MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

L Nord : les horaires changent en fin d’année

50
Publié le 25/09/2017

Le 10 décembre prochain, nous redessinons les lignes A et L pour des trajets plus fiables, plus simples et plus adaptés à vos besoins. Je vous invite à découvrir ce que cette nouvelle offre va apporter à vos trajets du quotidien.

Des trajets plus fiables

Aujourd’hui, et nous en parlons souvent, les lignes A et L sont étroitement liées. Les 2 lignes partagent les mêmes voies sur le nord de la ligne, les difficultés de l’une se propageant sur l’autre. Or, aujourd’hui, l’organisation des trains conduit quotidiennement à une saturation du réseau : un peu à la manière d’un embouteillage sur autoroute, les trains circulent au ralenti, les temps d’attente sur les quais sont rallongés et les trains sont surchargés.

Moins de suppressions de trains et des trains plus à l’heure : c’est tout l’enjeu de cette nouvelle offre travaillée en co-construction entre SNCF, la RATP, les élus et associations d’usagers sous l’égide d’Île-de-France Mobilités (nom d’usage du STIF).

Avec le nouveau service, l’offre intégrera les contraintes du réseau, la fréquence des trains est revue pour permettre des circulations fluides et sans ralentissements.

Une offre repensée pour s’adapter à vos besoins

Simple et lisible

La ligne L sera très majoritairement omnibus, permettant de densifier l’offre de gares aujourd’hui insuffisamment desservies et de proposer de nouveaux trajets sans correspondance. C’est aussi un facteur de robustesse permettant de mieux absorber les petits aléas.

Une offre mieux garantie et cadencée qu’aujourd’hui

  • Les gares de Cergy le Haut à Achères Ville bénéficieront d’un train de la ligne L toutes les 12 minutes et d’un RER A toutes les 12 minutes.
  • Les gares de Maisons Laffitte, Sartrouville et Houilles Carrières, bénéficieront d’un train de la ligne L toutes les 12 minutes et d’un RER A en moyenne toutes les 6 minutes.
  • Les gares de Nanterre Université à Pont-Cardinet bénéficieront en pointe en moyenne d’un train ligne L Nord toutes les 6 minutes.

Une nouvelle connexion en heures creuses !

C’est une grande nouveauté sur laquelle nous avons échangé sur le blog : la création d’un train par heure entre Paris Saint Lazare < > Cergy le Haut avec desserte de toutes les gares intermédiaires.

Une offre prolongée au-delà de 19h30

L’offre de soirée sera prolongée de 30 minutes :

  • dernier train au départ de Paris Saint Lazare pour Cergy le Haut à 20h12
  • dernier train au départ de Cergy le Haut pour Paris Saint Lazare à 19h14.

Un service d’été simplifié et harmonisé ou la disparition des navettes Bécon

Le service d’été couvre comme son nom l’indique, la période de 7 semaines en été mais pas seulement. C’est également ce service qui est en place une semaine entre Noël et le jour de l’an (période de moindre affluence).

Ce sujet a fait l’unanimité lors de vos retours sur les derniers services d’été : les navettes Paris Saint Lazare < > Bécon disparaitront au profit de davantage de trains entre Paris Saint- Lazare et Cergy le Haut, et l’aller/retour en heure creuse évoqué plus haut. Comme vous le savez, en été, le service peut être modifié pour permettre les travaux indispensables de modernisation et de régénération du réseau : je reviendrai dessus, ce sera le cas pour l’été 2018.

Des flyers gare par gare

Distribués et disponibles en gare dès aujourd’hui, ces flyers vous expliquent la nouvelle offre  gare par gare. Pour télécharger votre flyer, cliquez sur la gare de votre choix.

Des rendez-vous incontournables

Nous sommes présents en gare, sur les blogs, pour répondre à vos questions et vous accompagner dans ce changement. Notez néanmoins, les rendez-vous incontournables de ces prochaines semaines.

Des stands en gare

Dès ce matin, nous étions présents pour échanger avec vous et répondre à vos questions sur le nouveau service.

Si vous n’avez pas pu vous arrêter en gare ce matin, d’autres stands se tiendront dans les gares de Conflans fin d’Oise, Maisons Laffitte, ce soir entre 16h et 19h.

Vendredi 29 septembre, entre 7h et 9 h, vous pourrez nous rejoindre sur les stands présents dans les gares de Cergy Saint Christophe, Sartrouville, Houilles Carrières,…

Les prochains rendez-vous sur le blog

  • Début octobre, nous poursuivrons la découverte de ce nouveau service, car un service, ne se résume pas à la mise en place de nouveaux horaires. Je vous ferai découvrir « les secrets du nouveau service » avec les régulateurs de flux sur Houilles Carrières, Sartrouville et Maisons Laffitte, le nouveau train de réserve…toutes ces actions « de l’ombre » qui renforcent la robustesse d’un service.
  • Un Tchat commun avec le blog du RER A : les Directeurs des lignes prendront la parole pour répondre à vos questions courant novembre.
  • Zoom sur la 4ème voie de Cergy en cours de construction
  • Les nouveaux horaires
  • Le détail par gare de la nouvelle offre

Avez-vous bien compris les grandes lignes de ce nouveau service ? Vous souhaitez poser une question, partager votre point de vue ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous.

 

50 commentaires pour “L Nord : les horaires changent en fin d’année”

  1. t26lPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Vous oubliez un détail important dans votre billet. La ligne L ne s’arrêtera plus à Maisons-Laffitte en contre-pointe alors que la SNCF prône l’omnibus dans les autres gares.

    N’est-il vraiment pas possible de faire arrêter la L à M-L vers Cergy le matin et vers PSL le soir ?
    Non parce que je trouve que c’est un manque de considération envers nous qui travaillons sur Achères, Conflans ou Cergy.
    En faisant arrêter les RER et Transiliens dans toutes les gares sauf la notre, nous habitants de Maisons-Laffitte sommes à nouveau sacrifiés par rapport aux autres villes et on va encore avoir l’impression d’être des sous utilisateurs.

    Venez voir comment le quai de M-L pour Cergy est rempli et vous verrez que vous vous apprêtez à nous rendre la vie encore plus difficile avec un hypothétique RER toutes les 12 min (pour peu qu’il n’y ait pas de soucis sur la ligne) voir 24 min en cas de suppression.

    Comptez-vous faire quelque chose pour éviter cette situation ?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour t26l,
      je reviendrai bien sûr ce point dans les spécificités de chaque gare.
      Dans le sens de la pointe (vers Paris le matin et depuis Paris le soir), qui concerne la majorité des voyageurs , l’ensemble des trains RER A et ligne L s’arrêteront en gare de Maisons Laffitte, permettant 4 à 5 arrêts de plus par heure dans votre gare.
      Dans le sens de la contre-pointe, pour des clients comme vous qui vous rendez en direction de Cergy le matin ou en revenez le soir, l’arrêt de la ligne L est substitué par un arrêt de la ligne A (100% des RER A desserviront votre gare). La fréquence sera donc maintenue et mieux garantie qu’aujourd’hui, avec moins de retards également.
      Du fait de la configuration des voies, il n’était pas possible de passer omnibus 100% des trains sur la gare. Le choix a été fait d’avoir 100% d’omnibus dans le sens de la pointe, tout en maintenant la fréquence dans le sens de la contrepointe.

    • t26lPasser au statut dit :

      La fréquence reste la même ? C’est vrai que de passer d’un L toutes les 10 min à un RER A toutes 12 min c’est conserver la fréquence actuelle (je ne compte pas les 2 RER A qui s’arrêtent actuellement un peu avant 8h). D’autant plus que de devoir compter uniquement sur les RER A cela signifie subir leurs retards et supressions en cas de soucis sur le tronçon central (ce qui arrive quasi quotidiennement).
      Conséquence ? Même l’intervalle de 12 min sera impossible à tenir, si supression il y a on devra attendre 24 min ! On aura alors le plaisir de voir passer 2 L à toute vitesse pendant ce temps là.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour t26L,
      En cas de suppression d’un RER il sera possible d’emprunter un train de la L et d’effectuer un changement, sur le même quai, en gare de Maisons Laffitte. Vous pourrez ainsi récupérer le RER venant de Poissy. L’ordre de passage des trains a été modifié pour le permettre.

    • t26lPasser au statut dit :

      Je crois que vous n’avez pas compris ma remarque. Vous dites que pour effectuer le trajet Maisons-Laffitte –> Cergy Saint-Christophe le matin et inversement le soir la fréquence en heure de pointe restera la même (c’est-à-dire 10 min), or avec la nouvelle grille horaire on passera d’un train L toutes les 10 min à un RER A toutes les 12 min.

      Je n’appelle pas ça maintenir la fréquence actuelle mais plutôt une dégradation de la fréquence. D’autant que, contrairement aux trains de la ligne L, les RER A subissent quasi quotidiennement des incidents dans le tronçon central du coup même le nouvel intervalle de 12 min sera très difficile à tenir et si un RER est supprimé il faudra attendre 24 min !

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour t26l,
      effectivement dans ce sens, la desserte sera moindre… cette nouvelle grille horaire a été construire pour répondre aux besoins de déplacement de la majorité des voyageurs. Cela peut sembler arbitraire pour vous je le comprends, malheureusement il n’était pas possible de conserver une desserte identique alors qu’elle est renforcée dans l’autre sens.
      L’objectif du nouveau service est bien d’améliorer la cohabitation des lignes A et L sur un même tronçon et surtout d’améliorer la ponctualité de chacune de ces 2 lignes.

  2. LAMBERTPasser en mode normal dit :

    Bonjour Jennifer
    Merci pour ce point très détaillé sur l’offre de notre ligne L3 et du RER A en décembre.
    Comme je l’ai maintes fois écrit, ce que je redoute, c’est le service de soirée avec les temps de retournement des rames à Saint-Lazare, actuellement trop court et qui génère constamment des suppressions et largages Bécon.
    J’aimerais bien connaître la nouvelle amplitude qui sera appliquée à partir de décembre entre l’arrivée et le départ à Saint-Lazare. Ma question concerne la plage de 21 h 34 à 0 h 49.
    Bien à vous.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Lambert,
      Merci pour votre retour. Vous avez tout à fait raison, le temps de retournement des trains en gare de Saint-Lazare sur la ligne L Nord est actuellement court après 21h30 sur Paris Saint-Lazare. Dans le cadre de la refonte horaire, nous avons également travaillé ce point. Nous aurons hors périodes de travaux des retournements de l’ordre de 15 min.

  3. Michel76_67Passer au statut dit :

    bonjour,
    Sur le Flyer « Cergy-Achères ville », il est indiqué qu’il y aura « un nouvel itineraire malin 5 fois par heure pour se rendre à la defense, avec le L puis le rer A, en correspondance à Maisons-Laffitte » …
    Je ne comprends pas, car ceci existe depuis longtemps ?!!
    Merci

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Michel76_67,
      Aujourd’hui, d’une part les RER A ne sont pas tous omnibus. L’enchaînement à Maisons Laffitte est : L Cergy, A Cergy puis A Poissy. Dit autrement si vous prenez le L Cergy, vous pouvez faire une correspondance à Sartrouville avec…le A Cergy que vous auriez pu prendre au départ de votre gare.
      Demain, l’enchaînement est L Cergy, A Poissy puis A Cergy. En prenant le train de la ligne L , vous pouvez faire une correspondance quai à quai à Maisons Laffitte avec le RER A Poissy (qui aura encore de la place disponible) : le temps de parcours pour aller à La Défense est alors quasi équivalent (2 min de différence) à celui effectué sur un A Cergy.

  4. AthiebautPasser au statut dit :

    Ai-je le droit de dire que je suis très insatisfait de ce changement?
    J’ai longtemps été usagé de la ligne a du rer côté Disney et même sans avoir à gérer les arbitrages dont vous parlez, les trains ont et seront toujours supprimés tout au long de l’année…
    La fiabilité dont vous parlez est un effet d’annonce très marketing et il faut être réaliste à ce sujet car la réalité du quotidien est différente.
    Je fais le trajet houilles-clichy tous les jours.
    J’ai à gérer tous les soirs la sortie d’école de mes enfants.
    Les trains seront omnibus: cela va rallonger mon temps de parcours de 5minutes minimum et densifier le nombre de gens dans le train.
    Les trains seront moins frequents: un train raté de peu ou un train qui ne passe pas provoquera une attente supplementaire à minima de 12minutes mais en moyenne de 18minutes matin et soir!

    Au final, je vais perdre tous les jours environ 40minutes… et cela va occasionner du stress et une perte de qualité de vie…

    Je ne suis pas de ceux qui râlent mais vous nous imposez un changement qui ne tient pas comptent de nos problèmes et vous les présentez positivement… si au moins vous aviez augmenté la fréquence des trains… ah bah non…

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Athiebaut,
      je comprends les difficultés que vous vivez au quotidien dues aux suppressions et retards. C’est justement l’objet de cette nouvelle offre, des horaires fiables…et on est très loin de l’annonce marketing. En plus du travail sur la grille elle-même qui permettra d’éviter les ralentissements par congestion du réseau que vous connaissez aujourd’hui, nous avons aussi travaillé sur tout ce qui permet d’apporter de la robustesse. Je reviendrai dessus sur un des billets.
      Concernant les temps de parcours, ils n’augmenteront pas par rapport à ce que vous vivez aujourd’hui. Vous l’avez constaté, le temps de parcours théorique actuel n’est pas respecté. Nous le garantirons bien mieux demain avec la nouvelle offre.

    • phn60Passer au statut dit :

      Bonjour Athiebaut, je subis les lignes J et L depuis 25 ans et je sais que jamais aucun changement présenté comme devant améliorer la situation n’a été suivi de cette fameuse amélioration.
      Il y a presque 2 ans que le service a été revu sur la L sud dans ce but (affiché) et c »est toujours autant le bazar, retard, suppressions malgré ces modifications.
      Quand j’arrivais à PSL le matin via la ligne J, j’avais 3 trains à ma disposition pour terminer mon parcours vers ma destination du Val d’Or (correspondance 6, 10 et 12mn), aujourd’hui le premier train que je peux prendre m’impose une attente de 22mn…!
      Maintenant, c’est au tour des usagers de la L nord de « bénéficier » de ces améliorations…bon courage à vous.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour phn60,
      Malheureusement, oui, c’est vrai sur le Sud de la ligne, les avaries matériel nombreuses impactent fortement vos trajets du quotidien. Un service, une modification horaire, ne peut pas à elle seule améliorer de façon pérenne la ponctualité de la ligne. Sur L Sud, nous avions échangé sur l’aiguille supplémentaire nécessaire sur Saint Nom, les travaux d’infrastructures et plus encore l’arrivée du nouveau matériel. Ce sont toutes ces mesures réunies qui permettront d’améliorer de façon plus significative la ponctualité de la ligne.

    • ioferrPasser au statut dit :

      Tellement d’accord avec vous…Dépitée…

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonsoir à tous

      Il y a 25 ans nous étions donc en 1992.

      La U n’existe pas encore.

      Lorsqu’elle est mise en service, le plan de transport L/U est dérogatoire (on ne le répètera jamais assez): aucune autre ligne en France ne possède une conception aussi complexe.
      Strictement aucune.

      Et en 1995, l’affaire est claire: le RER E viendra sur nos terres se substituer à l’actuelle L Sud, le matériel à 2 niveaux type MI2N sera adapté au réseau St-Lazare, il circulera donc en 2x4caisses.
      La carte ferroviaire de l’ouest parisien de l’époque parle d’elle-même: RER A Cergy, RER A Poissy, RER A St-Germain, RER E St-Nom et RER E Versailles-RD.

      Au menu donc: 2km de tunnel je crois, 1 gare nouvelle dans le secteur de Cardinet et 23km de ligne à remettre à neuf.

      On respire…

      Pas longtemps: en 1999 la variante « Mantes » apparaît, des motifs économiques que certains pensent plutôt liés à des influences bien établies changent la donne… et aujourd’hui la E ne mettra plus une roue par chez nous.
      Economiques ?
      Curieux, parce que pour la version définitive de la E, avec 8km en tunnel, 3 gares nouvelles et 46km de voies à remettre à neuf là il n’y a plus de problème…

      Et la L se dém…e comme elle peut.

      En 2008, c’est la A qui vient subtiliser les sillons de la L: fermer une partie de ligne pour s’arroger le droit d’en tirer les bénéfices, c’est du jamais vu.
      Du jamais vu.
      Et la L se dém…e comme elle peut.

      Ensuite, il y a eu un paquet d’adaptations, dans tous les domaines: gestion des travaux, création de l’E.M.L. (Equipe Mobile de Ligne), restructuration du matériel et des machines du train laveur, modifications de l’organisation de la circulation à l’intérieur de plusieurs secteurs (voies de réception, circulation en parallèle, gestion de jonctions, des bifurcations, garages-dégarages…), création ex-nihilo du principe de « double-double dépassement » avec glissement de sillon (unique en France là aussi à notre connaissance), dépassement des VERI par les SEBU à Suresnes, inversion des croisements entrée/sorties, création des notes-travaux, intégration des rentrées atelier dans les roulements de rames, création de documents info voyageurs spécifiques (innovations locales, pas d’équivalent connu), on pourrait y passer des heures à les détailler…

      Mais ce ne furent que des palliatifs comme le fait remarquer Alb64.

      A partir de 2013, un écart-horaire de 8mn autrement dit un retard de 8mn) est admis comme « normal » sur L/U compte tenu du caractère dérogatoire de son plan de transport.
      Là aussi, du jamais vu.
      Nulle part.

      On a donc jusqu’à fin 2015 des trains qui se suivent à 30s, des circulations en parallèle, plus de 200 conflits de circulation de tous types, des points de jonction en veux-tu en voilà, 21missions en ligne, des procédures qui n’existent nulle part ailleurs, un mode de fonctionnement toujours inédit… et ingérable.

      résultat ? C’est simple: sachant que la L ne peut supporter qu’un train toutes les 180s pour circuler sur voie libre, soit on modifie le plan de transport en conséquence, soit on continue et c’est la notion même de régularité qui disparaît.

      Donc fin 2015 on ne fait pas de miracle fabuleux: on sort du caractère dérogatoire, en clair on met en place un plan de transport qui est au maximum de ce que les installations peuvent accepter (et encore, il y a un certain nombre d’exceptions pas simples à gérer, mais rien à voir avec auparavant…)

      Sauf qu’entretemps, en 2013 aussi, le PRCI télécommandé de Sèvres a rendu son dernier soupir.
      Sur-galère pour tout: la gestion des travaux, des circulations, de certaines procédures…
      Il est décidé de ne pas le remettre en service… bon ben voilà quoi…
      Et la L se dém…e comme elle peut.

      Quant on dit L, bien sur c’est aussi bien L nord que L sud: il faut rappeler l’optimisation des roulements de conducteurs, qui évoluent ici et là et pour reprendre le cas concret d’un PASA bloqué à Chaville-RD, hormis une série de mesures, le conducteur s’empresse d’indiquer que la suite de son roulement va se passer sur les plaines cergyssoises, dont les clients en attente auront bien du mal à comprendre qu’un incident à Chaville-RD puisse supprimer leur train au départ de Cergy-le-Haut à peu près 1h30 plus tard.

      Récemment, 3 incidents (dont 2 pour des motifs non SNCF), ont donné lieu à l’utilisation des installations de contre-sens, sauf que dans la situation actuelle les intervalles sont longs et le COT y regarde – justement – à deux fois avant d’entériner leur utilisation.
      Même si on a noté qu’elles ont permis d’acheminer des centaines de voyageurs, leur valeur ajoutée est drastiquement diminuée par ce déficit d’installation.
      Et la L se dém…e comme elle peut.

      Concernant Le Val d’Or, combien de fois a-t’on, nous autres petites main sur le terrain, fait remonter qu’on pourrait peut-être ne pas supprimer cet arrêt …
      Et que nous dit Franck, sur le blog J, répondant à un intervenant:
       » Je crains qu’en heure de pointe vos enfants devront faire Cormeilles -> Herblay, puis Herblay -> La Frette. Même problème avec la gare du Val d’or sur la ligne U… »
      tiens donc….

      phn60 a écrit, le 22/09 à 15h05, sur le même blog J, cette formulation
      « il semble effectivement que tous ces grands travaux ne génèrent aujourd’hui aucune amélioration du service malgré les nombreuses promesses faites depuis maintenant de nombreuses années. »
      le verbe « sembler » est bien choisi.

      Alors oui, avec le SA2016 on a à peu près 30% de suppressions en moins avec seulement 7% de trains en moins et la branche St-Nom qui est passée au quart d’heure en heures creuses… mais il faut voir d’où le duo L/U partait: fin 2015, il y avait autant de suppressions sur l’ensemble de la L que sur l’ensemble de la A ET l’ensemble de la J réunies !!!
      triste « médaille d’or » qui restera inégalée…

      On pourrait faire de mémoire une looongue liste de trains quasi-systématiquement supprimés, à commencer par feu les omnibus St-Cloud, dont le quota de suppression était là aussi supérieur à toutes les autres missions L/U. Mais pas qu’eux.

      Grands travaux…

      C’est vrai: Versailles-RD a récupéré l’ensemble de ses installations le 07janvier 2016.
      Une date mémorable; ça faisait plus de 10 ans qu’elle était handicapée par telle ou telle restriction.

      Mais là aussi, la fameuse 3ème voie à quai disparue il y a longtemps, n’a pas été jugée utile.
      « les deux voies à quai sont suffisantes »… HAHAHA je rigole: le nombre de situations où cette troisième voie à quai aurait « sauvé » une situation ne se compte même plus…

      Vous en connaissez une, vous, de gare terminus/origine qui gère près de 160trains/jour, avec des évolutions/mises à quai en deux mouvements, deux malheureuses voies à quai, 9 voies deservice de trois entités différentes (ça aussi, on en reparlera trèèèèsss régulièrement, car il faut au moins savoir poser un problème en des termes clairs, nets, et précis) un délai minimal entre deux circulations (successives ou en conflit) de 240s (une exception notoire là encore) et dont la plupart des circulations sont en conflit entre elles ?
      Cherchez pas , y a pas.

      On l’a vu encore ce matin: un vrai casse-tête pro-antalgique de compétition.
      Et tout départ retardé, tout écart, tout conflit sans solution optimale va irrémédiablement se répercuter en ligne.
      Alors oui, sur de nombreux petits incidents, les trains reviennent à l’heure plus rapidement qu’avant, c’est aussi indéniable. Mais si c’est le matériel lui-même qui pose problème, y aura suppression(s), au mieux limitation(s)

      Grands travaux dit-on … alors oui: aiguilles, voies, signaux, installations au sens le plus large du terme oui. Y en a eu, y en a et y en aura partout et ailleurs.
      Mais des maillons essentielles – des liaisons et certaine installations qui pourraient être très utiles – manquent à l’appel , ceux de la L Nord en savent aussi quelque chose.

      Et puis L Sud (comme L Nord Nanterre) a des gares en moyenne deux fois plus rapprochées que les autres lignes transiliennes.
      Donc des cantons bien plus courts.
      Donc des prises de décision moins « temporisables »
      Donc une information voyageurs qui doit aller deux fois plus vite.

      On entre aussi dans une période de « difficultés d’adhérence ».
      Bon. On a un super train laveur qui tourne, aussi bien sur L Sud que sur L Nord, avec du matériel neuf et de superbes BB75000.
      Trèèès bien.

      Mais il pourrait arriver qu’une absence ou un défaut d’adhérence au freinage se produise donc, et si c’est dans le secteur St-Cloud/Garches/Sèvres, on en revient à des procédures uniques en France.
      Et allez, rebelote et dix de der.
      « Y en a pas deux », comme on dit, et à cette exclusivité au moins nationale s’ajoute la non-remise en service du module télécommandé de Sèvres.

      Et les deux ensemble génèrent encore des particularités qu’on ne trouve nulle part ailleurs…

      Mine de rien entre les « la L se dém…e comme elle peut » et les exclusivités locales trop sou vent inconnues ça fait un peu beaucoup (doux euphémisme)….

      =================================

      Pour le reste, que constatons-nous depuis quelques mois ?

      Que le matériel n’en peut plus.
      Inutile d’entrer dans les détails.

      résultat: même si on est loin de la situation de fin 2015 (on le voit bien en poste, rien à voir avec la quadrature du cercle d’alors)… on constate qu’aux incidents affectant notamment la voie et les installations, qui ont drastiquement diminué – on est extrêmement bien placés pour le savoir, les procédures de sécurité sont gérées par les postes – se sont substitués les incidents/avaries matériels, avec un nombre non négligeable de présence de personnes dans les emprises.

      je ne fais que constater bien sur.

      Les NAT arrivent dans 2 mois et demi ?
      ben vivement qu’elles arrivent…

      Euh oui enfin bon là aussi se pose le problème spécifique (eh si, encore un !!!) de la multiplication des balises, des points d’arrêts… certains intervenants l’ont déjà évoqué d’ailleurs.
      Faut dire qu’avec 3 matériels différents, deux compositions par matériel et les points de rebroussement, les voies ne sont pas extensibles et les installations au sol (et sur quais) ressemblent à une forêt équatoriale.

      ================================

      Le plus fabuleux dans tout ça, et là on l’a encore vu ce matin, c’est que plus les agents se démènent sur le terrain, plus les clients se montrent véhéments (pour rester poli bien sur…)

      Et en prime, les clients sont tellement affectés que chaque situation perturbée est extrapolée , car au bout d’un moment aussi bien clients que agents commencent en en avoir (censuré). Du coup, là où les premiers n’en peuvent plus les seconds risquent une démotivation irréparable.

      Prenons un exemple d’actualité: le fameux, l’inénarrable, le seul , l’unique, le VASA 133446, ce train partie d’un roulement « court » de seulement 4 circulations (là où d’autres en ont 14, voire plus) qui est censé partir de Versailles-RD à 08h15.
      la récurrence de sa suppression, notamment 2-3 jours de suite, amène les voyageurs exténués à déclarer (entendu ce matin même, entre autres bien sur):
      « de toute façon y roule jamais ce train; JAMAIS ! »
      « mais nous racontez pas de conneries il est supprimé tous les jours »
      « vous vous foutez de nous ? il est supprimé tout le temps ce train: ça fait 4 fois que je veux le prendre et ça fait 4 fois qu’il est supprimé ! »

      Et pourtant, sur les 22 jours de circulation de ce train au mois de septembre, il aura roulé 1 jour sur 2. (exactement 11 fois sur 22 si il est encore supprimé demain matin, 12 sur 22 s’il circule demain matin, sans tenir compte du Vendredi 15, jour de la présence de personnes à psl qui aura bloqué la plateforme entière).
      Et s’il n’est pas supprimé, un train encadrant à +-30mn l’aura trop souvent été, sans parler des trains VASA qui paient une facture bien plus élevée.
      ça n’enlève évidemment rien à ses suppressions qui compliquent pas mal de choses , jusqu’à.. euh… ben le dégarage du PASA 133708 18h03, bon courage pour jongler avec les garages, les coupes etc… (ben oui, dans ce cas entre autres s’il y avait un quai voie 6 il n’y aurait pas besoin de dégarer quoique ce soit !)

      Des suppressions sur des roulements « courts », on en avait à la pelle en 2015, pas vraiment moyen de faire autrement… supprimer ce qui va garer, c’est un moindre mal; aujourd’hui il reste ce fameux PASA dans une petite série, une seule petite série.
      Mais qui comprend deux VASA à ne pas oublier.

      Enfin, je plussoie pour ma modeste part ce commentaire d’Alb64
      https://malignel.transilien.com/2017/09/25/l-nord-les-horaires-changent-en-fin-dannee/#comment-50845
      qui reste un très bon résumé.

      et là oui, les JO c’est bien beau mais d’aucuns la sentent venir comme le nez au milieu de la figure:
      le Grand Paris, la M15 et la E phagocytent déjà tout et le reste…
      et le duo L/U, avec toutes ces améliorations essentielles relevées, actées, on est content y fait beau les oiseaux chantent, il devra encore se dém…der comme il pourra ?

      donc « ces 4 années vont être très intéressantes à suivre » oui…
      mais alors de près.
      de TRES près.

      on commencera donc dans la nuit de samedi à dimanche par le passage à la technologie radio GSM-R, avec son mode d’exploitation différent, réputée bien plus performante, en terme de signal, que les RST (Radios Sol-Trains) ancestrales, qui auront quand même eu leur heure de gloire.
      on continuera par le viaduc de Marly…

      bon courage à tous.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bon courage à toi également Paulo et merci pour toutes ces explications 🙂

    • EPPasser en mode normal dit :

      @Paulo: En grande forme ? Je te sens un brin désabusé comme probablement une bonne partie du personnel mais aussi des voyageurs. C’est vrai qu’il est rageant de voir les sommes colossales investies dans le Grand Paris alors qu’il est possible d’améliorer notoirement l’existant avec nettement moins d’argent.
      La SNCF s’est vantée de l’organisation des JO2024. Alors je dis chiche, on y va en mode compétition et la ligne L décroche la médaille d’or de la régularité (et avant 2024 bien sûr). D’après ce que tu décris, les points faibles ne sont pas des choses insurmontables.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      @EP, Alb64 & Jennifer

      en forme toujours, désabusé par moments peut-être mais pas résigné du tout…

      par contre du point de vue de ce qui devrait être fait, même s’il y a des progrés ici et là, il y a des réalités économiques parfois peu évoquées qui entrent en compte…

      par exemple, il convient d’évoquer l’expo universelle de 2025, qui se déroulera donc l’année suivant les J.O.
      on sait déjà que M15 et RER E, entre autres, vont nécessiter un gros paquet de sous.
      bon.

      Mais on retrouve notamment ici
      https://www.challenges.fr/entreprise/tourisme/apres-les-jo-2024-paris-veut-l-exposition-universelle-2025-pour-3-5-milliards-d-euros_503017

      le principe du doublement du réseau RATP, M18 venant « doubler » le RER B, là où M15 viendra « doubler » L Sud/U, qui y est clairement indiqué, ainsi que la mise en service prévue de la future liaison express Roissy – Gare de l’Est.

      Sauf que dans cet article, qui est un exemple parmi d’autres, je retiendrai personnellement ce passage pouvant paraître anodin:

       » le comité s’appuie sur les transformations d’infrastructures réalisées pour l’accueil des JO, dont le doublement du réseau RATP, l’aménagement de la métropole du Grand Paris et la future liaison express entre Roissy et la gare de l’Est. »

      AHAHAHHHHH !
      « l’insidieuse intuition m’en chatouillait la fibre prémonitoire », aurait dit Achille Talon !

      je me contenterai d’un « on s’en doutait plus qu’un peu »

      Donc budgétisation J.O. = M15 + RER E + M18 + CDG Express

      restera-t’il des sous pour L en général ?

      et en passant, à l’instar des temps de parcours E entre le secteur St-Lazare et La Défense qui n’égalera jamais celui des Z6400 il y a 35 ans, celui de CDG Express pourra-t’il effacer les 24mn offertes par les mêmes Z6400 à la même époque ?

      courage à tous !

  5. alb64Passer en mode normal dit :

    Bsr

    Horaire dispo sur Hafas pour ceux qui veulent s’organiser par exemple.

    http://hafas.bene-system.com/bin/query.exe/fn?L=profi&amp;

    • COLOMBOROL92Passer en mode normal dit :

      @Paulo , la ligne 18 est assez décriée surtout au delà de Massy où les prévisions de fréquentation ne dépasseraient pas celle d’un tram ( et encore ) .. pour le CDG express je suis très réservé , une ligne dont le trajet devrait coûter dans les 25 euros par personne , j’ai peur que ce soit encore le contribuable qui viendra combler en partie les pertes d’une entreprise privée ( privatisons les profits , nationalisons les pertes hein ? ) puisque ce sera le cas visiblement du CDG Express . En plus aboutir gare de l’est ce n’est pas le pôle transport idéal .
      Au delà des » sous  » qui bien entendu est une problématique importante pour de gros projet , il y a également un aspect moins évident et visiblement incontournable : les ressources humaines … eh oui si de gros , très gros projets mobilisent outre les financements , les acteurs compétents eh ben il faut les trouver . Et des embauches supplémentaires sans compter les formations ne se font pas en claquant les doigts d’une main . Les métiers de l’infra ne sont pas des métiers faciles avec des contraintes . A voir comme exemple , a été reporter la finalisation du saut de mouton et de l’infra qui va avec vers Massy Valenton pour fluidifier les RER C et les autres trains grandes lignes dont des TGV ..et pas avant 2021 alors qu’à l’heure où j’écris ça aurait du être achevé .
      Mais voilà comme toi, alb64 et tant d’autres je déplore le manque de moyen mis dans la modernisation des lignes pour essayer qu’elle retrouvent une partie au moins de leurs performance d’antan ..

    • MCPasser au statut dit :

      Pour poursuivre le propos de COLOMBOROL92, il y a effectivement des investissements largement décriés, notamment la partie de la ligne L qui va se transformer en « Tram 13 express » avec la fameuse virgule de St Germain en Laye qui ne répond en rien aux besoins des habitants et semble sur-dimensionnée par rapport à l’usage de la ligne!

      Quand on voit les budgets du grand paris qui explosent, et la multiplication des projets inutiles comme celui-là, on peut légitimement s’inquiéter des ressources qui seront allouées à notre « bonne vieille » ligne L.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      @Colomborol92

      bien entendu, on entend assez régulièrement parler de la difficulté de justifier certains investissements. Bon.

      En ce qui concerne CDG Express, je reçois de temps en temps des amis (Européens et originaires des Amériques) qui transitent par CDG et au vu du tarif prévu, du trajet (départ de Paris-Est, pfff) et des bagages, c’est simple: ils ne l’utiliseront probablement jamais.
      A près de 30€ l’aller-simple, un couple préfèrera le taxi si nécessaire.

      En pratique, une doléance revient dans leurs propos, et ce n’est pas une nouveauté puisqu’on l’évoquait déjà en 94 lors de la mise en exploitation de la gare TGV de Roissy: un billet d’avion devrait, selon eux, comporter la possibilité d’y associer un titre d’acheminement forfaitaire (inclus dans le prix du billet d’avion, et dont le supplément tarifaire serait à définir, à l’époque nous avions évoqué le prix d’un aller simple à 50% ou celui d’un Mobilis réduit de 50%) permettant d’emprunter l’ensemble des transports au départ de n’importe quelle gare d’Île-de-France.

      Moi-même, dans le futur, je ne mettrai pas 50€ à deux (soit 100€ aller-retour à deux) !
      Je préfère solliciter un(e) ami(e), à charge de revanche, je le fais depuis près de 15ans et c’est bien plus agréable (et surtout bien moins cher)

      Pour la gestion des travaux, Réseau Maintenance et Travaux fait bien sur ce qu’il peut (à voir aussi jusqu’à quel point les sous-traitances peuvent aoir une influence, quelle qu’elle soit) et pour la gestion des circulations, si c’est en site propre, on peut penser que ça sera télécommandé.

      Maintenant, il serait effectivement intéressant, au-delà des constatations, des projets et des schémas, qu’un organisme soit spécialement dédié à la diffusion publique des études de budgétisation de toutes les adaptations citées, nécessaires, reconnues et qui nous font défaut partout et ailleurs…

  6. phn60Passer au statut dit :

    Bonjour, je subis depuis près de 2 ans les nouveaux horaires de la L sud avec un temps de correspondance de 22 mn tous les matins à PSL et ma gare de destination du Val d’Or privée de la moitié de ses trains…
    Nous avons autant de suppressions que par le passé et le trajet est plus long.
    J’ai du mal à constater une meilleure adéquation du service à mes besoins.
    Je souhaite bon courage aux usagers de la L nord.

    • MattAPasser au statut dit :

      J’ai plus l’impression que tous ces changements sont faits de manière a arranger les clients de début de ligne, qui ont quasi aucun changement ou une amélioration du service (Bonjour Asnières/Clichy, entre autres), mais les usagers de bout de ligne (Passé Maisons-Laffite, Viroflay/Versailles et toute la branche St-Nom la Bretèche) sont sacrifiés.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour MattA,
      Le nouveau service a été pensé dans la globalité de la ligne : un aller / retour Paris Saint Lazare <> Cergy le Haut par heure en semaine, des RER omnibus desservant toutes les gares, la possibilité d’emprunter un train de la L pour récupérer le RER A à Maisons Laffitte dans les minutes qui suivent…

    • alb64Passer en mode normal dit :

      Toutes ses solutions d’omnibusation par ci par là ne sont que des solutions à court terme pour retarder le plus possible l’investissement dans les VRAIES solutions qui résoudront beaucoup mieux les problèmes actuels. Ça a marché pendant des années mais maintenant que Paris est officiellement terre d’accueil des JO, c’est terminé le syndrome du « on remet ça à plus tard/y a pas les sous sous ». Et ça tombe bien puisque la L, U, N et C feront parties intégrantes du noeud névralgique pour emmener le public à des épreuves (Nanterre/LDF, Colombes, Versailles & SQY).

      Ces 4 prochaines années vont être très intéressantes à suivre…

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour alb64,
      Des investissements pour améliorer la ponctualité sur le Nord de la ligne L sont en cours avec la création de la 4ème voie de Cergy. Côté Versailles / Saint Nom, nous rencontrons une véritable problématique matériel qui s’améliorera dans les prochains mois avec l’arrivée de nouveaux trains sur la branche de Versailles.

    • alb64Passer en mode normal dit :

      Bonjour Jennifer

      C’est bien les Z50 mais ce qui m’intéresserait avant tout c’est (non exhaustif): retente horaires, terminus partiel à 4 voies à St Cloud & La Defense + Becon V2/centrale, IPCS et/ou banalisation de Becon à Versailles/St Nom, KVB-P sur le tronc commun (Mantes – Poissy en est équipé depuis longtemps et pas nous alors que la problématique est la même -> 2 voies & diversité de desserte) et tout ce que Paulo nous a mentionné au fil des années pour améliorer l’exploitation.

  7. StephanePasser au statut dit :

    Jennifer, pourriez-vous nous décrire aussi la future desserte L3 au-delà de Nanterre-U 1) les samedis, dimanches et fêtes, 2) en soirée du lundi au dimanche et, 3) tant pour les heures creuses que les pointes, l’été (hors période des travaux bien sûr) ?
    Par ailleurs, à quelle date pourrons-nous télécharger les futurs tableaux horaires ? J’ai bien écrit les tableaux, pas fait référence à un calculateur d’itinéraires.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Stephane,
      Il n’y a pas de modification du service le weekend : il reste identique à celui que vous connaissez aujourd’hui. En revanche, le service d’été est bien modifié.
      Les futurs horaires seront en ligne sur le blog début novembre.

  8. ioferrPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Alors en gros, si je comprends bien : « Rallonger les trajets de tous les trains va permettre d’avoir moins de retards et de trains supprimés – voir plus de trains même »?
    Je sens comme un problème dans l’énoncé personnellement…

    Je suis d’accord avec le message d’Athiebaut.
    Tout cela me semble très marketé (et je travaille dans le domaine, je sais de quoi je parle) et pas très « consumer oriented » pour le coup.

    Omnibus?
    Comme lui/elle, je vais voir mon trajet rallongé à cause de ces changements = impact sur l’équilibre pro/perso et on sait que c’est bien vu quand on arrive plus tard et que l’on doit arriver plus tôt).
    Cherry on the cake, si jamais il y a du retard, il faudra encore s’arrêter à toutes les gares en reprenant le trafic alors que là au moins, on pouvait « tracer » = retards amplifiés pour tous, ligne L et RER A.

    Plus de trains?
    Pourtant, sur ma portion le délai entre deux trains passe de 10 à 12 minutes…Dommage pour nous.
    = AUSSI des attentes plus longues sur le quai – va falloir prier pour que les horaires soient effectivement respectés et qu’il y ait moins de suppressions car sinon, ce n’est pas un train d’avance qu’il faudra que chacun prévoit mais au moins 2 ou 3 !!! (cf. mon lus haut sur l’équilibre vie pro/perso).
    = AUSSI des trains plus chargés = augmentation de la probabilité des problèmes (actionnement alarmes, malaises, retard sur le quai) alors que là, on voyage bien, plutôt assis ou en tout cas avec un espace vital respecté.

    Bref, c’était plus bien, des trajets « courts » pour tous selon nos gares avec ces 2 branches et évidemment fallait que ça change !
    Vraiment dommage. A quand le vote des utilisateurs pour ce type de changements ?

    • ioferrPasser au statut dit :

      Ah et du coup, on pourrait avoir les détails de « la majorité des trains omnibus »?
      Lesquels ne le seront pas? combien? à quelle heure? quelles gares?
      Parce que quand on fait ce genre d’annonce avec un impact majeur sur la vie des gens, c’est bien de fournir les nouveaux horaires avec – afin que
      1/ les gens s’organisent
      2/ potentiellement se rassurent et donc potentiellement moins de réclamations à traiter.
      Merci par avance !

    • JenniferPasser au statut dit :

      La majorité des trains omnibus : tous les RER marqueront l’arrêt dans les gares de Maisons Laffitte, Sartrouville et Houilles vers Paris le matin et inversement le soir. Pour la ligne L tous les trains seront omnibus.
      Les horaires seront en ligne début novembre sur le blog de la ligne L. Le RER A vous proposera un simulateur de recherche horaires en ligne.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour ioferr,
      Impossible aujourd’hui de tenir la promesse des trains annoncés : limites d’infrastructures,cohabitation de 2 lignes très fréquentées sur une même portion de voie… aujourd’hui, les trains en heure d’hyper pointe roulent au ralenti, le réseau est rapidement saturé. Régulièrement les trains subissent des retards et pour limiter l’effet domino, certains trains sont supprimés.
      Demain, les horaires seront mieux respectés : 7 minutes d’allongement de votre temps de parcours théorique au lieu des 11 minutes de retard habituels en moyenne.
      Nous y reviendront dans quelques jours, je vous proposerai un billet dédié, mais il faut savoir que le nouveau service, ce ne sont pas que des nouveaux horaires, de nouvelles mesures viendront s’ajouter à ces horaires pour un service plus robuste : les temps de retournements étudiés, l’espacement du tronçon central sur le RER A, la relève glissée… RER A et Ligne L étant étroitement liées ce sont sur ces deux lignes que SNCF, RATP, élus, associations… ont travaillé pour une meilleure ponctualité mais également une meilleure cohabitation de ces 2 lignes.

  9. alb64Passer en mode normal dit :

    Bsr

    Ca vient de tomber: création d’un Versailles – PSL départ 18h25 à partir du 13/12. Ce qui fera des départs à 17h03/15/25/33/45/57/18h03/27/33/45/19h03.

    @Paulo: ca y est ! Le STIF commence à corriger cette différence de traitement en contre-pointe entre St Nom qui a ses 6 trains pendant 2 heures et Versailles qui n’en a que 6 sur 1 seule heure. Ne reste plus qu’a rajouter le 18h57 et c’est bon.

  10. RomainMichelPasser au statut dit :

    Bonjour Vous distribuer massivement depuis quelques jours ds dépliant concernant le dessin des ligne L et A sur le quel aucune informations concrètes ni explication ne sont indiquées Il reprend simplement les demandes ancestrales des utilisateurs à savoir moins de suppression et des trains à l’heure. Quel actions concrètes on été menées ? Embauche de magicien, rail supplémentaire, posté d’aiguillage repri en main..??
    PS dans les commentaires on peut lire que pour améliorer le trafic des investissements seront effectués dans les 4 prochaines années

    • JenniferPasser au statut dit :

      Vous avez raison, c’est un point d’entrée pour vous parler du nouveau service. Dans le prochain billet, en ligne la semaine prochaine, nous reviendrons sur les actions supplémentaires aux modifications horaires afin d’améliorer la ponctualité de la ligne.
      En attendant, voici un exemple concret et qui n’attendra pas 4 ans : une nouvelle voie est en cours de construction en gare de Cergy le Haut >

  11. Xavier95Passer au statut dit :

    Bon, on a bien compris, moins de trains, plus de monde dans les trains, et plus d’attente lors des suppressions.
    Bonjour la galère!
    Par contre, les nouveaux horaires semblant être secret défense, la comparaison est très difficile à faire ce jour. Actuellement, le trajet de CLH à Nanterre Université prend officiellement 33 mn. Ce qui est le cas avec les Bombardier et quand on n’est pas bloqué par les manœuvres de marchandise à Achères.
    De même, 30 mn de CLH à Cergy Préfecture (toujours officiellement) quand il n’y a pas de soucis avec Paris et/ou l’interconnexion.
    Quelles nouvelles durées (officielles) à l’avenir?

    Pourquoi la SNCF, la RATP et le STIF ne se penche pas plutôt vers un tronçonnement de la ligne A: depuis CLH et Poissy terminus à la Défense et suppression de l’interconnexion. Techniquement, c’est possible (certes avec des travaux et aussi peut-être du personnel en plus). Question de volonté.

    Ceci éviterait les retards incessant.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Xavier95,
      L’ensemble des horaires seront communiqués et mis en ligne sur le site et l’application à partir du 6 novembre prochain. Ce n’est pas un secret défense mais il aura fallu dans un premier temps réserver les sillons (créneau horaire) pour permettre la circulation du plan de transport. En parallèle, il faut monter le roulement des rames (entrées/sorties des trains des garages, des ateliers…) et les roulements conducteurs également. Tout est en cours de saisie dans l’ensemble des outils actuellement.

      Il n’est pas prévu de tronçonner la ligne. A mon sens cela risquerait d’engorger la gare de la Défense qui rappelons le est en zone RATP et les règles de conduite sont différentes. Ensuite, le STIF, RATP et SNCF travaillent pour améliorer l’ensemble de la ligne A par la création de la direction de ligne et le Centre de commandement unique >

  12. MCPasser au statut dit :

    Bonjour Jennifer,

    Si je peux me permettre, puisque vous encouragez les usagers de la branche Cergy à utiliser le L, pour descendre à maisons-Laffitte et prendre le A Poissy suivant:

    -le temps de déchargement d’un L plein à Maisons-Laffitte a-t-il été anticipé dans cette nouvelle grille horaire?
    -même question pour le temps de chargement du RER A Poissy suivant?

    Bien entendu, quelques personnes pourront le faire pour se dépanner, mais de là à vendre cela comme une nouvelle offre, j’avoue être circonspecte. D’ailleurs, les quais de la gare ne sont pas franchement bien larges…

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour MC,
      le sujet des dessertes des gares a été revisité à l’occasion des groupes de travail sur le nouveau service. Nous aborderons les secrets du nouveau service dans le billet prévu pour la semaine prochaine.
      L’avantage de la desserte omnibus des RER permettra de désaturer les quais bien chargés de la gare de Maisons Laffitte.

  13. benjiPasser au statut dit :

    Bonsoir,
    Pourquoi la ligne L à destination de Versailles Rive droite ne bénéficie d’aucune amélioration, ni de changements d’horaires?
    Cet axe est toujours laissé à l’abandon….toujours pas de nouveaux transiliens…pas de nouveaux horaires…
    A QUAND LE CHANGEMENT SUR CET AXE?????

    Merci!
    Benjamin

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour benji,
      votre commentaire est hors-sujet mais je vais y répondre : un nouveau service a été mis en place en décembre 2015 pour le sud de la ligne. Certes, aujourd’hui, nous rencontrons une problématique avec des indisponibilités matériel importantes : Billet spécial : les avaries matériel
      En fin d’année, un train supplémentaire sera mis en service entre Versailles RD et Paris Saint Lazare et de nouveaux trains circuleront sur votre ligne. Alors le changement, c’est en cours 😉

  14. Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

    Ehh oui c’est un bon début…
    on verra comment le plan de transport local sera remanié: sans entrer dans les détails, son ajout n’est pas possible en l’état. Il faudra aussi bien sur voir la suite de son roulement éventuel.

    Pour ajouter un train à 18h57, on peut penser (rien ne l’entérine, c’est juste une possibilité locale) à la suppression du garage du VASA 133643 18h43; il repartirait en PASA 1337xx à 18h57, soit à la limite du conflit avec l’arrivée du VASA 133655 19h01.

    Sachant qu’au SA2017 (fin décembre donc), le plan de garage de Versailles-RD sera plus difficile à gérer mais il donnera un peu plus de marge de manœuvre pour la gestion des trains-travaux.

    Ceci dit,… quel dommage que le STIF n’en aie pas profité pour reconsidérer la remise aux normes du quai voyageurs voie 6… dans ce cas, évidemment, comme dans des dizaines d’autres, le problème serait au pire … euh ben non, y a pas de pire.
    Il serait résolu.

  15. RomainMichelPasser au statut dit :

    Bonjour vous avez indiqué à plusieurs reprise autour du 5octobre dévoile et communiquer sur les nouveautés et horaires de décembre 2017 de la ligne la semaine prochaine. Voilà la semaine est bientôt terminé et toujours aucune réel informations complémentaires à ce sujet! Ce si est-il due également à une avarie matériel ou un problème d’aiguillage??

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour RomainMichel,
      Sauf erreur de ma part, je ne pense pas avoir écrit que les horaires seraient disponibles au mois d’octobre mais plutôt au cours du mois de novembre : les horaires sont en cours de saisie sur les différents médias (appli, site). > Les secrets du nouveau service.

Laisser un commentaire