MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Un nouveau système d’information voyageurs dans nos gares : premiers retours

61
Publié le 6/10/2014

L’arrivée du nouveau Poste d’Information Voyageurs Île-de-France (PIVIF) d’Asnières, lancé le 1er octobre dernier, est un sujet clé pour nous en ce moment : il vient d’ouvrir, et est donc encore en phase de rodage. C’est un bon moment pour vous faire intervenir, et l’équipe du PIVIF est en attente de vos retours pour adapter ses méthodes.

Lisez ci-après le témoignage du responsable du PIVIF, et surtout donnez moi votre avis !

Avant tout, qu’est ce que le PIVIF ?

Vous avez sans doute déjà lu beaucoup d’articles à ce sujet dans le journal LAJ ou sur d’autres blogs Transilien : un Poste d’Information Voyageurs Ile de France s’occupe de diffuser toutes les annonces sonores dans les gares de son secteur. Il y gère également l’affichage des écrans, à l’intérieur des gares comme sur les quais, tant en situation normale que perturbée.

Le nouveau PIVIF situé en gare d’Asnières gère 41 gares sur notre secteur, pour les lignes L, A et U.
18 personnes ont été formées pour prendre la parole (on les appelle chez nous les « R’LIV » – Responsables Locaux de l’Information Voyageurs). Elles sont accompagnées par une équipe d’encadrement (4 adjoints et 2 responsables). L’organisation est faite de sorte que tous les secteurs géographiques soient couverts en permanence 24h/24 et 7j/7.

Le responsable de cette équipe, Johan M., m’a accordé quelques instants afin de vous exposer « de l’intérieur » les enjeux de la mise en place de ce PIVIF et ses premières impressions sur son fonctionnement.

Quels sont les enjeux de la création de ce PIVIF, dans quel but a-t-il été conçu ?

Il s’agit tout d’abord d’un engagement vis-à-vis du STIF et de nos clients : donner l’information tant en situation normale que perturbée. L’information voyageurs est la 2ème préoccupation de nos clients après la régularité, c’est donc un un enjeu majeur pour la SNCF.

Il est important pour nous de donner à nos clients des informations harmonisées et cohérentes sur l’ensemble des 41 gares de notre secteur. Nous souhaitons que l’information soit la plus pertinente possible. Cela veut dire notamment que très peu d’annonces seront préenregistrées.

Comment sont faites les annonces ? Disposez- vous d’un support, de documents pour vous aider ?

Des supports sont disponibles et nécessaires notamment pour gagner en vitesse de communication, mais nous avons souhaité laisser le maximum de liberté et d’autonomie aux R’LIV pour ajuster leurs prises de parole.

Pourquoi ?

Nous souhaitons parler à nos clients comme s’ils étaient en face de nous avec des mots simples, clairs et compréhensibles, sans s’encombrer de formules toutes faites ou trop longues.

Comment s’est passée la 1ère journée ?

Notre équipe est très motivée. Elle a bien géré cette 1ère journée malgré les difficultés de circulation. L’information entre les différents services (COT, PRS, gares, COREG, EML et PIVIF) a assez bien circulé, et nous allons continuer à progresser pour gagner en réactivité et efficacité.

Nous sommes conscients que les annonces automatiques entendues dans les gares pour le passage des trains sans arrêt pose des difficultés dans certaines zones. Nous allons travailler sur cet aspect en revoyant la fréquence des annonces afin de régler ce désagrément très rapidement.

Le second point de difficulté est le volume des annonces sonores. Nous avons entendu toutes les remontées des clients à ce sujet. Nous allons beaucoup travaillé sur le réglage des haut-parleurs en gare dans les prochaines semaines à venir. Chaque haut parleur sera vérifié, tant au niveau de la qualité sonore que du volume. Sachant que notre PIVIF gère 41 gares cela devrait prendre 4 semaines environ pour régler l’ensemble des haut-parleurs. Cette opération débute aujourd’hui.

Tu as un message à faire passer à nos lecteurs du blog ?

Je consulte régulièrement Twitter et le blog. Je voulais dire avant tout que nous essayons vraiment de prendre en considération les remontées qu’ils nous font. Un exemple : ce matin un client se plaignait de ne pas avoir assez d’annonces en gare de Cergy le Haut. Son tweet nous a permis d’agir aussitôt.

Nous vous remercions aussi pour vos messages positifs : cela nous permet de savoir que les messages diffusés sont bien entendu, compris et qu’ils correspondent à vos attentes.

L’avis des clients sur la qualité de nos annonces nous aidera à progresser, donc : faites nous vos remontées.

 

Je sais qu’il y a des habitués qui n’écoutent plus trop les annonces, sauf éventuellement en situation très perturbée, mais je vous encourage à être attentifs dans les prochains jours, et à venir me donner vos impressions : d’abord, est-ce que vous percevez un changement ? Qu’est-ce qui fonctionne bien ou moins bien ? Qu’est-ce qu’il vous manque sur votre parcours en terme d’annonces ?

Par ailleurs, nous avons eu plusieurs remarques sur le volume des annonces, comme le notait Johan : vous l’avez vu, cela devrait changer progressivement à partir du 6. N’hésitez pas à me tenir au courant des changements que vous pourriez constater.

(J’ai prévu également de revenir mercredi avec vous sur un premier exemple concret de fonctionnement du nouveau système en situation perturbée, car ce week-end nous avons connu de grosses perturbations sur la ligne.)

à lire aussi

Bonjour à tous

Reprenons le(s) fil(s)

L’information sur la ligne L

61 commentaires pour “Un nouveau système d’information voyageurs dans nos gares : premiers retours”

  1. PRP dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord bienvenue sur le blog, dont je suis également un membre récent. Je suis convaincu qu’il s’agit d’un outil important pour dialoguer et améliorer le service pour tous.

    J’en profite également pour réagir directement à votre billet sur le nouveau système d’annonces mis en place, qui est effectivement un sujet important. Je vous prie de m’excuser par avance pour ce post un peu long, qui reprend un plus vieux.
    J’habite à Asnières et je suis un riverain direct de la gare de Bécon Les Bruyères. Depuis mon emménagement il y a bientôt 8 mois, j’ai constaté une augmentation significative des annonces sonores au point que cela n’est tout simplement plus vivable.
    Je tiens à souligner que les trains en eux-mêmes ne me dérangent pas.

    J’ai bien lu que vous êtes conscient du problème, et je suis heureux de voir que vous allez engager des mesures. Mais je souhaite tout de même bien vous faire comprendre la situation que plusieurs de mes copropriétaires et moi-même vivons.
    Depuis plusieurs semaines, je subis des annonces sonores agressives (je ne vois pas d’autre qualificatif) en moyenne toutes les deux à trois minutes, de 6h45 jusqu’à 22h30 parfois, 7j/7 sans interruption.
    Malgré le double vitrage et les bouchons d’oreille, je suis réveillé à 6h45 tous les matins (week-ends inclus) par “Attention au passage d’un train” et “Votre train a été supprimé, nous vous prions de nous excuser …” que j’entends très distinctement.
    Ces annonces sont effectuées sur des quais situés à 100m de ma fenêtre. Cela vous donne je l’espère une idée du niveau sonore insupportable et de la pollution continue.

    Lire un livre dans mon salon est également devenu une activité difficile, avoir une conversation avec un ami également, et je ne peux tout simplement plus ouvrir mes fenêtres. Ce n’est pas qu’une affaire de décibels : c’est également un gros problème de fréquence et avant tout un impact bien plus lourd que le bruit sourd des trains.
    Pour ceux que cela peut faire sourire car ils ne se rendent pas compte, imaginez la situation suivante. Vous êtes dans votre lit au calme, mais une personne au pied de votre immeuble hurle en permanence dans un mégaphone l’état du trafic routier dans votre quartier que vous entendez très distinctement. Le bruit des voitures ne vous touche pas, mais vous êtes en permanence dérangé par cette conversation. Mais vous ne pouvez rien dire : la qualité d’information des automobilistes est optimale et prime sur tout le reste, au mépris du tissu urbain au sein duquel ils évoluent.

    Pourtant, trouveriez-vous cette situation normale ? Pensez-vous que la circulation en est fluidifiée pour autant ? Les bouchons auront-ils disparus comme par magie grâce à cela ? L’information aux automobilistes sous cette forme est-elle vraiment la plus adaptée en milieu urbain ? Les annonces sonores en gare sont absolument identiques : elles n’apportent le plus souvent rien et d’autres alternatives déjà en place sont bien plus adaptées.
    Un train est beaucoup plus facile à supporter : c’est un bruit sourd, de fond, progressif et qui n’accroche pas l’attention comme le fait irrémédiablement une phrase hurlée (il n’y a pas d’autre mots) et répétée inlassablement par un haut-parleur.

    L’information non sonore déjà mise en place en gare est de très bonne qualité :
    – Nombreux écrans clairs dans les bâtiments voyageurs et double écran tous les 15m sur tous les quais, donnant en direct les informations utiles pour chaque quai. Ils sont plus fiables que les annonces qu’il est aisé de rater.
    – Nombreux personnel présent tous les matins à la disposition des voyageurs. Ce matin ils étaient 3 dans le souterrain à renseigner les voyageurs : on ne peut pas faire mieux !
    – Distribution de flyers détaillés en prévision de travaux/perturbations : c’est à mon sens le plus utile car ils permettent de conserver chez soi un résumé de toutes les infos (la plupart des voyageurs aura oublié le soir l’annonce entendue le matin, mais les écrits restent).
    – Grandes affiches visibles installées en gare pour donner toutes les informations

    Honnêtement, que peut-on faire de plus pour nous informer ?

    Les voyageurs qui vous disent le contraire souffrent d’un problème d’assistanat pathologique que la profusion d’annonces sonores ne pourra pas régler. Vous essayez tellement de satisfaire des personnes qui ne seront jamais contentes que vous le faites, il me semble, au mépris de la logique la plus basique.

    La première chose que font tous les voyageurs en arrivant à la gare et sur le quai est de regarder les écrans pour voir si le trafic est normal et s’il y a des perturbations.
    Ils sont donc informés dès leur arrivée, et se rapprochent d’un des nombreux agents SNCF toujours présent à Bécon si nécessaire en cas de perturbations. Vous le savez tout autant que moi en utilisant également ce moyen de transport.

    Les usagers seront toujours furieux de voir leur train retardé, puis finalement supprimé au moment où le délai d’attente est de 1min. Leur annoncer ensuite tranquillement par haut-parleur que leur train et aussi le suivant sont supprimés et qu’ils doivent attendre 30 minutes le suivant qui sera surchargé (situation courante en direction de La Défense) ne fait qu’ajouter de l’agacement et du stress à tout le monde sur le quai. Tout est déjà écrit et expliqué sur les écrans, les usagers sont informés : que faire de plus au niveau communication ?

    La source de toute la grogne/fatigue des usagers vient uniquement des retards et suppressions de trains quasi quotidiens sur nos lignes, pas d’un manque d’information sonore.
    Mais cela est normal : ce sont les lignes parmi les plus chargées de France, sur un réseau dont le matériel est vieillissant et fatigué.
    Les perturbations sont inévitables du moment que des dizaines de milliers de personnes veulent se rendre au même moment au même endroit.
    Il n’existe pas de solution miracle, les gens doivent le comprendre, même si des améliorations doivent être continuellement engagées (ce qui est le cas avec de nouveaux trains et une rénovation complète de la gare, dont nous sommes très heureux).

    Pouvez-vous donc m’expliquer en quoi faire des annonces tonitruantes toutes les deux minutes, 7j/7, qui reprennent exactement ce qui est affiché sur les écrans/affiches, va permettre d’améliorer la ponctualité des trains ?
    La plupart de ces annonces ne donnent d’ailleurs pas d’autre information que de dire de regarder les écrans en gare ou de se rapprocher du personnel SNCF, quand elles ne donnent pas d’information contradictoires (à force de vouloir faire trop vite). Quel est la raison d’être de ces annonces ?

    Voici les principales dont nous sommes à présent abreuvés quotidiennement toutes les deux minutes en moyenne :
    – Retards de 5min ou plus. Aucune information supplémentaire donnée, invitation à voir les écrans qui indiquent les détails. Utilité : nulle.
    – Suppression de train : aucune information supplémentaire donnée, invitation à voir les écrans. Utilité : nulle.
    – Annonce de l’arrivée d’un train à quai : aucune utilité, les trains arrivant toujours aux mêmes quais suivant les destinations.
    – Annonce du passage d’un train. Un train s’arrêtant en gare est tout aussi dangereux qu’un train la traversant, leur vitesse au début/milieu du quai étant largement suffisante pour happer et tuer un voyageur trop proche du bord. Pourquoi ne pas les faire pour tous les trains alors, si la sécurité prime ? Et si leur fréquence est diminuée, alors cela signifie que ces annonces ne sont pas obligatoires. Pourquoi les maintenir et ne pas les supprimer ?
    – Annonce de grèves : je pense que le monde est au courant bien avant d’arriver sur le quai. Annoncer continuellement que le trafic est très perturbé et qu’il faut voir les informations en gare n’est pas vraiment utile ni pertinent.

    La raison également avancée de présentation d’excuses pour la gêne occasionnée ne tient pas : il s’agit d’un message automatique qui n’a aucune valeur.

    Quant aux annonces de travaux à venir, pourquoi ne pas les faire à bord des trains entre deux gares ? Ce serait le meilleur moyen de capter directement tous les voyageurs vraiment concernés au moyen d’une annonce au cours du trajet, avec une qualité de son optimale et sans nuisances pour les riverains.

    Bref, je souhaite simplement (et je pense que nous sommes très nombreux) la fin de ces annonces à répétition qui n’apportent rien aux usagers et rendent la vie infernale aux riverains, d’autant plus que la majorité du temps, en-dehors des périodes de pointe en semaine (7h-9h et 17h-19h), la gare est presque vide, et notamment le week-end.
    Je suis bien évidement d’accord pour justifier les annonces en cas d’incidents graves ou de modifications de desserte ou de quai d’arrivée de dernière minute, mais ces évènements restent tout de même très occasionnels.

    Une dernière question concernant la vérification des haut-parleurs que vous allez entamer : quels critères retiendrez-vous pour considérer qu’un haut-parleur est acceptable ? Je pense qu’il est important, pour régler définitivement ce problème, de le faire en évaluant les niveaux sonores au sein des habitations riveraines directement, à cause des diffusions sonores très différentes d’une gare à l’autre. Un critère unique ne saurait être retenu pour une gare en sous-sol et une autre en plein air à côté d’immeubles. C’est en tous cas une très bonne initiative et je vous remercie de la mettre en place.

    Je terminerais en soulignant que la gare de Bécon-Les-Bruyères, comme la plupart de celles d’Ile de France, est en plein milieu d’un tissu urbain très dense et très ouvert sur les habitations.

    Je suis conscient de vos objectifs en termes d’information, mais je vous prie de prendre en considération les centaines d’êtres humains qui vivent toute l’année à proximité de vos gares lors de la mise en place de vos annonces : l’ajout de nuisances inutiles n’est pas nécessaire.
    Je serais heureux de discuter de ces points avec vous, ainsi que les autres personnes de ma copropriété qui en souffrent également quotidiennement, pour débattre de manière constructive et trouver des solutions.

    Je vous remercie pour votre lecture et j’espère sincèrement un retour de votre part ainsi qu’une prise de mesures en ce sens.

    Cordialement.

    • LoveLigneL dit :

      Je me suis arrêté à la page 19.

    • La Fouine dit :

      PRP, n’oubliez pas qu’il existe des non-voyants, et des mal-voyants, je vous souhaite de ne jamais en faire partie ! Heureusement que les annonces sont là pour eux ! Un train qui passe sans arrêt, on peut ne pas le voir arriver, de plus l’effet de souffle peut déséquilibrer quelqu’un, un train qui s’arrête, ce n’est pas comparable, il arrive à faible allure on le voit arriver et il n’y a aucun effet de souffle. Un agent renseigne une personne à la fois, une annonce en renseigne des centaines à la fois ! Au fait, à propos des clients jamais contents, vous ne seriez pas un riverain jamais content ? Je suis toujours surpris, voire amusé par ces gens qui achètent un logement à 100m d’une gare et qui se plaignent ensuite du bruit engendré par le trafic !

    • PRP dit :

      Bonjour LaFouine,

      Merci pour votre réaction à laquelle je me permets de répondre brièvement, sans vouloir en aucune manière entrer dans un débat.
      J’ai pris le temps d’écrire un post long afin de structurer et d’expliquer clairement mon problème, de donner des arguments et de faire quelques propositions.

      Je reconnais que je n’ai pas pensé aux mal-voyants, et j’en suis désolé. Cependant les annonces automatiques ne donnent aucune information utile dans tous les cas, et renvoient systématiquement aux écrans pour plus d’information …
      Pour les trains sans arrêts, je pense qu’une solution pertinente serait de mettre en place des bandes rugueuses au sol ainsi que des marquages explicites afin de délimiter clairement la zone dangereuse pour tous. Mais je suis sûr que cela sera mis en place avec la réféction des quais dans le cadre du renouvellement de la gare de Bécon. Les annonces n’ont alors plus aucune raison d’être.

      Je réponds enfin à la remarque ô combien facile et méprisante que vous faites sur le riverain jamais content qui achète en face d’une gare.
      Comme le note justement Ipionce, ce ne sont en aucune manière les trains qui me dérangent, et très peu d’annonces étaient faites dans les premiers mois de mon installation (comme depuis plusieures années d’ailleurs). La situation a brusquement évolué sans aucune concertation, et c’est bien le motif de la mobilisation de nombreux bloggeurs.
      Il existe également un phénomène appelé crise du logement, qui fait qu’il est extrêmement difficile de se loger correctement. Peut-être n’êtes vous pas touché, et je vous souhaite de ne jamais l’être.

      Il ne me semble pas non plus avoir manqué de souligner les nombreuses actions mises en oeuvre par la SNCF pour améliorer son service, et dont je ne peux qu’être reconnaissant (rénovation du réseau, nouveaux trains, nombreux personnel agréable et disponible, rénovation complète de la gare de Bécon …).
      Ma seule remarque porte sur des annonces qui sont trop fortes, trop fréquentes et surtout, surtout, dont la plupart n’améliorent en rien selon moi la qualité du service.
      Je ne souhaite pas faire les frais d’annonces intempestives qui me semblent juste être une tentative d’appaiser la colère d’usagers qui exigent une information dont ils disposent déjà de manière fiable et claire par de nombreux autres moyens.
      Ce PIVIF est pour moi une belle occasion d’améliorer et de coordonner l’information utile.

      Nous ne pourons jamais contenter tout le monde, bien évidement. J’espère simplement une concertation pour trouver des solutions et le meilleur compromis entre information usagers et vie des riverains.

    • Fatiguee5Passer au statut dit :

      Bonjour

      Je ne comprends pas votre argumentaire sur les personnes mal ou non voyantes. Y en aurait-il des centaines en même temps dans une même gare ?

      Je pense que de toutes façons, elles doivent s’adresser à un agent pour se déplacer dans la gare, savoir sur quel quai se rendre, par où passer, etc.
      à moins bien sûr de connaître la gare par cœur, si elles font ce trajet régulièrement (et encore, il peut y avoir des trains pour Saint Lazare sur plusieurs quais). Et même dans ce cas, est-il nécessaire d’ameuter tout le quartier pour qu’elles sachent que leur train circule avec 10 à 15 minutes de retard, à cause de divers incidents ? Pour ces personnes, il me semble que la seule annonce indispensable est celle qui dit où va et s’arrête le train à quai, et il n’est pas nécessaire qu’elle soit hurlée.

      Heu, pour ce qui concerne l’effet de souffle des trains sans arrêt…… il faudrait vraiment être au ras du quai pour être déséquilibré, et dans ce cas, c’est dangereux même si le train s’arrête !

    • OL dit :

      Bonjour La Fouine,

      J’habite depuis plus de 20 ans près de la garede Clichy-Levallois et le problème du bruit des trains est ne chose, avoir un mégaphone qui hurle toutes les 2 minutes une annonce en est une autre.
      C’est contre cette recrudescence d’annonces (pour la plupart inutile car les trains sans arrêt ne sont pas sur les quais utilisés) et leur volume sonore qui pose un problème.

      Cordialement

    • riveraingaredebecon dit :

      Comme PRP, je ne suis pas un riverain gêné par le bruit des trains mais par les annonces incessantes, et diffusées à un niveau sonore bien trop élevé!
      Quand à l’argument où la SNCF mets ceci en place pour les mal voyants, permettez moi de vous signaler que très prochainement elle sera hors la loi vis à vis de la réglementation concernant l’accessibilité des personnes à mobilité réduite puisque l’intégralité de la gare de Bécon n’est pas aménagée pour ce public.
      Si effectivement des travaux conséquents sont en cours pour y aménager des escaliers mécaniques et ascenseurs livrables pour l’horizon 2017, elle devrait pouvoir se mettre en conformité pour les mal et non voyants par la pose de repères pododactiles sur les quais, circulations horizontales et verticales.
      Cordialement.

    • Ipionce dit :

      @La Fouine : ce n’est pas le bruit engendré par le trafic qui lui pose problème mais celui par les annonces répétitives et fortes.

      @PRP : c’est le jingle ou l’annonce en elle-même qui est trop forte ?

    • phn60Passer au statut dit :

      C’est un peu facile de jouer sur les mots; les annonces font partie des bruits engendrés par le service ferroviaire me semble-t-il…
      Jamais tout le monde sera content en même temps entre ceux qui se plaignent du manque d’information et ceux qui râlent à cause des nuisances sonores !
      Il y a des choix à faire et si on ne veut pas être génés par ce genre de chose on habite un peu plus loin de la gare…je ne pense pas que la gare ait été construite depuis votre arrivée.

    • riveraingaredebecon dit :

      Le jingle en premier.
      Le nombre de messages, avec des messages totalement inutiles, en second.
      Le niveau de diffusion trop élevé en troisième.

  2. Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

    outre les rectifications qui pourraient être faites, il faudra certainement revoir avec le STIF tout ce qui est prévu de manière contractuelle.

    il faudra aussi, il faut le rappeler, trouver le bon compromis avec la Clientèle: le PREMIER reproche fait par un Client dès l’instant que la MOINDRE modification a été apportée (ou le MOINDRE écart horaire constaté) c’est justement le manque d’annonces.. C’est ce qui est constaté sur pas mal de gares.
    Cela concerne aussi les trains supprimés.
    On ne compte plus les fois où, lorsqu’un train est supprimé et correctement indiqué par Infogare, cette remarque jaillit de la bouche des Clients (qui ont donc l’info, le motif, l’heure du prochain train) « et ils font même pas d’annonce, c’est marqué sur les écrans allez démerdez-vous avec ça »
    Question de ressenti Clientèle donc qu’il faudra prendre en compte: l’absence d’annonce en cas d’incident même léger est généralement perçu par la Clientèle (et systématiquement pour les gares terminus) comme un exemple concret de j’menfoutisme.

    s’il s’agit d’une interruption de circulation pouvant justifier le report de la Clientèle, il s’agit d’une affaire de confiance: un Client ne « croit » que ce qu’on lui dit ce qui est affiché en mode « papier ».

    Amélioration technique déjà formulée mais qui pourrait être relancée: lorsque la composition du train à quai comporte au moins une partie qui ne prend pas de voyageurs (« seules les 4 premières ou les 4 dernières voitures prennent des voyageurs »), Infogare ne sait pas mentionner cette précision essentielle.

    Autre constatation de comportement, en ce qui concerne les gares « terminus ».
    Contrairement aux idées reçues, dans ces gares, une partie non négligeable de la Clientèle ne tient pas compte des indications fournies par Infogare.
    Dès l’instant qu’un train est à quai, les Clients montent dedans.

    Pour les trains qui repartent à vide ( soit pour réutilisation, soit pour garage) et pour ceux dont une partie va au garage ou reste à quai, il n’y a pour l’instant aucun palliatif aux annonces, ce qui nous amène à près de 21h30 sur nombre de sites.

    Et malgré ces annonces répétées, il n’est pas rare de se retrouver avec des Clients embarqués dans ces rames ne prenant pas de voyageurs.

    Le compromis entre nécessités Clientèle et confort de vie des riverains ne sera certainement pas facile à trouver.
    Et il est d’autant plus difficile de régler des hauts-parleurs lorsque les quais sont en courbe.

    Moduler le « jingle » peut être une solution.
    Réduire la puissance des hauts-parleurs et multiplier leur nombre peut en être une autre

    Ceci dit, « last but not least » (le meilleur pour la fin), bienvenue à Jennifer, et surtout bon courage, pour vous approprier toutes les spécificités de cette ligne et satisfaire aux doléances qui ne manquent (et ne manqueront) pas.

  3. P@t dit :

    Bonjour,

    Bienvenue sur le blog!
    2 questions concernant le PIVIF:
    Ce matin en gare de Vaucresson, un R’LIV (je pense) a annoncé des retards de 10 à 15 min pour cause de retard de mise à disposition du matériel. La cause du retard étant un problème 100% SNCF, il aurait était appréciable que le R’LIV nous présente les excuses de la SNCF pour ce retard.
    L’incident a débuté à 8h (dixit l’annonce du PIVIF) mais la 1ère alerte sur l’application Transilien n’est apparue qu’à 8h37 pourquoi ce délai ?

    Merci par avance

    • P@t dit :

      Bonjour Jennifer,

      Question annexe, depuis le début de la semaine, le train de 8h14 à Vaucresson est supprimé, en 4 jours, il n’est pas passé une seule fois. Ce train est par ailleurs très régulièrement supprimé depuis de nombreux mois.
      Pourquoi ces suppressions ? Manque de matériel/conducteur ? Effet domino ? Régularisation du trafic pour atténuer un retard ?

      Merci par avance

      Cordialement

    • P@t dit :

      et ça continue cette semaine supprimé lundi et supprimé ce matin => résultats train suivant archi bondé! Pourquoi ces suppressions ?

      Merci pour votre réponse

    • Ipionce dit :

      train maudit : seule solution partez plus tôt ou plus tard (depuis au moins 1 an)

  4. hikkiPasser au statut dit :

    mes remontées sur ce nouveau système :
    – maintenant nous avons la même voix que sur les grandes lignes qui nous parle chouette ;-)) et qui annonce tous les trains sans arrêt ( y a du boulot au Val d’Or = maintenant on a des annonces toutes les 5 mn!!)
    – le volume n’est pas gênant mais je ne suis pas riveraine de la gare
    – ladite voix n’a pas encore pris la mesure de la ligne : exemple ce matin elle nous informe gentiment que le train PELA de 8h19 au Val d’Or est retardé (après que celui d’avant ait été supprimé), n’importe qui qui emprunte cette ligne quotidiennement sait que « retardé » pour un omnibus en heure de pointe = on le verra jamais. Bingo le temps que j’arrive à la Défense avec la U (qui a ramassé tous les naufragés de la portion Val d’Or /Puteaux) ce train était affiché supprimé 😉

  5. Fatiguee5Passer au statut dit :

    J’ai une solution pour les riverains (et qui devrait convenir aux usagers) : mettez un toit sur les quais. Ça atténuera le bruit et ça nous protégera de la pluie.

  6. Roro dit :

    Et pourquoi pas une modulation en fonction du niveau du bruit ambiant sur chaque quai?
    Ca oblige à rajouter des micros mais bon…

  7. Fatiguee5Passer au statut dit :

    Le pb des annonces, messages sur écrans, site internet et appli Transilien, c’est que l’info n’est pas vraiment fiable.
    Sauf quand un train est annoncé supprimé, ça c’est vrai.
    Mais exemple d’hier soir (pour ceux qui ne suivent pas mes aventures : trajet Bécon – Houilles)
    – je surveille au bureau: 18h16 étant encore une fois supprimé (il devrait plutôt y avoir un message spécial quand il fonctionne celui-là !), je m’apprête à prendre le 18h06, annoncé à l’heure (il est alors 17h58).
    – je garde un œil sur l’appli en faisant le trajet, au cas où je pourrais flâner en chemin s’il était par hasard en retard. Il est annoncé à 18h07, je ne traîne pas.
    En plus, me dis-je, l’horaire a été mis à jour, il est donc parti de Saint Lazare.
    – arrivée à Bécon à 18h05, il est toujours annoncé sur les écrans à 18h07 (je vous la fait de mémoire, c’était peut-être passé à 18h08). Je me dépêche dans les couloirs et escaliers. Et d’un coup… « Retardé ».
    Je regarde sur mon téléphone, et là il y a un message de perturbations sur la ligne L « depuis 17h54 » (de la faute au RER A, naturellement). J’étais encore au bureau à cette heure.

    Question 1 : pourquoi on ne l’a pas dit avant ? je serais restée au bureau, ou aurais fait quelques courses au lieu de me précipiter à la gare.
    Question 2 : retardé, ça fait combien de temps ? ça veut dire supprimé ?
    étant donné que celui de 18h16 était déjà supprimé, valait-il mieux aller chercher un direct à Paris ? Aller à La Défense ? (sûrement pas, ils sont déjà bondés en temps normal, en plus les pbs viennent du RER, alors impossible d’entrer dedans) Attendre ?

    Le mécontentement, ou le niveau d’exigence élevé pour les infos découle du mauvais fonctionnement récurrent de la ligne, pour des prétextes variés. Le fond du problème est à investiguer. Est-ce qu’une fois les travaux sur les voies seront réalisés et les trains remplacés, le cadencement sera tenable ? en attendant, ne peut-on revenir à des horaires peut-être légèrement plus espacés (11 ou 12 minutes) mais fiables ?

    Bonus: apparemment il y a eu une mise à jour de l’appli. Il n’y a plus le petit bouton permettant de rafraîchir l’affichage, il faut à présent retourner en arrière et relancer la demande (ça ne se rafraîchit pas automatiquement non plus). On n’arrête pas le progrès !

    • SebBPasser au statut dit :

      Ils vont répondront surement que pour ça il faudrait également augmenter l’écart entre les RER A à 11/12 minutes au lieu de 10 (sauf qu’en réalité c’est déjà l’écart effectif des RER A vu qu’ils sont tout le temps à la bourre quand ils sont pas supprimés), et donc qu’il faudrait refaire la grille de toute la ligne A en plus de la L3. Tout ceci représente du travail et, vous comprenez, travailler c’est fatiguant…

    • LAMBERTPasser en mode normal dit :

      Bonsoir SebB et Fatiguée,
      plusieurs blogueurs (dont moi) ont réclamé le cadencement à 12 minutes (au lieu de 10 actuellement) sur la ligne L3, mais nous avons bien compris qu’il faudrait également re-cadencer le RER à 1 train toutes les 12 minutes de Houilles à Poissy (en alternance avec un Nanterre Pref – Cergy toutes les 12 minutes). Ca détendrait un peu les horaires et ça laisserait de la marge. On nous promet une refonte des horaires pour 2015 sur la ligne A, mais Est-ce bien réalisable ? En tout cas, la desserte actuelle est trop serrée sur la L3 sur le tronçon Paris-Nanterre et l’alternance entre des omnibus et des « semi-directs » conduit immanquablement à des rattrapages de l’omnibus par le direct, d’où des retards en cascade. Cette situation est INSOLUBLE et il n’y a pas un seul jour de la semaine où les trains passent à l’heure réelle.

    • EPPasser en mode normal dit :

      Apparemment il y aurait bien quelque chose au SA2015. De ce que j’ai compris, il y aurait un train supplémentaire au terminus. Celui qui arrive attendrait donc 20 minutes avant de repartir.

  8. Ipionce dit :

    Mon ressenti sur les annonces :
    à Suresnes c’est beaucoup trop fort : j’étais sur le quai vers La Défense et j’arrivais à entendre l’annonce pour le train en retard direction La Verrière avec un train sans arrêt qui passait sur mon quai et qui allait vers la défense et avec un hélicoptère qui passait assez bas au dessus de la gare.

  9. Ipionce dit :

    Et à ST Cloud, ce soir (21h00), c’était aussi trop fort.

    Il faudrait moduler le volume en fonction de l’heure et enlever le jingle en dehors des heures de pointe.

  10. Val d'or dit :

    Bonjour,
    Je suis riverain de la gare du Val d’Or depuis 13 ans et je vis avec le bruit des trains sans problème. Cependant, les nouvelles annonces sonores sont vraiment très difficiles à vivre surtout qu’elles sont d’un très fort niveau sonore. Elles débutent maintenant dès 6 heures du matin week-end compris. La gare du Val d’Or est une petite gare et il y a très peu de monde voire personne sur les quais dès 6 heures du matin et d’autant moins le week-end où nous tâchons presque tous de récupérer de la semaine. Toute l’information nécessaire figure déjà sur les nombreux nouveaux écrans qui jalonnent les quais (qui sont très bien).
    Si le STIF vous impose ces annonces dans le contrat de plan, il devrait être possible de les aménager en fonction des situations locales. Par exemple :
    – Supprimer le jingle en début d’annonce extrêmement agressif
    – Ne pas débuter les annonces avant 7h30-8h00 en semaine
    – Les supprimer le week-end
    – Les limiter aux problèmes avérés de circulation
    Je vous remercie d’avance de l’attention que vous voudrez bien porter à mes propositions afin de permettre aux riverains de la gare du Val d’Or une certaine quiétude.
    Cordialement

  11. Brunet dit :

    Bonjour Madame,

    Les riverains de la gare de Clichy Levallois se plaignent du nouveau système de diffusion des annonces. Je vais donc faire court et concis.

    Je n’entrerai pas dans les détails car vous connaissait très bien les raisons. Il suffit de parcourir les autres blogs et lire le désarroi des riverains qui se battent pendant des mois pour se faire entendre et parfois à l’aide de leur maire quand il y trouve son compte.

    Au nom de la sécurité et de l’information, on nous pollue l’air d’annonces en tout genre. Mais s’il existe bien une chose inutile c’est de les multiplier sur les quais où il n’y a personne. Et ne me dites pas que c’est le STIF, les normes, pour la sécurité, etc. Epargnez-nous ça.
    Nous avons même entendu dernièrement : « Pour votre sécurité, merci de composter votre billet ». Tout est dit…. Et aussi qu’on ne parle pas non plus des malentendants, ce serait de la pure hypocrisie.

    Il y a près d’un millier de trains qui passent devant la Gare de Clichy Levallois par jour et dans les gares voisines bien entendues. Seul le quai B est occupé par les voyageurs et principalement aux heures de pointes.

    DONC, quand allez-vous arrêter les annonces pour prévenir d’un passage d’un train sur les autres quais alors qu’il n’y a personne !!!! Vous imaginez le même type d’annonce sur tous les trottoirs des villes et des campagnes ?!!
    Et ce jingle… vous en êtes tellement fière qu’on l’entend de l’autre côté de l’immeuble. La belle au bois dormant se serait-elle assoupie au bord du quai?!! A ce que je sache, les gens savent lire les panneaux (Levalloisiens et Clichois).

    Une pétition est en cours, le maire est prévenu, une campagne d’affichage est prévue dans les 3 jours, une association va être créée. Car oui, nos enfants se réveillent à 5h du matin à cause de vous et nous avec. Nous n’en pouvons plus. Même les fenêtres on ne peut plus les ouvrir. Et ne nous répondez pas de déménager car la valeur de notre immobilier a tout d’un coup chuté!!

    Donc, merci de couper ce jingle et les annonces inutiles. Si vous souhaitez discuter, nous pouvons prendre RDV avec le Maire, M. Balkany, et les riverains.

    Dans l’attente de vous rencontrer, je vous prie, cher Monsieur, de bien vouloir agréer mes salutations distinguées.

    Nicolas Brunet

    • Gare du Val d'Or dit :

      Bonjour,
      Je veux bien faire partie de l’association même si je n’habite pas à Chichy-Levallois mais à Saint-Cloud car nous avons le même problème. Je pense pouvoir fédérer d’autres riverains dans ce combat.
      Bien cordialement.

    • riveraingaredebecon dit :

      Idem pour Bécon les Bruyères que ce soit coté Asnières (La Mairie est prévenue), que coté Courbevoie!

  12. Fatiguee5Passer au statut dit :

    Bonjour
    Je pense qu’il y a eu un changement de réglage des haut parleurs à Bécon. Hier soir, c’était tonitruant !
    Vous me direz que je ne pense pas aux personnes malentendantes et malvoyantes… (qui ne peuvent lire les écrans et n’entendent pas les annonces)

  13. OL dit :

    Avant que vous en arriviez à règler le niveau sonore (encore 4 semaines avez indiqué) pourriez-vous au moins supprimer purement et simplement les annonces de trains sans arrêt sur des quais non utilisés. Rien qu’à Clichy-Levallois cela fera pas loin de 450 annonces supprimées, qui ne servent à rien.

    Cela fait plus de 20 ans que je suis le long de cette gare, il n’y a jamais eu de problème. Il serait plus judicieux de mettre une barrière empêchant le passage des très rares personnes qui cherchent à prendre le quai A en temps normal avec une pancarte pour les faire passer quai B … j’ai constaté qu’en 3 heures de temps, seuls 2 personnes de la gare sont passées quai A de 9 h à 12h. Les faire marcher 10 mètres de plus une ou deux fois dans la journée ne devraient pas être un frein surtout si cela empêche 450 annonces qui gênent le voisinage.

    Merci d’avance

  14. Tom92 dit :

    J’admet ne pas être riverain, mais à Courbevoie, l’annonce d’un train sans arrêt n’est pas du luxe (et comme le rapport hikki, c’est chouette d’avoir la même voix que les grandes lignes 😀 ), car les trains traversent la gare au bord du quai où les passagers attendent (il n’y a que deux voies « à quai »).
    Si ce n’est sans doute pas utile à Clichy-Levallois ou Pont Cardinet (quais inutilisés), c’est bien utile à Courbevoie, même s’il manque encore la bande d’éveil de bord de quai (à quand la rénovation de la gare).

    • Brunet dit :

      Bonjour tom92,
      Nous sommes content pour vous. Combien y-a-t-il eu d’accidents à Courbevoie pour lesquels ce type d’annonces pourrait réduire le nombre?
      Crdlt,
      Nicolas

    • La Fouine dit :

      @Brunet sachez quand même que les trains traversent la gare de Courbevoie à 80 ou 90 km/h, de plus les quais de cette gare sont étroits. Doit-on attendre un accident pour diffuser des annonces de passages de trains sans arrêt ? Vous êtes contre ces annonces ! Je pense que vous risquez de ne pas obtenir leur suppression de sitôt elles font partie des normes imposées à la Sncf.

    • riveraingaredebecon dit :

      Quid de la largeur des quais lorsque ils seront aménagés à la gare de Bécon avec l’arrivée de la passerelle, ses escaliers, escalators, et ascenseurs… Je pense particulièrement au Quai D où ces futurs obstacles se situeront en milieu de quai. Quai qui est surpeuplé le matin…

    • ZigZag dit :

      J’ai du mal à comprendre votre fonctionnement, la fouine. Vous ne venez ici que pour critiquer ce que les autres posteurs écrivent, à l’affût d’une faille. A priori vous n’êtes même pas concerné par le sujet de la discussion ! et c’est comme ça à chacune de vos interventions. Aigreur et procès d’intention, rien de constructif. Franchement, ne venez plus ça vaudra mieux pour tout le monde.

      Pour ma part habitant en face d’une gare pas encore touchée par le phénomène (Garches) j’espère bien que les retours sont bien pris en compte. J’ai eu l’occasion de goûter aux annonces du RER b stade de France (toutes les 30 secondes à plein pot avec des hauts parleurs à 100 m de la gare) et ça n’augure rien de bon.

    • La Fouine dit :

      Zigzag vous êtes à côté de la plaque ! où voyez vous une critique dans mon propos ? Je ne fais que déclarer que les quais de la gare de Courbevoie ne font que 3 m de large et que des trains y passent à pleine vitesse ! Vous voulez qu’il y ait un mort ? Pas moi !

    • Tom92 dit :

      Je préfère ne pas attendre qu’il y ait un mort.
      Alors évidemment, si les quais étaient intégralement couverts, cela éviterai aux riverains d’entendre ce flot d’information qui peut être très utile pour certains, et aux usagers de se répartir sur toute la longueur du quai… (quoique beaucoup attendraient en tête -pour se retrouver debout-. Faudrait peut-être penser à créer un accès côté Pont de L’Europe, si possible…)

    • EPPasser en mode normal dit :

      Il y a déjà un 2e accès à St Lazare au milieu des quais avec le souterrain qui donne sur la rue de Rome et la rue de Londres.

  15. Val d'or dit :

    Il est 22h45. Je subis maintenant des annonces inutiles d’un volume sonore insupportable depuis 1/2 heure à la gare du Val d’Or alors qu’évidemment il n’y a absolument personne sur les quais à cette heure. Comment faire cesser ce vacarme inutile qui réveille mes enfants ?

    • riveraingaredebecon dit :

      Poursuivons les actions vis à vis de nos élus respectifs…
      Créons une association de riverains pour lutter contre cette pollution sur la Ligne L…
      Alertons les associations spécialisées dans le domaine de la lutte contre le bruit…

      Nombreux nous pouvons réussir!

    • anne_la garenne dit :

      Tout a fait d’accord, ensemble nous pourrons faire cesser les annonces au moins la nuit et tot le matin le we. Nous ne pouvons pas subir encore et encore ces niveaux de nuisances sonores !!!

    • LAMBERTPasser en mode normal dit :

      Bonjour anne_la garenne,
      Tout d’abord, comme vous l’aurez sans doute lu, nous essayons de rassembler tous les usagers mécontents de la ligne L3 au sein d’un collectif afin que nos réclamations individuelles ne partent pas dans tous les sens. Un premier pas a été fait samedi dernier avec une réunion constructive des blogueurs de la ligne L3.
      Concernant les hauts-parleurs, bien que je ne sois pas concerné, j’ai passé, hier soir, 30 minutes à discuter avec l’employée du guichet de la gare des Vallées. Elle est bien consciente des réclamations des différents riverains, que le chef de gare des Vallées a fait remonter en haut lieu. Pour votre information, la réponse de Jennifer (responsable de ce blog) a été : « les techniciens du son passeront régler les hauts parleurs de la gare des Vallées dans la semaine 45 » (donc entre le 3 et le 7 novembre). Il vous faudra donc patienter.

      Toutefois, j’aimerais bien vous rencontrer, comme les autres blogueurs. Si vous consentez à me laisser ici votre adresse mail, je vous proposerai un rendez-vous à La Garenne. A défaut, vous pouvez adhérer à l’une des associations de défense des usagers que j’ai citées ici sur ce blog (voir mon billet précédent)
      Bien cordialement.

  16. JVM dit :

    Manifestement, cette affaire d’annonce sonore m’a l’air encore d’une vaste blague sous couvert d’amélioration de l’information voyageur. Dommage.

    > Il est clair que l’information sonore avait surement besoin d’être améliorée.

    > Il est évident qu’elle doit se concentrer sur les situations perturbées.

    Il y a de très bonnes idées dans le plan d’amélioration de l’info sonore, comme le fait de confier les annonces à des pros, de diffuser des flash infos…
    De fait la qualité des annonces s’est nettement améliorée.

    En revanche, sur la diffusion sur les quais, c’est n’importe quoi : annonce de train sans arrêt, compostage…

    Autre chose, sur la structure du plan de transport : à clichy notamment, où passent des ‘directs’ et des omnibus… on annonçait attention, le direct arrive blabla, il ne desservira pas Asnières, les vallées et la garenne, bref OK, pour rallier ces gares blablabla attendre le prochain…
    > Les dessertes non-omnibus sont courantes en IDF, sur le RER par exemple, imaginez que l’on vous annonce pour tous les trains qu’ils vont sauter des stations suivantes ! Mais il s’agit d’une situation normale, pas d’une modification de desserte !
    En gros, ça ne sert à rien mais ce n’est pas nouveau… je ne sais pas si ces annonces vont perdure avec le PIVIF ou non…

    N’oubliez pas que nous sommes sur une desserte locale, quotidienne qui n’a rien à voir avec les grandes lignes…

    Pour que le ressenti client s’améliore, il faut notamment que les actions soient inscrites dans la durée et constantes (ce qui jusqu’ici n’a pas été le cas) MAIS aussi pertinente et très ciblée.

    Il est inutile de vouloir changer la gare et les quais en centre commercial des années 90 avec une surenchère de réclame audio ridicule, qui énerve à juste titre les riverains et dont les usagers se fichent bien.

    • JVM dit :

      Il était 7h30 ce matin en gare de Clichy Levallois quand l’annonce suivante a été diffusée sur le quai (sans train des deux côtés) :

      « Pour que le train puisse repartir, merci de ne pas gêner la fermeture des portes. »

      Comment dire…

      A cette heure ci, pour ceux qui connaissent un peu la L3, il n’y a pas encore grand monde, déjà.
      Ensuite il n’y avait aucun train en gare, ce qui veut dire que cette annonce est effectuée sur une programmation plus ou moins aléatoire.
      On pourrait discuter de la pertinence des annonces comme celle-ci, je pense qu’il ne faut pas être sorti de saint-cyr pour comprendre qu’elle est superflue, peut-être même en heure de pointe.

      > En revanche, depuis la sono des nouveaux franciliens (et des ptits gris) , aucun message de ce type.
      Ce serait pourtant beaucoup plus utile qu’ils puissent être déclenchés à la demande par le conducteur (lui connait la desserte et là où ça peut coincer). N’ayez pas peur, les haut-parleurs du francilien sont suffisamment puissants pour être entendus sur le quai.

  17. Ipionce dit :

    En tant que double contributeur de ce nouveau PIVIF (via mon pass Navigo et les impôts), j’aimerais savoir quel investissement lui avez-vous consacré ?
    Cet investissement sera-t-il plus rentable que le fait de faire circuler les trains à l’heure ?

  18. JenniferPasser au statut dit :

    Petite info : ça bouge du côté des annonces, il y a a priori de bonnes nouvelles pour vous, riverains. Il devrait y avoir du mieux. J’en saurais suffisamment sur le sujet lundi pour vous en parler plus en détail, je tenais juste à vous prévenir. Encore un peu de patience…

    • PRP dit :

      Bonjour Jennifer,
      Je suis heureux de voir que les nombreux retours ont a priori permis une prise de conscience. J’espère que cela se traduira par des actions réelles sur ce sujet important.

      Je me permets de faire quelques propositions/idées à discuter pour améliorer la qualité de service pour les usagers et les riverains (qui sont également des usagers).
      – Annonces de trains sans arrêts : mise en place de bandes rugueuses sur les quais et de marquages / peinture vive (rouge) au sol pour délimiter la zone dangereuse. A mon sens bien meilleur au niveau sécurité, efficace 24h/24 7j/7 et rendant inutile toutes ces annonces.
      – Annonces de perturbations/grèves/travaux à venir : annonces dans les trains entre deux gares, pour toucher efficacement les usagers vraiment concernés (à force d’informer tout le monde de toutes les perturbations à venir, personne ne sais ce qui lui est vraiment applicable et l’information devient en réalité moins claire et de moins bonne qualité). La distribution de flyiers et la mise en place d’affiches sur les quais concernés (en face des escaliers par exemple) serait plus utile selon moi, pour pouvoir consulter l’information tranquillement sur un support adapté.
      – Annonces des dessertes du train : déjà effectuées par les haut-parleurs du train. Inutile donc de refaire une annonce sur le quai qui parfois vient en contradiction (le conducteur est le mieux placé sur ce sujet je pense).
      – Annonces d’un retard de 5 à 15min / d’un train supprimé / du prochain train à venir / du quai d’arrivée d’un train non perturbé / compostage des billets … : inutiles car tout est indiqué avec plus de détails et de précision sur tous les écrans de quai. Ces annonces ne font d’ailleurs souvent qu’indiquer aux usagers de consulter les écrans ! Elles doivent être supprimées.
      – Limiter les annonces entre les heures de pointes : nos gares sont peu fréquentées en-dehors de ces horaires ainsi que le week-end. Les annonces faites avant 7h30, après 19h30 et dans la journée ne touchent que très peu de monde, et toute l’information est toujours disponible sur d’autres supports.

      L’idée est de décharger le PIVIF de toutes ces annonces inutiles qui lui prennent du temps et des ressources pour qu’il se concentre sur la coordination/fiabilisation des informations disponibles sur les écrans/appli mobiles existants et sur les annonces sonores à vraie valeur ajoutée en cas de perturbation significative sur l’ensemble du réseau ou de modification de dernière minute. Avec à mon avis un gain d’efficacité et de qualité d’information à la clé.

      Un flash info sonore toutes les 5min pour annoncer des retards de 5 à 15min et à des suppressions ponctuelles de trains (sans jamais indiquer lesquelles, car impossible à prévoir en direct !) n’apporte absolument rien alors que cette situation est malheureusement quotidienne sur nos lignes. Le niveau de ponctualité n’est pas amélioré pour autant.
      Pourquoi le PIVIF perd-t-il du temps avec cela ?

      Cela permet également de limiter les nuisances pour les usagers sur les quais (déjà assez bruyants comme ça sans que l’on ajoute une annonce toutes les 2 à 5 minutes) et de permettre aux riverains de vivre plus sereinement dans ce tissu urbain très dense.
      Bref, à mon sens, une démarche bénéfique pour tous.

      Merci pour votre compréhension et votre support.

  19. Val d'or dit :

    J’en prends bonne note. Toutefois, pouvez-vous prendre l’engagement que ce week-end vous limiterez les annonces en cas de véritables difficultés de circulation contrairement au week-end dernier où elles ont débuté dès 6 heures du matin samedi et dimanche pour annoncer notamment qu’il y avait des trains sans arrêt ?
    Vous en remerciant par avance de votre compréhension.

  20. SSPPasser au statut dit :

    Mercredi soir j’ai « profité » de la grande pagaille à la Défense pour rester une demi-heure sur le quai et me faire une opinion sur les annonces.
    Ma première impression est que ça aide vraiment. Les annonces disent souvent la même chose que les panneaux d’affichage mais permettent de faire le tri entre les informations vraies et fausses. Par exemple, mon train pour VRD a commencé par être annoncé à 7 puis 6… jusqu’à une minute avant d’être annoncé comme retardé. Les annonces vocales précisaient que le train était vraiment parti, ou bien qu’il y a avait vraiment deux trains qui se suivaient à 2 minutes ce qui évitait de se tasser dans le premier. Ce que j’ai vraiment apprécié aussi c’est d’avoir eu l’impression en écoutant ces annonces qu’il y avait des humains derrière qui se préoccupaient de mon problème et c’est moins impersonnel et franchement réconfortant (ce qui revient aussi aux questions sur l’animation de ce blog – avoir un community manager qui répond aux posts permet de savoir qu’on est écouté et évite, comme ça se passe souvent, que le blog ne soit qu’un défouloir des frustrations des usagers). Par contre j’ai entendu au moins 3 ou 4 voix différentes, je me suis demandé si cela correspondait à un changement d’équipe mais j’ai quand même trouvé que c’était un peu trop luxueux !
    J’ai aussi vu une amélioration dans le traitement de la crise : c’est très bien de rendre les trains omnibus pour résorber le retard. Par contre, en attendant mon VRD j’ai quand même vu passer un Saint Nom, puis un dernier Saint Cloud, puis encore un Saint Nom omnibus avant que n’arrive le premier Versailles, suivi deux minutes après d’un second Versailles. Je me suis demandé pourquoi il n’a pas été possible d’intercaler les Versailles et les Saint Noms pour absorber les voyageurs en souffrance et fluidifier les quais ?
    Enfin une dernière question par rapport aux panneaux. Il est fréquent que l’horaire théorique continue à s’afficher alors que le train n’est pas parti de son terminus. On sait donc qu’il ne sera pas à l’heure, quand bien même on ne sait pas encore à quelle heure il passera. Pourquoi dans ce cas ne pas afficher directement « retardé » ?

  21. Lunik dit :

    A Tokyo des girophares orange s enclenche sue la voie avant le passage d un train sans arrêt… Tant de choses à apprendre !

  22. Eric92Passer au statut dit :

    Bonsoir,
    Ce message pour vous signaler mon agacement, pour ne pas dire plus, depuis le changement des hauts-parleurs sur les quais de la GARE DES VALLEES.
    En effet, j’habite juste devant les voies depuis plus de 10 ans, et n’avais jamais été incommodé par les annonces jusqu’alors. Je les entends distinctement, à toute heure, alors que je dispose de doubles vitrages spéciaux (normal, devant une voie ferrée, on s’équipe ;-)).
    Mes enfants sont même maintenant parfois réveillés le soir ou le matin à cause de certaines annonces, ce qui n’était jamais arrivé auparavant.
    La qualité audio semble très bonne, y avait-il besoin de mettre autant de hauts parleurs ? : J’habite en bout de quai, et en ai 6 au total devant chez moi (4 de part et d’autre à moins d’un dizaine de mètres et 2 de l’autre côté du quai), alors que seuls les doubles bombardiers vont jusque là… Ne serait-il pas judicieux de les disposer (ou encore mieux moduler) en fonction de la densité des usagers ?
    J’ai également noté que certains hauts-parleurs sont visiblement mal installés, dirigés vers le haut (au moins 3 sur les 6 en question).

    Bref, c’est en allant mentionner cela à la gare pour voir quoi faire que la personne m’a parlé de ce blog, et suis ravi de constater que le souci est partagé par beaucoup, j’espère que cela aidera à corriger les choses, sachant que je me tiens disponible si cela pouvait être utile en quoi que ce soit (mesures, …)

    Dernière remarque, je m’étonne qu’aucune étude préalable n’ai été faite par la SNCF au sujet de ces nuisances sonores prévisibles vu la multiplication des hauts parleurs et l’augmentation du volume, mais peut-être ont-elles été faites par la même équipe d’ingénieurs qui a mal calculé la largeur des voies pour les nouveaux trains ;-))

    Cordialement,
    Eric.

  23. Renev dit :

    Bonjour, je me permet de réagir face aux nuisances sonores insupportables (82dB gare des Vallées) que nous subissons du matin 5h30 au soir 00h40
    Jeudi vendredi et samedi 1 les annonces automatiques on cessées d’être diffusées continuellement (Quel bonheur et quel calme!!) Je n’ai d’ailleurs constaté aucun accident grave de voyageur ni problème de sécurité des voyageurs.
    Problème c’est que depuis dimanche soir environ 21h c’est reparti. Ce qui réveille les bébés des voisins et crée un climat de stress et de tension généralisé.
    Combien de temps avant de résoudre ce problème?

  24. PongPong dit :

    Bonjour Jennifer, peut-on demander svp au PIVIF de cesser les annonces à Asnières qui stipulent « le prochain train pour St Lazare arrivera quai C dans 7 minutes, il est actuellement en gare de… ».
    Mais d’exprimer à la place : « Quai C, le prochain train sera à destination de St Lazare et arrivera dans 7 minutes, il est actuellement en gare de… ».
    Car en l’état, systématiquement les gens foncent quai C, comprenant que le prochain train pour St Lazare y sera reçu, alors même que le direct St Lazare arrive quai A quelques secondes après l’annonce…

  25. Meldac dit :

    Bonjour,

    j’aimerais savoir si votre équivalent existe à la RATP svp ? J’habite depuis 6 ans le long de la ligne de RER A, un peu avant la gare, ce qui fait que je suis moins gênée par ces annonces que certains de mes voisins qui habitent le quartier depuis souvent 30 ans ! Jamais n’ont n’avions dû subir une telle gêne, et nous sommes démunis face à une RATP très peu concernée par notre bien-être, alors que nous sommes également usagés réguliers de la ligne. C’est extrêmement frustrant et rageant d’être si peu considérés -j’ai TRES envie de casser l’intégralité des haut-parleurs du quai… Help please ! Existe-t-il au moins un organisme de régulation ? La RATP nous prend pour des imbéciles à nous répondre qu’ils respectent les 70dB autorisés par gare, ce qui est bien évidemment une non-réponse étant donné que cette limite concerne les infrastructures ferroviaires et non le volume des haut-parleurs. J’ai vraiment des envies de meurtre : RAZ LE BOL DE PAYER PAYER PAYER PAYER pour être méprisés. Je vous remercie de votre aide (vous avez l’air plus à l’écoute que votre concurrent).

    Mélanie.

    • MCPasser au statut dit :

      Vous devriez prendre un RDV avec un avocat, avec plusieurs de vos voisins si besoin. C’est la seule chose à faire.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Meldac, puis-je savoir quelle gare exactement est concernée ?
      Pour vous adresser à la Community Manager de la RATP, vous pouvez la contacter via le blog du rer A.

  26. Meldac dit :

    Bonjour ! Merci pour vos réponses qui me font chaud au coeur 😉 je pensais être encore snobée à cause de ma rage plutôt évidente mais non, il existe encore des gens qui ne jugent pas sur les apparences et pour ça, merci beaucoup ! vous êtes supers 😉 Oui, nous nous sommes rassemblés avec les voisins et je leur ai proposé la solution de l’avocat, j’ai fait des démarches auprès d’un acousticien mais ce sont des frais que tout le monde n’est pas prêt à engager. Je les travaille au corps pour les mettre face à leurs contradictions, leur faire comprendre que plus on sera nombreux et moins cela nous coûtera individuellement, mais c’est lent et long. Alors je continue de chercher des solutions qui puissent mettre tout le monde d’accord… La station de RER est Saint-Maur Créteil – quartier au passage complètement défiguré à cause/grâce (?!) aux travaux du Grand Paris. ça fait trop de nuisances d’un coup… Merci MC pour le lien du blog que je viens de visiter. Je vais lui écrire après concertation avec l’association des riverains ; en espérant qu’ils soient réceptifs, mais vu leurs actuelles réactions, j’en doute. Merci encore pour vos pistes et votre bienveillance ! Bonne soirée,

    Mélanie

Les commentaires sont fermés.