MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Travaux en gare de La Défense

14
Publié le 20/07/2017

Suite à nos échanges, que ce soit sur le blog ou via le fil Twitter, je me suis rendue lundi en gare de la Défense pour compléter mes recherches. Découvrons ces travaux et tout le dispositif en place pour vous accompagner.

J’ai rencontré Adeline et Cyrielle, agents en gare de la Défense, Marion et Audray du pôle travaux pour leur poser toutes vos questions.

Mais avant d’y répondre, je vous propose de revenir sur la nature de ces travaux. Ce sera l’occasion de découvrir les idées mises en place pour vous informer et vous accompagner !

EOLE  prolongement du RER E vers l’ouest

Comme évoqué dans le dernier Entre Vous et moi, les travaux actuellement réalisés sont nécessaires pour permettre la création de la nouvelle gare de la ligne E du RER.  Alors non, il n’y aura pas d’accès direct depuis les quais de la gare de la Défense à cette nouvelle gare. « Cette base de chantier installée sous la place Gravet, permettra les approvisionnements du chantier, la sortie de déblais, etc. » (repris sur les images ci-dessous).

Des affiches sont posées sur les palissades pour vous donner des informations sur le tracé futur de la ligne E et les travaux en cours.

Un flyer spécifique a par ailleurs été créé spécialement pour les voyageurs transitant par la gare de la Défense. Celui-ci a  été distribué par les agents au cours de ces dernières semaines.

Vous n’avez pas eu votre flyer ? Cliquez sur le lien ci-contre pour le télécharger.

L’emprise des travaux sur les quais

Avant le début des travaux, vous m’avez interpellé sur les palissades présentes sur les quais, réduisant l’espace disponible pour attendre votre train.

Les palissades en photo ci-dessus, ont depuis été reculées. Cette réduction était nécessaire pour permettre aux entreprises de stocker temporairement le matériel en vue des travaux.

Désormais, l’emprise sur les quais est moins importante. Néanmoins, des affiches sont présentes en gare pour vous rappeler que l’espace des quais est restreint. Nous vous demandons de rester vigilants lors de vos déplacements sur les quais et lors de l’arrivée des trains dans votre gare. Pour votre sécurité, il est important de vous répartir au maximum sur l’ensemble du quai.

Les annonces en gare les premiers jours

« Mesdames et Messieurs, pour votre sécurité, éloignez-vous de la bordure du quai ». Un peu cocasse cette annonce, j’ai aussitôt contacté mes collègues du Poste d’Information Voyageurs d’Ile de France. Après échanges avec les agents du terrain, avisés des travaux, les R’LIV (agents du PIVIF) diffusaient ces annonces en gare, soucieux de votre sécurité.

Depuis le PIVIF, le retour des caméras présentes sur le quais ne permettait pas d’observer ce rétrécissement. Grâce à votre retour, à nos échanges, les R’Liv ont adapté leurs annonces.

Pourquoi ne pas avoir prévu des arrêts supplémentaires ?

C’est LA question que vous nous avez posé : Pourquoi les trains de la ligne L ne s’arrêtent pas dans les gares habituellement desservies par la ligne U ? Pourquoi les trains ne sont pas omnibus ?

Pour mieux comprendre, il faut d’abord observer la zone de travaux. Ci-dessous, une photo et un schémas qui illustrent l’emplacement des travaux en cours. Photo prise depuis le quai voie 1/3 vers la tête de train destination Saint Nom / Versailles.

Les 2 voies actuellement en travaux (du 14 juillet au 1 septembre 2017) sont celles habituellement empruntées par les trains de la U . Il ne reste donc plus que 2 voies de circulation sur une zone qui en compte habituellement 4 toutes utilisées. Impossible de faire circuler à la fois les trains de la ligne U et les trains de la ligne L.

La grille horaire (le service) L Sud est identique (hors période travaux) sur l’ensemble de l’année : il n’y a pas de service été/hiver. Il y a donc autant de trains qui circulent sur l’ensemble de l’année. Le service, tel qu’il existe ne permet pas de faire des arrêts supplémentaires. Rappelez-vous c’était le débat que nous avions eu pour la desserte de la gare du Val d’Or.

Marquer des arrêts supplémentaires retarderait les trains. En cascade, ce retard se répercute sur les autres (effet domino) et obligatoirement, il aurait fallu supprimer des trains afin de « désaturer » la ligne. Cela signifie, pour vous voyageurs, pas de trains ligne U, pas de T2 et moins de trains sur la ligne L.

Adapter « le plan de transport », donc les horaires et la fréquence en amont. Inévitablement en intégrant les arrêts supplémentaires et au vu du nombre de voies disponibles, il était impossible de construire un plan de transport suffisamment robuste. Le nombre de trains en circulation aurait également été réduit.

Vos retours sur la communication

Des affiches étaient présentes en gare avant le début de ces travaux. Nous l’avions également annoncé dans le billet travaux été de la ligne L , les calendriers travaux des lignes N et U...

Comme vous l’avez vu plus haut, des flyers spécifiques ont été distribués en gare.

Toutes les informations travaux sont reprises sur le site Transilien.com et sur l’application SNCF.

L’affichage

Des stickers supplémentaires sont collés sur les panneaux directionnels présents en bas des escaliers menant aux quais.

Vous nous avez fait des retours sur le flyer travaux et plus particulièrement sur le plan de ligne repris ci-dessous. Le plan de la ligne L est identique sur toutes les communications travaux. Certains d’entre-vous nous ont remonté à Lucile (CM du blog des lignes N et U) et à moi-même que ce plan portait à confusion et que cela laissait supposer que tous les trains de la ligne L desservaient l’ensemble des gares.

Comme dit plus haut, le service L Sud reste identique toute l’année avec des dessertes réparties entre les branches Versailles Rive Droite et Saint Nom la Bretèche.

La communication sur les travaux doit être la plus claire possible. Vous devez, sur un seul document comprendre quels seront les impacts de ces travaux sur les circulations. Hors, ce sont les circulations de la ligne U qui sont modifiées.

Alors, c’est vrai, pour les voyageurs qui habituellement ne circulent que sur la ligne U, pour les clients moins habitués, c’est moins évident. Sur ces flyers, sur les affiches,… nous vous indiquons toujours le moyen d’obtenir plus d’informations sur ces travaux que ce soit à distance ou en gare.

Des agents en gare pour vous aider

Des renforts sont présents en gare de la Défense et notamment pendant les heures de pointe. Malgré leur gilet rouge, il n’est pas toujours évident de les repérer dans la foule.

Pour être plus visibles, « les agents prennent de la hauteur ».

En heure de pointe, ou lors de fortes affluence, un agent est en haut de « l’estrade » pour être plus visible. Il réalise ces annonces en direct tandis qu’un autre agent se tient en bas pour répondre à vos questions.

A certaines heures, lorsque l’affluence est forte, les agents mettent en place des gères-files pour permettre de fluidifier la descente du train. Ils vous permettent ensuite d’accéder à votre tour au quai en toute sécurité.

Les agents utilisent des gigaphones pour faire des annonces en direct afin de vous aider à vous orienter. Ce même dispositif d’annonces est utilisé en gare de Saint Cloud.

Et ensuite

J’ai bien conscience que vos conditions de transport étaient difficiles hier matin et croyez bien que nous en sommes désolés. J’ai transmis tous vos retours. Le COT est également conscient des désagréments que vous rencontrez. La vigilance est accrue afin d’éviter de supprimer des trains. Vos remarques sont prises en compte sur la desserte des trains : les agents de la production des trains travaillent pour « automatiser » les arrêts supplémentaires en cas de suppression pendant ces travaux.

N’hésitez pas à me faire part de vos remarque concernant l’information que ce soit en gare, à distance ou à bord des trains pour notre prochaine réunion spéciale information voyageurs.

Ce matin, en gare de la Défense, les agents ont constaté qu’avec le bruit, les annonces étaient difficilement audibles. Ils songent donc à modifier leur positionnement pour diffuser leurs annonces, plutôt dans le couloir ? à l’entrée de la gare vers les lignes de contrôle automatique ? Comme aujourd’hui sur l’estrade ? ou pourquoi pas multiplier le nombre de gigaphones ? Qu’en pensez-vous ?

 

 

 

 

14 commentaires pour “Travaux en gare de La Défense”

  1. EPPasser en mode normal dit :

    Merci pour ce retour détaillé. Personnellement, depuis le début des travaux, j’évite la correspondance à La Défense.

  2. Lily18Passer au statut dit :

    Je trouve inadmissible de supprimer un train sans informer les voyageurs. Ce matin sur le quai de Bécon les bruyères l’info trafic ne parlait que du train en direction de Nanterre université et disait de se reporter sur l’appli SNCF pour connaître les horaires. Sur l’appli le train de 9h03 en direction de maisons laffitte était prévu à l’heure puis pour 9h06 puis pour 9h09 puis il a été supprimé sans aucune annonce et sans préciser de monter dans le train pour Nanterre Université qui venait juste de partir depuis 2 mn. Un train est passé par le quai à vide pour je pense récupérer les voyageurs de Nanterre université pour maisons laffitte.
    Et nous on subit la désinformation, on s’énerve, on arrive en retard au travail et la SNCF s’en fou.
    Et ce n’est pas la première fois……

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Lily18,

      Je suis sincèrement désolée pour ces incidents rencontrés ce matin. Je transmets votre retour aux responsables de l’information voyageurs.

  3. Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

    on peut préciser que St-Cloud, terminus/origine voyageurs des trains de la U, jongle en permanence avec ses itinéraires pour optimiser la circulation des trains.

    bien entendu, la systématisation des arrêts supplémentaires sur suppression n’est pas toujours possible, car on retrouve fréquemment une saturation comparable au SA2015 (terminus/origine St-Cloud avec évolution en gare pour1 train sur 2 et évolution Suresnes voie centrale pour 1 train sur deux entraîne une gestion délicate au moins égale à celle de feus les omnibus St-Cloud en contrepointe)

    exemple concret hier suite à l’incident matériel ayant finalement limité le train 134715 au Val d’Or vers 18h15 (impossible à limiter à St-Cloud). Le train suiveur VASA 133669 circule avec +8mn et deux trains sont au block derrière lui. Et en prime le FECI 165357 à insérer derrière ce VASA au départ de St-Cloud (avec un COGC très réactif, il y aura eu un certain nombre de décisions à moins de 30s… absolument transparentes pour les voyageurs), avec un SUBE 134719 qui lui « fait l’aspi » même après avoir récupéré les clients du 134715 au Val d’Or et la rame centrale Val d’Or à insérer pour un vide voyageurs Cardinet.

    on aura aussi constaté que la résorption d’un incident « mineur » (signal d’alarme abusif sur le SEBU 134685 à 18h03 à quai voie 1 St-Cloud, avec des trains partout autour…) n’aura nécessité que 15mn (premier train à +-0mn SEBU 134695 18h19), grâce au SA2016 bien sur, mais aussi avec une prise décision mouvement urgente unilatérale de St-Cloud pour éviter un (probablement deux) arrêts en pleine voie, en donnant d’office directement au conducteur du VERI 165347 un ordre d’arrêt exceptionnel au Val d’Or, après avoir dévié un VASA intercalé et avant d’en diriger un autre voie B (peu courant mais efficace, sauf qu’il y a des trains à côté, derrière, devant et en face à distance, faut pas se louper…)

    conclusion: il y a eu des arrêts supplémentaires accordés, mais au cas où un ne le serait pas, au cas où un train marquerait un arrêt non prévu ou si un train est dévié ici et là, c’est pour ne pas créer des écarts-horaires ou les aggraver… en clair, pour ne pas « jouer aux dominos ».

    décision évidemment communiquée au COGC et la liaison directe PIVIF Aiguilleur utilisée des dizaines de fois.

  4. JenniferPasser au statut dit :

    Bonjour à tous,

    Je me suis également renseignée auprès des responsables de la conception et adaptation des plans de transports : il n’était pas possible d’ajouter des arrêts supplémentaires sur l’ensemble des trains en circulation sans risquer de perturber les autres circulations au départ et à l’arrivée de Paris St Lazare.
    Pour rappel, la gare Saint Lazare dispose de 27 voies, le nombre de voies passe à 10 au niveau du pont de l’Europe.

    Ajouter des arrêts supplémentaires sur les trains de Versailles Rive Droite et Saint Nom la bretèche allongerait le temps de parcours des trains et donc retarderait leur arrivée en gare. Avec le « croisement » des trains, cela risquerait d’impacter les circulations des autres lignes (direction Cergy, ¨Poissy, Mantes…).

    Il aurait alors fallu revoir l’ensemble des circulations au départ de Paris Saint Lazare pour l’ensemble des lignes.

  5. matthieudu06Passer au statut dit :

    Bonjour,

    Par rapport à la répartition des agents qui diffusent au giga phone, je pense qu’ils sont très bien placés et suffisamment nombreux. A ce niveau là, pas de soucis. Pour être plus audibles il faut surtout se concentrer sur la qualité du son (ne pas parler la bouche collée au micro, ne pas essayer de crier dans le micro etc).

  6. Bonjour à vous,

    Petite remarque constructive pour le bon déroulement de la circulation des gens dans les couloirs souterrains reliant les voies du transilien à celle du tramway T2 en gare de La Défense.
    Il serait judicieux de ne pas faire arriver en même temps à cette gare les trains en provenance de St-Nom-La-Bretèche et ceux de Versailles-RD (ou la Verrière). Cela crée un goulot d’étranglement dans le couloir en question entre ceux qui vont vers les portiques du tramway T2 (au nombre de 2, dimensionnement à revoir) et ceux et celles qui tentent de passer la masse de monde pour se diriger vers le RER A etc. Déjà qu’en temps normal c’est compliqué, mais avec le couloir réduit dû aux travaux EOLE, c’est assez épique…

    Bonne continuation au demeurant. Continuez à communiquer un maximum, histoire d’avoir un vrai relationnel avec le personnel SNCF.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour PablotransilienL,
      Il me semble que 2 trains qui arrivent en même temps en gare de la Défense reste plutôt exceptionnel puisque cela n’est pas prévu initialement au plan de transport. Une signalétique spécifique est en place et les agents vous oriente, notamment pendant cette période de travaux. Il est néanmoins vrai que la configuration de cette gare est particulière : les flux tramway et ligne L se croisent.Les travaux préparatoires EOLE seront bientôt terminés sur les voies mentionnées dans ce billet (01er septembre).
      Merci pour vos encouragements

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Jennifer a d’autant plus raison de parler de situation exceptionnelle que le seul cas envisageable serait l’arrivée de deux trains comme suit:
      — un train circulant en sens normal voie 2
      — un train circulant à contre-sens entre Suresnes et La défense et arrivant voie 4.

      Ce qui signifierait l’interruption des circulations entre La Défense et Suresnes voie 1 bien sur.
      Une situation jamais vue à ma connaissance.
      (par contre, cela arrive de temps en temps à St-Cloud)

      je pense que PablotransilienL évoque la situation suivante, par contre fréquente (pas seulement à La Défense): en période de pointe, un premier train arrive par exemple voie 2, les voyageurs commencent à en descendre, et 120s plus tard un train arrive voie 4 alors que les flux voyageurs du premier train n’ont pas encore eu le temps de quitter le quai.

      les accès étant aussi bien sorties que entrées, il se crée effectivement un goulot d’étranglement aussi bien aux accès escaliers que dans les couloirs, avec des flux croisés importants.

    • SSPPasser au statut dit :

      @Paulo
      C’est exactement cela.
      On peut aussi avoir un train en provenance de Versailles qui arrive à la Défense en même temps qu’un train en provenance d’Asnières, et la c’est 5 minutes d’attente garanties pour passer le portique à la sortie Carpeaux.

  7. zurpaPasser au statut dit :

    Bonjour,

    en gare de la Défense, on respire maintenant beaucoup de poussière (un jour surtout), il y a des odeurs de gaz d’échappement et probablement de produits chimiques.
    Ma question : qu’est-ce qu’on respire exactement ? (le pire pour les agents en permanence dans la gare…). Pourquoi ne pas chercher à mieux ventiler la gare pendant les travaux ?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour zurpa,
      Il est vrai que les travaux en règle générale, engendrent beaucoup de poussière. La gare de la Défense étant « souterraine », ces poussières se concentrent d’autant plus. Pour pallier à cet inconvénient, le système de ventilation / extraction est continuellement en service. Ces poussières sont liées aux travaux de forage pour la mise en place des piliers de la future gare. Ces travaux se terminent prochainement.

    • JenniferPasser au statut dit :

      En complément : les travaux sont terminés en gare de la Défense (vu sur Twitter aujourd’hui)
      https://twitter.com/LadefenseSNCF/status/902818319086092288

  8. BPasser au statut dit :

    Que s’est il passé samedi 9 septembre à La Défense vers 10 h ? Train pour VRD annoncé retardé, incohérences entre les infos sur les écrans au niveau des portillons et sur le quai, longues minutes d’attente , aucune annonce, aucun agent présent. JE finis pas prendre un train annoncé omnibus jusqu’à St Cloud…. et qui s’avère direct, alors que les directs n’existent plus depuis près de 2 ans entre ces 2 gares !! Nouveau pb à St Cloud où les écrans affichent des infos pas du tout fiables. J’attends un train pour VRD annoncé sur le quai2; il arrive sur la quai opposé, là encore sans aucune annonce ni intervention des agents SNCF. Comment expliquez vous de tels dysfonctionnements , et un tel déficit d’information ????

Laisser un commentaire