MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Dernier épisode de la web-série des clopes

28
Publié le 16/01/2017

La semaine dernière, 2 clopes abordaient la problématique des fumeurs sur les quais des gares. Nous avons beaucoup échangé sur ce sujet. Je vous propose, dans un premier temps, de revenir sur ces échanges. Ensuite, j’aborderai le sujet des incivilités à bord avec la dernière vidéo des « 2 clopes ».

Nos échanges

Vous étiez nombreux à exprimer la gêne occasionnée par la fumée des cigarettes sur les quais, que ce soit sur Twitter ou sur le blog. Certains d’entre vous découvraient la particularité des quais de gares non couverts qui « échappent » à la loi Evin (Paris dispose un Décret spécifique les quais même découverts sont non fumeurs). Le point qui cristallisait votre attention est le manque de répression concernant cette incivilité.

J’ai échangé avec les Responsables Sûreté : , un agent de la sûreté (SUGE), un agent SNCF, un contrôleur,  ou tout agent dûment assermenté a la possibilité de verbaliser un fumeur pris en flagrant délit dans ces espaces.

L’interdiction de fumer dans les espaces publics a été fixée par le Le décret n° 2006-1386 du 15 novembre 2006, qui en fixe les conditions d’application.

SNCF applique la loi Evin :

L’information concernant cette interdiction est portée à la connaissance du public par tous moyens (affiches, autocollants, annonces sonorisées…), à l’entrée et à l’intérieur des bâtiments dans des endroits visibles et de manière apparente.

Nous pouvons diffuser des annonces en gare pour rappeler cette interdiction comme c’est régulièrement le cas en gare de la Défense.

opération sensibilisation à bord sujet fumeurEn local sur la région de Paris St Lazare :

  • des campagnes de sensibilisation sont en cours à bord des trains ;
  • la diffusion de celles-ci sur les blogs et fils Twitter ;
  • les signalements remontés via le 31 17 ou 31 177 : nous regroupons les informations et dès lors qu’elles signalent un même lieu, un même créneau horaire, nous planifions, en fonction des disponibilités des équipes, une intervention de la SUGE pour des opérations en gare qui peuvent être menées conjointement avec les services de police et/ou de gendarmerie.
31177

La problématique

Ce n’est pas la SNCF qui ne respecte pas la loi mais bien ceux qui fument dans des lieux où c’est interdit et mentionné (exemple des fumeurs sur les pictogrammes géants en gare de la Défense).

Oui, c’est vrai, je vous rejoins sur le fait que pour faire appliquer la loi, et c’est bien dommage,  il faut être dans la répression, comme pour les excès de vitesse sur les routes.

C’est une infraction particulièrement difficile à réprimer, car les contrevenants sont aussi particulièrement attentifs à la présence des équipes de la SUGE ou des contrôleurs. Seuls certains agents sont assermentés pour dresser un projet verbal. Ceux qui ne le sont pas, n’hésitent pas à rappeler la loi (échanges avec les équipes de la Défense). Les mégots s’allument et s’éteignent au rythme des passages de ces équipes qui ne peuvent sanctionner cette infraction qu’en situation de flagrant délit.

Le sujet des incivilités et des fumeurs dont nous parlons est une préoccupation des services de sûreté d’une part pour faire appliquer la loi, mais également parce que ces comportements peuvent être une gêne pour les autres voyageurs. Il n’y aura plus de doute sur le flagrant délit avec l’application de la loi Savary permettant aux agents de la Sûreté d’intervenir en civil.

Web-série n°3 les incivilités à bord

Les 2 clopes voyagent à bord cette semaine et pointent du doigts les incivilités comme laisser ses déchets à bord, cracher par terre, mettre les pieds sur les fauteuils…

Propreté à bord

Le nettoyage des trains est réalisé quotidiennement et malgré tout, ces déchets contribuent à dégrader la propreté à bord. Nous sommes tous responsables sur ce point : il est possible de jeter ces déchets dès la descente du train, plusieurs poubelles sont à disposition sur les quais et le train restera « propre » plus longtemps.

Les pieds sur les banquettes

Nous avions échangé sur ce sujet lors de l’opération de sensibilisation menée à bord des trains avec les agents des Equipes Mobiles de Ligne et Kévin du Technicentre : les pieds sur les fauteuils c’est d’une part salissant, mais cela accélère aussi beaucoup la dégradation des assises.

Les nuisances

Téléphone portable, discussions trop fortes, musique… sont des comportements qui peuvent nuire à la tranquillité des autres voyageurs.

Les agents circulent à bord des trains en ce moment pour sensibiliser autour de ces sujets que sont le respect de la loi Evin et les incivilités. Les agents de la SUGE pourront dès lors qu’ils mèneront des opérations en civil, constater les flagrants délits et au besoin, verbaliser ces comportements.

Lors de vos déplacements en train, vous avez certainement été témoin d’incivilité, ou bien certains comportements vous gênent plus que d’autres. Comment mieux informer, réduire ce nombre d’incivilité ? Partagez avec nous votre point de vue et vos idées sur ce sujet.

28 commentaires pour “Dernier épisode de la web-série des clopes”

  1. Phil 78 dit :

    Bonjour,

    Sachant que les campagnes de sensibilisation on échoué, il faut, à un moment passer à la vitesse supérieure, donner tout pouvoir à des brigades en civil, les contrevenants seront ainsi, pris de cours, et n’oseront plus se distinguer par leurs actes.Les caméras à bord des trains, idem, quand on se sait filmé, on réfléchit à deux fois avant de nuire.Cela fait plusieurs années que je demande la mise en place de ces dispositifs, bref, ils brillent par leur absence. Si on ne rompt pas avec l’angélisme ambiant, en se donnant les moyens, on n’avancera pas sur le sujet.

    Bonne journée.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Phil78,
      Nous partageons votre point de vue et les agents sont actuellement en formation dans le cadre de la loi Savary. La SUGE pourra intervenir et verbaliser les incivilités en civil en flagrant délit. Les caméras à bord peuvent être dissuasives : prévues dans l’ensemble des nouveaux trains.

  2. Marmotte dit :

    Quand on signale via l’application, je ne vois pas trop comment être plus explicite qu’en précisant le quai et la tenue vestimentaire du fumeur… bref, encore une fois, les signalements ne servent à rien..surtout qu’au moment où on en signale un, 3 autres allument une clope un peu plus loin…

    • JenniferPasser au statut dit :

      Je comprends bien votre point de vue Marmotte, comme précisé dans ce billet, ces signalements sont regroupés en fonction des gares et des horaires de vos signalements : ils donnent tous lieu à un enregistrement. Lutter contre les incivilités comme celui du tabac dans des lieux non autorisés est bien la volonté de la Sûreté Ferroviaire. Grâce à la possibilité d’intervenir en civil (dans le cadre de la loi SAVARY), ils pourront lutter plus efficacement et réaliser davantage d’opérations pour réprimander ce genre de comportement.

  3. Phil 78 dit :

    Bonjour,

    Je viens de déposer hier soir, 17 Janvier, une déclaration d’accident en gare de Versailles Chantiers , qui aura une suite juridique, en effet, je suis tombé en essayant d’attraper le TER de 20h25, voulant éviter l’Omnibus pour Rambouillet constamment enfumé, la correspondance étant de nouveau impossible avec le train venant de La Défense . On nous demande régulièrement par annonces sonores, de nous déplacer prudemment, pensez vous que c’est possible, alors qu’aucun effort n’est fait pour modifier les horaires, et qu’il n’est pas possible d’éviter de cavaler, parce que cette correspondance est impossible à faire ? J’ai eu de la chance, je m’en tire avec une simple égratignure à la main et contusion à la jambe droite. Mais vous attendez quoi? Qu’il y ait un mort? Que quelqu’un passe sous un train après avoir glissé? Je demande une nouvelle fois, que les régions Centre, IDF et la SNCF, prennent les dispositions nécessaires pour que les horaires soient enfin adaptés pour que les correspondances soient possibles. En ce qui me concerne, une réclamation sera déposé auprès du ministère des transports, car il devient de plus en plus difficile de voyager dans des conditions de sécurité et sérénité correctes, car en plus de faire des pieds et des mains, c’est le cas de le dire, pour eviter d’attendre 1h le train d’après, la region Centre n’etant même pas capable d’un train par 1/2 heure, et les directions des lignes L et U refusant toutes modification d’horaires, ces Omnibus dans lesquels nous devont nous mêmes interpeller ceux qui nous enfument avec leur sucette à cancer, l’interdiction de fumer n’étant pas appliquée par la SNCF, les moyens mis pour dissuader les fumeurs étant inefficaces, car ne donnant pas de résultats.

    Bonne journée.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Sincèrement désolée Phil78, j’espère que vous allez bien. Je transmets votre commentaire à mon homologue de la ligne C, Lydie, votre chute étant survenue sur son secteur.
      Malheureusement tous les horaires des trains ne peuvent pas être adaptés les uns avec les autres et la fréquence des trains en IDF est très importante.
      Pour les fumeurs à bord, je vous invite à faire un signalement via le 31 17 ou bien par sms au 31 177 ou via l’application dédiée. Votre commentaire est trop vague sur ce point pour être transmis, il nous faut des retours précis pour mener des opérations à bord.

  4. Phil 78 dit :

    Bonsoir Jennifer,

    Merci à vous , rien de grave, c’est superficiel, un pompier à Versailles Chantiers m’a donné de quoi me désinfecter. Je salue votre réponse concernant les interventions de la SUGE en civil, souhaitant que cela soit mis en oeuvre rapidement. Je suis fatigué de faire des signalements, car non suivis d’effets.(il est vrai qu’ils concernent plutôt la ligne N)Et mon commentaire que vous dites « vague », qui, cela ne vous a pas échappé, n’est pas un signalement, mais plutôt un résumé de ceux-ci,tant j’ai arrêté de les compter,ont été faits à votre homologue des lignes N et U.

    Bonne soirée.

  5. Phil 78 dit :

    Pour revenir aux « signalements », ils ne servent à rien si ce n’est d’établir une moyenne des probabilités de fréquentation et habitudes des fumeurs, et pour cause lorsque les équipes de la SUGE interviennent, les fumeurs sont dans un autre train ou bien ailleurs que décrit par les statistiques, il n’y a donc aucun flagrant délit possible, et si la SUGE les croisent, ils éteindront rapidement leur clope à la vue de l’uniforme.Seules les interventions en civil prendrons de cours les resquilleurs, vandales,taggeurs et graveurs sans talent,et ainsi les flagrant-délits constitués auront à terme, à l’usure tout ce beau monde,et nous aurons gagné sur tous les tableaux.

    Bonne soirée.

  6. La fouine dit :

    @Jennifer, je vous en prie ! Pour l’avoir testé au moins 2 fois pour ce même cas de figure, je peux vous certifier que le 31177 ne donne aucune suite aux signalements de fumeurs ! Je leur ai en outre signalé qu’ils pourraient, au moins, accuser réception des sms, ce qu’ils n’ont même pas la correction de faire !

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour La fouine,
      En tenue, il est toujours aussi difficile de les prendre en flagrant délit, avec la loi Savary, des opérations en civil pourront être menées (comme évoqué avec d’autres commentateurs et dans ce billet).
      Je me renseigne pour savoir s’il est possible d’accuser réception de vos sms et signalements.

  7. La fouine dit :

    Merci Jennifer. Par ailleurs je reste septique sur les opération en civil. Si on voit 4 ou 5 gars déambuler dans un train, ils seront tout de suite identifiés non ? Je pense qu’il faudra leur apprendre la discrétion s’ils veulent être efficaces.

  8. PtCdt dit :

    On note souvent le négatif mais je salue la démarche de la SNCF. Marre de toutes ces incivilités… en espérant que cela puisse avoir un effet.

  9. A-DPasser au statut dit :

    Bonjour, ce matin à cause des soucis de train j ai du attendre 30 min du coup je me suis mise à compter le nombre d emmerdeurs autour de moi à fumer sur le quai en gare de Houilles.. 38 je trouve ça énorme alors que si il y avait au minimum des patrouilles je pense ça réduirait grandement le nombre

  10. DesMoyens dit :

    Bonjour,

    Je voudrais signaler qu’à Saint-Lazare, sur le quai du train allant vers Bécon-les-Bruyères, le matin entre 9h et 9h30, je suis régulièrement obligé de faire des remarques à des fumeurs qui sont au bout du quai.
    Je trouve qu’il serait malheureusement nécessaire de remettre de gros panneaux tout au bout des quais.

    La semaine dernière j’ai rappelé pour la troisième fois à une dame qu’il était interdit de fumer sur le quai, j’ai peur de m’énerver si je la vois une prochaine fois.
    Le lendemain je me suis mis en colère parce qu’ils étaient trois à fumer vers le bout du le quai, alors que c’est parfaitement interdit.

    J’ai des soucis respiratoires (allergie à la poussière + gros rhume), particulièrement en ce moment, et ça m’insupporte de voir que les gens ne respectent pas la loi
    Je n’ai visé personne en particulier mais j’ai juste bien gueulé, et certains ont éteint leur cigarette.

    Ce matin, rebelote, une dame à qui je faisais une remarque m’a répondu qu’elle n’était pas la seule à le faire.
    Je lui ai dit que c’était la loi. Comme elle se sentait particlièrement visée, elle m’a demandé pourquoi je le lui disais à elle, sous-entendant que je le lui disait à elle mais pas aux autres.
    Du coup, je lui ai répondu que je le disais régulièrement. Elle n’a rien répondu, et j’ai continué à avancer.
    Mais évidemment, sur le moment mon intervention n’a servi à rien et elle n’a pas éteint sa cigarette (je me suis retourné un peu plus loin pour voir si elle l’avait éteinte).
    Heureusement, j’étais en marche pour aller vers le wagon de tête. Alors, pas d’énervement, je sais que personne n’aime perdre la face… et avec un peu de chance elle n’allumera pas de cigarette la prochaine fois..

    Je continue et je rentre dans le train, et là, un homme est arrivé et a allumé sa cigarette près de la porte d’entrée du wagon.
    Là je me suis levé de ma place, je suis allé à la porte lui dire que c’était interdit.
    Il n’a pas traîné et a éteint sa cigarette.
    Là, je me suis ensuite entendu lui dire comme pour me justifier : « Vous savez pourquoi je dis ça ? Parce que je suis allergique, et malade ! Alors que c’est interdit ! C’est interdit, c’est comme ça ! »

    Tout ça pour vous dire que j’en ai vraiment marre, que ce n’est pas mon rôle de faire ça, mais s’il n’y a personne pour faire respecter la loi,
    à certains moments on devient obligé d’intervenir soi-même.. Et à force, on n’est pas à l’abri d’un incident.

    Tout ceci pour dire qu’il est plus que temps d’intervenir avec plus de moyens.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour DesMoyens,
      J’ai transmis votre demande pour un marquage plus visible sur les quais. Toutefois, nous avons pu l’observer dans d’autres gares, malgré ce marquage, la loi n’est pas toujours respectée. Si elle peut en dissuader quelques uns, ce serait déjà bien. Côté répression tout est indiqué dans le billet.

    • SebBPasser au statut dit :

      Ou alors des agents pourraient aller eux-mêmes aux bout des quais de St Lazare pour verbaliser les gens. Faut-il toujours que ça soit aux usagers de faire votre boulot ?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Le marquage comme celui de la Défense est bien en place, il l’était déjà et je n’y avais pas prêté attention. Les agents de la SUGE sont désormais habilité à patrouiller en civil et verbaliser ce type de comportement.

  11. Phil 78 dit :

    Bonsoir,

    Et oui,comme je l’ai maintes fois répété, la SNCF ne fait pas respecter la loi,comme « DesMoyens » le souligne, et comme je l’ai maintes fois souligné moi-même,nous, non-fumeurs, faisons le travail de ceux dont c’est le boulot, et en plus, ne sommes pas aidés,en effet, ou sont les agents, et policiers de la SUGE pour stopper les fumeurs ? Nulle part. Les dépôts de plaintes vont finir par arriver, et la SNCF va être dépassée par les évènements.C’est quoi ces passe-droit dont dispose l’opérateur ferroviaire? Comme les pour les travaux qui n’ont pas été faits durant des années , et pour lesquels il faut ratrapper le retard pris. Ce sera la même en ce qui concerne le tabac, rien ne sert de reporter,il faudra le faire, c’est incontournable !

    Bonne soirée

  12. Marmeisse dit :

    Deja la 1ere chose a faire…placarder des interdictions de fumer..menacer avec des amendes chères. ..vous verrez les fumeurs iront se canceriser ailleurs.
    Aujourd’hui juste 1 petit logo dans le train ..et rien sur les quais…..des le matin on doit chercher le m2 non fumeur sur le quai…ras le bol…entre ça et les « incidents quotidiens « …on paye 73 euros par mois …

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Marmeisse,
      L’affichage est en place. Je ne sais pas dans quelle gare vous étiez mais sachez qu’en gare de la Défense (gare souterraine où il est interdit de fumer), ces logos sont immenses au sol et malgré tout les fumeurs continuent à braver l’interdiction.
      Comme énoncé dans ce billet, lutter contre les incivilités (donc le tabac fait partie) est une préoccupation des services de sûreté (SUGE). Aujourd’hui, les fumeurs éteignent leur cigarette dès lors qu’ils aperçoivent la police ferroviaire (SUGE). La loi Savary permettant les interventions en civil, et donc prendre en flagrant délit ces invilités, permettront de verbaliser et lutter plus efficacement ces comportements.

  13. S op dit :

    Je parle des gares de conflans , nanterre. ..toutes ces gares avec des quais exterieurs..ça a beau être en extérieur. .on se prend la fumée dans le nez ..et sincèrement a 8h le matin moi ça me donne la nausée. Les quais sont un lieu public ou les fumeurs doivent respecter les nons fumeurs…rien n est inscrit nul part.aucun message sonore non plis pour rappeler la loi evin. J apprend sur ce blog que l’on peut denoncer les fumeurs..mais que ça ne sert a rien….c est ecrit nul part en gare…si les fumeurs veulent se canceriser pas de soucis mais qu’ils n imposent pas cette puanteur et toxicité aux autres. Ras le bol le matin de chercher le m2 non fumeur…en plus certain sont tellement abrutis quils fument juste a côté assis sur un banc et tant pis pour le voisin.la sncf a des responsabilités qu elle les prennent.

  14. So p dit :

    Ce matin je cherche a conflans fin d oise les panneaux interdiction de fumer….il n y en a aucun ….alors encore 1 fois bravo la sncf pour vos mensonges et votre mauvaise fois…des gens fument sur le quais..a côté d agent sncf…a priori ça gêne personne

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour So p,
      Les quais de Conflans sont couverts uniquement par une marquise, ces quais échappent à la règlementation de la loi Evin : ils ne sont pas considérés comme des espaces couverts.
      En revanche, les abri-quais sont eux considérés comme des espaces clos non-fumeurs. Les responsables du secteur ont commandé des affiches et feront rapidement le tour de gare pour remettre des affichages si nécessaire.

    • So p dit :

      Ce ne sont peu être pas des endroits couverts mais quand on est sur ce quai avec des fumeurs tous les mètres c impossible de ne pas se prendre la fumée dans les narines.quant aux espaces clos laissez moi rire ..quand on est dedans avec un fumeur a côté on fume autant que lui…alors revoyez votre copie.je verifierais si des affichettes non fumeurs sont mises …mais a ce jour aucune….la sncf incite au tabagisme…et en plus le nettoyage des megots sur les quais coûte cher.reflechissez…pensez au bien être des usagers …et a votre intérêt de ne pas avoir les megots sur les quais. ..et sur les rails…

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour So p,
      Je comprends tout à fait la gêne face à la fumée de cigarette sur les quais. Comme évoqué, les quais ne sont pas soumis à la loi Evin les abri-de-quais le sont bien. N’hésitez pas à me signaler si l’affichage n’est pas présent. Le plus simple serait bien de rendre tous les lieux publics non fumeurs mais la SNCF ne décide pas des lois…

    • SebBPasser au statut dit :

      La SNCF ne décide peut-être pas des lois mais il lui serait tout à fait possible de mettre en place des règles plus contraignantes que la loi. Après tout vous il y a bien tout un tas de règles quand on prend le train (ne pas faire du vélo sur le quai, ne pas bloquer les portes – ne me faites pas croire que c’est la loi qui l’impose) alors une de plus pourrait tout à fait y être ajoutée.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Je ne pense pas que SNCF puisse se substituer à ce qui est décrété par la loi. C’est un sujet sur lequel nous échangeons entre collègues et oui, ce serait plus simple pour tous si l’interdiction était appliquée partout.
      Ne pas faire de vélo sur les quais c’est du bon sens, pour votre sécurité ; les portes, à la fois pour votre sécurité et pour préserver le bon fonctionnement du matériel.
      Sur ce sujet de loi Evin, nous appliquons la loi telle que demandé.

Laisser un commentaire