn de retard au travail ce matin.
    Pour le retour ce soir, comme hier, train de 18 h 27 au départ de VRD supprimé. J’avais pris le soin de vérifier au préalable sa présence sur l’application SNCF. C’est juste insupportable et épuisant. Mes trajets quotidiens avec votre nouvelle grille et les incidents et suppression sont augmentés d’une heure par jour. Trouvez-vous cela acceptable ?

  13. CGLF dit :

    Bonjour Jennifer, j’ai encore perdu ce matin, çà n’est jamais que la 4e fois d’affilée: mon train est bien parti à 8H15, il a mis quasiment une demie heure pour arriver à la Défense et à la Défense nous avons appris que nous étions au terminus! Je n’ai toujours pas eu de réponse à ma question: avez vous fait un bilan de la nouvelle grille ? Il y a fort longtemps j’avais répondu à un sondage mais je n’ai pas vu les résultats… Merci

Les commentaires sont fermés.