MaligneL.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Billet spécial : les trains de la ligne et les avaries

100
Publié le 15/09/2017

Pourquoi des trains sont supprimés ces derniers temps ? Pourquoi toutes ces pannes, ces avaries ? ... A l'heure où les nouveaux trains sont plus qu'attendus, que se passe-t-il du côté de la maintenance des "vieux trains" ?

« Mesdames et Messieurs, votre attention s’il vous plait, en raison d’une avarie matériel… votre train est immobilisé en atelier de maintenance, ce train en panne a dû être retiré de la circulation… » Vous l’avez certainement entendu à plusieurs reprises ces derniers jours.

Mais que se passe-t-il exactement ? C’est bien la question légitime que vous me posez et à laquelle je vais tenter de répondre en partageant avec  vous toutes les infos recueillies.

Alors que les nouveaux trains Francilien (Z50) arrivent sur l’axe Paris-Versailles, les « vieux trains » sont de moins en moins disponibles.

Quel lien avec l’indisponibilité de trains actuellement sur la ligne L ?

Une maintenance de plus en plus complexe des quadras

Tout d’abord, l’âge des trains est un facteur important : ils ont plus de 40 ans ! Ce n’est pas vieux, mais, en même temps, cela implique que ces trains doivent passer plus régulièrement en centre de maintenance.

Ils sont fortement sollicités  au quotidien par les ouvertures / fermetures de portes, les phases de freinage / d’accélération…

Alors, entre les trains qui passent « leur visite » habituelle et ceux qui rentrent pour panne ou dégradation, cela représente beaucoup de trains en passage en atelier et dont il faut assurer la maintenance. Sans parler du fait qu’avec un matériel plus ancien, il peut y avoir rapidement des problématiques d’obsolescence des pièces et donc de difficultés à trouver des pièces détachées qui sont presque devenues… des pièces de collection.

C’est sûr, un train plus ancien passe plus en maintenance, c’est normal me direz-vous. Mais c’est l’arrivée du nouveau matériel et la cohabitation avec l’ancien, que nous sommes en train de vivre sur la ligne, qui rend la maintenance plus complexe qu’à l’accoutumée.

Des sites de maintenance en travaux

C’est avec cette 2ème raison qu’on passe dans une situation plus rare pour notre ligne. Si l’on a toujours – voir plus – besoin de nos centres de maintenance aujourd’hui, ils sont pourtant eux-mêmes… en travaux ! Et oui : il va falloir accueillir le nouveau matériel dans les ateliers, et cela nécessite quelques transformations.

Le site de Levallois  qui s’occupe de la maintenance des trains de votre ligne est en pleine transformation. En effet, la maintenance des trains Z 6400 se fait essentiellement par l’accès sous le train tandis que pour les Z 50 (Francilien), la maintenance se fait par le toit.  Cf illustration des trains ci-dessous.

Photo de Thomas Chaffaut pour le jeu (re)découvrons la ligne L

Conséquences : actuellement, 1/3 des voies du site de Levallois sont en travaux. Il n’en reste que 6 sur 9 pour réaliser la maintenance. Et lorsque le site de Levallois ne peut plus accueillir de trains supplémentaires, leur maintenance est réalisée sur les sites de Val Notre Dame et/ou Achères ; et sur le site de Paris Nord pour trains Franciliens. Pour acheminer ces trains sur d’autres centres de maintenance, il faut alors pouvoir les « insérer » dans les circulations déjà denses de la région de Paris Saint Lazare.

Rien de simple, il faut combiner à la fois, de manière plus ou moins concomitante, la suppression des Z6400 et l’accueil des nouvelles rames.

Nos rames partent en maintenance dans le centre qui pourra les accueillir, du coup, elles reviennent moins vite.

Le tour en fosse d’Achères, qui sert au reprofilage des essieux, est lui-aussi en travaux. C’est une installation essentielle car les roues des trains se déforment avec les variations climatiques comme je l’expliquais l’an dernier à propos des feuilles mortes. La sollicitation quotidienne, avec les phases de freinage et d’accélération répétées, use également les essieux plus rapidement avec l’âge des trains.

Ce tour en fosse est le seul dont nous disposons sur la région de Paris Saint Lazare. Les travaux actuels visent à le rendre plus moderne, en le dotant des dernières technologies. Il remplacera (au cours du dernier trimestre de cette année) celui qui est arrivé en même temps que les trains Z6400, il y a une quarantaine d’années, et permettra de reprofiler les essieux de tous les types de matériel : les trains de la ligne J, les trains Normands, les Z6400, les Franciliens, les locomotives…

En attendant, nous devons là-aussi acheminer nos trains sur des sites partenaires comme Joncherolles, Trappes… ce qui rallonge le délai de maintenance.

Une recrudescence des dégradation, des actes de malveillance

Enfin, et ici, plus de rapport avec le changement de matériel, nous avons connu une recrudescence des tags sur les trains de notre ligne : plusieurs d’entre vous l’ont d’ailleurs constaté et signalé sur notre fil Twitter.

Au-delà des tags, nous avons également eu des signalements sur des trains dont les parois pouvaient être cassées, les luminaires arrachés… (sans parler des portes retenues qui détériorent le système de fermeture des portes).

Toutes ces dégradations entraînent l’immobilisation des trains, le temps d’effectuer les réparations et nettoyages nécessaires. Ces trains immobilisés s’ajoutent donc à ceux qui sont en maintenance (prévue ou non), ce qui n’arrange rien…

Bientôt de meilleures nouvelles ?

Ces difficultés de maintenance vous font vivre plus de suppressions de trains, ce qui rend la rentrée compliquée sur la ligne, je le sais bien. Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour cette gêne et mettons ces opérations sous grande vigilance. Toutes nos équipes sont mobilisées.

Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que toutes ces opérations, combinées aux nouveaux services, permettront une meilleure exploitation avec l’arrivée des nouveaux trains.

En parallèle des adaptations dont je vous ai parlé, les marches d’essais du Francilien se poursuivent d’ailleurs sur la branche de Versailles. Dès la mi-décembre, ce nouveau matériel sera du concret. En attendant, si cela vous intéresse, vous pouvez suivre les essais des nouveaux trains en rejoignant l’équipe projet sur @FrancilienLSud :

Et bien sûr, si malgré tout il reste des zones d’ombre derrière ces « avaries matériel », et autres « trains immobilisés en maintenance », n’hésitez pas à me poser des questions – ou à apporter vos lumières pour les spécialistes !

 

Pour la petite histoire : ça n’arrive que 2 fois par siècle

Ce genre de grandes opérations – avec leur lot de conséquences sur le trafic – arrivent rarement, je le disais, mais une transformation similaire de notre ligne a déjà eu lieu, et fort logiquement, c’était il y a 40 ans… puisque c’est l’âge des Z6400, arrivés en 1976.

Illustration de Z6400, trains circulants sur la ligne L (crédit photo Gilles Neyret et 19 décembre 1978)

100 commentaires pour “Billet spécial : les trains de la ligne et les avaries”

  1. FlorencefaPasser au statut dit :

    J’espère que vous ne pensez pas que de laisser un billet sur le blog suffit à satisfaire vos utilisateurs. J’utilise la ligne depuis 2 jours et sur 4 trajets j’ai eu 3 problèmes, cela me semble loin et même très loin de l’acceptable ! Et pour me rassurer vous annoncez que la situation sera améliorée en décembre … j’ai perdu deux heures en deux jours donc je dois envisager d’accepter de donner 60 heures ( je pris du principe que le we je me passerai de bouger …) de ma vie à votre société sans que bien sûr pendant ce temps le coût de vos prestations soit diminué ! Je ne vois aucune autre entreprise qui puisse proposer pareil arrangement et garder un seul de ses clients. Vous êtes vraiment dans une situation de prise d’otage de vos clients. C’est juste inadmissible et soit disant nous pouvons nous informer sur l’application, et bien 15 min avant mon train, le temps de rejoindre la gare, le train était indiqué comme roulant … expliquez moi ce que vous pouvez faire pour arrêter cet enfers !

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Florencefa,
      Vendredi dernier était une situation toute particulière où les difficultés de circulation faisaient suite à la présence de personne sur les voies suivi d’un accident grave de voyageur :
      J’ai souhaité vous proposer ce billet pour vous expliquer la situation telle qu’elle est aujourd’hui : suite aux travaux d’adaptation pour l’arrivée du nouveau matériel, nous faisons appel à d’autres centres de maintenance pour une partie de nos trains. Nous avons quelques mois de travaux devant nous mais surtout, de nouveaux trains arriveront dès la fin de l’année (dans moins de 3 mois) pour améliorer la disponibilité de trains sur la ligne. Alors oui, c’est vrai, la situation est difficile en ce moment, croyez bien que nous en sommes sincèrement désolés. Toutes nos équipes se mobilisent pour qu’un maximum de train puisse circuler au quotidien.

  2. FatigueePasser au statut dit :

    Bonjour,

    Merci pour ce billet, qui éclaircit un peu les choses.

    Pour moi, ça a marché ce matin, pour la 1ère fois depuis début septembre (trajet en 50 minutes porte à porte assise, versus 1h15 debout tassée les autres jours…)

    Je ne comprends pas pourquoi il faut attendre décembre pour avoir des Transiliens, alors qu’il y en a déjà (que vous utilisez pour les tests).
    En quoi consistent d’ailleurs ces tests, puisque le matériel est éprouvé sur les lignes J et L (Cergy / Nanterre) ?

    Merci, cordialement

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Fatiguee,
      Les tests portent sur de nouveaux trains qui ont été livrés cette année : un peu comme pour une voiture, ils subissent des tests pour s’assurer que « tout est opérationnel ». Par ailleurs, ces tests nous permettent de savoir si les écrans de contrôle caméras sont bien placés, si les panneaux nécessaires pour les conducteurs sont également bien placés, … nous nous assurons que toute la signalétique, tous les équipements sont conformes. Par la même occasion, nous contrôlons l’espacement entre le train et le quai, le fonctionnement de l’ensemble des équipements à l’intérieur du train… c’est seulement après toutes ces vérifications que les trains sont habilités à circuler sur la ligne.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour à tous

      effectivement les essais NAT consistent à effectuer un grand nombre de vérifications sur le installations au sol, qui ont subi de nombreuses modifications, et à parcourir TOUS les mouvements possibles sur chaque secteur.

      Il faut donc simuler tout ce qui est susceptible de se produire en service: garages, dégarages, tiroirs de manœuvre, rebroussements, essais d’ouverture de portes… la longueur utile de la plupart des voies à quai, par exemple, n’est pas extensible et entre les balises, les pédales, les zones, les enclenchements, les installations ajoutées, modifiées, il y a de quoi faire.

      La concomitance d’exploitation de trois matériels jusqu’à la mise en exploitation commerciale en NAT de la branche St-Cloud – St-Nom (Garches ayant déjà été adaptée afin de permettre un déblocage de St-Cloud par expédition de rames vides) nécessite aussi bien sur des adaptations qui nous amènent, en gare, à des visites sur site (souvent de notre propre initiative) entre services, chacun pour ses missions, entre autres:
      — pour les conducteurs: points d’arrêt en fonction des matériels et de la progression du train (19 points d’arrêt à St-Cloud avec 3 types de plaques de signalisation, au lieu de 7 auparavant et un seul mode utilisé, bon courage…), positionnement des balises, des télés à quai (dont le type de visualisation a changé, pas évident au début)
      — pour Transilien: points d’arrêt pour les vérifications ou opération avant expédition sur les trains concernés, positionnement des ouvertures, gestion des PSH (personnes en situation de handicap), repérage des installations modifiées à quai (un paquet):
      — pour Réseau Circulation (aiguilleurs, agents-circulation, régulateurs en visite terrain…): ben… toutes les installations au sens large du terme, modifications liées aux longueurs des matériels (longueurs disponibles, dégagements des zones, situations particulières, implantations de certaines installations) le tout sur toutes les voies) et aussi les modifications aux documents métier qu’il faut s’approprier et c’est pas simple.

      Il faut aussi reprendre et bien préciser à toutes les entités ce qui est aujourd’hui possible et ne le sera plus dans quelques mois, notamment au niveau des croisements de matériels (très fréquents aujourd’hui), des redirections de trains, …

      Jusqu’à présent, seul le positionnement complexe de certaines balises et pancartes continuent à nécessiter des adaptations, mais l’affaire se présente plus que bien et c’est plutôt du côté des capacités de gestion matériel des technicentres (pas extensibles à loisir non plus) que la difficulté sera grande.

    • alb64Passer en mode normal dit :

      Bjr

      @Paulo: j’ai constaté que les pancartes d’arrêts, c’est un véritable foutoir. Entre les emplacements assez folklo dans certaines gares pour manque de place et les désignations pour un même matériel qui arrivent à changer en l’espace de 3 gares… Sinon j’ai remarqué que des pancartes RBT ont fait leur apparition en sortie de La Defense côté Puteaux. Faut-il s’attendre à l’utilisation des 4 voies en mode dégradé en cas d’interruption ?

    • EPPasser en mode normal dit :

      @alb64: Il y a déjà du rebroussement à La Défense pour la ligne U en US et, pour la ligne L, en cas de travaux entre PSL et La Défense. Par ailleurs, en cas d’interruption des circulations sur un secteur, il arrive que les trains assurent des navettes sur une portion limitée de la ligne.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      @alb64 & EP
      j’en suis à 3 tournées des quais avec des collègues Transilien et Traction (à St-Cloud, qui compte 19 points d’arrêt contre 7 précédemment donc) pour visualiser les installations.

      Dans l’absolu, avec 3 matériels, deux compositions possibles et le paramètre continuation ou rebroussement, c’est pas simple, et il faut combiner avec le dégagement nécessaire de certaines balises au sol (et il faut savoir lesquelles), les nouvelles télés à quai, les écrans Infogare, la signalisation (signaux et panneaux complémentaires) et donc une visibilité assez restreinte.

      Sans parler de l’implantation de certaines pancartes qui nécessitent une flèche directionnelle (elles ne concernent pas forcément la voie la plus proche)

      Après, questions:
      voie banalisée ou non ?
      point d’arrêt distinct en fonction de la composition ou non ?
      continuation ou rebroussement (RBT = concerne Bécon voie centrale, La Défense voies 3 et 4 (dans les deux sens), Suresnes voie centrale (dans les deux sens), Le Val d’Or voie centrale (dans les deux sens), St-Cloud voies A et B (dans les deux sens), Garches-MC centrale (dans les deux sens).

      et attention, pour le rebroussement, changement impossible sauf à subir une prise en charge…

      pour le mode d’indication, on retrouve les 3 types:
      – composition en nombre de voitures (4V / 8V / 4/8V)
      – composition par type de matériel
      (Z6400 4V, Z6400 8V, Z6400 4/8V, Z2N 4V, Z2N 8V, Z2N 4/8V)
      – composition en nombre d’éléments (Z50/1, Z50/2, Z50 1/2)
      – point d’arrêt unique (TT – tête de train)

      et oui c’est paaaas simple…

  3. Bonjour et merci de cet article instructif.
    Après quelques années à l’étranger je suis de retour sur cette bonne vieille ligne L. Vieille assurément, bonne c’est moins sur après avoir constaté un allongement des temps de parcours depuis Versailles afin de résoudre des retards qui sont finalement quotidiens, la double peine… J’ai retrouvé aussi avec dépit les vieilles rames que je pensais ne jamais revoir, mais bonne nouvelle le changement c’est pour bientôt!
    J’en viens à ma question: la maintenance étant gérée avec difficulté en ce moment sur des vieux équipements, devons-nous craindre pour notre sécurité?
    Question subsidiaire: le parc de matériel sera-t-il massivement renouvelé en décembre, ou verra-t-on apparaître un équipement neuf de temps en temps au risque de voir perdurer longtemps ces difficultés de maintenance?

    Un usager inquiet pour sa vie (quotidienne)

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Trainduquotidien,
      Pas de crainte à avoir du côté de la sécurité des trains. Le conducteur procède à des essais et tests avant de faire circuler le train en ligne, en cas de panne, le train est aussitôt renvoyé en centre de maintenance. La difficulté réside dans notre capacité à assurer la maintenance sur ces trains au vu de la réduction de notre centre de maintenance pour travaux.
      Plusieurs trains neufs circuleront sur la ligne en fin d’année. La situation devrait, de ce fait, s’améliorer.

  4. BenVDAPasser au statut dit :

    Et encore suppression du 08h27 à Sèvres pour PSL.

    Vous pensez qu’on m’en voudra si je ne présente mon Navigo qu’une fois sur deux aux contrôles ? J’espère que non, après tout je remplirais alors ma part du contrat autant que la SNCF…

  5. PierrevePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Merci pour ce billet très instructif et bien bâti, la transparence devient une réalité à la SNCF et c’est très louable. On avance mais le chemin est encore long avant de pouvoir disposer d’une ligne adaptée à nos besoins.
    En revanche, c’est vraiment un succès ce blog hyper verrouillé avec validations des commentaires par la stasi en 2 exemplaires (dont le rose). Les commentaires pleuvent!
    Bien à vous

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Pierreve,
      Merci pour votre retour.Les commentaires pleuvent au rythme des incidents… je travaille sur un billet spécifique sur le sujet des personnes sur les voies et leurs conséquences sur les circulations.

  6. alb64Passer en mode normal dit :

    Au fait Jennifer, on n’a pas parlé de la GCO. C’est prévu NAT en 2018 ? On ne peut pas garder des 6400 parce que bloquer une NAT complète pour cette ligne franchement…

    • COLOMBOROL92Passer en mode normal dit :

      @alb64 , je ne sais pas si d’ci la fin 2018 cette ligne sera fermée pour les travaux de la tangentielle ouest ( Tram express 13 ) auquel le cas le problème ne se posera plus . Ceci dit vu la lenteur des premiers travaux et le financement toujours pas bouclé , cette question mérite d’être posée (je sens bien sinon le coup d’un bus de substitution qui pourra durer longtemps travaux ou pas )

  7. Nad82Passer au statut dit :

    où peut on retrouver les nouveaux horaires, et quand cela finira ces travaux de réparations, svp?

  8. RomainMichelPasser au statut dit :

    Bonjour, en quoi un tag peut il retenir un train dans les ateliers de maintenance. Je sais que transilien n’a pas d’obligation en terme de ponctualité et de fréquence Mais afin d’éviter des supression répéter pour de problème mineur clim, éclairage, etc.. et puisquil ne semblent plus possible d’avoir en permanence des trains de réserve de part et d’autre des ligne, n’envisage vous pas effectué au maximum les maintenance préventive et curative avec un technicien à bord de chaque train, et qui pour momentanément condamner une voiture le cas échéant ? Cela éviterai bien de suppression et blocage de ligne!

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour RomainMichel,
      Un tag peut retenir un train en atelier de maintenance si c’est la cabine de conduite qui est taguée car elle empêche la bonne visibilité pour le conducteur.
      Les problèmes majeurs sont traités en priorité : peuvent survenir des défauts portes qui peuvent sembler mineurs mais qui nous obligent pour des raisons de sécurité à retirer le train de la circulation. Tous les trains disponibles sont en circulation : le gestionnaire de moyen situé au Centre Opérationnel Transilien de Paris Saint Lazare fait « un état des lieux », en relation avec les technicentres, des trains disponibles, aptes au service voyageur >
      Du fait de leur age avancée, malgré la maintenance préventive, les pannes surviennent de façon imprévisible. C’est pour cette raison que le nouveau matériel arrive, que nous devons donc adapter nos infrastructures, les ateliers de maintenance…
      Votre idée de maintenance embarquée est intéressante mais je vous laisse imaginer le nombre de techniciens, spécialistes qu’il faudrait au quotidien pour chacun des trains.

  9. BlablaPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Ça fait un an et demi que j’ai posé la question, je retente le coup.
    En gare de PSL, le train pour SNLB de 17h20 est toujours annoncé tardivement.
    Très concrètement: ce soir j’arrive en gare à 17h10.
    Il y a 2 trains à quai : voie 2 et voie 4.
    À 17h15 le train pour Versailles, départ 17h23, est annoncé voie 2.
    On se dit que notre train pour SNLB va encore être supprimé a tous les coups.
    À 17h17 seulement, on nous annonce la voie 4 pour SNLB. On se précipite, le train part quand même en retard, forcément.

    Questions :
    – pourquoi nous annonce t on le train si tardivement alors qu’il est à quai depuis un bout de temps?
    – Pourquoi le train de Versailles est il annonce généralement avant alors qu’il part après?
    – Pourquoi annoncer si tardivement sachant que vous 5 un train arrive à quai et donc c’est la ruée dans les 2 sens avec tous les risques que cela engendre pour notre sécurité?

    Bien sûr, forcément, le train de 17h20 n’a guère de chance de partir à l’heure.
    Et il n’y a pas de train entre 16h59 et 17h20, il y a donc du monde qui attend.

    Merci d’avance pour vos explications. Au quotidien, c’est pénible.
    Étant donné que cela arrive de manière récurrente, cela vaut la peine d’y remédier.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Blabla,
      Il me semble que c’est lié à la grille horaire de départ des trains. Pour avoir plus d’explications et des infos, je me renseigne auprès des experts du départ des trains sur Paris Saint Lazare.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Blabla,
      Les expert m’ont apporté des éclaircissements sur la situation que vous avez exposée dans votre commentaire et voici quelques éléments d’explications pour l’affichage toujours tardif du 17h20 pour Saint Nom la Bretèche :
      Le train de 17h20 circule en train long (UM).
      Une premier élément du train entre en gare à 17h03 (ce que vous voyez lorsque vous arrivez à 17h10). Vers 17h15,l’autre élément sort des voies de garage pour venir s’accrocher au premier élément déjà présent en gare.
      Cette manœuvre qui consiste à accrocher 2 trains ensemble doit se faire sans aucun voyageurs présents sur le quai.
      Nous affichons le train lorsque, ce que nous appelons dans notre jargon, le forcement et terminé. En gros lorsque les 2 parties du train sont accrochées ensemble pour former le train long.
      Du coup en conception ce train sera toujours affiché tardivement et après le Versailles Rive Droite car cette opération se déroule au mieux à 17h13 en théorie alors que pour le Versailles Rive Droite au mieux c’est à 17h10 (même chose forcement).

      Du coup, vous voyez ces 2 trains qui semblent prêts pour Versailles Rive Droite et Saint Nom la Bretèche mais, en fait, ils sont en cours de préparation en attendant la deuxième partie du train.

    • BlablaPasser au statut dit :

      Bonjour Jennifer,

      Merci d’avoir répondu, je comprends l’explication donnée mais question sécurité et fiabilité des horaires ce n’est pas l’idéal… C’est rageant de voir ce train partir regulierement en retard alors qu’on attend depuis 20mn. S’il est supprimé, ça fait un battement de 30mn sans train, ça n’est pas rien sur cette tranche horaire.

  10. RomainMichelPasser au statut dit :

    Bonjour et merci d’avoir répondu, je comprends pour les Tages sur les vitres avants et arrières qui sont malheureusement posés lorsque les rames ne sont pas en service ; une surveillance accrue des têtes de train , un élément mobile de protection ou des traitements anti tagues pourraient fortement décourager les plus téméraires. En ce qui concerne les problèmes techniques de matériel je comprends bien que si entre le moment où le problème est signalé,que le gestionnaire reçoive l’information, qu’il si rende, vérifi et conclu en relation avec le technicien des centres il s’écoule plus de deux à trois minutes le service risque d’être très voir « fortement perturbé. Alors que si il y a toujours un à deux trains de réserves avec un conducteur toujours prêt à partir. Le gestionnaire pourrais alors faire un diagnostic dans les règles de l’art sans perturber le service voyageurs. La réparation nécessite soit d’acheminer la rame au centre techniques soit l’intervention est simple ou courante alors le ou les techniciens mobiles peuvent intervenir. Quand au nombre d’embauche il est malheureusement minime , quelques heures de formation pour les agents d’accueil et une réorganisation des services techniques de maintenance d’astrainte suffirait amplement dans un premier temps.
    Cordialement.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour RomainMichel,
      Cette idée de réserve va être appliquée pour le nouveau service qui sera en place sur le nord de la ligne en fin d’année. Pour l’heure, nous ne pouvons pas parler de trains de réserve car tout le matériel disponible est mis en circulation pour les services de matinée et soirée.
      Nous avons lancé de grandes campagnes de recrutements pour tous les services mais les contraintes liées à ces métiers spécifiques n’attirent malheureusement pas beaucoup de candidats.

  11. Nad82Passer au statut dit :

    Je parle des réparations qui nous font subire bcp de suppressions sans compensations et des horaires du 10 décembre

  12. Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

    Bonjour à tous

    que se passe-t’il, en schématisant au plus simple bien sur, lorsqu’un conducteur constate un incident matériel ?
    Tout d’abord, il avise au plus vite l’agent-circulation (AC) du secteur (ou le plus proche), éventuellement via le régulateur du COGC (qui est à côté du COT) qui répercutera immédiatement au(x) agent(s)-circulation(s) concernés.
    Les AC et aiguilleurs prennent ensuite les mesures immédiates « mouvement », en lien avec le COGC, qui peut en demander d’autres, y compris pour tus les postes de la ligne, le tout afin de pallier autant que faire se peut le risque d’arrêt en pleine voie d’un train transportant des voyageurs.

    A ce moment, en fonction de plein de paramètres (localisation du train, installations utilisables, autres trains en ligne, situation normale ou déjà perturbée, sur-incident, travaux en cours, …) les conséquences de l’incident peuvent aller de… rien du tout pendant une durée variable à interruption de circulation.

    Le conducteur du train incidenté va ensuite appliquer telle ou telle procédure, tout en informant les AC en temps réel (il peut être amené à demander une protection personnel par exemple s’il doit aller vérifier quelque chose sur son train, en zone dangereuse, en voie) et le permanent du COT (lequel est aussi en relation avec les AC)

    Le COT, quant à lui, adapte la circulation au niveau régional (compte tenu des roulements de matériels et de conducteurs) et le conducteur, en cas de besoin, entre en contact avec le pôle d’appui transilien qui l’assiste à distance.

    Ensuite, en fonction de l’évolution de la situation (constatations, vérifications, …) le conducteur indiquera s’il peut se remettre en marche, avec quelles restrictions éventuelles et s’il peut continuer le service voyageurs.

    Si pendant ce temps on avait une rame de secours avec un conducteur prêt à bondir…

    Alors déjà bien sûr où la stationner ?
    Il faudrait un roulement de conducteurs pour chaque rame, sachant qu’elle ne peut pas rester en maintien de service 24h/24 compte tenu des opérations caténaires (et des opérations « voie » aussi éventuellement).
    Il me surprendrait que les décisionnaires actent un tel coût (donc une rame de 8 voitures en attente permanente, avec 3 conducteurs sur site par jour et préparation courante 1 fois par 24 heures)

    A part Cardinet et Levallois (à vérifier bien sur), peu d’endroits le permettent.
    Pouvez tout de suite éliminer Versailles-RD (je passe sur les détails).

    Ensuite, par rapport aux situations de blocage vécues, une telle rame pourrait éventuellement être engagée pour la suite du roulement du train incidenté (où pour reprendre le roulement d’un autre de train par croisement de rames et/ou conducteurs, un casse-tête pour le Permanent du COT), à partir donc de la première réutilisation prévue (voire la deuxième), éventuellement avec une origine reportée et un parcours à vide en fonction de sa localisation.

    Sauf que bien sur cette rame ne va pas passer par-dessus les trains en ligne; il faudrait lui permettre de s’acheminer – si c’est possible – jusqu’à un point où elle pourra reprendre un service voyageurs.

    le seul cas où une rame en avarie matériel peut être visitée par une équipe du matériel, c’est lorsqu’elle est (ou lorsqu’elle a pu être acheminée, y compris sur un faible parcours) sur une voie de service et qu’elle peut y stationner la durée nécessaire à l’intervention (délai d’acheminement de l’équipe inclus)

    par expérience, l’acheminement préventif d’une rame sur une voie peu utilisée en ligne, pour l’engager au plus vite en cas d’incident (partant du principe qu’une rame disons en « milieu de ligne » aura potentiellement moins de distance à parcourir ou pourra être engagée plus facilement) n’aurait pour effet que de diminuer les solutions d’acheminement voyageurs, car dans la plupart des cas sur une rame incidentée bloquée en ligne cela ne ferait que réduire d’autant les possibilités de retournement sur certains sites… et autant de voyageurs en souffrance en plus.

    Par contre, on a eu des cas de sur-incident (incident matériel qui s’aggrave, ouverture répétée de disjoncteurs par exemple, on dysfonctionnement de la conduite principale qui inhibe l’assistance portes) où la rame a pu être acheminée (éventuellement avec restrictions) jusqu’à un point de garage, que ce soit sur L ou sur U.

    Ca reste la meilleure solution.

    Il faut rappeler également que la concomitance d’exploitation de 3 matériels va être difficile, l’optimisation des acheminements et de la résilience de la ligne seront réelles lorsque les NAT circuleront sur l’ensemble de la L.

    • BlablaPasser au statut dit :

      Bonjour, merci pour vos commentaires toujours précis. Je rebondis simplement sur le dernier paragraphe: d’ici 2024, on n’a peu d’espoir d’avoir une circulation un brin normale si je comprends bien. 2024 est bien la date où tous les trains circulant seront du nouveau matériel? Jusqu’ici on aura trois types de matériel? Et donc des problèmes persistants en perspective. Que c’est réjouissant. Pour le moment on nous parle toujours de 2017 pour Versailles et de 2018 pour SNLB, mais c’est un délai qui va s’allonger en réalité.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Blabla,
      2024 c’est la date de la mise en service de EOLE permettant de désaturer la gare de Paris Saint Lazare. Et d’ici là les travaux de renouvellement du réseau seront terminés, nous entrerons dans une phase de travaux d’entretien « classiques ».
      Oui, trois types de matériel différents cohabiteront sur la ligne.
      Je ne pense pas que les dates pour Saint Nom et Versailles « glissent » : Versailles, c’est confirmé pour la fin de l’année et côté Saint Nom, les travaux du renouvellement du viaduc de Marly avancent dans les délais (voir le dernier billet entre vous et moi > https://malignel.transilien.com/2017/10/19/entre-vous-et-moi-63/ ) donc dernier trimestre 2018.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour à tous

      effectivement comme le précise Jennifer et pour simplifier, les NAT devraient arriver sur la branche St-Nom fin 2018, c’est donc jusqu’à cette arrivée que les matériels ne pourront pas être « croisés » (que ce soit en service voyageurs ou en acheminement à vide pour garage) entre les deux missions L Sud, comme cela arrive souvent actuellement.

      par contre, on peut affirmer que lorsque les (trop) nombreux incidents/avaries matériels constatés sur les actuelles Z6400 auront bien sur disparu avec le retrait du matériel, l’arrivée des NAT sur la branche Versailles-RD ne pourra qu’améliorer la régularité.

      il faut ici rappeler à ce sujet que du point de vue circulation, il sera possible de faire circuler à vide des NAT entre St-Cloud et Garches en cas de situation fortement perturbée, afin d’apporter « un peu d’air » au secteur St-Cloud/La Défense
      cette « soupape » actuellement utilisée en cas de nécessité sera donc toujours d’actualité.

    • alb64Passer en mode normal dit :

      Bjr

      @Paulo: faut aussi dire que la façon de conduire de certains ADC n’aide pas non plus à soulager le matériel. « les férus de la vitesse »: peu importe que le rail soit sec ou mouillé, la rame patine/enraye ou pas, ils ne connaissent que le MPT ou les dépressions à fond. Et depuis 3/4 ans, je constate qu’il y en a beaucoup (à mettre peut être en corrélation avec les NAT qui sont moins « savonnettes » que les 6-4, gère mieux la puissance délivrée etc). Encore constaté tout à l’heure où il a plu localement à Suresnes et à Chaville -> Suresnes, rame qui patine « à mort » mais l’ADC continue l’accélération à fond sans jouer sur le MPT. Chaville -> grosse dépression qui fini en enrayage sur 300m/500m (du pont jusqu’aux TV de l’EAS en IPCS pour les 4V, V1). Au départ de Chaville, il décide ENFIN d’accélérer doucement malgré que la rame patine encore mais moins.

      Pareil avec les 27300 entre PSL & PMP où les 1ers sont plutôt adepte du sablage et des accélérations « sportives » avec des 27300 qui font un vacarme pas possible et les autres avec des accélérations tranquilles.

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonsoir alb64

      les NAT avec leur motorisation répartie, les 27xxx avec leurs 90t sur rails… certains conducteurs peuvent avoir tendance à patiner – que ce soit sur Z8800 ou Z6400 d’ailleurs, on a les 2 cas – voire enrayer mais peut-être n’interviennent-ils sur nos matériels que rarement…

      Bien sur il y a toujours quelques manipulateurs de traction (= accélérateur, pour faire simple) laissés en butée avec des dépressions (= freinage) un peu appuyées (ce qui n’arrange pas le rail en fait …) mais par rapport aux années précédentes, sur environ 12000 circulations mensuelles (voire 12500) on a très peu de signalements d’enrayages importants (pour le patinage, seul le conducteur est concerné par adaptation de sa conduite) et heureusement, car d’abord le train-laveur y est pour beaucoup et ensuite les conducteurs savent bien que si un enrayage important signalé où que ce soit en France amènera des restrictions toujours pénalisantes, ça ne sera pas du tout la même chose dans secteur spécifique du triangle Garches/Sèvres/St-Cloud (sans parler de la notion de sur-enrayage dans le secteur de Viroflay, tout aussi unique) ou pour l’instant on en a pas eu un seul (et tant mieux)

      A noter aussi, en parlant du train-laveur (le « raton » pour les intimes, qui intervient continuellement entre Suresnes/Versailles – St-Nom + GCO et L Nord Nanterre) , que le premier (ou les deux, voire trois premiers, s’ils sont de mission différente, passons les détails) train suiveur subit un risque important de patinage/enrayage que le conducteur devra pallier.

  13. BlablaPasser au statut dit :

    Je pose ma question ici, désolée si c’est au mauvais endroit.

    Ce soir j’arrive sur les quais de st Lazare à 18h08. Je compte prendre le train de 18h10 pour SNLB. 2mn avant le départ, la voie est encore habituellement affichée. Là il n’en était rien, j’ai deviné que c’était voie 4 par habitude. Les agents me dirigent d’office sur le 1er wagon alors que le départ est dans 2mn. Une nouveauté…. sans doute pour éviter les montées à bord de dernière minute ? 1 minute suffirait, non ? Ça fait des années que je prends le train et je n’ai jamais vu ça.
    Ca me fait doucement rigoler quand je pense au nombre de fois où le départ est annoncé par la SNCF à la dernière minute.

    Pour info, j’ai largement eu le temps de rejoindre le centre de la rame, et d’autres voyageurs aussi. Désolée, je n’ai pas envie de voyager debout en voiture de queue.
    J’ai attendu assise plus d’1 minute le départ du train a l’heure prévue.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Effectivement, les gestionnaires de flux sont là pour vous orienter et permettre au train de partir à l’heure. Ils sont présents en gare de Paris Saint Lazare depuis la mise en place du service L Sud. Ils vous orientent en priorité vers l’avant du train en se mettant devant la dernière voiture pour réserver en priorité cet accès aux voyageurs qui arrivent à l’approche du départ du train.
      Certes, en 2 minutes, vous, vous pouvez vous diriger vers l’avant du train mais ce n’est pas forcément le cas pour tout le monde sachant qu’il faut éviter, pour des raisons de sécurité, de courir sur le quai.

  14. mannerPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Quand arriveront les nouveaux trains sur les axes saint lazare Versailles et saint nom la bretèche. Les trains Z6400 sont vétustes et très désagréables en été car pas climatisés. Ces trains sont extrêmement bruyants, sans parler des problèmes de sécurité avec une marche à 20 cm du quai et des difficultés pour ouvrir les portes …
    merci de votre retour

  15. AlambiquePasser au statut dit :

    Bonjour,

    Je n applaudirait pas ce billet; pur opération de com. En consultant le blog je m attendais à voir des prises de mesures immédiates suite aux avaries et suppressions de trains quotidiens; que les voyageurs subissent depuis ces dernières semaines. Je ne compte pas un jour sans problème rencontré sur la ligne. La rénovation et la vetusté des rams peuvent elles justifier une aussi mauvaise qualité de service? Et les impacts que cela génère : fatigue et stress des voyageurs, impact economique (temps de travail moindre, retard en rdv pro)..Et cela alors que les tarifs des transports augmentent.. Je dois être mauvais en maths; ou l equation est mauvaise..

    Pouvez vous nous assurer de la fiabilité très prochaine des trains de la ligne? Car en attendant une amélioration prévue fin d année; je vois déjà beaucoup de gens pointer en congés maladie, à force d attendre désesperement leur train sur les quai de la ligne L en ces dures journées d hiver.

  16. EncorePasser au statut dit :

    Encore une fois un train supprimé.

    Tous les jours au matin ET au soir je m’en vois patienter entre 12 et 17 minutes SUPPLÉMENTAIRES en gare. Tous les jours, à chaque trajet.

    Et comme par miracle les rares trains qui font ce pour qu’on paie sont surchargés et un trajet devient quasi impossible.
    Mais par peur de devoir attendre encore 20 on se force et ce contre tout confort, ni de parler des temps de trajet hors norme!

    Pourquoi paye-t-on si cher pour un service médiocre?

    Que pensez vous faire MAINTENANT pour cette situation INACCEPTABLE depuis bien trop longtemps?

  17. alb64Passer en mode normal dit :

    Bjr Jennifer

    Questions importantes suite à un message de Paulo sur le blog voisin

    Les dernières NAT ont eu une augmentation de leur capacité totale passant de 760p à 792p. Hors, pour l’instant elles roulent sur les autres groupes et des « anciennes » sont garées sur le réseau nord en attendant le 11/12. Mes questions sont les suivantes: le 11/12 va t’on hériter en priorité des dernières rames livrées plus capacitaires où se seront celles qui sont garées ? Ensuite, les « anciennes » rames passent/passeront elles en rétrofit chez Bombardier pour augmenter leurs capacités ?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour alb64,
      question intéressante en effet mais pour laquelle je n’ai pas de réponse pour le moment. J’avais dans l’idée que les rames pour Versailles seraient les dernières livrées. Je me renseigne

    • chris_cranPasser au statut dit :

      Si Wikipédia est correct, les 19 trains de la 2ème levée d’option et qui ont déjà tous été livrés, sont des éléments à 7 caisses, comme tous les éléments travaillant sur St Lazare (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_Z_50000). De ce fait, ils contiennent forcément moins de places que les éléments à 8 caisses des autres banlieues. Je crois que c’est parce que les quais de St Lazare sont trop courts.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour chris_cran,
      Oui, tous les trains Francilien circulent avec 7 voitures sur la région de Paris Saint Lazare pour s’adapter à la particularité des quais de la gare de Paris Saint Lazare. Je vous confirme que tous les trains ont été livrés pour la mise en service le 11 décembre prochain sur la ligne de Versailles Rive Droite.

  18. LolodeVdAPasser au statut dit :

    Bonjour,

    pourriez-vous nous dire combien de nouveaux trains vont être mis à disposition sur l’axe Versailles-RD et quand les « petits gris » vont disparaître, au moins aux heures de pointes?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour LolodeVdA,
      Le 11 décembre prochain, 100% des circulations seront assurées par les nouveaux trains sur l’axe de Paris Saint Lazare <> Versailles Rive Droite.

    • alb64Passer en mode normal dit :

      Bonjour

      @lw6400: Juste une remarque -> Il ne sera pas impossible de partager les NAT dédiées à Versailles avec la branche St Nom une fois l’autorisation de circuler obtenue. Et donc d’avoir un roulement mixte sur les 2 branches. A Mme Quessart puis le gestionnaire de moyen d’en décider le moment venu.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour alb64 et merci pour ces précisions apportées.
      Il est trop tôt pour savoir comment roulera le matériel une fois les travaux de Saint Nom terminés sachant que de nouveaux trains sont prévus pour la ligne L : à l’horizon 2021, nous estimons que l’ensemble des trains de la ligne seront renouvelés.

    • COLOMBOROL92Passer en mode normal dit :

      Bonjour alb64, c’est pas impossible vu que ces NAT sont les mêmes, que ce soit pour J6 ( jusqu’à Pontoise pour l’heure ) , J4 et L3 et bientôt pour L2 Versailles rd avant donc Saint Nom . D’ailleurs sur les missions Paris Nanterre U il y a pas mal de 6400 en pointe certaines semaines ,en tout cas plus que lors de l’homologation des rames en UM fin 2013 où en pointe alors il ‘y avait que des NAT . Ensuite depuis que les NAT ont pu rouler jusqu’à Cergy et avec les nouvelles livraisons surtout depuis un an , on en voit pas mal faisant des missions Cergy mais j’ai l’impression qu’à partir du décembre il y en aura moins sur la L3 car je crois ( à voir les livraisons effectuées fin octobre ) que certaines de ces rames seront nécessaires pour que la L2 bénéficie exclusivement des NAT ..en attendant les prochaines livraisons …d’autant que ces derniers mois il y a beaucoup de pannes matériels donc les effets d’une refonte des horaires d’il y a deux ans ne font plus d’effets ou presque ..à cause du matériel roulant entre autre . Je pense que sous angle, matériel neuf plus refonte horaire visera à démontrer que l’effet conjugué des deux sera très positif ..à comparer avec la J4 qui est la branche de Saint Lazare s’en sortant le mieux ( mais qui n’a pas les contraintes c’est vrai de la L2 avec la U entre autres ou de la L3 avec le RER A ) .
      Sinon pour l’histoire de sauvegarder une Z6400 , c’est séduisant surtout que ce matériel est vraiment emblématique du réseau Saint Lazare dont mes premiers voyages et souvenirs d’enfant correspondait plus ou moins avec la mise en service de ces rames en 1977..dans l’absolu je trouverai ça chouette qu’une soit préservée et relooké dans son aspect original d’avant la rénovation seconde  » vie » . il me semble que c’est le cas pour une z6100 du réseau nord .

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour COLOMBOROL92,
      C’est possible que l’utilisation des NAT soit combiné mais cela pourrait poser souci en cas de retard d’un train sur une ligne et qui doit réaliser un trajet sur une autre ligne au service suivant. Pour le moment, les trains prévus pour la ligne de Versailles semblent être dédiés à la ligne de Versailles.
      Je partage votre point de vue sur la combinaison de nouveaux trains avec une nouvelle offre : nous le voyons en ce moment même sur les lignes de Versailles et Saint Nom qui souffrent de nos chères Z6400 auxquelles je suis également attachée.
      Au sujet des Z6400, j’avais formulé la demande de conserver les blasons afin qu’elles soient exposées dans les gares des villes concernées. Je devrais avoir de nouvelles infos sur cette demande dès mardi prochain. Je partagerai votre commentaire.

    • LolodeVdAPasser au statut dit :

      Bonjour Jennifer,

      merci de cette réponse rapide et qui fait plaisir.
      J’avoue avoir du mal à y croire après 16 ans de petit gris!!
      Je m’étonne d’ailleurs qu’il n’y ait pas plus d’affichage en gare à ce sujet.
      Un peu peur que cela ne se fasse pas autant que prévu, je l’avoue…

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour LolodeVda,
      Un affichage est réalisé dans les gares de Versailles rive Droite, Chaville … avec un décompte.
      Je vous prépare un billet pour vous présenter ce nouveau matériel.
      Nous en parlons beaucoup mais sans « grosse campagne de communication » car l’actualité est chargée et le nouveau service sur A & L Nord, modifiant les horaires et desserte de cette partie de ligne occupe « l’espace ». Je vous rassure, cela va bien se faire et cela a été à nouveau annoncé lors du Tchat de mercredi soir : https://malignel.transilien.com/2017/10/20/tchat-direct-refonte-horaires-15-novembre-blog/

  19. Iw6400Passer au statut dit :

    Bonjour Jennifer,

    Pour le cas de la branche St-Nom, en septembre 2018, sera-t-elle en 100% Francilien ou en mixte 6400/Francilien avec un remplacement progressif au gré des livraisons ?

    Concernant la fin des Z6400, y’aura t-il une cérémonie d’adieu à l’instar des Z6100 de paris-nord ou des MS61 du RER A ?

    Cordialement

  20. mlmanPasser au statut dit :

    Tout est une blague ! Pas un seul trajet ne peut etre normal sur la ligne L depuis des semaines ! Les temps de trajets sont phenomenaux (45mn en moyenne matin et soir depuis 10 jours alors qu’il en faut 18 sur le papier pour joindre Maisons-Laffitte à Clichy). Des incidents en tout genre qui n’ont evidemment aucun rapport avec les cadencements et les horaires (petite référence à la réforme du 12 decembre…) : Des trains en panne et des pbs de signalisation aujorud’hui. Le résultats pour les usagers (nous ne sommes pas et ne seront jamais des « clients ») : des gardes d’enfants qui ne sont pas libérées (avec le cout qui va avec), et aujorud’hui un rdv pris depuis 3 mois à l’hopital pour un médecin spécialiste qui tombe à l’eau. Et quand on parle de spécialiste avec 3 mois de délai on ne parle pas de maladie légère. Merci à la SNCF d’avoir des impacts jusque sur notre santé.
    Les nouveaux horaires ? UNE BLAGUE ! Des trains moins fréquents (soit disant pour plus de ponctualité) et qui deviendront OMNIBUS. Je ne suis pas mathématicien mais je ne vois qu’un seul resultat possible : des trajets plus longs. Point. Surtout qu’il y aura toujours les pbs de signalisation, de trains (pardon de « matériel roulant »), de feuilles mortes, de froid,… oui nous entrons dans l’hiver donc on peut craindre le pire.
    Je voyage bcp en Europe et je peux vous l’affirmer à 100% : La SNCF et la France en général sont en voie de sous développement. Certains signes ne trompent pas, et notamment si l’on compare avec nos voisins, qui s’étonnent de beaucoup de choses quand ils viennent à Paris…..
    Pauvre France et pauvre SNCF qui se noie dans de belles phrases sans etre capable de voir la réalité en face…. Mais ce n’est pas grave, ce n’est pas comme si les impots augmentaient depuis des années …..

  21. SamPasser au statut dit :

    Un gros coup de g…… car cela fait maintenant 2 ans que je prends cette ligne et je n’ai jamais été aussi dégouté: train retardé, train supprimé… j’arrête là car la liste est longue.

    Trains en panne ? Les trains sont vieux.
    Signalisation en panne ? Trop vieille.
    Sauf que cette excuse, on nous la sort en permanence (en ayant interrogé d’autres voyageurs).

    Les agents en gare: > 50% sont perdus. A la défense, on les voit plus en train de rire qu’autre chose (surtout à la défense).

    Les excuses de retard ou de suppression: « personne sur la voie », 2min après « incident technique » et 2min après « train supprimé ».
    Même là, vous nous prenez pour des imbéciles. Vous n’êtes pas capables de fournir une information juste.

    Le navigo: là vous êtes présents => en hausse mais un service mauvais !!

    La SNCF, Transilien, vous vous moquez royalement de vos clients. Le message qu’on entend tout le temps « … en vous remerciant de votre compréhension… » n’a plus de sens. Cela sonne faux venant de vous.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Sam,
      Sur quelle partie de la ligne voyagez-vous ? Versailles ? St Nom ? Quelques précisions pour que je puisse vous apporter la réponse adaptée à votre parcours ?

    • BlablaPasser au statut dit :

      Franchement, quelle réponse peut-on nous apporter??
      Personnellement quand aucun train n’a circulé un certain matin (je suis à Louveciennes) l’agent en gare m’a dit de prendre ma voiture ou de marcher jusqu’à la gare suivante (oui oui) pour prendre un bus.
      En gros : si on pouvait se passer de la SNCF, on le ferait. Mais on est condamnés à payer autant que ceux qui ont une ligne moderne – enfin une ligne normale: des portes qui ferment, des fenêtres qui s’ouvrent, une climatisation et un chauffage qui fonctionnent.
      On voyage mieux en Europe de l’Est.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Blabla,
      Je suis stupéfaite de cette réponse… lors d’incidents majeurs, interrompant les circulations, nous pouvons vous orienter vers des itinéraires alternatifs le plus rapidement possible.
      Je suis sincèrement désolée et je comprends bien que vous souhaitiez égaiement plus de confort à bord pour vos déplacement : les nouveaux trains pourront circuler sur votre ligne à partir de septembre 2018 après la rénovation du Viaduc de Marly.

    • MartialPasser au statut dit :

      En 1990 le public se moquait des cheminots qui protestaient contre les « économies » réalisées sur la maintenance, la prévention etc etc… Les gens disaient « encore un prétexte bidon pour faire la grève » et patati et patata.

      Aujourd’hui on voit le résultat de plus de 20 ans de laisser-aller.

      En dépit de la meilleure volonté du monde, on ne pourra pas remonter la pente rapidement.
      Il faut s’y faire. Mais il faut aussi faire savoir au transporteur ce que nous, clients attendons de lui :
      – Une amélioration de la ponctualité notable (on ne peut même plus parler de ponctualité de toute manière…du temps de la vapeur c’était meilleur) Le train n’est plus un moyen de transport fiable, c’est même tout le contraire !
      – Une amélioration de la propreté. depuis 1 an j’ai le sentiment que ça s’améliore un peu, pourvu que ça dure 🙂
      – Une amélioration de l’accueil. Trop d’agents « commerciaux » (en relation avec les clients) n’ont pas un langage correct (ton familier, présentation limite) mais cela est cohérent avec « l’uniforme » infantile qui leur est fourni… Un petit tour au Japon pour voir ce qui se fait de mieux en la matière, me parait nécessaire histoire de prendre la bonne tendance. Un uniforme « de grande personne » les aiderait à gagner en dignité et rejaillirait sur l’entreprise. « On est mal, patron, on est mal… »
      – Une amélioration de la capacité. Peut-être des trains plus petits mais plus fréquents. les rames à deux niveaux sont bien, mais trop souvent bondées parce que trop peu de trains.
      – Un retour à la normale des temps de trajet…

      Mon expérience : En principe, avec le calculateur du site transilien, et celui de la ratp, je dois mettre 1H05 en moyenne pour mon trajet domicile travail. Ce matin c’était 1H40 Hier, 1H50, Hier soir presque 2H00. Et je ne parle pas des deux semaines noires il y a environ deux mois.

      Je peux comprendre qu’il y ait des problèmes. Mais là, le problème c’est la norme alors que cela devrait être l’exception.

      Tous es encouragements à ceux qui œuvrent pour améliorer le service.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Merci pour ce retour complet de votre quotidien.
      – ponctualité : oui, elle n’est pas au rendez-vous en ce moment. Entre les trains en maintenance, les travaux, les incidents du quotidien (internes ou externes à SNCF)… les incidents sont nombreux. Malheureusement, bon nombre de ces incidents restent imprévisibles. Pour d’autres, comme le matériel, les infrastructures, cela « se construit ». Cela prend du temps, les investissements sont réalisés mais nous verrons les bénéfices de ces investissements sur le long terme. En fin d’année, plutôt, la semaine prochaine, 100 % de nouveaux trains arriveront sur l’axe Paris <> Versailles Rive Droite. Alors oui, c’est vrai, cela ne permettra pas de résoudre les incidents liés aux infrastructures mais cela limitera le nombre de suppressions liées aux avaries matériel. Combiné à l’offre en place sur cette ligne, la régularité devrait s’améliorer.
      Du côté du Nord de la ligne L, le nouveau service sera en place en fin de semaine.

      – Accueil du côté des agents : vos retours peuvent nous aider à améliorer les relations avec les agents des gares. N’hésitez pas à me faire des retours plus précis afin que je transmette. Pour avoir porté la tenue, (et la porter encore lors de rencontres), je ne trouve pas qu’il est infantilisant, mais c’est mon point de vue. Qu’est-ce qui selon vous devrait être amélioré ?

      – la capacité des trains : en 2021, 100% des trains en circulation sur la ligne L seront des nouveaux trains. Je prévois la publication d’un billet pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de l’emprunter : l’accès à bord est facilité, plus fluide, plus lumineux…

      – un retour à la normale des temps de trajet : quel est votre trajet précisément ?

  22. BlablaPasser au statut dit :

    Bonjour, je suis dans le train 20474.
    La voiture où je me trouve fait un bruit d’enfer, avec des vibrations plus qu’inquiétantes. Jamais eu ça depuis que je prends le train.

  23. SamPasser au statut dit :

    3ème fois cette semaine, dernier problème au moment où j’écris ce commentaire. Train bloqué entre st lazare et la défense. Raison: inconnue.

    Quand tout ça va cesser ? 9h et je ne suis toujours pas arriver au boulot, ma nounou prenant la ligne, beh pas encore arrivée chez moi.
    Boulot: les remontrances ne seront pas pour vous.

    Vous ne mesurez absolument pas les problèmes que vous générez.

    Et on se demande pourquoi il y a autant de bouchons pour aller au boulot ?!!!!

  24. BlablaPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Ce matin, la pagaille. A la limite, c’est une habitude en ce moment.

    Là où le bât blesse, c’est au niveau des indications d’itinéraire alternatif données en gare.
    Pour ma part j’étais à Louveciennes. Au haut-parleur, on nous a conseillé (à plusieurs reprises) de prendre :
    – le train jusqu’à Suresnes Mont Valérien
    – le tram jusqu’à la Défense
    – le bus jusqu’à Bécon les Bruyères
    – le train jusqu’à Paris St Lazare.

    Gros gros problème.

    En effet :
    – il était bien plus simple de descendre à St Cloud (ou Suresnes) et prendre le train en provenance de Versailles jusqu’à la Défense, puis un RER pour aller à Paris. Franchement, le bus à cette heure !!!!!
    – aucune circulation entre Bécon et Paris : on aurait fait comment ????

    Merci pour vos super itinéraires alternatifs.
    Je dois dire qu’à St Cloud, le conseil donné était différent et plus pertinent.

    Je plains les gens qui ne connaissent pas bien le réseau, parce qu’il y a de quoi devenir fou.

    En tout cas je suis arrivée crevée au boulot dès le matin, comme tous les autres voyageurs.

    A quand une indemnisation pour ces « couacs » répétés ? Merci.

  25. isabougPasser au statut dit :

    La situation se dégrade sur la ligne L particulièrement ces deux derniers jours. Pourquoi ? Je n’oublie pas que cela fait 7 ans qu’il y a des travaux. A quoi ont ils servis puisque visiblement rien ne marche.

  26. BlablaPasser au statut dit :

    Bonsoir.

    Beaucoup d’incompréhension sur l’épisode de ce soir à PSL. Peut-être pourrez vous éclairer ma lanterne.

    À 17h25, je vois que le train de 17h29 en direction de SNLB est supprimé. Je consulte l’appli: ah bah on est passé direct au train de 17h39. Flûte c’est le seul soir où je pouvais rentrer « tôt » ce soir. Pas d’explication sur la fameuse appli tant vantée.

    Un train arrive à vide voie 2.
    Un autre arrive à vide aussi voie 4.
    Un autre enfin arrive mais plein, voie 5.

    On se dit que ça va être un des trois forcément.

    À 17h39 toujours aucune nouvelle. L’appli passe au train de 17h50. Hop. Sans tambour ni trompettes. Pas d’annonce sonore non plus.

    On annonce voie 4 le train de 17h43 pour Versailles RD. Ça fait un peu rager, j’avoue.

    À 17h45, on nous dit que le train de 17h39 n’a pas pu partir à cause d’un bagage abandonné (suit une annonce invitant à récupérer le bagage voie 5).
    Bizarre, il vient à peine de se vider de ses voyageurs : Il n’aurait jamais pu partir à l’heure de toute façon.

    Personne ne comprend. Le train voie 2 ne pouvait pas partir à 17h39 ??
    Non, il partira comme un convoi de bestiaux évidemment. Ça c’est un détail annexe.

    Toujours pas de communication sur l’appli.
    Le conducteur très gentiment nous donne des explications, lui, une fois qu’on est partis, mais il termine en nous disant que globalement tout va bien sur la ligne L.

    Tout le monde a franchement rigolé !!!! On aura eu 3 trains en 1h, heure de pointe, et tout va bien !!

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Blabla,
      Je me rappelle de ce colis suspect mais pour en savoir plus, je me renseigne auprès du Centre Opérationnel Escale de Paris Saint Lazare.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Blabla,
      Je reviens vers vous suite à la réponse apportée par les responsables du Centre Opérationnel Escale que je remercie :
       » Effectivement le train de 17h29 est supprimé pour absence matériel : L’agent réalise 3 annonces à ce sujet en gare. Train retenu dans notre centre de maintenance.
      Le train qui arrive vide sur la voie n° 4 est le Versailles Rive Droite de 17h43
      Le train qui arrive vide sur la voie 2 repart à 17h50 pour Saint Nom la Bretèche
      Le train qui arrive voie 5 repart à 17h39 pour Saint Nom la Bretèche.

      Un bagage est découvert à bord du 17h39
      L’agent annonce à 17h38 qu’un bagage a été oublié à l’intérieur du train et que pour l’instant elle ne peut communiquer la voie de départ.
      Annonce de recherche du propriétaire levée de doute en cours.
      A 17h46 le COT supprime le 17h39 . L’agent annonce le prochain départ à 17h50 voie n°2. Mais ne mentionnera la suppression du 17h39 pour bagage oublié à bord que dans l’annonce suivante 1 minute plus tard. »

      C’est la coïncidence l’heure de la découverte du colis proche du départ et l’application des procédures dans le cas de découverte d’un bagage oublié : le délai n’était pas suffisant, l’info est du coup parvenue tardivement.

  27. J’adhère aux propos de certains ci-dessus… et le clame d’autant plus que mon commentaire a été supprimé – et Jennifer depuis tant de mois a des réponses (au nom de la SNCF bien sûr) qui parlent d’elle même: « crème fouettée », malhonnêteté intellectuelle, couches de guimauve, annonces d’interpellation de supérieurs ou autres pour évacuer les sujets… jamais une fois « elle » n’a délivré une vraie réponse sur quelque sujet que ce soit – ; le Transilien censure les propos quand trop argumentés et rapportent des bilans chiffrés éloquents sur 12 mois transmis à la direction du STIF (je vis ce cataclisme ferré quotidien alors que je travaille sur ce dossier (pas de chance n’est ce pas ?) > en rapport avec le contrat de service et des subventions colossales de la Région pour respect du cadencement, d’une QUALITE DE SERVICE et du ‘ »confort » des « usagers »… ); supprimé car ne surtout à ne pas porter à la connaissance de tous ici.
    Qualité de service ? pour prendre un TGV je prends 2 trains avant celui que je devrais prendre connaissant l’impéritie chronique de la SNCF (confirmée par une nièce haut cadre SNCF ce week-end, qui n’en peut mais…); résultat: 2 TGV ratés en 12 jours (qui me rembourse ces billets perdus ? qui « rattrape » les dommages de mes RV ratés ? ) ! ainsi ce n’est plus 20/30 mn de marge qu’il faut prendre pour migrer en ile de France mais plus puisque j’ai vécu 40 mn de retard ces fois là.. ?

    Ce mot va être censuré à son tour ?

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      Bonjour ColerelesVallees

      un propos issu d’un ressenti évidemment négatif… mais si comme vous le dites vous travaillez sur ce dossier (je ne sais pas si vous parlez de L Nord ou L Sud), vous êtes donc parfaitement au faîte des conditions d’exploitation des lignes concernées et de leurs particularités.

      vous connaissez donc bien sur aussi l’historique de ces lignes depuis au moins 1990, ce qui avait été prévu depuis, ce qui n’a pas été fait, ce qui est la situation d’aujourd’hui et vous aurez compris que je parle ici, entre autres et pas que, de ce qui était prévu en ce qui concerne la ligne E (EOLE) et des conditions de mise en service de la ligne U, puisque vous êtes bien sur en possession des informations indispensables à toute analyse objective.

      vous connaissez donc parfaitement aussi bien les infrastructures, liaisons et installations manquantes citées, communiquées et connues depuis des années notamment par l’ITIF (ex-STIF) décisionnaire, et là je parle plus pour L Sud (mais il en manque aussi sur L Nord), dont certaines sont essentielles et conditionnement directement la qualité du service rendu au moindre incident… je ne vous apprendrai donc rien là-dessus sans le moindre doute.

      partant de ces évidences, vous saurez vous-même user de votre influence pour faire avancer les choses…

      je ne ferai pas de commentaire bien sur sur l’impéritie citée en général, c’est une appréciation que votre nièce peut toujours confirmer d’une manière générale et de manière personnelle, mais moi – à ma connaissance – je ne l’ai jamais vue ni eu ouï dire de sa visite ou de sa présence en poste, là où se fait la gestion « dans le concret ».

      Je suis un agent du terrain, comme des milliers de collègues nous nous efforçons de faire au mieux en allant souvent bien au-delà de nos prérogatives, et il est vrai que les métiers « circulation » sont très peu connus du public, comme nous avons pu le voir lors d’un forum recrutement récent.

      Parler subventions et généralités est donc louable dans la mesure où il s’agit de préconiser une priorisation des budgétisations réellement adaptée à la réalité du terrain.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Merci Paulo pour ces explications et cet échange

    • Paulo AquinoPasser en mode normal dit :

      (pardon pourles fautes éventuelles, je tape sur un clavier espagnol)

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour ColerelesVallees,
      Votre commentaire n’est pas censuré, je comprends que vous puissiez être exaspéré devant les suppressions ou retards de ces derniers mois, en partie expliqué dans le billet dans lequel vous commentez.

      Vous me parlez de mes réponses, des censures, du STIF (maintenant Ile-de-France Mobilités), de la qualité de service, des TGV … quel est l’objet de votre commentaire ?
      Vous êtes nouveau commentateur (depuis octobre) mais pas forcément nouveau lecteur.

      Comme répondu à nath9267, le blog est un lieu d’échange sur la vie de votre ligne, les actualités, les nouveaux services… plus d’infos pour faciliter les échanges par ici > https://malignel.transilien.com/charte-du-blog/

      Nous pouvons bien sûr échanger à conditions que les commentaires et l’échange soient constructifs. Je cherche à comprendre en quoi, moi Jennifer du blog, je peux vous aider ?

  28. Nad82Passer au statut dit :

    Jennifer, je trouve que depuis jeudi notre trafic est « nul » gros pb , ce soir encore , journées fatigantes et en plus on nous dis de prendre la A alors que celle ci est aussi bloqué, sérieusement quand ça coince à Nanterre U on se doute que les Rer sont aussi bloqués vers Cergy donc cela sert à rien de nous dire de prendre le A à Nanterre Pref.
    Franchement , nous cumulons !!!

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Nad82,
      Merci pour ce retour et sincèrement désolée, c’est vrai que les conditions de transports sont plutôt difficiles en ce moment.
      Afin que je transmette votre remarque au bon service, pourriez-vous m’indiquer où vous avez eu cette info ? Via les annonces ? Via l’appli ou en gare ?

    • Nad82Passer au statut dit :

      Non pas via les écrans mais via le conducteur, qui je pense à voulu bien faire pour éviter la longue patience dans le train.Mais le train est reparti immédiatement et donc des gens sont descendus pour rien.heureusement le malaise voyageur a été vite réglé mais cela devient fatiguant.

    • MartialPasser au statut dit :

      Je confirme les dires de Nad82

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Nad82 et Martial,
      Merci @Nad82 pour vos précisions.
      Comme répondu à Blabla précédemment, n’hésitez pas à me faire des retours précis lorsque vous constatez des anomalies ou un manque d’info (que ce soit à bord du train ou en gare). Ces retours nous sont précieux pour améliorer de façon plus « ciblée » : numéro du train, heure du train, destination, gare de montée, gare concernée…tout ce qui pourra nous permettre d’identifier plus précisément « cette anomalie ».

  29. tim92Passer au statut dit :

    Bonjour Jennifer,
    Je prends tous les matins, depuis plus d’un an, le train ligne L, en gare de Asnières sur Seine, en direction de la Défense. Je prends normalement le train de 8h41 ou 8h51. Le service assuré était jusqu’alors tout juste passable (retards, trains annoncé sur la mauvaise voie…). Mais depuis maintenant près de deux mois, le service est en dessous de tout:
    – Le train de 8h51 est annulé quasiment 9 fois sur 10;
    – Le nombre de personnes sur le quai est trop important, ce qui pose une vraie question de sécurité à l’arrivée des trains;
    – On n’arrive pas à tous monter dans le train. En plus d’un train supprimé, il faut donc parfois laisser passer le train suivant. Il est même arrivé que certains passagers tirent la sonnette d’alarme pour manifester leur mécontentement. Résultat, encore plus de retard.
    Cette situation est inadmissible, que ce soit en termes de service mais aussi de sécurité, et accessoirement de confort lors du trajet. L’arrivée des prochains trains n’est pas une excuse valable pour se permettre plusieurs semaines de service lamentable.
    Vous ne vous rendez pas compte du préjudice que représente votre manque de sérieux pour les voyageurs: fatigue, mauvaise image suite à retards répétés en réunion au travail, énervement…
    Par ailleurs, serait-ce trop demander de tenir à jour les applications avec les retards et les trains annulés?
    Je vous prie donc de bien vouloir m’indiquer les démarches pour solliciter un remboursement de mon pass navigo, ce qui me semble la moindre des choses compte tenu de la situation actuelle.
    Merci

  30. BlablaPasser au statut dit :

    Ce soir malaise voyageur en gare de Bougival. Pour une fois ce n’est pas la faute de la SNCF. Ce qui est ARCHI pénible, c’est le manque d’informations dans le train. Il fallait sortir sur le quai pour savoir ce qui se passait. Vous trouvez ça normal ?

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Blabla,
      Nos équipes travaillent pour améliorer l’information au quotidien et en cela, vos retours nous sont précieux. Dès lors que vous constatez un manque d’informations à bord, n’hésitez pas à me faire un retour plus précis avec l’heure de départ, la gare de montée et la destination.

  31. BlablaPasser au statut dit :

    Marre.

    Communication zéro.
    Ponctualité déplorable.

    Vous comptez faire quoi ??

    Si des responsables en haut lieu nous lisent : que comptez-vous nous proposer en matière de dédommagement ?
    Car à un moment donné ça ne peut plus continuer ainsi. Il y a trop de problèmes en ce moment et on nous traite comme des bestiaux ! Venez donc prendre le train suite à des suppressions ! Vous serez ravis de payer votre abonnement pour ce niveau de confort.

    Concrètement : ce soir à PSL le train de 17h59 a destination de SNLB a été supprimé de manière totalement incorrecte.
    1/ pas d’annonce de suppression
    2/ on annonce simplement que le train suivant partira à 18h09 voie : comprenez « celui dans lequel vous êtes installé voie 3 ne partira pas »
    3/ aucune annonce dans le train déjà plein, faut avoir l’ouïe fine quand on voyage avec la SNCF pour capter les annonces faites en dehors du train
    4/ aucune explication, c’est normal !!! Le prochain train est voie 5 alors que vous deviez partir voie 3 10mn plus tôt, tout va bien, tout est normal.
    5/ bien sûr avec la cohue le train de 18h09 part en retard (ok 1mn mais tout de même).

    Dans toute entreprise qui se respecte il existe des procédures en cas d’incident.
    En avez-vous du point de vue communication ?… on se demande. Lamentable.

    • JenniferPasser au statut dit :

      Votre commentaire a été transmis tant pour le manque d’informations que pour votre sollicitation d’un dédommagement. Pour l’heure, je n’ai pas connaissance d’un dédommagement.

  32. BlablaPasser au statut dit :

    Ah oui et l’appli se comporte de même : on suprime le train sans explication. Valeur ajoutée : zéro en ce qui me concerne depuis quelque temps. On subit, c’est tout.
    Et on paie (sans retard ni suppression de notre côté).

  33. MartialPasser au statut dit :

    « l’âge des trains est un facteur important : ils ont plus de 40 ans ! Ce n’est pas vieux »

    Je compare juste avec la durée de vie moyenne d’une rame automotrice de banlieue au Japon : 20 ans…

    • JenniferPasser au statut dit :

      Bonjour Martial,
      40 ans pour un train, ce n’est pas « vieux » en soit, ce qui pose plutôt soucis, c’est la difficulté d’approvisionnement de pièces détachées. Certes, au Japon, vous me dites que c’est 20 ans. Je ne suis pas suffisamment experte pour faire un comparatif de ces 2 types de train car il faut également prendre en compte leur utilisation.
      Une chose est sûre, nous entrons dans la vague de renouvellement du matériel : d’ici 2021, l’ensemble de la ligne L sera dotée des nouveaux trains.

  34. BlablaPasser au statut dit :

    Aujourd’hui grève – pardon, « mouvement social ».

    Vous publiez des affiches avec les horaire de train en annonçant 1 train sur 2.

    Vous pouvez rectifier. C’est 1 train sur 4.
    Je me suis levée 1 heure plus tôt pour espérer arriver à l’heure et échapper à la cohue. Espoir vain. Le train de 7h13 est supprimé alors qu’il devait circuler.

    En conséquence, pas de train dans la gare entre 6h59 et 7h40, ce qui revient à 1 train sur 4.

    Quelle qualité de service.

    Je répète ma question sans réponse : à quand un dédommagement?

    Et d’ailleurs, à quand la mise en concurrence?
    Avec ce niveau de prestation au 21eme siècle, il est temps de passer à autre chose.
    Je le redis, on voyage mieux en Europe de l’est, soi-disant moins développée.

  35. AlambiquePasser au statut dit :

    Bonjour Jennifer,

    Prévoyez vous des remboursements des cartes navigo pour les usager de la ligne L? En cause trains supprimés et retards quotidiens sur cette ligne.

    Merci d avance

  36. Aujourd’hui 6 Décembre : aller & retour !

    La totale:
    aller : train annoncé retardé ; le suivant annoncé à la fois supprimé et à 9 mn puis 8, puis, puis7, puis 6… puis ? Et comble du summum du trafic NCF : les 4 Trains suivants apparaissent tous à 1 mn (pour un cadencement de 40 mn ;on met les petits plats dans les grands ?)
    Et le train très retardé arrive sans être annoncé ; logique vu la déliquescence du service.

    Retour.
    Train s’arrête à Bécon comme si souvent ; mais là comble de bonheur ce n’est pas parce qu’il y a un train suivant proche, c’est carrément pour attendre 10 mn ! Et joli propos de la SNCF : « ceci pour raison de fluidité du trafic » ; évidemment la SNCF se fluidifie en empêchant le bon déplacement de ses « cochons de payants » captifs puisqu’en Navigo : bien joué ! signe du respect que la SNCF a pour ses « clients » mais là le « client n’est pas roi »…

    Comme l’ai dit précédemment j’œuvre depuis quelques années sur les flux en IIe de France ; ainsi je tiens très au courant – je pointe au quotidien avec les heures précises donc ce ne peut être démenti par la SNCF – la Direction Générale du STIF de l’impéritie des équipes du Transilien (qui se réfugie derrière des données exhaustives que je contredis avec des données irréfutables : mon « échantillon » de vie avec ces fameux 19, 8 % de trains à l’heure depuis deux bonnes années et 1 train sur quatre supprimé, le reste en retard de plus de 5 mn (la 1ère fois que j’ai donné ces chiffres la Directrice Générale du STIF en est tombé à la renverse car démentent les affirmations du Transilien : mensonges pour garder le haut niveau de subventions de la Région alors que non respect de la « feuille de service »).

    Le commentaire plus haut du cheminot » Paulo Aquino – ma nièce « très terrain » puisqu’aux stratégies de l’IdF et donc bien placé pour auditer cette impéritie chronique qui augmente sans cesse; confirmée par la Direction du STIF ce qui ne peut être nié puisqu’objets de lourds échanges avec la direction du Transilien – confirme l’impéritie des personnels de la SNCF et leur propos langue de bois appuyant sur du flou et refusant systématiquement de répondre concrètement – avec eux aucune erreur: »… tout va bien… ce n’est pas de notre faute…c’est la faute des autres ou du matériel (ce qui est vrai mais c’était déjà le cas autrefois et ça fonctionnait mieux)… »; Paulo Aquino: à vous lire je serais le seul à vivre ce calvaire (cf: les autres commentaires sachant qu’on considère – en études sur le mode blogs – qu’une personne qui intervient vaut pour 1 000). Quand à Jennifer ? rien à répondre vu les contenus des réponses en général (la preuve : aucune réponse sur mes deux TGV ratés; on ne répond pas à ce qui dérange ou on répond à coté)… ENFIN: arrêtez de mépriser les « usagers ou de les prendre à la légère – qui pointe notre exigence travaillant sur ce dossier.
    Là j’interviens à titre personnel mais ça nourrit mes propos en réunions de travail; mille mercis donc à Paulo Aquino et Jennifer ici de me nourrir.

  37. isabougPasser au statut dit :

    Bonsoir,
    C’est le festival ces deux derniers jours. Hier Vendredi 08 décembre entre 17 et 18 H/18 h 30, il n’y avait pas de train en direction de St nom la bretèche. Mon temps de trajet travail/domicile a pris 2 Heures. A la défense, un agent SNCF m’a dit qu’il y avait eu un problème de rail cassé à Puteaux. C’est inquiétant puisque cela fait 7 ans que la ligne est en travaux et que les rails ont été changés. Ce matin, j’ai voulu prendre mon train en direction de Paris et les deux premiers trains ont été supprimés (05 h 04 et 05 h 35). Je suis arrivée en retard à mon travail. Je suis sûre que vous allez me répondre que c’est la neige. Curieux puisque le train qui nettoie les voies a circulé vers 04 H 45 et cela ne lui a pas posé de problème. Il n’y a aucun transport de substitution à cette heure là dans ma commune de Bougival. La seule solution étant de marcher jusqu’au quai Boissy d’Anglas pour prendre le 258 ou alors aller à Croissy/Chatou pour rejoindre le RER A. 1 heure de marche à pied. Et ce matin, la chaussée à cette heure là était très glissante. Je n’ai pas commandé un UBER comme la dernière fois, j’en ai assez de payer pour aller travailler. Et oui il y a aussi des passagers à cette heure là, toute la semaine du lundi au dimanche. Je vous remercie pour la réponse que vous m’apporterez. J’espère qu’il y aura des trains demain matin ! ISABOUG

  38. Cece2502Passer au statut dit :

    Plus fiable je rigole 1er jour du changement d’horai Les train ne sont pas à l’heure, en fait on essaie de nous vendre du rêve mais ce changement c’est juste pour améliorer la qualité de vie des agents SNCF
    Les trains sont plus bondés on voyage dans des condirions déplorables mais les usagers on s’en fout
    J’habite près de Paris et j’ai l’impression d’habiter à Rouen tellement le trajet est long. Ah oui la rentabilité est plus importante que les usagers
    😡😡😡😡😡

  39. isabougPasser au statut dit :

    La série continue aujourd’hui lundi 11/12/2017 vers 11 H 00 ; je reviens de faire mes courses à la défense avec un chariot rempli à ras bord et qui pèse 2 tonnes!!!!!!Je veux prendre le train pour rentrer chez moi à Bougival et là une fois encore pas de train vers St Nom la Bretèche. Vendredi, samedi, lundi pas de trains sur la ligne St nom la bretèche/Paris st Lazare ou l’inverse. On dit jamais 2 sans 3. Un agent SNCF me dit qu’il s’agit d’un problème électrique le matin et le soir on m’annonce que c’est un arbre qui est tombé sur les voies. Il me semble pourtant que vous aviez massacré tous les arbres le long des voies ? J’ai pensé prendre un train Versailles Rive droite mais sur le tableau ils étaient affichés retardés. J’ai donc pris le tramway. Et au moment où j’arrivais sur le quai du tramway, j’ai vu un train pour Versailles. J’étais donc très énervée. Je suis arrivée au parc st cloud ou l’escalator de fonctionnait pas. J’ai pris le bus 460, puis le 426, puis le 17. Et je suis arrivée vers 12 H 20, épuisée. Cela ne s’arrête pas là car travaillant de soirée cette semaine ; je vais aussi profité des travaux. C’est beau de faire des articles dans la presse concernant les nouveaux trains et sur les nouveaux horaires ; mais il faudrait aussi parler de l’enfer que l’on subit tous les jours sur votre ligne.

  40. Chers usager de ligne L, chère Jennifer,

    1- La cour des comptes nous annonce une dégradation de la situation consécutive aux travaux de remise à niveau en IDF jusqu’en 2020, puis une lente amélioration avec retour à la situation actuelle (déjà très dégradée et invivable comme en témoigne ce blog) vers 2024

    2- Pour ceux qui souhaitent rester usager de la SNCF durant cette période ou plutôt qui y sont contraints (pas de villa à St Barth ou autre…), il est sans doute plus valable de faire de cet espace d’expression libre un espace de réflexion de temps en temps constructif plutôt que purement défouloir ce qui est éminemment compréhensible

    3- Première demande à Jennifer : l’application SNCF était il y a environ encore deux ans, une aide parfaite puisqu’elle donnait en permanence l’information disponible sur le quai (annulation, retard, etc). Avec un niveau de service aussi dégradé, l’information voyageur est CAPITALE car elle permet d’anticiper et d’arbitrer à temps pour un transport de substitution, déplacer un RDV, prévenir son employeur, etc. Je constate que cette information disponible sur smartphone n’est plus identique à celle disponible en gare (qui n’est elle-même pas forcément la plus juste). Cette situation n’est dans ma compréhension de simple usager que le fruit d’une volonté de dégradation volontaire de la part de la SNCF. Je demande donc le retour à la situation antérieure, c’est bien le moins que la SNCF peut faire pour un budget probablement nul. Merci de prendre cette demande au sérieux et de transmettre.

    4- Seconde demande, qui n’a également pas d’impact budgétaire mais qui peut améliorer le vécu des usagers : Donner la consigne ferme aux conducteurs de ne pas arrêter un train dans un tunnel ce qui est en plus d’être désagréable, stressant pour une partie des usagers en particulier les claustrophobes (et ils sont plus nombreux qu’on le pense).

    5- J’invite les autres contributeurs à être force de proposition et/ou factuels dans la mesure du possible dans les prochains post

    Dans Candide de Voltaire, il est dit « quand le Pharaon d’Egypte prend la mer, il ne se préoccupe pas des rats en fond de cale », c’est la contribution du siècle des Lumières à notre quotidien du XXIeme siècle…

    • BlablaPasser au statut dit :

      Excellent commentaire.
      Soyons factuel donc ! Ce matin à 7h32 je consulte mon appli SNCF pour savoir si le train de 7h39 à Louveciennes direction Paris circule. Sinon autant rester chez moi au chaud, j’ai la chance d’habiter à côté de la gare.
      Le train de 7h39 a purement et simplement disparu. Train suivant annoncé dans 17mn pour 7h49.
      Je sors quand même en avance. Bien m’en prend : j’entends un train venir au loin… me doutant d’un coup tordu, je cours. Un coup d’oeil au panneau en gare, 7h42, « train à l’approche ». Un petit effort pour courir plus vite et je suis dans le train.
      Quelle explication factuelle pouvez-vous nous donner ? Merci.

    • EPPasser en mode normal dit :

      @Blabla: Même constat de trains qui disparaissent puis réapparaissent comme par enchantement sur l’appli SNCF. La version actuelle est d’une fiabilité plus que douteuse. Il suffit de comparer avec ça http://monrer.fr/?s=LFC

  41. CbsPasser au statut dit :

    Il aura donc fallu moins d’une semaine avant que ce soit à nouveau le bazar sur la ligne.
    Un train supprimé (sans annonce, on passe directement au suivant), le prochain en retard, avec entre temps un train terminus à St Cloud, on voyage donc à 3 trains en un.
    Certes les franciliens sont bien plus agréables, mais encore une fois la priorité reste des trains à l’heure!
    Et encore une fois l’application n’est d’aucune aide

Laisser un commentaire